Christophe Barbier sur la réforme : la médiocrité partagée

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Christophe Barbier sur la réforme : la médiocrité partagée

Message par hypermnestre le Mer 29 Avr 2015 - 10:35


hypermnestre
Habitué du forum


Revenir en haut Aller en bas

Re: Christophe Barbier sur la réforme : la médiocrité partagée

Message par User5899 le Mer 29 Avr 2015 - 10:37

Et question médiocrité, on peut le croire Very Happy

_________________
Zu End' ewiges Wissen !
Der Welt melden
Weise nichts mehr !

En cas de ban, ne pas utiliser les MP ! Passer par l'icône du mail  Razz

User5899
Dieu de l'Olympe


Revenir en haut Aller en bas

Re: Christophe Barbier sur la réforme : la médiocrité partagée

Message par hypermnestre le Mer 29 Avr 2015 - 10:38

Pour le coup, quelle que soit l'opinion que l'on puisse avoir de ce journaliste, l'article est vraiment intéressant.

hypermnestre
Habitué du forum


Revenir en haut Aller en bas

Re: Christophe Barbier sur la réforme : la médiocrité partagée

Message par Reine Margot le Mer 29 Avr 2015 - 10:39

Je ne suis pas souvent d'accord avec lui mais là il a raison. C'est là qu'on se dit que finalement, le PS va se ramasser en 2017 et que la droite a des chances de redonner, à défauts de moyens nécessaires, un programme plus ambitieux.

_________________
1 enseignant molesté, c’est un fait divers, pas un phénomène de société.
2 enseignants molestés, c’est un fait divers, pas un phénomène de société.
150 enseignants molestés, ce sont des faits divers, pas des phénomènes de société.
151 enseignants molestés, ce sont des faits divers, pas des phénomènes de société.
………………………………
[la progression arithmétique se poursuit en série]
…………………………………..
156 879 enseignants molestés, ce sont des faits divers, pas des phénomènes de société.
156 880 enseignants molestés, ce sont des faits divers, pas des phénomènes de société. »

Reine Margot
Demi-dieu


Revenir en haut Aller en bas

Re: Christophe Barbier sur la réforme : la médiocrité partagée

Message par kero le Mer 29 Avr 2015 - 12:33

Je crois que tout est dit dans cette phrase:

"La gauche ne sera puissante et convaincante, en matière d'éducation, que lorsqu'elle retrouvera le goût de l'exigence. Exigence républicaine, en rétablissant le respect du maître, de la discipline, de la laïcité absolue. Exigence intellectuelle, en n'envoyant que ceux qui le méritent vers le haut, en orientant les autres vers des tâches à leur niveau et en rétablissant la sélection dans toute sa saine nécessité."

kero
Sage


Revenir en haut Aller en bas

Re: Christophe Barbier sur la réforme : la médiocrité partagée

Message par frdm le Mer 29 Avr 2015 - 12:44

Cripure a écrit:Et question médiocrité, on peut le croire Very Happy
On peut ne pas l'apprécier, mais pourquoi sous-entendre qu'il est médiocre ?

frdm
Niveau 10


Revenir en haut Aller en bas

Re: Christophe Barbier sur la réforme : la médiocrité partagée

Message par JPhMM le Mer 29 Avr 2015 - 12:47

Je rêve d'une Excellence pour tous.

Mais je suis naïf.

_________________
Labyrinthe où l'admiration des ignorants et des idiots qui prennent pour savoir profond tout ce qu'ils n'entendent pas, les a retenus, bon gré malgré qu'ils en eussent. D'ailleurs, il n'y a point de meilleur moyen pour mettre en vogue ou pour défendre des doctrines étranges et absurdes, que de les munir d'une légion de mots obscurs, douteux , et indéterminés. Ce qui pourtant rend ces retraites bien plus semblables à des cavernes de brigands ou à des tanières de renards qu'à des forteresses de généreux guerriers. Que s'il est malaisé d'en chasser ceux qui s'y réfugient, ce n'est pas à cause de la force de ces lieux-là, mais à cause des ronces, des épines et de l'obscurité des buissons dont ils sont environnés. Car la fausseté étant par elle-même incompatible avec l'esprit de l'homme, il n'y a que l'obscurité qui puisse servir de défense à ce qui est absurde. — John Locke

JPhMM
Demi-dieu


Revenir en haut Aller en bas

Re: Christophe Barbier sur la réforme : la médiocrité partagée

Message par Iphigénie le Mer 29 Avr 2015 - 12:53

Oh! ben si même Barbier est contre, c'en est fait de cette réforme.Suspect

santeverre

Iphigénie
Esprit sacré


Revenir en haut Aller en bas

Re: Christophe Barbier sur la réforme : la médiocrité partagée

Message par Daphné le Mer 29 Avr 2015 - 18:21

@kero a écrit:Je crois que tout est dit dans cette phrase:

"La gauche ne sera puissante et convaincante, en matière d'éducation, que lorsqu'elle retrouvera le goût de l'exigence. Exigence républicaine, en rétablissant le respect du maître, de la discipline, de la laïcité absolue. Exigence intellectuelle, en n'envoyant que ceux qui le méritent vers le haut, en orientant les autres vers des tâches à leur niveau et en rétablissant la sélection dans toute sa saine nécessité."

+1000 professeur

Daphné
Demi-dieu


Revenir en haut Aller en bas

Re: Christophe Barbier sur la réforme : la médiocrité partagée

Message par Siggy le Mer 29 Avr 2015 - 18:34

D'accord sur certains points dans l'article, mais était-ce nécessaire "la ministre à l'irréprochable sourire" ou "une ministre bouton de rose"?

Siggy
Niveau 9


Revenir en haut Aller en bas

Re: Christophe Barbier sur la réforme : la médiocrité partagée

Message par Louise-Lou le Mer 29 Avr 2015 - 22:08

@Barbier a écrit:C'est là une faute majeure de la gauche politique et intellectuelle depuis mai 1968 : avant, elle s'efforçait de distinguer les meilleurs dans toutes les classes sociales, pour limiter la reproduction de l'aristocratie culturelle ; depuis, elle s'évertue à affaiblir les meilleurs, quelle que soit leur origine, afin que la masse des faibles ne se sente pas distancée. Au refus d'une domination par le haut, la gauche a substitué la peur d'une contestation par le bas. A l'élitisme pour tous succède la médiocrité partagée.

Paralogisme. C'est faux. La reproduction sociale se moque bien de l'Ecole et de ses réformes pour intégrer la masse ; l'élite n'en sera pas plus affaiblie,elle est toujours là et n'a justement pas besoin de l'EN pour se reproduire!









Louise-Lou
Niveau 1


Revenir en haut Aller en bas

Re: Christophe Barbier sur la réforme : la médiocrité partagée

Message par Sullien le Mer 29 Avr 2015 - 22:16

@JPhMM a écrit:Je rêve d'une Excellence pour tous.

Mais je suis naïf.

C'était la devise de ma prépa... Razz ( Rolling Eyes )

Sullien
Niveau 10


Revenir en haut Aller en bas

Re: Christophe Barbier sur la réforme : la médiocrité partagée

Message par Condorcet le Jeu 30 Avr 2015 - 0:31

@Reine Margot a écrit:Je ne suis pas souvent d'accord avec lui mais là il a raison. C'est là qu'on se dit que finalement, le PS va se ramasser en 2017 et que la droite a des chances de redonner, à défauts de moyens nécessaires, un programme plus ambitieux.

Je n'ai jamais vu une fusée partir sans comburant or le programme de rigueur que mettra immanquablement en place la droite n'est porteur que d'une ambition : reconquérir le pouvoir et le conserver le plus longtemps possible. Aussi bien les ESPÉ que la LRU leur sont imputables : à part une asphyxie des savoirs dispensés, je ne discerne pas bien quel est l'apport pédagogique de la droite.

_________________
"L'esprit même du château fort, c'est le pont-levis" (René Char).

Condorcet
Oracle


Revenir en haut Aller en bas

Re: Christophe Barbier sur la réforme : la médiocrité partagée

Message par Dimka le Jeu 30 Avr 2015 - 14:25

@Reine Margot a écrit:Je ne suis pas souvent d'accord avec lui mais là il a raison. C'est là qu'on se dit que finalement, le PS va se ramasser en 2017 et que la droite a des chances de redonner, à défauts de moyens nécessaires, un programme plus ambitieux.
Je ne crois pas.

J’avais lu Tableau noir de Gérard de Sélys et de Nico Hirtt, et La bombe de la dette étudiante de François Delapierre (et d’autres choses, mais si je me souviens bien, c’est ici que j’ai trouvé ces idées), et si j’ai bien compris, il y a un mouvement global pour allonger la scolarité et les études, tout en les vidant de leur contenu, au niveau mondial : ceci n’a rien à voir avec la droite et la gauche françaises, lesquelles sont d’ailleurs assez similaires dans les faits fondamentaux. Il faut de futurs employés et consommateurs, flexibles, qui ne sachent pas grand chose, mais qui puissent se mettre à jour selon les besoins à court terme des entreprises. Des robots améliorés : pourquoi leur faire faire du latin ?

Certes, la droite a beau jeu, dans le discours, d’appeler à la nostalgie d’un fantasme d’école du passé. Et après ? Au mieux, elle en rétablira les formes un jour ou l’autre (la blouse, par exemple) sans toucher au fond. Et dans les deux cas, les élites, PS ou UMP, sauront bien se ménager des petits coins d’élitismes personnels, pour leurs propres gamins.

Sans compter que la droite peut bien faire de beaux discours, en étant dans l’opposition : l’opposition fait toujours de beaux discours, et une fois au pouvoir, c’est vite oublié. Il suffit de voir comment les socialistes qui ont vaillamment lutté contre hadopi sont en train de voter des lois pourries sur internet.

_________________
Tentez de gagner des livresRazz

pingouin ← Ceci est un manchot (penguin en anglais), pas un pingouin. Les pingouins volent, sont présents en Bretagne et mangent donc du Kouign Aman. Les manchots ne volent pas, utilisent Linux et vivent dans l’hémisphère sud.

Contrairement à la chouette, le hibou a la classe, des aigrettes sur la tête et un x au pluriel.

J’aime les petits cœurs mignons et palpitants !
Big tiger is watching you!

Dimka
Sage


Revenir en haut Aller en bas

Re: Christophe Barbier sur la réforme : la médiocrité partagée

Message par Condorcet le Jeu 30 Avr 2015 - 16:13

@Dimka a écrit:
@Reine Margot a écrit:Je ne suis pas souvent d'accord avec lui mais là il a raison. C'est là qu'on se dit que finalement, le PS va se ramasser en 2017 et que la droite a des chances de redonner, à défauts de moyens nécessaires, un programme plus ambitieux.
Je ne crois pas.

J’avais lu Tableau noir de Gérard de Sélys et de Nico Hirtt, et La bombe de la dette étudiante de François Delapierre (et d’autres choses, mais si je me souviens bien, c’est ici que j’ai trouvé ces idées), et si j’ai bien compris, il y a un mouvement global pour allonger la scolarité et les études, tout en les vidant de leur contenu, au niveau mondial : ceci n’a rien à voir avec la droite et la gauche françaises, lesquelles sont d’ailleurs assez similaires dans les faits fondamentaux. Il faut de futurs employés et consommateurs, flexibles, qui ne sachent pas grand chose, mais qui puissent se mettre à jour selon les besoins à court terme des entreprises. Des robots améliorés : pourquoi leur faire faire du latin ?

Certes, la droite a beau jeu, dans le discours, d’appeler à la nostalgie d’un fantasme d’école du passé. Et après ? Au mieux, elle en rétablira les formes un jour ou l’autre (la blouse, par exemple) sans toucher au fond. Et dans les deux cas, les élites, PS ou UMP, sauront bien se ménager des petits coins d’élitismes personnels, pour leurs propres gamins.

Sans compter que la droite peut bien faire de beaux discours, en étant dans l’opposition : l’opposition fait toujours de beaux discours, et une fois au pouvoir, c’est vite oublié. Il suffit de voir comment les socialistes qui ont vaillamment lutté contre hadopi sont en train de voter des lois pourries sur internet.

Exactement. "Le ministère de la parole"...

_________________
"L'esprit même du château fort, c'est le pont-levis" (René Char).

Condorcet
Oracle


Revenir en haut Aller en bas

Re: Christophe Barbier sur la réforme : la médiocrité partagée

Message par InvitéeL le Jeu 30 Avr 2015 - 16:20

@Iphigénie a écrit:Oh! ben si même Barbier est contre, c'en est fait de cette réforme.Suspect

santeverre

yesyes

InvitéeL
Niveau 6


Revenir en haut Aller en bas

Re: Christophe Barbier sur la réforme : la médiocrité partagée

Message par InvitéPPP le Jeu 30 Avr 2015 - 17:06

Attention ! Ceux qui commencent à penser que des politiques aux enjeux mondialistes se déroulent sous les gouvernements successifs quels que soit leurs couleurs s'orientent dangereusement vers des thèses complotistes et paranoïaques défendues sur des sites infréquentables ...

InvitéPPP
Niveau 8


Revenir en haut Aller en bas

Re: Christophe Barbier sur la réforme : la médiocrité partagée

Message par Dimka le Jeu 30 Avr 2015 - 17:28

philophilophilo a écrit:Attention ! Ceux qui commencent à penser que des politiques aux enjeux mondialistes se déroulent sous les gouvernements successifs quels que soit leurs couleurs s'orientent dangereusement vers des thèses complotistes et paranoïaques défendues sur des sites infréquentables ...
Ça, c’est de l’argumentation de qualité, j’en suis soufflé (attention, Hitler portait un caleçon, si vous portez un calbut, c’est que vous vous rapprochez dangereusement vers des thèses nazies…). Rolling Eyes Je ne crois pas avoir cité de « site infréquentable », à moins que les deux livres dont j’ai parlé en fassent partie.

Gérard de Sélys se base sur des rapports de l’OCDE, des institutions européennes, du FMI, et il me semble de l’OMC, qu’il met en relation avec les évolutions réelles dans l’éducation. Dans un cadre plus général que celui de l’éducation, je ne pense pas qu’il soit « complotiste » d’affirmer que les politiques nationales sont largement téléguidées par les institutions internationales, et constater l’uniformisation des partis gouvernants, c’est un peu défoncer des portes ouvertes.

_________________
Tentez de gagner des livresRazz

pingouin ← Ceci est un manchot (penguin en anglais), pas un pingouin. Les pingouins volent, sont présents en Bretagne et mangent donc du Kouign Aman. Les manchots ne volent pas, utilisent Linux et vivent dans l’hémisphère sud.

Contrairement à la chouette, le hibou a la classe, des aigrettes sur la tête et un x au pluriel.

J’aime les petits cœurs mignons et palpitants !
Big tiger is watching you!

Dimka
Sage


Revenir en haut Aller en bas

Re: Christophe Barbier sur la réforme : la médiocrité partagée

Message par InvitéPPP le Jeu 30 Avr 2015 - 17:38

Ne le prends pas mal, Dimka, ni même pour toi : c'était plutôt dirigé contre d'autres ...

InvitéPPP
Niveau 8


Revenir en haut Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut


 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum