Partagez
Voir le sujet précédentAller en basVoir le sujet suivant
avatar
charlygp
Niveau 9

Verlaine expressionniste ? ("Le son du cor s'afflige vers les bois...)

par charlygp le Lun 27 Avr 2015 - 22:11
Bonsoir,

dans le manuel français 2de de l'édition Belin, le poème "Le son du cor s'afflige vers les bois..." de Verlaine est rangé sous le titre "Vers l'expressionnisme". Les sentiments intérieurs du poète contamine le paysage tout en dépersonnalisant l'énonciation qui n'est pas affirmée par un "je" affirmé.
Il est mis en parallèle d'un véritable poète expressionniste allemand, Georg Trakl ("Un soir de printemps"). Je comprends la démarche pédagogique mais est-ce vraiment judicieux d'assimiler Verlaine à ce mouvement ?

Que pensez-vous de cette désignation pour ce poème ?


Dernière édition par charlygp le Mar 28 Avr 2015 - 6:14, édité 2 fois
User5899
Dieu de l'Olympe

Re: Verlaine expressionniste ? ("Le son du cor s'afflige vers les bois...)

par User5899 le Mar 28 Avr 2015 - 0:31
Le classer ? Pourquoi donc ? Mon premier sujet d'hypokhâgne partait de la formule de Verlaine : "Symbolisme ? Connais pas ! Ce doit être un mot allemand" Razz
Verlaine est l'un des poètes à pratiquer le plus le paysage état d'âme. De là à coller une étiquette "expressionnisme"... J'ai toujours pensé qu'on étiquette pour se dispenser de lire.
Bref, selon moi, ne perdez pas votre temps Smile
avatar
charlygp
Niveau 9

Re: Verlaine expressionniste ? ("Le son du cor s'afflige vers les bois...)

par charlygp le Mar 28 Avr 2015 - 6:13
Je suis d'accord avec vous Cripure et j'enseigne d'ailleurs à mes éléves en leur montrant que les cases ne servent à rien. Ce qui m'étonnait, c'était ce rattachement au mouvement allemand alors que je n'en avais jamais entendu parler. 

Je l'inscrirai dans une continuité littéraire.
avatar
ysabel
Devin

Re: Verlaine expressionniste ? ("Le son du cor s'afflige vers les bois...)

par ysabel le Mar 28 Avr 2015 - 6:33
@charlygp a écrit:Bonsoir,

dans le manuel français 2de de l'édition Belin, le poème "Le son du cor s'afflige vers les bois..." de Verlaine est rangé sous le titre "Vers l'expressionnisme". Les sentiments intérieurs du poète contamine le paysage tout en dépersonnalisant l'énonciation qui n'est pas affirmée par un "je" affirmé.
Il est mis en parallèle d'un véritable poète expressionniste allemand, Georg Trakl ("Un soir de printemps"). Je comprends la démarche pédagogique mais est-ce vraiment judicieux d'assimiler Verlaine à ce mouvement ?

Que pensez-vous de cette désignation pour ce poème ?

Mouarf !

plus sérieusement : "Les sentiments intérieurs du poète contamine le paysage tout". ça c'est du lyrisme... tout bêtement... Et "tout en dépersonnalisant l'énonciation qui n'est pas affirmée par un "je" affirmé." Il n'y a pas forcément un "je" pour le lyrisme. Le lyrisme impersonnel, il connaît ?

Et puis comme dirait Cripure, on ne classe pas Verlaine... on ne peut pas le classer. Ils m'énervent tous ces gens qui veulent mettre tous les auteurs et toute la littérature dans des petites boites étiquetées.

_________________
« vous qui entrez, laissez toute espérance ». Dante

« Il vaut mieux n’avoir rien promis que promettre sans accomplir » (L’Ecclésiaste)
avatar
Iphigénie
Enchanteur

Re: Verlaine expressionniste ? ("Le son du cor s'afflige vers les bois...)

par Iphigénie le Mar 28 Avr 2015 - 8:12
Depuis les programmes des années 2000 par genres et mouvements, on n'étudie plus des auteurs mais des étiquettes et des corpus aussi difformes qu'inopérants.
Avant (mais ça...) on étudiait des auteurs et in fine on voyait se dessiner des mouvements. Aujourd'hui on veut faire le contraire.
D'ailleurs les élèves ont bien intégré la chose quand ils écrivent, systématiquement:"Maupassant est un auteur qui se sert du naturalisme pour écrire ses romans." ou "Hugo, le chef de file du romantisme (oui, la bataille d'Hernani fait de Hugo, à vie, le chef de file du romantisme) se sertdu romantisme pour écrire Madame Bovary Les Contemplations" Suspect
avatar
ysabel
Devin

Re: Verlaine expressionniste ? ("Le son du cor s'afflige vers les bois...)

par ysabel le Mar 28 Avr 2015 - 8:50
Alors je suis "avant" ! Twisted Evil

Je n'étudie que par auteur...
sauf GT argumentatif (mais là, je ne fais que sur un siècle : condition de la femme au XVIIIe, dénonciation de l'esclavage au XVIIIe etc.)

Non mais !

_________________
« vous qui entrez, laissez toute espérance ». Dante

« Il vaut mieux n’avoir rien promis que promettre sans accomplir » (L’Ecclésiaste)
avatar
nitescence
Érudit

Re: Verlaine expressionniste ? ("Le son du cor s'afflige vers les bois...)

par nitescence le Mar 28 Avr 2015 - 9:12
Cripure a écrit:Le classer ? Pourquoi donc ? Mon premier sujet d'hypokhâgne partait de la formule de Verlaine : "Symbolisme ? Connais pas ! Ce doit être un mot allemand" Razz
Verlaine est l'un des poètes à pratiquer le plus le paysage état d'âme. De là à coller une étiquette "expressionnisme"... J'ai toujours pensé qu'on étiquette pour se dispenser de lire.
Bref, selon moi, ne perdez pas votre temps Smile

Bien sûr que les étiquettes sont toujours réductrices, mais les rapprochements peuvent être justifiés quand ils sont pertinents : un auteur n'écrit jamais ex nihilo, il écrit toujours par rapport à ce qu'on a écrit auparavant (que ce soit par filiation ou au contraire par rejet). Les cases me paraissent intéressantes parce qu'elles sont un repère commode et rassurant pour les élèves, charge à nous de montrer ensuite que les identités peuvent être floues, brouillées, multiples, changeantes etc.
avatar
Iphigénie
Enchanteur

Re: Verlaine expressionniste ? ("Le son du cor s'afflige vers les bois...)

par Iphigénie le Mar 28 Avr 2015 - 9:16
Les caes ne sont utiles qu'en synthèse et non comme point de départ d'une étude. Sinon, on fait juste ce à quoi mènent les questions sur corpus: on réduit l'auteur à l'inessentiel.
User5899
Dieu de l'Olympe

Re: Verlaine expressionniste ? ("Le son du cor s'afflige vers les bois...)

par User5899 le Mar 28 Avr 2015 - 9:17
@nitescence a écrit:
Cripure a écrit:Le classer ? Pourquoi donc ? Mon premier sujet d'hypokhâgne partait de la formule de Verlaine : "Symbolisme ? Connais pas ! Ce doit être un mot allemand" Razz
Verlaine est l'un des poètes à pratiquer le plus le paysage état d'âme. De là à coller une étiquette "expressionnisme"... J'ai toujours pensé qu'on étiquette pour se dispenser de lire.
Bref, selon moi, ne perdez pas votre temps Smile

Bien sûr que les étiquettes sont toujours réductrices, mais les rapprochements peuvent être justifiés quand ils sont pertinents : un auteur n'écrit jamais ex nihilo, il écrit toujours par rapport à ce qu'on a écrit auparavant (que ce soit par filiation ou au contraire par rejet). Les cases me paraissent intéressantes parce qu'elles sont un repère commode et rassurant pour les élèves, charge à nous de montrer ensuite que les identités peuvent être floues, brouillées, multiples, changeantes etc.
Je ne suis pas d'accord sur le rattachement a priori à tel ou tel mouvement. Iphigénie a employé le mot selon moi idoine : on construit le rattachement d'un texte ou d'un livre à tel ou tel mouvement, ce mot évoquant par ailleurs tout autre chose qu'un rangement dans des boîtes de chaussures.

Iphigénie, mes questions de corpus sont très simples : "Qu'est-ce qui justifie à vos yeux le rapprochement de ces textes ?" Est-ce de l'inessentiel ? Razz
avatar
Iphigénie
Enchanteur

Re: Verlaine expressionniste ? ("Le son du cor s'afflige vers les bois...)

par Iphigénie le Mar 28 Avr 2015 - 9:27
Vous, sûrement pas, très cher! Very Happy MAis ces corpus me rasent, si j'ose dire. Laughing
User5899
Dieu de l'Olympe

Re: Verlaine expressionniste ? ("Le son du cor s'afflige vers les bois...)

par User5899 le Mar 28 Avr 2015 - 9:39
@Iphigénie a écrit:Vous, sûrement pas, très cher! Very Happy MAis ces corpus me rasent, si j'ose dire. Laughing
Ah ça... Et là, bien sûr, aucune réforme...
avatar
ysabel
Devin

Re: Verlaine expressionniste ? ("Le son du cor s'afflige vers les bois...)

par ysabel le Mar 28 Avr 2015 - 10:02
@Iphigénie a écrit:Vous, sûrement pas, très cher! Very Happy MAis ces corpus me rasent, si j'ose dire. Laughing

M'en parle pas !!
Hier, j'en discutais encore avec une collègue : on râlait très fort contre cette monstruosité de coller 3 ou 4 textes, de plusieurs siècles et d'y coller des questions stupides... (surtout qu'on avait corrigé le bac blanc pendant les vacances !).

Je reste persuadée que cela a été inventé par des crânes d'œufs persuadé que cette questions donneraient des points aux élèves... raté !!

Pour nos techno, la 1ère question du bac blanc était on ne peut plus simple : montrez que les 3 textes étaient de genre théâtral. Ben encore raté !!! rare sont ceux qui ont eu les deux points. Twisted Evil

_________________
« vous qui entrez, laissez toute espérance ». Dante

« Il vaut mieux n’avoir rien promis que promettre sans accomplir » (L’Ecclésiaste)
Contenu sponsorisé

Re: Verlaine expressionniste ? ("Le son du cor s'afflige vers les bois...)

par Contenu sponsorisé
Voir le sujet précédentRevenir en hautVoir le sujet suivant
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum