François Dubet sur la réforme du collège : "Il faut avouer que cette réforme est bonne".

Page 3 sur 4 Précédent  1, 2, 3, 4  Suivant

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Re: François Dubet sur la réforme du collège : "Il faut avouer que cette réforme est bonne".

Message par jluc1910 le Lun 13 Avr - 8:41

Cléroli a écrit:
@jluc1910 a écrit:J'ai tous les ans des classes avec des groupes "allemand euro" et ce n'est pas les classes les plus faciles, loin de là, car pour "équilibrer" on y ajoute généralement des élèves en grandes difficultés et/ou "perturbateurs" (et dans mon collège, c'est un euphémisme). Du coup on se retrouve avec des classes très hétérogènes et difficiles à gérer (voire impossible à faire travailler normalement cette année, donc pédagogie différenciée obligatoire !  Razz )
Dans d'autres établissements, on choisit de regrouper les sections euro avec les bi langues et on laisse 2-3 élèves constituer la "tête de classe" dans les autres classes. Derrière toutes ces remarques, c'est la question du collège unique qui devrait être au centre de la réflexion de nos dirigeants mais pas touche à ce dogme.

Je "plussoie" cent mille fois ! Wink

jluc1910
Niveau 6


Revenir en haut Aller en bas

Re: François Dubet sur la réforme du collège : "Il faut avouer que cette réforme est bonne".

Message par InvitéeD2 le Lun 13 Avr - 9:46

François Dubet a écrit:[C]ette réforme est bonne.
"La meilleure du monde. Vous allez voir." Wink

InvitéeD2
Expert


Revenir en haut Aller en bas

Re: François Dubet sur la réforme du collège : "Il faut avouer que cette réforme est bonne".

Message par Carnyx le Lun 13 Avr - 9:50

François Dubet a écrit:[C]ette réforme est bonne.
Mais pas aussi bonne que celles qui vont suivre ! Very Happy
Qui seront encore plusse bonnes !
Parole de réformateur !

_________________
Of all tyrannies, a tyranny sincerely exercised for the good of its victims may be the most oppressive. It would be better to live under robber barons than under omnipotent moral busybodies. The robber baron’s cruelty may sometimes sleep, his cupidity may at some point be satiated; but those who torment us for our own good will torment us without end for they do so with the approval of their own conscience.

Carnyx
Neoprof expérimenté


Revenir en haut Aller en bas

Re: François Dubet sur la réforme du collège : "Il faut avouer que cette réforme est bonne".

Message par Lefteris le Lun 13 Avr - 9:59

@ylm a écrit:
Je viens de lire la notice Wikipedia de ce monsieur, dont j'avais déjà entendu parler sans vraiment m'y être intéressé plus que ça: qu'est qui en fait un "spécialiste de l'éducation"? Rien dans son parcours ne semble permettre de lui attribuer ce qualificatif.
Ces gens là sont très fort, et leur force leur vient de leurs sponsors politiques :
- ils ont inventé une "science"
- ils ont réussi à y faire carrière
- ils se sont déclarés spécialistes d'un métier et de matières qu'ils ne connaissent pas.

_________________
Δεν ελπίζω τίποτα, δεν φοβάμαι τίποτα, είμαι λεύθερος ("je n'espère rien, je ne crains rien, je suis libre") (Ν. Kazantzakis)

Lefteris
Guide spirituel


Revenir en haut Aller en bas

Re: François Dubet sur la réforme du collège : "Il faut avouer que cette réforme est bonne".

Message par Chocolat le Lun 13 Avr - 10:00

@John a écrit:
François Dubet, spécialiste de l'éducation, réagit aux mesures de réforme du collège, présentées le 11 mars par la ministre de l'Education nationale, Najat Vallaud-Belkacem.

Cette réforme va-t-elle dans le bon sens ?
Il faut avouer que cette réforme est bonne.
Même si elle n'est pas radicale, elle permet de conjuguer un projet éducatif commun, constitutif du collège unique, et le parcours individuel de chaque élève.
Les petits groupes de soutien permettront ainsi aux élèves en difficulté de rattraper une partie de leur retard, et aux élèves qui réussissent d'avancer plus vite.
Cela revient à permettre aux meilleurs de s'améliorer sans affaiblir les autres.
Soit l'inverse de ce qui se produit aujourd'hui.
http://www.alternatives-economiques.fr/-la-reforme-du-college-est-plutot-bonne-_fr_art_1357_72098.html


mdr  elephantrose  bebe

Sans blague !

La fin de l’Éducation "nationale", ne vous paraît pas suffisamment radical, comme procédé, cher monsieur ?

_________________

La réforme du collège décryptée sur un site indépendant et apolitique :
http://www.reformeducollege.fr/

Chocolat
Guide spirituel


Revenir en haut Aller en bas

Re: François Dubet sur la réforme du collège : "Il faut avouer que cette réforme est bonne".

Message par ycombe le Lun 13 Avr - 12:01

Cléroli a écrit:Là où il a quand même raison, c'est de rappeler que les section euros et bi langues, qui constituent souvent la base pour constituer les classes, renforcent la séparation entre "bonnes classes" et "classes aux profils d'élèves plus difficiles".  

Ça fait longtemps que dans le débat sur la suppression du latin et des bilangues je cherchais un vieil article, je viens de le retrouver:

http://rue89.nouvelobs.com/2013/03/19/comment-faire-dun-college-pourri-le-college-du-bonheur-240233

Parallèlement, à son arrivée, Albert Zenou a tout de suite souhaité mettre fin au détournement des élèves des milieux aisés : ceux qui avaient les moyens de fuir l’affectation en allant dans le privé.

Pour cela, il a créé des filières sélectives. D’abord une classe « bilangue » (même nombre d’heures d’anglais et d’allemand dès la sixième). La prof d’allemand, qui a l’air d’être une pointure, est particulièrement bien traitée : elle a sa salle, son PC et son vidéoprojecteur.

Il a ensuite lancé des sections latin et grec, une classe européenne, une section sportive (neuf heures d’escalade par semaine) et des options scientifiques (stages en labo en partenariat avec l’hôpital Necker).

Voilà. On va revenir en arrière en relançant la fuite vers le privé.

_________________
Ronin : "A un moment il faut dire stop au n'importe quoi".

Franck Ramus : "Les sciences de l'éducation à la française se font fort de produire un discours savant sur l'éducation, mais ce serait visiblement trop leur demander que de mettre leur discours à l'épreuve des faits".

ycombe
Modérateur


Revenir en haut Aller en bas

Re: François Dubet sur la réforme du collège : "Il faut avouer que cette réforme est bonne".

Message par Lefteris le Lun 13 Avr - 12:12

@ycombe a écrit:
Cléroli a écrit:Là où il a quand même raison, c'est de rappeler que les section euros et bi langues, qui constituent souvent la base pour constituer les classes, renforcent la séparation entre "bonnes classes" et "classes aux profils d'élèves plus difficiles".  

Ça fait longtemps que dans le débat sur la suppression du latin et des bilangues je cherchais un vieil article, je viens de le retrouver:

http://rue89.nouvelobs.com/2013/03/19/comment-faire-dun-college-pourri-le-college-du-bonheur-240233

Parallèlement, à son arrivée, Albert Zenou a tout de suite souhaité mettre fin au détournement des élèves des milieux aisés : ceux qui avaient les moyens de fuir l’affectation en allant dans le privé.

Pour cela, il a créé des filières sélectives. D’abord une classe « bilangue » (même nombre d’heures d’anglais et d’allemand dès la sixième). La prof d’allemand, qui a l’air d’être une pointure, est particulièrement bien traitée : elle a sa salle, son PC et son vidéoprojecteur.

Il a ensuite lancé des sections latin et grec, une classe européenne, une section sportive (neuf heures d’escalade par semaine) et des options scientifiques (stages en labo en partenariat avec l’hôpital Necker).

Voilà. On va revenir en arrière en relançant la fuite vers le privé.
Les enchères vont monter. Déjà , je le vois de près  parce que la classe moyenne , qui ne peut se  loger près des bons établissements, fait la queue au portillon . C'est constitution d'un pré-dossier , deux ans avant la 6ème (lettre de recommandation bienvenue) , puis inscription définitive un an avant. Entretien avec l'élève, signature d'un engagement à travailler, ne rien détérorier, ne pas insulter.
Avec une telle réforme, il va falloir commencer à envisager ça dès le CP, voire mettre dès le primaire ses enfants dans le privé, car ils sont prioritaires pour le collège.

_________________
Δεν ελπίζω τίποτα, δεν φοβάμαι τίποτα, είμαι λεύθερος ("je n'espère rien, je ne crains rien, je suis libre") (Ν. Kazantzakis)

Lefteris
Guide spirituel


Revenir en haut Aller en bas

Re: François Dubet sur la réforme du collège : "Il faut avouer que cette réforme est bonne".

Message par Cleroli le Lun 13 Avr - 12:36

@ycombe a écrit:
Cléroli a écrit:Là où il a quand même raison, c'est de rappeler que les section euros et bi langues, qui constituent souvent la base pour constituer les classes, renforcent la séparation entre "bonnes classes" et "classes aux profils d'élèves plus difficiles".  

Ça fait longtemps que dans le débat sur la suppression du latin et des bilangues je cherchais un vieil article, je viens de le retrouver:

http://rue89.nouvelobs.com/2013/03/19/comment-faire-dun-college-pourri-le-college-du-bonheur-240233

Parallèlement, à son arrivée, Albert Zenou a tout de suite souhaité mettre fin au détournement des élèves des milieux aisés : ceux qui avaient les moyens de fuir l’affectation en allant dans le privé.

Pour cela, il a créé des filières sélectives. D’abord une classe « bilangue » (même nombre d’heures d’anglais et d’allemand dès la sixième). La prof d’allemand, qui a l’air d’être une pointure, est particulièrement bien traitée : elle a sa salle, son PC et son vidéoprojecteur.

Il a ensuite lancé des sections latin et grec, une classe européenne, une section sportive (neuf heures d’escalade par semaine) et des options scientifiques (stages en labo en partenariat avec l’hôpital Necker).

Voilà. On va revenir en arrière en relançant la fuite vers le privé.

Merci pour cet article mais il ne concerne pas exactement ce que j'écrivais et tentais d'expliquer. En plus, sélectionner une phrase parmi une discussion plus longue et fournie donne une tonalité fausse à mon écrit (mais je comprends car moi aussi, lorsque je lis le forum, je le fais parfois trop vite en me focalisant sur un aspect qui me fait tiquer).

Cleroli
Habitué du forum


Revenir en haut Aller en bas

Re: François Dubet sur la réforme du collège : "Il faut avouer que cette réforme est bonne".

Message par Cleroli le Lun 13 Avr - 12:39

Pour la fuite vers le privé, la réforme des rythmes en primaire y contribue déjà bien. Dans ma commune (petite ville de 9 000 habitants) 3 classes de maternelle / primaire ont fermé dans les écoles publiques alors que le privé est en train de faire de faire construire un nouveau groupe scolaire pour répondre aux demandes des familles.

Cleroli
Habitué du forum


Revenir en haut Aller en bas

Re: François Dubet sur la réforme du collège : "Il faut avouer que cette réforme est bonne".

Message par Sphinx le Lun 13 Avr - 12:40

François Dubet sur la réforme du collège : "Il faut avouer que cette réforme la soupe est bonne".

_________________
An education was a bit like a communicable sexual disease. It made you unsuitable for a lot of jobs and then you had the urge to pass it on. - Terry Pratchett, Hogfather

             

Sphinx
Modérateur


Revenir en haut Aller en bas

Re: François Dubet sur la réforme du collège : "Il faut avouer que cette réforme est bonne".

Message par Caspar Goodwood le Lun 13 Avr - 12:40

Dans mon collège les germanistes, latinistes et "euro" sont répartis sur au moins deux classes ( ce qui évite une classe de "singes savants" dixit mon cde) et les profils des élèves sont assez variés. Mes élèves de section européenne sont globalement de "bons élèves", ce qui ne les empêche pas d'être bavards, râleurs, et souvent peu motivés...

Caspar Goodwood
Empereur


Revenir en haut Aller en bas

Re: François Dubet sur la réforme du collège : "Il faut avouer que cette réforme est bonne".

Message par ycombe le Lun 13 Avr - 12:45

Cléroli a écrit:
@ycombe a écrit:
Cléroli a écrit:Là où il a quand même raison, c'est de rappeler que les section euros et bi langues, qui constituent souvent la base pour constituer les classes, renforcent la séparation entre "bonnes classes" et "classes aux profils d'élèves plus difficiles".  

Ça fait longtemps que dans le débat sur la suppression du latin et des bilangues je cherchais un vieil article, je viens de le retrouver:

http://rue89.nouvelobs.com/2013/03/19/comment-faire-dun-college-pourri-le-college-du-bonheur-240233

Parallèlement, à son arrivée, Albert Zenou a tout de suite souhaité mettre fin au détournement des élèves des milieux aisés : ceux qui avaient les moyens de fuir l’affectation en allant dans le privé.

Pour cela, il a créé des filières sélectives. D’abord une classe « bilangue » (même nombre d’heures d’anglais et d’allemand dès la sixième). La prof d’allemand, qui a l’air d’être une pointure, est particulièrement bien traitée : elle a sa salle, son PC et son vidéoprojecteur.

Il a ensuite lancé des sections latin et grec, une classe européenne, une section sportive (neuf heures d’escalade par semaine) et des options scientifiques (stages en labo en partenariat avec l’hôpital Necker).

Voilà. On va revenir en arrière en relançant la fuite vers le privé.

Merci pour cet article mais il ne concerne pas exactement ce que j'écrivais et tentais d'expliquer. En plus, sélectionner une phrase parmi une discussion plus longue et fournie donne une tonalité fausse à mon écrit (mais je comprends car moi aussi, lorsque je lis le forum, je le fais parfois trop vite en me focalisant sur un aspect qui me fait tiquer).
Je t'ai juste cité parce que ton post m'a décidé à recherché cet article plus efficacement, parce qu'il donne un éclairage différent à l'argument de Dubet que tu citais.

_________________
Ronin : "A un moment il faut dire stop au n'importe quoi".

Franck Ramus : "Les sciences de l'éducation à la française se font fort de produire un discours savant sur l'éducation, mais ce serait visiblement trop leur demander que de mettre leur discours à l'épreuve des faits".

ycombe
Modérateur


Revenir en haut Aller en bas

Re: François Dubet sur la réforme du collège : "Il faut avouer que cette réforme est bonne".

Message par archeboc le Lun 13 Avr - 12:47

Botchan a écrit:Dans mon collège les germanistes, latinistes et "euro" sont répartis sur au moins deux classes ( ce qui évite une classe de "singes savants" dixit mon cde) et les profils des élèves sont assez variés.

En toute bienveillance, évidemment.

archeboc
Neoprof expérimenté


Revenir en haut Aller en bas

Re: François Dubet sur la réforme du collège : "Il faut avouer que cette réforme est bonne".

Message par jluc1910 le Lun 13 Avr - 15:08

Botchan a écrit:Dans mon collège les germanistes, latinistes et "euro" sont répartis sur au moins deux classes ( ce qui évite une classe de "singes savants" dixit mon cde) et les profils des élèves sont assez variés.

Lamentable ! Quel mépris pour le savoir et pour les enfants avides de connaissances ! furieux

jluc1910
Niveau 6


Revenir en haut Aller en bas

Re: François Dubet sur la réforme du collège : "Il faut avouer que cette réforme est bonne".

Message par User5899 le Lun 13 Avr - 15:12

Merci John. Rien qu'en lisant ton titre, j'ai su pourquoi cette réforme est mauvaise veneration

_________________
Zu End' ewiges Wissen !
Der Welt melden
Weise nichts mehr !

En cas de ban, ne pas utiliser les MP ! Passer par l'icône du mail  Razz

User5899
Dieu de l'Olympe


Revenir en haut Aller en bas

Re: François Dubet sur la réforme du collège : "Il faut avouer que cette réforme est bonne".

Message par Malaga le Lun 13 Avr - 16:33

Dans mon collège, les latinistes sont répartis sur deux classes (sur cinq) tout comme les bilangues. En gros, il y a deux classes sans option, une classe avec la moitié des latinistes, une classe avec la moitié des bilangues et la dernière classe avec l'autre moitié des latinistes et l'autre moitié des bilangues. Il y a donc des différences de niveau à la base entre les classes (les "sans option" sont des classes plus faibles que la classe "latin-bilangue") mais cela reste très mesuré.
En 3e, on avait regroupé tous les élèves faisant DP3 dans la même classe ce qui a donné une classe bien homogène : faible, très faible. Honnêtement, faire bosser les élèves dans ces classes où il n'y a aucun bon élève est très difficile.

Malaga
Modérateur


Revenir en haut Aller en bas

Re: François Dubet sur la réforme du collège : "Il faut avouer que cette réforme est bonne".

Message par Caspar Goodwood le Lun 13 Avr - 19:41

Une solution de mon cde (celui des singes savants, effectivement pas très inspiré ce jour-là): DP3 et héllénistes/germanistes dans la même classe, du coup très hétérogène mais ça se passait plutôt bien: la majorité de filles sérieuses ne prêtait aucune attention aux quelques zozos qui auraient pu vouloir faire les malins. Mais bon ça ne marche pas à tous les coups, chaque classe crée sa propre alchimie, souvent imprévisible sur le papier.

Caspar Goodwood
Empereur


Revenir en haut Aller en bas

Re: François Dubet sur la réforme du collège : "Il faut avouer que cette réforme est bonne".

Message par JPhMM le Lun 13 Avr - 19:44

François Dubet a écrit:Il faut avouer que cette réforme est bonne.

J'adore cette façon de parler.
Cela me fait immédiatement penser aux grands classiques.


_________________
Labyrinthe où l'admiration des ignorants et des idiots qui prennent pour savoir profond tout ce qu'ils n'entendent pas, les a retenus, bon gré malgré qu'ils en eussent. D'ailleurs, il n'y a point de meilleur moyen pour mettre en vogue ou pour défendre des doctrines étranges et absurdes, que de les munir d'une légion de mots obscurs, douteux , et indéterminés. Ce qui pourtant rend ces retraites bien plus semblables à des cavernes de brigands ou à des tanières de renards qu'à des forteresses de généreux guerriers. Que s'il est malaisé d'en chasser ceux qui s'y réfugient, ce n'est pas à cause de la force de ces lieux-là, mais à cause des ronces, des épines et de l'obscurité des buissons dont ils sont environnés. Car la fausseté étant par elle-même incompatible avec l'esprit de l'homme, il n'y a que l'obscurité qui puisse servir de défense à ce qui est absurde. — John Locke

JPhMM
Demi-dieu


Revenir en haut Aller en bas

Re: François Dubet sur la réforme du collège : "Il faut avouer que cette réforme est bonne".

Message par Olympias le Lun 13 Avr - 19:56

Dubet n'a jamais rien compris à notre métier

Olympias
Enchanteur


Revenir en haut Aller en bas

Re: François Dubet sur la réforme du collège : "Il faut avouer que cette réforme est bonne".

Message par Ronin le Lun 13 Avr - 19:59

Dubet n'a jamais rien compris.

_________________

Ronin
Guide spirituel


Revenir en haut Aller en bas

Re: François Dubet sur la réforme du collège : "Il faut avouer que cette réforme est bonne".

Message par User5899 le Lun 13 Avr - 21:55

Dubet, jamais.

_________________
Zu End' ewiges Wissen !
Der Welt melden
Weise nichts mehr !

En cas de ban, ne pas utiliser les MP ! Passer par l'icône du mail  Razz

User5899
Dieu de l'Olympe


Revenir en haut Aller en bas

Re: François Dubet sur la réforme du collège : "Il faut avouer que cette réforme est bonne".

Message par Presse-purée le Lun 13 Avr - 22:16

Il a pensé à exposer les singes savants dans des cages et à leur jeter des cacahuètes, ton CdE?

_________________
Homines, dum docent, discunt.Sénèque, Epistulae Morales ad Lucilium VII, 8

"La culture est aussi une question de fierté, de rapport de soi à soi, d’esthétique, si l’on veut, en un mot de constitution du sujet humain." (Paul Veyne, La société romaine)
"Soyez résolus de ne servir plus, et vous voilà libres". La Boétie
"Confondre la culture et son appropriation inégalitaire du fait des conditions sociales : quelle erreur !" H. Pena-Ruiz
"Il vaut mieux qu'un élève sache tenir un balai plutôt qu'il ait été initié à la philosophie: c'est ça le socle commun" un IPR

Presse-purée
Grand sage


Revenir en haut Aller en bas

Re: François Dubet sur la réforme du collège : "Il faut avouer que cette réforme est bonne".

Message par Malaga le Mar 14 Avr - 4:12

Botchan a écrit:Une solution de mon cde (celui des singes savants, effectivement pas très inspiré ce jour-là): DP3 et héllénistes/germanistes dans la même classe, du coup très hétérogène mais ça se passait plutôt bien: la majorité de filles sérieuses ne prêtait aucune attention aux quelques zozos qui auraient pu vouloir faire les malins. Mais bon ça ne marche pas à tous les coups, chaque classe crée sa propre alchimie, souvent imprévisible sur le papier.

Tiens, c'est sûrement ce qui va être fait dans mon collège l'an prochain, la classe DP3 fonctionnant particulièrement mal cette année. Je croise les doigts pour que cela fonctionne comme dans ton établissement car je vais probablement récupérer cette classe.

Malaga
Modérateur


Revenir en haut Aller en bas

Re: François Dubet sur la réforme du collège : "Il faut avouer que cette réforme est bonne".

Message par Maria Téguy le Mar 14 Avr - 9:24

Recruter les profs à bac + 5 est une erreur, dixit le monsieur :

http://rue89.nouvelobs.com/2014/06/18/francois-dubet-recruter-les-profs-a-bac5-cest-erreur-252636

_________________
Il est nuisible au développement de l'art et de la science d'imposer par des mesures administratives un style particulier d'art ou une école de pensée à l'exclusion d'une autre.

Maria Téguy
Niveau 6


Revenir en haut Aller en bas

Re: François Dubet sur la réforme du collège : "Il faut avouer que cette réforme est bonne".

Message par fraisedesbois le Mar 14 Avr - 10:31

@John a écrit:
François Dubet, spécialiste de l'éducation, réagit aux mesures de réforme du collège, présentées le 11 mars par la ministre de l'Education nationale, Najat Vallaud-Belkacem.

Cette réforme va-t-elle dans le bon sens ?
Il faut avouer que cette réforme est bonne.
Même si elle n'est pas radicale, elle permet de conjuguer un projet éducatif commun, constitutif du collège unique, et le parcours individuel de chaque élève.
Les petits groupes de soutien permettront ainsi aux élèves en difficulté de rattraper une partie de leur retard, et aux élèves qui réussissent d'avancer plus vite.
Cela revient à permettre aux meilleurs de s'améliorer sans affaiblir les autres.
Soit l'inverse de ce qui se produit aujourd'hui.
http://www.alternatives-economiques.fr/-la-reforme-du-college-est-plutot-bonne-_fr_art_1357_72098.html


mais de quoi parle-t-il ?
quels petits groupes de soutien ?
quel petit vélo à guidon chromé...

sont prévues 2h45 par semaine pour les demi-groupe (12-14 élèves). si on garde 1h30 pour les TP de sciences comme actuellement, resterait au choix par semaine :
1h15 en groupe de 12-14 ou bien 37min et demi (ah ne manipulons pas les chiffres) en groupe de 6-7.

en 37 minutes et demi par semaine les élèves en difficulté rattraperont une partie de leur retard ?

ah là, oui, on est en pleine alternative économique.

furieux



_________________
lecteur  Il faut beaucoup d'indisciplinés pour faire un peuple libre -
Georges Bernanos, Les enfants humiliés, 1949

fraisedesbois
Niveau 9


Revenir en haut Aller en bas

Re: François Dubet sur la réforme du collège : "Il faut avouer que cette réforme est bonne".

Message par CNFA le Mar 14 Avr - 11:06

@Maria Téguy a écrit:Recruter les profs à bac + 5 est une erreur, dixit le monsieur :

http://rue89.nouvelobs.com/2014/06/18/francois-dubet-recruter-les-profs-a-bac5-cest-erreur-252636
Mais il a complètement raison, ce monsieur,
Compte-tenu du programme de français, je pense qu'un BAFA suffirait! (Et je précise que je n'ai aucun mépris pour des jeunes qui le passent afin de s'occuper d'enfants dans les centres de loisirs!)

CNFA
Niveau 9


Revenir en haut Aller en bas

Page 3 sur 4 Précédent  1, 2, 3, 4  Suivant

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut


 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum