Pierre Serna (AHMUF) : "Le sujet du capes d'histoire-géographie 2015 est tout simplement stupide"

Page 2 sur 3 Précédent  1, 2, 3  Suivant

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Re: Pierre Serna (AHMUF) : "Le sujet du capes d'histoire-géographie 2015 est tout simplement stupide"

Message par ycombe le Ven 3 Avr 2015 - 13:00

@linkus a écrit:Il faudrait faire pareil en mathématique.
Il avait quoi le sujet de mathématiques?

ycombe
Modérateur


Revenir en haut Aller en bas

Re: Pierre Serna (AHMUF) : "Le sujet du capes d'histoire-géographie 2015 est tout simplement stupide"

Message par Marcel Khrouchtchev le Ven 3 Avr 2015 - 13:04

Aenésidème a écrit:Parler de sujet "stupide" ou "aberrant" quand on est simplement sous le coup d'une déception, liée à un choix collégial de sujets auquel on a participé, semble tout de même excessif, voire un peu puéril. Le sujet tombé n'est pas celui qu'il avait imaginé, certes, mais il est pour le coup conceptuellement plus cohérent : peut-on faire de la catégorie "républicain" appliquée en 1789 (?!) et en 1899 un ensemble cohérent ? De 1815 à 1899, les républicains existent incontestable en tant que groupe identifiable, même si ses limites demandent évidemment discussion... Bref avec les nouvelles bornes, on a un sujet, un vrai sujet dont on peut faire l'histoire. Je me demande donc si ce n'était son sujet qui était... non, pas stupide... disons mal focalisé.

Je crois que le problème est que c'est le président (IG) qui a avalisé un redécoupage du sujet tombé mercredi, qui initialement englobait toute la période.
Pierre Serna est effectivement sous le coup de la déception. De là à qualifier son comportement de "puéril", je trouve cela bien excessif. Car s'il ne dit rien, on continuera sur cette pente dangereuse.

Marcel Khrouchtchev
Enchanteur


Revenir en haut Aller en bas

Re: Pierre Serna (AHMUF) : "Le sujet du capes d'histoire-géographie 2015 est tout simplement stupide"

Message par Marcel Khrouchtchev le Ven 3 Avr 2015 - 13:05

PS: je pense que Pierre Serna est mieux placé que toi pour savoir si ce sujet était bien ou mal focalisé.

Marcel Khrouchtchev
Enchanteur


Revenir en haut Aller en bas

Re: Pierre Serna (AHMUF) : "Le sujet du capes d'histoire-géographie 2015 est tout simplement stupide"

Message par Ænésidème le Ven 3 Avr 2015 - 13:12

@Marcel Khrouchtchev a écrit:PS: je pense que Pierre Serna est mieux placé que toi pour savoir si ce sujet était bien ou mal focalisé.

Je pense aussi !

Historiam noli tangere, qui non de historia es... Very Happy

Ænésidème
Niveau 6


Revenir en haut Aller en bas

Re: Pierre Serna (AHMUF) : "Le sujet du capes d'histoire-géographie 2015 est tout simplement stupide"

Message par Marcel Khrouchtchev le Ven 3 Avr 2015 - 13:19

Aenésidème a écrit:
@Marcel Khrouchtchev a écrit:PS: je pense que Pierre Serna est mieux placé que toi pour savoir si ce sujet était bien ou mal focalisé.

Je pense aussi !

Historiam noli tangere, qui non de historia es... Very Happy

Razz

Marcel Khrouchtchev
Enchanteur


Revenir en haut Aller en bas

Re: Pierre Serna (AHMUF) : "Le sujet du capes d'histoire-géographie 2015 est tout simplement stupide"

Message par Reine Margot le Ven 3 Avr 2015 - 13:25

@Marcel Khrouchtchev a écrit:C'était sur l'engagement républicain de 1815 à 1899, occultant donc la période 1789-1815 (et c'est la première fois, à ma connaissance, qu'un sujet d'écrit de CAPES en histoire n'englobe pas toute la fourchette chronologique de la question générale).

Je ne suis pas historienne, mais parler d'engagement républicain sans cette période, comment dire...? araignée titanic

_________________
1 enseignant molesté, c’est un fait divers, pas un phénomène de société.
2 enseignants molestés, c’est un fait divers, pas un phénomène de société.
150 enseignants molestés, ce sont des faits divers, pas des phénomènes de société.
151 enseignants molestés, ce sont des faits divers, pas des phénomènes de société.
………………………………
[la progression arithmétique se poursuit en série]
…………………………………..
156 879 enseignants molestés, ce sont des faits divers, pas des phénomènes de société.
156 880 enseignants molestés, ce sont des faits divers, pas des phénomènes de société. »

Reine Margot
Demi-dieu


Revenir en haut Aller en bas

Re: Pierre Serna (AHMUF) : "Le sujet du capes d'histoire-géographie 2015 est tout simplement stupide"

Message par Ænésidème le Ven 3 Avr 2015 - 13:52

Mouais, bon... stupide, aberrant, inattendu ? Vraiment ?

Le président du jury a fait sa thèse sur l'affaire Dreyfus... professeur
On peut tout à fait comprendre, on aurait même pu largement anticipé (et sans tenir compte des propos de la ministre) le resserrage chronologique, non ? (je pose la question aux historiens patentés)

Ænésidème
Niveau 6


Revenir en haut Aller en bas

Re: Pierre Serna (AHMUF) : "Le sujet du capes d'histoire-géographie 2015 est tout simplement stupide"

Message par Marcel Khrouchtchev le Ven 3 Avr 2015 - 13:57

Aenésidème a écrit:Mouais, bon... stupide, aberrant, inattendu ? Vraiment ?

Le président du jury a fait sa thèse sur l'affaire Dreyfus... professeur
On peut tout à fait comprendre, on aurait même pu largement anticipé (et sans tenir compte des propos de la ministre) le resserrage chronologique, non ? (je pose la question aux historiens patentés)

Evidemment que le resserrage était attendu. Mais, justement, c'est Pierre Serna qui a calmé les revendications des modernistes à avoir "leur" question en disant que celle-ci était une question de moderne et de contemporaine. Cela explique sans doute en grande partie sa déception (et peut-être le côté que tu qualifies d'excessif). Il se sent floué, assurément, et il se sent obligé de se défendre.
Quant à la thèse du président du jury du CAPES, le fait qu'elle porte sur l'affaire Dreyfus révèle sans doute un tournant affirmé vers le XXe siècle, plus que sur la Révolution.

Marcel Khrouchtchev
Enchanteur


Revenir en haut Aller en bas

Re: Pierre Serna (AHMUF) : "Le sujet du capes d'histoire-géographie 2015 est tout simplement stupide"

Message par Igniatius le Ven 3 Avr 2015 - 15:00

@linkus a écrit:Il faudrait faire pareil en mathématique.

Je n'ai pas trouvé le sujet de cette année, mais la stagiaire du bahut doit nous l'amener.

Du coup, j'ai regardé, au hasard, le sujet de l'an dernier de l'externe de maths : mais c'est d'une nullité hallucinante.
La deuxième partie, traitée en une dizaine de questions, c'est l'un des exos que j'ai posés en colle de BCPST (1ère année ! ) la semaine dernière : l'étudiant a eu un peu de mal mais quand je lui ai donné une indication, il a bien avancé.
Ce n'est pas possible qu'on en soit arrivé à un niveau de recrutement aussi faible et qu'on ne pourvoie pas plus de 50 % des postes !

Je suis consterné.

_________________
"Celui qui se perd dans sa passion est moins perdu que celui qui perd sa passion."
St Augustin

"God only knows what I'd be without you"
Brian Wilson

Igniatius
Empereur


Revenir en haut Aller en bas

Re: Pierre Serna (AHMUF) : "Le sujet du capes d'histoire-géographie 2015 est tout simplement stupide"

Message par Condorcet le Ven 3 Avr 2015 - 15:24

La périodisation de ce sujet n'exclut pas une évocation de la période révolutionnaire et napoléonienne en introduction ni même des incises en développement tant la période révolutionnaire est une ombrée portée sur le XIXe siècle républicain et le XIXe siècle tout court.

_________________
"L'esprit même du château fort, c'est le pont-levis" (René Char).

Condorcet
Oracle


Revenir en haut Aller en bas

Re: Pierre Serna (AHMUF) : "Le sujet du capes d'histoire-géographie 2015 est tout simplement stupide"

Message par Marcel Khrouchtchev le Ven 3 Avr 2015 - 15:26

@Condorcet a écrit:La périodisation de ce sujet n'exclut pas une évocation de la période révolutionnaire et napoléonienne en introduction ni même des incises en développement tant la période révolutionnaire est une ombrée portée sur le XIXe siècle républicain et le XIXe siècle tout court.

Dans la mesure où la période 1789-1815 appartenait à la question globale et où elle en a été sciemment ôtée (ce qui, encore une fois, est sans précédent au CAPES), je me demande au contraire s'il ne valait pas mieux ne rien dire (en tout cas dans le développement, cela avait, tu as raison, toute sa place en introduction).

Marcel Khrouchtchev
Enchanteur


Revenir en haut Aller en bas

Re: Pierre Serna (AHMUF) : "Le sujet du capes d'histoire-géographie 2015 est tout simplement stupide"

Message par Condorcet le Ven 3 Avr 2015 - 15:47

Le sujet est passionnant en soi,une fois ôtée la gangue possible d'une exégèse ministéro-éthico compatible, vu de son bureau : les candidats ont moins goûté l'exotisme relatif du sujet et je les comprends fort bien. Le retour aux quatre questions correspondant aux découpages "classiques" de l'histoire me semble en outre souhaitable de même que l'alignement des questions du CAPES et de l'agrégation : la préparation de l'agrégation permettant aux capésiens d'être plus affûtés.

_________________
"L'esprit même du château fort, c'est le pont-levis" (René Char).

Condorcet
Oracle


Revenir en haut Aller en bas

Re: Pierre Serna (AHMUF) : "Le sujet du capes d'histoire-géographie 2015 est tout simplement stupide"

Message par ycombe le Ven 3 Avr 2015 - 16:42

@Igniatius a écrit:
@linkus a écrit:Il faudrait faire pareil en mathématique.

Je n'ai pas trouvé le sujet de cette année, mais la stagiaire du bahut doit nous l'amener.
http://www.les-mathematiques.net/phorum/list.php?6

_________________
Ronin : "A un moment il faut dire stop au n'importe quoi".

Franck Ramus : "Les sciences de l'éducation à la française se font fort de produire un discours savant sur l'éducation, mais ce serait visiblement trop leur demander que de mettre leur discours à l'épreuve des faits".

ycombe
Modérateur


Revenir en haut Aller en bas

Re: Pierre Serna (AHMUF) : "Le sujet du capes d'histoire-géographie 2015 est tout simplement stupide"

Message par Septimus le Ven 3 Avr 2015 - 16:49

Moi c'est vraiment ce passage qui m'inquiète:
Quelle a pu être leur réaction alors que bien des correcteurs leur avaient répété qu’un sujet de CAPES avait vocation à englober toute la période, indépendamment du fait que pour la troisième année c’est l’histoire contemporaine qui sort… si l’on veut “contemporanéiser” toujours davantage l’enseignement secondaire, le message est on ne peut plus clair…

J'ai bien l'impression que pour les hautes sphères qui nous dirigent ,les périodes modernes, médiévales et encore plus l'Antiquité sont totalement ignorées. Je trouve cela d'un pathétique... J'ai bien peu que cela s'en ressente dans les nouveaux programmes... quand on voit déjà la part de ces périodes dans le programme du lycée... Sad

Septimus
Niveau 9


Revenir en haut Aller en bas

Re: Pierre Serna (AHMUF) : "Le sujet du capes d'histoire-géographie 2015 est tout simplement stupide"

Message par Marcel Khrouchtchev le Ven 3 Avr 2015 - 16:55

D'autant qu'il est absolument certain que jamais la contemporaine ne pâtira du retrait d'une des 4 périodes. Cela aura nécessairement des effets partout, notamment dans les recrutements d'enseignants-chercheurs. Le cercle vicieux est en marche.

Marcel Khrouchtchev
Enchanteur


Revenir en haut Aller en bas

Re: Pierre Serna (AHMUF) : "Le sujet du capes d'histoire-géographie 2015 est tout simplement stupide"

Message par kero le Ven 3 Avr 2015 - 16:59

@Reine Margot a écrit:
@Marcel Khrouchtchev a écrit:C'était sur l'engagement républicain de 1815 à 1899, occultant donc la période 1789-1815 (et c'est la première fois, à ma connaissance, qu'un sujet d'écrit de CAPES en histoire n'englobe pas toute la fourchette chronologique de la question générale).

Je ne suis pas historienne, mais parler d'engagement républicain sans cette période, comment dire...? araignée titanic

Ce n'est pas nécessairement incohérent. Étant donné un sujet de ce type, on peut parfaitement l'envisager selon plusieurs découpages chronologiques. On pourrait aussi bien parfaitement traiter, comme sujet de dissertation, de l'engagement républicain de 1848 à 1870, la problématique étant alors différente ainsi que le contenu (la difficulté étant alors qu'il faut bien maîtriser la période de manière plus approfondie). À l'extrême, on pourrait même traiter de l'engagement républicain sur une seule année, par exemple 1848.

Scientifiquement parlant, il n'y a nulle incohérence. L'arc chronologique amène logiquement à aborder le sujet selon une problématique qui en tienne compte, qui sera différente pour chaque chronologie choisie. Le choix a d'ailleurs ceci d'intéressant qu'il impose aux candidats de construire une problématique selon une perspective originale, puisqu'inattendue.

Du point de vue de la logique du concours, je ne trouve pas ça davantage aberrant: j'ai au contraire toujours trouvé un peu artificielle cette volonté de décliner les sujets de dissertation sur l'ensemble chronologique des questions. Si on considère ici que la période du sujet donné demeure très vaste, il était cohérent d'attendre des candidats qu'ils aient de quoi dire. Forcément, ça a dû avantager ceux qui ne se sont pas excessivement concentré sur la période révolutionnaire au détriment des autres (ce qui est une erreur classique). Le fait qu'une bonne part des candidats soient partis aussi tôt que possible en est la preuve parfaite.

Après, il y a la question de ce que cela sous-tend en volonté de privilégier comme période. Sur ce point, je ne me prononce pas.

kero
Sage


Revenir en haut Aller en bas

Re: Pierre Serna (AHMUF) : "Le sujet du capes d'histoire-géographie 2015 est tout simplement stupide"

Message par Marcel Khrouchtchev le Ven 3 Avr 2015 - 17:07

@kero a écrit:Du point de vue de la logique du concours, je ne trouve pas ça davantage aberrant: j'ai au contraire toujours trouvé un peu artificielle cette volonté de décliner les sujets de dissertation sur l'ensemble chronologique des questions. Si on considère ici que la période du sujet donné demeure très vaste, il était cohérent d'attendre des candidats qu'ils aient de quoi dire. Forcément, ça a dû avantager ceux qui ne se sont pas excessivement concentré sur la période révolutionnaire au détriment des autres (ce qui est une erreur classique). Le fait qu'une bonne part des candidats soient partis aussi tôt que possible en est la preuve parfaite.

Pourquoi pas, c'est un discours que je peux entendre. Je pense que si cette affaire a été montée en épingle à la fois par les enseignants et les candidats c'est que c'était la première fois qu'une telle coupe a été faite (et donc les candidats en ont été déstabilises: en ce sens, on peut se dire qu'ils sont tous logés à la même enseigne, c'est l'essentiel), et que cette question de "moderne"-contemporaine avait été faite pour faire baisser la grogne des modernistes sans question "à eux" depuis plusieurs années. Or, la coupe chronologique confirme leurs craintes et jette le discrédit sur ce pauvre Pierre Serna (que j'estime beaucoup par ailleurs) qui a été le dindon de la farce.

@kero a écrit:Après, il y a la question de ce que cela sous-tend en volonté de privilégier comme période. Sur ce point, je ne me prononce pas.

Serais-tu un contemporanéiste masqué? Very Happy


Marcel Khrouchtchev
Enchanteur


Revenir en haut Aller en bas

Re: Pierre Serna (AHMUF) : "Le sujet du capes d'histoire-géographie 2015 est tout simplement stupide"

Message par kero le Ven 3 Avr 2015 - 18:03

@Marcel Khrouchtchev a écrit:
@kero a écrit:Après, il y a la question de ce que cela sous-tend en volonté de privilégier comme période. Sur ce point, je ne me prononce pas.

Serais-tu un contemporanéiste masqué? Very Happy

J'suis un médiéviste, alors moi, les querelles entre journalistes... Razz

kero
Sage


Revenir en haut Aller en bas

Re: Pierre Serna (AHMUF) : "Le sujet du capes d'histoire-géographie 2015 est tout simplement stupide"

Message par Cath le Ven 3 Avr 2015 - 18:51

@Igniatius a écrit:
@linkus a écrit:Il faudrait faire pareil en mathématique.

Je n'ai pas trouvé le sujet de cette année, mais la stagiaire du bahut doit nous l'amener.

Du coup, j'ai regardé, au hasard, le sujet de l'an dernier de l'externe de maths : mais c'est d'une nullité hallucinante.
La deuxième partie, traitée en une dizaine de questions, c'est l'un des exos que j'ai posés en colle de BCPST (1ère année ! ) la semaine dernière : l'étudiant a eu un peu de mal mais quand je lui ai donné une indication, il a bien avancé.
Ce n'est pas possible qu'on en soit arrivé à un niveau de recrutement aussi faible et qu'on ne pourvoie pas plus de 50 % des postes !

Je suis consterné.
Au PLP maths-sciences, certains candidats sont venus sans calculatrice et en ont demandé aux surveillants de salle.

Cath
Esprit sacré


Revenir en haut Aller en bas

Re: Pierre Serna (AHMUF) : "Le sujet du capes d'histoire-géographie 2015 est tout simplement stupide"

Message par ben2510 le Ven 3 Avr 2015 - 19:21

@linkus a écrit:Il faudrait faire pareil en mathématique.

Tu penses à un sujet de CAPES qui essentiellement est une restitution de cours de TS ?  Rolling Eyes
Spoiler:


Oh pinaise je viens de regarder le sujet de cette année.
Mais ce n'est que le programme de 1S et TS+spé !!!!
Mais ils font quoi en L1 L2 L3 ? Ils enfilent des perles ?

ben2510
Fidèle du forum


Revenir en haut Aller en bas

Re: Pierre Serna (AHMUF) : "Le sujet du capes d'histoire-géographie 2015 est tout simplement stupide"

Message par Igniatius le Ven 3 Avr 2015 - 20:42

@ben2510 a écrit:
@linkus a écrit:Il faudrait faire pareil en mathématique.

Tu penses à un sujet de CAPES qui essentiellement est une restitution de cours de TS ?  Rolling Eyes
Spoiler:


Oh pinaise je viens de regarder le sujet de cette année.
Mais ce n'est que le programme de 1S et TS+spé !!!!
Mais ils font quoi en L1 L2 L3 ? Ils enfilent des perles ?

Grâce au lien de Ycombe (merci gars ! ) j'ai aussi regardé le sujet de cette année : je suis consterné.
L'ensemble des questions relève d'exos de colle de 1ère année de prépa plus quelques questions de cours.
C'est d'une facilité déconcertante.
Quand on me dit que seule la moitié des postes est pourvue, je comprends mieux pourquoi les programmes vont encore reculer : combien pourraient enseigner le programme de TS avec une maîtrise réelle des contenus ?

Quelle est la durée des épreuves ?
J'ai l'impression que je pourrais tout faire et rédiger en un temps relativement raisonnable.



_________________
"Celui qui se perd dans sa passion est moins perdu que celui qui perd sa passion."
St Augustin

"God only knows what I'd be without you"
Brian Wilson

Igniatius
Empereur


Revenir en haut Aller en bas

Re: Pierre Serna (AHMUF) : "Le sujet du capes d'histoire-géographie 2015 est tout simplement stupide"

Message par Nannnie le Ven 3 Avr 2015 - 20:59

Spoiler:

@Igniatius a écrit:
@ben2510 a écrit:
@linkus a écrit:Il faudrait faire pareil en mathématique.

Tu penses à un sujet de CAPES qui essentiellement est une restitution de cours de TS ?  Rolling Eyes
Spoiler:


Oh pinaise je viens de regarder le sujet de cette année.
Mais ce n'est que le programme de 1S et TS+spé !!!!
Mais ils font quoi en L1 L2 L3 ? Ils enfilent des perles ?

Grâce au lien de Ycombe (merci gars ! ) j'ai aussi regardé le sujet de cette année : je suis consterné.
L'ensemble des questions relève d'exos de colle de 1ère année de prépa plus quelques questions de cours.
C'est d'une facilité déconcertante.
Quand on me dit que seule la moitié des postes est pourvue, je comprends mieux pourquoi les programmes vont encore reculer : combien pourraient enseigner le programme de TS avec une maîtrise réelle des contenus ?

Quelle est la durée des épreuves ?
J'ai l'impression que je pourrais tout faire et rédiger en un temps relativement raisonnable.
Hs: J'imagine que si la moitié des postes n'est pas pourvue c'est que les candidats admissibles se ramassent à l'oral. 
Les sujets d'oraux sont certainement plus difficiles que ce qui est demandé lors des écrits. 
(Je dis ça, mais ce n'est pas ma matiere et ce n'est qu'une supposition)

Pour en revenir au sujet, un concours est un concours. Il est vrai, que certaines habitudes, comme celle de reprendre toute la période étudiée lors du sujet, sont courantes. 
Mais les habitudes sont là pour être changées. Apres, je peux comprendre que cela ait déstabilisé les candidats ainsi que les profs qui préparent au concours.


Dernière édition par Nannnie le Ven 3 Avr 2015 - 21:38, édité 2 fois

Nannnie
Habitué du forum


Revenir en haut Aller en bas

Re: Pierre Serna (AHMUF) : "Le sujet du capes d'histoire-géographie 2015 est tout simplement stupide"

Message par Igniatius le Ven 3 Avr 2015 - 21:31

@Nannnie a écrit:
Spoiler:

@Igniatius a écrit:
@ben2510 a écrit:

Tu penses à un sujet de CAPES qui essentiellement est une restitution de cours de TS ?  Rolling Eyes
Spoiler:


Oh pinaise je viens de regarder le sujet de cette année.
Mais ce n'est que le programme de 1S et TS+spé !!!!
Mais ils font quoi en L1 L2 L3 ? Ils enfilent des perles ?

Grâce au lien de Ycombe (merci gars ! ) j'ai aussi regardé le sujet de cette année : je suis consterné.
L'ensemble des questions relève d'exos de colle de 1ère année de prépa plus quelques questions de cours.
C'est d'une facilité déconcertante.
Quand on me dit que seule la moitié des postes est pourvue, je comprends mieux pourquoi les programmes vont encore reculer : combien pourraient enseigner le programme de TS avec une maîtrise réelle des contenus ?

Quelle est la durée des épreuves ?
J'ai l'impression que je pourrais tout faire et rédiger en un temps relativement raisonnable.


Hs: J'imagine que si la moitié des postes n'est pas pourvue c'est que les candidats admissibles se ramassent à l'oral. 
Les sujets d'oraux sont certainement plus difficiles que ce qui est demandé lors des écrits. 
(Je dis ça, mais ce n'est pas ma matiere et ce n'est qu'une supposition)

Pourrais-tu, dans ton spoiler, supprimer la dernière phrase ? Je l'avais écrite sans avoir bien lu le sujet et en fait c'est vrai : la 2ème composition (chiffrement de Hill) est le sujet du DM que j'ai donné à mes TS spé maths pour mercredi prochain...

Sinon, tu as peut-être raison, mais d'après les infos via collègue via IPR que j'ai eues, il semble bien qu'ils aient déclaré admissibles quasiment tous ceux qui passaient les écrits (soit un nb de candidats presque égal au nb de postes offerts) pour "voir ce qu'ils valaient vraiment" : je crois que les oraux ne sont pas très durs si tu les as préparés, donc je ne m'explique pas un tel taux d'échec.
Je crains malheureusement que ne se confirme une réalité : les bons étudiants en maths ne passent plus le CAPES. Ils passent l'agrèg, ou bien choisissent une autre voie (à mon avis, c'est surtout la 2ème solution).
C'est triste.

_________________
"Celui qui se perd dans sa passion est moins perdu que celui qui perd sa passion."
St Augustin

"God only knows what I'd be without you"
Brian Wilson

Igniatius
Empereur


Revenir en haut Aller en bas

Re: Pierre Serna (AHMUF) : "Le sujet du capes d'histoire-géographie 2015 est tout simplement stupide"

Message par archeboc le Sam 4 Avr 2015 - 8:52

@ben2510 a écrit:
Oh pinaise je viens de regarder le sujet de cette année.
Mais ce n'est que le programme de 1S et TS+spé !!!!
Mais ils font quoi en L1 L2 L3 ? Ils enfilent des perles ?

Le plus triste, c'est que le sujet donne à chaque fois la méthode pour mener à bien la démonstration. On ne cherche pas à sélectionner des gens qui vont pouvoir continuer à élever leur niveau dans la suite de leur carrière.

Si on fait des sujets de CAPES aussi guidés, on peut se dire que les candidats à qui s'adresse cette épreuve ne sont pas capables de se frotter à cela :

http://www.animath.fr/IMG/pdf/concours_general_ma_2014.pdf

Et c'est un peu triste pour les maths.

archeboc
Neoprof expérimenté


Revenir en haut Aller en bas

Re: Pierre Serna (AHMUF) : "Le sujet du capes d'histoire-géographie 2015 est tout simplement stupide"

Message par Elyas le Sam 4 Avr 2015 - 8:54

De toute façon, la contemporaine grignote peu à peu tout le secondaire. Les derniers bastions de résistance risquent d'être la 6e, le 5e et la 2de. Le journalisme et la doctrine du temps présent l'emportent partout.

Elyas
Grand Maître


Revenir en haut Aller en bas

Re: Pierre Serna (AHMUF) : "Le sujet du capes d'histoire-géographie 2015 est tout simplement stupide"

Message par Ænésidème le Sam 4 Avr 2015 - 14:20

@Elyas a écrit:Le journalisme et la doctrine du temps présent l'emportent partout.

C'est malheureusement convergent avec le sort réservé aux langues anciennes. No

Bientôt on va nous demander de choisir entre Platon et Aristote, parce que vous comprenez deux philosophes antiques dans une même année, hein, bon, ça en fait au moins un de trop... Neutral

Ænésidème
Niveau 6


Revenir en haut Aller en bas

Page 2 sur 3 Précédent  1, 2, 3  Suivant

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut


 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum