[Mathématiques] nouveaux programmes du collège

Page 12 sur 15 Précédent  1 ... 7 ... 11, 12, 13, 14, 15  Suivant

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Re: [Mathématiques] nouveaux programmes du collège

Message par ycombe le Dim 24 Mai 2015 - 16:19

@Igniatius a écrit:
J'adore littéralement la toute dernière phrase de ces 5 pages, à laquelle je souscris totalement.
J'y souscrirais encore plus si elle précisait que pour comprendre le modèle économique des moteurs de recherche, la lecture d'auteurs comme Zola et Traven pourrait être plus profitable que l'apprentissage du code.

ycombe
Modérateur


Revenir en haut Aller en bas

Re: [Mathématiques] nouveaux programmes du collège

Message par jaybe le Dim 24 Mai 2015 - 16:29

@Samuel DM a écrit:Il faudrait que les professeurs de math soient plus entendus dans les émissions de tv.

La plupart des émissions de tv sont là pour faire de l'audience, pas pour faire réfléchir les gens, il n'y a qu'à voir la place des émissions culturelles dans les grilles de programmes. L'image des mathématiques auprès du public ne pourra jamais être soignée par ce moyen-là. Il y aurait bien une chose très utile à faire, qui consisterait à ce que tout journaliste valide un niveau minimal de connaissances pour éviter de retrouver régulièrement dans les journaux télévisés et autres des horreurs prononcées sans aucun recul par des personnes mathématiquement incultes.

_________________
Wir müssen wissen, wir werden wissen

jaybe
Niveau 6


Revenir en haut Aller en bas

Re: [Mathématiques] nouveaux programmes du collège

Message par JPhMM le Dim 24 Mai 2015 - 16:30

Comptez pas sur moi pour mettre une lavallière.

_________________
Labyrinthe où l'admiration des ignorants et des idiots qui prennent pour savoir profond tout ce qu'ils n'entendent pas, les a retenus, bon gré malgré qu'ils en eussent. D'ailleurs, il n'y a point de meilleur moyen pour mettre en vogue ou pour défendre des doctrines étranges et absurdes, que de les munir d'une légion de mots obscurs, douteux , et indéterminés. Ce qui pourtant rend ces retraites bien plus semblables à des cavernes de brigands ou à des tanières de renards qu'à des forteresses de généreux guerriers. Que s'il est malaisé d'en chasser ceux qui s'y réfugient, ce n'est pas à cause de la force de ces lieux-là, mais à cause des ronces, des épines et de l'obscurité des buissons dont ils sont environnés. Car la fausseté étant par elle-même incompatible avec l'esprit de l'homme, il n'y a que l'obscurité qui puisse servir de défense à ce qui est absurde. — John Locke

JPhMM
Demi-dieu


Revenir en haut Aller en bas

Re: [Mathématiques] nouveaux programmes du collège

Message par Samuel DM le Dim 24 Mai 2015 - 16:31

Malheureusement les journalistes sont principalement issus des séries littéraires et un peu éco donc ils sont en général assez largués sur les math. Les futurs journalistes seront encore pire avec la disparition des math en série L et la diminution des compétences en ES. La preuve, les suisses ne veulent plus des bacheliers issus de ces deux filières à cause de leur niveau de math.

Samuel DM
Niveau 6


Revenir en haut Aller en bas

Re: [Mathématiques] nouveaux programmes du collège

Message par neo-fit le Dim 24 Mai 2015 - 16:40

@ycombe a écrit:
Pour les horaires, regarde là:
http://www.neoprofs.org/t88700p100-mathematiques-nouveaux-programmes-du-college#3014726

C'est une estimation qui me semble assez bonne. 120h de moins, ça fait presque un an de moins.
Merci de m'avoir retrouvé le lien.
C'est une estimation sur le cycle 4, n'est-ce pas ?
En 6°, rien ne change-t-il ? j'ai vu traîné un peu d'algo là bas aussi.
Sinon, maintenant on peut rajouter les 20h de fractions, non ?
Ca ne prenait pas plus de temps sur tout le cursus de collège ?
Pour les parallélogrammes, ils ne peuvent pas disparaître complètement ne serait-ce qu'avec l'arrivée des translations.
Mais bon, c'est vrai que cette partie n'est pas claire.

Pailleauquebec avance +30h : je pense que c'est pour toutes les nouveautés sur tout le cursus de collège, ça fait pas beaucoup ?

120h en moins de programme mais combien d'heures en moins en maths "disciplinaires" ? impossible à savoir tant qu'on ne sait pas qui prend AP, et combien pour EPI.

Alors, avec ce qui reste et ce qui est à venir, ça vous semble passer ou pas ?

neo-fit
Niveau 7


Revenir en haut Aller en bas

Re: [Mathématiques] nouveaux programmes du collège

Message par fanette le Dim 24 Mai 2015 - 18:07

Le programme de 6e ne bouge pas beaucoup : avec 1/2 h de moins (4h1/2-1h d'AP, soit 3h1/2), ça me parait difficile. J'ai déjà beaucoup de mal actuellement car les 6e sont peu autonomes et on perd beaucoup de temps en classe pour tout et rien. Je ne fais pas d'activités chronophages comme les tâches complexes (je sais, c'est maaaal ! Laughing ) mais beaucoup d'exercices en classe et ils sont lents ... Sleep
Pour le cycle 4, j'ai du mal à évaluer ce que ça donnera. C'est sûr que si on zappe la géométrie et une partie du calcul littéral, si on n'insiste plus sur la rigueur des démonstrations, si on n'entraîne plus à des automatismes de calcul .... on pourra terminer. Ce qui est dommage, c'est que les élèves n'auront pas fait de maths ! pale

fanette
Habitué du forum


Revenir en haut Aller en bas

Re: [Mathématiques] nouveaux programmes du collège

Message par ycombe le Dim 24 Mai 2015 - 18:18

@fanette a écrit:Le programme de 6e ne bouge pas beaucoup
Arrivent du cycle 4:
les solides, la distance point-droite.

Partent en cycle 4:
les pourcentages, les calculs de fractions.



_________________
Ronin : "A un moment il faut dire stop au n'importe quoi".

Franck Ramus : "Les sciences de l'éducation à la française se font fort de produire un discours savant sur l'éducation, mais ce serait visiblement trop leur demander que de mettre leur discours à l'épreuve des faits".

ycombe
Modérateur


Revenir en haut Aller en bas

Re: [Mathématiques] nouveaux programmes du collège

Message par NICOCOCO le Dim 24 Mai 2015 - 18:29

Souriez 😀
On va apprendre aux élèves à parler aux machines!
Et ce sont nous les profs de math qii ont été choisis pour cela. Merci l'IG !

Plus sérieusement la question n'est pas de savoir si on doit modifier les programmes pour faire algo et codage.
La question pertinente est qui doit l'enseigner?

Les enseignants en technologie plutôt que les enseignements en mathématiques

NICOCOCO
Niveau 1


Revenir en haut Aller en bas

Re: [Mathématiques] nouveaux programmes du collège

Message par saun le Dim 24 Mai 2015 - 19:09

Mais oui, tu vas apprendre aux élèves à parler aux machines. Allez, il est l'heure de la tisane et de son petit cachet. Et puis en attendant lire le dernier paragraphe du communiqué IREM qui ridiculise le gugus qui a écrit la partie algorithmique et programmation. Le nouveau programme de maths ressemble à la copie d'un cancre, truffé d'incohérences et de contradictions.  
Oh mais la machine nous parle la.... incroyable après avoir appris aux élèves à parler aux machines, les machines vont nous parler.  
Fait toi un petit plaisir ce soir avec une ligne de code.

saun
Niveau 4


Revenir en haut Aller en bas

Re: [Mathématiques] nouveaux programmes du collège

Message par e1654d le Dim 24 Mai 2015 - 20:18

@NICOCOCO a écrit:Plus sérieusement la question n'est pas de savoir si on doit modifier les programmes pour faire algo et codage.
La question pertinente est qui doit l'enseigner?
Je pense que la bonne réponse à cette question est : "des professeurs d'informatique". C'est une science distincte des mathématiques, de la physique etc.

Les enseignants en technologie
Pour certains aspects techniques et technologiques pourquoi pas, mais le propre de la technique, surtout dans ce domaine, c'est qu'elle périme rapidement. Ce dont on a besoin, c'est d'un enseignement scientifique des sciences (pardon pour le pléonasme, mais pour nos dirigeants, c'est plutôt un oxymore), y compris l'informatique.

e1654d
Niveau 5


Revenir en haut Aller en bas

Re: [Mathématiques] nouveaux programmes du collège

Message par neo-fit le Lun 25 Mai 2015 - 0:22

C'est bien ça le pb, merci pour la réponse

neo-fit
Niveau 7


Revenir en haut Aller en bas

Re: [Mathématiques] nouveaux programmes du collège

Message par saun le Mer 27 Mai 2015 - 20:12

Dans mon académie, l'inspection fait semblant de ne pas être courant. J'ai envoyé un mail pour demander si les inspecteurs de chez nous comptaient faire quelques réunions pour discuter des textes ou au moins contacter les enseignants par mail.

S'il est vrai que mon mail était un peu taquin (même un peu plus, je  reconnais volontiers que je n'y suis pas allé avec le dos de la cuillère), j'ai inclus le communiqué inter-Irem en appuyant sur le fait que c'était un camouflet pour le projet de programme vu les reproches adressés et qu'il était urgent de réécrire des programmes bâclés.  

J'ai inclus à mon mail un petit couplet sur le fait que ce qui se passe avec l'info et du même acabit que ce qui s'est passé avec  les stats  au lycée en retraçant l'histoire de ce grand loupé et l'incroyable lobbying à la tête de l'inspection générale (Histoire connue de tous!)

Réponse :  


Monsieur ****,
Nous vous remercions de vous faire le relais de la commission Inter-IREM
collèges.
On me remet  en place......  L'inspection fait des liens web vers l'Irem mais étrangement ce communiqué n'a pas été communiqué aux collègues. J'aurai apprécié découvrir ce communiqué en ouvrant un mail de mon inspecteur en m'invitant à donner un avis. Idem pour le communiqué SMF.  Mais il ne faut surtout pas daigner écouter les pauvres petits profs  insignifiants du terrain.

Je rêve d'inspecteurs d'esprits ouverts qui n'hésitent pas à discuter autour de choses qui leurs sont favorables et d'autres défavorables. Le meilleur moyen de réconcilier plusieurs enseignants avec les corps d'inspections seraient qu'ils se montrent objectifs. Dire "voila, l'IREM vient de publier ça, nous ne sommes pas d'accord avec l'IREM pour telles raisons et encore telles autres mais dans un souci d'honnêteté, on vous transmet l'info" (CA, CA SERAIT LA PREUVE D'UNE INSPECTION DE GRANDE CLASSE. OH OUI, QUELLE CLASSE!). Mais des questions posées doivent être entendues. Nous allons travailler dessus. Mais quelle rêve d'avoir un jour de tels inspecteurs.  Là, tout ce qui n'est pas dans la ligne officielle, on en parle surtout pas. Il n'y a rien de plus efficace pour révolter les gens!

Pour l'expression des opinions personnelles sur les nouveaux programmes
du collège, vous n'aurez pas manqué de noter qu'un site dédié y est
consacré sur Eduscol.
Mouarf mouarf moarf, ah ouais la fameuse concertation. Après 15 ans d'éducation nationale, je  sais peut-être un peu  comment ça fonctionne.... Et puis mes opinions ne sont pas personnelles mais professionnelles et je trouve déplorable de ne pas avoir reçu de mon inspection un tableau comparatif comme réalisé sur le site réformeducollège. Si Ycombes n'avait pas fait un gros travail pour décortiquer les programmes sur le forum de l'APMEP et ici, on aurait quoi. Le tableau comparatif, ajouts et suppressions, devait être fait par l'inspection EN TOUTE OBJECTIVITE. Donc merci, entre autre Ycombes pour avoir fait cet énorme travail.  Je suis outré de ne pas avoir reçu un seul document de l'inspection.


Il ne nous semble pas nécessaire de dupliquer dans l'académie
******  ce dispositif au moyen de forums supplémentaires.
Soyez par contre assuré que nous saisissons toutes les occasions
d'échanges sur ce sujet, en particulier lors des réunions de groupes de
réflexion que nous animons.
Donc je ne serai pas invité. Il est beaucoup plus pratiques d'inviter que des gens d'accord comme ça on approuve à 100% et après on passe aux petits fours.



L'ouverture d'esprit y est la règle, et les
a priori sur la légitimité de tel ou tel domaine des mathématiques,
comme les statistiques, n'y ont pas leur place.

Sincères salutations,


Concernant mon a priori sur les statistiques, c'est l'hôpital qui se fout de la charité. Comment peut-on à l'heure actuelle en voyant les exercices de bac sur les stats faire encore semblant que l'enseignement des stats au lycée est une réussite?

Rappelons que  Claudine Schwartz a reconnu, elle même et publiquement au meilleur des endroits,  que c'était une erreur..... Visiblement, tout le monde n'a pas fait ce même travail.  Rappelons que ça avait  juste demandé 3 ans de batailles à Pierre Colmez sur image des Maths et nous pouvons lui rendre grâce pour cela. Quel grand Monsieur! Et quelle victoire magnifique, je ne connais pas un prof d'université qui n'est pas compris le sens de la phrase de Claudine Schwartz. Il n'y a que ceux qui ne veulent pas comprendre qui continuent de croire que c'est une réussite.   Manifestement, il reste encore des gros mots pour certains... Ne jamais reconnaitre qu'on s'est montré même quand l'évidence ne peut plus être niée.


Maintenant que les stats sont au lycée, il faut bien faire avec mais l'introduction a été un vrai loupé. Ce qui nous attend avec l'info est semblable. Belle idée sur le papier mais mal préparée car la réflexion reste à un niveau déconnecté du terrain. Et  de toute façon, le terrain, on refuse de l'écouter.


Rien que ce week end, 3 grands messieurs des maths (MCF à Paris Diderot, MCF à grenoble, prof  à Jussieu)  ont eu le même constat sur le nouveau programme de Maths lorsque nous avons échangé par mail. Mais non, jusqu'ici tout va bien, jusqu'ici tout va bien......


Je me demande comment on peut imaginer que des gens aient encore envie de devenir professeur de mathématiques.  Bon, je vais attendre ma prochaine inspection qui ne tardera peut-être pas.

Bon courage à vous car, le combat est loin d'être gagné.  Je suis certain que la fonction d'IPR empêche certains de s'exprimer, beaucoup ont été profs et connaissent le terrain. Pour ma part, je continuerai à dénoncer ce projet de programme quelqu'en soit le coût.



Pour être honnête, voilà le mail (   je reconnais  -pas sympa- que j'ai envoyé) :
Spoiler:
Mesdames, Messieurs les inspecteurs de l'académie *********************,

Je suis enseignant de Mathématiques au collège ******************** à ****************. Dans beaucoup d'académies, il y a eu des échanges entre les enseignants et l'inspection au sujet du projet de nouveau programme. L'inspection de Mathématiques ****************** compte-t-elle organiser des échanges avec les personnels concernés?

Je n'ignore pas qu'en cette fin d'année votre planning doit-être très chargé avec les différents examens (bac, dnb, etc). Il me semble pourtant important d'échanger sur ce projet de programme. Si ce genre d'échanges a lieu, il sera important que chacun, dans le respect de l'autre, puisse exposer ses arguments sans monopoliser la parole et en étant à l'écoute. Si les réunions consistent uniquement en une exposition des nouveaux textes à sens unique, cela n'aura aucun intérêt.

Un point d'appui des discussions pourrait être le communiqué inter-Irem (dernière version disponible ici) :

http://www.cfem.asso.fr/actualites/ProgrammesCommissionInterIREMcolleges.pdf


C'est un réquisitoire très sévère contre les textes du projet de nouveau programme de Mathématiques. En particulier le dernier paragraphe est sans appel :

"Thèmes E – ALGORITHMIQUE ET PROGRAMMATION
Cette partie apparait à la fois comme très ambitieuse et assez incohérente. Comment « Traduire un algorithme dans un langage de programmation » alors qu’il est dit dans l’introduction que « La maîtrise d’un langage de programmation n’est toutefois pas un objectif du programme » ? Le lecteur cherchant en quoi ces programmes sont « adaptés aux enjeux contemporains de la société» risque d’être assez surpris par les repères donnés : «Programmer des applications ludiques (labyrinthes, pong, bataille navale, nim, tic tac toe…) » qui renvoient sinon à la préhistoire de l’informatique au moins à son enfance ... Quelques connaissances en algorithmique ou en programmation ne sont pas une réponse suffisante pour comprendre le monde en train de naître. Il est plus essentiel de savoir que l’activité principale d’un moteur de recherche n’est pas de répondre aux requêtes des utilisateurs mais de chercher de l’information sur ses utilisateurs et d’exploiter ce minerai de consommateurs. "

Ce paragraphe dénonce en lui seul toutes les incohérences de ces nouveaux textes. Les mots employés sont d'une sévérité extrême (à juste titre car, clairement le travail a été totalement bâclé). Vous ne pouvez ignorer l'effet désastreux sur le terrain de la parution d'un projet de programme aussi calamiteux, d'où un besoin de clarification avec les corps d'inspection.


Je m'étonne également que ce soit des initiatives personnelles d'enseignants qui permettent de dresser un comparatif des anciens et du projet de nouveau  programme.


------------------------------------------------------------------
Ajouts :

   Algorithmique
       Notion de variable informatique.
       Séquences d'instruction, boucles, instructions conditionnelles.
       Reconstituer la logique algorithmique d'un programme.
   Programmation
       Gestion d'événements déclenchés par le clavier, la souris, etc.
       Échange de messages entre objets, événements liés au déplacement d'un objet, clonage d'un objet.
       Documenter et partager ses programmes.
       Programmer des applications ludiques (labyrinthes, pong, bataille navale, nim, tic tac toe... ).
   Retour des transformations géométriques (rotation/translation/homothétie).
-----------------------------------------------------------------
        Suppressions :

   en géométrie plane,
       de la distance d'un point à une droite (seulement abordée en cycle 3) et des tangentes,
       des angles inscrits/au centre,
       des théorèmes des milieux,
       des relations entre triangle rectangle et cercle,
       des cercles circonscrits et cercle inscrits,
       des angles opposés par le sommet, complémentaires, supplémentaires, alternes/internes, correspondants,
       des propriétés des polygones réguliers,
       des bissectrices et des médianes,
       des propriétés caractéristiques et de la définition du parallélogramme,
       de la symétrie centrale ;

   en géométrie dans l'espace,
       des formules de calcul de volume, d'aire, de hauteur des prismes, pyramides et cônes,
       des sections planes (seulement citées comme outil pour développer la vision dans l'espace, en utilisant un logiciel de géométrie) ;

   en arithmétique,
       la division d'un décimal par un autre n'est plus au programme nulle part,
       disparition des racines carrées (mentionnées seulement pour le théorème de Pythagore, donc plus de calcul sur les radicaux),
       des critères de divisibilité par 4, 9 et 10 (ne restent que 2, 3 et 5),
       de la notion d'inverse (mais les calculs de fractions sont attendus),
       des calculs sur les puissances (seuls des calculs numériques simples sont attendus).
       Aucune méthode n'est mentionnée pour le calcul du PGCD. (Les précédents programmes imposaient soit les soustractions, soit Euclide.)

   en algèbre,
       du second degré (équations factorisable sous la forme d'un produit nul) (mais les identités remarquables restent),
       des systèmes de deux équations à deux inconnues ;

   en gestion de données,
       des quartiles.
--------------------------------------------------------------------
Changements de niveau :

   Géométrie plane
       les théorèmes de Thalès passent de 4e/3e à 3e seulement,
       les rapports trigonométriques passent de 4e/3e à 3e seulement ;
   Géométrie dans l'espace
       pavé droit, cube, cylindre, prisme droit, cône, pyramide régulière, boule sont descendus en cycle 3 ;
   Nombres et calcul
       les pourcentages passent du primaire/6e (cycle 3) au cycle 4 ;
   Calcul littéral
       la distributivité passe de 5e à 4e/3e.
   L'algorithmique passe du lycée au collège.

-----------------------------------------------------------------------

Nous avons déjà subi la (calamiteuse) réforme de l'introduction des statistiques au lycée. Rappelons que les statistiques ont été introduites sous l'impulsion de J.-P. R  qui n'a eu de cesse de militer pour celles-ci. Etrangement, il était statisticien!  Les probabilistes et statisticiens universitaires  ont, dans une très large majorité, dénoncé un non sens et n'ont eu de cesse que d'expliquer que cette introduction des statistiques au lycée serait contre-productive.  Grâce au travail de fond de Pierre Colmez, Claudine Schwartz a reconnu elle-même -publiquement- que c'était une erreur. Et quelle erreur! Cet état de fait résulte de la volonté de vouloir imposer une décision de façon verticale sans préparer le terrain. Je passe sur l'image désastreuse du lobbying à la tête de l'inspection générale, quelle image navrante pour une maison si prestigieuse. Heureusement,  l'inspection générale comporte  quelques grands hommes comme *******, grand Monsieur tout à fait irréprochable sur le plan professionnel, humain et  avec un respect infini pour les enseignants du second degré. Cela fait oublier cette image de lobbying assez incroyable à ce niveau et laisse de l'espoir aux petits enseignants de terrain comme moi et d'autres.  


Je ne suis pas contre l'introduction de l'algorithmique et de la programmation au collège (tout comme je n'étais pas contre l'introduction des statistiques au lycée, à condition que cela soit bien fait). Bien au contraire! Personne n'ignore que cela devra se faire, moi le premier.  Mais, nous ne pouvons feindre d'ignorer que la façon dont cela se passe ne peut que déboucher sur un gigantesque fiasco. Il suffit de discuter avec quelques anciens qui peuvent témoigner du naufrage du plan informatique des années 1980.  Ou comment en voulant jouer la modernité, sommes-nous immédiatement renvoyés plus de 30 ans en arrière.... Voulons-nous rééditer ce cuisant échec?

Il est donc urgent d'établir un vrai programme de travail. Le meilleur moyen de saboter  une réforme est de placer les personnels dans l'incapacité de faire correctement leur métier. Le nouveau programme de Mathématique entre exactement dans ce cadre.  C'est le sentiment partagé par un grand nombre de collègues partout en France. Si l'opposition est si féroce, c'est que les gens sur le terrain, qui enseignent chaque jour, voient immédiatement les incohérences et les bons mots qui resteront lettres mortes.

Je souhaite donc comme de nombreux collègues pouvoir échanger avec les corps d'inspection afin de faire un bilan sur ce projet de programme. Si vous avez compris que je trouve le projet de nouveau programme d'une rare indigence, je peux vous assurer que je ne suis pas fermé à certaines évolutions nécessaires. Mais de grâce, montrons nous professionnels et ne rendons pas une copie bâclée.

Veuillez croire, Mesdames, Messieurs les inspecteurs de l'académie ***************, en mon attachement au service public d'éducation nationale.

Signé : ***********************************

"La mathématique consiste à faire des calculs et des dessins pour expliquer les calculs". (Vladimir Arnold)

"On raconte que Cartan lui a répondu, quand il lui a annoncé qu'il voulait faire des statistiques, qu'il ne le considérait plus comme normalien…" (L'histoire des Mathématiques permet parfois d'éclairer certaines décisions et de mieux comprendre le combat d'une vie...)

saun
Niveau 4


Revenir en haut Aller en bas

Re: [Mathématiques] nouveaux programmes du collège

Message par cube le Mer 27 Mai 2015 - 21:11

@ycombe a écrit:
@ben2510 a écrit:http://www.cfem.asso.fr/actualites/nouveau-programmes-math-2015

En particulier, le point de vue de Michèle Artigue, et le point de vue provisoire de la commission Inter-IREM collège.

Je trouve les réactions très mesurées, mais on y trouve quelques questions fort pertinentes.
Le point de vue de la commission Inter-IREM collège a été affiné:
http://www.cfem.asso.fr/actualites/ProgrammesCommissionInterIREMcolleges.pdf

Je le trouve nettement plus pertinent (et beaucoup moins mesuré).

Ca fait chaud au coeur, on se sent un peu moins seul ! Je finissais par me dire que c'était juste moi qui n'avait rien compris à ce projet de programme-trop-formidable-qui-va-mettre-fin-à-l'échec-scolaire. Laughing Et ils trouvent aussi que "pong" c'est un peu ... vieillot !
Je n'ai rien contre un peu d'info quand ça me sert à faire des maths, mais pas à la place des maths. Et en plus, je ne sais pas vous, mais moi je n'ai aucune idée de comment on peut bien programmer un "pong" ou une bataille navale !! Ca m'étonnerait que ça tienne en 10 lignes de code ce truc ... je ne vois pas comment ça peut être accessible aux élèves. Ce qui est "ludique", c'est de JOUER à la bataille navale, pas de la programmer Razz
Et je suis toute malheureuse que mes propriétés de géométrie disparaissent ... la démonstration, c'est quand même ça qui forme le raisonnement logique ! On ne va pas démontrer avec rien, et sans rédiger correctement, en plus ! Alors, certes, c'est parfois un peu longuet, voire rébarbatif, mais on est content quand on a réussi à ficeler sa démo, non ? La plaisir intellectuel de la recherche, il passe où dans ces nouveaux programmes ? Dans l'EPI "développement durable" ?? (j'en ai marre d'avoir l'impression de tuer un ours polaire à chaque fois que je jette un yaourt périmé !!)

J'ai tout bien tout rempli dans le questionnaire de consultation sur les programmes, mais j'avais assez peu d'espoir qu'on prenne mon avis en compte. Je me dis que si les IREM pensent pareil, on a peut-être une chance que ça bouge un peu !
Courage !

cube
Niveau 5


Revenir en haut Aller en bas

Re: [Mathématiques] nouveaux programmes du collège

Message par Al9 le Mer 27 Mai 2015 - 21:22


Je n'ai rien contre un peu d'info quand ça me sert à faire des maths, mais pas à la place des maths. Et en plus, je ne sais pas vous, mais moi je n'ai aucune idée de comment on peut bien programmer un "pong" ou une bataille navale !! Ca m'étonnerait que ça tienne en 10 lignes de code ce truc ... je ne vois pas comment ça peut être accessible aux élèves. Ce qui est "ludique", c'est de JOUER à la bataille navale, pas de la programmer Razz

Si si sous scratch, çà tient en quelques lignes et c'est relativement facile à faire.

D'ailleurs c'est bien là le problème, on masque toute la difficulté...mathématique qu'il y a derrière.

Al9
Niveau 9


Revenir en haut Aller en bas

Re: [Mathématiques] nouveaux programmes du collège

Message par Anaxagore le Mer 27 Mai 2015 - 21:30

Je te les mettrais tous nus devant un assembleur tous ces braves gens.

_________________
"De même que notre esprit devient plus fort grâce à la communication avec les esprits vigoureux et raisonnables, de même on ne peut pas dire combien il s'abâtardit par le commerce continuel et la fréquentation que nous avons des esprits bas et maladifs." Montaigne

Anaxagore
Doyen


Revenir en haut Aller en bas

Re: [Mathématiques] nouveaux programmes du collège

Message par JPhMM le Mer 27 Mai 2015 - 21:32

Laughing

Un gars qui assemble des PC ou un langage assembleur ? Razz

_________________
Labyrinthe où l'admiration des ignorants et des idiots qui prennent pour savoir profond tout ce qu'ils n'entendent pas, les a retenus, bon gré malgré qu'ils en eussent. D'ailleurs, il n'y a point de meilleur moyen pour mettre en vogue ou pour défendre des doctrines étranges et absurdes, que de les munir d'une légion de mots obscurs, douteux , et indéterminés. Ce qui pourtant rend ces retraites bien plus semblables à des cavernes de brigands ou à des tanières de renards qu'à des forteresses de généreux guerriers. Que s'il est malaisé d'en chasser ceux qui s'y réfugient, ce n'est pas à cause de la force de ces lieux-là, mais à cause des ronces, des épines et de l'obscurité des buissons dont ils sont environnés. Car la fausseté étant par elle-même incompatible avec l'esprit de l'homme, il n'y a que l'obscurité qui puisse servir de défense à ce qui est absurde. — John Locke

JPhMM
Demi-dieu


Revenir en haut Aller en bas

Re: [Mathématiques] nouveaux programmes du collège

Message par Anaxagore le Mer 27 Mai 2015 - 21:33

Je pensais plutôt au langage. Razz

_________________
"De même que notre esprit devient plus fort grâce à la communication avec les esprits vigoureux et raisonnables, de même on ne peut pas dire combien il s'abâtardit par le commerce continuel et la fréquentation que nous avons des esprits bas et maladifs." Montaigne

Anaxagore
Doyen


Revenir en haut Aller en bas

Re: [Mathématiques] nouveaux programmes du collège

Message par JPhMM le Mer 27 Mai 2015 - 21:36

Ouf... tu me rassures. Laughing

Sinon ce serait témoignage d'un fantasme assez exotique.

_________________
Labyrinthe où l'admiration des ignorants et des idiots qui prennent pour savoir profond tout ce qu'ils n'entendent pas, les a retenus, bon gré malgré qu'ils en eussent. D'ailleurs, il n'y a point de meilleur moyen pour mettre en vogue ou pour défendre des doctrines étranges et absurdes, que de les munir d'une légion de mots obscurs, douteux , et indéterminés. Ce qui pourtant rend ces retraites bien plus semblables à des cavernes de brigands ou à des tanières de renards qu'à des forteresses de généreux guerriers. Que s'il est malaisé d'en chasser ceux qui s'y réfugient, ce n'est pas à cause de la force de ces lieux-là, mais à cause des ronces, des épines et de l'obscurité des buissons dont ils sont environnés. Car la fausseté étant par elle-même incompatible avec l'esprit de l'homme, il n'y a que l'obscurité qui puisse servir de défense à ce qui est absurde. — John Locke

JPhMM
Demi-dieu


Revenir en haut Aller en bas

Re: [Mathématiques] nouveaux programmes du collège

Message par ycombe le Jeu 11 Juin 2015 - 12:17

Je remonte ce fil pour y ajouter une information donnée ailleurs.

Le projet de circulaire pour la réforme, tel que décrit par l'UNSA, ne mentionne pas les mathématiques comme prioritairement bénéficiaires des marges pour des dédoublements:

http://www.se-unsa.org/spip.php?article8081[/mention] a écrit:Les groupes à effectifs réduits ont vocation à être constitués en priorité pour les sciences expérimentales, la technologie, les langues vivantes étrangères, les langues régionales et l’enseignement moral et civique.

Autrement dit, on va enseigner la programmation en classe entière. Je croise les doigts pour avoir ma mutation au lycée.

_________________
Ronin : "A un moment il faut dire stop au n'importe quoi".

Franck Ramus : "Les sciences de l'éducation à la française se font fort de produire un discours savant sur l'éducation, mais ce serait visiblement trop leur demander que de mettre leur discours à l'épreuve des faits".

ycombe
Modérateur


Revenir en haut Aller en bas

Re: [Mathématiques] nouveaux programmes du collège

Message par neo-fit le Jeu 11 Juin 2015 - 12:31

réponse dans http://www.neoprofs.org/t90875p40-reforme-du-college-le-projet-de-circulaire#3104704 (je crois que la Charte n'autorise pas de poster 2 fois le même message).

neo-fit
Niveau 7


Revenir en haut Aller en bas

Re: [Mathématiques] nouveaux programmes du collège

Message par ycombe le Jeu 11 Juin 2015 - 12:34

Ça doit ce que, dans le cadre de sa stratégie mathématique, le ministère appelle «la promotion d'un environnement plus favorable à l'apprentissage».

Y'a pas un smiley qui dit je-mettrais-bien-un-LOL-mais-j-ai-pas-envie-de-rire ?

_________________
Ronin : "A un moment il faut dire stop au n'importe quoi".

Franck Ramus : "Les sciences de l'éducation à la française se font fort de produire un discours savant sur l'éducation, mais ce serait visiblement trop leur demander que de mettre leur discours à l'épreuve des faits".

ycombe
Modérateur


Revenir en haut Aller en bas

Re: [Mathématiques] nouveaux programmes du collège

Message par neo-fit le Jeu 11 Juin 2015 - 14:08

Non mais quelqu'un en avait trouvé un qui vomit.
Bientôt il va falloir s'équiper d'un traducteur MEN (ministère de l'enfumage national) pour tout comprendre pas de travers.
Voir http://www.neoprofs.org/t90880-topic-des-elements-de-langage-de-la-reforme je me suis permis d'y mettre la traduction proposée par Ycombe.


Dernière édition par neo-fit le Ven 12 Juin 2015 - 1:52, édité 1 fois (Raison : ajout)

neo-fit
Niveau 7


Revenir en haut Aller en bas

Re: [Mathématiques] nouveaux programmes du collège

Message par ycombe le Sam 19 Sep 2015 - 9:39

Je propose de réactiver ce fil et de mettre à jour le premier message sur les nouveaux projets de programmes.

Peut-être en utilisant une couleur pour mettre en évidence l'évolution?

Le vert est réservé à la modération… le rouge risque de traumatiser les décideurs qui nous lisent… en bleu ?

_________________
Ronin : "A un moment il faut dire stop au n'importe quoi".

Franck Ramus : "Les sciences de l'éducation à la française se font fort de produire un discours savant sur l'éducation, mais ce serait visiblement trop leur demander que de mettre leur discours à l'épreuve des faits".

ycombe
Modérateur


Revenir en haut Aller en bas

Re: [Mathématiques] nouveaux programmes du collège

Message par Al9 le Sam 19 Sep 2015 - 9:53

D'accord.
Ce qui est compliqué dans ces nouveaux programmes c'est que des éléments apparaissent dans les commentaires et pas dans le tableaux
Je viens de regarder la liste établie et donc :
- le parallélogramme est de nouveau mentionné (diagonales,angles) mais aussi les parallélogrammes particuliers
- angles et parallélisme revient

- le calcul sur les puissances n'est pas du tout mentionné, j'en conclus donc que pour calculer avec des grands nombres, on utilisera la calculatrice Rolling Eyes
- la symétrie centrale semble revenue
- les sections planes également mais c'est très vague

- les transformations c'est une vaste blague (au moins ce sera rapide)
- les formules de volume reviennent (enfin pas toutes)

- la notion d'inverse réapparaît

- Pour les équations, c'est toujours aussi clair... Que le premier degré mais il faut quand même faire des problèmes qui se ramènent à des équations produits qu'on a factorisé grâce à des identités remarquables. Il va falloir être très fort pour trouver un problème de la vie concrète super intéressant dont les coefficients sont comme il faut.

- Apparition de la latitude et de la longitude et du repérage sur la sphère. On peut donc faire des coordonnées sphériques Twisted Evil

Al9
Niveau 9


Revenir en haut Aller en bas

Re: [Mathématiques] nouveaux programmes du collège

Message par Igniatius le Sam 19 Sep 2015 - 14:13

Le saupoudrage semble être l'idée forte retenue pour concevoir ces nouveaux programmes, pour lesquels l'horaire sera fortement réduit, rappelons-le.

_________________
"Celui qui se perd dans sa passion est moins perdu que celui qui perd sa passion."
St Augustin

"God only knows what I'd be without you"
Brian Wilson

Igniatius
Empereur


Revenir en haut Aller en bas

Re: [Mathématiques] nouveaux programmes du collège

Message par mistinguette le Sam 19 Sep 2015 - 14:51

En SPC, les forces sont de retour. ET les vecteurs en math ?

mistinguette
Niveau 9


Revenir en haut Aller en bas

Page 12 sur 15 Précédent  1 ... 7 ... 11, 12, 13, 14, 15  Suivant

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut


 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum