Enfant de couple homosexuel

Page 1 sur 4 1, 2, 3, 4  Suivant

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Enfant de couple homosexuel

Message par nitescence le Mar 31 Mar 2015 - 16:45

Je n'ai pas su quoi répondre à un élève qui expliquait qu'un enfant avait nécessairement besoin d'un papa et d'une maman pour s'épanouir. C'est une évidence qui est en réalité construite sur une norme dite naturelle mais qui est assez difficile à déconstruire...

J'ai avancé que toutes les études objectives (c'est-à-dire celles qui ne sont financées ni par les mouvements LGBT ni par les mouvements religieux) concluaient que les enfants d'homosexuels présentaient le même profil psychologique que les enfants hétérosexuels et une élève a ajouté qu'un enfant avait avant tout besoin d'amour et d'attention que deux papas ou deux mamans pouvaient tout à fait lui apporter.

Mais si vous avez d'autres arguments, ils sont les bienvenus !


nitescence
Neoprof expérimenté


Revenir en haut Aller en bas

Re: Enfant de couple homosexuel

Message par Serge le Mar 31 Mar 2015 - 17:12

Indépendamment de l'idée l'orientation sexuelle des parents, c'est l'idée qu'il faille être deux qui est facile à contester. Il y a bien dans cette classe des enfants élevés par un seul parent ? C'est très fréquent.
Même si idéalement il préférerait peut-être (ou pas d'ailleurs) avoir deux parents, ce n'est pas ça qui l'empêcherait de s'épanouir.
Si c'est le cas, c'est souvent lié à d'autres facteurs (les parents se déchirent ou ne s'occupent pas de lui), car bien souvent il est impossible de savoir que tel ou tel élève est élevé par deux parents ou par un seul. Le fait d'être deux (peu importe le sexe) est un plus, mais cette notion de "deux" n'est pas une condition pour être équilibré ni se sentir dans une vraie cellule familiale. Sinon, il faudrait interdire les foyer monoparentaux, qui sont légion. Et si on peut être heureux en étant juste avec un père ou seulement avec une mère, ils comprendront qu'on peut l'être d'autant plus avec un deuxième parent qui prête main forte (indépendamment de son sexe).

_________________

Pour faire découvrir la Cafet à nos élèves > ICI

Serge
Médiateur


Revenir en haut Aller en bas

Re: Enfant de couple homosexuel

Message par nitescence le Mar 31 Mar 2015 - 17:20

ah oui, c'est pas mal comme réponse et ça a l'intérêt de rendre moins polémique la question mais l'élève répondait qu'un papa et une maman "c'est mieux".

_________________
Mordre. Mordre d'abord. Mordre ensuite. Mordre en souriant et sourire en mordant. (avec l'aimable autorisation de Cripure, notre dieu à tous)

nitescence
Neoprof expérimenté


Revenir en haut Aller en bas

Re: Enfant de couple homosexuel

Message par Celadon le Mar 31 Mar 2015 - 17:24

Ah ben oui c'est mieux, forcément, c'est dans la norme, la perception majoritaire de la famille, donc du point de vue social, l'enfant est peut-être plus à l'aise, c'est peut-être ce qu'il entend par "c'est mieux" ?
Il faut arriver à lui faire dire pourquoi exactement.

Celadon
Oracle


Revenir en haut Aller en bas

Re: Enfant de couple homosexuel

Message par Serge le Mar 31 Mar 2015 - 17:30

En effet, dans l'idéal, personne ne le conteste, mais si derrière "l'idéal" affiché on a souvent plus une image d'Epinal qu'une réalité. On peut dire que derrière cette image du couple standard qui "serait mieux", on peut trouver encore mieux : un couple qui s'aime et qui s'occupe de l'enfant. Car le couple homme/femme n'est en soi une garantie de rien. On contraire, on dirait que ce seul fait suffirait à dédouaner les parents de presque tout ce qui ne serait pourtant pas pardonné à un couple homo ou à une famille monoparentale.
Tu as des couples homme/femme dans lequel l'un des deux ne s'occupe pas vraiment de l'enfant. L'image que nous avons du couple et des devoirs des parents est en constante mutation, ce n'est pas vraiment une donnée naturelle ni même religieuse, pour les plus conservateurs.  En France, durant longtemps, alors que les couples baignaient dans une pensée judéo-chrétienne, les couples confiaient les enfants à une nourrice et ne venaient le récupérer qu'une fois grand, etc.


Dernière édition par Serge le Mar 31 Mar 2015 - 17:31, édité 1 fois

_________________

Pour faire découvrir la Cafet à nos élèves > ICI

Serge
Médiateur


Revenir en haut Aller en bas

Re: Enfant de couple homosexuel

Message par Roxy17 le Mar 31 Mar 2015 - 17:31

Bonjour,

Je ne sais pas à quel niveau de classe tu t'adresses.De mon côté, en introduction au chapitre sur la socialisation à mes élèves de seconde, je passe des extraits d'un reportage sur les Moso  ( dispo sur Youtube/45mn), société matriarcale.Ensuite avec un questionnaire, je les amène à réfléchir sur ce qu'on croît naturel comme les rôles et le modèle familial qui sont des constructions sociales. aas

Roxy17
Niveau 2


Revenir en haut Aller en bas

Re: Enfant de couple homosexuel

Message par nitescence le Mar 31 Mar 2015 - 17:34

Ce sont des 2des. Je crois que ce qu'il voulait dire c'est qu'un enfant a besoin d'un parent homme et d'un parent femme pour construire son identité.

_________________
Mordre. Mordre d'abord. Mordre ensuite. Mordre en souriant et sourire en mordant. (avec l'aimable autorisation de Cripure, notre dieu à tous)

nitescence
Neoprof expérimenté


Revenir en haut Aller en bas

Re: Enfant de couple homosexuel

Message par Serge le Mar 31 Mar 2015 - 17:37

Sans doute. Mais bon, des hommes et des femmes, il y en a partout.
Sinon, quid des familles monoparentales justement ? L'enfant ne vit pas cloitré, il trouve toujours matière à se construire à l'extérieur de la famille (mais il a aussi des grands-parents, des cousins cousines, des oncles et tantes, des professeurs référents, des modèles adultes, etc.)

_________________

Pour faire découvrir la Cafet à nos élèves > ICI

Serge
Médiateur


Revenir en haut Aller en bas

Re: Enfant de couple homosexuel

Message par Sei le Mar 31 Mar 2015 - 17:47

@nitescence a écrit:Ce sont des 2des. Je crois que ce qu'il voulait dire c'est qu'un enfant a besoin d'un parent homme et d'un parent femme pour construire son identité.

Ce n'est pas un argument irrecevable, ce qui le rend d'autant plus redoutable à contester. Il ne repose pas seulement sur "une norme naturelle", mais aussi sur tout notre héritage freudien. Que faire du complexe de castration, du complexe d'Œdipe si l'enfant n'a pas accès à l'altérité ?

On peut inviter à considérer d'autres types de société où l'enfant n'est pas élevé par un couple, mais par la communauté, à réfléchir à la notion d'altérité avant de penser la simple dichotomie féminin-masculin, à se demander si les données de l'inconscient s'adaptent aux changements de la société… le tout, à mon avis, sans chercher à convaincre, mais plutôt à faire prendre conscience de la difficulté de trancher une telle question, car beaucoup de choses nous dépassent, nous ne savons pas tout.

Sei
Vénérable


Revenir en haut Aller en bas

Re: Enfant de couple homosexuel

Message par Roxy17 le Mar 31 Mar 2015 - 17:51

La question: quelle identité? la réponse : l'identité sociale selon les normes dominantes de la société à laquelle l'enfant appartient...et bien intérioriser son statut de garçon ou de fille avec les rôles sociaux qu'on lui impose avec .....  bounce J'ai plus de temps avec mes élèves pour travailler sur ce sujet en SES: une déconstruction des stéréotypes ne se fait pas en 5 mn.....et puis avec les discours relayés une fois à la maison.....ça devient plus compliqué.

Roxy17
Niveau 2


Revenir en haut Aller en bas

Re: Enfant de couple homosexuel

Message par Roxy17 le Mar 31 Mar 2015 - 17:54

justement le film sur les Moso parle aussi de l'éducation communautaire des enfants Wink

Roxy17
Niveau 2


Revenir en haut Aller en bas

Re: Enfant de couple homosexuel

Message par Reine Margot le Mar 31 Mar 2015 - 18:48

@Celadon a écrit:Ah ben oui c'est mieux, forcément, c'est dans la norme, la perception majoritaire de la famille, donc du point de vue social, l'enfant est peut-être plus à l'aise, c'est peut-être ce qu'il entend par "c'est mieux" ?
Il faut arriver à lui faire dire pourquoi exactement.

+1 c'est le "c'est mieux" qu'il faut creuser..

_________________
1 enseignant molesté, c’est un fait divers, pas un phénomène de société.
2 enseignants molestés, c’est un fait divers, pas un phénomène de société.
150 enseignants molestés, ce sont des faits divers, pas des phénomènes de société.
151 enseignants molestés, ce sont des faits divers, pas des phénomènes de société.
………………………………
[la progression arithmétique se poursuit en série]
…………………………………..
156 879 enseignants molestés, ce sont des faits divers, pas des phénomènes de société.
156 880 enseignants molestés, ce sont des faits divers, pas des phénomènes de société. »

Reine Margot
Demi-dieu


Revenir en haut Aller en bas

Re: Enfant de couple homosexuel

Message par PauvreYorick le Mar 31 Mar 2015 - 18:51

@Sei a écrit:
@nitescence a écrit:Ce sont des 2des. Je crois que ce qu'il voulait dire c'est qu'un enfant a besoin d'un parent homme et d'un parent femme pour construire son identité.
Ce n'est pas un argument irrecevable, ce qui le rend d'autant plus redoutable à contester. Il ne repose pas seulement sur "une norme naturelle", mais aussi sur tout notre héritage freudien. Que faire du complexe de castration, du complexe d'Œdipe si l'enfant n'a pas accès à l'altérité ?
Notons tout de même que cela présuppose la validité de l'héritage freudien. Autrement dit, cet aspect-là de l'argument sera peut-être devenu assez largement inaudible d'ici quelques décennies.

_________________
DISCUSSION, n. A method of confirming others in their errors.


PauvreYorick
Esprit sacré


Revenir en haut Aller en bas

Re: Enfant de couple homosexuel

Message par Carnyx le Mar 31 Mar 2015 - 18:56

@Sei a écrit:

Ce n'est pas un argument irrecevable, ce qui le rend d'autant plus redoutable à contester. Il ne repose pas seulement sur "une norme naturelle", mais aussi sur tout notre héritage freudien. Que faire du complexe de castration, du complexe d'Œdipe si l'enfant n'a pas accès à l'altérité ?
Comme si ces trucs-là étaient scientifiquement démontrés… affraid

_________________
Of all tyrannies, a tyranny sincerely exercised for the good of its victims may be the most oppressive. It would be better to live under robber barons than under omnipotent moral busybodies. The robber baron’s cruelty may sometimes sleep, his cupidity may at some point be satiated; but those who torment us for our own good will torment us without end for they do so with the approval of their own conscience.

Carnyx
Neoprof expérimenté


Revenir en haut Aller en bas

Re: Enfant de couple homosexuel

Message par Sei le Mar 31 Mar 2015 - 18:57

Ca n'a rien à voir avec le fait que ce soit vrai ou pas, démontré ou pas, inutile de prendre cette tête effarouchée. C'est dans la tête des gens, c'est tout.

Sei
Vénérable


Revenir en haut Aller en bas

Re: Enfant de couple homosexuel

Message par dandelion le Mar 31 Mar 2015 - 19:00

Néanmoins cet argument me semble déjà assez largement inaudible.
L'argument des familles monoparentales est très juste. Les enfants élevés par des femmes (mère, grand-mère par exemple) ce n'est pas inhabituel dans l'histoire, et beaucoup étaient à peu près normaux je suppose.
Pour vous remonter le moral, une de mes élèves a suggéré que dans le texte que nous étudions, où le genre de l'être aimé n'était pas précisé, nous disions qu'il s'agissait d'une fille ou d'un garçon. Je lui ai donné raison et personne n'a osé protester. Les temps changent flower

dandelion
Grand sage


Revenir en haut Aller en bas

Re: Enfant de couple homosexuel

Message par wanax le Mar 31 Mar 2015 - 19:06

@Roxy17 a écrit:Bonjour,

Je ne sais pas à quel niveau de classe tu t'adresses.De mon côté, en introduction au chapitre sur la socialisation à mes élèves de seconde, je passe des extraits d'un reportage sur les Moso  ( dispo sur Youtube/45mn), société matriarcale.Ensuite avec un questionnaire, je les amène à réfléchir sur ce qu'on croît naturel comme les rôles et le modèle familial qui sont des constructions sociales. aas
La ''civilisation'' Moso a beaucoup à nous apprendre.

Pour les familles mono-parentales, le tarif pour les enfants est connu, c'est un retard d'un an dans les études et des études plus brèves d'un an.
Ce n'est pas cher, puisque c'est l'état qui paie.
http://cache.media.education.gouv.fr/file/82/31/6/DEPP_EetF_2012_82_Familles_monoparentales_237316.pdf

wanax
Habitué du forum


Revenir en haut Aller en bas

Re: Enfant de couple homosexuel

Message par dandelion le Mar 31 Mar 2015 - 19:15

En fait, d'après la statistique que tu cites, Wanax, tout le monde devrait divorcer et pratiquer la garde alternée, c'est mieux pour les enfants, et surtout, ça ferait faire des économies à l'Etat!

dandelion
Grand sage


Revenir en haut Aller en bas

Re: Enfant de couple homosexuel

Message par Asha Kraken le Mar 31 Mar 2015 - 19:24

@Carnyx a écrit:
@Sei a écrit:

Ce n'est pas un argument irrecevable, ce qui le rend d'autant plus redoutable à contester. Il ne repose pas seulement sur "une norme naturelle", mais aussi sur tout notre héritage freudien. Que faire du complexe de castration, du complexe d'Œdipe si l'enfant n'a pas accès à l'altérité ?
Comme si ces trucs-là étaient scientifiquement démontrés… affraid
+1

Asha Kraken
Érudit


Revenir en haut Aller en bas

Re: Enfant de couple homosexuel

Message par wanax le Mar 31 Mar 2015 - 19:30

La note en bas de la page 55 ainsi que le tableau de la page 57 semblent expliquer ce point.

wanax
Habitué du forum


Revenir en haut Aller en bas

Re: Enfant de couple homosexuel

Message par karjos le Mer 1 Avr 2015 - 1:02

Je suis plutôt d'accord avec sei.
Ca dépend du profil des enfants également. Certains le vivront bien, d'autres non.

Certains enfants que j'ai connus et qui n'avaient pas de repères maternels ou paternels essayaient de trouver des mères adoptives ou pères adoptifs (amis, professeurs, éducateur/éducatrice, etc...).
Certains de ces enfants allaient trouver un parent adoptif parce que le leur n'était plus légitime à leurs yeux en tant que parent, et d'autres, parce que la figure masculine ou féminine manquait, tout simplement. L'enfant, de lui-même va chercher ce type de relation.
J'ai moi-même été dans ce cas, une mère maltraitante (famille monoparentale) et un père absent, je suis moi-même allé chercher des figures parentales de remplacement ailleurs (un éducateur de la DDASS, la mère de ma petite-amie de l'époque, le meilleur ami de mon père, etc...).
Ce qui frappe dans certains cas en tout cas, c'est que les dégâts ne sont pas visibles tout de suite, mais seulement bien plus tard, une fois que l'enfant est devenu adulte.

Du coup, un enfant peut très bien vivre avec un seul parent et rechercher dans les relations proches une autre figure si l'enfant en ressent le besoin.

Comme dit, ça dépend des enfants. Les situations sont complexes et variées. Pour un même cas, des enfants pourront réagir très différemment, certains peuvent bien le vivre, d'autres le vivront mal...
Mais personnellement, j'ai très souvent vu cette recherche d'une figure maternelle ou paternelle de remplacement... une recherche d'une sorte de parent d'adoption...

"J'ai avancé que toutes les études objectives"
Je sais pas vraiment si ça existe su un sujet comme celui-là, des études objectives.... Et quand j'entends le mot "objectivité", j'avoue avoir tendance à me méfier, et je préfère des expressions comme "les moins subjectives".... je trouve que ça colle mieux.... mais bon, je chipote peut-être...
Je veux dire, dès lors qu'on prend position, notamment sur des sujets de société, je pense qu'on est déjà dans la subjectivité...


Dernière édition par karjos le Mer 1 Avr 2015 - 1:36, édité 2 fois

karjos
Niveau 6


Revenir en haut Aller en bas

Re: Enfant de couple homosexuel

Message par User5899 le Mer 1 Avr 2015 - 1:05

@nitescence a écrit:Ce sont des 2des. Je crois que ce qu'il voulait dire c'est qu'un enfant a besoin d'un parent homme et d'un parent femme pour construire son identité.
Il dit, là, qu'il pense construire une identité conforme à celle du modèle dominant. Or l'identité est individuelle, donc cette recherche n'a pas grand sens.

User5899
Dieu de l'Olympe


Revenir en haut Aller en bas

Re: Enfant de couple homosexuel

Message par karjos le Mer 1 Avr 2015 - 1:25

"l'identité est individuelle"

Pas si sûr... On porte tout un héritage (culturel, notamment) derrière nous... et nous sommes en partie le produit de cet héritage....
En tout cas, l'être humain ne se construit pas tout seul. Il a toujours fonctionné grâce à des modèles sur lesquels s'appuyer. Comme dans le règne animal qui apprend par ses parents les codes de son espèce.

Après "un enfant a besoin d'un parent homme et d'un parent femme pour construire son identité" peut peut-être se contester selon les points de vue.
Mais je pense qu'avoir une représentation masculine et féminine est important, que ce soit un parent mais pas forcément un parent, ça peut être un/e ami/e, éducateur/trice, un/e prof, etc...

Par exemple, un garçon élevé par deux femmes ou une fille élevée par deux hommes, je pense que tôt ou tard, le garçon ou la fille ressentira le besoin de rechercher un modèle de son propre sexe (ami/e, éducateur/trice, prof, etc...)...
Par contre, ça ne met pas forcément la mono ou homoparentalité en question, dans la mesure où l'individu peut se débrouiller (plus ou moins facilement) pour trouver une figure symbolique dans son cercle relationnel.... là encore tout dépend de l'individu et de son vécu....

karjos
Niveau 6


Revenir en haut Aller en bas

Re: Enfant de couple homosexuel

Message par User5899 le Mer 1 Avr 2015 - 2:42

@karjos a écrit:"l'identité est individuelle"

Pas si sûr... On porte tout un héritage (culturel, notamment) derrière nous... et nous sommes en partie le produit de cet héritage...
Oui. Et ? Je ne vois pas bien la réfutation, là.
@karjos a écrit:En tout cas, l'être humain ne se construit pas tout seul. Il a toujours fonctionné grâce à des modèles sur lesquels s'appuyer. Comme dans le règne animal qui apprend par ses parents les codes de son espèce.
Ca tombe bien, nous ne devons pas être très éloignés du règne animal... Pour autant, je ne vois pas de réfutation non plus.
@karjos a écrit:Après "un enfant a besoin d'un parent homme et d'un parent femme pour construire son identité" peut peut-être se contester selon les points de vue.
Mais je pense qu'avoir une représentation masculine et féminine est important, que ce soit un parent mais pas forcément un parent, ça peut être un/e ami/e, éducateur/trice, un/e prof, etc...
Excusez-moi, mais ce que vous pensez ou ce que je pense, on s'en fout un peu vu le sujet posé. Tout ne ressortit pas aux opinions. Par ailleurs, je me méfie beaucoup des "raisonnements" qui se fondent sur le verbe "pouvoir".
@karjos a écrit:Par exemple, un garçon élevé par deux femmes ou une fille élevée par deux hommes, je pense que tôt ou tard, le garçon ou la fille ressentira le besoin de rechercher un modèle de son propre sexe (ami/e, éducateur/trice, prof, etc...)...
Là encore, vous avez le droit de le penser, mais ça n'apporte strictement rien à la question. Une fois que je vous aurai dit que je pense le contraire, nous serons tous deux bien avancés.
@karjos a écrit:Par contre, ça ne met pas forcément la mono ou homoparentalité en question, dans la mesure où l'individu peut se débrouiller (plus ou moins facilement) pour trouver une figure symbolique dans son cercle relationnel.... là encore tout dépend de l'individu et de son vécu....
Bref, ça dépend des gens araignée
Sleep

User5899
Dieu de l'Olympe


Revenir en haut Aller en bas

Re: Enfant de couple homosexuel

Message par coindeparadis le Sam 25 Avr 2015 - 20:56

@wanax a écrit:
@Roxy17 a écrit:Bonjour,

Je ne sais pas à quel niveau de classe tu t'adresses.De mon côté, en introduction au chapitre sur la socialisation à mes élèves de seconde, je passe des extraits d'un reportage sur les Moso  ( dispo sur Youtube/45mn), société matriarcale.Ensuite avec un questionnaire, je les amène à réfléchir sur ce qu'on croît naturel comme les rôles et le modèle familial qui sont des constructions sociales. aas
La ''civilisation'' Moso a beaucoup à nous apprendre.

Pour les familles mono-parentales, le tarif pour les enfants est connu, c'est un retard d'un an dans les études et des études plus brèves d'un an.
Ce n'est pas cher, puisque c'est l'état qui paie.
http://cache.media.education.gouv.fr/file/82/31/6/DEPP_EetF_2012_82_Familles_monoparentales_237316.pdf
C'est le genre d'études biaisées qui me fait bondir. La catégorie "famille monoparentale " n'existe pas. Il y a ceux qui vivent la garde alternée, ceux qui voient leur père un we sur deux. Les mères célibataires. Les mères célibataires qui en fait vivent en concubinage mais ne le déclare pas... Et puis c'est surtout le niveau socio-culturel qui fait la réussite scolaire. Dans ce pays on en est encore (on= les services sociaux, médicaux et l'EN) à considérer qu'une mère de famille monoparentale est une pauvre fille qui fait des ménages en intérim ou des contrats aidés ou qui est abonnée au RSA, dont les garçons zonent dans les quartiers sensibles. Cela existe bien-sûr, mais ne me dites pas que la scolarité sera la même dans une famille où maman est orthodontiste et chérubin gardé par sa grand-mère psychologue à la retraite ou son grand-père ex prof de maths...
Ensuite l'argument , "pas besoin d'un père pour l'identification masculine , il y a des hommes partout" n'est pas viable. L'identification secondaire ne consiste pas en un vulgaire mimétisme. Elle s'inscrit dans un processus d'attachement, d'intimité, ce que l'on ne crée pas avec le 1er venu...

_________________
Ne t'excuse jamais d'être ce que tu es. Gandhi

coindeparadis
Guide spirituel


Revenir en haut Aller en bas

Page 1 sur 4 1, 2, 3, 4  Suivant

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut


 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum