Partagez
Voir le sujet précédentAller en basVoir le sujet suivant
avatar
Pénélope59
Niveau 5

comment inciter les élèves à VRAIMENT profiter d'une lecture cursive?

par Pénélope59 le Ven 24 Avr 2015 - 17:54
Chers collègues,
avez-vous des "trucs" pour que vos élèves lisent vraiment ce qu'on leur propose en lecture cursive?

je reste très sceptique...il y en a très peu qui lisent véritablement!!

Par exemple , je viens de terminer une séquence en 1ère sur "le Mariage de Figaro" et ils avaient le choix de lire : "Le barbier de séville" / "La mère coupable" ou "la Dispute" de Marivaux (pièce dont ils ont vu la représentation).

Merci de me rassurer ou de me démoraliser!!! Sad
avatar
alma_mater
Niveau 5

Re: comment inciter les élèves à VRAIMENT profiter d'une lecture cursive?

par alma_mater le Ven 24 Avr 2015 - 20:51
Je préviens mes élèves qu'à l'oral du bac, ils seront obligatoirement interrogés sur leurs lectures cursives et ça marche assez bien.
avatar
Tremere
Niveau 9

Re: comment inciter les élèves à VRAIMENT profiter d'une lecture cursive?

par Tremere le Ven 24 Avr 2015 - 21:19
Je fais des contrôles de lecture.
avatar
Oxford
Habitué du forum

Re: comment inciter les élèves à VRAIMENT profiter d'une lecture cursive?

par Oxford le Sam 25 Avr 2015 - 7:33
@alma_mater a écrit:Je préviens mes élèves qu'à l'oral du bac, ils seront obligatoirement interrogés sur leurs lectures cursives et ça marche assez bien.
+1

et je les laisse choisir leur lecture cursive dans une liste de suggestions que je leur ai fournie. Je prends le temps de leur présenter oralement l'intrigue (sans trop en dévoiler!).
Pas le temps par contre de faire des contrôles de lecture, c'est leur travail personnel de lire.
Enfin la dissertation me permet de vérifier s'ils savent exploiter leurs lectures personnelles.
avatar
ysabel
Devin

Re: comment inciter les élèves à VRAIMENT profiter d'une lecture cursive?

par ysabel le Sam 25 Avr 2015 - 7:49
Pour les 1ères, je les préviens dès septembre qu'ils seront interrogés dessus à l'oral du bac mais évidemment, cela a peu d'effet sur nombre d'entre eux jusqu'à l'oral blanc... Twisted Evil
Ensuite pour chaque œuvre, je mets un questionnaire sur l'ENT (qu'ils remplissent ou pas) qui les guide dans la lecture et propose des pistes pour l'oral. Les élèves sérieux apprécient, surtout quand ils sont faibles.
Je ne fais plus de contrôle de lecture en 1ère. Il y a un moment où il faut que les gamins apprennent à se prendre en charge.


_________________
« vous qui entrez, laissez toute espérance ». Dante

« Il vaut mieux n’avoir rien promis que promettre sans accomplir » (L’Ecclésiaste)
avatar
charlygp
Niveau 9

Re: comment inciter les élèves à VRAIMENT profiter d'une lecture cursive?

par charlygp le Sam 25 Avr 2015 - 9:36
En seconde, je fais des contrôles de lecture en classe ou alors je leur donne un questionnaire de lecture précis à remplir à la maison. Pour éviter de trouver trop de choses prises sur le net, j'impose un nombre de citations avec le numéro de la page et le nom de l'édition. 

Quant aux premières, je varie les exercices de restitution de leur lecture de l'oeuvre. Parfois, je fais un contrôle en classe (surtout en début d'année) avec une liste de questions. D'autres fois, je leur demande de réfléchir, en classe, sur deux questions ouvertes qui sont en fait des paragraphes de dissertation. 
Je donne aussi des questionnaires de lecture à réaliser à la maison pour les guider et bien comprendre les oeuvres plus difficiles d'accès (les Liaisons dangereuses, par exemple). Sur les questionnaires, ils doivent réfléchir à des aspects stylistiques et thématiques du texte. En général, je lis des choses intéressantes. 
Pour d'autres lectures, je leur demande de remplir la fiche ci-jointe. Je ne la note pas mais la ramasse pour voir ce qu'ils ont retenu. J'annote parfois quelques mots. 
( http://blog.crdp-versailles.fr/1eres4michelet/public/Methode/fiche_methode__lecture_cursive_PDF.pdf)

Ce qui est bien et que je ferai l'an prochain, c'est l'instauration d'un carnet de lecture. On ne les note pas. La lecture n'est pas une sanction mais un compte-rendu personnel. http://www.ac-grenoble.fr/ien.st-julien-en-genevois/spip.php?article92
avatar
NLM76
Esprit éclairé

Re: comment inciter les élèves à VRAIMENT profiter d'une lecture cursive?

par NLM76 le Sam 25 Avr 2015 - 11:02
Je leur dis de choisir, en plus d'une fiche-résumé sous forme de plan, trois ou quatre passages qu'ils connaîtront bien, au point de pouvoir en parler précisément. C'est-à-dire d'en connaître le plan détaillé qu'ils auront fait eux-mêmes, plus une phrase apprise par cœur.

_________________
Sites du grip et des gripiens :
http://instruire.fr
http://slecc.fr/GRIP.htm
http://doublecasquette3.eklablog.com/
http://pedagoj.eklablog.com/
www.lettresclassiques.fr
User5899
Dieu de l'Olympe

Re: comment inciter les élèves à VRAIMENT profiter d'une lecture cursive?

par User5899 le Sam 25 Avr 2015 - 11:53
Je pense que je vais mettre en place une organisation lourde l'année prochaine, aussi bien en seconde qu'en première.
Je vais leur faire tenir leur descriptif (de l'année en seconde, de bac en 1re) : à eux, déjà, de bien distinguer selon mes indications et notre travail ce qui est étudié en profondeur de ce que je fais lire plus rapidement, avec quelques indications (nous choisissons d'accompagner la lecture cursive des oeuvres intégrales).
Là où je vais tenter d'innover un peu, c'est en les obligeant à faire figurer sur leur descriptif à eux des textes (pris dans le LagMich : ils ont XVIIe, XVIIIe, XIXe en dotation) et pour chaque OE un ou deux livres qu'ils auront à choisir dans une liste. Et je ferai ponctuellement un devoir avec un sujet "passe-partout", mais qu'ils ne devront traiter qu'avec leurs lectures personnelles (en me joignant leur liste).
Ca demandera sûrement quelques réglages, mais je pense que les bonnes volontés qui disent ne pas savoir comment faire y trouveront un peu plus leur compte. Quant aux autres, peu me chaut Laughing
Vos avis sont les bienvenus, bien sûr.
avatar
gwendolyne
Niveau 8

Re: comment inciter les élèves à VRAIMENT profiter d'une lecture cursive?

par gwendolyne le Sam 25 Avr 2015 - 13:23
Je suis sidérée par le nombre grandissant d'élèves de lycée refusant sans complexe de lire les oeuvres, qu'il s'agisse de celles étudiées en LA ou des lectures cursives d'ailleurs. La mauvaise note ou l'échéance de l'oral, rien ne les motive, ni ne les perturbe heu C'est pourquoi, comme vous, je cherche constamment des dispositifs valorisant ceux qui lisent et pénalisant ceux qui y rechignent.

Je donne donc systématiquement des contrôles de lecture en 2de, mais dont les questions se rapprochent finalement beaucoup de mini consignes de dissertation, avec obligation de citer des passages précis (avec mention des pages). J'ai fourni au préalable un résumé de mon cru, des indications générales sur les personnages, ou les enjeux auxquels être attentifs, par conséquent, lors du DS, je ne pose pas vraiment des questions de compréhension mais plus des questions d'analyse.

Toujours en 2de, je demande parfois des dossiers de lecture avec relevés justifiés de passages jugés intéressants, rédaction d'un article de presse critique ou d'un débat contradictoire entre deux personnages, création d'une quatrième de couverture, etc., mais plus en DM, toujours à cause des tricheurs, en DS de 2h, avec l'oeuvre.

Cripure a écrit: je ferai ponctuellement un devoir avec un sujet "passe-partout", mais qu'ils ne devront traiter qu'avec leurs lectures personnelles

C'est ce que j'ai expérimenté cette année en 1ère, soit en imposant l'oeuvre, soit en donnant le choix au sein d'une liste. Un sujet d'invention ou de dissertation bien ouvert, mais obligeant à réinvestir la lecture, la vraie si possible, et non celle des multiples résumés et analyses disponibles sur le net Evil or Very Mad  A priori, c'est un dispositif assez efficace, les élèves sérieux réutilisant pertinemment leur lecture et, a priori, ceux qui n'ont pas lu échouant à réussir ce genre de DS. Mais certains déploient quand même des efforts impressionnants pour donner l'impression d'avoir lu sans avoir lu, en compulsant avidement tout ce qu'ils peuvent trouver à propos de l'oeuvre No

_________________
"Un rêveur est celui qui ne trouve son chemin qu'au clair de lune et qui, comme punition, aperçoit l'aurore avant les autres hommes." Oscar Wilde
avatar
Iphigénie
Enchanteur

Re: comment inciter les élèves à VRAIMENT profiter d'une lecture cursive?

par Iphigénie le Sam 25 Avr 2015 - 13:27
En fait il faudrait que l'AP soit un temps de lecture simplement! Ce qui manque aux élèves pour lire c'est une plage horaire sans aucune connexion: il faudrait créer dans les lycées un espace confortable avec des fauteuils et le silence sans téléphone et sans écrans: mais on me dit qu'on va plutôt agrandir la cafétéria et acheter des tablettes.....
avatar
MUTIS
Expert

Re: comment inciter les élèves à VRAIMENT profiter d'une lecture cursive?

par MUTIS le Sam 25 Avr 2015 - 13:34
En collège, je propose un livre par mois avec une interro comprenant 4 questions assez ouvertes. Depuis deux ans je propose 2 livres : ils ont le choix d'en lire un seul ou de lire les 2.  S'ils lisent les deux, ils peuvent choisir 4 questions sur les 8 proposées et ont un bonus de 2 points.
Un exemple : j'ai donné à lire Le meilleur des mondes + Felicidad. Ou Sobibor + Personne ne m'aurait cru.
Je leur demande d'intégrer à leurs réponses des exemples précis pris dans le livre.
La note est conçue pour valoriser ceux qui ont lu. Même si leur expression est moyenne.
Constat : en gros (dans un bon collège) 80 à 90 % lisent un livre par mois. 30 à 40 % lisent deux livres par mois. Mes collègues du lycée me disent que les effets sont importants car les élèves qui ont été habitués à lire régulièrement au collège rechignent beaucoup moins que les autres. Mes collègues du lycée recrutent sur 4 collèges : selon eux on voit tout de suite ceux qui viennent de notre collège...
C'est la méthode la plus efficace que j'aie trouvée même si elle ne correspond pas aux prescriptions officielles et aux démarches à la mode fort discutables et souvent contre productives (les journaux de lecteurs, les autobiographies de lecteurs etc...)
Inconvénient de ma méthode : cela demande un très gros travail et n'est pas très "rentable". Avantage : ils lisent et progressent.
Beaucoup de parents congratulent cette méthode.
J'ajoute enfin que nous consacrons une heure à la correction et nous réfléchissons aux questions (à partir de leurs réponses). J'apporte des compléments, des rectificatifs et des analyses et en général c'est une heure très utile et très riche (car ils connaissent le bouquin et comprennent mieux les analyses du coup)

_________________
"Heureux soient les fêlés car ils laissent passer la lumière" (Audiard)
"Ce n'est pas l'excès d'autorité qui est dangereux, c'est l'excès d'obéissance" (Primo Levi)
"La littérature, quelque passion que nous mettions à le nier, permet de sauver de l'oubli tout ce sur quoi le regard contemporain, de plus en plus immoral, prétend glisser dans l'indifférence absolue" (Enrique Vila-Matas)
" Que les dissemblables soient réunis et de leurs différences jaillira la plus belle harmonie ; rien ne se fait sans lutte." Héraclite
avatar
charlygp
Niveau 9

Re: comment inciter les élèves à VRAIMENT profiter d'une lecture cursive?

par charlygp le Sam 25 Avr 2015 - 14:58
@Iphigénie a écrit:En fait il faudrait que l'AP soit un temps de lecture simplement! Ce qui manque aux élèves pour lire c'est une plage horaire sans aucune connexion: il faudrait créer dans les lycées un espace confortable avec des fauteuils et le silence sans téléphone et sans écrans: mais on me dit qu'on va plutôt agrandir la cafétéria et acheter des tablettes.....

+1
avatar
Gwen59gc
Niveau 7

Re: comment inciter les élèves à VRAIMENT profiter d'une lecture cursive?

par Gwen59gc le Sam 25 Avr 2015 - 15:24
@MUTIS a écrit:En collège, je propose un livre par mois avec une interro comprenant 4 questions assez ouvertes. Depuis deux ans je propose 2 livres : ils ont le choix d'en lire un seul ou de lire les 2.  S'ils lisent les deux, ils peuvent choisir 4 questions sur les 8 proposées et ont un bonus de 2 points.
Un exemple : j'ai donné à lire Le meilleur des mondes + Felicidad. Ou Sobibor + Personne ne m'aurait cru.
Je leur demande d'intégrer à leurs réponses des exemples précis pris dans le livre.
La note est conçue pour valoriser ceux qui ont lu. Même si leur expression est moyenne.
Constat : en gros (dans un bon collège) 80 à 90 % lisent un livre par mois. 30 à 40 % lisent deux livres par mois. Mes collègues du lycée me disent que les effets sont importants car les élèves qui ont été habitués à lire régulièrement au collège rechignent beaucoup moins que les autres. Mes collègues du lycée recrutent sur 4 collèges : selon eux on voit tout de suite ceux qui viennent de notre collège...
C'est la méthode la plus efficace que j'aie trouvée même si elle ne correspond pas aux prescriptions officielles et aux démarches à la mode fort discutables et souvent contre productives (les journaux de lecteurs, les autobiographies de lecteurs etc...)
Inconvénient de ma méthode : cela demande un très gros travail et n'est pas très "rentable". Avantage : ils lisent et progressent.
Beaucoup de parents congratulent cette méthode.
J'ajoute enfin que nous consacrons une heure à la correction et nous réfléchissons aux questions (à partir de leurs réponses). J'apporte des compléments, des rectificatifs et des analyses et en général c'est une heure très utile et très riche (car ils connaissent le bouquin et comprennent mieux les analyses du coup)

J'aime beaucoup la démarche qui en plus d'essayer de les faire lire régulièrement, les valorise (pour ceux qui lisent 2 livres par exemple) mais je me pose quelques questions :
* les livres sont-ils à acheter ou s'agit-il de séries dispo au CDI ?
* peux-tu donner un exemple de question ?
*généralement, y en a-t-il beaucoup qui ne lisent aucun des livres proposés ?

J'étais tentée de mettre en place également un système de lecture du genre un livre/mois, à piocher au CDI (donc le choix est large) avec mon accord ou celui de la docu, avec possibilité 2x maximum dans l'année de lire autre chose que des romans (BD, manga, ...) avec restitution orale du genre : résumé (mais toujours le pb des résumés dispos sur le net), avis de lecture, lecture d'un passage ...
Cela reste une idée à travailler et à améliorer avant de la mettre en place donc je suis curieuse de voir comment cela se passe pour ta méthode. Wink

_________________
2014-2015 : deux 5èmes et deux 4èmes
2013-2014 : deux 5èmes et une 4ème
2012-2013 : une 6ème/une 4ème en LM et deux 5ème/une 4ème/une 3ème en LC
avatar
MUTIS
Expert

Re: comment inciter les élèves à VRAIMENT profiter d'une lecture cursive?

par MUTIS le Sam 25 Avr 2015 - 15:49
@Gwen59gc a écrit:
@MUTIS a écrit:En collège, je propose un livre par mois avec une interro comprenant 4 questions assez ouvertes. Depuis deux ans je propose 2 livres : ils ont le choix d'en lire un seul ou de lire les 2.  S'ils lisent les deux, ils peuvent choisir 4 questions sur les 8 proposées et ont un bonus de 2 points.
Un exemple : j'ai donné à lire Le meilleur des mondes + Felicidad. Ou Sobibor + Personne ne m'aurait cru.
Je leur demande d'intégrer à leurs réponses des exemples précis pris dans le livre.
La note est conçue pour valoriser ceux qui ont lu. Même si leur expression est moyenne.
Constat : en gros (dans un bon collège) 80 à 90 % lisent un livre par mois. 30 à 40 % lisent deux livres par mois. Mes collègues du lycée me disent que les effets sont importants car les élèves qui ont été habitués à lire régulièrement au collège rechignent beaucoup moins que les autres. Mes collègues du lycée recrutent sur 4 collèges : selon eux on voit tout de suite ceux qui viennent de notre collège...
C'est la méthode la plus efficace que j'aie trouvée même si elle ne correspond pas aux prescriptions officielles et aux démarches à la mode fort discutables et souvent contre productives (les journaux de lecteurs, les autobiographies de lecteurs etc...)
Inconvénient de ma méthode : cela demande un très gros travail et n'est pas très "rentable". Avantage : ils lisent et progressent.
Beaucoup de parents congratulent cette méthode.
J'ajoute enfin que nous consacrons une heure à la correction et nous réfléchissons aux questions (à partir de leurs réponses). J'apporte des compléments, des rectificatifs et des analyses et en général c'est une heure très utile et très riche (car ils connaissent le bouquin et comprennent mieux les analyses du coup)

J'aime beaucoup la démarche qui en plus d'essayer de les faire lire régulièrement, les valorise (pour ceux qui lisent 2 livres par exemple) mais je me pose quelques questions :
* les livres sont-ils à acheter ou s'agit-il de séries dispo au CDI ?
* peux-tu donner un exemple de question ?
*généralement, y en a-t-il beaucoup qui ne lisent aucun des livres proposés ?

J'étais tentée de mettre en place également un système de lecture du genre un livre/mois, à piocher au CDI (donc le choix est large) avec mon accord ou celui de la docu, avec possibilité 2x maximum dans l'année de lire autre chose que des romans (BD, manga, ...) avec restitution orale du genre : résumé (mais toujours le pb des résumés dispos sur le net), avis de lecture, lecture d'un passage ...
Cela reste une idée à travailler et à améliorer avant de la mettre en place donc je suis curieuse de voir comment cela se passe pour ta méthode. Wink

Quelques réponses :
1) les livres sont choisis dans des collections de poche peu coûteuses. Les élèves qui ne peuvent pas les acheter les empruntent au CDI (plusieurs exemplaires disponibles pour chacun des titres)
2) Exemple de questions sur le Meilleur des mondes : Pourquoi et comment les futurs citoyens sont ils conditionnés dans "le meilleur des mondes" ? Qui est Bernard Marx dans le roman ? Qu'est-ce que le soma dans le roman et quelle fonction a-t-il ? Quelles sont les différentes castes dans le roman ? Pensez-vous que l'univers décrit dans le roman corresponde au "meilleur des mondes" ?
3) Il y en a 3 ou 4 par classe qui ne lisent pas en général. Mais beaucoup se prennent au jeu et quand ils voient qu'ils peuvent avoir 14 ou + (je donne assez régulièrement des 18, 19 ou 20 à ces contrôles pour les meilleurs), certains se motivent.
Je sais c'est mal... Twisted Evil

_________________
"Heureux soient les fêlés car ils laissent passer la lumière" (Audiard)
"Ce n'est pas l'excès d'autorité qui est dangereux, c'est l'excès d'obéissance" (Primo Levi)
"La littérature, quelque passion que nous mettions à le nier, permet de sauver de l'oubli tout ce sur quoi le regard contemporain, de plus en plus immoral, prétend glisser dans l'indifférence absolue" (Enrique Vila-Matas)
" Que les dissemblables soient réunis et de leurs différences jaillira la plus belle harmonie ; rien ne se fait sans lutte." Héraclite
avatar
Oxford
Habitué du forum

Re: comment inciter les élèves à VRAIMENT profiter d'une lecture cursive?

par Oxford le Sam 25 Avr 2015 - 16:33
Mutis : veneration

_________________
Tutti i ghjorna si n'impara.
avatar
NLM76
Esprit éclairé

Re: comment inciter les élèves à VRAIMENT profiter d'une lecture cursive?

par NLM76 le Sam 6 Mai 2017 - 18:05
Dans l'optique du bac, sur Alcools :

  • http://lettresclassiques.fr/index.php/article/Alcools-%E2%80%94-un-carnet-de-lecture

_________________
Sites du grip et des gripiens :
http://instruire.fr
http://slecc.fr/GRIP.htm
http://doublecasquette3.eklablog.com/
http://pedagoj.eklablog.com/
www.lettresclassiques.fr
avatar
Alliance
Niveau 8

Re: comment inciter les élèves à VRAIMENT profiter d'une lecture cursive?

par Alliance le Dim 7 Mai 2017 - 18:26
Je leur précise également qu'ils seront interrogés à l'oral dessus et que ce n'est que bénéfice pendant l'entretien s'ils se débrouillent. Lorsque je le fais en classe, je prends bien soin de montrer le lien avec la problématique de la séquence et le lien avec les textes de LA. En général, je fais le lien en proposant un guide de lecture et même une interrogation écrite après (questions de réflexion en général que je pourrais moi-même poser en entretien). Je leur conseille ensuite de faire une fiche en s'aidant de la correction et de leurs propres remarques.
Sans cette démarche préalable, peu lisent et peu voient l'intérêt.
Zab34
Niveau 2

Re: comment inciter les élèves à VRAIMENT profiter d'une lecture cursive?

par Zab34 le Sam 20 Mai 2017 - 10:16
Pour ma part , avec les 1S et parfois les 2ondes selon le niveau (!!!), je donne un travail de restitution soit sous la forme d'un photogramme (10 photos en général), soit sous la forme d'un journal de lecture . Le photogramme, quand ils en ont bien compris le principe, fonctionne super bien (beaucoup cette année m'en ont fait en plus !) et donne des résultats vraiment très intéressants. Certains élèves , qui "souffrent" dans les travaux plus "traditionnels" , se réalisent dans ce type de travail...
Invité
Invité

Re: comment inciter les élèves à VRAIMENT profiter d'une lecture cursive?

par Invité le Sam 20 Mai 2017 - 13:33
Je vous avouerais que quand ils prennent la peine de lire le résumé qu'ils trouvent sur Internet, ou de visionner le film (s'il y en a un), je suis déjà très contente.
TOUS les livres ou presque sont résumés quelque part sur Internet. Et ils les trouvent très souvent.
Bon, ce sont des technologiques...
archeboc
Sage

Re: comment inciter les élèves à VRAIMENT profiter d'une lecture cursive?

par archeboc le Sam 20 Mai 2017 - 14:29
@Zab34 a écrit: je donne un travail de restitution soit sous la forme d'un photogramme (10 photos en général), soit sous la forme d'un journal de lecture . Le photogramme, quand ils en ont bien compris le principe, fonctionne super bien (beaucoup cette année m'en ont fait en plus !) et donne des résultats vraiment très intéressants. Certains élèves , qui "souffrent" dans les travaux plus "traditionnels" , se réalisent dans ce type de travail...

Je suis sollicité tous les ans pour des oraux de concours d'une école d'ingénieurs, pour des élèves donc de prépa scientifique. L'oral de culture générale, qui se faisait auparavant sur un article de presse, se fera cette année sur une photo. J'ai demandé si l'objectif était de recruter des candidats analphabètes. Curieusement, je ne figure pas au planning du jury. On me confie à la place des B/L : ils auront des textes, sur lesquels ils sauront dire des choses intéressantes. Je ne pense pas avoir perdu au change.


_________________
Pour des raisons de commodité nous utilisons dans nos analyses un classement des élèves en « bons », « moyens » et « faibles » qui n'est valable qu'à l'intérieur de chaque classe ou dans des classes de même type. En fait, les élèves que nous appelons « bons » sont plutôt des élèves moyens, les « moyens » des élèves plutôt faibles et les « faibles » des élèves en grande difficulté.
van Zanten Agnès. Le quartier ou l'école ? Déviance et sociabilité adolescente dans un collège de banlieue . In: Déviance et société. 2000 - Vol. 24 - N°4. Les désordres urbains : regards sociologiques. pp. 377-401. note 3


bani de néoprof - pour me joindre : mon pseudo @free.fr
avatar
Écusette de Noireuil
Neoprof expérimenté

Re: comment inciter les élèves à VRAIMENT profiter d'une lecture cursive?

par Écusette de Noireuil le Dim 21 Mai 2017 - 10:32
Carioca a écrit:Je vous avouerais que quand ils prennent la peine de lire le résumé qu'ils trouvent sur Internet, ou de visionner le film (s'il y en a un), je suis déjà très contente.
TOUS les livres ou presque sont résumés quelque part sur Internet. Et ils les trouvent très souvent.
Bon, ce sont des technologiques...

Les travaux que je donne à faire sont impossibles - quasiment- à réaliser sans avoir lu l'oeuvre.  Donc, ils lisent, ou ils ont de sales notes.
En plus, je demande souvent des choses assez créatives qui mettent les élèves sérieux mais pas excellents en valeur.

_________________
" Les mots servent à libérer une matière silencieuse qui est bien plus vaste que les mots" (Sarraute)
Ishkar
Niveau 1

Re: comment inciter les élèves à VRAIMENT profiter d'une lecture cursive?

par Ishkar le Lun 22 Mai 2017 - 9:37
Carioca a écrit:Je vous avouerais que quand ils prennent la peine de lire le résumé qu'ils trouvent sur Internet, ou de visionner le film (s'il y en a un), je suis déjà très contente.
TOUS les livres ou presque sont résumés quelque part sur Internet. Et ils les trouvent très souvent.
Bon, ce sont des technologiques...

Ils les chercheront. C'est pour ça qu'il faut trouver, quand c'est la méthode choisie, des questionnaires de lecture qui ne permettent pas à l'élève ayant simplement lu un résumé de s'en sortir.
J'avais aussi proposé Le meilleur des mondes ou 1984 à l'une de mes classes l'année passée, et avec des questions type "Quel lien faites-vous entre l'oeuvre lue et notre monde contemporain", tu voyais très facilement qui avait lu ou non. Malheureusement, la production n'était pas très qualitative, mais je me dis que lire, ça s'apprend.

Je conseille également de privilégier des questions demandant un certain développement plutôt que quelque-chose type 10 questions avec le nom du personnage principal ou des choses comme ça.
Je prends l'exemple du joueur d'échecs : si tu fais une petite question du type "Pourquoi X devient fou en jouant aux échecs", quelqu'un ayant lu le résumé te dira "C'était le seul moyen de passer le temps et il a appris des combinaisons par coeur". Si tu fais une question sur 5 points en demandant des détails, la réponse sera bien plus élaborée et tu verras facilement qui a lu et qui ne l'a pas fait.

Dernière chose, j'essaie de proposer des livres qui me plaisaient au même âge / qui sont abordables / qui ne sont pas forcément en lien avec la séquence / en début d'année qui sont relativement courts. Sans vouloir dire que c'est une mauvaise chose, si ta classe n'est pas sensible à la poésie par exemple, leur dire "Lisez les Fleurs du mal" chez vous, ça ne sera pas très productif. A l'inverse, quelque-chose comme Le joueur d'échecs, tu le présentes un peu, tu essaies de vendre le truc comme une nouvelle expérience "Vous coupez tout l'électronique, vous vous installez correctement et vous le lisez d'une traite", ça peut assez bien marcher. J'essaie donc soit de proposer des livres qui à coup sûr marcheront, soit une liste avec un livre au choix.
avatar
Parenthèse
Érudit

Re: comment inciter les élèves à VRAIMENT profiter d'une lecture cursive?

par Parenthèse le Lun 22 Mai 2017 - 9:48
@charlygp a écrit:
@Iphigénie a écrit:En fait il faudrait que l'AP soit un temps de lecture simplement! Ce qui manque aux élèves pour lire c'est une plage horaire sans aucune connexion: il faudrait créer dans les lycées un espace confortable avec des fauteuils et le silence sans téléphone et sans écrans: mais on me dit qu'on va plutôt agrandir la cafétéria et acheter des tablettes.....

+1

Euh, ben ça existe, et ça s'appelle l'espace lecture au CDI. On y trouve (enfin, dans tous les CDI de lycée que j'ai vus) des fauteuils confortables, et (normalement) le calme.
Contenu sponsorisé

Re: comment inciter les élèves à VRAIMENT profiter d'une lecture cursive?

par Contenu sponsorisé
Voir le sujet précédentRevenir en hautVoir le sujet suivant
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum