Partagez
Voir le sujet précédentAller en basVoir le sujet suivant
Reine Margot
Reine Margot
Demi-dieu

Les destinées féminines: Tess, Effi et le Naturalisme Empty Les destinées féminines: Tess, Effi et le Naturalisme

par Reine Margot le Sam 30 Mai 2009 - 11:34
Le sujet de comparée mentionne :"les destinées féminines dans le contexte du Naturalisme européen au XIXe siècle". Je sais bien qu'il est hors de question de mettre une étiquette réductrice à une oeuvre, mais autant Nana, de Zola, me semble bien correspondre au mouvement naturaliste (ambition scientifique de l'auteur, poids de l'hérédité) autant les autres ne me semblent pas vraiment être "naturalistes".
Je pense que la problématique majeure du corpus est celle de la destinée tragique et l'ambition naturaliste d'explication rationnelle voire scientifique.

Mais comment prendre cette question du Naturalisme pour Tess et Effi Briest?

_________________
Que le cul leur pèle, et que les bras leur raccourcissent!
Reine Margot
Reine Margot
Demi-dieu

Les destinées féminines: Tess, Effi et le Naturalisme Empty Re: Les destinées féminines: Tess, Effi et le Naturalisme

par Reine Margot le Dim 31 Mai 2009 - 13:06
personne? titanic

_________________
Que le cul leur pèle, et que les bras leur raccourcissent!
avatar
Invité
Invité

Les destinées féminines: Tess, Effi et le Naturalisme Empty Re: Les destinées féminines: Tess, Effi et le Naturalisme

par Invité le Dim 31 Mai 2009 - 13:26
Bonne question.

Le titre de l'Atlande y fait explicitement référence, en tout cas.
http://www.amazon.fr/Destin%C3%A9es-f%C3%A9minines-naturalisme-europ%C3%A9een-Briest/dp/2350300803
avatar
Invité
Invité

Les destinées féminines: Tess, Effi et le Naturalisme Empty Re: Les destinées féminines: Tess, Effi et le Naturalisme

par Invité le Dim 31 Mai 2009 - 13:36
C'est à partir de la page 207 de l'Atlande où il est écrit que ces trois romans sont porteurs "de manière plus ou moins nette, de traits caractéristiques des fictions naturalistes."
- Contexte européen dominé littérairement par le naturalisme.
Zola traduit en G-B en 1884.
Naturalisme français modifié, édulcoré pour être adapté aux normes britanniques.
Hardy est très rarement rapproché par la critique du mvt naturaliste et lui-même se défendait, apparemment, d'un tel rapprochement.
Pourtant, le roman présente de nombreux traits relevant du naturalisme (cf partie "Analyses" de l'Atlande).

- Pour Fontane... Présenté au public français par Theodor de Wyzewa en 1891 comme un "romancier naturaliste allemand", il a entretenu des relations ambiguës avec l'oeuvre de Zola. Méthodes et idées aux antipodes des siennes.

En résumé : ni Fontane, ni Hardy ne se reconnaissent comme naturalistes, mais ils se sont trouvés contraints de se situer par rapport à ce mouvement.
avatar
Abraxas
Doyen

Les destinées féminines: Tess, Effi et le Naturalisme Empty Re: Les destinées féminines: Tess, Effi et le Naturalisme

par Abraxas le Dim 31 Mai 2009 - 14:20
Luciole l'a bien dit : il y a de l'abus de langage à ranger les trois œuvres dans le même panier.
Même Nana, que j'ai relu très récemment, n'appartient que par l'extérieur à l'esthétique naturaliste (disons pour faire court que Thérèse Raquin serait en plein dedans, puis que Zola s'écarte peu à peu de ses propres principes — parce qu'il a d'autres soucis que de les suivre, au fond). Nana est une œuvre morale (la fille de Gervaise est comme le mauvais germe révélateur du pourrissement d'une société : naturalisme médical, mais métaphorisé, comme très souvent chez Zola).
Tess est une œuvre bourrée d'idéalisme, et ça m'étonnerait que Hardy ait vraiment apprécié d'être rangé à côté de Zola.
Effi Briest, en revanche, c'est davantage le courant réaliste (naturaliste m'a toujours paru une étiquette plutôt qu'un vrai mouvement littéraire, sauf chez des écrivains du second rayon). Voir Flaubert ou Tolstoï.
Si vus ajoutez à ça que les trois romans correspondent à des sociétés fort différentes, des espaces géographiques très distants, des espaces sociaux divers… Et même à des espaces religieux différents.

Si on superpose les trois, on a un portrait réellement naturaliste de ce que l'on demandait à la femme fin de siècle — vierge, fidèle, "patiente au sens le plus classique du terme — et de ce qu'elle n'est pas, ou n'est plus (ni vierge — Tess ou Nana — ni fidèle — Effi —, ni patiente).
Reine Margot
Reine Margot
Demi-dieu

Les destinées féminines: Tess, Effi et le Naturalisme Empty Re: Les destinées féminines: Tess, Effi et le Naturalisme

par Reine Margot le Dim 31 Mai 2009 - 17:26
merci!

j'ai bien intégré dans mes pistes d'étude la question de la classification "femme honnête/putain" et "intégration sociale/marginalité"

_________________
Que le cul leur pèle, et que les bras leur raccourcissent!
Nestya
Nestya
Bon génie

Les destinées féminines: Tess, Effi et le Naturalisme Empty Re: Les destinées féminines: Tess, Effi et le Naturalisme

par Nestya le Dim 7 Juin 2009 - 19:35
ça vaut le coup d'acheter l'Atlande maintenant? Comme les destinées féminines sont reconduites, je suppose qu'Atlande va garder la même edition? Il ne risque pas d'y avoir une autre version sur le sujet?

_________________
"Le doute ne garantit pas d'avoir raison, mais d'éviter de persister dans l'erreur." Thomas C.Durand

"Un lecteur vit un millier de vies avant de mourir. Celui qui ne lit pas n'en vit qu'une."
George R.R.Martin
Reine Margot
Reine Margot
Demi-dieu

Les destinées féminines: Tess, Effi et le Naturalisme Empty Re: Les destinées féminines: Tess, Effi et le Naturalisme

par Reine Margot le Lun 8 Juin 2009 - 8:15
j'ai acheté l'atlande et deux autres trucs (le sedes et le Florence quelque chose, Godeau je crois)

_________________
Que le cul leur pèle, et que les bras leur raccourcissent!
Nestya
Nestya
Bon génie

Les destinées féminines: Tess, Effi et le Naturalisme Empty Re: Les destinées féminines: Tess, Effi et le Naturalisme

par Nestya le Lun 8 Juin 2009 - 8:41
ok merci. J'ai déjà commandé l'Atlande. Je verrai pour les 2 autres plus tard. Very Happy

_________________
"Le doute ne garantit pas d'avoir raison, mais d'éviter de persister dans l'erreur." Thomas C.Durand

"Un lecteur vit un millier de vies avant de mourir. Celui qui ne lit pas n'en vit qu'une."
George R.R.Martin
Voir le sujet précédentRevenir en hautVoir le sujet suivant
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum