Collège : Les thèmes facultatifs provoquent des protestations contre les projets de programmes d'histoire.

Page 3 sur 5 Précédent  1, 2, 3, 4, 5  Suivant

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Re: Collège : Les thèmes facultatifs provoquent des protestations contre les projets de programmes d'histoire.

Message par Zakalwe le Jeu 23 Avr 2015 - 20:33

@Laotzi a écrit:Je ne comprends pas bien la bataille rangée qui se joue ici. Le Figaro sort un article jouant sur la fibre identitaire, clairement, ce qui ne nous surprendra guère. Mais ce n'est pas une raison pour balayer d'un revers de main ce qui peut être dit sur ce programme.
Je crois aussi qu'il y a clairement un programme avec l'existence même de ces chapitres optionnels et je ne vois pas en quoi s'y opposer revient à vouloir le retour d'un carcan horaire et d'un saupoudrage de multiples chapitres ou encore le retour à des études imposées (surtout pas). J'approuve totalement l'absence de carcan horaire (il suffirait peut-être de préciser en préambule que chaque grand thème doit avoir à peu près le même nombre d'heures à y consacrer, avec évidemment de la flexibilité) et le fait que le nombre de chapitres soient réduits avec des intitulés plus larges laissant une véritable liberté pédagogique au professeur. Pour autant, je ne comprends vraiment pas cette histoire de chapitres optionnels, non seulement en raison du choix de ceux-ci (quand même, l'humanisme optionnel ! déjà que cette période est massacrée en de multiples études en seconde) qui peuvent évidemment donner sujet à discussion mais pour leur existence et leur répartition même. Pourquoi n'y en a-t-il que deux en 4e et six en 5e ? On ne comprend pas du tout la logique qui prévaut). A la limite, j'aurais mieux compris que l'on propose un choix entre deux chapitres optionnels (puisque lorsqu'ils existent, ils fonctionnent par deux dans un même thème). Mais là cela me semble incohérent, et même contraire à la logique de socle commun (et je n'en suis pourtant pas du tout un défenseur). Il y a quelque chose de bancal dans la conception de ces programmes avec ces chapitres optionnels (programmes, pourtant, qui sont effectivement globalement satisfaisants j'ai l'impression).
Evitons donc, je crois, d'avoir un réflexe corporatiste d'historien (ou d'invoquer une confiance dont je ne comprends pas le lien ici) lorsque des professeurs d'autres disciplines émettent des réserves et gardons-nous le droit de porter des interrogations sur ces programmes, ce qui ne signifie nullement les remettre en cause dans leur globalité, ni vouloir revenir à l'ancien système. Il y a beaucoup de points positifs, même sans doute surtout des points positifs, mais des aspects qui interrogent (certes les articles de presse ne le font sans doute pas de la bonne façon).

Pour le coup, ça m'évite d'avoir à écrire la même chose. Oui ce programme est un mieux, et puisqu'il fallait faire des choix, ceux qu'il fait sont globalement intéressants. On pourra assurément toujours chipoter sur l'absence des mérovingiens (mon péché mignon depuis qu'on m'a collé des Td à assurer sur eux^^), mais bon, il faut savoir raison garder.
Par contre, le principe des chapitres optionnels est actuellement mal géré/équilibré/présenté, et je ne vois pas où serait le mal à le dire et l'expliquer, puisqu'il parait qu'on nous consultera. Donc oui, ne serait que pour éviter les polémiques stériles, ça ne changera pas l'esprit du programme que de dire en gras que le christianisme médiéval ou les Lumières doivent être étudiées (pour la période de recul que représente la "renaissance", je suis plus mitigé Razz ). De même, reformuler de manière plus cohérente les chapitres actuellement optionnels de la médiévale en 5e ne serait pas un luxe.

Mais encore une fois, entre ces critiques et celles de la Croix, il y a un monde, et il serait dommage de faire comme si il s'agissait du même discours...

Zakalwe
Niveau 8


Revenir en haut Aller en bas

Re: Collège : Les thèmes facultatifs provoquent des protestations contre les projets de programmes d'histoire.

Message par Ventre-Saint-Gris le Jeu 23 Avr 2015 - 20:41

@Elyas a écrit:Je ne vois absolument pas le lien avec le sujet ou ce que je dis. La question du DNB et de sa correction est un sujet à part (et 28,5/40 en HG, ton établissement a une moyenne supérieure de 2 points à la moyenne nationale au passage, donc c'est très bizarre ce que tu dis).
Le lien est peut-être très flou, tu as raison, et j'ai peut-être bien eu tort d'y aller de mes petites vues sur un sujet que je connais réellement trop peu. Je dis ça sans ironie, hein ! Et en relisant mon message, j'y trouve une tonalité que je ne voulais pas y mettre.

J'explicite donc juste ce que je voulais dire et ce que je croyais avoir compris. Au-delà des intitulés du programme, je crois comprendre qu'un des sujets de tension sur ces nouveaux programmes-curriculums (ou curricula pour ceux que ça amuse), c'est qu'on les a quelque peu "épurés" : finies les listes interminables de connaissances. L'idée étant qu'on privilégie ce que tu nommes "donner des clés pour questionner le monde". Et je suis parti là-dessus en passant sans doute totalement à côté de ce qui était le sujet.
Au temps pour moi.

Et effectivement, le coup des 2 points au-dessus de la moyenne nationale est curieux. Malgré tout, dans un bahut à petit effectif, j'ai déjà vu ce genre de blague, notamment en français : l'ineptie du brevet (qui évalue on ne sait pas toujours trop quoi, finalement) et l'aléa que donne un échantillonnage très réduit aboutit parfois à ce genre de bizarrerie statistique. Mon petit collège était ainsi passé il y a quelques années des dernières aux premières places de l'académie.

Ventre-Saint-Gris
Niveau 6


Revenir en haut Aller en bas

Re: Collège : Les thèmes facultatifs provoquent des protestations contre les projets de programmes d'histoire.

Message par Elyas le Jeu 23 Avr 2015 - 20:51

@Ventre-Saint-Gris a écrit:
@Elyas a écrit:Je ne vois absolument pas le lien avec le sujet ou ce que je dis. La question du DNB et de sa correction est un sujet à part (et 28,5/40 en HG, ton établissement a une moyenne supérieure de 2 points à la moyenne nationale au passage, donc c'est très bizarre ce que tu dis).
Le lien est peut-être très flou, tu as raison, et j'ai peut-être bien eu tort d'y aller de mes petites vues sur un sujet que je connais réellement trop peu. Je dis ça sans ironie, hein ! Et en relisant mon message, j'y trouve une tonalité que je ne voulais pas y mettre.

J'explicite donc juste ce que je voulais dire et ce que je croyais avoir compris. Au-delà des intitulés du programme, je crois comprendre qu'un des sujets de tension sur ces nouveaux programmes-curriculums (ou curricula pour ceux que ça amuse), c'est qu'on les a quelque peu "épurés" : finies les listes interminables de connaissances. L'idée étant qu'on privilégie ce que tu nommes "donner des clés pour questionner le monde". Et je suis parti là-dessus en passant sans doute totalement à côté de ce qui était le sujet.
Au temps pour moi.

Et effectivement, le coup des 2 points au-dessus de la moyenne nationale est curieux. Malgré tout, dans un bahut à petit effectif, j'ai déjà vu ce genre de blague, notamment en français : l'ineptie du brevet (qui évalue on ne sait pas toujours trop quoi, finalement) et l'aléa que donne un échantillonnage très réduit aboutit parfois à genre de bizarrerie statistique. Mon petit collège était ainsi passé il y a quelques années des dernières aux premières places de l'académie.

Je comprends mieux. En fait, le DNB est un truc bizarre. La moyenne nationale est de 24,5/40 environ en HG si je me souviens bien. Donc, avec 28,5, tu as un score largement supérieur à la moyenne nationale, d'où mon étonnement.

Personnellement, pour revenir au fond, certains intitulés sont bizarres et je ne vais pas me gêner pour le dire, d'autres seront très rarement choisis (Ville et éducation Suspect en 5e ? Are you serious ?). On sent qu'il y a eu envie de baisser le nombre d'entrées tout en craignant que cela soit critiqué d'où la solution bizarre des obligatoires/facultatifs dans le cycle 4. C'est une solution bancale. En plus, ils ont anticipé une chose terrifiante : l'HG sera dans les EPI de façon quasi-certaine. Donc, pour sauver les meubles, ils ont eu cette idée d'obligatoire/optionnel. Cela a dû être notre part de soumission à la réforme pour échapper à la logique curriculaire totale. Pure supposition personnelle, évidemment.

Elyas
Grand Maître


Revenir en haut Aller en bas

Re: Collège : Les thèmes facultatifs provoquent des protestations contre les projets de programmes d'histoire.

Message par Balthamos le Jeu 23 Avr 2015 - 20:54

Pour revenir au débat sur les thèmes facultatifs (et sortir du débat idéologique que le figaro veut instaurer), c'est vrai que l'architecture des thèmes est intéressante. Parfois, on a la choix avec 3 sous thèmes facultatifs, parfois aucun (suivant les thèmes et les années).

Puis en y regardant de plus près, les sous thèmes facultatifs me paraissent être un approfondissement du thème principal.
Ainsi par exemple : 5e :
Thème 3- XVe - XVIIe siècles : nouveaux mondes, nouvelles idées. Il est évident que pour répondre à ce thème, nous ne devons pas faire que "L’émergence du roi absolu" (thème obligatoire) mais aussi les découvertes pour "nouveaux mondes" ("Le monde vers 1500"- thème facultatif) et les nouvelles idées (humanisme et les réformes- "Pensée humaniste, Réformes et conflits religieux", thème facultatif)

Tout comme pour la 4e,expliquer  "L'Europe et le monde XVIIe – XIXe siècles " seulement par les empire coloniaux et la révolution française ne va pas.

Donc d'après cette lecture et en mettant en regard les sous- thèmes facultatifs et les thèmes du programme, c'est une possibilité laissée à l'enseignant de faire un approfondissement sur un point précis. Cette étrangeté s'explique aussi par l’existence des EPI, une porte d'entrée dans un travail différent...

Balthamos
Sage


Revenir en haut Aller en bas

Re: Collège : Les thèmes facultatifs provoquent des protestations contre les projets de programmes d'histoire.

Message par Presse-purée le Jeu 23 Avr 2015 - 21:05

Sinon, y'a toujours de l'Antique aux programmes, où c'est aussi option "chasse sportive au FAMAS" comme pour les LCA?

_________________
Homines, dum docent, discunt.Sénèque, Epistulae Morales ad Lucilium VII, 8

"La culture est aussi une question de fierté, de rapport de soi à soi, d’esthétique, si l’on veut, en un mot de constitution du sujet humain." (Paul Veyne, La société romaine)
"Soyez résolus de ne servir plus, et vous voilà libres". La Boétie
"Confondre la culture et son appropriation inégalitaire du fait des conditions sociales : quelle erreur !" H. Pena-Ruiz
"Il vaut mieux qu'un élève sache tenir un balai plutôt qu'il ait été initié à la philosophie: c'est ça le socle commun" un IPR

Presse-purée
Grand sage


Revenir en haut Aller en bas

Re: Collège : Les thèmes facultatifs provoquent des protestations contre les projets de programmes d'histoire.

Message par Elyas le Jeu 23 Avr 2015 - 21:08

@Presse-purée a écrit:Sinon, y'a toujours de l'Antique aux programmes, où c'est aussi option "chasse sportive au FAMAS" comme pour les LCA?


La 6e est toujours le domaine de l'Antiquité (avec un bout de Néolithique).

Elyas
Grand Maître


Revenir en haut Aller en bas

Re: Collège : Les thèmes facultatifs provoquent des protestations contre les projets de programmes d'histoire.

Message par Balthamos le Jeu 23 Avr 2015 - 21:12

@Presse-purée a écrit:Sinon, y'a toujours de l'Antique aux programmes, où c'est aussi option "chasse sportive au FAMAS" comme pour les LCA?

Programme 6e

La longue histoire de l’humanité et des migrations
Croyances et récits fondateurs dans la Méditerranée antique au Ier millénaire avant J.‐C.
L’Empire romain dansle monde antique

Cycle 3, donc pas de thèmes facultatifs

Balthamos
Sage


Revenir en haut Aller en bas

Re: Collège : Les thèmes facultatifs provoquent des protestations contre les projets de programmes d'histoire.

Message par KrilinXV3 le Jeu 23 Avr 2015 - 21:25

Pour moi les programmes de 4e et de 3e de la version 2008 étaient trop longs. Les projets de programme de 2015 paraissaient satisfaisants, quoiqu'insuffisants en matière de réduction (parce que les EPI, hein...). Le problème, c'est qu'on ne peut pas réduire les programmes d'histoire sans que l'ensemble de la société s'en empare. Quelque part, c'est tout à fait positif. Mais pitié, avant d'intervenir, renseignez-vous au moins en lisant les textes sur eduscol, ça évitera de perdre du temps à rectifier les âneries qu'on lit ici et ailleurs (bravo aux collègues pour leur patience, pour toute personne au-dessus de 18 ans, personnellement, je n'ai n'en ai plus aucune).

Sur ce je vous laisse, je vais aller troller sur le fil "nouveaux programmes, physique-chimie" pour me plaindre qu'il n'y a plus assez d'électricité dans le programme, et rappeler à quel point je suis triste pour ma nièce et mon petit voisin, de savoir qu'ils ne feront jamais le dipôle RC, cours qui m'avait passionné et qui a eu une grande part dans la construction de mon identité personnelle Very Happy Twisted Evil Twisted Evil Twisted Evil Twisted Evil

_________________
Asinus asinum fricat

KrilinXV3
Fidèle du forum


Revenir en haut Aller en bas

Re: Collège : Les thèmes facultatifs provoquent des protestations contre les projets de programmes d'histoire.

Message par Isis39 le Jeu 23 Avr 2015 - 21:38

arth75 a écrit:Pour moi les programmes de 4e et de 3e de la version 2008 étaient trop longs. Les projets de programme de 2015 paraissaient satisfaisants, quoiqu'insuffisants en matière de réduction (parce que les EPI, hein...). Le problème, c'est qu'on ne peut pas réduire les programmes d'histoire sans que l'ensemble de la société s'en empare. Quelque part, c'est tout à fait positif. Mais pitié, avant d'intervenir, renseignez-vous au moins en lisant les textes sur eduscol, ça évitera de perdre du temps à rectifier les âneries qu'on lit ici et ailleurs (bravo aux collègues pour leur patience, pour toute personne au-dessus de 18 ans, personnellement, je n'ai n'en ai plus aucune).

Sur ce je vous laisse, je vais aller troller sur le fil "nouveaux programmes, physique-chimie" pour me plaindre qu'il n'y a plus assez d'électricité dans le programme, et rappeler à quel point je suis triste pour ma nièce et mon petit voisin, de savoir qu'ils ne feront jamais le dipôle RC, cours qui m'avait passionné et qui a eu une grande part dans la construction de mon identité personnelle Very Happy Twisted Evil Twisted Evil Twisted Evil Twisted Evil
yesyes lol!

Isis39
Empereur


Revenir en haut Aller en bas

Re: Collège : Les thèmes facultatifs provoquent des protestations contre les projets de programmes d'histoire.

Message par Gryphe le Jeu 23 Avr 2015 - 22:15

arth75 a écrit:Sur ce je vous laisse, je vais aller troller sur le fil "nouveaux programmes, physique-chimie" pour me plaindre qu'il n'y a plus assez d'électricité dans le programme, et rappeler à quel point je suis triste pour ma nièce et mon petit voisin, de savoir qu'ils ne feront jamais le dipôle RC, cours qui m'avait passionné et qui a eu une grande part dans la construction de mon identité personnelle Very Happy Twisted Evil Twisted Evil Twisted Evil Twisted Evil

C'est gentil de te moquer. Very Happy

Mais je ne suis pas sûre que pour la construction d'une identité personnelle, on puisse comparer le dipôle et Humanisme, Renaissance, Réforme et Philosophes des Lumières.

Enfin c'est juste mon avis. Very Happy

Gryphe
Médiateur


Revenir en haut Aller en bas

Re: Collège : Les thèmes facultatifs provoquent des protestations contre les projets de programmes d'histoire.

Message par Honchamp le Jeu 23 Avr 2015 - 22:32

Effectivement, Gryphe.
Je trouverais dommage de ne pas parler aux élèves de la Renaissance (l'Humanisme, bon..je trouve ça difficile) et de la Réforme. Notamment la critique par Luther des oeuvres : pélerinages, reliques, indulgences, le Ex-Opere Operato...c'est bien utile et on peut même en rigoler franchement avec les élèves..
Idem avec les Lumières. Quand Voltaire évoque le pape (de mémoire) en le traitant d'idole...
Je sais bien qu'enseigner, c'est choisir, mais il me semble qu'il y a des connaissances fondatrices.
Je pense qu'il est bon que les non-spécialistes donnent leur avis, pas forcément qu'ils tranchent, mais leur avis peut faire réfléchir.

_________________
"Tu verras bien qu'il n'y aura pas que moi, assise par terre comme ça.."

Honchamp
Neoprof expérimenté


Revenir en haut Aller en bas

Re: Collège : Les thèmes facultatifs provoquent des protestations contre les projets de programmes d'histoire.

Message par Olympias le Jeu 23 Avr 2015 - 23:14

Mais QUI demande l'enseignement d'un roman national ? Ça n'a existé que sous la Troisième république (je ne parle pas de Vichy). Je ne l'ai jamais eu en cours comme élève ni ne l'ai enseigné comme prof ! Qd il y a des chapitres/thèmes sur l'histoire de la France, j'enseigne l'histoire des faits tels qu'ils ont eu lieu. Il faudrait aussi éviter d'autres mythologies...

Olympias
Enchanteur


Revenir en haut Aller en bas

Re: Collège : Les thèmes facultatifs provoquent des protestations contre les projets de programmes d'histoire.

Message par JPhMM le Jeu 23 Avr 2015 - 23:18

arth75 a écrit:Sur ce je vous laisse, je vais aller troller sur le fil "nouveaux programmes, physique-chimie" pour me plaindre qu'il n'y a plus assez d'électricité dans le programme, et rappeler à quel point je suis triste pour ma nièce et mon petit voisin, de savoir qu'ils ne feront jamais le dipôle RC, cours qui m'avait passionné et qui a eu une grande part dans la construction de mon identité personnelle Very Happy Twisted Evil Twisted Evil Twisted Evil Twisted Evil
Ce mépris pour les cours de nos collègues de physique-chimie me laisse sans voix.

_________________
Labyrinthe où l'admiration des ignorants et des idiots qui prennent pour savoir profond tout ce qu'ils n'entendent pas, les a retenus, bon gré malgré qu'ils en eussent. D'ailleurs, il n'y a point de meilleur moyen pour mettre en vogue ou pour défendre des doctrines étranges et absurdes, que de les munir d'une légion de mots obscurs, douteux , et indéterminés. Ce qui pourtant rend ces retraites bien plus semblables à des cavernes de brigands ou à des tanières de renards qu'à des forteresses de généreux guerriers. Que s'il est malaisé d'en chasser ceux qui s'y réfugient, ce n'est pas à cause de la force de ces lieux-là, mais à cause des ronces, des épines et de l'obscurité des buissons dont ils sont environnés. Car la fausseté étant par elle-même incompatible avec l'esprit de l'homme, il n'y a que l'obscurité qui puisse servir de défense à ce qui est absurde. — John Locke

JPhMM
Demi-dieu


Revenir en haut Aller en bas

Re: Collège : Les thèmes facultatifs provoquent des protestations contre les projets de programmes d'histoire.

Message par Olympias le Jeu 23 Avr 2015 - 23:22

@JPhMM a écrit:
arth75 a écrit:Sur ce je vous laisse, je vais aller troller sur le fil "nouveaux programmes, physique-chimie" pour me plaindre qu'il n'y a plus assez d'électricité dans le programme, et rappeler à quel point je suis triste pour ma nièce et mon petit voisin, de savoir qu'ils ne feront jamais le dipôle RC, cours qui m'avait passionné et qui a eu une grande part dans la construction de mon identité personnelle Very Happy Twisted Evil Twisted Evil Twisted Evil Twisted Evil
Ce mépris pour les cours de nos collègues de physique-chimie me laisse sans voix.
topela

Olympias
Enchanteur


Revenir en haut Aller en bas

Re: Collège : Les thèmes facultatifs provoquent des protestations contre les projets de programmes d'histoire.

Message par Balthamos le Jeu 23 Avr 2015 - 23:30

arth75 a écrit:

Sur ce je vous laisse, je vais aller troller sur le fil "nouveaux programmes, physique-chimie" pour me plaindre qu'il n'y a plus assez d'électricité dans le programme, et rappeler à quel point je suis triste pour ma nièce et mon petit voisin, de savoir qu'ils ne feront jamais le dipôle RC, cours qui m'avait passionné et qui a eu une grande part dans la construction de mon identité personnelle Very Happy Twisted Evil Twisted Evil Twisted Evil Twisted Evil
yesyes lol! lol!

Balthamos
Sage


Revenir en haut Aller en bas

Re: Collège : Les thèmes facultatifs provoquent des protestations contre les projets de programmes d'histoire.

Message par Balthamos le Jeu 23 Avr 2015 - 23:30

@Gryphe a écrit:
arth75 a écrit:Sur ce je vous laisse, je vais aller troller sur le fil "nouveaux programmes, physique-chimie" pour me plaindre qu'il n'y a plus assez d'électricité dans le programme, et rappeler à quel point je suis triste pour ma nièce et mon petit voisin, de savoir qu'ils ne feront jamais le dipôle RC, cours qui m'avait passionné et qui a eu une grande part dans la construction de mon identité personnelle Very Happy Twisted Evil Twisted Evil Twisted Evil Twisted Evil

C'est gentil de te moquer. Very Happy

Mais je ne suis pas sûre que pour la construction d'une identité personnelle, on puisse comparer le dipôle et Humanisme, Renaissance, Réforme et Philosophes des Lumières.

Enfin c'est juste mon avis. Very Happy

Pourtant entre les Lumières et l'électricité, il y a un lien il me semble.

Balthamos
Sage


Revenir en haut Aller en bas

Re: Collège : Les thèmes facultatifs provoquent des protestations contre les projets de programmes d'histoire.

Message par John le Jeu 23 Avr 2015 - 23:32

De même qu'entre la Re-naissance et la Lumi-nescence.
Un peu de transdisciplinaire, enfin.

_________________
En achetant des articles au lien ci-dessous, vous nous aidez, sans frais, à gérer le forum. Merci !


"Celui qui ne participe pas à la lutte participe à la défaite" (Brecht)
"La nostalgie, c'est plus ce que c'était" (Simone Signoret)
"Les médias participent à la falsification permanente de l'information" (Umberto Eco)

John
Médiateur


Revenir en haut Aller en bas

Re: Collège : Les thèmes facultatifs provoquent des protestations contre les projets de programmes d'histoire.

Message par KrilinXV3 le Jeu 23 Avr 2015 - 23:53

@Gryphe a écrit:
C'est gentil de te moquer. Very Happy

Mais je ne suis pas sûre que pour la construction d'une identité personnelle, on puisse comparer le dipôle et Humanisme, Renaissance, Réforme et Philosophes des Lumières.

Enfin c'est juste mon avis. Very Happy
Une légère boutade pour détendre l'atmosphère qui en a bien besoin. Very Happy Pardon, j'avoue que celle-ci était sans doute un peu trop ciblée... I love you
Il n'empêche que nous autres profs d'histoire voyons à cette occasion quelle responsabilité repose sur nos si fragiles épaules Wink

@JPhMM a écrit:
Ce mépris pour les cours de nos collègues de physique-chimie me laisse sans voix.
Moi c'est votre tartufferie qui me coupe le sifflet. Rassurez-moi, bien qu'aphone, vous avez toujours des yeux pour voir ?
Pour être plus explicite: lol! lol! lol! mdr Lool
Allez, sans rancune santeverre

KrilinXV3
Fidèle du forum


Revenir en haut Aller en bas

Re: Collège : Les thèmes facultatifs provoquent des protestations contre les projets de programmes d'histoire.

Message par JPhMM le Jeu 23 Avr 2015 - 23:58

L'ironie ne semble pas faire partie des choses que les vôtres soient en mesure de voir.

_________________
Labyrinthe où l'admiration des ignorants et des idiots qui prennent pour savoir profond tout ce qu'ils n'entendent pas, les a retenus, bon gré malgré qu'ils en eussent. D'ailleurs, il n'y a point de meilleur moyen pour mettre en vogue ou pour défendre des doctrines étranges et absurdes, que de les munir d'une légion de mots obscurs, douteux , et indéterminés. Ce qui pourtant rend ces retraites bien plus semblables à des cavernes de brigands ou à des tanières de renards qu'à des forteresses de généreux guerriers. Que s'il est malaisé d'en chasser ceux qui s'y réfugient, ce n'est pas à cause de la force de ces lieux-là, mais à cause des ronces, des épines et de l'obscurité des buissons dont ils sont environnés. Car la fausseté étant par elle-même incompatible avec l'esprit de l'homme, il n'y a que l'obscurité qui puisse servir de défense à ce qui est absurde. — John Locke

JPhMM
Demi-dieu


Revenir en haut Aller en bas

Re: Collège : Les thèmes facultatifs provoquent des protestations contre les projets de programmes d'histoire.

Message par KrilinXV3 le Ven 24 Avr 2015 - 0:03

@JPhMM a écrit:L'ironie ne semble pas faire partie des choses que les vôtres soient en mesure de voir.
Dans ce cas, toutes mes excuses.

KrilinXV3
Fidèle du forum


Revenir en haut Aller en bas

Re: Collège : Les thèmes facultatifs provoquent des protestations contre les projets de programmes d'histoire.

Message par Carnyx le Ven 24 Avr 2015 - 0:04

Il faut rester humbles : la plupart des élèves d'aujourd'hui s'en foutent de nos matières. « Y a trop de travail et ça sert à rien. »

Le monde est né avec eux, comme le dit une élève de 1re « l'histoire c'est du passé ! ». C'est bien, t'as tout compris !

_________________
Of all tyrannies, a tyranny sincerely exercised for the good of its victims may be the most oppressive. It would be better to live under robber barons than under omnipotent moral busybodies. The robber baron’s cruelty may sometimes sleep, his cupidity may at some point be satiated; but those who torment us for our own good will torment us without end for they do so with the approval of their own conscience.

Carnyx
Neoprof expérimenté


Revenir en haut Aller en bas

Re: Collège : Les thèmes facultatifs provoquent des protestations contre les projets de programmes d'histoire.

Message par Gryphe le Ven 24 Avr 2015 - 0:05

arth75 a écrit:
@Gryphe a écrit:C'est gentil de te moquer. Very Happy

Une légère boutade pour détendre l'atmosphère qui en a bien besoin. Very Happy Pardon, j'avoue que celle-ci était sans doute un peu trop ciblée... I love you
Il n'empêche que nous autres profs d'histoire voyons à cette occasion quelle responsabilité repose sur nos si fragiles épaules Wink

Allez, sans rancune santeverre

santeverre

Gryphe
Médiateur


Revenir en haut Aller en bas

Re: Collège : Les thèmes facultatifs provoquent des protestations contre les projets de programmes d'histoire.

Message par KrilinXV3 le Ven 24 Avr 2015 - 0:06

@Carnyx a écrit:Il faut rester humbles : la plupart des élèves d'aujourd'hui s'en foutent de nos matières. « Y a trop de travail et ça sert à rien. »

Le monde est né avec eux, comme le dit une élève de 1re « l'histoire c'est du passé ! ». C'est bien, t'as tout compris !

Mais ils ont raison les élèves, rien à redire là-dessus... La Croix, Le Figaro, Brighelli et NVB devraient en prendre de la graine...

_________________
Asinus asinum fricat

KrilinXV3
Fidèle du forum


Revenir en haut Aller en bas

Re: Collège : Les thèmes facultatifs provoquent des protestations contre les projets de programmes d'histoire.

Message par JPhMM le Ven 24 Avr 2015 - 0:15

Je me souviens avoir été très troublé ( Laughing ) par les circuits RC : un circuit électrique concret qui fait devant mes yeux une équation différentielle, cela m'impressionnait grââve. La capacité d'étonnement de la jeunesse.

_________________
Labyrinthe où l'admiration des ignorants et des idiots qui prennent pour savoir profond tout ce qu'ils n'entendent pas, les a retenus, bon gré malgré qu'ils en eussent. D'ailleurs, il n'y a point de meilleur moyen pour mettre en vogue ou pour défendre des doctrines étranges et absurdes, que de les munir d'une légion de mots obscurs, douteux , et indéterminés. Ce qui pourtant rend ces retraites bien plus semblables à des cavernes de brigands ou à des tanières de renards qu'à des forteresses de généreux guerriers. Que s'il est malaisé d'en chasser ceux qui s'y réfugient, ce n'est pas à cause de la force de ces lieux-là, mais à cause des ronces, des épines et de l'obscurité des buissons dont ils sont environnés. Car la fausseté étant par elle-même incompatible avec l'esprit de l'homme, il n'y a que l'obscurité qui puisse servir de défense à ce qui est absurde. — John Locke

JPhMM
Demi-dieu


Revenir en haut Aller en bas

Re: Collège : Les thèmes facultatifs provoquent des protestations contre les projets de programmes d'histoire.

Message par KrilinXV3 le Ven 24 Avr 2015 - 0:23

@JPhMM a écrit:Je me souviens avoir été très troublé ( Laughing ) par les circuits RC : un circuit électrique concret qui fait devant mes yeux une équation différentielle, cela m'impressionnait grââve. La capacité d'étonnement de la jeunesse.
Bachelier S (spé SVT, donc "cancre" par essence), je n'ai jamais réussi à comprendre tous ces trucs. Je me souviens d'un enchaînement "Le dipôle RC", "le dipôle RL", "le dipôle RLC"... et je n'arrive toujours pas à me souvenir de ce que c'est...
A la rigueur, tout ce qui me reste de cette année de Physique/Chimie, c'est la fabrication d'un ester à l'odeur de banane. Et je ne parle que d'un souvenir. "Une madeleine de Proust", en moins objectivement agréable.

KrilinXV3
Fidèle du forum


Revenir en haut Aller en bas

Page 3 sur 5 Précédent  1, 2, 3, 4, 5  Suivant

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut


 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum