Elèves vautrés : que faire ?

Page 2 sur 2 Précédent  1, 2

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Re: Elèves vautrés : que faire ?

Message par V.Marchais le Sam 30 Mai 2009 - 10:04

@Abraxas a écrit:
Du temps où j'avais des collégiens, je passais derrière, et je rectifias la position par pression sur le cou (la base du trapèze) et la colonne vertébrale — ça fait vraiment mal quand on sait le faire. Et quand il y en avait un qui recommençait, il suffisait en général que je me lève en bougeant les mains d'une certaine manière pour qu'ils rectifient la position.
Mais moi, je suis sadique.

Bonjour,

Chacun ses méthodes. Moi, c'est plutôt perverse que sadique. Je circule en permanence dans les rangs et, surtout sans interrompre le cours, en passant, je pose une main très délicate sur une épaule qui s'affaisse ; parfois, quand cela ne suffit pas - mais c'est rare - je susurre, de ma voix la plus hôtesse de l'air : "Tiens-toi bien". Ca m'arrive aussi de chambrer, mais avec parcimonie. D'abord parce que cela peut être beaucoup moins bien perçu par les jeunes gens si cela vient d'une femme que si cela vient d'un homme - eh oui, Abraxas, encore un point sur lequel nous autres femmes devons inventer nos propres armes, ce n'est pas votre amie la comtesse de Merteuil, la vraie, si je puis dire, qui me désavouerait sur ce point. On obtient beaucoup en classe avec la douceur, surtout auprès des grands ados. Mais aussi et surtout parce qu'il est hors de question d'interrompre le cours à tout bout de champ pour des vétilles. Show must go on. Rendre très discrètes les interventions sur toutes ces petites choses permet, à rebours, de solenniser la vraie remise au point, celle qui justifie une interruption du cours, quand il s'est passé quelque chose de grave : hier, les deux tiers de mes Cinquième n'avaient pas fait leurs devoirs. Là, ça barde vraiment. C'est qu'on a le mois de juin à reconquérir !

Cordialement,
Véronique.

V.Marchais
Bon génie


Revenir en haut Aller en bas

Re: Elèves vautrés : que faire ?

Message par Angela le Mer 17 Juin 2009 - 21:54

@V.Marchais a écrit:Rendre très discrètes les interventions sur toutes ces petites choses permet, à rebours, de solenniser la vraie remise au point, celle qui justifie une interruption du cours

C'est très intéressant...et pourtant si simple... pourquoi ne l'ai-je pas trouvé toute seule ?
Merci !

Angela
Niveau 5


Revenir en haut Aller en bas

Re: Elèves vautrés : que faire ?

Message par Marie-Noire le Jeu 18 Juin 2009 - 1:36

En parlant d'élèves qui se tiennent mal, ce matin j'avais deux gamins qui étaient en travers (tournés vers le rang d'à côté) sur leur chaise en équilibre sur les deux pieds arrière. Je leur fais une (énième) remarque et je ne sais pas pourquoi, j'ajoute que s'ils ne se remettent pas correctement sur leur chaise, je leur enlève carrément la chaise. Le premier s'est rassis correctement. Et le deuxième a persisté. Je lui demande ce qu'il attend. Il me répond que j'ai promis qu'il finirait debout !!! En gros il me demandait de lui enlever sa chaise !!!!!!!! Ce que j'ai fait très calmement, mais je rageais intérieurement puisqu'il ne semblait pas dérangé le moins du monde de se retrouver debout au fond de la classe. Finalement, j'ai quand même eu gain de cause : au bout de 40 minutes debout et voyant que je ne suspendais pas la punition pour la 2e heure, il n'en pouvait plus et s'est excusé pour pouvoir regagner sa place assise.

Marie-Noire
Niveau 7


Revenir en haut Aller en bas

Re: Elèves vautrés : que faire ?

Message par Adri le Jeu 18 Juin 2009 - 12:56

Moi aussi je confisque les chaises, mais je suis sadique et je leur demande de noter le cours : pas très confortable comme position, en général, au bout d'une dizaine de minutes, ils demandent grâce !
Sinon, il m'est aussi arrivé de m'approcher innocemment de celui qui se balançait sur sa chaise et de la reposer brusquement sur ses quatre pieds, ça surprend ! Laughing

Adri
Guide spirituel


Revenir en haut Aller en bas

Re: Elèves vautrés : que faire ?

Message par Kan-gourou le Jeu 18 Juin 2009 - 14:05

Cette année, quand une de mes élèves s'est affalée sur la table, je me suis mise à chuchoter. Les élèves m'ont demandé pourquoi et j'ai répondu: "Chuuut ! Ne parlez pas trop fort. Kévina fait sa sieste." Tout le monde a ri en la regardant. Du coup, elle ne s'est plus couchée sur sa table. Bon, elle dormait toute droite les bras croisés, je ne sais pas si c'est mieux !
A une élève qui se balançait, j'ai lancé: "Oh s'il te plaît, Kévinette, fais nous l'honneur de tomber, qu'on rigole un peu!". Je ris encore en revoyant sa tête Shocked !

Kan-gourou
Fidèle du forum


Revenir en haut Aller en bas

Page 2 sur 2 Précédent  1, 2

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut


 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum