Marianne lance une pétition contre la réforme du collège

Page 3 sur 7 Précédent  1, 2, 3, 4, 5, 6, 7  Suivant

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Re: Marianne lance une pétition contre la réforme du collège

Message par Employé oxymorique le Jeu 30 Avr 2015 - 14:42

@Ilse a écrit:
@Sullien a écrit:Ca m'étonne qu'un journal prenne une telle initiative. C'est moi ?
moi aussi
Ce n'est pas si étonnant venant de Marianne, qui a toujours été un hebdomadaire "militant", si j'ose dire. Ils avaient lancé il y a quelques mois une pétition sur la laïcité également.
En espérant qu'on pourra lire Loys Bonod dans ce numéro Very Happy

Employé oxymorique
Niveau 7


Revenir en haut Aller en bas

Re: Marianne lance une pétition contre la réforme du collège

Message par touby le Jeu 30 Avr 2015 - 17:23

+ de 2000 soutiens ! yesyes

touby
Esprit éclairé


Revenir en haut Aller en bas

Re: Marianne lance une pétition contre la réforme du collège

Message par caribouc le Jeu 30 Avr 2015 - 17:28

Vouiiiiiiiiii, j'ai vu ça Very Happy

_________________
"J'adore parler de rien : c'est le seul domaine où j'ai de vagues connaissances" (O. Wilde)

caribouc
Empereur


Revenir en haut Aller en bas

Re: Marianne lance une pétition contre la réforme du collège

Message par Thalie le Jeu 30 Avr 2015 - 18:25

@tit871 a écrit:quelqu'un peut il m'expliquer en quelques mots la réforme svp? car moi ce que je vois c'est + de latin et grec dans le cadre des EPI et plus de langues vivantes. Je ne parle meme pas de la polémique en histoire qui est juste un projet-proposition émanant d'une structure hors education nationale. Merci:)
Moi, je ne vois vraiment pas comment cela pourrait être possible sachant que les élèves doivent choisir 6 EPI sur 3 ans donc ils auront 6 mois de l'EPI LCA au mieux et cela ne sera pas un apprentissage du latin ou du grec. Qui peut sérieusement penser que 6 mois de LCA veut dire "plus de latin et de grec" ?

Thalie
Grand sage


Revenir en haut Aller en bas

Re: Marianne lance une pétition contre la réforme du collège

Message par tonton golden le Jeu 30 Avr 2015 - 22:09

Pour Cripure : trop content de vous faire " rire à gorge déployée " même si je ne sais pas pourquoi !
Pour les " 20 ans ", il suffit de se souvenir de la nomination d'un certain Claude Allègre au poste de ministre de l'Education Nationale en 1997.

tonton golden
Niveau 5


Revenir en haut Aller en bas

Re: Marianne lance une pétition contre la réforme du collège

Message par gelsomina31 le Jeu 30 Avr 2015 - 22:24

@tonton golden a écrit:Pour Cripure : trop content de vous faire " rire à gorge déployée " même si je ne sais pas pourquoi !
Pour les " 20 ans ", il suffit de se souvenir de la nomination d'un certain Claude Allègre au poste de ministre de l'Education Nationale en 1997.

Disons que le désastre a commencé bien avant Allègre, selon les Anciens (dont Cripure qui n'est pas forcément l'élément le plus diplomate de ce forum...).

_________________
Fear buildswalls.Hope builds bridges !

Salut et fraternité!

gelsomina31
Grand Maître


Revenir en haut Aller en bas

Re: Marianne lance une pétition contre la réforme du collège

Message par palomita le Jeu 30 Avr 2015 - 23:38

Pétition signée et partagée.

_________________
"La sagesse, c'est d'avoir des rêves suffisamment grands pour ne pas les perdre de vue lorsqu'on les poursuit"
Oscar wilde.

palomita
Érudit


Revenir en haut Aller en bas

Re: Marianne lance une pétition contre la réforme du collège

Message par Nuits le Ven 1 Mai 2015 - 0:49

Signée

_________________
C'est dans l'intérêt de l'enfant. Very Happy

Nuits
Fidèle du forum


Revenir en haut Aller en bas

Re: Marianne lance une pétition contre la réforme du collège

Message par Thierry30 le Ven 1 Mai 2015 - 6:40

Signée.

Thierry30
Expert spécialisé


Revenir en haut Aller en bas

Re: Marianne lance une pétition contre la réforme du collège

Message par roxanne le Ven 1 Mai 2015 - 7:53

J'ai acheté deux exemplaires, un pour moi et l'autre pour le collège. J'ai photocopié et affiché la une et j'ai écrit à côté que le journal était à disposition à l'espace repos. Je n'avais pas cours hier après_midi. Le soir, une collègue m'a appelée et m'a dit que la une avait été arrachée et le numéro avait disparu. C'est "rigolo" quand on sait qu'une partie de ces braves gens avait affiché "je suis Charlie". Sinon, douze personnes ont inscrit leurs noms pour une heure de vie syndicale. Chez nous, c'est énorme.

roxanne
Enchanteur


Revenir en haut Aller en bas

Re: Marianne lance une pétition contre la réforme du collège

Message par Adri le Ven 1 Mai 2015 - 8:47

@tit871 a écrit:quelqu'un peut il m'expliquer en quelques mots la réforme svp? car moi ce que je vois c'est + de latin et grec dans le cadre des EPI et plus de langues vivantes. Je ne parle meme pas de la polémique en histoire qui est juste un projet-proposition émanant d'une structure hors education nationale. Merci:)

C'est vrai que ça nécessite une lecture très attentive pour déjouer les pièges de la comm' ministérielle...

Ici, une lecture critique précise : http://www.reformeducollege.fr

_________________
http://www.reformeducollege.fr

Pétition contre la suppression des bilangues et des sections euro :
http://www.petitions24.net/non_a_la_mort_programmee_des_langues_vivantes



Faites circuler !

Adri
Guide spirituel


Revenir en haut Aller en bas

Re: Marianne lance une pétition contre la réforme du collège

Message par Thalia de G le Ven 1 Mai 2015 - 8:53

Un commentaire qui a attiré mon attention et que je copie-colle.
En spoiler parce qu'il est long

Un signataire de la pétition a écrit :
Je suis professeur d'histoire depuis neuf ans et j'enseigne en zep depuis 7 ans (5 à Dreux et 2 à Nantes). Ce n'est pas la notion de cours obligatoire et facultatif des nouveaux programmes d'histoire qui me dérange. C'est à mon sens une très bonne idée. Je n'en peux plus de devoir traiter 22 chapitres en 30 semaines en 3ème. On a actuellement, par exemple, 4H pour enseigner la première guerre mondiale : cours + contrôle + correction du contrôle inclus et faudrait faire un peu d'histoire des arts (il y en a un peu plus, je vous le laisse? En vous remerciant!).

On passe notre temps à faire du zapping pédagogique, on ne va pas au cœur des choses. Les élèves sont perdus.

Il faut aussi arrêter de nous prendre pour des débiles, nous les professeurs d'histoire. Qui pense sérieusement que nous allons faire la révolution française sans expliquer les idées des Lumières et sans présenter les philosophes qui les ont développées?

Depuis deux semaines on invente de faux procès à ces nouveaux programmes alors que sincèrement ce n'est pas nécessaire, ils ont suffisamment d'incohérence pour ne pas en rajouter.

Les EPI, voilà le problème. Pour être clair les matières vont devoir donner des heures pour créer ces cours interdisciplinaires. Ainsi, en 5ème, les élèves ont 3H d'histoire par semaine. Or, avec les EPl, il est fort probable que nous passions à deux heures par semaine car nous allons devoir "donner" une de nos trois heures pour faire des EPI. Si on réduit notre programme pour ensuite nous réduire nos horaires, ça n'a aucun sens. Et arrêtons le mensonge "on enseignera la même chose, mais différemment avec des projets". On enseignera pas la même chose car on va nous demander, une fois de plus, de nous adapter aux types de collège dans lequel nous enseignons. Combien de fois m'a-t-on dit "ici en ZEP la priorité ce n'est pas le programme". Tu penses bien, les élèves des classes populaires sont naturellement plus bêtes que les autres, c'est bien connu. Quelle condescendance! Je les vois venir les projets d'EPI les plus stupides possibles mais "tellement adaptés aux élèves de zep". On va en manger du potager développement durable obtenu grâce à une heure de géo et une heure de svt en moins chaque semaine. Alors je rassure tout le monde, les collèges de centre-ville ne vont pas faire cela, car là, les élèves sont intelligents donc ils auront des EPI sur "la société française et ses évolutions au XIXème siècle à travers les romans" par exemple. Oui dans ce genre de collège, les parents sont présents.

Mais au final, mes élèves de zep et les élèves de centre-ville vont se retrouver au lycée. Actuellement, déjà, mes élèves se plaignent de ne pas être préparés pour la seconde par rapport aux collèges non zep, et ensuite d'échouer au lycée. Pas étonnant vu les discours que l'on nous tient.

Notre ministère s'appelle ministère de l'éducation nationale. Nationale on a dit!

Alors on ne fait rien et on laisse comme aujourd'hui? Non, ça ne marche pas c'est une évidence. Que faire? Peut-être pourrions-nous accepter l'idée qui consiste à dire que tous les élèves n'évoluent pas à la même vitesse et que pour certains il faut plus de temps. Attention, pas de redoublement. Non juste la possibilité pour les élèves qui arrivent en 6ème de faire le programme du collège en cinq ans au lieu de 4. Le même programme mais en prenant plus de temps, en personnalisant davantage pour ceux qui en ont besoin. Là on fait une réforme en fonction des élèves et pas en fonction des collèges. Car, et je suis désolé de l'annoncer pour certains, des bons élèves, des élèves brillants, il y en a en zep. Eux, s'en sortent actuellement, alors pourquoi les priver d'un système qui fonctionne pour eux? Et non les "bons élèves" ont aussi besoin d'être aidés contrairement à ce qu'une IPR de Lettres a osé me dire un jour. Le bon élève en zep, il fait ce qu'on lui demande, pas plus, pas moins (il y a des exceptions, je l'admets). Vous lui demandez de lire "Si c'est un homme" de Primo Levi et de rendre une fiche de lecture notée, il lit "Si c'est un homme". Vous ne lui demandez pas, il ne le fait pas. En zep, il y a un problème de manque d'ambition (qui peut facilement s'expliquer). Alors si même l'éducation nationale ne se montre pas ambitieuse pour eux, que va-t-il se passer?

Thalia de G
Modérateur


Revenir en haut Aller en bas

Re: Marianne lance une pétition contre la réforme du collège

Message par Daphné le Ven 1 Mai 2015 - 11:36

Cripure a écrit:
@tonton golden a écrit:Signé ! Car j'en ai marre de toutes ces " réformes " qui, depuis 20 ans, " déforment " l'Ecole , " cassent " les élèves et les professeurs.
20 ans Razz


Je ris à gorge déployée.

Ouiiiiiiii, ça fait 40 ans !
Une ancienne

Daphné
Demi-dieu


Revenir en haut Aller en bas

Re: Marianne lance une pétition contre la réforme du collège

Message par Iphigénie le Ven 1 Mai 2015 - 11:37

Même qu'à force de rire on s'en est claqué les zygomatiques

Iphigénie
Esprit sacré


Revenir en haut Aller en bas

Re: Marianne lance une pétition contre la réforme du collège

Message par User5899 le Ven 1 Mai 2015 - 11:38

@tit871 a écrit: moi ce que je vois c'est + de latin et grec dans le cadre des EPI
Vous vous croyez drôle ?

_________________
Zu End' ewiges Wissen !
Der Welt melden
Weise nichts mehr !

En cas de ban, ne pas utiliser les MP ! Passer par l'icône du mail  Razz

User5899
Dieu de l'Olympe


Revenir en haut Aller en bas

Re: Marianne lance une pétition contre la réforme du collège

Message par User5899 le Ven 1 Mai 2015 - 11:41

@tonton golden a écrit:Pour Cripure : trop content de vous faire " rire à gorge déployée " même si je ne sais pas pourquoi !
Pour les " 20 ans ", il suffit de se souvenir de la nomination d'un certain Claude Allègre au poste de ministre de l'Education Nationale en 1997.
Parce que ça fait 40 ans (Haby 1975) qu'ont débuté les réformes qui nous pourrissent la vie encore et toujours.
Je ne pouvais pas penser à Allègre pour 20 ans, vu que ça ne fait pas 20 ans.

_________________
Zu End' ewiges Wissen !
Der Welt melden
Weise nichts mehr !

En cas de ban, ne pas utiliser les MP ! Passer par l'icône du mail  Razz

User5899
Dieu de l'Olympe


Revenir en haut Aller en bas

Re: Marianne lance une pétition contre la réforme du collège

Message par Finrod le Ven 1 Mai 2015 - 11:43

@Thalia de G a écrit:Un commentaire qui a attiré mon attention et que je copie-colle.
En spoiler parce qu'il est long

Un signataire de la pétition a écrit :
Je suis professeur d'histoire depuis neuf ans et j'enseigne en zep depuis 7 ans (5 à Dreux et 2 à Nantes). Ce n'est pas la notion de cours obligatoire et facultatif des nouveaux programmes d'histoire qui me dérange. C'est à mon sens une très bonne idée. Je n'en peux plus de devoir traiter 22 chapitres en 30 semaines en 3ème. On a actuellement, par exemple, 4H pour enseigner la première guerre mondiale : cours + contrôle + correction du contrôle inclus et faudrait faire un peu d'histoire des arts (il y en a un peu plus, je vous le laisse? En vous remerciant!).

On passe notre temps à faire du zapping pédagogique, on ne va pas au cœur des choses. Les élèves sont perdus.

Il faut aussi arrêter de nous prendre pour des débiles, nous les professeurs d'histoire. Qui pense sérieusement que nous allons faire la révolution française sans expliquer les idées des Lumières et sans présenter les philosophes qui les ont développées?

Depuis deux semaines on invente de faux procès à ces nouveaux programmes alors que sincèrement ce n'est pas nécessaire, ils ont suffisamment d'incohérence pour ne pas en rajouter.

Les EPI, voilà le problème. Pour être clair les matières vont devoir donner des heures pour créer ces cours interdisciplinaires. Ainsi, en 5ème, les élèves ont 3H d'histoire par semaine. Or, avec les EPl, il est fort probable que nous passions à deux heures par semaine car nous allons devoir "donner" une de nos trois heures pour faire des EPI. Si on réduit notre programme pour ensuite nous réduire nos horaires, ça n'a aucun sens. Et arrêtons le mensonge "on enseignera la même chose, mais différemment avec des projets". On enseignera pas la même chose car on va nous demander, une fois de plus, de nous adapter aux types de collège dans lequel nous enseignons. Combien de fois m'a-t-on dit "ici en ZEP la priorité ce n'est pas le programme". Tu penses bien, les élèves des classes populaires sont naturellement plus bêtes que les autres, c'est bien connu. Quelle condescendance! Je les vois venir les projets d'EPI les plus stupides possibles mais "tellement adaptés aux élèves de zep". On va en manger du potager développement durable obtenu grâce à une heure de géo et une heure de svt en moins chaque semaine. Alors je rassure tout le monde, les collèges de centre-ville ne vont pas faire cela, car là, les élèves sont intelligents donc ils auront des EPI sur "la société française et ses évolutions au XIXème siècle à travers les romans" par exemple. Oui dans ce genre de collège, les parents sont présents.

Mais au final, mes élèves de zep et les élèves de centre-ville vont se retrouver au lycée. Actuellement, déjà, mes élèves se plaignent de ne pas être préparés pour la seconde par rapport aux collèges non zep, et ensuite d'échouer au lycée. Pas étonnant vu les discours que l'on nous tient.

Notre ministère s'appelle ministère de l'éducation nationale. Nationale on a dit!

Alors on ne fait rien et on laisse comme aujourd'hui? Non, ça ne marche pas c'est une évidence. Que faire? Peut-être pourrions-nous accepter l'idée qui consiste à dire que tous les élèves n'évoluent pas à la même vitesse et que pour certains il faut plus de temps. Attention, pas de redoublement. Non juste la possibilité pour les élèves qui arrivent en 6ème de faire le programme du collège en cinq ans au lieu de 4. Le même programme mais en prenant plus de temps, en personnalisant davantage pour ceux qui en ont besoin. Là on fait une réforme en fonction des élèves et pas en fonction des collèges. Car, et je suis désolé de l'annoncer pour certains, des bons élèves, des élèves brillants, il y en a en zep. Eux, s'en sortent actuellement, alors pourquoi les priver d'un système qui fonctionne pour eux? Et non les "bons élèves" ont aussi besoin d'être aidés contrairement à ce qu'une IPR de Lettres a osé me dire un jour. Le bon élève en zep, il fait ce qu'on lui demande, pas plus, pas moins (il y a des exceptions, je l'admets). Vous lui demandez de lire "Si c'est un homme" de Primo Levi et de rendre une fiche de lecture notée, il lit "Si c'est un homme". Vous ne lui demandez pas, il ne le fait pas. En zep, il y a un problème de manque d'ambition (qui peut facilement s'expliquer). Alors si même l'éducation nationale ne se montre pas ambitieuse pour eux, que va-t-il se passer?

Bravo Thalia de l'avoir repéré, super commentaire.

Finrod
Expert


Revenir en haut Aller en bas

Re: Marianne lance une pétition contre la réforme du collège

Message par Daphné le Ven 1 Mai 2015 - 12:25

Cripure a écrit:
@tit871 a écrit: moi ce que je vois c'est + de latin et grec dans le cadre des EPI
Vous vous croyez drôle ?

C'est forcément un troll non heu heu

Daphné
Demi-dieu


Revenir en haut Aller en bas

Re: Marianne lance une pétition contre la réforme du collège

Message par auléric le Ven 1 Mai 2015 - 12:29

@roxanne a écrit:J'ai acheté deux exemplaires, un pour moi et l'autre pour le collège. J'ai photocopié et affiché la une et j'ai écrit à côté que le journal était à disposition à l'espace repos. Je n'avais pas cours hier après_midi. Le soir, une collègue m'a appelée et m'a dit que la une avait été arrachée et le numéro avait disparu. C'est "rigolo" quand on sait qu'une partie de ces braves gens avait affiché "je suis Charlie". Sinon, douze personnes ont inscrit leurs noms pour une heure de vie syndicale. Chez nous, c'est énorme.

sympa l'ambiance affraid

auléric
Neoprof expérimenté


Revenir en haut Aller en bas

Re: Marianne lance une pétition contre la réforme du collège

Message par Thalia de G le Ven 1 Mai 2015 - 13:34

@Daphné a écrit:
Cripure a écrit:
@tit871 a écrit: moi ce que je vois c'est + de latin et grec dans le cadre des EPI
Vous vous croyez drôle ?

C'est forcément un troll non heu heu
Je n'avais pas repéré ce message. Rolling Eyes furieux humhum

Thalia de G
Modérateur


Revenir en haut Aller en bas

Re: Marianne lance une pétition contre la réforme du collège

Message par Malaga le Ven 1 Mai 2015 - 14:38

@Thalia de G a écrit:Un commentaire qui a attiré mon attention et que je copie-colle.
En spoiler parce qu'il est long

Un signataire de la pétition a écrit :
Je suis professeur d'histoire depuis neuf ans et j'enseigne en zep depuis 7 ans (5 à Dreux et 2 à Nantes). Ce n'est pas la notion de cours obligatoire et facultatif des nouveaux programmes d'histoire qui me dérange. C'est à mon sens une très bonne idée. Je n'en peux plus de devoir traiter 22 chapitres en 30 semaines en 3ème. On a actuellement, par exemple, 4H pour enseigner la première guerre mondiale : cours + contrôle + correction du contrôle inclus et faudrait faire un peu d'histoire des arts (il y en a un peu plus, je vous le laisse? En vous remerciant!).

On passe notre temps à faire du zapping pédagogique, on ne va pas au cœur des choses. Les élèves sont perdus.

Il faut aussi arrêter de nous prendre pour des débiles, nous les professeurs d'histoire. Qui pense sérieusement que nous allons faire la révolution française sans expliquer les idées des Lumières et sans présenter les philosophes qui les ont développées?

Depuis deux semaines on invente de faux procès à ces nouveaux programmes alors que sincèrement ce n'est pas nécessaire, ils ont suffisamment d'incohérence pour ne pas en rajouter.

Les EPI, voilà le problème. Pour être clair les matières vont devoir donner des heures pour créer ces cours interdisciplinaires. Ainsi, en 5ème, les élèves ont 3H d'histoire par semaine. Or, avec les EPl, il est fort probable que nous passions à deux heures par semaine car nous allons devoir "donner" une de nos trois heures pour faire des EPI. Si on réduit notre programme pour ensuite nous réduire nos horaires, ça n'a aucun sens. Et arrêtons le mensonge "on enseignera la même chose, mais différemment avec des projets". On enseignera pas la même chose car on va nous demander, une fois de plus, de nous adapter aux types de collège dans lequel nous enseignons. Combien de fois m'a-t-on dit "ici en ZEP la priorité ce n'est pas le programme". Tu penses bien, les élèves des classes populaires sont naturellement plus bêtes que les autres, c'est bien connu. Quelle condescendance! Je les vois venir les projets d'EPI les plus stupides possibles mais "tellement adaptés aux élèves de zep". On va en manger du potager développement durable obtenu grâce à une heure de géo et une heure de svt en moins chaque semaine. Alors je rassure tout le monde, les collèges de centre-ville ne vont pas faire cela, car là, les élèves sont intelligents donc ils auront des EPI sur "la société française et ses évolutions au XIXème siècle à travers les romans" par exemple. Oui dans ce genre de collège, les parents sont présents.

Mais au final, mes élèves de zep et les élèves de centre-ville vont se retrouver au lycée. Actuellement, déjà, mes élèves se plaignent de ne pas être préparés pour la seconde par rapport aux collèges non zep, et ensuite d'échouer au lycée. Pas étonnant vu les discours que l'on nous tient.

Notre ministère s'appelle ministère de l'éducation nationale. Nationale on a dit!

Alors on ne fait rien et on laisse comme aujourd'hui? Non, ça ne marche pas c'est une évidence. Que faire? Peut-être pourrions-nous accepter l'idée qui consiste à dire que tous les élèves n'évoluent pas à la même vitesse et que pour certains il faut plus de temps. Attention, pas de redoublement. Non juste la possibilité pour les élèves qui arrivent en 6ème de faire le programme du collège en cinq ans au lieu de 4. Le même programme mais en prenant plus de temps, en personnalisant davantage pour ceux qui en ont besoin. Là on fait une réforme en fonction des élèves et pas en fonction des collèges. Car, et je suis désolé de l'annoncer pour certains, des bons élèves, des élèves brillants, il y en a en zep. Eux, s'en sortent actuellement, alors pourquoi les priver d'un système qui fonctionne pour eux? Et non les "bons élèves" ont aussi besoin d'être aidés contrairement à ce qu'une IPR de Lettres a osé me dire un jour. Le bon élève en zep, il fait ce qu'on lui demande, pas plus, pas moins (il y a des exceptions, je l'admets). Vous lui demandez de lire "Si c'est un homme" de Primo Levi et de rendre une fiche de lecture notée, il lit "Si c'est un homme". Vous ne lui demandez pas, il ne le fait pas. En zep, il y a un problème de manque d'ambition (qui peut facilement s'expliquer). Alors si même l'éducation nationale ne se montre pas ambitieuse pour eux, que va-t-il se passer?

Je trouve le commentaire très juste.

En revanche, je ne suis pas d'accord avec le début. On ne peut pas dire en même temps :
- les programmes d'histoire sont trop lourds et que les nouveaux seront donc heureusement allégés avec les chapitres facultatifs
- tous les professeurs traiteront les Lumières puisque c'est indispensable pour comprendre la Révolution.

Si ce chapitre est indispensable, on ne le place pas dans les chapitres facultatifs. Bon, c'est un détail dans le commentaire de cet internaute avec qui je partage le reste de sa position.

Malaga
Modérateur


Revenir en haut Aller en bas

Re: Marianne lance une pétition contre la réforme du collège

Message par Guillaume le Grand le Ven 1 Mai 2015 - 15:14

Peut-être qu'il n'est pas obligatoire de faire des Lumières un chapitre à part, mais un gros chapitre sur la RF

_________________
''C'est drôle comme les gens qui se croient instruits éprouvent le besoin de faire chier le monde''. Boris Vian

''Nous n'acceptons pas de vérité promulguée : nous la faisons nôtre d'abord par l'étude et par la discussion et nous apprenons à rejeter l'erreur, fut-elle mille fois estampillée et patentée. Que de fois, en effet, le peuple ignorant a-t-il dû reconnaître que ses savants éducateurs n'avaient d'autre science à lui enseigner que celle de marcher paisiblement et joyeusement à l'abattoir, comme ce boeuf des fêtes que l'on couronne de guirlandes en papier doré." Elisée Reclus

Guillaume le Grand
Neoprof expérimenté


Revenir en haut Aller en bas

Re: Marianne lance une pétition contre la réforme du collège

Message par kero le Ven 1 Mai 2015 - 15:17

@Guillaume le Grand a écrit:Peut-être qu'il n'est pas obligatoire de faire des Lumières un chapitre à part, mais un gros chapitre sur la RF

En effet. Pour le coup, on a le choix.

kero
Sage


Revenir en haut Aller en bas

Re: Marianne lance une pétition contre la réforme du collège

Message par harry james le Ven 1 Mai 2015 - 15:22

En tout cas s'il est toujours à Nantes, je vois très bien quelle IPR de Lettres a pu lui sortir une énormité pareille :" Et non les "bons élèves" ont aussi besoin d'être aidés contrairement à ce qu'une IPR de Lettres a osé me dire un jour."
Elle sévit toujours... pale

_________________
Merdre lachez tout! Partez sur les routes!


Out of sorrow entire worlds have been built
Out of longing great wonders have been willed
[...]
Outside my window, the world has gone to war
Are you the one that I've been waiting for?

harry james
Érudit


Revenir en haut Aller en bas

Re: Marianne lance une pétition contre la réforme du collège

Message par JPhMM le Ven 1 Mai 2015 - 15:24


_________________
Labyrinthe où l'admiration des ignorants et des idiots qui prennent pour savoir profond tout ce qu'ils n'entendent pas, les a retenus, bon gré malgré qu'ils en eussent. D'ailleurs, il n'y a point de meilleur moyen pour mettre en vogue ou pour défendre des doctrines étranges et absurdes, que de les munir d'une légion de mots obscurs, douteux , et indéterminés. Ce qui pourtant rend ces retraites bien plus semblables à des cavernes de brigands ou à des tanières de renards qu'à des forteresses de généreux guerriers. Que s'il est malaisé d'en chasser ceux qui s'y réfugient, ce n'est pas à cause de la force de ces lieux-là, mais à cause des ronces, des épines et de l'obscurité des buissons dont ils sont environnés. Car la fausseté étant par elle-même incompatible avec l'esprit de l'homme, il n'y a que l'obscurité qui puisse servir de défense à ce qui est absurde. — John Locke

JPhMM
Demi-dieu


Revenir en haut Aller en bas

Re: Marianne lance une pétition contre la réforme du collège

Message par harry james le Ven 1 Mai 2015 - 15:31

Bah non....l'humour, L' Umour ! est tout ce qui nous reste. bounce

_________________
Merdre lachez tout! Partez sur les routes!


Out of sorrow entire worlds have been built
Out of longing great wonders have been willed
[...]
Outside my window, the world has gone to war
Are you the one that I've been waiting for?

harry james
Érudit


Revenir en haut Aller en bas

Page 3 sur 7 Précédent  1, 2, 3, 4, 5, 6, 7  Suivant

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut


 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum