Partagez
Voir le sujet précédentAller en basVoir le sujet suivant
Jacq
Doyen

Re: Les académies pourraient être réorganisées.

par Jacq le Dim 20 Mai 2018 - 15:04
@archeboc a écrit:

@Zagara a écrit:Qu'est-ce qui a motivé l'invention du mouvement à 2 tours puisque l'ancien marchait bien ?

Interprétation personnelle : c'est une façon de mettre un exeat sur les académies les moins demandées. A partir de la fin des années 1980, l'EN a commencé à rencontrer des grosses difficultés de recrutement, et à s'appuyer de plus en plus sur des vacataires. Lorsque le déficit est devenu structurel, les académies les moins attractives ont vu se multiplier les postes vacants, sans que puisse suivre le vivier de vacataires disponibles. A la différence d'un fonctionnaire, un vacataire de Toulouse ne peut pas être mobilisé sur un poste à Amiens. Il fallait donc répartir les postes non-pourvus sur l'ensemble du territoire. Au lieu de faire simple, et de contingenter les demandes de postes émanant des rectorats, on a fait compliqué, avec un blocage des sorties des académies les plus déficitaires, maquillé en barre d'entrée dans les académies les plus demandées (mais qui sont aussi déficitaires : c'est bien la preuve que la barre d'entrée n'est pas la limite de saturation de l'académie).

Il y a un rapport du Sénat de 1998 ou 1999 qui peut être lu selon cette explication.

Une autre explication, pas forcément exclusive, est que le double mouvement diminue le nombre de demandes de mutation. Il en résulte une simplification de la procédure. La première explication me semble plus solide.

Une volonté de simplification (pas vraiment efficace) et aussi sans doute ce que tu soulignais : la volonté de pourvoir les académies déficitaires.
Je comprends cette volonté, contrepartie de nos emplois "à vie".
Maintenant nous pourrons peut-être assouplir et permettre une mutation dans les académies voisines qui ne soit pas totalement aveugle. A 20 mn environ de ma ville il y avait un poste toujours vacant car excentré dans son académie (personne de l'académie en question ne le voulait). Je le voulais bien, 20 mn de chez moi, rien de rien donc... mais pendant dix ans je suis resté à 50 mn de trajet et le poste, lui, restait vacant. Nous devrions pouvoir postuler sur ces postes sans pour autant changer d'académie (pour des raisons d'éventuelle suppression de poste ensuite)>.
pailleauquebec
Fidèle du forum

Re: Les académies pourraient être réorganisées.

par pailleauquebec le Lun 21 Mai 2018 - 9:52
A mon avis réduire le nombre d'académies est nécessaire.

Je suis effaré par l'ampleur qu'ont pris les rectorats au fil des décennies.
La lecture du bottin du rectorat de mon académie me donne le vertige.
A chaque réunion au rectorat, je suis très mal à l'aise, c'est un monde parallèle à l'intérieur de l'EN.

Il est urgent de numériser tout ce qui peut l'être pour économiser du travail administratif.
Et il y a largement du travail pour occuper toutes les personnes travaillant aujourd'hui dans les rectorats sur des missions concrètes utiles.
Pour moi l'EN doit s'interroger sur son organisation administrative (qui pèse beaucoup trop, qui est trop auto-centrée).
Je pense qu'on doit aller vers beaucoup moins de hiérarchies intermédiaires et d'administratifs et mettre ces moyens au service de la scolarité de nos élèves.

_________________
www.reformeducollege.fr
avatar
Paleoprof
Niveau 9

Re: Les académies pourraient être réorganisées.

par Paleoprof le Lun 21 Mai 2018 - 9:59
Je comprends tout à fait tes propos, Jacq, d'ailleurs je vis en limite d'academie et trouverais certainement un poste plus proche de mon domicile dans l'académie voisine. Mais restons vigilants sur les expressions employées, car ta dernière phrase (avec le terme "postuler") pourrait être interprétée comme un argument pour le recrutement local par les CDE.

_________________
Je construis ma suite...... pingouin       pingouin
avatar
Jacq
Doyen

Re: Les académies pourraient être réorganisées.

par Jacq le Lun 21 Mai 2018 - 10:01
Oui, sauf que dans la réalité les fusions multiplient les postes de catégories A payées souvent à ne pas faire grand chose et liquide plutôt les "petites postes" qui travaillent (c'est le cas pour les finances ou pour le régions).

_________________
Pétition pour l'enseignement professionnel : https://www.change.org/p/unplandurgencepourlavoiepro-gmail-com-un-plan-d-urgence-pour-la-voie-professionnelle-du-lyc%C3%A9e-fc2f9379-12de-4c41-91cb-4afb89d6a8d3
avatar
Jacq
Doyen

Re: Les académies pourraient être réorganisées.

par Jacq le Lun 21 Mai 2018 - 10:06
@Paleoprof a écrit:Je comprends tout à fait tes propos, Jacq, d'ailleurs je vis en limite d'academie et trouverais certainement un poste plus proche de mon domicile dans l'académie voisine. Mais restons vigilants sur les expressions employées,  car ta dernière phrase (avec le terme "postuler") pourrait être interprétée comme un argument pour le recrutement local par les CDE.

C'est parce que je ne voulais pas dire "muter" qui aurait voulu dire changer véritablement d'académie. On serait plutôt dans le cas d'une affectation temporaire pour la petite ville (très petite) proche.
avatar
Paleoprof
Niveau 9

Re: Les académies pourraient être réorganisées.

par Paleoprof le Lun 21 Mai 2018 - 10:09
On est d'accord, Jacq !

_________________
Je construis ma suite...... pingouin       pingouin
pailleauquebec
Fidèle du forum

Re: Les académies pourraient être réorganisées.

par pailleauquebec le Lun 21 Mai 2018 - 12:09
@Jacq a écrit:Oui, sauf que dans la réalité les fusions multiplient les postes de catégories A payées souvent à ne pas faire grand chose et liquide plutôt les "petites postes" qui travaillent (c'est le cas pour les finances ou pour le régions).

On part quand même d'une situation très mauvaise, après on peut effectivement toujours faire pire.

Il me semble qu'on doit réfléchir comment réorienter le travail des rectorats au service des élèves.
Y compris en mettant des personnes aujourd'hui au rectorat dans les établissements.
Cela ne passe pas forcément d'ailleurs par des fusions d'académies.

Pour chaque commission, réunion, poste, service,... il faut s'interroger et se poser des questions : "est-ce utile ?" "faut-il traiter ce problème localement ou peut-on mutualiser ?"
Il y a quand même dans les rectorats de l'énergie humaine mal dépensée et un vrai mal-être du à l'inutilité/inefficacité de certaines missions.

_________________
www.reformeducollege.fr
avatar
Jacq
Doyen

Re: Les académies pourraient être réorganisées.

par Jacq le Lun 21 Mai 2018 - 12:18
Je vais être ironique et jouer sur les mots mais lorsque je pense au rectorat et à ses personnels, "l'énergie" n'est pas la première chose qui me vient à l'esprit (et à celui de mes amis qui ont travaillé dans des rectorats).
Bien sûr je comprends ce que tu voulais dire.

_________________
Pétition pour l'enseignement professionnel : https://www.change.org/p/unplandurgencepourlavoiepro-gmail-com-un-plan-d-urgence-pour-la-voie-professionnelle-du-lyc%C3%A9e-fc2f9379-12de-4c41-91cb-4afb89d6a8d3
pseudo-intello
Habitué du forum

Re: Les académies pourraient être réorganisées.

par pseudo-intello le Lun 21 Mai 2018 - 15:25
@Jacq a écrit:Je vais être ironique et jouer sur les mots mais lorsque je pense au rectorat et à ses personnels, "l'énergie" n'est pas la première chose qui me vient à l'esprit (et à celui de mes amis qui ont travaillé dans des rectorats).
Bien sûr je comprends ce que tu voulais dire.

Si, si. "Il faut libérer les énergies" est un élément de langage récurrent des premiers de cordées quand ils envisagent de léser les usagers en dépeçant le service public pour en tirer quelque profit.

Razz
pailleauquebec
Fidèle du forum

Re: Les académies pourraient être réorganisées.

par pailleauquebec le Mar 22 Mai 2018 - 9:26
J'ai surtout parlé d'énergie humaine mal utilisée, honnêtement je plains ceux qui bossent en rectorat.

On pourrait réorganiser la partie administrative de l'EN sans "dépecer le service public". L'objectif devrait même être complètement opposé : remettre de "l'intérêt général" dans les missions de pas mal d'agents du rectorat.

Comment justifier aujourd'hui toute la paperasse ? Et toutes les réunions qui tournent en rond ?

Le service public est sur le terrain, dans les écoles, collèges et lycées.
Le service public doit tendre à faire "grandir" nos élèves.

Aller au rectorat me désole quand je connais les besoins sur le terrain dans les écoles/collèges/lycées et que je vois ce monde parallèle qui n'est pas toujours au service de l’intérêt général.

_________________
www.reformeducollege.fr
Matheod
Niveau 9

Re: Les académies pourraient être réorganisées.

par Matheod le Mar 22 Mai 2018 - 10:11
Je plains les personnes sérieuses qui bossent au rectorat. Car j'ai l'impression qu'il y a quand même de gros glandus là bas, et comme ce n'est pas eux qui subissent les conséquences de leur actes, ils s'en fichent. Et à mon avis ces personnes sérieuses doivent se démener pour compenser les bêtises de leurs « collègues ».


Dernière édition par Matheod le Mar 22 Mai 2018 - 10:16, édité 2 fois
avatar
Fesseur Pro
Vénérable

Re: Les académies pourraient être réorganisées.

par Fesseur Pro le Mar 22 Mai 2018 - 10:14
@Matheod a écrit:Je plein ...
Ca fait beaucoup là...

_________________
Pourvu que ça dure... professeur
avatar
pogonophile
Niveau 10

Re: Les académies pourraient être réorganisées.

par pogonophile le Mar 22 Mai 2018 - 20:48
@pailleauquebec
Je ne comprends pas, si les personnels dans les services au rectorat ne travaillent pas pour les élèves, ils travaillent pour quoi ?
Tout ne se passe pas sur le terrain des établissements...
Et s'il y a des bras cassés dans les services, il y en a aussi dans les établissements hein.
pailleauquebec
Fidèle du forum

Re: Les académies pourraient être réorganisées.

par pailleauquebec le Mar 22 Mai 2018 - 21:07
Ce n'est pas mon ressenti.
Dans les établissements, globalement on est obligés d'être au service de nos élèves (bras cassés ou pas).

L'éloignement du rectorat, qui est en deuxième ligne a permis une dérive : les missions de beaucoup d'agents au rectorat ne sont plus au service des élèves (directement ou indirectement).
Beaucoup de tâches sont simplement inutiles, les réunions, les dispositifs,...
Il y a aussi beaucoup de choses qui mériteraient d'être mutualisées au niveau national. Et enfin il y a de gros gains à faire en numérisant de la paperasse.

Sans compter que l'on mesure assez mal la charge de travail des personnes au rectorat (qui est très variable d'un poste à l'autre).

L'avantage des enseignants, c'est qu'au moins la charge de travail est à peu près calibrée (même si 18 à 20h, selon les établissements, ce n'est pas la même fatigue).

Bref, si on doit chercher des économies dans l'EN, je plaide pour qu'on réorganise la partie administrative de l'EN.
Cela permettrait d'éviter d'augmenter encore les effectifs des classes et de dégrader encore davantage le service public.

_________________
www.reformeducollege.fr
avatar
pogonophile
Niveau 10

Re: Les académies pourraient être réorganisées.

par pogonophile le Mar 22 Mai 2018 - 21:33
Désolé mais je trouve ça assez ahurissant de dire de manière globale, sans exemple précis :
Beaucoup de tâches sont simplement inutiles, les réunions, les dispositifs,...
Il y a aussi beaucoup de choses qui mériteraient d'être mutualisées au niveau national. Et enfin il y a de gros gains à faire en numérisant de la paperasse.

Cela traduit soit une grande méconnaissance de comment ça se passe, soit un mépris du travail des autres, soit les deux.
Encore une fois, s'ils ne travaillent pas pour les élèves (ce que tout agent du service public d'éducation est censé faire, même très indirectement), pour qui le font-ils ?

Par ailleurs, c'est bien beau de "redéployer les moyens", encore faut-il qu'ils soient effectivement utilisés : supprimer les postes d'agents qui font un travail nécessaire ne fera pas apparaître des candidats aux concours d'enseignant.
avatar
Jacq
Doyen

Re: Les académies pourraient être réorganisées.

par Jacq le Mar 22 Mai 2018 - 21:52
@pogonophile a écrit:
Et s'il y a des bras cassés dans les services, il y en a aussi dans les établissements hein.

Oui, mais la présence hiérarchique est plus forte en établissement. La proximité des chefs et une pyramide hiérarchique plus raccourcie donc plus proche. J'ai bossé en fac en tant qu'administratif, j'ai des amis qui y travaillent et qui, même lorsqu'ils se plaignent (plutôt en général de l'incompétence - réelle - de leur hiérarchie) et qu'ils pensent à muter il y a un endroit où ne veulent surtout pas postuler ce sont les établissements scolaires car ils savent que le travail est beaucoup plus intense, la hiérarchie directe et présente. J'ai des amis qui (en vrac) ont fait CNED, rectorat puis Région (avec décentralisation) puis établissement et il est clair que là où le travail est le plus intense en établissement scolaire. Lorsque j'étais administratif en fac, avec le peu de travail que j'avais, je partais régulièrement (officiellement porter un document, faire on ne sait quoi, et en réalité aller fumer ma clope tranquillement, hop, une clope à l'heure ou à la 1/2 heure et, étant donné la taille de la fac, je pouvais m'absenter une 1/2 sans que personne ne se doute de rien - bon, le pire, c'était à l'armée). Et là, l'université où j'ai travaillé et où travaille mes amis, ne fait qu'une chose : multiplier les postes de catégorie B ou A qui ne servent à rien et qui n'ont aucune conscience du travail effectué en dessous. Toi si cela ne fonctionne pas, tu sais d'où cela vient car les secrétaires sont directement en contact avec vous. Dans la fac en question on multiplie des chefs qui font des réunions et sont totalement déconnectés de la réalité tellement ils ont mis d’échelons en dessous d'eux qui eux aussi sont déconnectés. Là on rejoint un peu ce qu'indiquait un collègue sur la "réserve d'énergie". A condition de donner un sens au boulot. J'ai un de mes amis, jadis au services des remboursement des frais de déplacement et de bouche au rectorat. Ce qu'il constatait c'était une triche énorme, entre autre des inspecteurs, mais on pouvait contrôler tous les ordres de missions, à condition de ne jamais remettre en cause la réalité de ce qu'il y avait à rembourser. Concrètement un inspecteur qui allait en établissement et où les frais de restauration lui étaient offerts, pouvait se faire rembourser 16 euros, au forfait ! S'il mangeait un Kebad à 5 euros (nous l'avons fait une fois avec un inspecteur), 16 euros, on ne réclame pas de note de frais. Comment être positif et motivé à faire la même chose toute la journée tout en sachant que l'on ne pourra rien exiger d'un inspecteur. La seule fois où il l'a fait il a été convoqué dans le bureau de son chef à lui et on lui a dit qu'on ne remettrait pas en cause la demande d'un inspecteur. Lorsque j'ai bossé dans un service de mon IEP, j'avais une chef qui passait toute sa journée à aller boire le café dans tous les bureaux de l'IEP en expliquant qu'elle était débordée. Résultat, c'est clair, à la fin de la journée elle n'avait pas fait ce travail (que nous avions fait à sa place, nous, petits contractuels). J'ai un de mes amis (anciens ami) qui actuellement fait cela à la face : se promener entre tous les bureaux pour expliquer qu'il n'a vraiment pas le temps de faire tout son travail. Mon chef, "ingénieur" officiellement (en grade) était incapable d'ouvrir WORD et refusait de faire une formation en informatique. Donc il avait un raccourci sur son PC avec marqué "Word", il ouvrait la lettre du 22/05/07 (au hasard), réécrivait dessus, et enregistrait. Résultat il n'avait aucune archive de ses courriers, de ses documents puisqu'il enregistrait à chaque sur le document et ne comprenait pas quand j'essayais de lui expliquer ce qu'il faisait. Bien sûr quand il y a eu inspection de son service, aucune remarque, rien, même pas une obligation de se former en informatique. Tableau noir, comme tu disais il y a des bons et des mauvais partout, mais à la fac cela battait des records et je sais que cela a empiré. Non, franchement, quand je vois le boulot exécuté en établissement scolaire, c'est incomparable. Après c'est une question de chefs, toutes les facs ne sont pas ainsi et aussi mal gérées que celle que je connais.

_________________
Pétition pour l'enseignement professionnel : https://www.change.org/p/unplandurgencepourlavoiepro-gmail-com-un-plan-d-urgence-pour-la-voie-professionnelle-du-lyc%C3%A9e-fc2f9379-12de-4c41-91cb-4afb89d6a8d3
avatar
Jacq
Doyen

Re: Les académies pourraient être réorganisées.

par Jacq le Mar 22 Mai 2018 - 21:56
@pogonophile a écrit:Désolé mais je trouve ça assez ahurissant de dire de manière globale, sans exemple précis :
Beaucoup de tâches sont simplement inutiles, les réunions, les dispositifs,...
Il y a aussi beaucoup de choses qui mériteraient d'être mutualisées au niveau national. Et enfin il y a de gros gains à faire en numérisant de la paperasse.

Cela traduit soit une grande méconnaissance de comment ça se passe, soit un mépris du travail des autres, soit les deux.
Encore une fois, s'ils ne travaillent pas pour les élèves (ce que tout agent du service public d'éducation est censé faire, même très indirectement), pour qui le font-ils ?

Par ailleurs, c'est bien beau de "redéployer les moyens", encore faut-il qu'ils soient effectivement utilisés : supprimer les postes d'agents qui font un travail nécessaire ne fera pas apparaître des candidats aux concours d'enseignant.

Et puis attention à la "numérisation". L'externalisation, permise par l'informatisation, de certains services ou certaines fonctions ne sont pas toujours productifs. Maintenant si j'appelle le rectorat pour savoir pourquoi telle ou telle mission ne m'a pas été remboursée ils sont incapables de me le dire car c'est externalisé et ils ne savent (ou veulent... ?) pas me dire où appeler pour comprendre pourquoi telle mission effectuée ne m'est pas remboursée.
avatar
Jacq
Doyen

Re: Les académies pourraient être réorganisées.

par Jacq le Mar 22 Mai 2018 - 21:57
@pailleauquebec a écrit: ....

Sans compter que l'on mesure assez mal la charge de travail des personnes au rectorat (qui est très variable d'un poste à l'autre).

....

Oui. Idem pour les fac, pour la région....
pailleauquebec
Fidèle du forum

Re: Les académies pourraient être réorganisées.

par pailleauquebec le Mar 22 Mai 2018 - 23:07
@pogonophile a écrit:Par ailleurs, c'est bien beau de "redéployer les moyens", encore faut-il qu'ils soient effectivement utilisés : supprimer les postes d'agents qui font un travail nécessaire ne fera pas apparaître des candidats aux concours d'enseignant.

C'est pour cela que je pense que le plus simple c'est de leur proposer de travailler en école/collège/lycée près de chez eux.

_________________
www.reformeducollege.fr
avatar
pogonophile
Niveau 10

Re: Les académies pourraient être réorganisées.

par pogonophile le Mer 23 Mai 2018 - 5:54
Tu veux mettre en établissement... les DP qui s'occupent du recrutement des contractuels ou des affectations des TZR, la médecine de prévention, le service juridique, la paye... ? Un par ci par là ? Dans des bureaux qu'on construirait pour l'occasion ?
C'est carrément indispensable, pourquoi ne pas l'avoir déjà fait ?!
avatar
JEMS
Modérateur

Re: Les académies pourraient être réorganisées.

par JEMS le Mer 23 Mai 2018 - 6:08
Pour passe de temps en temps au Rectorat, les gestionnaires croulent sous le travail. Chez nous, les gestionnaires ont entre 1500 et 3000 dossiers ! Il n'y a plus de spécialisation dans le suivi des PLP/Certifiés, et je ne parle même pas de personnels chargés du suivi des contractuels. Vu le nombre exponentiel de contrats, ils sont loin de chômer.
Contenu sponsorisé

Re: Les académies pourraient être réorganisées.

par Contenu sponsorisé
Voir le sujet précédentRevenir en hautVoir le sujet suivant
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum