Réforme du collège : la 3e réunion de négociations

Page 6 sur 40 Précédent  1 ... 5, 6, 7 ... 23 ... 40  Suivant

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Re: Réforme du collège : la 3e réunion de négociations

Message par Moonchild le Mer 1 Avr 2015 - 14:53

@Nyloh a écrit:Il n'y a que ce type d'actions qui pourra faire bouger les choses plutôt qu'une grève : une levée de boucliers massive avec la mise en oeuvre d'une action généralisée simple à appliquer pour tous : 18 à tous le monde, évaluations sous forme de QCM à deux choix possibles jusqu'à nouvel ordre, caricatures et parodies de cours magistraux basiques : on lit la leçon du manuel, on copie la synthèse (enfin les élèves hein). Evaluation : 2/ 3 questions du manuel. On recommence le lendemain : page suivante ad nauseam.
Après tout, c'est facile d'être prof et on bosse si peu, autant le montrer Smile.

Il y a de quoi faire pour avoir un vrai impact sur l'opinion mais si on n'est pas capable de tous se réveiller et d'agir ... de bien sombres jours s'amoncèlent à l'horizon, et pour ceux d'entre nous qui ont encore plus de 10 ans à faire dans l'enseignement, cela n'augure rien de bon. Quelle journée déprimante n'empêche !
Deux choix ce n'est pas encore assez bienveillant, la mauvaise réponse est un piège tendu à l'élève. Je propose donc qu'on généralise la pratique du QCU, le questionnaire à choix unique, qui est un dispositif innovant pour faire reculer l'échec scolaire. professeur


Dernière édition par Moonchild le Mer 1 Avr 2015 - 14:54, édité 1 fois

Moonchild
Expert


Revenir en haut Aller en bas

Re: Réforme du collège : la 3e réunion de négociations

Message par ben2510 le Mer 1 Avr 2015 - 14:54

@henriette a écrit:
@Jane a écrit:

Je ne sais lequel choisir après avoir lu ce fil en entier. Evil or Very Mad Evil or Very Mad Evil or Very Mad pale
Tu as oublié celui-là :

chevalier chevalier chevalier chevalier chevalier chevalier  ou  titanic titanic titanic titanic titanic titanic titanic titanic

_________________
On fait la science avec des faits, comme on fait une maison avec des pierres : mais une accumulation de faits n'est pas plus une science qu'un tas de pierres n'est une maison. Henri Poincaré  La notion d'équation différentielle est le pivot de la conception scientifique du monde. Vladimir Arnold

ben2510
Fidèle du forum


Revenir en haut Aller en bas

Re: Réforme du collège : la 3e réunion de négociations

Message par ben2510 le Mer 1 Avr 2015 - 14:55

@Moonchild a écrit:
@Nyloh a écrit:Il n'y a que ce type d'actions qui pourra faire bouger les choses plutôt qu'une grève : une levée de boucliers massive avec la mise en oeuvre d'une action généralisée simple à appliquer pour tous : 18 à tous le monde, évaluations sous forme de QCM à deux choix possibles jusqu'à nouvel ordre, caricatures et parodies de cours magistraux basiques : on lit la leçon du manuel, on copie la synthèse (enfin les élèves hein). Evaluation : 2/ 3 questions du manuel. On recommence le lendemain : page suivante ad nauseam.
Après tout, c'est facile d'être prof et on bosse si peu, autant le montrer Smile.

Il y a de quoi faire pour avoir un vrai impact sur l'opinion mais si on n'est pas capable de tous se réveiller et d'agir ... de bien sombres jours s'amoncèlent à l'horizon, et pour ceux d'entre nous qui ont encore plus de 10 ans à faire dans l'enseignement, cela n'augure rien de bon. Quelle journée déprimante n'empêche !
Deux choix ce n'est pas encore assez bienveillant, la mauvaise réponse est un piège tendu à l'élève. Je propose donc qu'on généralise la pratique du QCU, le questionnaire à choix unique, qui est un dispositif innovant pour faire reculer l'échec scolaire. professeur

Avec des cases pré-cochées au cas où le professeur aurait mal expliqué la consigne. professeur

ben2510
Fidèle du forum


Revenir en haut Aller en bas

Re: Réforme du collège : la 3e réunion de négociations

Message par Moonchild le Mer 1 Avr 2015 - 15:01

@ben2510 a écrit:
@Moonchild a écrit:
@Nyloh a écrit:Il n'y a que ce type d'actions qui pourra faire bouger les choses plutôt qu'une grève : une levée de boucliers massive avec la mise en oeuvre d'une action généralisée simple à appliquer pour tous : 18 à tous le monde, évaluations sous forme de QCM à deux choix possibles jusqu'à nouvel ordre, caricatures et parodies de cours magistraux basiques : on lit la leçon du manuel, on copie la synthèse (enfin les élèves hein). Evaluation : 2/ 3 questions du manuel. On recommence le lendemain : page suivante ad nauseam.
Après tout, c'est facile d'être prof et on bosse si peu, autant le montrer Smile.

Il y a de quoi faire pour avoir un vrai impact sur l'opinion mais si on n'est pas capable de tous se réveiller et d'agir ... de bien sombres jours s'amoncèlent à l'horizon, et pour ceux d'entre nous qui ont encore plus de 10 ans à faire dans l'enseignement, cela n'augure rien de bon. Quelle journée déprimante n'empêche !
Deux choix ce n'est pas encore assez bienveillant, la mauvaise réponse est un piège tendu à l'élève. Je propose donc qu'on généralise la pratique du QCU, le questionnaire à choix unique, qui est un dispositif innovant pour faire reculer l'échec scolaire. professeur

Avec des cases pré-cochées au cas où le professeur aurait mal expliqué la consigne. professeur
De toute manière toute trace de recherche, même incomplète, ou d'initiative, même infructueuse, sera prise en compte dans l'évaluation ; la case non cochée doit donc évidemment être aussi valorisée en tant que tel.

Moonchild
Expert


Revenir en haut Aller en bas

Re: Réforme du collège : la 3e réunion de négociations

Message par Spinoza1670 le Mer 1 Avr 2015 - 15:03

@Moonchild a écrit:
@Nyloh a écrit:Il n'y a que ce type d'actions qui pourra faire bouger les choses plutôt qu'une grève : une levée de boucliers massive avec la mise en oeuvre d'une action généralisée simple à appliquer pour tous : 18 à tous le monde, évaluations sous forme de QCM à deux choix possibles jusqu'à nouvel ordre, caricatures et parodies de cours magistraux basiques : on lit la leçon du manuel, on copie la synthèse (enfin les élèves hein). Evaluation : 2/ 3 questions du manuel. On recommence le lendemain : page suivante ad nauseam.
Après tout, c'est facile d'être prof et on bosse si peu, autant le montrer Smile.

Il y a de quoi faire pour avoir un vrai impact sur l'opinion mais si on n'est pas capable de tous se réveiller et d'agir ... de bien sombres jours s'amoncèlent à l'horizon, et pour ceux d'entre nous qui ont encore plus de 10 ans à faire dans l'enseignement, cela n'augure rien de bon. Quelle journée déprimante n'empêche !
Deux choix ce n'est pas encore assez bienveillant, la mauvaise réponse est un piège tendu à l'élève. Je propose donc qu'on généralise la pratique du QCU, le questionnaire à choix unique, qui est un dispositif innovant pour faire reculer l'échec scolaire. professeur

Laughing En comptant 2 points pour la présentation (prénom, date, esthétisme des croix), on pourra atteindre une moyenne de classe constante de 22/20 !

_________________
« Let not any one pacify his conscience by the delusion that he can do no harm if he takes no part, and forms no opinion. Bad men need nothing more to compass their ends, than that good men should look on and do nothing. » (John Stuart Mill)
Littérature au primaire - Rédaction au primaire - Manuels anciens - Dessin au primaireApprendre à lire et à écrire - Maths au primaire - école : références - Leçons de choses.

Spinoza1670
Esprit éclairé


Revenir en haut Aller en bas

Re: Réforme du collège : la 3e réunion de négociations

Message par Cleroli le Mer 1 Avr 2015 - 16:07

@Daphné a écrit:
Cléroli a écrit:La réponse est peut-être (sûrement) une grève massive le 9 ?

La grève du 9 n'a rien à voir avec la réforme du collège.
C'est une grève interprofessionnelle contre l'austérité, je ne vois pas ce que les cheminots ou les infirmières, pour ne prendre qu'eux, ont à voir avec ça.

Oui, c'est vrai mais alors que faire ? Si les syndicats déposent un préavis de grève sur cette réforme (distinct du 9/04), je ne suis pas certaine qu'il y a aura beaucoup de grévistes (chacun ayant une bonne raison pour ne pas faire grève à une nouvelle date). L'idée d'un 18/20 ne me semble guère réalisable non plus. Que nous reste-t-il ?
Au moment de l'introduction de l'AP, le discours officiel avait été si bien fait que les parents trouvaient l'idée géniale (et ne comprenaient pas les profs, ces vieux grincheux jamais contents). Et le désenchantement qui a suivi n'a pas pour autant remis en cause le dispositif .....


Dernière édition par Cléroli le Mer 1 Avr 2015 - 16:16, édité 1 fois (Raison : complément)

Cleroli
Habitué du forum


Revenir en haut Aller en bas

Re: Réforme du collège : la 3e réunion de négociations

Message par Cleroli le Mer 1 Avr 2015 - 16:15

@Lefteris a écrit:
@cignus a écrit:Nan, mais vous ne voyez pas le truc venir de loin là ????
Moins d'heures par semaines.... mais ce ne sera pas par années....

Vous ne voyez pas venir le découpage de l'année scolaire avec plus de semaines à faire...

Bien sûr que si : cette réforme est un des moyens de s'attaquer aux statuts, en changeant de fait le métier,  obtenir plus de garderie avec moins d'enseignants et sans débourser un centime.

Il s'agira en effet d'assurer les fameuses "missions complémentaires", le terrain ayant été préparé par le décret Peillon-Hamoin  (accepté sans sourciller par  nos syndicats, qui n'ont pas vu que cette précipitation n'était pas anodine, ainsi qu'une publication en catimini l'été) dans des conditions insupportables : cours en barrettes pour les EPI,  horaires annualisés, tâches annexes décidées par le CDE et les divers conseils.
Moins d'enseignement, moins de savoir  mais plus de temps en réunion et piégés dans les établissements.

Chaque mesure prise ces derniers temps ne peut être isolée des autres : c'est une pièce d'un puzzle machiavélique qui se met en place peu à peu, sous les coups de boutoir des obsédés de la "gestion"  économique des enseignants aidés par  la hiérarchie administrative  et les idéologues de la destruction de l'école républicaine, des disciplines.

Certains syndicats se sont mobilisés contre le décret dès janvier 2014 si ma mémoire est bonne (je me souviens d'une réunion d'information "musclée" dans mon lycée entre FO et le SNES)

Cleroli
Habitué du forum


Revenir en haut Aller en bas

Re: Réforme du collège : la 3e réunion de négociations

Message par F.Lemoine le Mer 1 Avr 2015 - 16:18

Cléroli a écrit:

L'idée d'un 18/20 ne me semble guère réalisable non plus.

Pourquoi ?

F.Lemoine
Esprit éclairé


Revenir en haut Aller en bas

Re: Réforme du collège : la 3e réunion de négociations

Message par Spinoza1670 le Mer 1 Avr 2015 - 16:20

Cléroli a écrit:
@Daphné a écrit:
Cléroli a écrit:La réponse est peut-être (sûrement) une grève massive le 9 ?

La grève du 9 n'a rien à voir avec la réforme du collège.
C'est une grève interprofessionnelle contre l'austérité, je ne vois pas ce que les cheminots ou les infirmières, pour ne prendre qu'eux, ont à voir avec ça.

Oui, c'est vrai mais alors que faire ? Si les syndicats déposent un préavis de grève sur cette réforme (distinct du 9/04), je ne suis pas certaine qu'il y a aura beaucoup de grévistes (chacun ayant une bonne raison pour ne pas faire grève à une nouvelle date). L'idée d'un 18/20 ne me semble guère réalisable non plus. Que nous reste-t-il ?
Au moment de l'introduction de l'AP, le discours officiel avait été si bien fait que les parents trouvaient l'idée géniale (et ne comprenaient pas les profs, ces vieux grincheux jamais contents). Et le désenchantement qui a suivi n'a pas pour autant remis en cause le dispositif .....
Du point de vue du MEN, du SGEN, de l'UNSA, c'est "Les chiens aboient, la caravane passe".
Tant que la caravane, ce sera eux, les profs auront beau aboyer, ça ne changera pas fondamentalement grand chose.

_________________
« Let not any one pacify his conscience by the delusion that he can do no harm if he takes no part, and forms no opinion. Bad men need nothing more to compass their ends, than that good men should look on and do nothing. » (John Stuart Mill)
Littérature au primaire - Rédaction au primaire - Manuels anciens - Dessin au primaireApprendre à lire et à écrire - Maths au primaire - école : références - Leçons de choses.

Spinoza1670
Esprit éclairé


Revenir en haut Aller en bas

Re: Réforme du collège : la 3e réunion de négociations

Message par Honchamp le Mer 1 Avr 2015 - 16:26

Bonjour  idee
Pourquoi ne pas bombarder les députés socialistes de mails inquiets, ou furibards, c'est selon..
Voici la liste des députés.

http://www.assemblee-nationale.fr/qui/xml/liste_alpha.asp?legislature=14

En cliquant sur le nom, on a une fiche avec l'appartenance politique, et un lien vers le mail (en cliquant le nom).

Avec les élections récentes, ils doivent commencer à être inquiets, non ?
Ils vont peut-être faire remonter au parti ou au chef de groupe et essayer de calmer la ministre, qui semble subjuguée par certains syndicats ?

Voire : appel au secours à d'autres groupes..

Et les sénateurs : ici classés par groupes politiques. On a la liste de noms, puis les mails en cliquant.

http://www.senat.fr/senateurs/grp.html

A propos de l'audition de Luigi, j'ai fait un mail à Jacques Grosperrin, à propos de l'attitude des sénatrices socialistes. Il m'a répondu (ou quelqu'un pour lui), "envoyé de mon i-pad". En me souhaitant "Bon courage"...


Par ailleurs, je ne pense pas que Bayrou goûte cette réforme..Il était l'un des rares candidats à avoir parlé du nécessaire goût de l'effort.
Les Modem ?

Bref, je pense que c'est comme pour le latin, il faut faire de la sensibilisation (euphémisme).
Cordialement

_________________
"Tu verras bien qu'il n'y aura pas que moi, assise par terre comme ça.."

Honchamp
Neoprof expérimenté


Revenir en haut Aller en bas

Re: Réforme du collège : la 3e réunion de négociations

Message par Cleroli le Mer 1 Avr 2015 - 16:30

@F.Lemoine a écrit:
Cléroli a écrit:

L'idée d'un 18/20 ne me semble guère réalisable non plus.
Pourquoi ?

Parce qu'elle ne sera pas suivie.
De plus, je ne la comprends pas très bien : si j'ai bien lu les propos échangés (merci de rectifier en cas d'erreur), il s'agit, par ce biais, de permettre aux familles de réfléchir, ce que je traduis de la façon suivante "on met des bonnes notes à vos enfants pour protester contre les reformes prévues en vous invitant à vous joindre à nous dans notre protestation".
En tant que parent, j'en retire les infos suivantes : les notes ne servent à rien et pire, sont manipulables (vive la classe sans note au moins cette hypocrisie sera levée); les profs râlent une nouvelle fois contre une réforme mais sans dire pourquoi (ils n'ont pas vraiment d'argument à avancer mais doivent craindre pour leurs avantages, bien fait pour eux); les enfants sont "pris en otage" via les notes mais  elles sont bonnes donc on s'en fout au final.
Je noircis le tableau mais à peine au regard de ce que j'entends autour de moi.

Autant ne pas tourner autour du pot et clamer haut et fort notre opposition. Je pense que ce que craint le gvt, c'est avant tout le bruit de la foule.

Cleroli
Habitué du forum


Revenir en haut Aller en bas

Re: Réforme du collège : la 3e réunion de négociations

Message par MUTIS le Mer 1 Avr 2015 - 16:43

@Lefteris a écrit:
@cignus a écrit:Nan, mais vous ne voyez pas le truc venir de loin là ????
Moins d'heures par semaines.... mais ce ne sera pas par années....

Vous ne voyez pas venir le découpage de l'année scolaire avec plus de semaines à faire...

Bien sûr que si : cette réforme est un des moyens de s'attaquer aux statuts, en changeant de fait le métier,  obtenir plus de garderie avec moins d'enseignants et sans débourser un centime.

Il s'agira en effet d'assurer les fameuses "missions complémentaires", le terrain ayant été préparé par le décret Peillon-Hamoin  (accepté sans sourciller par  nos syndicats, qui n'ont pas vu que cette précipitation n'était pas anodine, ainsi qu'une publication en catimini l'été) dans des conditions insupportables : cours en barrettes pour les EPI,  horaires annualisés, tâches annexes décidées par le CDE et les divers conseils.
Moins d'enseignement, moins de savoir  mais plus de temps en réunion et piégés dans les établissements.

Chaque mesure prise ces derniers temps ne peut être isolée des autres : c'est une pièce d'un puzzle machiavélique qui se met en place peu à peu, sous les coups de boutoir des obsédés de la "gestion"  économique des enseignants aidés par  la hiérarchie administrative  et les idéologues de la destruction de l'école républicaine, des disciplines.

C'est exactement cela...
J'ajouterais que le rêve depuis longtemps de la rue de Grenelle est d'aligner le collège sur l'enseignement primaire en utilisant tous les pseudo pédagogues à leur service pour justifier leurs réformes. Et évidemment la logique disciplinaire et les exigences en termes de niveaux supposent des profs compétents et formés. Il faut donc la détruire de l'intérieur... Pour ensuite expliquer qu'il ne sert à rien d'avoir des agrégés ou des certifiés compétents au collège... On y vient. Quant aux HS qui coûtent pour aider les élèves en difficulté, on les supprime aussi avec l'accompagnement éducatif et en baissant les horaires disciplinaires actuels... Bilan : appauvrissement à tous les niveaux. Pour les élèves et pour les profs...


Dernière édition par MUTIS le Mer 1 Avr 2015 - 17:36, édité 1 fois

_________________
"Heureux soient les fêlés car ils laissent passer la lumière" (Audiard)
"Ce n'est pas l'excès d'autorité qui est dangereux, c'est l'excès d'obéissance" (Primo Levi)
"La littérature, quelque passion que nous mettions à le nier, permet de sauver de l'oubli tout ce sur quoi le regard contemporain, de plus en plus immoral, prétend glisser dans l'indifférence absolue" (Enrique Vila-Matas)

MUTIS
Érudit


Revenir en haut Aller en bas

Re: Réforme du collège : la 3e réunion de négociations

Message par Jane le Mer 1 Avr 2015 - 16:47

@ben2510 a écrit:
@henriette a écrit:
@Jane a écrit:

Je ne sais lequel choisir après avoir lu ce fil en entier. Evil or Very Mad Evil or Very Mad Evil or Very Mad pale
Tu as oublié celui-là :

chevalier chevalier chevalier chevalier chevalier chevalier  ou  titanic titanic titanic titanic titanic titanic titanic titanic


_________________
We are such stuff as dreams are made on, and our little life, is rounded with a sleep (Shakespeare)

Jane
Guide spirituel


Revenir en haut Aller en bas

Re: Réforme du collège : la 3e réunion de négociations

Message par Roumégueur Ier le Mer 1 Avr 2015 - 16:52

Pétition Snes (peut-être déjà mentionnée, sorry)
http://petitions.snes.edu/index.php?petition=32&signe=oui

Roumégueur Ier
Érudit


Revenir en haut Aller en bas

Re: Réforme du collège : la 3e réunion de négociations

Message par Jane le Mer 1 Avr 2015 - 16:59

Déjà signée et transmise à tous mes collègues.

_________________
We are such stuff as dreams are made on, and our little life, is rounded with a sleep (Shakespeare)

Jane
Guide spirituel


Revenir en haut Aller en bas

Re: Réforme du collège : la 3e réunion de négociations

Message par B.o.u.l.i le Mer 1 Avr 2015 - 17:00

Moi aussi, en attente de réactions...

B.o.u.l.i
Niveau 3


Revenir en haut Aller en bas

Re: Réforme du collège : la 3e réunion de négociations

Message par Cleroli le Mer 1 Avr 2015 - 17:01

Merci, je fais tourner !

Cleroli
Habitué du forum


Revenir en haut Aller en bas

Re: Réforme du collège : la 3e réunion de négociations

Message par Wilde le Mer 1 Avr 2015 - 17:03

Moi aussi

Wilde
Niveau 9


Revenir en haut Aller en bas

Re: Réforme du collège : la 3e réunion de négociations

Message par Jane le Mer 1 Avr 2015 - 17:04

Une de mes collègues, complètement catastrophée m'a dit ce matin qu'elle avait signé la pétition, même si elle n'est pas syndiquée. Je suis tout de même surprise qu'il y ait si peu de signatures... Dois-je comprendre que certains râlent pour le forme et sont au mieux indifférents, au pire pour cette de réforme ? Pour ma part, je me dis qu'au-delà des clivages syndicaux, il y a des enjeux bien plus importants: faire en sorte que cette de réforme soit abandonnée.

_________________
We are such stuff as dreams are made on, and our little life, is rounded with a sleep (Shakespeare)

Jane
Guide spirituel


Revenir en haut Aller en bas

Re: Réforme du collège : la 3e réunion de négociations

Message par Honchamp le Mer 1 Avr 2015 - 18:15

Mettre en oeuvre toute la réforme dès 2016, c'est confirmé, ou pas ? Cela semble tellement idiot....

_________________
"Tu verras bien qu'il n'y aura pas que moi, assise par terre comme ça.."

Honchamp
Neoprof expérimenté


Revenir en haut Aller en bas

Re: Réforme du collège : la 3e réunion de négociations

Message par Gryphe le Mer 1 Avr 2015 - 18:18

@Honchamp a écrit:Mettre en œuvre toute la réforme dès 2016, c'est confirmé, ou pas ?
Oui, c'est confirmé pour la "structure" du collège (pour les programmes, je ne sais pas). C'est écrit à trois reprises dans le projet de décret et d'arrêté :
- Décret, page une, ligne "entrée en vigueur",
- Décret, page 3, article 4,
- Arrêté, page 4, article 12.

livre

Gryphe
Médiateur


Revenir en haut Aller en bas

Re: Réforme du collège : la 3e réunion de négociations

Message par Ergo le Mer 1 Avr 2015 - 18:19

Les projets de décret et d'arrêté précisent qu'ils entrent en vigueur à la rentrée 2016. Puisqu'ils comportent les horaires...

_________________
After all we've been through---it can't be for nothing. ---Ellie

No matter. Try again. Fail again. Fail better.---Beckett
Les stulos-plyme des neos. Illustration de la devise de Ronin: "Cède, cède, cède, je le veux !"

Ergo
Enchanteur


Revenir en haut Aller en bas

Re: Réforme du collège : la 3e réunion de négociations

Message par Honchamp le Mer 1 Avr 2015 - 18:22

Merci.  Smile
Je pense que c'est aussi quelque chose à diffuser avec énergie, c'est tellement "gros", et complètement susceptible de mettre le bazar dans les établissements...
Ceci dit, dans le malheur présent, le désordre que cela va amener serait plutôt réjouissant...

_________________
"Tu verras bien qu'il n'y aura pas que moi, assise par terre comme ça.."

Honchamp
Neoprof expérimenté


Revenir en haut Aller en bas

Re: Réforme du collège : la 3e réunion de négociations

Message par Ergo le Mer 1 Avr 2015 - 18:29

@Honchamp a écrit:Merci.  Smile
Je pense que c'est aussi quelque chose à diffuser avec énergie, c'est tellement "gros", et complètement susceptible de mettre le bazar dans les établissements...
Ceci dit, dans le malheur présent, le désordre que cela va amener serait plutôt réjouissant...
Oui...ce qui est inquiétant, c'est ce que rappelaient les PE sur la réforme des rythmes scolaires, énorme et susceptible de mettre le bazar et pourtant... pale

_________________
After all we've been through---it can't be for nothing. ---Ellie

No matter. Try again. Fail again. Fail better.---Beckett
Les stulos-plyme des neos. Illustration de la devise de Ronin: "Cède, cède, cède, je le veux !"

Ergo
Enchanteur


Revenir en haut Aller en bas

Re: Réforme du collège : la 3e réunion de négociations

Message par Docteur OX le Mer 1 Avr 2015 - 18:32

@Roumégueur Ier a écrit:Pétition Snes (peut-être déjà mentionnée, sorry)
http://petitions.snes.edu/index.php?petition=32&signe=oui

C'est fait. bounce

Docteur OX
Sage


Revenir en haut Aller en bas

Re: Réforme du collège : la 3e réunion de négociations

Message par Serge le Mer 1 Avr 2015 - 18:37

Cléroli a écrit:
@F.Lemoine a écrit:
Cléroli a écrit:

L'idée d'un 18/20 ne me semble guère réalisable non plus.
Pourquoi ?

Parce qu'elle ne sera pas suivie.

Je ne parierai pas là dessus.  Laughing Beaucoup sont intéressés dans mon établissement, bien des Néos pensent pouvoir la faire aussi et relayer le mot d'ordre. C'est percutant, facile à mettre en place et ça ne coute pas une journée de salaire pour rien.  Wink  
Et quand bien même nous serions peu, cela suffirait pour fausser le système de "tri" des élèves, surtout niveau examen, orientation, etc. Donc l'EN devra réagir, car ça posera souci dans la gestion des dossiers pour aller dans tel ou tel établissement si tout le monde est accepté, etc.


De plus, je ne la comprends pas très bien : si j'ai bien lu les propos échangés (merci de rectifier en cas d'erreur), il s'agit, par ce biais, de permettre aux familles de réfléchir, ce que je traduis de la façon suivante "on met des bonnes notes à vos enfants pour protester contre les reformes prévues en vous invitant à vous joindre à nous dans notre protestation".

Il me semble que personne n'a dit ça. On a évoqué la symbolique du 18 comme l'appel du 18 juin pour résister, 18 comme pour appeler les secours et crier alerte, faire parler de la réforme dans les médias et cela sans pénaliser les élèves.

En tant que parent, j'en retire les infos suivantes : les notes ne servent à rien et pire, sont manipulables (vive la classe sans note au moins cette hypocrisie sera levée);
Pas du tout, ça marcherait aussi en cochant "acquis" à tous et pour tout dans les collège sans note. Puisque c'est justement vers l'école des fans que nous allons.  Rolling Eyes  Et l'équivalent plus "parlant" est bien le 18 ou le 20/20.
Même si c'est secondaire, ça embêtera en plus les élites qui nous pondent ce genre de réforme égalitaire de façade, tout en veillant à ce que leur enfant soit au-dessus du lot, eux. Ça les embêterait bien finalement que Kevinou du 75 ait autant que cherimoncoeur.  


les profs râlent une nouvelle fois contre une réforme mais sans dire pourquoi (ils n'ont pas vraiment d'argument à avancer mais doivent craindre pour leurs avantages, bien fait pour eux); les enfants sont "pris en otage" via les notes mais  elles sont bonnes donc on s'en fout au final.

Comment imagines-tu une seule seconde que les collègues qui se lanceraient dans cette opération (très simple à réaliser en plus) ne communiquent pas auprès des parents sur les motivations et les enjeux qu'implique cette réforme sur l'avenir des enfants ?  Suspect Et les arguments à faire valoir, ils sont nombreux, et de tous ordres. Ca marquera bien plus en initiative de ce genre, avec explication, qu'un mouvement de grève avec des mots d'ordre confus, et qui n'est que rarement expliquée aux parents, là.

Autant ne pas tourner autour du pot et clamer haut et fort notre opposition. Je pense que ce que craint le gvt, c'est avant tout le bruit de la foule.

Justement, le but est de faire du bruit. Pas de mettre 18/20 dans son coin sans rien dire. On informe les parents et la presse. Même si tous ne suivaient pas, il peut suffire d'une poignée pour gripper le système des sélections (ça tombe bien, il parait que l'école ne doit pas servir à ça, allons au bout de leur logique) et ça fait rapidement tache d'huile dès que c'est relayé dans les médias.


Dernière édition par Serge le Mer 1 Avr 2015 - 18:41, édité 1 fois

_________________

Pour faire découvrir la Cafet à nos élèves > ICI

Serge
Médiateur


Revenir en haut Aller en bas

Page 6 sur 40 Précédent  1 ... 5, 6, 7 ... 23 ... 40  Suivant

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut


 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum