Les racines grecques en sciences

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Les racines grecques en sciences

Message par ben2510 le Lun 6 Avr 2015 - 9:32

Bonjour,
professeur de maths et pp en 1S je voudrais profiter de l'AP pour faire faire aux élèves un travail sur les racines grecques en sciences.
Par exemple en études de médecine il est facile de savoir ce que signifie le terme xanthocyte si on connaît le grec pour jaune et pour cellule.
Mais on peut aussi jouer un peu avec la notion de tetrapilochtomie ou (avec un détour par le le latin) de céphalorectalée (suite aux libations de la veille).

L'objet de ma demande : est-ce que certains sur le forum ont fait un travail semblable, ou bien connaisent des ressources sur ce thème, dont je pourrais m'inspirer ?

ben2510
Fidèle du forum


Revenir en haut Aller en bas

Re: Les racines grecques en sciences

Message par Presse-purée le Lun 6 Avr 2015 - 9:51

Une bonne petite collection sur l'étymologie: Le Français retrouvé

Tu as deux références utiles:

Trésors des racines grecques
, de Jean Bouffartigue,

et Les mots de la médecine, de Pascal Bouché.

Les deux sont dispos sur le site du grand satan américain.

Presse-purée
Grand sage


Revenir en haut Aller en bas

Re: Les racines grecques en sciences

Message par JPhMM le Lun 6 Avr 2015 - 10:04

En mathématiques, elles sont nombreuses.

http://trucsmaths.free.fr/etymologie.htm

_________________
Labyrinthe où l'admiration des ignorants et des idiots qui prennent pour savoir profond tout ce qu'ils n'entendent pas, les a retenus, bon gré malgré qu'ils en eussent. D'ailleurs, il n'y a point de meilleur moyen pour mettre en vogue ou pour défendre des doctrines étranges et absurdes, que de les munir d'une légion de mots obscurs, douteux , et indéterminés. Ce qui pourtant rend ces retraites bien plus semblables à des cavernes de brigands ou à des tanières de renards qu'à des forteresses de généreux guerriers. Que s'il est malaisé d'en chasser ceux qui s'y réfugient, ce n'est pas à cause de la force de ces lieux-là, mais à cause des ronces, des épines et de l'obscurité des buissons dont ils sont environnés. Car la fausseté étant par elle-même incompatible avec l'esprit de l'homme, il n'y a que l'obscurité qui puisse servir de défense à ce qui est absurde. — John Locke

JPhMM
Demi-dieu


Revenir en haut Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut


 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum