Partagez
Voir le sujet précédentAller en basVoir le sujet suivant
avatar
Longyearbyen's lover
Niveau 5

Oral EAF : donnez-vous des traces écrites du cours ?

par Longyearbyen's lover le Mer 1 Avr 2015 - 7:26
Voilà, tout est dans la question. Lorsque vous faites étudier un texte, donnez-vous une photocopie du plan détaillé de l'analyse ? ( Après qu'elle soit faite en classe, bien sûr ! )
C'est ce que j'ai toujours fait, lorsque j'avais des premières. Je pense en reprendre l'an prochain, et je me demande si je vais appliquer cette méthode à nouveau.
Comment faites-vous pour vous assurer qu'ils ont des notes / des docs exploitables pour réviser leur oral d'EAF ? Pensez-vous qu'il soit pertinent de se demander s'ils ont ce qu'il faut, ou laissez-les vous se débrouiller ?
avatar
CotPouletCot
Niveau 9

Re: Oral EAF : donnez-vous des traces écrites du cours ?

par CotPouletCot le Mer 1 Avr 2015 - 8:27
Question épineuse. Si je fais un tour de mes collègues, les solutions envisagées sont :

- faire la LA à l'oral interactif, puis on dicte après (avec les classes qui ne savent pas prendre de notes, type techno-à-materner)
- faire la LA à l'oral interactif en espérant que les élèves prennent des notes (dans certaines classes, c'est très discriminatoire)
- faire la LA à l'oral interactif, puis donner un polycopié (mais normalement ILS sont censés prendre, concevoir la trace écrite, non la recevoir)

Pour ma part, je donne la LA photocopiée de temps en temps, selon la difficulté supposée du texte, le temps dont je dispose pour préparer un polycopié, leur capacité à travailler pendant la LA (tout se mérite)… Cela a l'avantage de ne pas les habituer à attendre du tout cuit ; dans tous les cas ils ont leurs notes.

_________________
"Il était persuadé que s'il se risquait hà dormir la nuit, il se transformerait en poulet. Il se laissait de petites notes hà sa propre hintention qui lui répétaient : "Tu n'es pas un poulet", mais il se disait parfois qu'il mentait." Terry Pratchett, Jeu de nains
avatar
CotPouletCot
Niveau 9

Re: Oral EAF : donnez-vous des traces écrites du cours ?

par CotPouletCot le Mer 1 Avr 2015 - 8:30
Cela dit, si vous dites à l'inspecteur que vous donnez un polycopié parce qu'ils ne savent pas prendre de notes, il y a de grandes chances qu'il vous reproche de ne pas avoir, constat fait, mis en place des séances méthodologiques sur la prise de note en début d'année, et surtout de ne laisser aucune liberté aux élèves dans la construction de l'analyse puisque vous avez déjà tout fait avant.

_________________
"Il était persuadé que s'il se risquait hà dormir la nuit, il se transformerait en poulet. Il se laissait de petites notes hà sa propre hintention qui lui répétaient : "Tu n'es pas un poulet", mais il se disait parfois qu'il mentait." Terry Pratchett, Jeu de nains
avatar
nuages
Doyen

Re: Oral EAF : donnez-vous des traces écrites du cours ?

par nuages le Mer 1 Avr 2015 - 8:47
@CotPouletCot a écrit:Pour ma part, je donne la LA photocopiée de temps en temps
En STMG je donne la LA détaillée photocopiée à la fin de chaque étude de texte , c'est du tout cuit en effet pour les élèves, mais pas tout à fait. On étudie en effet un texte trois fois Rolling Eyes :à l'oral d'abord ensemble, puis ils doivent tous rendre le commentaire rédigé de ce même texte, enfin je distribue un corrigé détaillé qu'on retravaille ensemble...ainsi, je n'ai encore fait que 10 textes depuis le 1er septembre Embarassed
avatar
CotPouletCot
Niveau 9

Re: Oral EAF : donnez-vous des traces écrites du cours ?

par CotPouletCot le Mer 1 Avr 2015 - 10:37
10 textes ça me semble pas mauvais, si ? Mes collègues me reprochent d'aller trop vite en STG avec ça…
J'aime bien votre manière de faire, nuages, cela fait travailler les élèves, cependant vous trouvez le temps - avec 3h en STG - de faire autre chose que ces LA (au vu du protocole…) ? Je pense aux documents complémentaires, à l'HdA (maudite soit-elle), tout ça.

[Comme je dis à mes seconde, tout le temps, même quand ils ne sont pas là : Ceux qui croient encore que STMG c'est pour les dilettante vont droit dans le mur.]

_________________
"Il était persuadé que s'il se risquait hà dormir la nuit, il se transformerait en poulet. Il se laissait de petites notes hà sa propre hintention qui lui répétaient : "Tu n'es pas un poulet", mais il se disait parfois qu'il mentait." Terry Pratchett, Jeu de nains
avatar
NLM76
Esprit éclairé

Re: Oral EAF : donnez-vous des traces écrites du cours ?

par NLM76 le Mer 1 Avr 2015 - 11:39
Au fond, la maxime de l'éducation nationale du XXIe siècle est n'est pas une maxime, c'est une loi d'airain : "Les professeurs sont là pour travailler à la place des élèves qui ne veulent pas travailler."
Non, mais oh, et puis quoi encore ?
Le résultat, en général, c'est qu'ils apprennent la fiche en ne comprenant rien au texte. Plus ça va aller, plus je vais être sanglant avec ces élèves qui récitent une fiche, mais qui ne comprennent pas le quart de la moitié du sens littéral du texte.

_________________
Sites du grip et des gripiens :
http://instruire.fr
http://slecc.fr/GRIP.htm
http://doublecasquette3.eklablog.com/
http://pedagoj.eklablog.com/
www.lettresclassiques.fr
avatar
Longyearbyen's lover
Niveau 5

Re: Oral EAF : donnez-vous des traces écrites du cours ?

par Longyearbyen's lover le Mer 1 Avr 2015 - 12:04
Je ferais bien comme vous, nuages, mais je me ferais taillader par mon inspecteur qui préconise de faire un texte en une seule heure, voire en une heure et demie grand maximum.
Je rejoins nlm pour dire que plus on en fait, moins ils en font, et les fiches peuvent se révéler un cadeau empoisonné.
Ce que vous dites, CotPoulet, est très intéressant. Ca donne à réfléchir. D'une part, je voudrais que le travail soit fait sous la forme de prises de notes ( après une LA interactive ), mais, comme vous dites, c'est très discriminant.
avatar
Écusette de Noireuil
Neoprof expérimenté

Re: Oral EAF : donnez-vous des traces écrites du cours ?

par Écusette de Noireuil le Mer 1 Avr 2015 - 12:36
Moi, ça dépend un peu de la classe, en fait. Pas tant du niveau que de l'aptitude au travail.
Après une première séquence où on revoit vraiment en détail la méthode et où je fais une reprise très précise (mais jamais dictée et jamais non plus rédigée), je procède ensuite de la façon suivante:
- découverte du texte et au besoin "traduction" pour s'assurer du sens littéral (ils prennent des notes)
- travail en autonomie sur le texte en classe (parfois par groupes, parfois non, plus ou moins guidé...)
A l'issue de ce travail comme il y a de petites mises en commun ils repartent si tout se passe bien avec une problématique et un plan (parfois plusieurs puisqu'ils doivent prendre conscience qu'il n'y a pas qu'une façon d'étudier un texte)
-plus tard dans la semaine (en général fin de semaine si phase 1 en début de semaine, et inversement) ils doivent préparer la LA et j'en fais passer un ou deux à l'oral (noté) puis reprise. (entre temps on fait tout ce qui est textes complémentaires, et autres travaux)

Trace écrite? Ils la font ensemble pendant le travail de groupe et s'ils sont sages et prennent des notes pendant la reprise, je leur mets le texte avec les relevés en couleurs (que j'ai projeté pendant ma reprise) et le plan, accessible dans l'espace numérique de travail (oui, chez nous ça fonctionne à peu près, je sais que j'ai de la chance). C'est le bordel, ils ne prennent pas de notes? Ils se dem****

Et bien sûr, au grand jamais même avec une classe très performante je ne peux "torcher" une lecture analytique en une heure: c'est n'importe quoi cet inspecteur,!(en général il me faut 2 à 3 h quand tout va bien selon la complexité du texte; mais c'est une moyenne: au début de l'année je peux passer jusqu'à 4 h et ensuite ils deviennent plus autonomes, mais moins de 2 h 30 c'est presque impossible!)

_________________
" Les mots servent à libérer une matière silencieuse qui est bien plus vaste que les mots" (Sarraute)
avatar
doctor who
Vénérable

Re: Oral EAF : donnez-vous des traces écrites du cours ?

par doctor who le Mer 1 Avr 2015 - 12:41
On doit pouvoir se contenter d'un plan de commentaire ou d'une carte mentale si on dispose en sus d'un plan détaillé du texte lui-même.

_________________
Mon blog sur Tintin (entre autres) : http://popanalyse.over-blog.com/
Blog pédagogique : http://pedagoj.eklablog.com
avatar
totoro
Guide spirituel

Re: Oral EAF : donnez-vous des traces écrites du cours ?

par totoro le Mer 1 Avr 2015 - 12:59
Je ne donne rien... Ah si, parfois, je les oblige à NE PAS prendre de notes et je donne une synthèse améliorée de ce qui a été noté au tableau.

Mais c'est vrai que certains continuent bêtement de ne noter que les 3 mots que je donne au tableau...

_________________
avatar
Iphigénie
Enchanteur

Re: Oral EAF : donnez-vous des traces écrites du cours ?

par Iphigénie le Mer 1 Avr 2015 - 13:29
Je ne donne évidemment rien: ils prennent leurs notes en classe, je précise parfois ce qu'il est important de ne pas louper. Et puis ils se débrouillent: c'est justement ça, le travail de l'élève.
Le problème me semble être plutôt:
avez-vous des élèves de premières qui tiennent la route en 1ère? Là je sors de la surveillance du bac blanc des 1ères L: au bout d'une heure et demie à deux heures, ils avaient tout bouclé, et ont passé le temps en dessinant.
Si la L est" formation tatoueur", ils ont une chance. Si c'est "littéraire", ce sont des boulets.
Marre de ce système où les mots n'ont plus aucun sens et où on crée sans cesse des appellations ronflantes pour masquer le vide:
vivement les futurs EPI qu'on révolutionne le savoir, avec les explorations et les travaux personnels encadrés.
KG ou! ( khonnerie Générale), préparatoire à l'ANPE
Non mais quelle foutaise!
Spoiler:
excédée, moi? Laughing Laughing Laughing
avatar
nuages
Doyen

Re: Oral EAF : donnez-vous des traces écrites du cours ?

par nuages le Mer 1 Avr 2015 - 14:45
@Iphigénie a écrit:avez-vous des élèves de premières qui tiennent la route en 1ère?
Je parle d'une 1ère STMG de 34 élèves qui regroupe beaucoup d'élèves qui n'avaient pas le niveau pour aller dans une autre série après le redoublement de leur seconde ou qui n'ont pu se réorienter. Certains viennent de BEP.Ils sont peu motivés par les études, ils ne travaillent guère car ils ne l'ont jamais vraiment fait  (mais ils sont très sympathiques) et je ne donne la fiche finale qu'après avoir relevé et corrigé toutes les préparations écrites  sur le texte , préparations qu'ils font en cours où ils peuvent poser toutes les questions qu'ils veulent s'ils n'ont pas compris certains passages ou même certains mots: je ne mets pas une heure pour faire un texte mais... Rolling Eyes deux semaines et je n'arrive pas à aller plus vite. Il s'agit de textes littéraires (poèmes des Fleurs du Mal par exemple) qui peuvent présenter de réelles difficultés en STMG (et ailleurs ).
avatar
NLM76
Esprit éclairé

Re: Oral EAF : donnez-vous des traces écrites du cours ?

par NLM76 le Mer 1 Avr 2015 - 15:08
Vous êtes des rapides ; il me faut bien six ou sept heures pour étudier un texte avec des STMG. Et encore les résultats ne sont pas transcendants.

_________________
Sites du grip et des gripiens :
http://instruire.fr
http://slecc.fr/GRIP.htm
http://doublecasquette3.eklablog.com/
http://pedagoj.eklablog.com/
www.lettresclassiques.fr
avatar
Isidoria
Doyen

Re: Oral EAF : donnez-vous des traces écrites du cours ?

par Isidoria le Mer 1 Avr 2015 - 17:04
Je distribue un texte "vierge", les élèves relèvent ce qui leur paraît important directement dessus et développent en prise de notes sur leur cours. Certains ne notent rien sur le texte, d'autres rien sur leur classeur. J'estime qu'en 1ère, ils sont suffisamment autonomes pour savoir où est leur intérêt. J'ai la chance d'enseigner dans des établissements de bon niveau, mais je refuse de leur mâcher encore plus le travail.
Par ailleurs je fais constituer à partir du début de l'année un manuel de classe: chaque élève est chargé, régulièrement, de "produire" une page du manuel, sur un thème croisé en classe: une époque, un genre, un auteur, une oeuvre,... Je l'expose sous forme de frise en classe et distribue chaque fiche pour chaque élève. Je n'ai pas tout le temps la même salle, ce qui bloque un peu, mais finalement on avance quand même...
avatar
Iphigénie
Enchanteur

Re: Oral EAF : donnez-vous des traces écrites du cours ?

par Iphigénie le Mer 1 Avr 2015 - 17:07
Par ailleurs je fais constituer à partir du début de l'année un manuel de classe: chaque élève est chargé, régulièrement, de "produire" une page du manuel, sur un thème croisé en classe: une époque, un genre, un auteur, une oeuvre,...
Tiens, c'est une bonne idée. Wink On pourrait peut-être imaginer après tout de faire mettre au propre sur chaque texte les notes prises par des élèves responsables, au bénéfice (ou la critique) de la classe entière, comme un journal de bord du bac...: à creuser.
avatar
Isidoria
Doyen

Re: Oral EAF : donnez-vous des traces écrites du cours ?

par Isidoria le Mer 1 Avr 2015 - 17:16
J'y avais pensé, et j'ai préféré les laisser se débrouiller sur cette partie du travail, en leur disant que je pourrais leur faire les photocopies s'ils en éprouvaient le besoin. Personne n'est rien venu me proposer. J'ai opté pour les "pages" de cours plus général, je trouve que c'est déjà un bon support de travail.
avatar
Dalilah
Niveau 6

Re: Oral EAF : donnez-vous des traces écrites du cours ?

par Dalilah le Mer 1 Avr 2015 - 17:35
Voici comment je procède:

-Je présente le texte en classe, on le commente,  8/10 de façon linéaire et systématique (il m'arrive parfois sur des extraits romanesques plutôt longs, de partir plutôt des grandes idées pour aller ensuite picorer dans le texte mais je trouve le travail moins précis). Jamais moins de 3 heures si on fait tout en classe. Record personnel : 2 heures en juin, mais ils avaient eu un long travail de préparation à faire à la maison...

-Si on a le temps, on réfléchit à une problématique ensemble et on cherche les grandes parties. Ils doivent préparer le plan détaillé sur feuille pour la fois d'après et je ramasse alternativement 6 ou 7 préparations que je note. Au fur et à mesure de l'année, nous faisons l'explication ensemble, mais je les laisse chercher la problématique et le plan tout seuls. Quand on a le temps, on fait une mise en commun en début de séance où on envisage quelques problématiques et la pertinence de quelques plans proposés. C'est assez bénéfique pour l'oral mais chronophage.

-La fois d'après je distribue un polycopié de 2-3 pages avec un plan détaillé, semi rédigé en début d'année puis de moins en moins au fil des mois. A charge pour eux de le compléter avec l'explication linéaire qui est plus exhaustive.

Comme je n'ai pas le temps de revenir systématiquement sur le plan détaillé, cela permet à ceux que je n'ai pas ramassés d'avoir une sorte de "correction", identifier les idées qu'ils ont oubliées de remettre dans le plan, de compléter leur travail.

Pour les élèves qui ont des problèmes d'organisation des idées et de développement des analyses, cela leur donne un "modèle" de ce vers quoi il faut tendre. S'ils travaillent sérieusement le cours et le poly en complément, au bout d'un moment, l'imprégnation finit par produire quelques effets. J'aime bien aussi l'idée qu'ils aient aussi par écrit des exemples de tournures de phrase un peu élégantes pour enrichir leur expression. On sait jamais, par imprégnation aussi, ça pourrait aider ceux qui bossent...
En fait je ne dissocie pas vraiment la préparation de l'oral de celle de l'écrit, et le poly semi rédigé a aussi son intérêt pour travailler le développement des idées à l'écrit.

Lorsque les élèves ont travaillé seuls la problématique et le plan, mon poly ne propose pas forcément le même plan, cela leur donne un exemple pour la question d'oral. Je leur dis toujours que le poly est un exemple de réponse à une question donnée et qu'il ne faut pas l'apprendre par coeur.

-Le poly n'est pas systématique. S'ils ne travaillent pas pendant l'explication, je leur annonce qu'il n'y en aura pas et qu'ils n'auront que leur plan personnel élaboré à partir de ce qui a été fait en cours. Si rien n'est fait en cours, ben y' aura rien à réviser. Je fais le coup une fois dans l'année, ça les motive pour la suite :-D

Le risque c'est le manque d'autonomie en effet. En même temps, un élève qui ne veut pas travailler ne travaille pas. Le poly n'y fera rien. J'ai encore eu de bons exemples cette année à l'oral blanc que je n'ai pas manqués de leur faire remarquer : des élèves qui ne travaillent pas, qui ont reçu le sacré saint poly comme les autres, ça ne les a pas empêchés d'avoir 4 ou 5. Mais pour ceux qui travaillent intelligemment, c'est un support complémentaire qui peut avoir une utilité.


Dernière édition par Dalilah le Mer 1 Avr 2015 - 19:23, édité 1 fois
User5899
Dieu de l'Olympe

Re: Oral EAF : donnez-vous des traces écrites du cours ?

par User5899 le Mer 1 Avr 2015 - 18:09
@Longyearbyen's lover a écrit:Voilà, tout est dans la question. Lorsque vous faites étudier un texte, donnez-vous une photocopie du plan détaillé de l'analyse ? ( Après qu'elle soit faite en classe, bien sûr ! )
C'est ce que j'ai toujours fait, lorsque j'avais des premières. Je pense en reprendre l'an prochain, et je me demande si je vais appliquer cette méthode à nouveau.
Comment faites-vous pour vous assurer qu'ils ont des notes / des docs exploitables pour réviser leur oral d'EAF ? Pensez-vous qu'il soit pertinent de se demander s'ils ont ce qu'il faut, ou laissez-les vous se débrouiller ?
Je ne donne strictement rien.
Je me fiche éperdument qu'ils aient une trace exploitable.
Je fais mon boulot de prof : je fais le travil en classe avec eux, en les guidant car ce sont eux qui apprennent. Et s'ils ont des questions, des ajouts, des remarques, je les reçois, et les examine en classe et en commun.
Point.
J'ai toujours fait ainsi. J'ai eu la surprise (un peu satisfaite aussi, j'avoue) d'entendre lors d'une grande messe avec nos IPR, que les polycopiés donnés après coup sont considérés par l'inspection comme une calamité.
Je fais également observer que cette manie du polycop est assez récente, qu'elle va de pair avec la dégringolade des savoir-faire et qu'elle empiète sur le travail des autres collègues en produisant des "mais dans l'autreuh classeuh, yzon des polycopeuh Sad Sad " furieux



@nlm76 a écrit:Plus ça va aller, plus je vais être sanglant avec ces élèves qui récitent une fiche, mais qui ne comprennent pas le quart de la moitié du sens littéral du texte.
J'avoue que c'est un motif de très sale note au Bac, ça, pour moi.
avatar
Innovair
Niveau 3

Re: Oral EAF : donnez-vous des traces écrites du cours ?

par Innovair le Ven 29 Mai 2015 - 23:14
Je mène toujours les LA en cours, je ne donne jamais le texte en avance à préparer à la maison.
Je prépare un questionnaire que je reproduis sous le texte ou que je dicte. J'aime poser des questions simples et larges comme :
- que savez-vous de l'auteur ?
- écrivez vos réactions sous forme de mots en 1 min.
- à quel genre le texte appartient-il ?
- de quoi parle le texte ?
- dégagez le plan du texte. Que constatez-vous ?
- quel est le registre employé ?
-quels sont les champs lexicaux ? Interprétez leur utilisation.
- quels procédés littéraires pouvez-vous identifier ? Interprétez leur emploi.
etc.
Ou alors des questions que j'improvise à partir de leurs réactions en veillant à ce qu'ils relèvent des procédés, des citations et qu'ils donnent des interprétations, ce sont 3 éléments clés et indissociables du commentaire pour moi.
Puis on réfléchit à un plan, ce qui veut dire au minimum deux ou trois axes et, quand ils y arrivent, à l'établissement de sous-parties. Parfois, on peut avoir la chance d'avoir un ou deux élèves excellents qui vous donnent un plan cohérent et complet, mais c'est rare. Je leur demande où ils caseraient les éléments de réponse du questionnaire dans le plan. Puis je leur donne un plan détaillé avec intro et conclusion. J'exige dans leurs devoirs - mais est-ce une erreur de ma part ?- et leur donne un développement en 6 sous-parties, réparties dans deux ou trois grandes parties. Généralement ils sont contents d'avoir quelque chose de construit de A à Z. C'est du cours magistral, dicté, je sais que l'inspecteur serait furieux de voir cela, mais les élèves sont demandeurs, ils écoutent, ils notent et ils comprennent ce que l'on fait. Parfois, pour économiser du temps, je donne un polycopié, ils sont aussi contents parce qu'ils n'ont rien à écrire Cependant, c'est souvent donné sous forme de notes et ils ne comprennent pas tout. Je peux demander à un volontaire de lire ce que j'ai donné en faisant des phrases.
avatar
clo74
Niveau 9

Re: Oral EAF : donnez-vous des traces écrites du cours ?

par clo74 le Ven 29 Mai 2015 - 23:46
Des élèves (ceux de la meilleure classe de notre lycée) m'ont dit que leur professeur leur donne un polycopié de la LA, du coup ils ont compris qu'ils n'ont plus besoin de bosser!! C'est l'effet pervers de ce type de méthode.
Pour ma part, je travaille le texte avec eux, à eux de prendre des notes, et à la fin je leur donne le plan. Parfois je dicte quelques éléments importants, je note des termes aux tableau, mais c'est tout. Mes élèves sont loin d'être excellents (une classe mixte L/S), mais cela fonctionne : les classeurs sont évidemment bien différent d'un élève à l'autre, mais ça, c'est leur affaire!
Par contre, je précise toujours que si un cours n'a pas été compris, et que si un élève me le demande poliment, je suis prête à envoyer la LA. Bizarrement, personne ne la demande, excepté quelques élèves sérieux...
avatar
NLM76
Esprit éclairé

Re: Oral EAF : donnez-vous des traces écrites du cours ?

par NLM76 le Lun 1 Juin 2015 - 10:11
Tiens, j'ai mis sur mon site un document qui correspond à une autre façon de faire : je leur donne un texte annoté (texte remis en page pour faire apparaître son plan, et tituli en marge, ébauches de remarques littéraires en notes de bas de page.
Pendant le cours, explicitation et développement des remarques et construction du plan du commentaire (qui suit le plan du texte).
Exemple donc avec La Bruyère :

  • http://lettresclassiques.fr/index.php/article/Miaulements-guerriers

_________________
Sites du grip et des gripiens :
http://instruire.fr
http://slecc.fr/GRIP.htm
http://doublecasquette3.eklablog.com/
http://pedagoj.eklablog.com/
www.lettresclassiques.fr
avatar
capucine42
Érudit

Re: Oral EAF : donnez-vous des traces écrites du cours ?

par capucine42 le Mar 2 Juin 2015 - 19:13
J'avoue que je dicte absolument toutes les LA, que je les oblige à les ficher et que je leur donne des problématiques différentes, on va dire une fois par trimestre ils refont un plan détaillé pour répondre à d'autres problématiques que la mienne. Ils ont eu deux oraux blancs et de toute façon les collègues donnent des problématiques pour moi improbables donc ils savent à quoi s'attendre.
Cette année je n'ai pas réussi à faire en première ce que je fais en seconde, c'est à dire étudier rapidement un texte puis laisser les élèves faire un commentaire, les faire participer et présenter leur travail à la classe sans correction par la suite.
Si j'avais fait ça il me semble que bien peu s'en seraient sortis.

_________________
Age des enfants
avatar
Alliance
Niveau 8

Re: Oral EAF : donnez-vous des traces écrites du cours ?

par Alliance le Dim 16 Aoû 2015 - 3:50
@Longyearbyen's lover a écrit:Voilà, tout est dans la question. Lorsque vous faites étudier un texte, donnez-vous une photocopie du plan détaillé de l'analyse ? ( Après qu'elle soit faite en classe, bien sûr ! )
C'est ce que j'ai toujours fait, lorsque j'avais des premières. Je pense en reprendre l'an prochain, et je me demande si je vais appliquer cette méthode à nouveau.
Comment faites-vous pour vous assurer qu'ils ont des notes / des docs exploitables pour réviser leur oral d'EAF ? Pensez-vous qu'il soit pertinent de se demander s'ils ont ce qu'il faut, ou laissez-les vous se débrouiller ?

Jamais de photocopies pour ma part. J'arrive en lycée cette année mais j'avais des élèves de 3ème d'un bon niveau ce qui me permettait de travailler davantage dans l'optique lycée : je lisais le texte pour l'éclaircir un peu et de faire percevoir quelques éléments importants (ironie, comique...) puis je leur demandais de réagir oralement. Le plus souvent, des pistes intéressantes se dégageaient de leurs remarques que je notais au tableau tout en posant des questions pour approfondir telle ou telle idée. A la fin, nous disposions de bribes de commentaires que nous nous attachions à réunir sous forme de questions (problématique) puis de plan. Si rien ne venait, ce qui était relativement rare, je posais des questions un peu plus directives pour relancer.
Régulièrement, je demandais de rédiger un bilan de l'étude individuellement ce qui me permettait de voir avec les élèves plus faibles notamment, ce qui avait été compris et retenu. Le début de la séance suivante était consacré à la lecture de quelques bilans : nous construisions une synthèse commune en reprenant les idées des uns et des autres. C'est la seule chose qu'il m'arrivait de photocopier car je tapais le texte au vidéoprojecteur en direct.

Pour le lycée, je vais aller plus loin dans ma démarche en demandant régulièrement de rédiger des paragraphes de commentaire en autonomie à l'aide de la prise de notes faite en classe.

Je pense continuer ainsi l'année prochaine mais en travaillant la prise de notes car mes collégiens étaient très peu autonomes là-dessus.

Les avantages de cette méthode sont nombreux : pas de cours magistral, des élèves actifs qui s'intéressent, se sentent écoutés et l'heure passe vite pour eux, du moins c'est ce qu'ils me disaient souvent et ça fait plaisir. J'ajoute que je mettais un point d'honneur à ce que tout le monde apporte sa petite pierre au commentaire, si minime soit-elle, même le "ché pas" était pris en compte Twisted Evil . Je cochais les élèves interrogés ce qui me permettait de faire travailler l'oral à tous. Bon, dans une classe de 35, je ne sais pas ce que cela peut donner, hein ?

C'est une prise de risque pour l'enseignant qui ne doit pas avoir peur de sortir de ce qu'il avait prévu et de rebondir sur les remarques des élèves
Voilà pour ma modeste expérience !
Invité
Invité

Re: Oral EAF : donnez-vous des traces écrites du cours ?

par Invité le Mar 18 Aoû 2015 - 9:44
Toutes ces histoires de photocopies des lectures analytiques ou ces histoires d'élèves qu'il faudrait pénaliser parce qu'ils récitent un cours à l'examen, sont les conséquences d'une pure hypocrisie. A l'examen, on leur donne des textes étudiés en classe. Je comprends qu'on interroge en histoire-géo, en sciences etc. sur des cours vus en classe, mais en français ? Des textes donnés en classe! Comme si la littérature allait se limiter aux 20 textes étudiés avec le prof ! Comment voulez-vous, après, qu'on échappe à cette tentative de faire du bachotage ? C'est humain!
Qu'on leur donne au bac des textes inconnus ! Comme cela, les élèves apprendront la méthode d'analyse et de commentaire, thésauriseront des connaissances littéraires, et laisseront le par cœur de côté. Et tout le monde s'en trouvera mieux.
Je trouve l'oral de l'EAF purement hypocrite: On interdit aux élèves de réciter le cours, on interdit aux profs de materner les élèves en donnant des analyses polycopiées, et d'un autre côté, on leur donne des textes étudiés en classe, ce qui sous-entend bien qu'il faut apprendre ! C'est du moins ainsi que raisonne un adolescent.
avatar
Alliance
Niveau 8

Re: Oral EAF : donnez-vous des traces écrites du cours ?

par Alliance le Mar 18 Aoû 2015 - 10:26
Brindacier a écrit:Toutes ces histoires de photocopies des lectures analytiques ou ces histoires d'élèves qu'il faudrait pénaliser parce qu'ils récitent un cours à l'examen, sont les conséquences d'une pure hypocrisie. A l'examen, on leur donne des textes étudiés en classe. Je comprends qu'on interroge en histoire-géo, en sciences etc. sur des cours vus en classe, mais en français ? Des textes donnés en classe! Comme si la littérature allait se limiter aux 20 textes étudiés avec le prof ! Comment voulez-vous, après, qu'on échappe à cette tentative de faire du bachotage ? C'est humain!
Qu'on leur donne au bac des textes inconnus ! Comme cela, les élèves apprendront la méthode d'analyse et de commentaire, thésauriseront des connaissances littéraires, et laisseront le par cœur de côté. Et tout le monde s'en trouvera mieux.
Je trouve l'oral de l'EAF purement hypocrite: On interdit aux élèves de réciter le cours, on interdit aux profs de materner les élèves en donnant des analyses polycopiées, et d'un autre côté, on leur donne des textes étudiés en classe, ce qui sous-entend bien qu'il faut apprendre ! C'est du moins ainsi que raisonne un adolescent.
alors là tout à fait d'accord !!!
Contenu sponsorisé

Re: Oral EAF : donnez-vous des traces écrites du cours ?

par Contenu sponsorisé
Voir le sujet précédentRevenir en hautVoir le sujet suivant
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum