Collège/collègues au bord de l'explosion

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Collège/collègues au bord de l'explosion

Message par Mezzo voce le Mer 8 Avr 2015 - 15:36

Je suis très énervée, ce soir, et même si c'eut été plus sympathique de vous faire partager les points positifs qui pâtissent mes journées dans mon établissement, eh bien... Je suis en ZEP rurale (certains me connaissent déjà)... Le soleil débordant de bonheur, ces derniers jours, les élèves s'avèrent très pénibles en cour de récréation (voire en classe). La vie scolaire, qui tourne bien, est en sous effectif. Les élèves en profitent. La direction est molle: l'ordre du jour est de ne faire aucun conseil de discipline (pour faire croire que tout va pour le mieux dans le meilleur des mondes possibles et j'imagine qu'il y a des primes en jeu, bien sûr). Les enseignants se sentent de moins en moins soutenus, notamment les femmes - nous devons manquer d'autorité, au fond. Bref, aujourd'hui, je naviguais dans les couloirs en direction de ma classe et, oh surprise, j'aperçois trois élèves que je ne connais pas déambulant là alors que c'est interdit en pleine récréation. Je les vire. Une collègue arrive derrière moi et s'y met aussi (à les virer, bien sûr). Peu après, m'installant, débonnaire, dans ma classe, j'entends que ça bouge de nouveau dans le couloir: je sors: les mêmes élèves. Je les vire de nouveau et ferme la porte donnant sur les escaliers (et m'aperçois, entre parenthèses, que l'une de mes collègues, porte ouverte, travaillant, n'a pas levé un sourcil: merci le soutien). Quelques secondes après, les portes de l'escalier s'ouvrent d'un coup et j'entends: "sal***pe(s)" (pluriel ou singulier, qui sait?). Alors, oui, la vérité sort de la bouche des enfants, c'est vrai... Mais quand même.
A l'heure actuelle, la direction n'a pas trouvé le temps de gérer ce cas, suite à mon rapport cosigné par la collègue qui m'avait aidée à virer les élèves au début de cette trépidante aventure. Et il semblerait qu'un jour d'exclusion soit le maximum que nous puissions demander... Donc sachez, vous tous, que je suis une grosse sa***pe (et en effet, dès demain, certains vont s'en rendre compte: ça va ch...).

Mezzo voce
Niveau 9


Revenir en haut Aller en bas

Re: Collège/collègues au bord de l'explosion

Message par Oudemia le Mer 8 Avr 2015 - 15:41

@Mezzo voce a écrit:Donc sachez, vous tous, que je suis une grosse *** (et en effet, dès demain, certains vont s'en rendre compte: ça va ch...).
Twisted Evil
malmaisbien
En pensant à demain, et après t'être épanchée ici, te sens-tu un peu mieux ? (parfois il ne faut pas grand-chose)
fleurs

Oudemia
Guide spirituel


Revenir en haut Aller en bas

Re: Collège/collègues au bord de l'explosion

Message par Mezzo voce le Mer 8 Avr 2015 - 15:47

Je me sens, comme qui dirait, un peu "sa...pe".

Mezzo voce
Niveau 9


Revenir en haut Aller en bas

Re: Collège/collègues au bord de l'explosion

Message par Olympias le Mer 8 Avr 2015 - 16:02

Quant à moi, qui suis une "m.....b......." (Chéri en pleure de rire !!!)...j'attends avec impatience la décision du conseil de D. qui doit se réunir dans qq jours pour l'élève concernée... diable diable


Dernière édition par Olympias le Mer 8 Avr 2015 - 16:54, édité 1 fois

Olympias
Enchanteur


Revenir en haut Aller en bas

Re: Collège/collègues au bord de l'explosion

Message par User5899 le Mer 8 Avr 2015 - 16:02

@Mezzo voce a écrit:Je me sens, comme qui dirait, un peu "sa...pe".
N'oubliez pas de leur faire savoir, au prochain épisode, que vos tarifs vous rendent inaccessible au plus raisonnable de leurs modestes fantasmes Razz

User5899
Dieu de l'Olympe


Revenir en haut Aller en bas

Re: Collège/collègues au bord de l'explosion

Message par Mezzo voce le Mer 8 Avr 2015 - 16:10

Olympias: bienvenue au club... C'est fou comme les insultes à destination des enseignantes sont souvent/toujours très misogynes.

Cripure: Laughing

Mezzo voce
Niveau 9


Revenir en haut Aller en bas

Re: Collège/collègues au bord de l'explosion

Message par Olympias le Mer 8 Avr 2015 - 16:34

@Mezzo voce a écrit:Olympias: bienvenue au club... C'est fou comme les insultes à destination des enseignantes sont souvent/toujours très misogynes.

Cripure:  Laughing
L'auteur de l'injure est une fille. Laughing Mais dans ce domaine comme dans tous les autres, ses rares connaissances sont approximatives, comme son savoir vivre !!

Olympias
Enchanteur


Revenir en haut Aller en bas

Re: Collège/collègues au bord de l'explosion

Message par BlackMail le Mer 8 Avr 2015 - 16:37

Une fille peut être misogyne Wink.

Bon courage Mezzo voce.

_________________
Spoiler:

I'm watching you.

BlackMail
Expert


Revenir en haut Aller en bas

Re: Collège/collègues au bord de l'explosion

Message par Olympias le Mer 8 Avr 2015 - 16:39

@BlackMail a écrit:Une fille peut être misogyne Wink.

Bon courage Mezzo voce.
Oui. Je regrette que les autres CDE ne soient pas comme le mien. Nos élèves sont bêtes à bouffer du foin.

Olympias
Enchanteur


Revenir en haut Aller en bas

Re: Collège/collègues au bord de l'explosion

Message par Écusette de Noireuil le Mer 8 Avr 2015 - 17:06

http://www.initiadroit.com/dossiers.php?theme=31
faire recopier ce texte?
Ou un autre du même style?

_________________
" Les mots servent à libérer une matière silencieuse qui est bien plus vaste que les mots" (Sarraute)

Écusette de Noireuil
Fidèle du forum


Revenir en haut Aller en bas

Re: Collège/collègues au bord de l'explosion

Message par Mezzo voce le Jeu 9 Avr 2015 - 17:12

Ecusette, j'ai donné ton texte à copier à ce benêt injurieur. Je note quand même qu'il m'a fallu m'incruster plusieurs heures après mes cours de la matinée pour obtenir une exclusion-inclusion: j'ai été baladée par la direction. Kero doit avoir raison, lui qui a dit que je ne savais pas encore m'imposer face à la hiérarchie. C'est hallucinant d'avoir à quémander un soutien (même si au fond je me moque royalement d'être "traitée de", il me semble que c'est ouvrir une belle faille que de ne pas réagir). Heureusement que je m'entends bien avec les surveillants qui m'ont soutenue. Je vous jure. Le pire, c'est qu'au départ j'aurais dû me contenter d'une croix ou d'une observ dans le carnet!

Mezzo voce
Niveau 9


Revenir en haut Aller en bas

Re: Collège/collègues au bord de l'explosion

Message par vivi1982 le Jeu 9 Avr 2015 - 20:30

Chez nous il y a un élève qui a traité la collègue stagiaire de salo*e (la pauvre était en larmes après son cours dont cet élève est d'ailleurs fréquemment renvoyé), il a cassé la porte vitrée du hall, le sèche-main des toilettes, et dernièrement la porte des toilettes et à ma connaissance il n'a même pas eu un jour d'exclusion, et ne parlons pas de conseil de dis (proscrit chez nous).
Et on n'est même pas une ZEP: petit collège de cambrousse profonde d'apparence paisible.

J'avoue que j'appréhende les beaux jours: mardi il faisait tellement chaud (oui on a encore le chauffage à fond!) que j'ai ouvert les fenêtres et la CPE est venue discrètement me voir pendant le cours car ces charmants bambins de 4ème s'amusaient à balancer des bouts de crayon par la fenêtre quand j'écrivais au tableau. Ils ont débiles ou quoi?
Donc plus de fenêtre ouverte. Plus de portes ouvertes non plus car ils sont tellement bruyants qu'ils dérangent les salles à côté.

vivi1982
Niveau 10


Revenir en haut Aller en bas

Re: Collège/collègues au bord de l'explosion

Message par Dinaaa le Jeu 9 Avr 2015 - 20:35

Oui, mais grâce aux EPI, dès 2016, vos élèves vous insulteront en anglais et pourront à cette occasion valider quelques compétences transdisciplinaires. Si en plus ils vous envoient un message d'insulte via un réseau social, ils valident également leur bilan numérique.
Vive le collège de 2016 yesyes

Tous mes meilleurs sentiments, courage pour demain MV !

Dinaaa
Esprit éclairé


Revenir en haut Aller en bas

Re: Collège/collègues au bord de l'explosion

Message par Écusette de Noireuil le Jeu 9 Avr 2015 - 21:32

@Mezzo voce a écrit:Ecusette, j'ai donné ton texte à copier à ce benêt injurieur. Je note quand même qu'il m'a fallu m'incruster plusieurs heures après mes cours de la matinée pour obtenir une exclusion-inclusion: j'ai été baladée par la direction. Kero doit avoir raison, lui qui a dit que je ne savais pas encore m'imposer face à la hiérarchie. C'est hallucinant d'avoir à quémander un soutien (même si au fond je me moque royalement d'être "traitée de", il me semble que c'est ouvrir une belle faille que de ne pas réagir). Heureusement que je m'entends bien avec les surveillants qui m'ont soutenue. Je vous jure. Le pire, c'est qu'au départ j'aurais dû me contenter d'une croix ou d'une observ dans le carnet!

heureuse d'avoir été utile. .. et surtout bravo d'avoir tenu bon!

_________________
" Les mots servent à libérer une matière silencieuse qui est bien plus vaste que les mots" (Sarraute)

Écusette de Noireuil
Fidèle du forum


Revenir en haut Aller en bas

Re: Collège/collègues au bord de l'explosion

Message par shantia38 le Jeu 9 Avr 2015 - 22:00

Quand la direction fait faux bond, je ne reçois plus l'élève tant que je n'ai pas eu d'excuses ou vu les parents! Et comme par enchantement, on reçoit un parent ou la direction réagit!

Courage collègues! Sa...pe ou m.....b.....! les ont-ils écrit correctement... au moins?

shantia38
Niveau 5


Revenir en haut Aller en bas

Re: Collège/collègues au bord de l'explosion

Message par Daphné le Ven 10 Avr 2015 - 6:45

@Olympias a écrit:
@Mezzo voce a écrit:Olympias: bienvenue au club... C'est fou comme les insultes à destination des enseignantes sont souvent/toujours très misogynes.

Cripure:  Laughing
L'auteur de l'injure est une fille. Laughing Mais dans ce domaine comme dans tous les autres, ses rares connaissances sont approximatives, comme son savoir vivre !!

Plus rien ne m'étonne !
J'ai déjà entendu des filles hurler dans la cour ou devant le collège en parlant d'un(e) collègue : "il/elle me casse les cou.........."
Donc bon Smile

Daphné
Demi-dieu


Revenir en haut Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut


 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum