Mara Goyet: "Serons-nous à la hauteur de la réforme du collège?"

Page 5 sur 7 Précédent  1, 2, 3, 4, 5, 6, 7  Suivant

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Re: Mara Goyet: "Serons-nous à la hauteur de la réforme du collège?"

Message par Guillaume le Grand le Lun 20 Avr 2015 - 19:53

@kero a écrit:
@Provence a écrit:
@piesco a écrit:

Malheureusement tu n'a pas tort, je dois expliquer certaines règles de grammaire françaises.

Suspect

Et du coup je repense aux yeux écarquillés de mes élèves lorsque j'écris "créée", ce à quoi j'ai systématiquement droit à "Monsieur, vous avez fait une faute", avec le ricanement qui va avec, ou les remarques étonnées lorsque j'écris "quant" alors que - c'est bien connu - on écrit "quand" !

Lorsque, l'autre jour - en écrivant "les Amériques" - une élève m'a expliqué que "c'est pas français" (élève qui, bien sûr, fait ses 10 fautes syndicales par phrase), je crois que j'étais pas loin du massacre à la tronçonneuse.

Je fais beaucoup de français en cours d'HG, hélas. Je m'en passerais bien (non, je ne reproche rien aux profs de lettres, soyons clair).
+1
Et expliquer qu'un récit de 10 lignes nécessite des virgules, une majuscule après un point ...

Guillaume le Grand
Neoprof expérimenté


Revenir en haut Aller en bas

Re: Mara Goyet: "Serons-nous à la hauteur de la réforme du collège?"

Message par piesco le Lun 20 Avr 2015 - 19:57

@Provence a écrit:
@piesco a écrit:
@Seifer a écrit:Je trouve ça logique, ils font du français dans chaque cours.

Malheureusement tu n'a pas tort, je dois expliquer certaines règles de grammaire françaises.

Suspect

Et oui, quand on explique des points de grammaire en espagnol et qu'on les compare à leurs équivalents en français, on a parfois des surprises.

Quant à la traduction, pale

piesco
Grand sage


Revenir en haut Aller en bas

Re: Mara Goyet: "Serons-nous à la hauteur de la réforme du collège?"

Message par Sphinx le Lun 20 Avr 2015 - 20:06

Cripure a écrit:
@Isis39 a écrit:j'attendais de cette réforme une vraie prise en charge des élèves en grande difficulté, ceux qui arrivent au collège sans savoir lire, écrire, compter correctement.
Et on ne pourrait pas / n'aurait pas pu essayer de trouver une solution dès le primaire ?

Vous n'y pensez pas. Allons, il ne faut pas stigmatiser les petits nenfants. D'ailleurs, ils ont toute leur scolarité pour apprendre à lire et à manier l'outil scripteur. En revanche, le vivre ensemble, c'est maintenant.

_________________
An education was a bit like a communicable sexual disease. It made you unsuitable for a lot of jobs and then you had the urge to pass it on. - Terry Pratchett, Hogfather

             

Sphinx
Modérateur


Revenir en haut Aller en bas

Re: Mara Goyet: "Serons-nous à la hauteur de la réforme du collège?"

Message par Seifer le Lun 20 Avr 2015 - 20:06

Le "créée" je me demande si ça ne susciterait pas les mêmes réactions chez un public adulte...

_________________
Pour les rêves qu'on a faits, et pour ceux qu'on fera.
Pour le poing qu'on a levé, pour celui qu'on lèvera.
Pour un idéal, pour une utopie.
Allons marchons ensemble enfants de la Patrie.

Seifer
Habitué du forum


Revenir en haut Aller en bas

Re: Mara Goyet: "Serons-nous à la hauteur de la réforme du collège?"

Message par Sphinx le Lun 20 Avr 2015 - 20:10

Moi c'est l'inverse, chaque fois qu'on croise le mot "créé", "créer", quelle que soit son orthographe sur le moment, j'ai une classe qui veut toujours l'écrire avec trois e Suspect

_________________
An education was a bit like a communicable sexual disease. It made you unsuitable for a lot of jobs and then you had the urge to pass it on. - Terry Pratchett, Hogfather

             

Sphinx
Modérateur


Revenir en haut Aller en bas

Re: Mara Goyet: "Serons-nous à la hauteur de la réforme du collège?"

Message par Ronin le Lun 20 Avr 2015 - 21:27

Dans le primaire on sait que tout commence par la lecture-écriture. C'est la classe de CP la classe la plus importante de toute la scolarité. Mais ça ne semble pas important de réfléchir à cette question. Le SNALC a proposé quelques petites choses à ce sujet, mais tout le monde s'en fout.

_________________

Ronin
Guide spirituel


Revenir en haut Aller en bas

Re: Mara Goyet: "Serons-nous à la hauteur de la réforme du collège?"

Message par Olympias le Lun 20 Avr 2015 - 21:57

@Sphinx a écrit:
Cripure a écrit:
@Isis39 a écrit:j'attendais de cette réforme une vraie prise en charge des élèves en grande difficulté, ceux qui arrivent au collège sans savoir lire, écrire, compter correctement.
Et on ne pourrait pas / n'aurait pas pu essayer de trouver une solution dès le primaire ?

Vous n'y pensez pas. Allons, il ne faut pas stigmatiser les petits nenfants. D'ailleurs, ils ont toute leur scolarité pour apprendre à lire et à manier l'outil scripteur. En revanche, le vivre ensemble, c'est maintenant.
+ 100000000000000 Bref on attend toujours d'intervenir à la racine

Olympias
Enchanteur


Revenir en haut Aller en bas

Re: Mara Goyet: "Serons-nous à la hauteur de la réforme du collège?"

Message par User5899 le Lun 20 Avr 2015 - 22:44

@Ronin a écrit:Dans le primaire on sait que tout commence par la lecture-écriture. C'est la classe de CP la classe la plus importante de toute la scolarité. Mais ça ne semble pas important de réfléchir à cette question. Le SNALC a proposé quelques petites choses à ce sujet, mais tout le monde s'en fout.
Bien sûr. Ils sont à droite et réactionnaires affraid


Bouhhhhh ace

_________________
Zu End' ewiges Wissen !
Der Welt melden
Weise nichts mehr !

En cas de ban, ne pas utiliser les MP ! Passer par l'icône du mail  Razz

User5899
Dieu de l'Olympe


Revenir en haut Aller en bas

Re: Mara Goyet: "Serons-nous à la hauteur de la réforme du collège?"

Message par trompettemarine le Lun 20 Avr 2015 - 23:22

@Ronin a écrit:Dans le primaire on sait que tout commence par la lecture-écriture. C'est la classe de CP la classe la plus importante de toute la scolarité.

Non, mais comment peux-tu avancer une chose pareille ?
Tu n'as rien lu de la réforme et de ce que prônent les fédérations de parents ?

trompettemarine
Sage


Revenir en haut Aller en bas

Re: Mara Goyet: "Serons-nous à la hauteur de la réforme du collège?"

Message par Ronin le Lun 20 Avr 2015 - 23:30

Les parents ils viennent pleurer chez moi parce que leurs gamins sont en échec. Et je passe mon temps à leur apprendre ou réapprendre à lire. Mais c'est sûr qu'en supprimant le latin ou l'allemand ça va les aider.

_________________

Ronin
Guide spirituel


Revenir en haut Aller en bas

Re: Mara Goyet: "Serons-nous à la hauteur de la réforme du collège?"

Message par trompettemarine le Lun 20 Avr 2015 - 23:48

Ils va falloir expliquer aux parents pour qui ils votent (quand ils votent...)
Plus sérieusement, j'avais toujours cru la FCPE proche des idées des enseignants. Je me suis bien trompée.

trompettemarine
Sage


Revenir en haut Aller en bas

Re: Mara Goyet: "Serons-nous à la hauteur de la réforme du collège?"

Message par BlackMail le Mar 21 Avr 2015 - 0:09

@kero a écrit:
@Provence a écrit:
@piesco a écrit:

Malheureusement tu n'a pas tort, je dois expliquer certaines règles de grammaire françaises.

Suspect

Et du coup je repense aux yeux écarquillés de mes élèves lorsque j'écris "créée", ce à quoi j'ai systématiquement droit à "Monsieur, vous avez fait une faute", avec le ricanement qui va avec, ou les remarques étonnées lorsque j'écris "quant" alors que - c'est bien connu - on écrit "quand" !

Lorsque, l'autre jour - en écrivant "les Amériques" - une élève m'a expliqué que "c'est pas français" (élève qui, bien sûr, fait ses 10 fautes syndicales par phrase), je crois que j'étais pas loin du massacre à la tronçonneuse.

Je fais beaucoup de français en cours d'HG, hélas. Je m'en passerais bien (non, je ne reproche rien aux profs de lettres, soyons clair).

J'ai les mêmes remarques à presque chaque cours: "madame, c'est pas français/madame, vous avez fait une faute !" Non non... quand je vois qu'ils confondent est/et, a/à, que sur 5 dictées corrigées j'ai deux 0 et quatre notes en-dessous de la moyenne -pas encore eu le courage de corriger la suite du paquet- mais qu'ils pensent savoir repérer des fautes qui n'existent pas, je ris jaune Rolling Eyes .

Je me rappelle avoir fait une faute au tableau, en 6e: c'est seulement en m'éloignant du tableau que je l'ai vue, parce que là, y a plus personne ! Laughing  (Bon, j'avais doublé le "n" dans le mot "consonantique", je peux comprendre qu'ils n'aient pas trouvé.)

_________________
Spoiler:

I'm watching you.

BlackMail
Expert


Revenir en haut Aller en bas

Re: Mara Goyet: "Serons-nous à la hauteur de la réforme du collège?"

Message par piesco le Mar 21 Avr 2015 - 0:18

@BlackMail a écrit:
@kero a écrit:
@Provence a écrit:

Suspect

Et du coup je repense aux yeux écarquillés de mes élèves lorsque j'écris "créée", ce à quoi j'ai systématiquement droit à "Monsieur, vous avez fait une faute", avec le ricanement qui va avec, ou les remarques étonnées lorsque j'écris "quant" alors que - c'est bien connu - on écrit "quand" !

Lorsque, l'autre jour - en écrivant "les Amériques" - une élève m'a expliqué que "c'est pas français" (élève qui, bien sûr, fait ses 10 fautes syndicales par phrase), je crois que j'étais pas loin du massacre à la tronçonneuse.

Je fais beaucoup de français en cours d'HG, hélas. Je m'en passerais bien (non, je ne reproche rien aux profs de lettres, soyons clair).

J'ai les mêmes remarques à presque chaque cours: "madame, c'est pas français/madame, vous avez fait une faute !" Non non... quand je vois qu'ils confondent est/et, a/à, que sur 5 dictées corrigées j'ai deux 0 et quatre notes en-dessous de la moyenne -pas encore eu le courage de corriger la suite du paquet- mais qu'ils pensent savoir repérer des fautes qui n'existent pas, je ris jaune Rolling Eyes .

Je me rappelle avoir fait une faute au tableau, en 6e: c'est seulement en m'éloignant du tableau que je l'ai vue, parce que là, y a plus personne ! Laughing  (Bon, j'avais doublé le "n" dans le mot "consonantique", je peux comprendre qu'ils n'aient pas trouvé.)

"Mais si, Madame, ça se dit!" pale

piesco
Grand sage


Revenir en haut Aller en bas

Re: Mara Goyet: "Serons-nous à la hauteur de la réforme du collège?"

Message par BrightStar le Mar 21 Avr 2015 - 0:48

Ou inversement, on peut, en français, se retrouver à expliquer pourquoi il y a des saisons et ce que signifie le décalage horaire...

Et observer le regard médusé de mes 3e lorsque que je prononce la phrase : "La Terre tourne autour du soleil".... Shocked

BrightStar
Niveau 2


Revenir en haut Aller en bas

Re: Mara Goyet: "Serons-nous à la hauteur de la réforme du collège?"

Message par Hermione0908 le Mar 21 Avr 2015 - 1:51

@BrightStar a écrit:Ou inversement, on peut, en français, se retrouver à expliquer pourquoi il y a des saisons et ce que signifie le décalage horaire...

Et observer le regard médusé de mes 3e lorsque que je prononce la phrase : "La Terre tourne autour du soleil".... Shocked

Lors de l'éclipse, bien que professeur de français, je me suis retrouvée à expliquer à de grands dadais de 3e le principe d'une éclipse de soleil. J'ai même dû leur expliquer ce qu'ils voyaient : "Mais Madame, c'est la Lune qu'on voit !" "Oui, la partie noire, c'est la Lune, la partie orangée, c'est le Soleil." "Mais ça se peut pas Madame ! C'est la Lune en orange !" "Non, c'est le Soleil..." cafe Et de leur expliquer grossièrement la proportionnalité qui fait que la Lune cache le Soleil lors d'une éclipse.

Et je ne vous dis pas l'air ébahi de mes première d'adaptation (tous majeurs...), il y a six ans de ça, quand je leur expliquais la différence entre pierre précieuse et pierre semi-précieuse, ou quand je leur glissais une date de règne quelconque ou d'invention ou autre... J'avais l'impression d'être un extra-terrestre pour eux. Alors oui, du transdisciplinaire, on en fait déjà tous, tout le temps, à petite échelle certes, au détour d'une anecdote ou d'une digression bien souvent, mais on en fait.

_________________
Pour accéder à la rubrique "privé accessible sur demande" (partie loisirs + questions professionnelles très personnelles) , il faut intégrer un des deux groupes "Loisirs" ci-dessous :
Pour les pseudos entre A et M: http://www.neoprofs.org/g15-groupe-loisirs
Pour les pseudos entre N et Z, ou qui commencent par autre chose qu'une lettre: http://www.neoprofs.org/g16-groupe-loisirs_

Hermione0908
Modérateur


Revenir en haut Aller en bas

Re: Mara Goyet: "Serons-nous à la hauteur de la réforme du collège?"

Message par Daphné le Mar 21 Avr 2015 - 6:49

@piesco a écrit:
@Provence a écrit:
@piesco a écrit:

Malheureusement tu n'a pas tort, je dois expliquer certaines règles de grammaire françaises.

Suspect

Et oui, quand on explique des points de grammaire en espagnol anglais et qu'on les compare à leurs équivalents en français, on a parfois des surprises.

Quant à la traduction, pale

Ils font du mot à mot et traduisent leurs fautes : exemple is/and, même en lycée..........

Daphné
Demi-dieu


Revenir en haut Aller en bas

Re: Mara Goyet: "Serons-nous à la hauteur de la réforme du collège?"

Message par Daphné le Mar 21 Avr 2015 - 6:51

@trompettemarine a écrit:Ils va falloir expliquer aux parents pour qui ils votent (quand ils votent...)
Plus sérieusement, j'avais toujours cru la FCPE proche des idées des enseignants. Je me suis bien trompée.

Ah oui tu t'es bien bien trompée : pour la FCPE, ce qui est mauvais pour les professeurs est bon pour les élèves, premier principe de base, mais il y en a d'autres.... pale

Daphné
Demi-dieu


Revenir en haut Aller en bas

Re: Mara Goyet: "Serons-nous à la hauteur de la réforme du collège?"

Message par piesco le Mar 21 Avr 2015 - 9:44

@Daphné a écrit:
@piesco a écrit:
@Provence a écrit:

Suspect

Et oui, quand on explique des points de grammaire en espagnol anglais et qu'on les compare à leurs équivalents en français, on a parfois des surprises.

Quant à la traduction, pale

Ils font du mot à mot et traduisent leurs fautes : exemple is/and, même en lycée..........

Je vois qu'on a les mêmes. pale

piesco
Grand sage


Revenir en haut Aller en bas

Re: Mara Goyet: "Serons-nous à la hauteur de la réforme du collège?"

Message par Daphné le Mar 21 Avr 2015 - 9:53

@piesco a écrit:
@Daphné a écrit:
@piesco a écrit:

Et oui, quand on explique des points de grammaire en espagnol anglais et qu'on les compare à leurs équivalents en français, on a parfois des surprises.

Quant à la traduction, pale

Ils font du mot à mot et traduisent leurs fautes : exemple is/and, même en lycée..........

Je vois qu'on a les mêmes. pale

Bien sûr, il n'y a pas de monopole pale

Daphné
Demi-dieu


Revenir en haut Aller en bas

Re: Mara Goyet: "Serons-nous à la hauteur de la réforme du collège?"

Message par piesco le Mar 21 Avr 2015 - 18:28

Ni de spécificité géographique. humhum

piesco
Grand sage


Revenir en haut Aller en bas

Re: Mara Goyet: "Serons-nous à la hauteur de la réforme du collège?"

Message par User5899 le Mar 21 Avr 2015 - 22:30

Rappelez-vous Sarkozy et la reine d'Angleterre : we have the weather, the time is fine Razz

_________________
Zu End' ewiges Wissen !
Der Welt melden
Weise nichts mehr !

En cas de ban, ne pas utiliser les MP ! Passer par l'icône du mail  Razz

User5899
Dieu de l'Olympe


Revenir en haut Aller en bas

Re: Mara Goyet: "Serons-nous à la hauteur de la réforme du collège?"

Message par medea100 le Mar 21 Avr 2015 - 22:45

@Ronin a écrit:Les parents ils viennent pleurer chez moi parce que leurs gamins sont en échec. Et je passe mon temps à leur apprendre ou réapprendre à lire. Mais c'est sûr qu'en supprimant le latin ou l'allemand ça va les aider.

On devrait supprimer le français, hop, plus d'échec! (Et s'ils ont du mal en maths/SVT/histoire-géographie/..., hop, on supprime aussi!)

medea100
Niveau 5


Revenir en haut Aller en bas

Re: Mara Goyet: "Serons-nous à la hauteur de la réforme du collège?"

Message par Presse-purée le Mar 21 Avr 2015 - 22:53

@Laepixia a écrit:Personnellement, je pense qu'il faut en effet une réforme du système mais là, ça fait usine à gaz. Des gens sont payés pour écrire des trucs pareils, ça me tue. Si on veut faire les choses, on les fait bien... ou pas.
Je me demande bien comment on va pouvoir s'organiser avec ce qui nous est proposé. C'est bien beau de vouloir un travail interdisciplinaire mais où sont les heures consacrées à la concertation (1) ? Ou alors va-ton augmenter nos salaires en considérant le travail de concertation qu'il va nous falloir abattre (2) ?
Et quand je regarde les programmes de SVT, on nous indique que l'expérimentation réelle est indispensable. Va-t-on nous donner des groupes (3)? Parce que l'expérimentation réelle à 30... Et il n'y a a plus qu'un listing imprécis de ce que doivent connaitre les élèves en fin de cycle 4. Sans parler de la 6ème où SVT, techno et physique-chimie ne sont plus indifférenciées. Quand je pense que parmi les 3 domaines évalués par l'OCDE (machin Pisa), il y a les sciences, c'est sûr, on va améliorer les choses en France en procédant ainsi...

1) Oui. Elles sont maintenant dans ton service. Point II des nouveaux statuts.

2) Non. Mais comme elles sont dans ton service, elles sont obligatoires.

3) Oui, grâce aux marges profs.
Il te faudra piétiner tes collègues de LV et de français et interdire à ton collègue de langues anciennes d'enseigner sa discipline pour obtenir tes heures de groupe. Note que pour eux, ce sera la même chose: pour obtenir des conditions plus confortables (en fait, normales) d'apprentissage de sa discipline, il faudra qu'en conseil pédagogique on force la main à un ou des collègues pour qu'ils réduisent les leurs. Bref, on gère la pénurie au local, et ainsi, plus de manifs devant le rectorat, plus de courriers ni de délégations. Ce sont les collègues qui se crêpent le chignon entre eux sous les yeux ébahis de l'administration, qui sirote son café en regardant. Merci aux défenseurs des 20%, et encore bravo.

_________________
Homines, dum docent, discunt.Sénèque, Epistulae Morales ad Lucilium VII, 8

"La culture est aussi une question de fierté, de rapport de soi à soi, d’esthétique, si l’on veut, en un mot de constitution du sujet humain." (Paul Veyne, La société romaine)
"Soyez résolus de ne servir plus, et vous voilà libres". La Boétie
"Confondre la culture et son appropriation inégalitaire du fait des conditions sociales : quelle erreur !" H. Pena-Ruiz
"Il vaut mieux qu'un élève sache tenir un balai plutôt qu'il ait été initié à la philosophie: c'est ça le socle commun" un IPR

Presse-purée
Grand sage


Revenir en haut Aller en bas

Re: Mara Goyet: "Serons-nous à la hauteur de la réforme du collège?"

Message par medea100 le Mar 21 Avr 2015 - 22:58

@Presse-purée a écrit:
@Laepixia a écrit:Personnellement, je pense qu'il faut en effet une réforme du système mais là, ça fait usine à gaz. Des gens sont payés pour écrire des trucs pareils, ça me tue. Si on veut faire les choses, on les fait bien... ou pas.
Je me demande bien comment on va pouvoir s'organiser avec ce qui nous est proposé. C'est bien beau de vouloir un travail interdisciplinaire mais où sont les heures consacrées à la concertation (1) ? Ou alors va-ton augmenter nos salaires en considérant le travail de concertation qu'il va nous falloir abattre (2) ?
Et quand je regarde les programmes de SVT, on nous indique que l'expérimentation réelle est indispensable. Va-t-on nous donner des groupes (3)? Parce que l'expérimentation réelle à 30... Et il n'y a a plus qu'un listing imprécis de ce que doivent connaitre les élèves en fin de cycle 4. Sans parler de la 6ème où SVT, techno et physique-chimie ne sont plus indifférenciées. Quand je pense que parmi les 3 domaines évalués par l'OCDE (machin Pisa), il y a les sciences, c'est sûr, on va améliorer les choses en France en procédant ainsi...

1) Oui. Elles sont maintenant dans ton service. Point II des nouveaux statuts.

2) Non. Mais comme elles sont dans ton service, elles sont obligatoires.

3) Oui, grâce aux marges profs.
Il te faudra piétiner tes collègues de LV et de français et interdire à ton collègue de langues anciennes d'enseigner sa discipline pour obtenir tes heures de groupe. Note que pour eux, ce sera la même chose: pour obtenir des conditions plus confortables (en fait, normales) d'apprentissage de sa discipline, il faudra qu'en conseil pédagogique on force la main à un ou des collègues pour qu'ils réduisent les leurs. Bref, on gère la pénurie au local, et ainsi, plus de manifs devant le rectorat, plus de courriers ni de délégations. Ce sont les collègues qui se crêpent le chignon entre eux sous les yeux ébahis de l'administration, qui sirote son café en regardant. Merci aux défenseurs des 20%, et encore bravo.

Bien résuméSad

medea100
Niveau 5


Revenir en haut Aller en bas

Re: Mara Goyet: "Serons-nous à la hauteur de la réforme du collège?"

Message par Laepixia le Mer 22 Avr 2015 - 21:24

En effet, il y a les marges-profs et en effet, il va falloir piétiner les collègues, sachant que les profs de sciences et techno ne sont pas les plus nombreux, on se demande bien qui le CDE va choisir de mécontenter (parce qu'in fine, c'est lui qui choisira et quand je vois le mépris du mien pour nos matières...)

Laepixia
Niveau 7


Revenir en haut Aller en bas

Re: Mara Goyet: "Serons-nous à la hauteur de la réforme du collège?"

Message par Reine Margot le Mer 22 Avr 2015 - 21:40

@Presse-purée a écrit:

1) Oui. Elles sont maintenant dans ton service. Point II des nouveaux statuts.

2) Non. Mais comme elles sont dans ton service, elles sont obligatoires.

3) Oui, grâce aux marges profs.
Il te faudra piétiner tes collègues de LV et de français et interdire à ton collègue de langues anciennes d'enseigner sa discipline pour obtenir tes heures de groupe. Note que pour eux, ce sera la même chose: pour obtenir des conditions plus confortables (en fait, normales) d'apprentissage de sa discipline, il faudra qu'en conseil pédagogique on force la main à un ou des collègues pour qu'ils réduisent les leurs. Bref, on gère la pénurie au local, et ainsi, plus de manifs devant le rectorat, plus de courriers ni de délégations. Ce sont les collègues qui se crêpent le chignon entre eux sous les yeux ébahis de l'administration, qui sirote son café en regardant. Merci aux défenseurs des 20%, et encore bravo.

+1 Bon résumé en effet. No

_________________
1 enseignant molesté, c’est un fait divers, pas un phénomène de société.
2 enseignants molestés, c’est un fait divers, pas un phénomène de société.
150 enseignants molestés, ce sont des faits divers, pas des phénomènes de société.
151 enseignants molestés, ce sont des faits divers, pas des phénomènes de société.
………………………………
[la progression arithmétique se poursuit en série]
…………………………………..
156 879 enseignants molestés, ce sont des faits divers, pas des phénomènes de société.
156 880 enseignants molestés, ce sont des faits divers, pas des phénomènes de société. »

Reine Margot
Demi-dieu


Revenir en haut Aller en bas

Page 5 sur 7 Précédent  1, 2, 3, 4, 5, 6, 7  Suivant

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut


 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum