Partagez
Voir le sujet précédentAller en basVoir le sujet suivant
ycombe
Modérateur

Re: Article de Louise Tourret sur la réforme [slate.fr]

par ycombe le Mer 22 Avr 2015 - 11:28
@Ruthven a écrit:Les maths ne sont plus une matière sélective depuis Allègre.
Depuis la loi Jospin, qui a mis fin aux coefficients dans les moyennes générales.

Avant, les maths comptaient plus que l'art plastique ou la musique, par exemple. Mais on en faisait 4 ou 5 fois plus. Aujourd'hui, quatre heures de maths comptent autant qu'une heure de musique, il est donc plus efficace pour la moyenne de bosser la musique que les maths.
avatar
Daphné
Dieu de l'Olympe

Re: Article de Louise Tourret sur la réforme [slate.fr]

par Daphné le Mer 22 Avr 2015 - 11:36
@ycombe a écrit:
@Ruthven a écrit:Les maths ne sont plus une matière sélective depuis Allègre.
Depuis la loi Jospin, qui a mis fin aux coefficients dans les moyennes générales.

Avant, les maths comptaient plus que l'art plastique ou la musique, par exemple. Mais on en faisait 4 ou 5 fois plus. Aujourd'hui, quatre heures de maths comptent autant qu'une heure de musique, il est donc plus efficace pour la moyenne de bosser la musique que les maths.
Oui mais pas au bac quand même !
Après on peut discuter sur les critères de notation du bac, mais c'est un autre débat.
avatar
Siggy
Niveau 9

Re: Article de Louise Tourret sur la réforme [slate.fr]

par Siggy le Mer 22 Avr 2015 - 11:38
Article insupportable à lire, avec des "bref" (quand elle conclut), des "etc" (quand elle donne des exemples), et des arguments comme "Le latin et l'allemand restent des options, quoi qu'on en dise, de bons élèves" et des "Et, tiens, en passant".
L'Elite (nous et enfants de profs) contre... tous. pff
avatar
Laotzi
Habitué du forum

Re: Article de Louise Tourret sur la réforme [slate.fr]

par Laotzi le Mer 22 Avr 2015 - 11:41
C'est une constante chez Louise Tourret de partir de son expérience personnelle et de généraliser ensuite. Le titre de "journaliste" lui confère un statut plus "prestigieux" mais il n'y a rien dans le fond de ses articles qui témoigne d'une connaissance réelle de l'école, en dehors de son expérience d'élève et de parent d'élève, et rien qui en fasse un vrai article journalistique (mal écrit, sans argumentation, porteur de jugements prétentieux). Voir par exemple cet autre article sur la réforme en 6e qui mélange expérience personnelle, témoignages d'inconnus et jugements dignes du président de la FCPE (on passera sur la grosse faute à Clemenceau) : http://www.slate.fr/story/98913/reforme-college-6e

A bien y réfléchir, on donne un écho et une légitimité à des articles et des journalistes qui n'en valent pas la peine.

_________________
"Trouvez donc bon qu'au lieu de vous dire aussi, adieu comme autrefois, je vous dise, adieu comme à présent."
avatar
Caspar
Esprit sacré

Re: Article de Louise Tourret sur la réforme [slate.fr]

par Caspar le Mer 22 Avr 2015 - 11:46
J'espère qu'elle va lire attentivement les commentaires de ses lecteurs.
avatar
PauvreYorick
Enchanteur

Re: Article de Louise Tourret sur la réforme [slate.fr]

par PauvreYorick le Mer 22 Avr 2015 - 11:48
Ce qui est préoccupant c'est effectivement l'illusion d'optique persistante qui voudrait que contester cette réforme équivale à être de droite (j'y vois un contresens diamétral, personnellement : j'ai presque envie de dire, au contraire, qu'il faut être de droite pour l'approuver).

_________________
'Tis a blushing, shamefaced spirit that mutinies in a man’s bosom. It fills a man full of obstacles. It made me once restore a purse of gold that by chance I found. It beggars any man that keeps it. It is turned out of towns and cities for a dangerous thing, and every man that means to live well endeavors to trust to himself and live without it.
____________

When everybody is swept away unthinkingly by what everybody else does and believes in, those who think are drawn out of hiding because their refusal to join is conspicuous and thereby becomes a kind of action.
avatar
ycombe
Modérateur

Re: Article de Louise Tourret sur la réforme [slate.fr]

par ycombe le Mer 22 Avr 2015 - 11:56
@Daphné a écrit:
@ycombe a écrit:
@Ruthven a écrit:Les maths ne sont plus une matière sélective depuis Allègre.
Depuis la loi Jospin, qui a mis fin aux coefficients dans les moyennes générales.

Avant, les maths comptaient plus que l'art plastique ou la musique, par exemple. Mais on en faisait 4 ou 5 fois plus. Aujourd'hui, quatre heures de maths comptent autant qu'une heure de musique, il est donc plus efficace pour la moyenne de bosser la musique que les maths.
Oui mais pas au bac quand même !
Après on peut discuter sur les critères de notation du bac, mais c'est un autre débat.
Je parlais de collège.

Au bac, les coefficients correspondent à la définition de la filière. Les maths ne sont sélectives qu'en S, on peut avoir un bac L sans faire de maths.

_________________
Assurbanipal: "Passant, mange, bois, divertis-toi ; tout le reste n’est rien".

Franck Ramus : "Les sciences de l'éducation à la française se font fort de produire un discours savant sur l'éducation, mais ce serait visiblement trop leur demander que de mettre leur discours à l'épreuve des faits".
avatar
Raoul Volfoni
Doyen

Re: Article de Louise Tourret sur la réforme [slate.fr]

par Raoul Volfoni le Mer 22 Avr 2015 - 11:57
En fait, quand j'ai commencé à lire les textes sur la réforme du collège il y a quelques semaines, c'est plutôt une autre nouveauté qui a retenu mon attention : la liberté pour l'équipe éducative de chaque établissement d'utiliser un nombre d'heures conséquent, 20% du total hebdomadaire, baptisé EPI (pour «enseignement pratiques interdisciplinaires») de la manière qui lui semble la mieux adaptée à ses élèves et en fonction de son projet pédagogique

Vrai ? on est libres ? alors on peut juste faire cours sur ces heures, si ça nous semble "la manière la mieux adaptée à nos élèves" ? chic chic chic !

Bon, sinon, je veux bien qu'on dise que le latin et l'allemand ne servent à rien, mais qu'on n'oublie pas l'histoire-géo, je vous prie. Les élèves me demandent au moins une fois par semaine "mais à quoi ça sert d'apprendre ça ?" et j'ai de plus en plus envie de leur répondre "mais à t'emm.... mon chéri"... Bref, je pense que ma discipline devrait aussi être réduite à un EPI. Je pourrais ainsi aller exercer mon apostolat dans trois ou quatre bahuts pour me trouver des heures, essayer de séduire de potentiels consommateurs élèves, en gros ce serait une énorme promotion pour ma discipline. Et moi, je veux que l'enseignement de l'histoire-géo soit renforcé, donc je demande officiellement que cette matière disparaisse des programmes pour devenir un EPI.

Trêve de délires : on ne pourrait pas constituer un groupement représentant, je ne sais pas, les intérêts moraux de la profession, pour riposter à chaque article ou à chaque déclaration dirigée contre nous ?

avatar
Caspar
Esprit sacré

Re: Article de Louise Tourret sur la réforme [slate.fr]

par Caspar le Mer 22 Avr 2015 - 12:00
Il y a déjà plusieurs commentaires très bien écrits et argumentés à la suite de l'article de Louise Tourret, j'espère qu'elle va les lire et battre un peu sa coulpe.
avatar
Presse-purée
Grand sage

Re: Article de Louise Tourret sur la réforme [slate.fr]

par Presse-purée le Mer 22 Avr 2015 - 12:01
Moi, j'ai toujours eu de mauvais résultats en maths. en conséquence, je propose la suppression de cette discipline. Je propose aussi que, comme pour le latin et l'allemand, la ministre explique que les profs de maths sont des salopards d'élitistes.

_________________
Homines, dum docent, discunt.Sénèque, Epistulae Morales ad Lucilium VII, 8

"La culture est aussi une question de fierté, de rapport de soi à soi, d’esthétique, si l’on veut, en un mot de constitution du sujet humain." (Paul Veyne, La société romaine)
"Soyez résolus de ne servir plus, et vous voilà libres". La Boétie
"Confondre la culture et son appropriation inégalitaire du fait des conditions sociales : quelle erreur !" H. Pena-Ruiz
"Il vaut mieux qu'un élève sache tenir un balai plutôt qu'il ait été initié à la philosophie: c'est ça le socle commun" un IPR
avatar
medea100
Niveau 5

Re: Article de Louise Tourret sur la réforme [slate.fr]

par medea100 le Mer 22 Avr 2015 - 12:06
@Raoul Volfoni a écrit:
En fait, quand j'ai commencé à lire les textes sur la réforme du collège il y a quelques semaines, c'est plutôt une autre nouveauté qui a retenu mon attention : la liberté pour l'équipe éducative de chaque établissement d'utiliser un nombre d'heures conséquent, 20% du total hebdomadaire, baptisé EPI (pour «enseignement pratiques interdisciplinaires») de la manière qui lui semble la mieux adaptée à ses élèves et en fonction de son projet pédagogique

Vrai ? on est libres ? alors on peut juste faire cours sur ces heures, si ça nous semble "la manière la mieux adaptée à nos élèves" ? chic chic chic !

Bon, sinon, je veux bien qu'on dise que le latin et l'allemand ne servent à rien, mais qu'on n'oublie pas l'histoire-géo, je vous prie. Les élèves me demandent au moins une fois par semaine "mais à quoi ça sert d'apprendre ça ?" et j'ai de plus en plus envie de leur répondre "mais à t'emm.... mon chéri"... Bref, je pense que ma discipline devrait aussi être réduite à un EPI. Je pourrais ainsi aller exercer mon apostolat dans trois ou quatre bahuts pour me trouver des heures, essayer de séduire de potentiels consommateurs élèves, en gros ce serait une énorme promotion pour ma discipline. Et moi, je veux que l'enseignement de l'histoire-géo soit renforcé, donc je demande officiellement que cette matière disparaisse des programmes pour devenir un EPI.

Trêve de délires : on ne pourrait pas constituer un groupement représentant, je ne sais pas, les intérêts moraux de la profession, pour riposter à chaque article ou à chaque déclaration dirigée contre nous ?


Je n'arrive pas à m'empêcher de réagir dès que je peux sur le net déjà (quand c'est possible car, pour cet article, les commentaires semblent pour l'instant bloqués à 9 alors que j'ai commenté ce matin).
avatar
InvitéL3
Niveau 5

Re: Article de Louise Tourret sur la réforme [slate.fr]

par InvitéL3 le Mer 22 Avr 2015 - 12:12
@medea100 a écrit:Je n'arrive pas à m'empêcher de réagir dès que je peux sur le net déjà (quand c'est possible car, pour cet article, les commentaires semblent pour l'instant bloqués à 9 alors que j'ai commenté ce matin).
Il semble qu'il y ait du tri dans les commentaires... On n'a publié qu'un seul des miens alors que j'en avais écrit deux à quelques minutes d'affilée, et celui qui n'a pas été publié reprenait tout l'argumentaire de L. Tourret... Bizarre, bizarre.


Dernière édition par Lexiastein le Mer 22 Avr 2015 - 12:20, édité 1 fois
avatar
Daphné
Dieu de l'Olympe

Re: Article de Louise Tourret sur la réforme [slate.fr]

par Daphné le Mer 22 Avr 2015 - 12:19
@ycombe a écrit:
@Daphné a écrit:
@ycombe a écrit:
Depuis la loi Jospin, qui a mis fin aux coefficients dans les moyennes générales.

Avant, les maths comptaient plus que l'art plastique ou la musique, par exemple. Mais on en faisait 4 ou 5 fois plus. Aujourd'hui, quatre heures de maths comptent autant qu'une heure de musique, il est donc plus efficace pour la moyenne de bosser la musique que les maths.
Oui mais pas au bac quand même !
Après on peut discuter sur les critères de notation du bac, mais c'est un autre débat.
Je parlais de collège.

Ah d'accord.
Au bac, les coefficients correspondent à la définition de la filière. Les maths ne sont sélectives qu'en S, on peut avoir un bac L sans faire de maths.
avatar
Ronin
Guide spirituel

Re: Article de Louise Tourret sur la réforme [slate.fr]

par Ronin le Mer 22 Avr 2015 - 12:56
@Presse-purée a écrit:Moi, j'ai toujours eu de mauvais résultats en maths. en conséquence, je propose la suppression de cette discipline. Je propose aussi que, comme pour le latin et l'allemand, la ministre explique que les profs de maths sont des salopards d'élitistes.

C'est un fait, déjà démontré sur le forum. Je propose que l'on ne conserve que l'anglais et l'économie. Le reste, poubelle.

_________________
avatar
medea100
Niveau 5

Re: Article de Louise Tourret sur la réforme [slate.fr]

par medea100 le Mer 22 Avr 2015 - 12:57
Lexiastein a écrit:
@medea100 a écrit:Je n'arrive pas à m'empêcher de réagir dès que je peux sur le net déjà (quand c'est possible car, pour cet article, les commentaires semblent pour l'instant bloqués à 9 alors que j'ai commenté ce matin).
Il semble qu'il y ait du tri dans les commentaires... On n'a publié qu'un seul des miens alors que j'en avais écrit deux à quelques minutes d'affilée, et celui qui n'a pas été publié reprenait tout l'argumentaire de L. Tourret... Bizarre, bizarre.

Les commentaires commencent à apparaître. Il doit y avoir du tri en effet. Pas mal de bêtises dites mais aussi des choses intéressantes qui contredisent l'article. Sinon j'ai fait un tour sur twitter, il y a des échanges entre elle et d'autres sur le sujet (et j'ai découvert les comptes des gens qui défendent la réforme Rolling Eyes )
avatar
Ronin
Guide spirituel

Re: Article de Louise Tourret sur la réforme [slate.fr]

par Ronin le Mer 22 Avr 2015 - 12:59
Des noms ! des noms !

_________________
avatar
medea100
Niveau 5

Re: Article de Louise Tourret sur la réforme [slate.fr]

par medea100 le Mer 22 Avr 2015 - 14:09
@Ronin a écrit:Des noms ! des noms !

MilaSaintAnne?
avatar
C'est pas faux
Sage

Re: Article de Louise Tourret sur la réforme [slate.fr]

par C'est pas faux le Mer 22 Avr 2015 - 14:21
@PauvreYorick a écrit:Ce qui est préoccupant c'est effectivement l'illusion d'optique persistante qui voudrait que contester cette réforme équivale à être de droite (j'y vois un contresens diamétral, personnellement : j'ai presque envie de dire, au contraire, qu'il faut être de droite pour l'approuver).

Surtout quand on lit ça, de sa copine M. C. Missir, avec laquelle elle officie sur FC, sans doute de gôche aussi :

"la notion de programmes a-t-elle encore un sens au vu des inégalités de plus en plus criantes du système éducatif? Il est en effet peu probable que ces programmes soient enseignés dans les mêmes conditions à Montfermeil et à Henri IV. Tout le monde le sait et joue la pantomime de l’égalitarisme….Alors pourquoi ne pas alléger significativement les programmes pour laisser aux chefs d’établissement et à leurs équipes plus d’autonomie et plus de liberté pour mener des projets en fonction des élèves qu’ils accueillent?"

http://blogs.lexpress.fr/le-mammouthologue/2015/04/18/college-et-programmes-les-trois-failles-dune-reforme/
avatar
Gryphe
Médiateur

Re: Article de Louise Tourret sur la réforme [slate.fr]

par Gryphe le Mer 22 Avr 2015 - 14:25
@medea100 a écrit: Sinon j'ai fait un tour sur twitter, il y a des échanges entre elle et d'autres sur le sujet (et j'ai découvert les comptes des gens qui défendent la réforme Rolling Eyes )
La majorité de Twitter est pro-réforme, en gros... bounce
avatar
V.Marchais
Enchanteur

Re: Article de Louise Tourret sur la réforme [slate.fr]

par V.Marchais le Mer 22 Avr 2015 - 14:34
@PauvreYorick a écrit:Ce qui est préoccupant c'est effectivement l'illusion d'optique persistante qui voudrait que contester cette réforme équivale à être de droite (j'y vois un contresens diamétral, personnellement : j'ai presque envie de dire, au contraire, qu'il faut être de droite pour l'approuver).

D'ailleurs, le MEDEF ne s'y est pas trompé...
avatar
V.Marchais
Enchanteur

Re: Article de Louise Tourret sur la réforme [slate.fr]

par V.Marchais le Mer 22 Avr 2015 - 14:37
@C'est pas faux a écrit:
@PauvreYorick a écrit:Ce qui est préoccupant c'est effectivement l'illusion d'optique persistante qui voudrait que contester cette réforme équivale à être de droite (j'y vois un contresens diamétral, personnellement : j'ai presque envie de dire, au contraire, qu'il faut être de droite pour l'approuver).

Surtout quand on lit ça, de sa copine M. C. Missir, avec laquelle elle officie sur FC, sans doute de gôche aussi :

"la notion de programmes a-t-elle encore un sens au vu des inégalités de plus en plus criantes du système éducatif? Il est en effet peu probable que ces programmes soient enseignés dans les mêmes conditions à Montfermeil et à Henri IV. Tout le monde le sait et joue la pantomime de l’égalitarisme….Alors pourquoi ne pas alléger significativement les programmes pour laisser aux chefs d’établissement et à leurs équipes plus d’autonomie et plus de liberté pour mener des projets en fonction des élèves qu’ils accueillent?"

http://blogs.lexpress.fr/le-mammouthologue/2015/04/18/college-et-programmes-les-trois-failles-dune-reforme/

C'est d'une logique imparable.
L'égalité n'est pas parfaite, donc au lieu d'essayer de la soutenir, tirons un trait dessus.

Je propose, selon la même logique :
La justice en France n'est pas parfaite, il y a des erreurs judiciaires, en plus, la France est régulièrement pointée du doigt par Amnisty : détruisons toute justice, pratiquons la torture et revendiquons l'arbitraire du pouvoir, au lieu de jouer des pantomimes de justice.
avatar
medea100
Niveau 5

Re: Article de Louise Tourret sur la réforme [slate.fr]

par medea100 le Mer 22 Avr 2015 - 14:43
@Gryphe a écrit:
@medea100 a écrit: Sinon j'ai fait un tour sur twitter, il y a des échanges entre elle et d'autres sur le sujet (et j'ai découvert les comptes des gens qui défendent la réforme Rolling Eyes )
La majorité de Twitter est pro-réforme, en gros... bounce

Il faut qu'on l'investir. Je viens d'ouvrir un compte d'ailleurs. J'ai vu un de tes twits (l'orthographe?). D'autres interviennent, pas forcément des profs, contre la réforme.
avatar
Marie Laetitia
Bon génie

Re: Article de Louise Tourret sur la réforme [slate.fr]

par Marie Laetitia le Mer 22 Avr 2015 - 14:50
Lexiastein a écrit:Louise Tourret fidèle à elle-même : http://www.slate.fr/story/100631/reforme-college-latin-allemand

Extraits choisis :
L. Tourret a écrit:Alors, au vu des résultats globaux de l'école française, est-ce vraiment sur l'allemand et les langues anciennes qu'il faut porter son attention? Si les moyens ne sont pas extensibles à l'infini, pourquoi ne pas les concentrer davantage sur les élèves en difficulté? ou du moins sur les pédagogies qui permettent de réduire les inégalités?
C'est quand même un bel exemple de confusion allègre entre moyens et objectifs... Si on comparaît le savoir (en comprenant avec les savoir faire, qu'on ne vienne pas me faire dire ce que je ne dis pas) avec un gros gâteau, l'objectif serait de permettre à chacun d'accéder au gâteau.

Or couper le gâteau en prévoyant de plus grosses parts, pour les élèves en difficulté, alors même qu'ils n'arrivent même pas jusqu'à la table, ça ne leur permettra pas de manger plus et de rattraper leur retard...

C'est désespérant.

C'est le moment de dire que je regrette de n'avoir pas pu faire de grec au collège? J'ai étudié l'histoire grecque ancienne, mais sans la maîtrise de la langue, j'ai toujours eu le sentiment qu'il m'avait manqué quelque chose. Sad

_________________
 
Si tu crois encore qu'il nous faut descendre dans le creux des rues pour monter au pouvoir, si tu crois encore au rêve du grand soir, et que nos ennemis, il faut aller les pendre... Aucun rêve, jamais, ne mérite une guerre. L'avenir dépend des révolutionnaires, mais se moque bien des petits révoltés. L'avenir ne veut ni feu ni sang ni guerre. Ne sois pas de ceux-là qui vont nous les donner (J. Brel, La Bastille)

________________________________________________

Antigone, c'est la petite maigre qui est assise là-bas, et qui ne dit rien. Elle regarde droit devant elle. Elle pense. (...) Elle pense qu'elle va mourir, qu'elle est jeune et qu'elle aussi, elle aurait bien aimé vivre. Mais il n'y a rien à faire. elle s'appelle Antigone et il va falloir qu'elle joue son rôle jusqu'au bout...
avatar
AsarteLilith
Guide spirituel

Re: Article de Louise Tourret sur la réforme [slate.fr]

par AsarteLilith le Mer 22 Avr 2015 - 15:00
Mon Zeus, j'ai eu envie de vomir, j'ai cru que c'était une mauvaise blague.... Je me sens vraiment méprisée...va falloir que je commence des exos de méditation chaque jour pour résister à l'envie de hurler ?

Je ne sais même plus comment on va faire ni comment on est perçus dans l'opinion publique, qui pourrait je pense pousser NVB à repenser sa réforme. Je veux et vais me battre, mais avec des gens comme ça, c'est plus la peine.


_________________
Chuis comme les plantes sans eau : sans grec ni latin, j'me dessèche.

ON DIT CHOCOLATINE, PHILISTINS !
avatar
JPhMM
Demi-dieu

Re: Article de Louise Tourret sur la réforme [slate.fr]

par JPhMM le Mer 22 Avr 2015 - 15:02
Les milieux des classes financièrement favorisées ont plus de moyens que les classes financièrement moins favorisées pour s'acheter des livres et conséquemment les lire.
Afin de lutter contre cette insupportable inégalité, le gouvernement a décidé d'interdire la vente des livres.

Réalisant qu'une inégalité isomorphe touchait la consommation des produits alimentaires, le gouvernement a décidé d'interdire la vente des produits alimentaires.

Réalisant qu'une inégalité isomorphe touchait l'acquisition de logement, le gouvernement a décidé d'interdire l'achat immobilier.

Réalisant qu'une inégalité isomorphe touchait la location immobilière, le gouvernement, etc.

_________________
Labyrinthe où l'admiration des ignorants et des idiots qui prennent pour savoir profond tout ce qu'ils n'entendent pas, les a retenus, bon gré malgré qu'ils en eussent. D'ailleurs, il n'y a point de meilleur moyen pour mettre en vogue ou pour défendre des doctrines étranges et absurdes, que de les munir d'une légion de mots obscurs, douteux , et indéterminés. Ce qui pourtant rend ces retraites bien plus semblables à des cavernes de brigands ou à des tanières de renards qu'à des forteresses de généreux guerriers. Que s'il est malaisé d'en chasser ceux qui s'y réfugient, ce n'est pas à cause de la force de ces lieux-là, mais à cause des ronces, des épines et de l'obscurité des buissons dont ils sont environnés. Car la fausseté étant par elle-même incompatible avec l'esprit de l'homme, il n'y a que l'obscurité qui puisse servir de défense à ce qui est absurde. — John Locke
avatar
Sylvain de Saint-Sylvain
Érudit

Re: Article de Louise Tourret sur la réforme [slate.fr]

par Sylvain de Saint-Sylvain le Mer 22 Avr 2015 - 15:37
La dame a écrit:«Comme langage logiquement construit, le latin est réputé faciliter l'acquisition d'autres langues et améliorer la pensée formelle et logique. On doit cependant conclure, sur la base d'études empiriques portant sur des enseignements et des apprentissages, d'une manière toute différente: l'apprentissage du latin n'a pas d'effet sur la pensée logique ni sur l'apprentissage d'autres langues comme l'espagnol.»

Que répondre à cela ? C'est un argument en faveur des langues anciennes qui, je crois, revient assez souvent. A-t-on des études contradictoires ?
Voir le sujet précédentRevenir en hautVoir le sujet suivant
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum