Interdisciplinarité "imposée" au lycée : les Enseignements d'exploration (et/ou l'AP) : où en êtes-vous ?

Page 2 sur 2 Précédent  1, 2

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Interdisciplinarité "imposée" au lycée : les Enseignements d'exploration (et/ou l'AP) : où en êtes-vous ?

1% 1% 
[ 1 ]
3% 3% 
[ 4 ]
4% 4% 
[ 5 ]
1% 1% 
[ 1 ]
14% 14% 
[ 16 ]
9% 9% 
[ 10 ]
10% 10% 
[ 12 ]
0% 0% 
[ 0 ]
3% 3% 
[ 3 ]
23% 23% 
[ 27 ]
14% 14% 
[ 16 ]
1% 1% 
[ 1 ]
4% 4% 
[ 5 ]
12% 12% 
[ 14 ]
1% 1% 
[ 1 ]
 
Total des votes : 116

Re: Interdisciplinarité "imposée" au lycée : les Enseignements d'exploration (et/ou l'AP) : où en êtes-vous ?

Message par aposiopèse le Mar 28 Avr 2015 - 11:07

Je n'ai pas participé au sondage car en tant que doc :
- je n'ai pas forcément été volontaire, je participe aux EE et à l'AP en fonction des collègues qui veulent collaborer avec moi
- dans les EE, je ne vois que litté et société, les autres ayant lieu dans d'autres salles
- je vois de tout en AP, du prof qui vient "remplir" plusieurs heures au CDI avec de vagues consignes, à celui qui organise plusieurs séances d'orientation bien balisées... Certains refusent de me laisser leurs élèves sur une heure d'AP parce qu'ils s'en servent pour faire cours, d'autres s'en servent vraiment pour revoir des méthodes de travail avec les élèves... Après, je vois mal aussi comme faire quelque chose de personnalisé en classe entière, c'est n'importe quoi !

Dans le bahut où j'étais avant (en tant que prof de lettres), nous avions la chance d'avoir peu d'élèves et beaucoup de profs volontaires pour l'AP. Nous avions ainsi pu constituer de petits groupes de 10 élèves environ en fonction des besoins des élèves, en mettant les classes en barrettes.
Nous nous réunissions tous les 2 mois pour faire le bilan et reformer les groupes en fonction des résultats des élèves. Par exemple, je prenais tous ceux qui avaient moins de 6 de moyenne en français (ce qui me faisait 3 heures d'AP par semaine, car beaucoup d'élèves étaient concernés). ça marchait vraiment bien car les élèves du groupe avaient tous un niveau équivalent et je pouvais leur proposer des exercices simples et adaptés. ( En gros, en début de séance on révisait ensemble 2 ou 3 points de grammaire, ou un point de méthodo. Ensuite, les élèves avait 20mn pour faire une série d'exercices_très simples. A la fin, on échangeait les copies et chacun corrigeait la copie du voisin, ce qui impliquait d'être attentif à la correction et au barème. Je notais le score de chaque élève au tableau au fur et à mesure. C'était assez serré car ils avaient tous les mêmes lacunes à la base... Bizarrement ces élèves, qui n'en foutaient pas une rame en classe et baissaient les bras devant le moindre exercice, participaient beaucoup en AP, en s'appliquant à bien écouter les consignes et la correction, car ils avaient alors une chance de se retrouver en tête du groupe. Eux qui faisaient en classe entière le concours de "celui qui allait voir le plus de bulles" se donnaient ici au maximum pour avoir le meilleur score ! )
J'avais été vraiment étonnée de redécouvrir ces élèves sous un autre angle : eux qui étaient franchement pénibles en classe entière devenaient vraiment motivés en AP. Je pense aussi qu'ils appréciaient beaucoup d'être en petits nombre : pendant la phase d'exercices en autonomie, je prenais le temps de voir chaque élève et de répondre à ses questions. Et étrangement, là, j'avais le droit à de vraies questions intelligentes et à un travail dans le calme, alors qu'en classe entière ces élèves attiraient mon attention en faisant des bêtises (euphémisme).

Donc je pense que l'AP peut être profitable s'il est réalisé
1)en petits groupes
2) et que ce groupe est assez homogène au niveau des besoins. Parce que bon, la pédagogie différenciée à ses limites, et je ne parle pas que du surcroît de travail pour l'enseignant. Lors de ces séances d'AP pour les élèves très en difficulté, il est arrivé qu'on m'envoie en plus un autre groupe de très bons élèves. Du coup j'avais en même temps le groupe des moins de 6 de moyenne, et le groupe des plus de 16 de moyenne. Le premier avait une planche d'exos simples, l'autre un commentaire de texte à rédiger. Réaction immédiate des premiers : " nous, on est le groupe des nuls" Neutral grosse baisse de motivation ce jour-là, les plus faibles ayant soudain honte de leurs exercices "faciles".

aposiopèse
Expert


Revenir en haut Aller en bas

Re: Interdisciplinarité "imposée" au lycée : les Enseignements d'exploration (et/ou l'AP) : où en êtes-vous ?

Message par trompettemarine le Mar 28 Avr 2015 - 11:17

Cripure a écrit:En tout cas, on ne m'a rien demandé sur la réforme Chatel.
+1

trompettemarine
Sage


Revenir en haut Aller en bas

Re: Interdisciplinarité "imposée" au lycée : les Enseignements d'exploration (et/ou l'AP) : où en êtes-vous ?

Message par User5899 le Mar 28 Avr 2015 - 11:42

Un point est devenu visible avec les appels électroniques : le pourcentage réellement ahurissant d'élèves absents en AP, avec une absence couverte par les parents, soit sournoisement ("RDV médical extérieur"... Je plains la Sécu), soit "naïvement" ("ben il n'avait pas cours, il avait AP"). Où est l'évaluation de cette perception des usagers ?

_________________
Zu End' ewiges Wissen !
Der Welt melden
Weise nichts mehr !

En cas de ban, ne pas utiliser les MP ! Passer par l'icône du mail  Razz

User5899
Dieu de l'Olympe


Revenir en haut Aller en bas

Re: Interdisciplinarité "imposée" au lycée : les Enseignements d'exploration (et/ou l'AP) : où en êtes-vous ?

Message par Iphigénie le Mar 28 Avr 2015 - 12:08

Cripure a écrit:Un point est devenu visible avec les appels électroniques : le pourcentage réellement ahurissant d'élèves absents en AP, avec une absence couverte par les parents, soit sournoisement ("RDV médical extérieur"... Je plains la Sécu), soit "naïvement" ("ben il n'avait pas cours, il avait AP"). Où est l'évaluation de cette perception des usagers ?
Je me demande pourquoi on demande encore aux usagers élèves le motif de leur absence puisque tout passe dans problème. J'ai eu l'an dernier ou il y a deux ans une gamine absente pendant deux mois à chaque cours de  latin au motif de "RV médicaux": c'est moi qui ai dû demander au CPE de la convoquer...

Iphigénie
Esprit sacré


Revenir en haut Aller en bas

Re: Interdisciplinarité "imposée" au lycée : les Enseignements d'exploration (et/ou l'AP) : où en êtes-vous ?

Message par Carnyx le Mar 28 Avr 2015 - 12:32

@Iphigénie a écrit:
Je me demande pourquoi on demande encore aux usagers élèves le motif de leur absence puisque tout passe dans problème. J'ai eu l'an dernier ou il y a deux ans une gamine absente pendant deux mois à chaque cours de  latin au motif de "RV médicaux": c'est moi qui ai dû demander au CPE de la convoquer...
Il y a des élèves qu'on ne voit jamais : pas de problème pour l'administration !

_________________
Of all tyrannies, a tyranny sincerely exercised for the good of its victims may be the most oppressive. It would be better to live under robber barons than under omnipotent moral busybodies. The robber baron’s cruelty may sometimes sleep, his cupidity may at some point be satiated; but those who torment us for our own good will torment us without end for they do so with the approval of their own conscience.

Carnyx
Neoprof expérimenté


Revenir en haut Aller en bas

Re: Interdisciplinarité "imposée" au lycée : les Enseignements d'exploration (et/ou l'AP) : où en êtes-vous ?

Message par Izambard le Mar 28 Avr 2015 - 16:03

Je pourrais donner des réponses ttalement différentes en fonction des années.

La première année, j'ai tenu seule (bonjour l'interdisciplinarité)  un EE de littérature et société. L'enfer. Les élèves n'ont rien appris, étaient absents, mous, là par défaut.....

Ensuite, j'ai tenu un atelier théâtre. Cela tenait lieu d'EE aux élèves inscrits. Globalement, ils ont été présents et investis. Mais c'est une comédienne qui assurait l'enseignement, je ne faisais que l'assister.

Cette année, je travaille sur les médias avec un collègue de SES. Nous travaillons exactement de la même façon et nous partageons toutes les tâches. Nos séances sont systématiquement en binôme. Chacun apporte sa matière de façon à mon sens constructive et pertinente. Nos élèves sont plutôt motivés.
Mais je ne pense pas qu'ils apprennent quoi que ce soit. Au mieux, les plus futés réinvestissent les connaissances acquises lors des cours disciplinaires.

Pour l'AP, c'est un échec cuisant. Ni moi ni les élèves n'en comprenons les modalités ou l’intérêt. Quand par chance j'ai des morceaux de mes classes en AP, je reviens sur ce que nous faisons en cours.

Les TPE: l'expérience m'a prouvé qu'il n'y a rien à en attendre. Elèves en TPE = banc de poissons en rade devant une page google.

Izambard
Niveau 9


Revenir en haut Aller en bas

Re: Interdisciplinarité "imposée" au lycée : les Enseignements d'exploration (et/ou l'AP) : où en êtes-vous ?

Message par Korémuse le Mar 28 Avr 2015 - 16:35

Cripure a écrit:Un point est devenu visible avec les appels électroniques : le pourcentage réellement ahurissant d'élèves absents en AP, avec une absence couverte par les parents, soit sournoisement ("RDV médical extérieur"... Je plains la Sécu), soit "naïvement" ("ben il n'avait pas cours, il avait AP").

Surtout lorsque les élèves ont deux heures de permanence avant la dite heure d' AP.
Il est certain que c'est encore moins motivant ...


Dernière édition par Thalia de G le Mar 28 Avr 2015 - 17:00, édité 1 fois (Raison : Balises de citation)

Korémuse
Niveau 5


Revenir en haut Aller en bas

Re: Interdisciplinarité "imposée" au lycée : les Enseignements d'exploration (et/ou l'AP) : où en êtes-vous ?

Message par Korémuse le Mar 28 Avr 2015 - 16:47

Ce qui serait interessant, c'est de proposer ce sondage à nos enfants lycéens et de voir leurs réactions : perte de temps ?, intérêt ?
La mienne ne s'est jamais désinvestie en MPS; elle a plutôt trouvé cela intéressant. Elle se plaint plutôt de la lenteur du groupe et aimerait apprendre trois fois plus de choses.

En AP, elle est bc plus réservée; tout dépend du contenu et de la personnalité de l'enseignant. Parfois du vide sidéral, parfois au contraire de jolies découvertes: un module Histoire et Cinéma par ex.

Korémuse
Niveau 5


Revenir en haut Aller en bas

Re: Interdisciplinarité "imposée" au lycée : les Enseignements d'exploration (et/ou l'AP) : où en êtes-vous ?

Message par Balthazaard le Mar 28 Avr 2015 - 16:51

@Izambard a écrit:Je pourrais donner des réponses ttalement différentes en fonction des années.

La première année, j'ai tenu seule (bonjour l'interdisciplinarité)  un EE de littérature et société. L'enfer. Les élèves n'ont rien appris, étaient absents, mous, là par défaut.....

Ensuite, j'ai tenu un atelier théâtre. Cela tenait lieu d'EE aux élèves inscrits. Globalement, ils ont été présents et investis. Mais c'est une comédienne qui assurait l'enseignement, je ne faisais que l'assister.

Cette année, je travaille sur les médias avec un collègue de SES. Nous travaillons exactement de la même façon et nous partageons toutes les tâches. Nos séances sont systématiquement en binôme. Chacun apporte sa matière de façon à mon sens constructive et pertinente. Nos élèves sont plutôt motivés.
Mais je ne pense pas qu'ils apprennent quoi que ce soit. Au mieux, les plus futés réinvestissent les connaissances acquises lors des cours disciplinaires.

Pour l'AP, c'est un échec cuisant. Ni moi ni les élèves n'en comprenons les modalités ou l’intérêt. Quand par chance j'ai des morceaux de mes classes en AP, je reviens sur ce que nous faisons en cours.

Les TPE: l'expérience m'a prouvé qu'il n'y a rien à en attendre. Elèves en TPE = banc de poissons en rade devant une page google.

Des fois j'ai l'impression d'y aller un peu fort mais là tu mets la barre très haut!!! +1

Balthazaard
Érudit


Revenir en haut Aller en bas

Re: Interdisciplinarité "imposée" au lycée : les Enseignements d'exploration (et/ou l'AP) : où en êtes-vous ?

Message par User5899 le Mar 28 Avr 2015 - 16:59

@Korémuse a écrit:Ce qui serait interessant, c'est de proposer ce sondage à nos enfants lycéens et de voir leurs réactions : perte de temps ?, intérêt ?
La mienne ne s'est jamais désinvestie en MPS; elle a plutôt trouvé cela intéressant. Elle se plaint plutôt de la lenteur du groupe et aimerait apprendre trois fois plus de choses.

En AP, elle est bc plus réservée; tout dépend du contenu et de la personnalité de l'enseignant. Parfois du vide sidéral, parfois au contraire de jolies découvertes: un module Histoire et Cinéma par ex.
Un de mes copains prof d'histoire propose en seconde alternativement un module "chronologie historique" et un module "histoire de l'art" : les élèves sont trois fois plus nombreux à les demander qu'il n'y a de places Razz
Comme quoi tout n'est pas perdu.

_________________
Zu End' ewiges Wissen !
Der Welt melden
Weise nichts mehr !

En cas de ban, ne pas utiliser les MP ! Passer par l'icône du mail  Razz

User5899
Dieu de l'Olympe


Revenir en haut Aller en bas

Re: Interdisciplinarité "imposée" au lycée : les Enseignements d'exploration (et/ou l'AP) : où en êtes-vous ?

Message par Nasopi le Mar 28 Avr 2015 - 18:56

@Korémuse a écrit:Ce qui serait interessant, c'est de proposer ce sondage à nos enfants lycéens et de voir leurs réactions : perte de temps ?, intérêt ?

Je viens de poser la question à mon fils : pour lui, les enseignements d'exploration étaient une perte de temps, l'AP c'était bien quand ils faisaient cours comme d'habitude, sinon c'était nul (sic) ; il dit que son TPE ne lui a rien appris, si ce n'est à se servir d'un nouveau logiciel ; pendant les derniers mois les copains avec qui il était venaient souvent bosser à la maison pour préparer leur oral (bon, je les entendais beaucoup rigoler, et un peu travailler Laughing ).

_________________
"Donne-moi la sérénité nécessaire pour accepter telles qu’elles sont les choses qu’on ne peut pas changer, donne-moi le courage de changer celles qui doivent l’être ; donne-moi la sagesse qui permet de discerner les unes et les autres." (Marc-Aurèle)

Nasopi
Esprit sacré


Revenir en haut Aller en bas

Re: Interdisciplinarité "imposée" au lycée : les Enseignements d'exploration (et/ou l'AP) : où en êtes-vous ?

Message par Zappons le Mer 29 Avr 2015 - 1:54

J'ai été en charge de l'AP en classe de seconde lorsque j'étais stagiaire, j'ai dû faire une séance sur la mémoire (mémoire visuelle, mémoire auditive…). Je me suis alors retrouvé à faire un PowerPoint avec des mots qui défilaient et qu'ils devaient ensuite retrouver. J'avais vraiment l'impression d'être un animateur de colonie de vacances. Intérêt pédagogique nul. Je précise que c'était une ressource officielle Eduscol ou quelque chose du genre.
En revanche les élèves ont adoré cette séance de récréation.

Zappons
Niveau 7


Revenir en haut Aller en bas

Re: Interdisciplinarité "imposée" au lycée : les Enseignements d'exploration (et/ou l'AP) : où en êtes-vous ?

Message par ycombe le Mer 29 Avr 2015 - 8:34

@Zappons a écrit:J'ai été en charge de l'AP en classe de seconde lorsque j'étais stagiaire, j'ai dû faire une séance sur la mémoire (mémoire visuelle, mémoire auditive…). Je me suis alors retrouvé à faire un PowerPoint avec des mots qui défilaient et qu'ils devaient ensuite retrouver. J'avais vraiment l'impression d'être un animateur de colonie de vacances. Intérêt pédagogique nul. Je précise que c'était une ressource officielle Eduscol ou quelque chose du genre.
En revanche les élèves ont adoré cette séance de récréation.
Evil or Very Mad

_________________
Ronin : "A un moment il faut dire stop au n'importe quoi".

Franck Ramus : "Les sciences de l'éducation à la française se font fort de produire un discours savant sur l'éducation, mais ce serait visiblement trop leur demander que de mettre leur discours à l'épreuve des faits".

ycombe
Modérateur


Revenir en haut Aller en bas

Re: Interdisciplinarité "imposée" au lycée : les Enseignements d'exploration (et/ou l'AP) : où en êtes-vous ?

Message par JEMS le Mer 29 Avr 2015 - 8:39

Je rebondis sur les modules.
Il y a trois ans, j'ai lancé un module sur l'animation vidéo et le PPT pour les classes de 1ère en AP, au départ j'avais prévu 6 séances, elles se sont transformées en semestre complet. Dans ce cadre là, oui, cela peut être utile, mais j'hallucine devant des modules intitulés "savoir gérer ses affaires", si si je vous jure que j'ai déjà vu ça...

_________________

JEMS
Modérateur


Revenir en haut Aller en bas

Re: Interdisciplinarité "imposée" au lycée : les Enseignements d'exploration (et/ou l'AP) : où en êtes-vous ?

Message par Écusette de Noireuil le Mer 29 Avr 2015 - 8:46

Chez nous, au prix d'un véritable bras de fer avec la direction de l'époque et des débats houleux avec les collègues,  nous avons réussi à affecter une partie des horaires  aux disciplines avec des horaires quinzaine,  une autre partie au PP pour l'orientation et la vie de classe (ça marche assez bien) il reste quand même des heures dans lesquelles on est plus ou moins supposé faire des" projets" mais c'est très différent selon les équipes : la plupart sont retournées (sans le crier sur les toits) à un fonctionnement assez classique de méthode et de soutien ou de préparation de devoirs. En général, nous avons les élèves de nos classes.
J'ai réussi à éviter TPE et EE.
Echo des élèves (mes enfants, leurs copains, et d'autres élèves)
EE : ça ne sert pas à grand chose (sauf ceux qui font une 3' langue ou du latin)
TPE : c'est la montagne qui accouche d'une souris. Avec en plus un sentiment d'injustice car les TPE littéraires sont beaucoup moins bien notés que les scientifiques.
Mais je pense aussi que ce bilan ne sera jamais fait honnêtement. Sad

_________________
" Les mots servent à libérer une matière silencieuse qui est bien plus vaste que les mots" (Sarraute)

Écusette de Noireuil
Fidèle du forum


Revenir en haut Aller en bas

Page 2 sur 2 Précédent  1, 2

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut


 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum