C'est officiel : "l'UMP" disparaît et devient "Les Républicains".

Page 3 sur 4 Précédent  1, 2, 3, 4  Suivant

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Re: C'est officiel : "l'UMP" disparaît et devient "Les Républicains".

Message par Balthamos le Jeu 9 Avr 2015 - 23:03

@Maieu a écrit: "Les Républicains" ne peut pas être réduit à un sigle. On sera donc obligé de prononcer le nom intégralement. FN, PS... et Les Républicains.

Comme l'a dit un camarade plus haut avec assez d'humour, ça sera les Rep, à n'en pas douter.
On aime les abréviations quoi qu'il arrive

Balthamos
Sage


Revenir en haut Aller en bas

Re: C'est officiel : "l'UMP" disparaît et devient "Les Républicains".

Message par Maieu le Jeu 9 Avr 2015 - 23:08

@balthamos a écrit:
@Maieu a écrit: "Les Républicains" ne peut pas être réduit à un sigle. On sera donc obligé de prononcer le nom intégralement. FN, PS... et Les Républicains.

Comme l'a dit un camarade plus haut avec assez d'humour, ça sera les Rep, à n'en pas douter.
On aime les abréviations quoi qu'il arrive

Difficile d'imaginer "les Rep" dans les médias. (= les soces)

Maieu
Habitué du forum


Revenir en haut Aller en bas

Re: C'est officiel : "l'UMP" disparaît et devient "Les Républicains".

Message par Marcel Khrouchtchev le Jeu 9 Avr 2015 - 23:09

Cripure a écrit:
@Maieu a écrit:"Les Républicains"." : ce n'est plus un parti qui est défini ainsi, mais une foule, en marche, au-dessus des partis, avec le message implicite d'exclusion de la République de tous les autres.
Oui, c'est ce que j'écris depuis hier soir, mais on me sort la liste de tous les partis qui se sont appelés "parti républicain", comme si c'était pareil... Ca devient fatigant de discuter, je trouve.

Il n'y a d'ailleurs aucune discussion, puisque vous avez raison. C'est donc plutôt qu'il y ait une discussion sur le sujet qui vous fatigue (légitimement).

Marcel Khrouchtchev
Enchanteur


Revenir en haut Aller en bas

Re: C'est officiel : "l'UMP" disparaît et devient "Les Républicains".

Message par Heisenberg le Jeu 9 Avr 2015 - 23:22

@balthamos a écrit:
@Maieu a écrit: "Les Républicains" ne peut pas être réduit à un sigle. On sera donc obligé de prononcer le nom intégralement. FN, PS... et Les Républicains.

Comme l'a dit un camarade plus haut avec assez d'humour, ça sera les Rep, à n'en pas douter.
On aime les abréviations quoi qu'il arrive

Et parmi les Rep, certains seront supérieurs aux autres, on les appellera les Rep+

Heisenberg
Niveau 10


Revenir en haut Aller en bas

Re: C'est officiel : "l'UMP" disparaît et devient "Les Républicains".

Message par User5899 le Jeu 9 Avr 2015 - 23:31

@Marcel Khrouchtchev a écrit:
Cripure a écrit:
@Maieu a écrit:"Les Républicains"." : ce n'est plus un parti qui est défini ainsi, mais une foule, en marche, au-dessus des partis, avec le message implicite d'exclusion de la République de tous les autres.
Oui, c'est ce que j'écris depuis hier soir, mais on me sort la liste de tous les partis qui se sont appelés "parti républicain", comme si c'était pareil... Ca devient fatigant de discuter, je trouve.

Il n'y a d'ailleurs aucune discussion, puisque vous avez raison. C'est donc plutôt qu'il y ait une discussion sur le sujet qui vous fatigue (légitimement).
Laughing

User5899
Dieu de l'Olympe


Revenir en haut Aller en bas

Re: C'est officiel : "l'UMP" disparaît et devient "Les Républicains".

Message par PauvreYorick le Jeu 9 Avr 2015 - 23:36

D'ailleurs, je me demande s'ils ne poussent pas le bouchon un peu loin en se prévalant d'un titre qui transcende la plupart des partis politiques. Je dis ça...

_________________
DISCUSSION, n. A method of confirming others in their errors.

PauvreYorick
Esprit sacré


Revenir en haut Aller en bas

Re: C'est officiel : "l'UMP" disparaît et devient "Les Républicains".

Message par trompettemarine le Jeu 9 Avr 2015 - 23:39

Oh, si peu...

trompettemarine
Sage


Revenir en haut Aller en bas

Re: C'est officiel : "l'UMP" disparaît et devient "Les Républicains".

Message par User5899 le Jeu 9 Avr 2015 - 23:43

@PauvreYorick a écrit:D'ailleurs, je me demande s'ils ne poussent pas le bouchon un peu loin en se prévalant d'un titre qui transcende la plupart des partis politiques. Je dis ça...
C'est vrai que passées les bornes, il n'y a plus de limites... Ils voudraient laisser entendre que leurs opposants ne sont pas républicains qu'ils le laisseraient entendre, ou presque professeur

User5899
Dieu de l'Olympe


Revenir en haut Aller en bas

Re: C'est officiel : "l'UMP" disparaît et devient "Les Républicains".

Message par Jacq le Ven 10 Avr 2015 - 0:39

@PauvreYorick a écrit:D'ailleurs, je me demande s'ils ne poussent pas le bouchon un peu loin en se prévalant d'un titre qui transcende la plupart des partis politiques. Je dis ça...

Ou alors, faute d'autre nom, ils ont besoin de se qualifier de républicains parce qu'ils ne le sont pas.... ou plus.

Jacq
Sage


Revenir en haut Aller en bas

Re: C'est officiel : "l'UMP" disparaît et devient "Les Républicains".

Message par piesco le Ven 10 Avr 2015 - 5:54

Cripure a écrit:
@Maieu a écrit:"Les Républicains"." : ce n'est plus un parti qui est défini ainsi, mais une foule, en marche, au-dessus des partis, avec le message implicite d'exclusion de la République de tous les autres.
Oui, c'est ce que j'écris depuis hier soir, mais on me sort la liste de tous les partis qui se sont appelés "parti républicain", comme si c'était pareil... Ca devient fatigant de discuter, je trouve.

Et moi, je pue? abd

piesco
Grand sage


Revenir en haut Aller en bas

Re: C'est officiel : "l'UMP" disparaît et devient "Les Républicains".

Message par Reine Margot le Ven 10 Avr 2015 - 7:48

Surtout que la droite n'a d'autre programme que de réduire l'intervention de l'Etat dans tous les domaines...

_________________
1 enseignant molesté, c’est un fait divers, pas un phénomène de société.
2 enseignants molestés, c’est un fait divers, pas un phénomène de société.
150 enseignants molestés, ce sont des faits divers, pas des phénomènes de société.
151 enseignants molestés, ce sont des faits divers, pas des phénomènes de société.
………………………………
[la progression arithmétique se poursuit en série]
…………………………………..
156 879 enseignants molestés, ce sont des faits divers, pas des phénomènes de société.
156 880 enseignants molestés, ce sont des faits divers, pas des phénomènes de société. »

Reine Margot
Demi-dieu


Revenir en haut Aller en bas

Re: C'est officiel : "l'UMP" disparaît et devient "Les Républicains".

Message par Maieu le Ven 10 Avr 2015 - 9:04

@piesco a écrit:
Cripure a écrit:
@Maieu a écrit:"Les Républicains"." : ce n'est plus un parti qui est défini ainsi, mais une foule, en marche, au-dessus des partis, avec le message implicite d'exclusion de la République de tous les autres.
Oui, c'est ce que j'écris depuis hier soir, mais on me sort la liste de tous les partis qui se sont appelés "parti républicain", comme si c'était pareil... Ca devient fatigant de discuter, je trouve.

Et moi, je pue? abd

S'il s'agit de mon intervention, je n'avais pas le sentiment de répéter un déjà dit (les opposants), mais plutôt de préciser que le choix d'un tel patronyme visait à récupérer, au-delà des opposants, tous ceux qui sont sensibles à la notion de République, les électeurs indécis, plus ou moins centristes, voire abstentionnistes, et qui ne sont pas forcément des opposants à l'UMP actuelle, en leur instillant le message qu'ils s'excluent de la République s'ils ne votent pas pour Les Républicains (= pas un parti, mais une entité).

Maieu
Habitué du forum


Revenir en haut Aller en bas

Re: C'est officiel : "l'UMP" disparaît et devient "Les Républicains".

Message par piesco le Ven 10 Avr 2015 - 19:58

@Maieu a écrit:
@piesco a écrit:
Cripure a écrit:
Oui, c'est ce que j'écris depuis hier soir, mais on me sort la liste de tous les partis qui se sont appelés "parti républicain", comme si c'était pareil... Ca devient fatigant de discuter, je trouve.

Et moi, je pue? abd

S'il s'agit de mon intervention
, je n'avais pas le sentiment de répéter un déjà dit (les opposants), mais plutôt de préciser que le choix d'un tel patronyme visait à récupérer, au-delà des opposants, tous ceux qui sont sensibles à la notion de République, les électeurs indécis, plus ou moins centristes,  voire abstentionnistes, et qui ne sont pas forcément des opposants à l'UMP actuelle, en leur instillant le message qu'ils s'excluent de la République s'ils ne votent pas pour Les Républicains (= pas un parti, mais une entité).

Non, pas du tout. Very Happy

piesco
Grand sage


Revenir en haut Aller en bas

Re: C'est officiel : "l'UMP" disparaît et devient "Les Républicains".

Message par Handsome Devil le Ven 10 Avr 2015 - 23:19

De toute façon, personne en France (à part une ultra-minorité) ne souhaite l'abolition de la république, ce qui peut éventuellement distinguer les partis c'est l’interprétation de ce que doit être cette république. De ce point de vue, que l'UMP choisisse les Républicains est relativement cohérent avec leur passé (Rassemblement Pour la République) et assez vague pour rassembler des courants très disparates. Plus intrigante, la recherche de rapprochement avec le parti républicain américain (dont le parcours idéologique est également intéressant), de préférence aux équivalents chez les voisins (parti conservateur, union chrétienne-démocrate ou union chrétienne-sociale, parti chrétien démocrate respectivement en Grande-Bretagne, Allemagne ou Italie).

Handsome Devil
Niveau 9


Revenir en haut Aller en bas

Re: C'est officiel : "l'UMP" disparaît et devient "Les Républicains".

Message par Marcel Khrouchtchev le Sam 11 Avr 2015 - 8:58

Handsome, il y a une différence entre "la république", forme qui distingue certains régime d'une monarchie, et "la République" qui, en France, accompagne ladite forme de certaines valeurs qui sont explicitées dans les préambules des constitutions de 1946 et 1958, ainsi que dans la DDHC, qui ont tous trois une valeur constitutionnelle.

Marcel Khrouchtchev
Enchanteur


Revenir en haut Aller en bas

Re: C'est officiel : "l'UMP" disparaît et devient "Les Républicains".

Message par User5899 le Sam 11 Avr 2015 - 11:30

@piesco a écrit:
Cripure a écrit:
@Maieu a écrit:"Les Républicains"." : ce n'est plus un parti qui est défini ainsi, mais une foule, en marche, au-dessus des partis, avec le message implicite d'exclusion de la République de tous les autres.
Oui, c'est ce que j'écris depuis hier soir, mais on me sort la liste de tous les partis qui se sont appelés "parti républicain", comme si c'était pareil... Ca devient fatigant de discuter, je trouve.

Et moi, je pue? abd
Laughing

User5899
Dieu de l'Olympe


Revenir en haut Aller en bas

Re: C'est officiel : "l'UMP" disparaît et devient "Les Républicains".

Message par Maieu le Sam 11 Avr 2015 - 11:51

@Handsome Devil a écrit:De toute façon, personne en France (à part une ultra-minorité) ne souhaite l'abolition de la république, ce qui peut éventuellement distinguer les partis c'est l’interprétation de ce que doit être cette république. De ce point de vue, que l'UMP choisisse les Républicains est relativement cohérent avec leur passé (Rassemblement Pour la République) et assez vague pour rassembler des courants très disparates. Plus intrigante, la recherche de rapprochement avec le parti républicain américain (dont le parcours idéologique est également intéressant), de préférence aux équivalents chez les voisins (parti conservateur, union chrétienne-démocrate ou union chrétienne-sociale, parti chrétien démocrate respectivement en Grande-Bretagne, Allemagne ou Italie).

C’est le point de divergence d’analyse.
« Les Républicains » est une affirmation de caractère ontologique, avec un implicite/présupposé ; ce qui n’a rien à voir avec ce qui est encore l’Union pour un Mouvement Populaire ou le Rassemblement Pour la République dans lequel c’est la République qui est la réalité ontologique, pas les membres du parti.

Maieu
Habitué du forum


Revenir en haut Aller en bas

Re: C'est officiel : "l'UMP" disparaît et devient "Les Républicains".

Message par Ashtrak le Sam 11 Avr 2015 - 12:34

@Maieu a écrit:
@Handsome Devil a écrit:De toute façon, personne en France (à part une ultra-minorité) ne souhaite l'abolition de la république, ce qui peut éventuellement distinguer les partis c'est l’interprétation de ce que doit être cette république. De ce point de vue, que l'UMP choisisse les Républicains est relativement cohérent avec leur passé (Rassemblement Pour la République) et assez vague pour rassembler des courants très disparates. Plus intrigante, la recherche de rapprochement avec le parti républicain américain (dont le parcours idéologique est également intéressant), de préférence aux équivalents chez les voisins (parti conservateur, union chrétienne-démocrate ou union chrétienne-sociale, parti chrétien démocrate respectivement en Grande-Bretagne, Allemagne ou Italie).

C’est le point de divergence d’analyse.
« Les Républicains » est une affirmation de caractère ontologique, avec un implicite/présupposé ; ce qui n’a rien à voir avec ce qui est encore l’Union pour un Mouvement Populaire ou le Rassemblement Pour la République dans lequel c’est la République qui est la réalité ontologique, pas les membres du parti.

D'accord mais dans Parti Socialiste, il me semble aussi que la réalité ontologique n'est pas le socialisme mais le fait d'être socialiste. Non ?

_________________
Un âne dit toujours ce qu'il pense : hi-han !

Ashtrak
Fidèle du forum


Revenir en haut Aller en bas

Re: C'est officiel : "l'UMP" disparaît et devient "Les Républicains".

Message par Maieu le Sam 11 Avr 2015 - 13:47

@Ashtrak a écrit:
@Maieu a écrit:
@Handsome Devil a écrit:De toute façon, personne en France (à part une ultra-minorité) ne souhaite l'abolition de la république, ce qui peut éventuellement distinguer les partis c'est l’interprétation de ce que doit être cette république. De ce point de vue, que l'UMP choisisse les Républicains est relativement cohérent avec leur passé (Rassemblement Pour la République) et assez vague pour rassembler des courants très disparates. Plus intrigante, la recherche de rapprochement avec le parti républicain américain (dont le parcours idéologique est également intéressant), de préférence aux équivalents chez les voisins (parti conservateur, union chrétienne-démocrate ou union chrétienne-sociale, parti chrétien démocrate respectivement en Grande-Bretagne, Allemagne ou Italie).

C’est le point de divergence d’analyse.
« Les Républicains » est une affirmation de caractère ontologique, avec un implicite/présupposé ; ce qui n’a rien à voir avec ce qui est encore l’Union pour un Mouvement Populaire ou le Rassemblement Pour la République dans lequel c’est la République qui est la réalité ontologique, pas les membres du parti.

D'accord mais dans Parti Socialiste, il me semble aussi que la réalité ontologique n'est pas le socialisme mais le fait d'être socialiste. Non ?

Je ferais la même analyse si le PS décidait de s'appeler "Les socialistes".

Maieu
Habitué du forum


Revenir en haut Aller en bas

Re: C'est officiel : "l'UMP" disparaît et devient "Les Républicains".

Message par Handsome Devil le Sam 11 Avr 2015 - 14:45

@Marcel Khrouchtchev a écrit:Handsome, il y a une différence entre "la république", forme qui distingue certains régime d'une monarchie, et "la République" qui, en France, accompagne ladite forme de certaines valeurs qui sont explicitées dans les préambules des constitutions de 1946 et 1958, ainsi que dans la DDHC, qui ont tous trois une valeur constitutionnelle.
Si on examine ces textes exclusivement, on y trouve les principes de l'état de droit (ainsi que quelques intrus comme le principe de précaution), mais pas de détails proprement institutionnels (à la limite, une monarchie parlementaire pourrait se prévaloir des mêmes textes) et encore moins de valeurs.
La distinction que vous faites me semble infondée, en tout cas pas fondée sur ces textes fondamentaux, mais éventuellement sur le reste des constitutions d'après-guerre.

Handsome Devil
Niveau 9


Revenir en haut Aller en bas

Re: C'est officiel : "l'UMP" disparaît et devient "Les Républicains".

Message par Marcel Khrouchtchev le Sam 11 Avr 2015 - 14:49

@Handsome Devil a écrit:
@Marcel Khrouchtchev a écrit:Handsome, il y a une différence entre "la république", forme qui distingue certains régime d'une monarchie, et "la République" qui, en France, accompagne ladite forme de certaines valeurs qui sont explicitées dans les préambules des constitutions de 1946 et 1958, ainsi que dans la DDHC, qui ont tous trois une valeur constitutionnelle.
Si on examine ces textes exclusivement, on y trouve les principes de l'état de droit (ainsi que quelques intrus comme le principe de précaution), mais pas de détails proprement institutionnels (à la limite, une monarchie parlementaire pourrait se prévaloir des mêmes textes) et encore moins de valeurs.
La distinction que vous faites me semble infondée, en tout cas pas fondée sur ces textes fondamentaux, mais éventuellement sur le reste des constitutions d'après-guerre.

Je cite alors ces textes, pour que chacun puise se faire une idée:

Le préambule de la constitution de 1946 a écrit:1. Au lendemain de la victoire remportée par les peuples libres sur les régimes qui ont tenté d'asservir et de dégrader la personne humaine, le peuple français proclame à nouveau que tout être humain, sans distinction de race, de religion ni de croyance, possède des droits inaliénables et sacrés. Il réaffirme solennellement les droits et libertés de l'homme et du citoyen consacrés par la Déclaration des droits de 1789 et les principes fondamentaux reconnus par les lois de la République.

2. Il proclame, en outre, comme particulièrement nécessaires à notre temps, les principes politiques, économiques et sociaux ci-après :

3. La loi garantit à la femme, dans tous les domaines, des droits égaux à ceux de l'homme.

4. Tout homme persécuté en raison de son action en faveur de la liberté a droit d'asile sur les territoires de la République.

5. Chacun a le devoir de travailler et le droit d'obtenir un emploi. Nul ne peut être lésé, dans son travail ou son emploi, en raison de ses origines, de ses opinions ou de ses croyances.

6. Tout homme peut défendre ses droits et ses intérêts par l'action syndicale et adhérer au syndicat de son choix.

7. Le droit de grève s'exerce dans le cadre des lois qui le réglementent.

8. Tout travailleur participe, par l'intermédiaire de ses délégués, à la détermination collective des conditions de travail ainsi qu'à la gestion des entreprises.

9. Tout bien, toute entreprise, dont l'exploitation a ou acquiert les caractères d'un service public national ou d'un monopole de fait, doit devenir la propriété de la collectivité.

10. La Nation assure à l'individu et à la famille les conditions nécessaires à leur développement.

11. Elle garantit à tous, notamment à l'enfant, à la mère et aux vieux travailleurs, la protection de la santé, la sécurité matérielle, le repos et les loisirs. Tout être humain qui, en raison de son âge, de son état physique ou mental, de la situation économique, se trouve dans l'incapacité de travailler a le droit d'obtenir de la collectivité des moyens convenables d'existence.

12. La Nation proclame la solidarité et l'égalité de tous les Français devant les charges qui résultent des calamités nationales.

13. La Nation garantit l'égal accès de l'enfant et de l'adulte à l'instruction, à la formation professionnelle et à la culture. L'organisation de l'enseignement public gratuit et laïque à tous les degrés est un devoir de l'Etat.

14. La République française, fidèle à ses traditions, se conforme aux règles du droit public international. Elle n'entreprendra aucune guerre dans des vues de conquête et n'emploiera jamais ses forces contre la liberté d'aucun peuple.

15. Sous réserve de réciprocité, la France consent aux limitations de souveraineté nécessaires à l'organisation et à la défense de la paix.

16. La France forme avec les peuples d'outre-mer une Union fondée sur l'égalité des droits et des devoirs, sans distinction de race ni de religion.

17. L'Union française est composée de nations et de peuples qui mettent en commun ou coordonnent leurs ressources et leurs efforts pour développer leurs civilisations respectives, accroître leur bien-être et assurer leur sécurité.

18. Fidèle à sa mission traditionnelle, la France entend conduire les peuples dont elle a pris la charge à la liberté de s'administrer eux-mêmes et de gérer démocratiquement leurs propres affaires ; écartant tout système de colonisation fondé sur l'arbitraire, elle garantit à tous l'égal accès aux fonctions publiques et l'exercice individuel ou collectif des droits et libertés proclamés ou confirmés ci-dessus.

Le début de la constitution de 1958 a écrit:PRÉAMBULE

Le peuple français proclame solennellement son attachement aux Droits de l'homme et aux principes de la souveraineté nationale tels qu'ils ont été définis par la Déclaration de 1789, confirmée et complétée par le préambule de la Constitution de 1946, ainsi qu'aux droits et devoirs définis dans la Charte de l'environnement de 2004.


En vertu de ces principes et de celui de la libre détermination des peuples, la République offre aux territoires d'outre-mer qui manifestent la volonté d'y adhérer des institutions nouvelles fondées sur l'idéal commun de liberté, d'égalité et de fraternité et conçues en vue de leur évolution démocratique.

ARTICLE PREMIER.

La France est une République indivisible, laïque, démocratique et sociale. Elle assure l'égalité devant la loi de tous les citoyens sans distinction d'origine, de race ou de religion. Elle respecte toutes les croyances. Son organisation est décentralisée.
La loi favorise l'égal accès des femmes et des hommes aux mandats électoraux et fonctions électives, ainsi qu'aux responsabilités professionnelles et sociales.



Cela me semble assez pertinent pour justifier que "la République", en France, ce n'est pas seulement "une république".

Marcel Khrouchtchev
Enchanteur


Revenir en haut Aller en bas

Re: C'est officiel : "l'UMP" disparaît et devient "Les Républicains".

Message par Ashtrak le Sam 11 Avr 2015 - 16:01

@Maieu a écrit:
@Ashtrak a écrit:
@Maieu a écrit:

C’est le point de divergence d’analyse.
« Les Républicains » est une affirmation de caractère ontologique, avec un implicite/présupposé ; ce qui n’a rien à voir avec ce qui est encore l’Union pour un Mouvement Populaire ou le Rassemblement Pour la République dans lequel c’est la République qui est la réalité ontologique, pas les membres du parti.

D'accord mais dans Parti Socialiste, il me semble aussi que la réalité ontologique n'est pas le socialisme mais le fait d'être socialiste. Non ?

Je ferais la même analyse si le PS décidait de s'appeler "Les socialistes".

Je m'en voudrais de pinailler diable , mais lorsque l'on parle des "socialistes" en France, on sait exactement de qui l'on parle.

_________________
Un âne dit toujours ce qu'il pense : hi-han !

Ashtrak
Fidèle du forum


Revenir en haut Aller en bas

Re: C'est officiel : "l'UMP" disparaît et devient "Les Républicains".

Message par Maieu le Sam 11 Avr 2015 - 16:18

@Ashtrak a écrit:
@Maieu a écrit:
@Ashtrak a écrit:

D'accord mais dans Parti Socialiste, il me semble aussi que la réalité ontologique n'est pas le socialisme mais le fait d'être socialiste. Non ?

Je ferais la même analyse si le PS décidait de s'appeler "Les socialistes".

Je m'en voudrais de pinailler diable , mais lorsque l'on parle des "socialistes" en France, on sait exactement de qui l'on parle.

1° Vous auriez raison,
2° Vous remarquerez que "on en parle" est différent de "ils se nomment"... ce dont il est question ici.

Maieu
Habitué du forum


Revenir en haut Aller en bas

Re: C'est officiel : "l'UMP" disparaît et devient "Les Républicains".

Message par Ashtrak le Dim 12 Avr 2015 - 11:20

@Maieu a écrit:
@Ashtrak a écrit:
@Maieu a écrit:

Je ferais la même analyse si le PS décidait de s'appeler "Les socialistes".

Je m'en voudrais de pinailler diable , mais lorsque l'on parle des "socialistes" en France, on sait exactement de qui l'on parle.

1° Vous auriez raison,
2° Vous remarquerez que "on en parle" est différent de "ils se nomment"... ce dont il est question ici.

J'entends bien (encore que...). Mais un membre du parti socialiste lorsqu'il se présente, dit "je suis socialiste" alors qu'un membre de l'UMP dit "je suis à l'UMP". De même, un journaliste qui parle du congrès du PS parle du congrès des "socialistes" et lorsqu'il parle des primaires de l'UMP parle des primaires de l'UMP.

_________________
Un âne dit toujours ce qu'il pense : hi-han !

Ashtrak
Fidèle du forum


Revenir en haut Aller en bas

Re: C'est officiel : "l'UMP" disparaît et devient "Les Républicains".

Message par Balthamos le Dim 12 Avr 2015 - 11:29

@Ashtrak a écrit:J'entends bien (encore que...). Mais un membre du parti socialiste lorsqu'il se présente, dit "je suis socialiste" alors qu'un membre de l'UMP dit "je suis à l'UMP". De même, un journaliste qui parle du congrès du PS parle du congrès des "socialistes" et lorsqu'il parle des primaires de l'UMP parle des primaires de l'UMP.

Les socialistes se disent républicains (comme d'autres partis) alors que les UMP ne se disent pas socialistes. 
Etre socialiste, c'est porteur de sens (ou c'est censé l'être) pour ce mouvement politique, alors qu'être républicain, c'est commun et accepté par tous.

Balthamos
Sage


Revenir en haut Aller en bas

Re: C'est officiel : "l'UMP" disparaît et devient "Les Républicains".

Message par Maieu le Dim 12 Avr 2015 - 11:34

@Ashtrak a écrit:
@Maieu a écrit:
@Ashtrak a écrit:

Je m'en voudrais de pinailler diable , mais lorsque l'on parle des "socialistes" en France, on sait exactement de qui l'on parle.

1° Vous auriez raison,
2° Vous remarquerez que "on en parle" est différent de "ils se nomment"... ce dont il est question ici.

J'entends bien (encore que...). Mais un membre du parti socialiste lorsqu'il se présente, dit "je suis socialiste" alors qu'un membre de l'UMP dit "je suis à l'UMP". De même, un journaliste qui parle du congrès du PS parle du congrès des "socialistes" et lorsqu'il parle des primaires de l'UMP parle des primaires de l'UMP.

Hum... Bon.
Dire "je suis socialiste" ce n'est pas dire " je suis le socialisme". Dire nous sommes "Les Républicains" c'est (par implicite) s'arroger la République. Problème ontologique, disais-je.
Quant aux journalistes, ils n'ont qu'à s'exprimer avec rigueur. Non mais !

Maieu
Habitué du forum


Revenir en haut Aller en bas

Page 3 sur 4 Précédent  1, 2, 3, 4  Suivant

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut


 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum