Éducation et patate chaude

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Éducation et patate chaude

Message par egomet le Lun 20 Avr - 9:49

Un article sur la question de l'autorité et du désaveu que risquent les professeurs:

http://www.contrepoints.org/2015/04/20/204941-education-la-fin-de-lautorite

Extrait a écrit:L’autorité est devenue un jeu de mistigri, l’enfant une patate chaude. L’éducation est de plus en plus surveillée, à tous les niveaux. Les parents surveillent les professeurs. Les professeurs surveillent les parents. L’institution scolaire surveille les professeurs. Les électeurs se méfient, à juste titre, des ministres qui se succèdent rue de Grenelle. La justice est susceptible de s’en mêler.
On a donc deux effets contradictoires. Une exigence accrue et une crainte d’être désavoué. Ça vaut pour tous les acteurs. On en demande toujours plus aux éducateurs, mais on leur dénie de plus en plus souvent les moyens concrets d’agir sur les enfants. Toutes les sanctions et même la plupart des incitations qu’on utilisait traditionnellement pour contraindre les enfants sont ou risquent d’être jugées voire condamnées par la société. Il faudrait éduquer à tout et n’importe quoi, façonner les esprits, mais sans utiliser ni fessée, ni sanction humiliante (ce qui laisse dubitatif), ni notes, ni redoublement, ni privation, ni rien de rien, juste un mystérieux talent pédagogique et beaucoup d’amour et de dévouement.

_________________
Primum non nocere.
Sapientia vero ubi invenitur et quis est locus intellegentiae? Non est in me, non est mecum.


Poésies, roman etc. http://egomet.sanqualis.com/

egomet
Esprit éclairé


Revenir en haut Aller en bas

Re: Éducation et patate chaude

Message par Reine Margot le Lun 20 Avr - 10:03

@egomet a écrit:Un article sur la question de l'autorité et du désaveu que risquent les professeurs:

http://www.contrepoints.org/2015/04/20/204941-education-la-fin-de-lautorite

Extrait a écrit:L’autorité est devenue un jeu de mistigri, l’enfant une patate chaude. L’éducation est de plus en plus surveillée, à tous les niveaux. Les parents surveillent les professeurs. Les professeurs surveillent les parents. L’institution scolaire surveille les professeurs. Les électeurs se méfient, à juste titre, des ministres qui se succèdent rue de Grenelle. La justice est susceptible de s’en mêler.
On a donc deux effets contradictoires. Une exigence accrue et une crainte d’être désavoué. Ça vaut pour tous les acteurs. On en demande toujours plus aux éducateurs, mais on leur dénie de plus en plus souvent les moyens concrets d’agir sur les enfants. Toutes les sanctions et même la plupart des incitations qu’on utilisait traditionnellement pour contraindre les enfants sont ou risquent d’être jugées voire condamnées par la société. Il faudrait éduquer à tout et n’importe quoi, façonner les esprits, mais sans utiliser ni fessée, ni sanction humiliante (ce qui laisse dubitatif), ni notes, ni redoublement, ni privation, ni rien de rien, juste un mystérieux talent pédagogique et beaucoup d’amour et de dévouement.

Je ne pense pas: les professeurs n'ont aucun droit de regard sur l'éducation donnée à la maison. En revanche on assiste bien à un développement d'une attitude "consommatrice" des familles vis-à-vis de l'école, renforcée par les réformes successives qui visent à donner les diplômes au maximum d'élèves.

_________________
1 enseignant molesté, c’est un fait divers, pas un phénomène de société.
2 enseignants molestés, c’est un fait divers, pas un phénomène de société.
150 enseignants molestés, ce sont des faits divers, pas des phénomènes de société.
151 enseignants molestés, ce sont des faits divers, pas des phénomènes de société.
………………………………
[la progression arithmétique se poursuit en série]
…………………………………..
156 879 enseignants molestés, ce sont des faits divers, pas des phénomènes de société.
156 880 enseignants molestés, ce sont des faits divers, pas des phénomènes de société. »

Reine Margot
Demi-dieu


Revenir en haut Aller en bas

Re: Éducation et patate chaude

Message par egomet le Lun 20 Avr - 10:31

@Reine Margot a écrit:
@egomet a écrit:Un article sur la question de l'autorité et du désaveu que risquent les professeurs:

http://www.contrepoints.org/2015/04/20/204941-education-la-fin-de-lautorite

Extrait a écrit:L’autorité est devenue un jeu de mistigri, l’enfant une patate chaude. L’éducation est de plus en plus surveillée, à tous les niveaux. Les parents surveillent les professeurs. Les professeurs surveillent les parents. L’institution scolaire surveille les professeurs. Les électeurs se méfient, à juste titre, des ministres qui se succèdent rue de Grenelle. La justice est susceptible de s’en mêler.
On a donc deux effets contradictoires. Une exigence accrue et une crainte d’être désavoué. Ça vaut pour tous les acteurs. On en demande toujours plus aux éducateurs, mais on leur dénie de plus en plus souvent les moyens concrets d’agir sur les enfants. Toutes les sanctions et même la plupart des incitations qu’on utilisait traditionnellement pour contraindre les enfants sont ou risquent d’être jugées voire condamnées par la société. Il faudrait éduquer à tout et n’importe quoi, façonner les esprits, mais sans utiliser ni fessée, ni sanction humiliante (ce qui laisse dubitatif), ni notes, ni redoublement, ni privation, ni rien de rien, juste un mystérieux talent pédagogique et beaucoup d’amour et de dévouement.

Je ne pense pas: les professeurs n'ont aucun droit de regard sur l'éducation donnée à la maison. En revanche on assiste bien à un développement d'une attitude "consommatrice" des familles vis-à-vis de l'école, renforcée par les réformes successives qui visent à donner les diplômes au maximum d'élèves.

Est-ce que ça irait mieux, si au lieu de "surveillent" je mettais "jugent"?

_________________
Primum non nocere.
Sapientia vero ubi invenitur et quis est locus intellegentiae? Non est in me, non est mecum.


Poésies, roman etc. http://egomet.sanqualis.com/

egomet
Esprit éclairé


Revenir en haut Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut


 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum