Mara Goyet: "Serons-nous à la hauteur de la réforme du collège?"

Page 4 sur 7 Précédent  1, 2, 3, 4, 5, 6, 7  Suivant

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Re: Mara Goyet: "Serons-nous à la hauteur de la réforme du collège?"

Message par Gryphe le Lun 20 Avr 2015 - 18:09

@Isis39 a écrit:Il aurait fallu des moyens pour mettre en place quelque chose d'équivalent aux RASED dans le primaire.

Je crois qu'il y a un blocage absolu sur un point. Mettre en place quelque chose pour les élèves en difficulté suppose de les "repérer" et à un moment donné, de proposer quelque chose de spécifique pour eux.
Que n'a-t-on pas entendu à propos du collège modulaire du SNALC. C'est juste une proposition, on ne demande pas qu'il s'applique tel quel en l'état, mais n'empêche, on a essayé de proposer, pour les élèves les plus en difficulté, des cours en plus petits groupes et à progression plus lente en français, maths, LV1.
Deux reproches principaux ont été faits à nos propositions :
- Vous proposez de leur faire cours, or les cours, ça ne marche pas, il faut autre chose. (Ce n'est pas notre avis, mais je veux bien entendre l'idée.)
- Vous vous rendez compte, vous voulez créer une filière, c'est (au choix ou tout à la fois) réactionnaire / rétrograde / fascisant.
Ah oui mais alors là, il faudra m'expliquer, on fait comment pour revoir les bases avec ceux qui en ont besoin si, à un moment donné, on ne peut pas les avoir en cours pour reprendre cela en douceur avec eux ?
Il semblerait que cette proposition soit inacceptable pour beaucoup pour des raisons idéologiques qui m'échappent : on n'a pas le droit de "repérer" ces élèves et de les regrouper sur une partie de leur EDT pour reprendre les bases tranquillou et à leur rythme. Dont acte. Mais je ne suis pas certaine que les épis seront plus efficaces pour faire cela.

Après, c'est le jeu ma pauv' Lucette, il faut accepter d’être minoritaire dans l'opinion... Razz

Gryphe
Médiateur


Revenir en haut Aller en bas

Re: Mara Goyet: "Serons-nous à la hauteur de la réforme du collège?"

Message par Isis39 le Lun 20 Avr 2015 - 18:15

Kero : dans mon collège il n'y a pas de classe bilangue. Les élèves sont répartis sur toutes les classes. Et la bilangue turque n'est pas non plus synonyme d'élitisme.

Gryphe : c'est quand même désolant pour ces élèves très en difficulté, voire qui refusent une autre orientation. Parce que la réforme ne changera rien pour eux. ET ça me désole.


Dernière édition par Isis39 le Lun 20 Avr 2015 - 18:18, édité 1 fois

Isis39
Empereur


Revenir en haut Aller en bas

Re: Mara Goyet: "Serons-nous à la hauteur de la réforme du collège?"

Message par Condorcet le Lun 20 Avr 2015 - 18:17

Gryphe : sauf que voir toutes ses idées rejetées dans la minorité peut donner l'impression d'être un périèque.

_________________
"L'esprit même du château fort, c'est le pont-levis" (René Char).

Condorcet
Oracle


Revenir en haut Aller en bas

Re: Mara Goyet: "Serons-nous à la hauteur de la réforme du collège?"

Message par ylm le Lun 20 Avr 2015 - 18:18

@Gryphe a écrit:Il semblerait que cette proposition soit inacceptable pour beaucoup pour des raisons idéologiques qui m'échappent : on n'a pas le droit de "repérer" ces élèves et de les regrouper sur une partie de leur EDT pour reprendre les bases tranquillou et à leur rythme. Dont acte.
Ça c'est assez simple à comprendre quand on lit des défenseurs de la réforme qui disent qu'elle instaure enfin le collège unique. Moduler c'est une conception opposée.

Et avec cette réforme tous les élèves suivront jusqu'en fin de 3ème le même cursus dans la joie, la bonne humeur et la réussite, évidemment.

ylm
Fidèle du forum


Revenir en haut Aller en bas

Re: Mara Goyet: "Serons-nous à la hauteur de la réforme du collège?"

Message par ycombe le Lun 20 Avr 2015 - 18:20

@kero a écrit:
@Isis39 a écrit:Il faut aussi déplorer la disparition des bi-langues.

À la réflexion, je me demande si s'arc-bouter (arquebouter ?) sur les bilangues n'est pas un mauvais combat.

À la réflexion, il est difficilement contestable que les classes bilangues servent essentiellement à construire des classes de meilleur niveau que les autres. Dans mon bahut X, j'ai une 5e bilangue, et une "normale". La bilangue est très forte, l'autre faible et difficile à tirer vers le haut. Je me dis parfois qu'une répartition plus homogène du niveau des élèves ne serait pas une mauvaise chose.
Les bilangues ont eu plusieurs effet, dont le regroupement d'élèves dont les familles voulaient qu'ils soient dans en environnement plus favorable. Leur suppression n'empêchera pas les familles de vouloir cela, et si elle ne trouvent pas dans le public ce qu'elles veulent, elles iront le chercher dans le privé. C'est une conséquence certaine de la suppression des bilangues.

Quand aux classes de niveau, j'ai vécu − en tant que parent − l'homogénéisation d'une bilangue: trop forte en cinquième, ils ont été coupés en deux pour être mélangés avec des gamins en difficulté pour équilibrer le niveau. Les deux classes ont été  ingérables, le niveau des élèves en difficulté n'a pas bougé, ce sont les élèves moyens de la bilangue qui étaient auparavent tirés vers le haut qui se sont retrouvés tirés vers le bas. Les classes de niveau deviennent nécessaires à partir d'un certain niveau d'hétérogénéité, mais   c'est un tabou absolu.

Le seul dogme auquel on ne s'attaquera pas en réformant est celui des classes hétérogènes. Les disciplines, les connaissances, tout ça peut sauter. L'hétérogénéité n'est pas discutable.


Dernière édition par ycombe le Lun 20 Avr 2015 - 18:23, édité 1 fois

_________________
Ronin : "A un moment il faut dire stop au n'importe quoi".

Franck Ramus : "Les sciences de l'éducation à la française se font fort de produire un discours savant sur l'éducation, mais ce serait visiblement trop leur demander que de mettre leur discours à l'épreuve des faits".

ycombe
Modérateur


Revenir en haut Aller en bas

Re: Mara Goyet: "Serons-nous à la hauteur de la réforme du collège?"

Message par medea100 le Lun 20 Avr 2015 - 18:22

Seifer, je suis prof depuis peu (une des dernières à avoir eu un CAPES de Lettres Classiques). J'ai du mal à comprendre qu'en ayant lu ces programmes, vous trouviez étrange (ou exagérée) la réaction de beaucoup d'entre nous. Rien qu'en français?
Et je le redis, facile d'être pour quand on retrouve dans la liste des matières sa propre matière. Vous imaginez le choc si vous vous rendiez compte que le mot "français" n'apparaissait pas? Et encore une fois, vous êtes professeur de Lettres Modernes, comment ne pas être dans cas choqué de voir comment est traité ce qui est le fondement de la littérature française (et occidentale)!

medea100
Niveau 5


Revenir en haut Aller en bas

Re: Mara Goyet: "Serons-nous à la hauteur de la réforme du collège?"

Message par Guillaume le Grand le Lun 20 Avr 2015 - 18:27

@cignus a écrit:
(2) : c'est malheureusement le discourt de beaucoup de jeunes profs que je peux rencontrer et qui me font penser qu'on est très mal avec cette génération là...
Pouvez-vous développer ?

_________________
''C'est drôle comme les gens qui se croient instruits éprouvent le besoin de faire chier le monde''. Boris Vian

''Nous n'acceptons pas de vérité promulguée : nous la faisons nôtre d'abord par l'étude et par la discussion et nous apprenons à rejeter l'erreur, fut-elle mille fois estampillée et patentée. Que de fois, en effet, le peuple ignorant a-t-il dû reconnaître que ses savants éducateurs n'avaient d'autre science à lui enseigner que celle de marcher paisiblement et joyeusement à l'abattoir, comme ce boeuf des fêtes que l'on couronne de guirlandes en papier doré." Elisée Reclus

Guillaume le Grand
Neoprof expérimenté


Revenir en haut Aller en bas

Re: Mara Goyet: "Serons-nous à la hauteur de la réforme du collège?"

Message par Docteur OX le Lun 20 Avr 2015 - 18:33

@medea100 a écrit:Seifer, je suis prof depuis peu (une des dernières à avoir eu un CAPES de Lettres Classiques). J'ai du mal à comprendre qu'en ayant lu ces programmes, vous trouviez étrange (ou exagérée) la réaction de beaucoup d'entre nous. Rien qu'en français?
Et je le redis, facile d'être pour quand on retrouve dans la liste des matières sa propre matière. Vous imaginez le choc si vous vous rendiez compte que le mot "français" n'apparaissait pas? Et encore une fois, vous êtes professeur de Lettres Modernes, comment ne pas être dans cas choqué de voir comment est traité ce qui est le fondement de la littérature française (et occidentale)!

pale fleurs2

Docteur OX
Sage


Revenir en haut Aller en bas

Re: Mara Goyet: "Serons-nous à la hauteur de la réforme du collège?"

Message par piesco le Lun 20 Avr 2015 - 18:34

Je ne comprends pas comment on peut soutenir une réforme qui réduit le volume horaire de certains enseignements disciplinaires.

On ne doit pas avoir les mêmes élèves, mais quand je pense que je vais récupérer des gamins qui auront eu moins d'heures de Français que ceux que j'ai à présent, je frémis d'avance.

piesco
Grand sage


Revenir en haut Aller en bas

Re: Mara Goyet: "Serons-nous à la hauteur de la réforme du collège?"

Message par Seifer le Lun 20 Avr 2015 - 18:45

Je trouve ça logique, ils font du français dans chaque cours.

_________________
Pour les rêves qu'on a faits, et pour ceux qu'on fera.
Pour le poing qu'on a levé, pour celui qu'on lèvera.
Pour un idéal, pour une utopie.
Allons marchons ensemble enfants de la Patrie.

Seifer
Habitué du forum


Revenir en haut Aller en bas

Re: Mara Goyet: "Serons-nous à la hauteur de la réforme du collège?"

Message par Une passante le Lun 20 Avr 2015 - 18:46

@Seifer a écrit:Je trouve ça logique, ils font du français dans chaque cours.

c'est ironique ? (j'espère...)

Une passante
Fidèle du forum


Revenir en haut Aller en bas

Re: Mara Goyet: "Serons-nous à la hauteur de la réforme du collège?"

Message par Sphinx le Lun 20 Avr 2015 - 18:46

@Seifer a écrit:Je trouve ça logique, ils font du français dans chaque cours.

Fracflo, veux-tu bien lâcher le clavier de Seifer Evil or Very Mad

_________________
An education was a bit like a communicable sexual disease. It made you unsuitable for a lot of jobs and then you had the urge to pass it on. - Terry Pratchett, Hogfather

             

Sphinx
Modérateur


Revenir en haut Aller en bas

Re: Mara Goyet: "Serons-nous à la hauteur de la réforme du collège?"

Message par piesco le Lun 20 Avr 2015 - 18:48

@Seifer a écrit:Je trouve ça logique, ils font du français dans chaque cours.

Malheureusement tu n'a pas tort, je dois expliquer certaines règles de grammaire françaises.

piesco
Grand sage


Revenir en haut Aller en bas

Re: Mara Goyet: "Serons-nous à la hauteur de la réforme du collège?"

Message par Seifer le Lun 20 Avr 2015 - 18:49

@Une passante a écrit:
@Seifer a écrit:Je trouve ça logique, ils font du français dans chaque cours.

c'est ironique ? (j'espère...)

J'avais peur que le rapport virtuel ne permette pas de repérer l'ironie, mais non, tant mieux. cheers topela

_________________
Pour les rêves qu'on a faits, et pour ceux qu'on fera.
Pour le poing qu'on a levé, pour celui qu'on lèvera.
Pour un idéal, pour une utopie.
Allons marchons ensemble enfants de la Patrie.

Seifer
Habitué du forum


Revenir en haut Aller en bas

Re: Mara Goyet: "Serons-nous à la hauteur de la réforme du collège?"

Message par User5899 le Lun 20 Avr 2015 - 18:50

@ylm a écrit:
Cripure a écrit:Il est particulièrement intéressant, de ce point de vue, de suivre différents comptes UNSA et SGEN sur Twittter (je mets de côté celui d'@AurélieGascon, une collègue capable d'honnêteté) : condescendance, railleries, insultes à peine voilées à chaque heure, chaque minute. Bon, en même temps, sur twitter, qu'attendre d'autre ?
Encore faut-il pouvoir, ils ont le blocage facile (@AurelieGascon aussi).
Faut créer de faux comptes dans lesquels vous les congratulez Razz
J'en ai un repérable, souvent bloqué, et j'en ai deux autres qu'ils pensent ami lol!

_________________
Zu End' ewiges Wissen !
Der Welt melden
Weise nichts mehr !

En cas de ban, ne pas utiliser les MP ! Passer par l'icône du mail  Razz

User5899
Dieu de l'Olympe


Revenir en haut Aller en bas

Re: Mara Goyet: "Serons-nous à la hauteur de la réforme du collège?"

Message par User5899 le Lun 20 Avr 2015 - 18:51

@Isis39 a écrit:j'attendais de cette réforme une vraie prise en charge des élèves en grande difficulté, ceux qui arrivent au collège sans savoir lire, écrire, compter correctement.
Et on ne pourrait pas / n'aurait pas pu essayer de trouver une solution dès le primaire ?

_________________
Zu End' ewiges Wissen !
Der Welt melden
Weise nichts mehr !

En cas de ban, ne pas utiliser les MP ! Passer par l'icône du mail  Razz

User5899
Dieu de l'Olympe


Revenir en haut Aller en bas

Re: Mara Goyet: "Serons-nous à la hauteur de la réforme du collège?"

Message par kero le Lun 20 Avr 2015 - 18:52

Cripure a écrit:
@Isis39 a écrit:j'attendais de cette réforme une vraie prise en charge des élèves en grande difficulté, ceux qui arrivent au collège sans savoir lire, écrire, compter correctement.
Et on ne pourrait pas / n'aurait pas pu essayer de trouver une solution dès le primaire ?

Ce serait effectivement la démarche la plus logique.

kero
Sage


Revenir en haut Aller en bas

Re: Mara Goyet: "Serons-nous à la hauteur de la réforme du collège?"

Message par cignus le Lun 20 Avr 2015 - 18:53

@Guillaume le Grand a écrit:
@cignus a écrit:
(2) : c'est malheureusement le discourt de beaucoup de jeunes profs que je peux rencontrer et qui me font penser qu'on est très mal avec cette génération là...
Pouvez-vous développer ?

Je ne crois pas que cela soit le sujet ici...
Et j'ai certainement tord de vouloir généraliser uniquement à partir de ma petite expérience.
De plus, je ne crois pas que les participants au forum néoprof soient en grande majorité concernés par ce que je pourrais reprocher à ces jeunes profs que j'ai pu rencontrer (individualisme, pas revendicatifs, prêts à accepter le pire des gouvernements etc.. pour résumer).
Et enfin, je me rend compte, en relisant ma phrase, que j'ai exagéré le propos notamment en généralisant à la génération...

Ne vous méprenez pas, je ne suis pas anti-jeune du tout me considérant moi-même comme jeune ! (il faut y croire le plus longtemps pour le rester...)

_________________
2014-20xx : Maths Tx Je m'éclate au collège...
2013-2014 : Maths R2 - 2nde - 1STMG - TSTMG - BTS CGO
2012-2013 : Maths R1 - 6èmes + 4èmes
2011-2012 : SII-SIN - 1ère STI2D + T-STI
1995-2011 : G. Electronique - 2nde-1ère-Tales-BTS-Licence-Ecoles_ingé

cignus
Niveau 5


Revenir en haut Aller en bas

Re: Mara Goyet: "Serons-nous à la hauteur de la réforme du collège?"

Message par Isis39 le Lun 20 Avr 2015 - 19:01

@kero a écrit:
Cripure a écrit:
@Isis39 a écrit:j'attendais de cette réforme une vraie prise en charge des élèves en grande difficulté, ceux qui arrivent au collège sans savoir lire, écrire, compter correctement.
Et on ne pourrait pas / n'aurait pas pu essayer de trouver une solution dès le primaire ?

Ce serait effectivement la démarche la plus logique.

Bien sûr. Mais comme ce n'est pas fait et que le collège est qualifié de "maillon faible"... Mais bon, cela demande aussi de vrais moyens en plus.

Isis39
Empereur


Revenir en haut Aller en bas

Re: Mara Goyet: "Serons-nous à la hauteur de la réforme du collège?"

Message par medea100 le Lun 20 Avr 2015 - 19:17

@Isis39 a écrit:
@kero a écrit:
Cripure a écrit:
Et on ne pourrait pas / n'aurait pas pu essayer de trouver une solution dès le primaire ?

Ce serait effectivement la démarche la plus logique.

Bien sûr. Mais comme ce n'est pas fait et que le collège est qualifié de "maillon faible"... Mais bon, cela demande aussi de vrais moyens en plus.

Déjà, il faudrait des personnes compétentes pour réfléchir aux solutions. Visiblement, ce n'est pas le premier critère pour choisir ces gens...

medea100
Niveau 5


Revenir en haut Aller en bas

Re: Mara Goyet: "Serons-nous à la hauteur de la réforme du collège?"

Message par User5899 le Lun 20 Avr 2015 - 19:21

@Isis39 a écrit:
@kero a écrit:
Cripure a écrit:
Et on ne pourrait pas / n'aurait pas pu essayer de trouver une solution dès le primaire ?

Ce serait effectivement la démarche la plus logique.

Bien sûr. Mais comme ce n'est pas fait et que le collège est qualifié de "maillon faible"... Mais bon, cela demande aussi de vrais moyens en plus.
Ben justement : puisqu'on est parti pour faire des réformes, réformons là où il y a des problèmes.

_________________
Zu End' ewiges Wissen !
Der Welt melden
Weise nichts mehr !

En cas de ban, ne pas utiliser les MP ! Passer par l'icône du mail  Razz

User5899
Dieu de l'Olympe


Revenir en haut Aller en bas

Re: Mara Goyet: "Serons-nous à la hauteur de la réforme du collège?"

Message par piesco le Lun 20 Avr 2015 - 19:27

+ 1


piesco
Grand sage


Revenir en haut Aller en bas

Re: Mara Goyet: "Serons-nous à la hauteur de la réforme du collège?"

Message par ycombe le Lun 20 Avr 2015 - 19:28

Cripure a écrit:
@Isis39 a écrit:j'attendais de cette réforme une vraie prise en charge des élèves en grande difficulté, ceux qui arrivent au collège sans savoir lire, écrire, compter correctement.
Et on ne pourrait pas / n'aurait pas pu essayer de trouver une solution dès le primaire ?
Cela reviendrait à admettre qu'il y a un problème au primaire.



_________________
Ronin : "A un moment il faut dire stop au n'importe quoi".

Franck Ramus : "Les sciences de l'éducation à la française se font fort de produire un discours savant sur l'éducation, mais ce serait visiblement trop leur demander que de mettre leur discours à l'épreuve des faits".

ycombe
Modérateur


Revenir en haut Aller en bas

Re: Mara Goyet: "Serons-nous à la hauteur de la réforme du collège?"

Message par Provence le Lun 20 Avr 2015 - 19:32

@piesco a écrit:
@Seifer a écrit:Je trouve ça logique, ils font du français dans chaque cours.

Malheureusement tu n'a pas tort, je dois expliquer certaines règles de grammaire françaises.

Suspect

Provence
Bon génie


Revenir en haut Aller en bas

Re: Mara Goyet: "Serons-nous à la hauteur de la réforme du collège?"

Message par kero le Lun 20 Avr 2015 - 19:41

@Provence a écrit:
@piesco a écrit:
@Seifer a écrit:Je trouve ça logique, ils font du français dans chaque cours.

Malheureusement tu n'a pas tort, je dois expliquer certaines règles de grammaire françaises.

Suspect

Et du coup je repense aux yeux écarquillés de mes élèves lorsque j'écris "créée", ce à quoi j'ai systématiquement droit à "Monsieur, vous avez fait une faute", avec le ricanement qui va avec, ou les remarques étonnées lorsque j'écris "quant" alors que - c'est bien connu - on écrit "quand" !

Lorsque, l'autre jour - en écrivant "les Amériques" - une élève m'a expliqué que "c'est pas français" (élève qui, bien sûr, fait ses 10 fautes syndicales par phrase), je crois que j'étais pas loin du massacre à la tronçonneuse.

Je fais beaucoup de français en cours d'HG, hélas. Je m'en passerais bien (non, je ne reproche rien aux profs de lettres, soyons clair).

kero
Sage


Revenir en haut Aller en bas

Re: Mara Goyet: "Serons-nous à la hauteur de la réforme du collège?"

Message par Guillaume le Grand le Lun 20 Avr 2015 - 19:53

@kero a écrit:
@Provence a écrit:
@piesco a écrit:

Malheureusement tu n'a pas tort, je dois expliquer certaines règles de grammaire françaises.

Suspect

Et du coup je repense aux yeux écarquillés de mes élèves lorsque j'écris "créée", ce à quoi j'ai systématiquement droit à "Monsieur, vous avez fait une faute", avec le ricanement qui va avec, ou les remarques étonnées lorsque j'écris "quant" alors que - c'est bien connu - on écrit "quand" !

Lorsque, l'autre jour - en écrivant "les Amériques" - une élève m'a expliqué que "c'est pas français" (élève qui, bien sûr, fait ses 10 fautes syndicales par phrase), je crois que j'étais pas loin du massacre à la tronçonneuse.

Je fais beaucoup de français en cours d'HG, hélas. Je m'en passerais bien (non, je ne reproche rien aux profs de lettres, soyons clair).
+1
Et expliquer qu'un récit de 10 lignes nécessite des virgules, une majuscule après un point ...

_________________
''C'est drôle comme les gens qui se croient instruits éprouvent le besoin de faire chier le monde''. Boris Vian

''Nous n'acceptons pas de vérité promulguée : nous la faisons nôtre d'abord par l'étude et par la discussion et nous apprenons à rejeter l'erreur, fut-elle mille fois estampillée et patentée. Que de fois, en effet, le peuple ignorant a-t-il dû reconnaître que ses savants éducateurs n'avaient d'autre science à lui enseigner que celle de marcher paisiblement et joyeusement à l'abattoir, comme ce boeuf des fêtes que l'on couronne de guirlandes en papier doré." Elisée Reclus

Guillaume le Grand
Neoprof expérimenté


Revenir en haut Aller en bas

Page 4 sur 7 Précédent  1, 2, 3, 4, 5, 6, 7  Suivant

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut


 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum