Nouveaux programmes d'histoire : le député européen Nicolas Bay (Front National) s'indigne.

Page 1 sur 2 1, 2  Suivant

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Nouveaux programmes d'histoire : le député européen Nicolas Bay (Front National) s'indigne.

Message par John le Ven 24 Avr 2015 - 0:25

Réformes des programmes scolaires : Najat Vallaud-Belkacem met toute la gloire de l’histoire de France à la fosse !
Communiqué de presse de Nicolas Bay, Secrétaire général du Front National, Député français au Parlement européen

La réforme du collège défendue par Najat Vallaud-Belkacem, qui s’inscrit dans la droite ligne de la « rénovation » des programmes scolaires lancée par Xavier Darcos et Luc Chatel, anciens ministres UMP de l’Éducation, constitue une nouvelle étape dans l’effacement de l’apprentissage de notre roman national, et donc de la mémoire collective des Français.

La proposition d’une refonte des programmes scolaires, rendant par exemple l’enseignement de l’histoire médiévale facultatif alors que cette période historique fonde notre identité, témoigne de l’acharnement continue avec lequel les socialistes s’efforcent de gommer les racines de notre nation, et notamment son héritage chrétien.

Mais ce processus ne se limite hélas pas à la chrétienté : les programmes d’histoire rayent également sans vergogne les Lumières, alors que les élèves étudieront obligatoirement la naissance de l’islam et sa culture.

Le Front National dénonce la volonté du pouvoir socialiste d’amoindrir tout ce qui illustre l’excellence et la grandeur de notre nation. Ce travail de fossoyeurs de notre Histoire est symptomatique des réflexes des élites mondialistes : sans racines ni attaches, elles refusent aux plus jeunes le droit légitime de renouer les liens fondant notre nation. C’est la fierté d’être Français que l’école devrait enseigner plutôt que la repentance et le déni de notre identité.
http://www.rbmfrance.com/reformes-des-programmes-scolaires-najat-vallaud-belkacem-met-toute-la-gloire-de-lhistoire-de-france-a-la-fosse/

_________________
En achetant des articles au lien ci-dessous, vous nous aidez, sans frais, à gérer le forum. Merci !


"Celui qui ne participe pas à la lutte participe à la défaite" (Brecht)
"La nostalgie, c'est plus ce que c'était" (Simone Signoret)
"Les médias participent à la falsification permanente de l'information" (Umberto Eco)

John
Médiateur


Revenir en haut Aller en bas

Re: Nouveaux programmes d'histoire : le député européen Nicolas Bay (Front National) s'indigne.

Message par auléric le Ven 24 Avr 2015 - 8:30

Au vu d'un bon nombre de commentaires croisés sur le net, il va rencontrer un large assentiment et c'est du pain béni pour le RBM No
C'est une énorme maladresse politique ces modules facultatifs

auléric
Neoprof expérimenté


Revenir en haut Aller en bas

Re: Nouveaux programmes d'histoire : le député européen Nicolas Bay (Front National) s'indigne.

Message par Marcel Khrouchtchev le Ven 24 Avr 2015 - 8:40

C'est quand même paradoxal de voir ces gens qui ravivent la mémoire de la guerre d'Algérie et commémorent les assassins de l'OAS, et qui ensuite se plaignent qu'on n'enseigne pas les Lumières.
Pour le reste, on voit quand même assez clairement que ce texte est avant tout guidé par le rejet de l'islam, bien avant tout réel intérêt pour l'étude de l'histoire.

Marcel Khrouchtchev
Enchanteur


Revenir en haut Aller en bas

Re: Nouveaux programmes d'histoire : le député européen Nicolas Bay (Front National) s'indigne.

Message par ysabel le Ven 24 Avr 2015 - 8:45

C'était évidemment attendu...

_________________
« vous qui entrez, laissez toute espérance ». Dante

« Il vaut mieux n’avoir rien promis que promettre sans accomplir » (L’Ecclésiaste)

ysabel
Enchanteur


Revenir en haut Aller en bas

Re: Nouveaux programmes d'histoire : le député européen Nicolas Bay (Front National) s'indigne.

Message par Feuchtwanger le Ven 24 Avr 2015 - 8:55

@Marcel Khrouchtchev a écrit:C'est quand même paradoxal de voir ces gens qui ravivent la mémoire de la guerre d'Algérie et commémorent les assassins de l'OAS, et qui ensuite se plaignent qu'on n'enseigne pas les Lumières.
Pour le reste, on voit quand même assez clairement que ce texte est avant tout guidé par le rejet de l'islam, bien avant tout réel intérêt pour l'étude de l'histoire.

Au contraire c'est extrêmement logique quand on voit le poids qu'on eu les héritages des Lumières dans la mise en place des processus coloniaux en général et sur l'Algérie en particulier.

Feuchtwanger
Niveau 7


Revenir en haut Aller en bas

Re: Nouveaux programmes d'histoire : le député européen Nicolas Bay (Front National) s'indigne.

Message par Marcel Khrouchtchev le Ven 24 Avr 2015 - 8:59

@Feuchtwanger a écrit:
@Marcel Khrouchtchev a écrit:C'est quand même paradoxal de voir ces gens qui ravivent la mémoire de la guerre d'Algérie et commémorent les assassins de l'OAS, et qui ensuite se plaignent qu'on n'enseigne pas les Lumières.
Pour le reste, on voit quand même assez clairement que ce texte est avant tout guidé par le rejet de l'islam, bien avant tout réel intérêt pour l'étude de l'histoire.

Au contraire c'est extrêmement logique quand on voit le poids qu'on eu les héritages des Lumières dans la mise en place des processus coloniaux en général et sur l'Algérie en particulier.

Oui, c'est vrai que Robert Ménard est un ardent défenseur des Lumières Laughing
Non, franchement, tu illustres parfaitement un des grands travers que l'on observe souvent: l'anachronisme et le manque de contextualisation, mais aussi ma manie de juger les époques passées à l'aune de nos valeurs contemporaines génèrent des contresens comme l'étude de "l'antisémitisme" de Voltaire par exemple.
Que la colonisation ait été guidée au départ par des idéaux hérités des Lumières, pourquoi pas. Mais que les nostalgiques actuels de l'Algérie française en soient les descendants intellectuels, là c'est du grand n'importe quoi.

Marcel Khrouchtchev
Enchanteur


Revenir en haut Aller en bas

Re: Nouveaux programmes d'histoire : le député européen Nicolas Bay (Front National) s'indigne.

Message par Feuchtwanger le Ven 24 Avr 2015 - 9:10

Comment s'appelle le site de Ménard? Ah oui, Boulevard Voltaire.

Que cela ne te plaise pas c'est une chose, mais dans l'histoire des idées, tout mouvement intellectuel est riches de potentialités qui bifurquent ensuite. L'extrême droite contemporaine (du moins dans sa composante frontiste) est héritère des Lumières tout comme les mouvements de décolonisation qui se sont réappropriés ces discours dans un autre sens.

Mattei a très bien travaillé là-dessus.

Historiquement, les deux seuls courants qui ont au XIXème siècle pensé l'Algérie en dehors du cadre des Lumières ce sont les bureaux arabes de Napléon III et (avec toute l'ambiguïté de son positivisme), l'Action Française de Maurras.

Feuchtwanger
Niveau 7


Revenir en haut Aller en bas

Re: Nouveaux programmes d'histoire : le député européen Nicolas Bay (Front National) s'indigne.

Message par Marcel Khrouchtchev le Ven 24 Avr 2015 - 9:14

@Feuchtwanger a écrit:Comment s'appelle le site de Ménard? Ah oui, Boulevard Voltaire.

CQFD Laughing

Non, mais soyons un peu sérieux. Ménard ne comprend rien à Voltaire, justement parce qu'il ne le lit pas en le contextualisant. Pas besoin d'arrêter d'enseigner les Lumières, on ne les comprend déjà plus à force de tant d'anachronismes.
Et puis le FN est spécialiste dans la récupération déformée de valeurs ou d'événements (je conseille d'ailleurs le récent ouvrage historiographique sur la bataille de Poitiers en 732, c'est édifiant).

Pour le reste, c'est vraiment décousu et je n'ai pas envie de répondre, mais c'est quand même très révélateur de la conception datée (même avant le positivisme du XIXe!) que tu peux avoir de ce qu'est l'histoire.

Marcel Khrouchtchev
Enchanteur


Revenir en haut Aller en bas

Re: Nouveaux programmes d'histoire : le député européen Nicolas Bay (Front National) s'indigne.

Message par JPhMM le Ven 24 Avr 2015 - 9:15

Heureusement que le site ne s'appelle pas Framboise, je n'aurais plus pu en manger sans me faire traiter.

_________________
Labyrinthe où l'admiration des ignorants et des idiots qui prennent pour savoir profond tout ce qu'ils n'entendent pas, les a retenus, bon gré malgré qu'ils en eussent. D'ailleurs, il n'y a point de meilleur moyen pour mettre en vogue ou pour défendre des doctrines étranges et absurdes, que de les munir d'une légion de mots obscurs, douteux , et indéterminés. Ce qui pourtant rend ces retraites bien plus semblables à des cavernes de brigands ou à des tanières de renards qu'à des forteresses de généreux guerriers. Que s'il est malaisé d'en chasser ceux qui s'y réfugient, ce n'est pas à cause de la force de ces lieux-là, mais à cause des ronces, des épines et de l'obscurité des buissons dont ils sont environnés. Car la fausseté étant par elle-même incompatible avec l'esprit de l'homme, il n'y a que l'obscurité qui puisse servir de défense à ce qui est absurde. — John Locke

JPhMM
Demi-dieu


Revenir en haut Aller en bas

Re: Nouveaux programmes d'histoire : le député européen Nicolas Bay (Front National) s'indigne.

Message par Marcel Khrouchtchev le Ven 24 Avr 2015 - 9:22

@JPhMM a écrit:Heureusement que le site ne s'appelle pas Framboise, je n'aurais plus pu en manger sans me faire traiter.

C'est bien ça le plus dramatique, c'est qu'en annexant de force des auteurs (Boulevard Voltaire, Collectif Racine), l'extrême-droite opère la même OPA que sur les symboles de la République (jusqu'au drapeau!), des personnages (Jeanne d'Arc bien sûr), les événements (Poitiers en 732 par exemple), qui sont devenus aux yeux de certains des marques de l'adhésions aux idées de l'extrême-droite.
Ne tombons pas dans ce piège et montrons combien l'extrême-droite ne comprend rien (version gentille) ou déforme sciemment (c'est ce que je pense) ces symboles.

Marcel Khrouchtchev
Enchanteur


Revenir en haut Aller en bas

Re: Nouveaux programmes d'histoire : le député européen Nicolas Bay (Front National) s'indigne.

Message par WabiSabi le Ven 24 Avr 2015 - 9:39

Marcel Khrouchtchev, que vous le vouliez ou non, et aussi "douloureux" qu'il puisse être de le reconnaître, Feuchtwanger a raison. Les mouvements de colonisation que les pays européens ont menés à la fin du XIXème siècle ont été bien entendu motivé d'abord par l'appât du gain, cela va de soi, mais il est indéniable que politiquement et idéologiquement, cet élan s'est confondu, en France, avec la défense et même la promotion des valeurs de la République comme incarnation de la philosophie des Lumières, dans tout son universalisme. Je vous encourage à relire les discours de Jules Ferry défendant au parlement la diffusion des idées émancipatrices de la Révolution française auprès des populations forcément "inférieures" des contrées africaines.

Toute "lumière" projette une ombre proportionnelle à sa puissance, le nier est puéril. Voltaire n'était pas tout à fait un sain, aussi génial fût-il (son implication dans le commerce triangulaire s'oppose à ses écrits théoriques, par exemple). Bref, il ne faut pas jeter le bébé avec l'eau du bain, mais cela ne doit pas empêcher d'admettre que les Lumières nous ont notamment conduit (ou ont du moins légitimé) à la fois aux conquêtes napoléoniennes et à la colonisation. Je ne vois pas quel mal il y a à dire cela.

Edit : j'ajoute même : le nationalisme (et donc le patriotisme et le chauvinisme) est nécessairement issu de la philosophie des Lumières puisque le concept même de nation n'existait pas avant Valmy. Donc oui, l'extrême-droite est, dans sa conception, elle aussi une héritière des Lumières, dans ce sens. Pensez-vous vraiment que Robespierre, s'il vivait à notre époque, serait encarté au PS? Moi je pense qu'il serait soit dans les rangs de la Méluch', soit dans ceux de la Marine...

WabiSabi
Habitué du forum


Revenir en haut Aller en bas

Re: Nouveaux programmes d'histoire : le député européen Nicolas Bay (Front National) s'indigne.

Message par Marcel Khrouchtchev le Ven 24 Avr 2015 - 9:44

WabiSabi: que la colonisation soit héritière des Lumières, soit, je n'en nie pas la possibilité et la pertinence de l'hypothèse (relis mon message de 8h59). En revanche, faire des nostalgiques de l'Algérie française des héritiers des Lumières, là non (et Feuchtwanger l'admet en citant l'héritage de l'Action française qui est explicitement anti-Lumières).

Marcel Khrouchtchev
Enchanteur


Revenir en haut Aller en bas

Re: Nouveaux programmes d'histoire : le député européen Nicolas Bay (Front National) s'indigne.

Message par Marcel Khrouchtchev le Ven 24 Avr 2015 - 9:45

@WabiSabi a écrit:
Edit : j'ajoute même : le nationalisme (et donc le patriotisme et le chauvinisme) est nécessairement issu de la philosophie des Lumières puisque le concept même de nation n'existait pas avant Valmy.

Aïe aïe aïe...

Marcel Khrouchtchev
Enchanteur


Revenir en haut Aller en bas

Re: Nouveaux programmes d'histoire : le député européen Nicolas Bay (Front National) s'indigne.

Message par WabiSabi le Ven 24 Avr 2015 - 9:47

Oui, pardon.
Mais si la colonisation est portée par la philosophie des Lumières, n'est-il pas fatal que sa défense (ou, ce qui revient au même, le combat anti-décolonisation) soit motivée par les mêmes valeurs? Et quand Sarkozy dit que l'Afrique n'est pas assez entrée dans l'Histoire, et qu'il juge ce continent à l'aune des valeurs occidentales, n'est-il pas parfaitement l'héritier des discours de Ferry et Blum?


Dernière édition par WabiSabi le Ven 24 Avr 2015 - 9:48, édité 1 fois

WabiSabi
Habitué du forum


Revenir en haut Aller en bas

Re: Nouveaux programmes d'histoire : le député européen Nicolas Bay (Front National) s'indigne.

Message par WabiSabi le Ven 24 Avr 2015 - 9:48

@Marcel Khrouchtchev a écrit:
@WabiSabi a écrit:
Edit : j'ajoute même : le nationalisme (et donc le patriotisme et le chauvinisme) est nécessairement issu de la philosophie des Lumières puisque le concept même de nation n'existait pas avant Valmy.

Aïe aïe aïe...

Je vous remercierais bien d'être plus explicite.

WabiSabi
Habitué du forum


Revenir en haut Aller en bas

Re: Nouveaux programmes d'histoire : le député européen Nicolas Bay (Front National) s'indigne.

Message par Marcel Khrouchtchev le Ven 24 Avr 2015 - 9:49

@WabiSabi a écrit:Oui, pardon.
Mais si la colonisation est portée par la philosophie des Lumières, n'est-il pas fatale que sa défense (ou, ce qui revient au même, le combat anti-décolonisation) soit motivée par les mêmes valeurs? Et quand Sarkozy dit que l'Afrique n'est pas assez entrée dans l'Histoire, et qu'il juge ce continent à l'aune des valeurs occidentales, n'est-il pas parfaitement l'héritier des discours de Ferry et Blum?

Donc l'OAS est mue par les idées de Jules Ferry? Je te rappelle qu'à ce moment-là, les défenseurs de l'Algérie française sont hostiles au parlementarisme, à la démocratie et à la République... Contextualiser, toujours!
Et sur Sarkozy, je ne me prononce pas. Je n'aime pas l'homme politique, mais je ne le considère pas intellectuellement comme l'héritier de la tradition d'extrême-droite française.

Marcel Khrouchtchev
Enchanteur


Revenir en haut Aller en bas

Re: Nouveaux programmes d'histoire : le député européen Nicolas Bay (Front National) s'indigne.

Message par Marcel Khrouchtchev le Ven 24 Avr 2015 - 9:50

@WabiSabi a écrit:
@Marcel Khrouchtchev a écrit:
@WabiSabi a écrit:
Edit : j'ajoute même : le nationalisme (et donc le patriotisme et le chauvinisme) est nécessairement issu de la philosophie des Lumières puisque le concept même de nation n'existait pas avant Valmy.

Aïe aïe aïe...

Je vous remercierais bien d'être plus explicite.

Lis ça, ce sera parfait.
http://www.gallimard.fr/Catalogue/GALLIMARD/Bibliotheque-des-Histoires/Naissance-de-la-nation-France
Impossible de faire mieux, je ne vais donc pas prendre le risque.

Marcel Khrouchtchev
Enchanteur


Revenir en haut Aller en bas

Re: Nouveaux programmes d'histoire : le député européen Nicolas Bay (Front National) s'indigne.

Message par WabiSabi le Ven 24 Avr 2015 - 9:57

@Marcel Khrouchtchev a écrit:
Donc l'OAS est mue par les idées de Jules Ferry? Je te rappelle qu'à ce moment-là, les défenseurs de l'Algérie française sont hostiles au parlementarisme, à la démocratie et à la République... Contextualiser, toujours!
Et sur Sarkozy, je ne me prononce pas. Je n'aime pas l'homme politique, mais je ne le considère pas intellectuellement comme l'héritier de la tradition d'extrême-droite française.

L'OAS est, comme tout mouvement, fait de personnes multiples aux motivations toutes aussi multiples (donc nous ne connaissons que celles des "meneurs"), et sans doute que l'idée que l'identité française est supérieure à toute autre car héritière des Lumières en fait-elle largement parti, au milieu d'un gloubi boulga d'autres valeurs peu recommandables. Quant à Sarkozy, je ne voulais pas le tirer à l'extrême-droite (il a l'air de vouloir suivre, mais je pense avec le même opportunisme électoral qu'avant, le mouvement contraire à celui de 2007) mais simplement montrer que ce regard condescendant sur l'Afrique est bien le fruit d'une certaine conception républicaine, et non d'une vieille mouvance royaliste (type Action française).

WabiSabi
Habitué du forum


Revenir en haut Aller en bas

Re: Nouveaux programmes d'histoire : le député européen Nicolas Bay (Front National) s'indigne.

Message par Marcel Khrouchtchev le Ven 24 Avr 2015 - 9:58

@WabiSabi a écrit:Quant à Sarkozy, je ne voulais pas le tirer à l'extrême-droite (il a l'air de vouloir suivre, mais je pense avec le même opportunisme électoral qu'avant, le mouvement contraire à celui de 2007) mais simplement montrer que ce regard condescendant sur l'Afrique est bien le fruit d'une certaine conception républicaine, et non d'une vieille mouvance royaliste (type Action française).

Encore une fois, je ne dis pas du tout le contraire.
Mais le fait est que la nostalgie de l'Algérie française, elle, est clairement dans la lignée de l'extrême-droite traditionnelle.

Marcel Khrouchtchev
Enchanteur


Revenir en haut Aller en bas

Un boulevard ouvert au FN?

Message par Savoyardprof le Ven 24 Avr 2015 - 10:07

Tout ce que vous dites est souvent très juste, Le Front national a un boulevard ouvert devant lui avec ce nouveau programme. L'Islam a sa place dans les programmes, le colonialisme aussi, la traite atlantique de même... Ce qui me gêne ici, c'est que l'Histoire soit un enjeu politique aux mains des pédagogistes. Quelle est la place laissée aux grandes heures de l'Histoire de notre pays dans ces programmes? Où sont les références claires aux Capétiens, à la guerre de Cent Ans? Je vous épargne une liste longue... Pourquoi ce qui fonde une partie de notre histoire devient optionnel? Oui, la nation telle qu'on l'entend aujourd'hui est le résultat d'une lente construction avec ses moments de gloire et ses zones d'ombre... C'est pourquoi il est nécessaire que l'élève puisse comprendre ce lent processus historique dont il est l'héritier, qu'il puisse se l'accaparer... Je crois que Jaurès a dit que la connaissance est la richesse des plus modestes. Enseignant en REP, c'est on ne peut plus criant d'actualité...

Savoyardprof
Niveau 2


Revenir en haut Aller en bas

Re: Nouveaux programmes d'histoire : le député européen Nicolas Bay (Front National) s'indigne.

Message par Marcel Khrouchtchev le Ven 24 Avr 2015 - 10:11

@Savoyardprof a écrit:Ce qui me gêne ici, c'est que l'Histoire soit un enjeu politique aux mains des pédagogistes.

Pour être honnête (et bien que je sois très mesuré dans le débat "pédagogistes" contre "conservateurs"), je pense que tout le monde essaie de faire de l'histoire un enjeu politique. Et le FN en tête.
Laisser "les grandes heures de l'histoire de France" (bon, je ne développe pas, mais ça me démange), c'est éminemment politique (en plus d'être téléologique et anachronique).

Marcel Khrouchtchev
Enchanteur


Revenir en haut Aller en bas

Re: Nouveaux programmes d'histoire : le député européen Nicolas Bay (Front National) s'indigne.

Message par Elyas le Ven 24 Avr 2015 - 10:12

@Savoyardprof a écrit:Tout ce que vous dites est souvent très juste, Le Front national a un boulevard ouvert devant lui avec ce nouveau programme. L'Islam a sa place dans les programmes, le colonialisme aussi, la traite atlantique de même... Ce qui me gêne ici, c'est que l'Histoire soit un enjeu politique aux mains des pédagogistes. Quelle est la place laissée aux grandes heures de l'Histoire de notre pays dans ces programmes? Où sont les références claires aux Capétiens, à la guerre de Cent Ans? Je vous épargne une liste longue... Pourquoi ce qui fonde une partie de notre histoire devient optionnel? Oui, la nation telle qu'on l'entend aujourd'hui est le résultat d'une lente construction avec ses moments de gloire et ses zones d'ombre... C'est pourquoi il est nécessaire que l'élève puisse comprendre ce lent processus historique dont il est l'héritier, qu'il puisse se l'accaparer... Je crois que Jaurès a dit que la connaissance est la richesse des plus modestes. Enseignant en REP, c'est on ne peut plus criant d'actualité...

Euh... tout ce que tu regrettes est au programme. Il faut peut-être lire les programmes avant de les commenter. Ensuite, tu as sorti le mot qui tue : pédagogiste. Où vois-tu le pédagogisme dans les programmes affraid ?

Maintenant, si le but est de tout empiler pour donner l'impression/faire semblant que nos élèves ont reçu beaucoup de connaissances, on peut retourner à des programmes boursouflés et obèses qui ont prouvé leur incapacité à transmettre une vraie culture depuis au moins 20-30 ans.

Elyas
Grand Maître


Revenir en haut Aller en bas

Re: Nouveaux programmes d'histoire : le député européen Nicolas Bay (Front National) s'indigne.

Message par Feuchtwanger le Ven 24 Avr 2015 - 10:13

@Marcel Khrouchtchev a écrit:
@Feuchtwanger a écrit:Comment s'appelle le site de Ménard? Ah oui, Boulevard Voltaire.

CQFD Laughing

Non, mais soyons un peu sérieux. Ménard ne comprend rien à Voltaire, justement parce qu'il ne le lit pas en le contextualisant. Pas besoin d'arrêter d'enseigner les Lumières, on ne les comprend déjà plus à force de tant d'anachronismes.
Et puis le FN est spécialiste dans la récupération déformée de valeurs ou d'événements (je conseille d'ailleurs le récent ouvrage historiographique sur la bataille de Poitiers en 732, c'est édifiant).

Pour le reste, c'est vraiment décousu et je n'ai pas envie de répondre, mais c'est quand même très révélateur de la conception datée (même avant le positivisme du XIXe!) que tu peux avoir de ce qu'est l'histoire.

La grosse erreur que tu commets, c'est de ne pas avoir une vision dynamique de la contextualisation. C'est assez répandu dans l'université française d'ailleurs, du fait de la très faible place que prend l'histoire des idées dans la formation historique. Du coup, on a beaucoup de mal à voir les engrenages intellectuels, les héritages et les ruptures et on trouve décousu certaines remarques évidentes (ce qui m'étonne un peu c'est que dans le cas du lien colonisation/Lumières, il y a eu des travaux traduits en français, comme notamment celui de Bayly, mais bon c'est la force du paradigme et l'absence de curiosité intellectuelle).

Ensuite, j'avais oublié avec le temps la force idéologique qui rejette tous les facteurs explicatifs dans le domaine de l'impensé, de l'inacceptable. Ta remarque immédiate (quasi instiinctive) sur Poitiers (ou sur l'antisémitisme de Voltaire) est assez intéressante, surtout quand on voit à quel point le sujet fait débat parmi les historiens. Tout ceci donne l'idée d'un recroquevillement assez étonnant alors que penser, comme le dit Norman Palma c'est "justement oser sortir de ses habitudes intellectuelles".

Enfin, ce n'est pas grave si tu n'as pas envie de quitter tes totems. On sent très clairement que comme les politiques les "élites" intellectuelles ont renoncé à comprendre le monde. Du coup elles ne saisissent même plus ce qui leur arrive car elles ne peuvent plus le penser. Pas étonnant qu'elles ne comprennent pas la montée du FN, comme elles ne comprennent pas non plus leur déclassement systématique sur tous les plans.


Feuchtwanger
Niveau 7


Revenir en haut Aller en bas

Re: Nouveaux programmes d'histoire : le député européen Nicolas Bay (Front National) s'indigne.

Message par Marcel Khrouchtchev le Ven 24 Avr 2015 - 10:17

Je ne suis franchement pas un membre de "l'élite", c'est très injuste de me faire ce reproche. Je te lis avec beaucoup d'intérêt et reconnais bien volontiers que sur l'histoire des idées, tu es bien mieux armé que moi.
Mais je n'arrive pas à comprendre comment on peut croire que les défenseurs de la mémoire de l'OAS, héritiers de Maurras et des anti-Lumières, peuvent être classés parmi les héritiers de Voltaire.
Mais, effectivement, je suis sans doute formaté.

Marcel Khrouchtchev
Enchanteur


Revenir en haut Aller en bas

Re: Nouveaux programmes d'histoire : le député européen Nicolas Bay (Front National) s'indigne.

Message par Feuchtwanger le Ven 24 Avr 2015 - 10:34

@Marcel Khrouchtchev a écrit:Je ne suis franchement pas un membre de "l'élite", c'est très injuste de me faire ce reproche. Je te lis avec beaucoup d'intérêt et reconnais bien volontiers que sur l'histoire des idées, tu es bien mieux armé que moi.
Mais je n'arrive pas à comprendre comment on peut croire que les défenseurs de la mémoire de l'OAS, héritiers de Maurras et des anti-Lumières, peuvent être classés parmi les héritiers de Voltaire.
Mais, effectivement, je suis sans doute formaté.

Je suis désolé d'avoir été un peu sévère, mais cela m'énerve beaucoup quand quelqu'un refuse le débat. Toutes mes excuses si te j'ai blessé, mais je suis choqué de voir à quel point les élites intellectuelles sont déclassées dans notre pays (j'y ai échappé de très peu, donc je sais de quoi je parle). Ce qui me chagrine, c'est de voir à quel point certains pans de nos connaissances nous amène à subir et à accepter ce déclassement, en nous désarmant intellectuellement pour lutter (et puis on n'avait jamais osé me dire que j'avais un discours décousu, mais il est vrai que je ne suis plus rôdé à l'exercice du forum).

En réalité, je crois que tu amalgames l'histoire de l'extrême-Droite ce qui amène à une confusion (mais cette confusion a été sciemment entretenue dans le paradigme universitaire actuel).

Si on reprend l'affaire algérienne, Maurras est le premier, au nom de son idéologie anti-Lumières à vouloir un desserrement du carcan colonial, notamment en développant des relations avec Fehrat Abbas. Ce qui est intéressant, c'est qu'il voit ce processus d'émancipation dans le cadre intellectuel de l'autonomie provinciale monarchique (et donc en opposition avec les idéaux des Lumières et c'est là où le parallèle avec les bureaux arabes de Napoléon III est éclairant à mon sens).

Donc, si on prend l'extrême droite anti-lumières, on voit qu'elle est totalement inassimilable à la doctrine de l'OAS (qui est un conglomérat complexe) mais qui a pour point commun d'avoir repris beaucoup des catégories intellectuelles des Lumières (il suffit d'écouter un discours de Roger Holleindre pour s'en persuader).

J'espère avoir été plus clair et je m'excuse d'avoir été un peu brutal, ce n'est pas mon but.


Feuchtwanger
Niveau 7


Revenir en haut Aller en bas

Page 1 sur 2 1, 2  Suivant

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut


 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum