François Bayrou : "Le gouvernement ruine l'éducation nationale".

Page 1 sur 2 1, 2  Suivant

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

François Bayrou : "Le gouvernement ruine l'éducation nationale".

Message par John le Ven 10 Avr 2015 - 14:30

La prétendue réforme du collège, par exemple, supprime le grec et le latin. C’est un déni de politique sociale. La clé de l’égalité des chances, c’est en effet les humanités classiques. Hélas, le gouvernement ruine l’éducation nationale !
http://www.la-croix.com/Actualite/France/Francois-Bayrou-Le-gouvernement-ruine-l-education-nationale-2015-04-09-1300637

_________________
En achetant des articles au lien ci-dessous, vous nous aidez, sans frais, à gérer le forum. Merci !


"Celui qui ne participe pas à la lutte participe à la défaite" (Brecht)
"La nostalgie, c'est plus ce que c'était" (Simone Signoret)
"Les médias participent à la falsification permanente de l'information" (Umberto Eco)

John
Médiateur


Revenir en haut Aller en bas

Re: François Bayrou : "Le gouvernement ruine l'éducation nationale".

Message par Daphné le Ven 10 Avr 2015 - 16:43

Il se présente en 2017 ?

Daphné
Demi-dieu


Revenir en haut Aller en bas

Re: François Bayrou : "Le gouvernement ruine l'éducation nationale".

Message par archeboc le Ven 10 Avr 2015 - 16:54

@Daphné a écrit:Il se présente en 2017 ?

Si Sarkozy est candidat, oui. Si c'est Juppé, il lui laisse la place.

C'est à peu près l'état de la question au dire des journalistes politiques.


archeboc
Neoprof expérimenté


Revenir en haut Aller en bas

Re: François Bayrou : "Le gouvernement ruine l'éducation nationale".

Message par caribouc le Ven 10 Avr 2015 - 17:10

Son intervention sur l'école est aux alentours de 17 mn 15 Wink

EDIT : "Le choix de supprimer, d'enlever à ceux qui n'ont pas cette chance à la maison (de parler bien), c'est un déni social. Et c'est un déni sur le plus important qui est la formation des esprits." veneration
Et d'ajouter : " Pour moi et beaucoup de millions de personnes, nous pensons et nous affirmons et nous revendiquons le droit pour nos enfants d'être formés."

_________________
"J'adore parler de rien : c'est le seul domaine où j'ai de vagues connaissances" (O. Wilde)

caribouc
Empereur


Revenir en haut Aller en bas

Re: François Bayrou : "Le gouvernement ruine l'éducation nationale".

Message par Rell le Ven 10 Avr 2015 - 18:27

Je le trouvais bien silencieux sur le sujet de l'école depuis quelques années. En tant qu'agrégé de lettres classiques, ancien professeur du secondaire et, surtout, ancien ministre de l'Education Nationale, sa voix compte.

_________________
2016-2017 : français 5ème - 1ère
2015-2016 : français 5ème - 3ème + latin 4ème
2014-2015 : français 5ème - 3ème + latin 4ème
2013-2014 : français 5ème-4ème (année de validation)

"Le temps était encore ténébreux et sentant l'infélicité et calamité des Goths, qui avaient mis à destruction toute bonne littérature ; mais, par la bonté divine, la lumière et dignité a esté de mon âge rendue ès lettres [...] Maintenant toutes disciplines sont restituées, les langues instaurées, grecque, sans laquelle c'est honte que une personne se die savant, Hébraïque, Chaldaïque, Latine "[...]

François Rabelais, Les Horribles et Épouvantables Faits et Prouesses du très renommé Pantagruel, chap. 8, 1532.

Rell
Niveau 6


Revenir en haut Aller en bas

Re: François Bayrou : "Le gouvernement ruine l'éducation nationale".

Message par hypermnestre le Ven 10 Avr 2015 - 18:28

@Rell a écrit:Je le trouvais bien silencieux sur le sujet de l'école depuis quelques années. En tant qu'agrégé de lettres classiques, ancien professeur du secondaire et, surtout, ancien ministre de l'Education Nationale, sa voix compte.
Moi aussi je l'attendais... et je ne suis pas déçue.

hypermnestre
Habitué du forum


Revenir en haut Aller en bas

Re: François Bayrou : "Le gouvernement ruine l'éducation nationale".

Message par Adri le Ven 10 Avr 2015 - 18:33

Very Happy

_________________
http://www.reformeducollege.fr

Pétition contre la suppression des bilangues et des sections euro :
http://www.petitions24.net/non_a_la_mort_programmee_des_langues_vivantes



Faites circuler !

Adri
Guide spirituel


Revenir en haut Aller en bas

Re: François Bayrou : "Le gouvernement ruine l'éducation nationale".

Message par Osmie le Ven 10 Avr 2015 - 18:55

@Rell a écrit:Je le trouvais bien silencieux sur le sujet de l'école depuis quelques années. En tant qu'agrégé de lettres classiques, ancien professeur du secondaire et, surtout, ancien ministre de l'Education Nationale, sa voix compte.
Bof...qu'aurait-il fait s'il avait été président ou ministre ? Et nos IPR agrégés de LC, que font-ils ? Leur silence est tonitruant.

Osmie
Sage


Revenir en haut Aller en bas

Re: François Bayrou : "Le gouvernement ruine l'éducation nationale".

Message par caribouc le Ven 10 Avr 2015 - 18:57

@Osmie a écrit:
@Rell a écrit:Je le trouvais bien silencieux sur le sujet de l'école depuis quelques années. En tant qu'agrégé de lettres classiques, ancien professeur du secondaire et, surtout, ancien ministre de l'Education Nationale, sa voix compte.
Bof...qu'aurait-il fait s'il avait été président ou ministre ? Et nos IPR agrégés de LC, que font-ils ? Leur silence est tonitruant.
Justement, on ne sait pas. Peut-être, sûrement, pas cette réforme qui tue le disciplinaire.
Et puis, je trouve bien qu'il dise ouvertement son désaccord. Le reste de la classe politique est bien silencieuse (ou alors, ça m'a échappé heu )

_________________
"J'adore parler de rien : c'est le seul domaine où j'ai de vagues connaissances" (O. Wilde)

caribouc
Empereur


Revenir en haut Aller en bas

Re: François Bayrou : "Le gouvernement ruine l'éducation nationale".

Message par Osmie le Ven 10 Avr 2015 - 19:18

@caribouc a écrit:
@Osmie a écrit:
@Rell a écrit:Je le trouvais bien silencieux sur le sujet de l'école depuis quelques années. En tant qu'agrégé de lettres classiques, ancien professeur du secondaire et, surtout, ancien ministre de l'Education Nationale, sa voix compte.
Bof...qu'aurait-il fait s'il avait été président ou ministre ? Et nos IPR agrégés de LC, que font-ils ? Leur silence est tonitruant.
Justement, on ne sait pas. Peut-être, sûrement, pas cette réforme qui tue le disciplinaire.
Et puis, je trouve bien qu'il dise ouvertement son désaccord. Le reste de la classe politique est bien silencieuse (ou alors, ça m'a échappé heu )
Je n'en sais rien ; pourquoi ne voudrait-il pas une école à deux vitesses, comme le PS ? Parce qu'il est agrégé de LC et défend sa discipline ? Il en a bénéficié, mais veut-il que les enfants des pauvres en bénéficient ? Et pourquoi donc ? Encore une fois, je pense à nos IPR qui ont reçu les meilleures formations disciplinaires et qui se distinguent vraiment par leur silence assourdissant. J'ai du mépris dans l'âme.

Osmie
Sage


Revenir en haut Aller en bas

Re: François Bayrou : "Le gouvernement ruine l'éducation nationale".

Message par Thierry30 le Ven 10 Avr 2015 - 19:21

@Osmie a écrit:
@caribouc a écrit:
@Osmie a écrit:
Bof...qu'aurait-il fait s'il avait été président ou ministre ? Et nos IPR agrégés de LC, que font-ils ? Leur silence est tonitruant.
Justement, on ne sait pas. Peut-être, sûrement, pas cette réforme qui tue le disciplinaire.
Et puis, je trouve bien qu'il dise ouvertement son désaccord. Le reste de la classe politique est bien silencieuse (ou alors, ça m'a échappé heu )
Je n'en sais rien ; pourquoi ne voudrait-il pas une école à deux vitesses, comme le PS ? Parce qu'il est agrégé de LC et défend sa discipline ? Il en a bénéficié, mais veut-il que les enfants des pauvres en bénéficient ? Et pourquoi donc ? Encore une fois, je pense à nos IPR qui ont reçu les meilleures formations disciplinaires et qui se distinguent vraiment par leur silence assourdissant. J'ai du mépris dans l'âme.

Les IPR ne sont-ils pas fonctionnaires et n'ont-ils donc pas le devoir d'être des "godillots" du ministre quel qu'il soit? (le terme n'est pas sympa, mais je n'ai pas trouvé mieux)

Thierry30
Expert spécialisé


Revenir en haut Aller en bas

Re: François Bayrou : "Le gouvernement ruine l'éducation nationale".

Message par caribouc le Ven 10 Avr 2015 - 19:23

Que te dire à part : "Va écouter les 5 mn pendant lesquelles il parle de l'éducation." ?
Aie du mépris pour ceux qui se taisent, pour ceux qui défendent cette réforme de , pas pour ceux qui la dénoncent sous prétexte que peut-être dans une autre dimension... professeur

_________________
"J'adore parler de rien : c'est le seul domaine où j'ai de vagues connaissances" (O. Wilde)

caribouc
Empereur


Revenir en haut Aller en bas

Re: François Bayrou : "Le gouvernement ruine l'éducation nationale".

Message par Dinosaura le Ven 10 Avr 2015 - 19:24

républicain a écrit:
@Osmie a écrit:
@caribouc a écrit:
Justement, on ne sait pas. Peut-être, sûrement, pas cette réforme qui tue le disciplinaire.
Et puis, je trouve bien qu'il dise ouvertement son désaccord. Le reste de la classe politique est bien silencieuse (ou alors, ça m'a échappé heu )
Je n'en sais rien ; pourquoi ne voudrait-il pas une école à deux vitesses, comme le PS ? Parce qu'il est agrégé de LC et défend sa discipline ? Il en a bénéficié, mais veut-il que les enfants des pauvres en bénéficient ? Et pourquoi donc ? Encore une fois, je pense à nos IPR qui ont reçu les meilleures formations disciplinaires et qui se distinguent vraiment par leur silence assourdissant. J'ai du mépris dans l'âme.

Les IPR ne sont-ils pas fonctionnaires et n'ont-ils donc pas le devoir d'être des "godillots" du ministre quel qu'il soit? (le terme n'est pas sympa, mais je n'ai pas trouvé mieux)

Certains sont aussi des militants évangélisateurs de la mouvance "réformiste" et partisans de la stratégie de la terreur pour faire prospérer leurs dogmes idées (toute ressemblance... )

_________________
"Le plus esclave est celui qui ignore ses chaînes."

Dinosaura
Habitué du forum


Revenir en haut Aller en bas

Re: François Bayrou : "Le gouvernement ruine l'éducation nationale".

Message par Reine Margot le Ven 10 Avr 2015 - 19:27

Pas très étonnant qu'il soutienne Juppé, quand on voit le programme de celui-ci c'est d'un côté la déploration de la casse de l'enseignement disciplinaire mais de l'autre côté la soumission au principe de restriction budgétaire, donc bon...

Ce n'est pas parce qu'il est agrégé de grammaire (ce me semble, et non de LC) qu'il soutient forcément l'EN.

_________________
1 enseignant molesté, c’est un fait divers, pas un phénomène de société.
2 enseignants molestés, c’est un fait divers, pas un phénomène de société.
150 enseignants molestés, ce sont des faits divers, pas des phénomènes de société.
151 enseignants molestés, ce sont des faits divers, pas des phénomènes de société.
………………………………
[la progression arithmétique se poursuit en série]
…………………………………..
156 879 enseignants molestés, ce sont des faits divers, pas des phénomènes de société.
156 880 enseignants molestés, ce sont des faits divers, pas des phénomènes de société. »

Reine Margot
Demi-dieu


Revenir en haut Aller en bas

Re: François Bayrou : "Le gouvernement ruine l'éducation nationale".

Message par Osmie le Ven 10 Avr 2015 - 19:29

républicain a écrit:
@Osmie a écrit:
@caribouc a écrit:
Justement, on ne sait pas. Peut-être, sûrement, pas cette réforme qui tue le disciplinaire.
Et puis, je trouve bien qu'il dise ouvertement son désaccord. Le reste de la classe politique est bien silencieuse (ou alors, ça m'a échappé heu )
Je n'en sais rien ; pourquoi ne voudrait-il pas une école à deux vitesses, comme le PS ? Parce qu'il est agrégé de LC et défend sa discipline ? Il en a bénéficié, mais veut-il que les enfants des pauvres en bénéficient ? Et pourquoi donc ? Encore une fois, je pense à nos IPR qui ont reçu les meilleures formations disciplinaires et qui se distinguent vraiment par leur silence assourdissant. J'ai du mépris dans l'âme.

Les IPR ne sont-ils pas fonctionnaires et n'ont-ils donc pas le devoir d'être des "godillots" du ministre quel qu'il soit? (le terme n'est pas sympa, mais je n'ai pas trouvé mieux)
Et nous ? Ne sommes-nous pas fonctionnaires ? Ne devons-nous pas être des "godillots" également ? Heureusement que l'on a le courage de  ne pas l'être, nom d'une pipe !

Osmie
Sage


Revenir en haut Aller en bas

Re: François Bayrou : "Le gouvernement ruine l'éducation nationale".

Message par Marcel Khrouchtchev le Ven 10 Avr 2015 - 19:30

@Reine Margot a écrit:Pas très étonnant qu'il soutienne Juppé, quand on voit le programme de celui-ci c'est d'un côté la déploration de la casse de l'enseignement disciplinaire mais de l'autre côté la soumission au principe de restriction budgétaire, donc bon...

Ce n'est pas parce qu'il est agrégé de grammaire (ce me semble, et non de LC) qu'il soutient forcément l'EN.

Juppé est agrégé de lettres classiques:
http://www.gouvernement.fr/alain-juppe

Bayrou aussi apparemment:
http://www.universalis.fr/encyclopedie/francois-bayrou/

Marcel Khrouchtchev
Enchanteur


Revenir en haut Aller en bas

Re: François Bayrou : "Le gouvernement ruine l'éducation nationale".

Message par Marcel Khrouchtchev le Ven 10 Avr 2015 - 19:31

@Osmie a écrit:
républicain a écrit:
@Osmie a écrit:
Je n'en sais rien ; pourquoi ne voudrait-il pas une école à deux vitesses, comme le PS ? Parce qu'il est agrégé de LC et défend sa discipline ? Il en a bénéficié, mais veut-il que les enfants des pauvres en bénéficient ? Et pourquoi donc ? Encore une fois, je pense à nos IPR qui ont reçu les meilleures formations disciplinaires et qui se distinguent vraiment par leur silence assourdissant. J'ai du mépris dans l'âme.

Les IPR ne sont-ils pas fonctionnaires et n'ont-ils donc pas le devoir d'être des "godillots" du ministre quel qu'il soit? (le terme n'est pas sympa, mais je n'ai pas trouvé mieux)
Et nous ? Ne sommes-nous pas fonctionnaires ? Ne devons-nous pas être des "godillots" également ? Heureusement que l'on a le courage de  ne pas l'être, nom d'une pipe !

Quand on recrute des IPR, la capacité à avaler des couleuvres et obéir aux ordres est quand même particulièrement évaluée.

Marcel Khrouchtchev
Enchanteur


Revenir en haut Aller en bas

Re: François Bayrou : "Le gouvernement ruine l'éducation nationale".

Message par Osmie le Ven 10 Avr 2015 - 19:33

@caribouc a écrit:Que te dire à part : "Va écouter les 5 mn pendant lesquelles il parle de l'éducation." ?
Aie du mépris pour ceux qui se taisent, pour ceux qui défendent cette réforme de , pas pour ceux qui la dénoncent sous prétexte que peut-être dans une autre dimension... professeur
J'ai du mépris pour ceux qui devraient défendre les disciplines et ne le font pas, pas pour Bayrou en particulier. Je ne l'écouterai pas -je n'ai aucun doute sur ses propos sensés- car cela fait belle lurette que je ne me nourris plus des mots des hommes politiques (bon, Mélenchon reste un plaisir). J'écris cela sans animosité envers les gens qui participent à cette discussion ; je suis tout simplement lassée.

Osmie
Sage


Revenir en haut Aller en bas

Re: François Bayrou : "Le gouvernement ruine l'éducation nationale".

Message par Reine Margot le Ven 10 Avr 2015 - 19:40

@Marcel Khrouchtchev a écrit:
@Reine Margot a écrit:Pas très étonnant qu'il soutienne Juppé, quand on voit le programme de celui-ci c'est d'un côté la déploration de la casse de l'enseignement disciplinaire mais de l'autre côté la soumission au principe de restriction budgétaire, donc bon...

Ce n'est pas parce qu'il est agrégé de grammaire (ce me semble, et non de LC) qu'il soutient forcément l'EN.

Juppé est agrégé de lettres classiques:
http://www.gouvernement.fr/alain-juppe

Bayrou aussi apparemment:
http://www.universalis.fr/encyclopedie/francois-bayrou/

Ok autant pour moi. Cependant je ne pense pas que ça va les inciter à sauver les disciplines en général et les humanités en particulier.

_________________
1 enseignant molesté, c’est un fait divers, pas un phénomène de société.
2 enseignants molestés, c’est un fait divers, pas un phénomène de société.
150 enseignants molestés, ce sont des faits divers, pas des phénomènes de société.
151 enseignants molestés, ce sont des faits divers, pas des phénomènes de société.
………………………………
[la progression arithmétique se poursuit en série]
…………………………………..
156 879 enseignants molestés, ce sont des faits divers, pas des phénomènes de société.
156 880 enseignants molestés, ce sont des faits divers, pas des phénomènes de société. »

Reine Margot
Demi-dieu


Revenir en haut Aller en bas

Re: François Bayrou : "Le gouvernement ruine l'éducation nationale".

Message par Osmie le Ven 10 Avr 2015 - 21:28

@Reine Margot a écrit:
@Marcel Khrouchtchev a écrit:
@Reine Margot a écrit:Pas très étonnant qu'il soutienne Juppé, quand on voit le programme de celui-ci c'est d'un côté la déploration de la casse de l'enseignement disciplinaire mais de l'autre côté la soumission au principe de restriction budgétaire, donc bon...

Ce n'est pas parce qu'il est agrégé de grammaire (ce me semble, et non de LC) qu'il soutient forcément l'EN.

Juppé est agrégé de lettres classiques:
http://www.gouvernement.fr/alain-juppe

Bayrou aussi apparemment:
http://www.universalis.fr/encyclopedie/francois-bayrou/

Ok autant pour moi. Cependant je ne pense pas que ça va les inciter à sauver les disciplines en général et les humanités en particulier.
+1.
Il faudrait un peu de courage pour cela, et je n'en vois guère.

Osmie
Sage


Revenir en haut Aller en bas

Re: François Bayrou : "Le gouvernement ruine l'éducation nationale".

Message par Kak le Ven 10 Avr 2015 - 21:46

Mieux vaut tard que jamais!

Kak
Habitué du forum


Revenir en haut Aller en bas

Re: François Bayrou : "Le gouvernement ruine l'éducation nationale".

Message par Ascagne le Ven 10 Avr 2015 - 22:14

Je le trouvais bien silencieux sur le sujet de l'école depuis quelques années. En tant qu'agrégé de lettres classiques, ancien professeur du secondaire et, surtout, ancien ministre de l'Education Nationale, sa voix compte.

Il n'a pas été silencieux sur le sujet, même s'il est moins sollicité en général sur l'éducation que sur d'autres thèmes ; cependant, il y a eu peu d'écho et de relais dans l'opinion et chez les enseignants en ce qui concerne ses propos et propositions sur l'école ; dans un autre domaine, en 2012, même sa proposition de référendum (qui aurait été tenu en même temps que les législatives) sur la moralisation de la vie publique (et sa réorganisation) avait été peu entendue et peu commentée, donc ce n'est pas très étonnant, hélas.

Je n'en sais rien ; pourquoi ne voudrait-il pas une école à deux vitesses, comme le PS ? Parce qu'il est agrégé de LC et défend sa discipline ? Il en a bénéficié, mais veut-il que les enfants des pauvres en bénéficient ?

Qui a dit, sincèrement, en conclusion de son discours d'entrée en campagne en 2012 ?

La France doit formuler un projet pour développer l'être humain, femme, homme et enfant, dans toutes ses dimensions, santé, équilibre, épanouissement intellectuel, culture, et même s'il le souhaite épanouissement philosophique et spirituel. Nous ne sommes pas des organismes à produire et à consommer ; nous sommes destinés à nous élever au-dessus de nous-mêmes pour comprendre le monde et pour le changer, dans le but d'humaniser le monde et même d'humaniser l'homme. Le monde ne se satisfait plus de l'injustice qui fait que les uns sont gavés - d'euros, de dollars ou de luxe stérile - et les autres n'ont même pas d'eau ; le monde ne se satisfait plus du matérialisme : il exige qu'on prenne en charge la nécessité de tous, et il espère qu'on lui montrera d'autres horizons pour l’être humain, pour sa liberté et pour sa conscience.

Indice : ce n'est pas Sarkozy !
Bayrou a "vraiment" enseigné, c'est un humaniste, donc ces questions me paraissent étranges. Wink Du reste, il y a les livres, les programmes, les interviews et les archives. Je me souviens de vidéos intéressantes lors d'une (au moins) université d'été du Modem qui devraient éclairer sur ce que pensent Bayrou et son parti, avec des interventions d'enseignants.

mais de l'autre côté la soumission au principe de restriction budgétaire, donc bon...

Oh, je comprends que cela puisse être traduit ainsi par ceux qui ne sont pas d'accord avec ses conceptions sur ce sujet, mais on ne peut pas vraiment ramener son raisonnement à cela.

Bayrou est un homme politique courageux, mais surtout, il s'est forgé une situation politique qui le rend très "libre", comme candidat mais surtout comme Président de la République - c'est l'un des points qui le rendent intéressant. En matière de politique éducative, je pense qu'il serait donc en mesure d'aller dans un sens qui satisferait les nombreux Français et enseignants inquiets devant la réforme actuelle du collège (par exemple) ou certains de ses éléments constituants.

Ascagne
Habitué du forum


Revenir en haut Aller en bas

Re: François Bayrou : "Le gouvernement ruine l'éducation nationale".

Message par Reine Margot le Sam 11 Avr 2015 - 9:04

Je veux dire que j'attends ce qu'il a à dire concrètement sur les horaires qu'il compte donner aux disciplines. Voyant qu'il rejoint Juppé, je crains le pire.

_________________
1 enseignant molesté, c’est un fait divers, pas un phénomène de société.
2 enseignants molestés, c’est un fait divers, pas un phénomène de société.
150 enseignants molestés, ce sont des faits divers, pas des phénomènes de société.
151 enseignants molestés, ce sont des faits divers, pas des phénomènes de société.
………………………………
[la progression arithmétique se poursuit en série]
…………………………………..
156 879 enseignants molestés, ce sont des faits divers, pas des phénomènes de société.
156 880 enseignants molestés, ce sont des faits divers, pas des phénomènes de société. »

Reine Margot
Demi-dieu


Revenir en haut Aller en bas

Re: François Bayrou : "Le gouvernement ruine l'éducation nationale".

Message par Osmie le Sam 11 Avr 2015 - 10:04

@Ascagne a écrit:
Je le trouvais bien silencieux sur le sujet de l'école depuis quelques années. En tant qu'agrégé de lettres classiques, ancien professeur du secondaire et, surtout, ancien ministre de l'Education Nationale, sa voix compte.

Il n'a pas été silencieux sur le sujet, même s'il est moins sollicité en général sur l'éducation que sur d'autres thèmes ; cependant, il y a eu peu d'écho et de relais dans l'opinion et chez les enseignants en ce qui concerne ses propos et propositions sur l'école ; dans un autre domaine, en 2012, même sa proposition de référendum (qui aurait été tenu en même temps que les législatives) sur la moralisation de la vie publique (et sa réorganisation) avait été peu entendue et peu commentée, donc ce n'est pas très étonnant, hélas.

Je n'en sais rien ; pourquoi ne voudrait-il pas une école à deux vitesses, comme le PS ? Parce qu'il est agrégé de LC et défend sa discipline ? Il en a bénéficié, mais veut-il que les enfants des pauvres en bénéficient ?

Qui a dit, sincèrement, en conclusion de son discours d'entrée en campagne en 2012 ?


La France doit formuler un projet pour développer l'être humain, femme, homme et enfant, dans toutes ses dimensions, santé, équilibre, épanouissement intellectuel, culture, et même s'il le souhaite épanouissement philosophique et spirituel. Nous ne sommes pas des organismes à produire et à consommer ; nous sommes destinés à nous élever au-dessus de nous-mêmes pour comprendre le monde et pour le changer, dans le but d'humaniser le monde et même d'humaniser l'homme. Le monde ne se satisfait plus de l'injustice qui fait que les uns sont gavés - d'euros, de dollars ou de luxe stérile - et les autres n'ont même pas d'eau ; le monde ne se satisfait plus du matérialisme : il exige qu'on prenne en charge la nécessité de tous, et il espère qu'on lui montrera d'autres horizons pour l’être humain, pour sa liberté et pour sa conscience.

Indice : ce n'est pas Sarkozy !
Bayrou a "vraiment" enseigné, c'est un humaniste, donc ces questions me paraissent étranges. Wink Du reste, il y a les livres, les programmes, les interviews et les archives. Je me souviens de vidéos intéressantes lors d'une (au moins) université d'été du Modem qui devraient éclairer sur ce que pensent Bayrou et son parti, avec des interventions d'enseignants.

mais de l'autre côté la soumission au principe de restriction budgétaire, donc bon...

Oh, je comprends que cela puisse être traduit ainsi par ceux qui ne sont pas d'accord avec ses conceptions sur ce sujet, mais on ne peut pas vraiment ramener son raisonnement à cela.

Bayrou est un homme politique courageux, mais surtout, il s'est forgé une situation politique qui le rend très "libre", comme candidat mais surtout comme Président de la République - c'est l'un des points qui le rendent intéressant. En matière de politique éducative, je pense qu'il serait donc en mesure d'aller dans un sens qui satisferait les nombreux Français et enseignants inquiets devant la réforme actuelle du collège (par exemple) ou certains de ses éléments constituants.
C'est très beau ; et qui a dit, pendant la campagne de 2012, "Mon ennemie, c'est la finance" ?

Osmie
Sage


Revenir en haut Aller en bas

Re: François Bayrou : "Le gouvernement ruine l'éducation nationale".

Message par hypermnestre le Sam 11 Avr 2015 - 10:06

Parce que les uns mentent, tous mentent ?

hypermnestre
Habitué du forum


Revenir en haut Aller en bas

Page 1 sur 2 1, 2  Suivant

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut


 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum