Pronote, une obligation légale?

Page 2 sur 2 Précédent  1, 2

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Re: Pronote, une obligation légale?

Message par Seb83300 le Mar 14 Avr 2015 - 20:01

Seb83300 a écrit:
je pose cette question car elle revient fréquemment au Conseil d'Administration. Des parents se plaignent que certains profs ne le remplissent pas.
C'est plus par esprit solidaire que je pose cette question: Est-ce une obligation de le remplir? Il me semble ( me trompe-je?) que l'élève doit avoir accès à la trace du cours ou que l'IPR peut demander à voir la progression dans l'année ( tout est flou dans ma tête Wink ).

Maria Teguy a écrit:Et voilà ! Confirmation de l'arrivée de nouveaux problèmes avec les ENT !
- Que signifie "remplir pronote" pour ces parents ? Renseigner le cahier de texte, ou renseigner d'autres options inventées dans ce logiciel ?
- Où voyez-vous que l'élève doit avoir accès à la "trace du cours" dans un ENT ?

Je ne voyais rien justement d'où ma question Very Happy La réclamation portait sur les profs qui ne rentrent pas les notes au fur et à mesure ( permettant de suivre la progression de l'élève). Évidemment, ils peuvent aussi vérifier ce qu'ont fait leur enfant. Le CDE a répondu aux parents et la question s'est dégonflée d'elle-même....

Seb83300
Niveau 10


Revenir en haut Aller en bas

Re: Pronote, une obligation légale?

Message par Cléopatra2 le Mar 14 Avr 2015 - 20:21

Je le remplis mais je ne mets que les titres, parfois les notions vues. C'est une obligation de service. Il n'est pas obligatoire de remplir les notes au fur et à mesure en revanche même si les principaux et proviseurs sont souvent insistants...

Cléopatra2
Niveau 9


Revenir en haut Aller en bas

Re: Pronote, une obligation légale?

Message par Cath le Mar 14 Avr 2015 - 22:11

@the educator a écrit:
@Cath a écrit:C'est pour ça que je ne mets aucun document en ligne : il n'y a pas de "propriété intellectuelle".
C'est amusant parce que j'entends souvent cette phrase de la part de mes collègues, et que je ne la comprends pas vraiment: qui peut me résumer quels sont les points cruciaux de ce refus de mise en ligne?
Qu'est-ce que tu ne comprends pas ? Si je fabrique un cours et son support pour les élèves, je ne mets pas en ligne le document que j'ai créé. Sinon, il appartient à l'établissement qui peut en faire ce qu'il veut sans que j'ai un mot à dire. Voilà.

Cath
Esprit sacré


Revenir en haut Aller en bas

Re: Pronote, une obligation légale?

Message par colombane le Mar 14 Avr 2015 - 22:47

Je suis allée à une formation sur le classement et l'archivage.

Il en résulte que tout ce qui est produit par un agent de l'Etat est propriété de l'Etat que l'on n'a pas le droit de le détruire. Tout doit être archivé. Il y a un BO de 2005 qui décrit précisément ce qui doit être trié, conservé. Ce qui doit être détruit doit faire l'objet d'une autorisation du conservateur des archives départementales.

BO DE 2005

Il faut bien lire les tableaux...

L'archivage est un parent pauvre...mais combien utile dans xx années pour les futurs chercheurs... Il n'y a que les brouillons que l'on pourrait mettre à la poubelle sans autorisation !

En ce qui concerne le numérique, se pose le problème des sauvegardes et de pouvoir relire. Pas encore au point.
Il y a l'ENT de l'éducation nationale et des applications privées (Pronote est l'une d'entre elles, parmi les plus performantes)

colombane
Niveau 8


Revenir en haut Aller en bas

Re: Pronote, une obligation légale?

Message par Bouboule le Mar 14 Avr 2015 - 23:04

@colombane a écrit:Je suis allée à une formation sur le classement et l'archivage.

Il en résulte que tout ce qui est produit par un agent de l'Etat est propriété de l'Etat que l'on n'a pas le droit de le détruire. Tout doit être archivé. Il y a un BO de 2005 qui décrit précisément ce qui doit être trié, conservé. Ce qui doit être détruit doit faire l'objet d'une autorisation du conservateur des archives départementales.

BO DE 2005

Il faut bien lire les tableaux...

L'archivage est un parent pauvre...mais combien utile dans xx années pour les futurs chercheurs... Il n'y a que les brouillons que l'on pourrait mettre à la poubelle sans autorisation !

En ce qui concerne le numérique, se pose le problème des sauvegardes et de pouvoir relire. Pas encore au point.
Il y a l'ENT de l'éducation nationale et des applications privées (Pronote est l'une d'entre elles, parmi les plus performantes)

J'ai lu rapidement mais je ne vois pas le rapport avec les cours dispensés par un enseignant.

Bouboule
Neoprof expérimenté


Revenir en haut Aller en bas

Re: Pronote, une obligation légale?

Message par colombane le Mar 14 Avr 2015 - 23:25

On se doit de garder les cahiers de texte des années O et 5...

et aussi toutes les "productions" des fonctionnaires.... et tout plein d'autres choses..

Pour la postérité.

Pour l'instant, je m'occupe des archives administratives, mais il va bien falloir que je m'attache aux archives pédagogiques, et aborde le crucial problème du numérique. Un vaste terrain à défricher.


colombane
Niveau 8


Revenir en haut Aller en bas

Re: Pronote, une obligation légale?

Message par CHADES le Mar 14 Avr 2015 - 23:40

Légalité ou pas, quelle importance ? Perso, je remplis quand j'ai le temps, pas toujours. Et c'est moi qui décide des priorités de l'usage de mon temps et personne d'autre. Je fais de mon mieux. Mais je suis prêt à mordre jusqu'au sang quiconque me ferait le moindre reproche. Surtout s'il s'agit d'un parent d'élève. Fais comme tu le sens et assume. Quand les profs seront un peu plus couillus, le système fonctionnera mieux. Smile

_________________
expert procrastinateur.

CHADES
Niveau 5


Revenir en haut Aller en bas

Page 2 sur 2 Précédent  1, 2

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut


 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum