Vexés, des profs d'EPS défendent leur «novlangue»

Page 1 sur 7 1, 2, 3, 4, 5, 6, 7  Suivant

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Vexés, des profs d'EPS défendent leur «novlangue»

Message par Ulrich le Ven 24 Avr 2015 - 13:09

(...) Ils en ont assez d'être «caricaturés par les médias». En cause, un article, publié le 17 avril dernier dans Le Figaro ,recensant quelques-unes des «perles» jargonneuses utilisées dans le projet du programme scolaire 2016, et notamment en EPS, discipline particulièrement friande de termes pédants (...) Jusqu'au journal télévisé de France 2, le week-end dernier, où un journaliste s'est employé à téléphoner à une piscine pour demander s'il s'adressait bien à un «milieu aquatique profond et standardisé». Un comble pour le Snep-FSU, syndicat majoritaire chez les professeurs d'EPS, qui, dans une lettre ouverte au présentateur de France 2 David Pujadas, déplore une «critique, soi-disant humoristique, ciblée uniquement» sur sa discipline. Il pointe «une forme de condescendance et d'ignorance bienséante lorsqu'il s'agit d'EPS et de sport à l'école. Un enseignement se préoccupant du corps (donc considéré comme de bas niveau intellectuel?) devrait forcément s'écrire dans un langage trivial et non se théoriser».

Le syndicat décrypte. Si on parle de «milieu standardisé»,  c'est pour «rendre explicite le fait qu'on n'apprend pas à nager en rivière, par exemple», explique-t-il. Cela peut être «bien sûr une piscine, mais aussi un bord de mer calme, sans courant, délimité comme dans les DOM». «Les programmes devraient d'abord être écrits pour les enseignants», leurs «premiers utilisateurs», pas pour le grand public, estime le Snep (...)

http://premium.lefigaro.fr/actualite-france/2015/04/23/01016-20150423ARTFIG00308-vexes-des-profs-de-sport-defendent-leur-novlangue.php


Spoiler:
"Que dites-vous ? Comment ? Je n’y suis pas ; vous plairait-il de recommencer ? J’y suis encore moins. Je devine enfin : vous voulez, Acis, me dire qu’il fait froid ; que ne disiez-vous : « Il fait froid » ? Vous voulez m’apprendre qu’il pleut ou qu’il neige ; dites : « Il pleut, il neige. » Vous me trouvez bon visage, et vous désirez de m’en féliciter ; dites : « Je vous trouve bon visage. » — Mais, répondez-vous, cela est bien uni et bien clair ; et d’ailleurs qui ne pourrait pas en dire autant ? — Qu’importe, Acis ? Est-ce un si grand mal d’être entendu quand on parle, et de parler comme tout le monde ?" La Bruyère


Dernière édition par *Fifi* le Ven 24 Avr 2015 - 21:00, édité 1 fois (Raison : EPS plutôt que "sport")

Ulrich
Niveau 6


Revenir en haut Aller en bas

Re: Vexés, des profs d'EPS défendent leur «novlangue»

Message par roxanne le Ven 24 Avr 2015 - 13:13

Je ne dis rien mais bon..
Spoiler:
Quand je lis les bulletins remplis par GO alias prof d'eps, on y est dans la novlangue...C'est jargonnant, prétentieux, et incompréhensible par la plupart des parents...

roxanne
Enchanteur


Revenir en haut Aller en bas

Re: Vexés, des profs d'EPS défendent leur «novlangue»

Message par Ergo le Ven 24 Avr 2015 - 13:47

Zakhartchouk a fait un article en ce sens également :
http://blog.educpros.fr/Jean-Michel-Zakhartchouk/2015/04/23/jargon/#more-643

La ministre a déclaré plusieurs fois qu’elle souhaitait que les programmes soient vraiment lisibles par tous. C’est à la fois une bonne intention et une utopie. Qu’il faille tendre vers cela, qu’on en fasse un moteur d’écriture des textes, me parait salutaire et constitue un beau défi ! Mais en même temps, cela a ses limites. Les efforts ont beaucoup porté sur les volets 1 et 2 des nouveaux programmes, ce qui est le plus transversal et qui peut être davantage lu par tous. Dans le volet 3, en référence à des disciplines, l’introduction d’un langage plus technique est une nécessité. Mais si cela ne choque pas d’utiliser ce langage en mathématiques ou en physique, dès qu’on est dans le domaine de la langue, il faudrait utiliser un certain vocabulaire, en oubliant comme nous le disons plus haut que des expressions devenues familières à une partie du grand public sont tout aussi obscures quand on les creuse un peu (en grammaire, le « sujet » commande, contrairement au royaume). Chacun voit le jargon chez les autres… Mais il est vrai qu’on peut toujours faire mieux, pour éviter le plus possible de donner des prétextes aux esprits malveillants qui vont s’attacher à ces petites failles pour tenter de démolir tout l’édifice.

Je suis assez d'accord que se focaliser sur le "jargon" (qu'on trouve également dans tous les métiers, encore que "vocabulaire spécifique" soit peut-être plus adéquat) évite de se pencher vraiment sur les horaires et le contenu des programmes...

(PS: on peut peut-être dire professeur d'EPS plutôt que "sport" ? Wink )

_________________
After all we've been through---it can't be for nothing. ---Ellie

No matter. Try again. Fail again. Fail better.---Beckett
Les stulos-plyme des neos. Illustration de la devise de Ronin: "Cède, cède, cède, je le veux !"

Ergo
Enchanteur


Revenir en haut Aller en bas

Re: Vexés, des profs d'EPS défendent leur «novlangue»

Message par Héliandre le Ven 24 Avr 2015 - 13:51

@Ulrich a écrit:
«Les programmes devraient d'abord être écrits pour les enseignants», leurs «premiers utilisateurs», pas pour le grand public, estime le Snep (...)

http://premium.lefigaro.fr/actualite-france/2015/04/23/01016-20150423ARTFIG00308-vexes-des-profs-de-sport-defendent-leur-novlangue.php



Tiens tiens, mais n'a -t-il pas été souhaité au ministère que les programmes soient écrits pour être compris des parents, et non pas seulement par ceux qui les mettent en œuvre ?
Edit : j'ai posté sans voir le message juste au dessus, redite...


Dernière édition par Héliandre le Ven 24 Avr 2015 - 13:53, édité 1 fois

Héliandre
Expert


Revenir en haut Aller en bas

Re: Vexés, des profs d'EPS défendent leur «novlangue»

Message par Carnyx le Ven 24 Avr 2015 - 13:52

Si les pédagos utilisent une novlangue ce n'est certes pas par envie de précision et de clarté.

_________________
Of all tyrannies, a tyranny sincerely exercised for the good of its victims may be the most oppressive. It would be better to live under robber barons than under omnipotent moral busybodies. The robber baron’s cruelty may sometimes sleep, his cupidity may at some point be satiated; but those who torment us for our own good will torment us without end for they do so with the approval of their own conscience.

Carnyx
Neoprof expérimenté


Revenir en haut Aller en bas

Re: Vexés, des profs d'EPS défendent leur «novlangue»

Message par Ancolie le Ven 24 Avr 2015 - 13:54

Oui enfin, en général ils n'ont pas hésité à s'emparer du vocabulaire pour donner de la "consistance intellectuelle" à la matière (je n'ai rien contre l'EPS ni certains collègues). Mais enfin, je suis très souvent amusée par la confusion, on pourrait croire que certains enseignent la philo. Les remarques en conseil de classe valent souvent leur pesant d'or...
Je pense qu'on leur a suggéré que leur matière ne serait sérieuse qu'avec ce type d'attitude, certains ont certainement eu besoin d'exister autrement que par le regard négatif de "prof de sifflet", c'est humain.

Ancolie
Expert


Revenir en haut Aller en bas

Re: Vexés, des profs d'EPS défendent leur «novlangue»

Message par Ergo le Ven 24 Avr 2015 - 13:56

Je ne sais pas si c'est une légende urbaine ou un fait, mais j'ai cru entendre dire un jour que les réformes étaient souvent d'abord introduites par l'EPS, puis par les langues avant d'être généralisées. Un connaisseur pourra peut-être me dire si cette rumeur est fausse ou si elle s'est parfois vérifiée.

_________________
After all we've been through---it can't be for nothing. ---Ellie

No matter. Try again. Fail again. Fail better.---Beckett
Les stulos-plyme des neos. Illustration de la devise de Ronin: "Cède, cède, cède, je le veux !"

Ergo
Enchanteur


Revenir en haut Aller en bas

Re: Vexés, des profs d'EPS défendent leur «novlangue»

Message par roxanne le Ven 24 Avr 2015 - 13:59

Il y a aussi que l'EPS est depuis quelques années une matière très pro-compétences et projets. Des stagiaires de lettres ont raconté ici que dans certaines académies, on les envoie même assister aux cours d'EPS pour prendre une leçon de pédagogie. Chez nous, où les stagiaires sont en difficulté, j'ai entendu une prof d'EPS dire que ça n'arrivait pas dans leur matière où les jeunes profs "sont parfaitement formés". Dans mon collège, on est passés des profs d'EPS débonnaires à des donneurs de leçons avec grilles de compétence accrochées au cou enchaînant les réunions (où ils passent beaucoup de temps à s'engueuler d'ailleurs). Et ils répètent à l'envie que leur épreuve écrite (CAPES ou agrge je ne sais plus) est plus longue que celle de Lettres. Il y a une formation particulière propre à l'EPS.

roxanne
Enchanteur


Revenir en haut Aller en bas

Re: Vexés, des profs d'EPS défendent leur «novlangue»

Message par Thalia de G le Ven 24 Avr 2015 - 14:07

Je crois que j'aime de plus en plus mes copains-collègues d'EPS.

Spoiler:
Est-ce un hasard s'ils sont en conflit depuis des années avec leur IPR parce qu'ils ne veulent pas se coucher ?

Thalia de G
Modérateur


Revenir en haut Aller en bas

Re: Vexés, des profs d'EPS défendent leur «novlangue»

Message par Carnyx le Ven 24 Avr 2015 - 14:09

@roxanne a écrit:Il y a aussi que l'EPS est depuis quelques années une matière très pro-compétences et projets. Des stagiaires de lettres ont raconté ici que dans certaines académies, on les envoie même assister aux cours d'EPS pour prendre une leçon de pédagogie. Chez nous, où les stagiaires sont en difficulté, j'ai entendu une prof d'EPS dire que ça n'arrivait pas dans leur matière où les jeunes profs "sont parfaitement formés". Dans mon collège, on est passés des profs d'EPS débonnaires à des donneurs de leçons avec grilles de compétence accrochées au cou enchaînant les réunions (où ils passent beaucoup de temps à s'engueuler d'ailleurs). Et ils répètent à l'envie que leur épreuve écrite (CAPES ou agrge je ne sais plus) est plus longue que celle de Lettres. Il y a une formation particulière propre à l'EPS.

C'est tout à fait ça ! Very Happy

_________________
Of all tyrannies, a tyranny sincerely exercised for the good of its victims may be the most oppressive. It would be better to live under robber barons than under omnipotent moral busybodies. The robber baron’s cruelty may sometimes sleep, his cupidity may at some point be satiated; but those who torment us for our own good will torment us without end for they do so with the approval of their own conscience.

Carnyx
Neoprof expérimenté


Revenir en haut Aller en bas

Re: Vexés, des profs d'EPS défendent leur «novlangue»

Message par faer le Ven 24 Avr 2015 - 14:13

Rien ne sert de produire de la vitesse, il faut produire de l'accélération à point. professeur

faer
Niveau 6


Revenir en haut Aller en bas

Re: Vexés, des profs d'EPS défendent leur «novlangue»

Message par Caspar Goodwood le Ven 24 Avr 2015 - 14:29

@Ergo a écrit:Je ne sais pas si c'est une légende urbaine ou un fait, mais j'ai cru entendre dire un jour que les réformes étaient souvent d'abord introduites par l'EPS, puis par les langues avant d'être généralisées. Un connaisseur pourra peut-être me dire si cette rumeur est fausse ou si elle s'est parfois vérifiée.

Ce n'est pas entièrement faux: le socle et les compétences ont largement été introduites et testées par le biais du CECRL et de la validation du niveau A2 en langues vivantes (qui n'ont pas que du mauvais, mais qui ouvrent grand la porte aux "classes sans notes" et compagnie).

Caspar Goodwood
Empereur


Revenir en haut Aller en bas

Re: Vexés, des profs d'EPS défendent leur «novlangue»

Message par ADRIANA le Ven 24 Avr 2015 - 15:01

C'est en EPS que se développe depuis des années la novlangue des sciences de l'éduc !
C'est aussi grâce à ces "sciences" que les "profs" d' EPS  ont obtenu la création d'une agrégation...

ADRIANA
Niveau 5


Revenir en haut Aller en bas

Re: Vexés, des profs d'EPS défendent leur «novlangue»

Message par skindiver le Ven 24 Avr 2015 - 15:44

Chez nous les profs d'EPS sont vraiment top, ils ont un second degré énorme et ce sont eux les premier à arriver en salle des profs, nous balançant un ballon en nous disant "hélé tu l'as pas vu mon référentiel bondissant?!!" en se marrant ! Ils n'ont pas besoin d'avoir un "jargon" prétentieux pour se sentir bien dans leurs pompes.

Il n'y a rien de pire qu'un prof qui se croit au dessus des autres en fonction de sa discipline peu importe laquelle.

skindiver
Fidèle du forum


Revenir en haut Aller en bas

Re: Vexés, des profs d'EPS défendent leur «novlangue»

Message par Marcel Khrouchtchev le Ven 24 Avr 2015 - 15:45

Le titre de ce fil ressemble à celui qu'on pourrait donner à un article du Gorafi.

Marcel Khrouchtchev
Enchanteur


Revenir en haut Aller en bas

Re: Vexés, des profs d'EPS défendent leur «novlangue»

Message par Helene_de_Troie le Ven 24 Avr 2015 - 15:53

Quand je suis en conseil de classe et je regarde les notes qu'ils donnent... Et les élèves qui les récoltent... Je me dis que EPS n'est même pas une matière.

Helene_de_Troie
Niveau 6


Revenir en haut Aller en bas

Re: Vexés, des profs d'EPS défendent leur «novlangue»

Message par roxanne le Ven 24 Avr 2015 - 15:54

@Helene_de_Troie a écrit:Quand je suis en conseil de classe et je regarde les notes qu'ils donnent... Et les élèves qui les récoltent... Je me dis que EPS n'est même pas une matière.
On n,"a pas dit ça non plus.

roxanne
Enchanteur


Revenir en haut Aller en bas

Re: Vexés, des profs d'EPS défendent leur «novlangue»

Message par Thalia de G le Ven 24 Avr 2015 - 15:57

@Helene_de_Troie a écrit:Quand je suis en conseil de classe et je regarde les notes qu'ils donnent... Et les élèves qui les récoltent... Je me dis que EPS n'est même pas une matière.
Ah ! Quand je vois certaines notes d'EPS qui concordent avec les miennes, je me dis que c'est une vraie matière.

Thalia de G
Modérateur


Revenir en haut Aller en bas

Re: Vexés, des profs d'EPS défendent leur «novlangue»

Message par Pseudo le Ven 24 Avr 2015 - 16:00

@Ulrich a écrit:


Le syndicat décrypte. Si on parle de «milieu standardisé»,  c'est pour «rendre explicite le fait qu'on n'apprend pas à nager en rivière, par exemple», explique-t-il. Cela peut être «bien sûr une piscine, mais aussi un bord de mer calme, sans courant, délimité comme dans les DOM». «Les programmes devraient d'abord être écrits pour les enseignants», leurs «premiers utilisateurs», pas pour le grand public, estime le Snep (...)



Laughing Laughing Laughing

Mais bien sur !

C'est de mauvaise fois, cette soit disant attaque mesquine de l'EPS, on peut relever des perles absolument partout dans les programmes, on ne s'en est pas privé. Mais il faut dire que le "milieu aquatique standardisé" est un modèle du genre !

_________________
"Il faut encore avoir du chaos en soi pour pouvoir enfanter une étoile qui danse" Nietzsche

Pseudo
Demi-dieu


Revenir en haut Aller en bas

Re: Vexés, des profs d'EPS défendent leur «novlangue»

Message par roxanne le Ven 24 Avr 2015 - 16:00

Bien sûr que c'est une matière. C'est vrai aussi qu'il y a eu une véritable réflexion sur leur discipline qui était nécessaire (souvenons-nous de nos cours de "gym"). Maintenant, on est passés à un extrême parfois.

roxanne
Enchanteur


Revenir en haut Aller en bas

Re: Vexés, des profs d'EPS défendent leur «novlangue»

Message par alanne le Ven 24 Avr 2015 - 16:15

Tiens, je ne me rappelle plus quel institut de sondage m a appelée pour ???? Bref, arrive la question des fonctions des personnes du foyer. 
-Madame votre profession ?
- professeure 
-de quelle discipline?
- sciences médico-sociales, pourquoi?
- Parce que pour que le sondage soit correctement effectué, il me faut la discipline, un professeur de français est comptabilisé différemment d'un professeur de sport.
- c'est bizarre, pour être professeur d'EPS il faut un master , comme pour être professeur de français.
-Ah bon , il faudra que je le dise à mes supérieurs.

Donc , partout ils sont stigmatisés.

_________________
Wait and see

alanne
Niveau 10


Revenir en haut Aller en bas

Re: Vexés, des profs d'EPS défendent leur «novlangue»

Message par Marcel Khrouchtchev le Ven 24 Avr 2015 - 16:18

C'est pourtant compréhensible, puisque le corps des professeurs d'EPS est séparés des corps des agrégés (où il y a cependant des agrégés d'EPS), des certifiés et des PLP.

Marcel Khrouchtchev
Enchanteur


Revenir en haut Aller en bas

Re: Vexés, des profs d'EPS défendent leur «novlangue»

Message par Tournesol le Ven 24 Avr 2015 - 16:19

osteoboy a écrit:Chez nous les profs d'EPS sont vraiment top, ils ont un second degré énorme et ce sont eux les premier à arriver en salle des profs, nous balançant un ballon en nous disant "hélé tu l'as pas vu mon référentiel bondissant?!!" en se marrant ! Ils n'ont pas besoin d'avoir un "jargon" prétentieux pour se sentir bien dans leurs pompes.

Il n'y a rien de pire qu'un prof qui se croit au dessus des autres en fonction de sa discipline peu importe laquelle.

Rien à ajouter...

_________________
J'habite près de mon silence
à deux pas du puits et les mots
morts d'amour doutant que je pense
y viennent boire en gros sabots
comme fantômes de l'automne
mais toute la mèche est à vendre
il est tari le puits, tari.

(G. Perros)

Vis comme si tu devais mourir demain, apprends comme si tu devais vivre toujours. (Gandhi)

Tournesol
Expert spécialisé


Revenir en haut Aller en bas

Re: Vexés, des profs d'EPS défendent leur «novlangue»

Message par C'est pas faux le Ven 24 Avr 2015 - 16:29

Rappelons que le langage du corps compte, à égalité avec le français, parmi les langages qui constituent le premier pilier du socle en ciment de la Nation.
D'ailleurs, puisque les mots grammaire et conjuguer sont désormais au chômage technique, ils pourraient être durablement recyclés vers une grammaire du corps par la conjugaison des mouvements.

C'est pas faux
Sage


Revenir en haut Aller en bas

Re: Vexés, des profs d'EPS défendent leur «novlangue»

Message par benjy_star le Ven 24 Avr 2015 - 17:11

]
osteoboy a écrit:Chez nous les profs d'EPS sont vraiment top, ils ont un second degré énorme et ce sont eux les premier à arriver en salle des profs, nous balançant un ballon en nous disant "hélé tu l'as pas vu mon référentiel bondissant?!!" en se marrant ! Ils n'ont pas besoin d'avoir un "jargon" prétentieux pour se sentir bien dans leurs pompes.

Il n'y a rien de pire qu'un prof qui se croit au dessus des autres en fonction de sa discipline peu importe laquelle.
+1 !!

benjy_star
Fidèle du forum


Revenir en haut Aller en bas

Page 1 sur 7 1, 2, 3, 4, 5, 6, 7  Suivant

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut


 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum