Dimitri Casali : "J'ai pris ces nouveaux programmes comme un coup de poignard à ce qui fonde notre identité".

Page 8 sur 8 Précédent  1, 2, 3, 4, 5, 6, 7, 8

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Re: Dimitri Casali : "J'ai pris ces nouveaux programmes comme un coup de poignard à ce qui fonde notre identité".

Message par Reine Margot le Sam 23 Avr 2016 - 13:04

@Marcel Khrouchtchev a écrit:
@Reine Margot a écrit:Autre grand classique: un noble est forcément riche.

Ça ,c'est pas faute de l'expliquer quand on voit la société d'Ancien Régime. Crying or Very sad

Je me doute bien, et en lettres aussi on le répète (voir le Bourgeois Gentilhomme ou Georges Dandin chez Molière où les bourgeois sont bien plus riches que les nobles), mais c'est vraiment à se taper la tête contre les murs. Evil or Very Mad

Reine Margot
Demi-dieu


Revenir en haut Aller en bas

Re: Dimitri Casali : "J'ai pris ces nouveaux programmes comme un coup de poignard à ce qui fonde notre identité".

Message par User5899 le Sam 23 Avr 2016 - 13:14

@Isis39 a écrit:les programmes d'histoire ne sont pas fait pour servir une autre matière, ce qui peut expliquer parfois (pas pour tout bien sûr), les manques constatés par d'autres professeurs.
Je demeure stupéfait que vous restiez ainsi accrochée à de vieilles lunes comme la notion de "matière" Shocked
M'enfin, tout est dans tout. Sinon, les nélèves, ine comprennent pas, ça ne construit pas de sens pour eux Sad Sad Crying or Very sad Crying or Very sad

Blague à part, sans "servir une autre matière" (ce que vous faites avec le développement durable, qui est une notion de biologie), les concepteurs de programmes pourraient tâcher d'aller vers une sorte d'humanisme, d'honnête homme.
Enfin, bref...

_________________
Zu End' ewiges Wissen !
Der Welt melden
Weise nichts mehr !

En cas de ban, ne pas utiliser les MP ! Passer par l'icône du mail  Razz

User5899
Dieu de l'Olympe


Revenir en haut Aller en bas

Re: Dimitri Casali : "J'ai pris ces nouveaux programmes comme un coup de poignard à ce qui fonde notre identité".

Message par Isis39 le Sam 23 Avr 2016 - 13:16

Cripure a écrit:
@Isis39 a écrit:les programmes d'histoire ne sont pas fait pour servir une autre matière, ce qui peut expliquer parfois (pas pour tout bien sûr), les manques constatés par d'autres professeurs.
Je demeure stupéfait que vous restiez ainsi accrochée à de vieilles lunes comme la notion de "matière" Shocked
M'enfin, tout est dans tout. Sinon, les nélèves, ine comprennent pas, ça ne construit pas de sens pour eux Sad Sad  Crying or Very sad  Crying or Very sad

Blague à part, sans "servir une autre matière" (ce que vous faites avec le développement durable, qui est une notion de biologie), les concepteurs de programmes pourraient tâcher d'aller vers une sorte d'humanisme, d'honnête homme.
Enfin, bref...

On ne peut tout faire et tout voir en histoire.

Isis39
Empereur


Revenir en haut Aller en bas

Re: Dimitri Casali : "J'ai pris ces nouveaux programmes comme un coup de poignard à ce qui fonde notre identité".

Message par User5899 le Sam 23 Avr 2016 - 13:17

@Laotzi a écrit:Pour le lycée, entre 1804 et les années 1880-1890 (et encore, sous un angle précis), il y a un grand vide (sauf 1848 en toute fin d'un programme de seconde interminable). Plus de Restauration/Monarchie de Juillet, plus de Second Empire, plus de Commune de Paris (et on peut continuer ensuite : plus de Belle Epoque, plus d'entre-deux-guerres sauf le Front Populaire, plus de IVe République sauf son installation, plus de Ve République après 1962) . Forcément, la cohérence avec l'enseignement de la littérature peut poser quelques problèmes (sans avoir nulle intention de faire de l'histoire une science annexe de la littérature évidemment). L'histoire sociale est aussi très peu abordée (on étudie en première ES/L très rapidement les mutations des sociétés entraînées par l'industrialisation, mais uniquement sous l'angle de l'évolution de la population active sur 150 ans (ultra chiant) et de l'immigration sur un siècle - on a perdu l'étude détaillée de la société industrielle qui existait dans le programme pré Chatel).
Sans réclamer que vous deveniez nos servants (en fait, on a finalement peu besoin de l'histoire, stricto sensu, je perle donc bien plutôt au nom de la culture générale), vos programmes sont lourds, mais quand on voit ce qui en est absent, on est juste Shocked
Tout ce qui, justement, pourraient contribuer à donner un peu de sens à notre époque en est sorti. C'est hallucinant.

Isis39, vous bottez en touche.

_________________
Zu End' ewiges Wissen !
Der Welt melden
Weise nichts mehr !

En cas de ban, ne pas utiliser les MP ! Passer par l'icône du mail  Razz

User5899
Dieu de l'Olympe


Revenir en haut Aller en bas

Re: Dimitri Casali : "J'ai pris ces nouveaux programmes comme un coup de poignard à ce qui fonde notre identité".

Message par Al-qalam le Sam 23 Avr 2016 - 13:18

Cripure a écrit:
@Al-qalam a écrit:Oui, mais c'était l'épée du valeureux Maréchal vainqueur en 18. On cache tout aux pauv'tits n'enfants qu'apprennent plus l'histoire.

Sans rien dire sur Caselli, que je ne connais pas, il n'y a vraiment pas de quoi pavoiser, en ce moment, sur l'enseignement de quoi que ce soit en général (ça, c'est pour être sympa), et de l'histoire en particulier.

Vous semblez tous très très heureux des résultats obtenus par l'application de votre sérieux aux programmes débiles de l'EN d'aujourd'hui, j'en suis très content pour vous. Et Laurant Deutch et consors sont très contents de votre joie, je suis frappé de mon côté par le petit nombre (mais ce n'est qu'à mon échelle) de parents de mon entourage qui me disent acheter ces bouquins "parce que quand même, au lycée, ils apprennent pas grand-chose".

Et pour les "c'est cuykidikiyé", non, je ne trouve pas qu'en littérature ils sachent grand-chose. Au moins ne sauté-je pas de joie.

Mon post faisait référence à la fameuse théorie de "l'épée et du bouclier" (Pétain et De Gaulle qui se seraient mis d'accord en secret, l'un pour protéger la France pendant que l'autre organisait la résistance contre les nazis). Légende parfaitement fausse, mais construite par les pétainistes, et qu'on entend souvent chez les "historiens de garde", groupe hétérogène de gens médiatiques qui s'expriment sur l'enseignement de l'histoire, dont Casali est l'un des avatars (Aggiornamento par exemple relevait une question un peu problématique dans son "nouveau Lavisse" : "Le maréchal Pétain s’engage-t-il dans une politique de collaboration ?" ; voir ici : http://aggiornamento.hypotheses.org/1581).

Quant à la rengaine sur les programmes et le fait que les élèves ne connaissent pas grand chose, rien à ajouter à ce que tout le monde a déjà signalé : c'est plus une question d'horaires (et de "bain culturel" des élèves) que réellement de programmes.

Al-qalam
Grand sage


Revenir en haut Aller en bas

Re: Dimitri Casali : "J'ai pris ces nouveaux programmes comme un coup de poignard à ce qui fonde notre identité".

Message par Isis39 le Sam 23 Avr 2016 - 13:28

Cripure a écrit:
@Laotzi a écrit:Pour le lycée, entre 1804 et les années 1880-1890 (et encore, sous un angle précis), il y a un grand vide (sauf 1848 en toute fin d'un programme de seconde interminable). Plus de Restauration/Monarchie de Juillet, plus de Second Empire, plus de Commune de Paris (et on peut continuer ensuite : plus de Belle Epoque, plus d'entre-deux-guerres sauf le Front Populaire, plus de IVe République sauf son installation, plus de Ve République après 1962) . Forcément, la cohérence avec l'enseignement de la littérature peut poser quelques problèmes (sans avoir nulle intention de faire de l'histoire une science annexe de la littérature évidemment). L'histoire sociale est aussi très peu abordée (on étudie en première ES/L très rapidement les mutations des sociétés entraînées par l'industrialisation, mais uniquement sous l'angle de l'évolution de la population active sur 150 ans (ultra chiant) et de l'immigration sur un siècle - on a perdu l'étude détaillée de la société industrielle qui existait dans le programme pré Chatel).
Sans réclamer que vous deveniez nos servants (en fait, on a finalement peu besoin de l'histoire, stricto sensu, je perle donc bien plutôt au nom de la culture générale), vos programmes sont lourds, mais quand on voit ce qui en est absent, on est juste Shocked
Tout ce qui, justement, pourraient contribuer à donner un peu de sens à notre époque en est sorti. C'est hallucinant.

Isis39, vous bottez en touche.

On en rajoute encore alors, et on survole encore plus ?

Isis39
Empereur


Revenir en haut Aller en bas

Re: Dimitri Casali : "J'ai pris ces nouveaux programmes comme un coup de poignard à ce qui fonde notre identité".

Message par Rendash le Sam 23 Avr 2016 - 13:29

Je pense que le sens des propos de Cripure serait de virer certaines choses, pour les remplacer par d'autres, plus essentielles.
...un programme, quoi Razz


Cripure a écrit:le développement durable, qui est une notion de biologie

En fait, non.

Rendash
Empereur


Revenir en haut Aller en bas

Re: Dimitri Casali : "J'ai pris ces nouveaux programmes comme un coup de poignard à ce qui fonde notre identité".

Message par Isis39 le Sam 23 Avr 2016 - 13:35

@Rendash a écrit:Je pense que le sens des propos de Cripure serait de virer certaines choses, pour les remplacer par d'autres, plus essentielles.
...un programme, quoi Razz


Et on se retrouve encore avec la guerre dans les médias. Very Happy

Sérieusement, on vire quoi ? Parce que l'histoire sociale sacrifiée est un vrai problème.

Isis39
Empereur


Revenir en haut Aller en bas

Re: Dimitri Casali : "J'ai pris ces nouveaux programmes comme un coup de poignard à ce qui fonde notre identité".

Message par Rendash le Sam 23 Avr 2016 - 13:37

@Isis39 a écrit:
@Rendash a écrit:Je pense que le sens des propos de Cripure serait de virer certaines choses, pour les remplacer par d'autres, plus essentielles.
...un programme, quoi Razz


Et on se retrouve encore avec la guerre dans les médias. Very Happy

Sérieusement, on vire quoi ? Parce que l'histoire sociale sacrifiée est un vrai problème.

L'EMC bounce

Rendash
Empereur


Revenir en haut Aller en bas

Re: Dimitri Casali : "J'ai pris ces nouveaux programmes comme un coup de poignard à ce qui fonde notre identité".

Message par Isis39 le Sam 23 Avr 2016 - 13:38

@Rendash a écrit:
@Isis39 a écrit:
@Rendash a écrit:Je pense que le sens des propos de Cripure serait de virer certaines choses, pour les remplacer par d'autres, plus essentielles.
...un programme, quoi Razz


Et on se retrouve encore avec la guerre dans les médias. Very Happy

Sérieusement, on vire quoi ? Parce que l'histoire sociale sacrifiée est un vrai problème.

L'EMC bounce

Pas d'accord, il y a des choses bien en EMC (le fonctionnement de la justice par exemple)

Isis39
Empereur


Revenir en haut Aller en bas

Re: Dimitri Casali : "J'ai pris ces nouveaux programmes comme un coup de poignard à ce qui fonde notre identité".

Message par Ronin le Sam 23 Avr 2016 - 13:43

Cripure a écrit:
@Isis39 a écrit:les programmes d'histoire ne sont pas fait pour servir une autre matière, ce qui peut expliquer parfois (pas pour tout bien sûr), les manques constatés par d'autres professeurs.
Je demeure stupéfait que vous restiez ainsi accrochée à de vieilles lunes comme la notion de "matière" Shocked
M'enfin, tout est dans tout. Sinon, les nélèves, ine comprennent pas, ça ne construit pas de sens pour eux Sad Sad  Crying or Very sad  Crying or Very sad

Blague à part, sans "servir une autre matière" (ce que vous faites avec le développement durable, qui est une notion de biologie), les concepteurs de programmes pourraient tâcher d'aller vers une sorte d'humanisme, d'honnête homme.
Enfin, bref...

Alors ça....c'était avant, époque heureusement révolue durant laquelle les professeurs zélitistes réactionnaires faisaient rien qu'à apprendre des trucs inutils et tout poussièreux, alors qu'à l'heure du numérique....

Notez, en cycle 3 on avait comme projet de programme d'Histoire de commencer à Charlemagne. Pas de préhistoire, pas d'Antiquité, pas migrations, pas de Clovis. Et toute l'année de CM2 sur le 19ème siècle. Enfin, sur la troisième République. Alors bon, les copains du CSP...

_________________

Ronin
Guide spirituel


Revenir en haut Aller en bas

Re: Dimitri Casali : "J'ai pris ces nouveaux programmes comme un coup de poignard à ce qui fonde notre identité".

Message par Rendash le Sam 23 Avr 2016 - 13:44

@Isis39 a écrit:
@Rendash a écrit:
@Isis39 a écrit:
@Rendash a écrit:Je pense que le sens des propos de Cripure serait de virer certaines choses, pour les remplacer par d'autres, plus essentielles.
...un programme, quoi Razz


Et on se retrouve encore avec la guerre dans les médias. Very Happy

Sérieusement, on vire quoi ? Parce que l'histoire sociale sacrifiée est un vrai problème.

L'EMC bounce

Pas d'accord, il y a des choses bien en EMC (le fonctionnement de la justice par exemple)

L'EMC? Vraiment? Le fonctionnement de la justice était parfaitement abordé avant l'EMC, sans l'infecte dimension de catéchisme et l'injonction à "faire du débat" qui pourrissent ce bousin.

Plus on ajoute ces dimensions "morales "et "civiques", moins les élèves comprennent quelque chose aux institutions et à leur fonctionnement, et à celui de la société en règle général. Je conchie l'EMC najatien, donc.

Rendash
Empereur


Revenir en haut Aller en bas

Page 8 sur 8 Précédent  1, 2, 3, 4, 5, 6, 7, 8

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut


 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum