Pétition : Tous les enseignants ne sont pas opposés à la réforme du collège !

Page 17 sur 19 Précédent  1 ... 10 ... 16, 17, 18, 19  Suivant

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Re: Pétition : Tous les enseignants ne sont pas opposés à la réforme du collège !

Message par Thalia de G le Mar 12 Mai 2015 - 10:00

HS on
@JPhMM a écrit:
@Thalia de G a écrit:Laepixia, merci de ne pas abuser de la couleur, ce n'est pas dans les usages et ça tue les yeux !
Thalia pour la modération
Écrire ça en vert, c'est cocasse. Laughing

lol!

Wink
J'étais sûre qu'au moins un relèverait. Wink
HS off

Thalia de G
Modérateur


Revenir en haut Aller en bas

Re: Pétition : Tous les enseignants ne sont pas opposés à la réforme du collège !

Message par Provence le Mar 12 Mai 2015 - 17:30

@neocdt a écrit:

Pardon, mais il n'y aurait pas erreur sur la personne ? De quelle proposition dégradante parle-tu ?
Imagine-toi enseigner ta matière dans les conditions que tu proposes pour les langues anciennes. Tu verras si ce n'est pas dégradant...

Provence
Bon génie


Revenir en haut Aller en bas

Re: Pétition : Tous les enseignants ne sont pas opposés à la réforme du collège !

Message par sebiseb le Mar 12 Mai 2015 - 19:09

@JCP a écrit:
@sebiseb a écrit: Quant à l'autorité que donne la connaissance je n'y crois pas.

La connaissance seule ne suffit pas, mais c'est un préalable : essaie d'enseigner un sujet que tu maîtrises mal...  affraid
Je n'ai jamais dit le contraire. Ni du reste de ce que tu as dit ???
@Marie Laetitia a écrit:
@e-Wanderer a écrit:On devrait remplacer les cours de latin par des cours de boucherie : c'est beaucoup plus utile, on ne trouve plus personne dans cette branche-là.
Ben quoi ?

Je proteste! On ne trouve pas plus de boulangers, de charpentiers, de couvreurs... et j'en passe.
Il faut donc aussi des cours de boulangerie, de BTP... professeur
Et pourquoi les boulangers, et charcutier, charpentier, ... ne pourraient-ils pas faire du latin ?
Je suis favorable à l'éducation intégrale !
@Marie Laetitia a écrit:Et quand on discute avec les artisans, reviennent toujours les mêmes remarques. Ils recherchent des apprentis et sont très contents quand ils en trouvent (trop rarement) qui ont envie d'apprendre, qui acceptent de respecter des horaires fixes, qui savent lire des consignes sans erreur ni problème de compréhension, qui savent rédiger des devis sans grosses fautes (de français ou de calcul)...  scratch c'est à se demander où sont les priorités de l'enseignement secondaires, non?
Oui, enfin des apprentis / stagiaires qui rédigent des devis ne sont pas (ou rarement) ceux des CFA / LP. Pour m'occuper des stages en entreprises, c'est une image un peu angélique des choses qui est présentée ici.

_________________
sebiseb ...pour une école "vraiment" libre !

sebiseb
Niveau 9


Revenir en haut Aller en bas

Re: Pétition : Tous les enseignants ne sont pas opposés à la réforme du collège !

Message par Marie Laetitia le Mar 12 Mai 2015 - 19:21

@sebiseb a écrit:
@Marie Laetitia a écrit:Et quand on discute avec les artisans, reviennent toujours les mêmes remarques. Ils recherchent des apprentis et sont très contents quand ils en trouvent (trop rarement) qui ont envie d'apprendre, qui acceptent de respecter des horaires fixes, qui savent lire des consignes sans erreur ni problème de compréhension, qui savent rédiger des devis sans grosses fautes (de français ou de calcul)...  scratch c'est à se demander où sont les priorités de l'enseignement secondaires, non?
Oui, enfin des apprentis / stagiaires qui rédigent des devis ne sont pas (ou rarement) ceux des CFA / LP. Pour m'occuper des stages en entreprises, c'est une image un peu angélique des choses qui est présentée ici.

Pourquoi angélique? Parce qu'on ne rédige pas un devis à 18 ou 20 ans? Certes, mais si on ne sait pas le faire sans fautes à cet âge-là, on ne saura probablement pas le faire plus tard, faute de temps pour rattraper les occasions perdues.
Le manque d'apprentis et de jeunes diplômés suffisamment qualifiés est un problème.


Dernière édition par Marie Laetitia le Mar 12 Mai 2015 - 19:33, édité 1 fois

_________________
 
Si tu crois encore qu'il nous faut descendre dans le creux des rues pour monter au pouvoir, si tu crois encore au rêve du grand soir, et que nos ennemis, il faut aller les pendre... Aucun rêve, jamais, ne mérite une guerre. L'avenir dépend des révolutionnaires, mais se moque bien des petits révoltés. L'avenir ne veut ni feu ni sang ni guerre. Ne sois pas de ceux-là qui vont nous les donner (J. Brel, La Bastille)

________________________________________________

Antigone, c'est la petite maigre qui est assise là-bas, et qui ne dit rien. Elle regarde droit devant elle. Elle pense. (...) Elle pense qu'elle va mourir, qu'elle est jeune et qu'elle aussi, elle aurait bien aimé vivre. Mais il n'y a rien à faire. elle s'appelle Antigone et il va falloir qu'elle joue son rôle jusqu'au bout...

Marie Laetitia
Bon génie


Revenir en haut Aller en bas

Re: Pétition : Tous les enseignants ne sont pas opposés à la réforme du collège !

Message par JPhMM le Mar 12 Mai 2015 - 19:27

@sebiseb a écrit: Quant à l'autorité que donne la connaissance je n'y crois pas.
Sauf que c'est un fait.
La connaissance donne autorité.
Ainsi, l'autorité du médecin est reconnue du fait de la reconnaissance de sa connaissance et sa compétence comme médecin par l'institution.
Tu peux affirmer que tu n'y crois pas, cela ne change pas grand chose à ce fait-là.

_________________
Labyrinthe où l'admiration des ignorants et des idiots qui prennent pour savoir profond tout ce qu'ils n'entendent pas, les a retenus, bon gré malgré qu'ils en eussent. D'ailleurs, il n'y a point de meilleur moyen pour mettre en vogue ou pour défendre des doctrines étranges et absurdes, que de les munir d'une légion de mots obscurs, douteux , et indéterminés. Ce qui pourtant rend ces retraites bien plus semblables à des cavernes de brigands ou à des tanières de renards qu'à des forteresses de généreux guerriers. Que s'il est malaisé d'en chasser ceux qui s'y réfugient, ce n'est pas à cause de la force de ces lieux-là, mais à cause des ronces, des épines et de l'obscurité des buissons dont ils sont environnés. Car la fausseté étant par elle-même incompatible avec l'esprit de l'homme, il n'y a que l'obscurité qui puisse servir de défense à ce qui est absurde. — John Locke

JPhMM
Demi-dieu


Revenir en haut Aller en bas

Re: Pétition : Tous les enseignants ne sont pas opposés à la réforme du collège !

Message par Carnyx le Mar 12 Mai 2015 - 19:31

@JPhMM a écrit:
@sebiseb a écrit: Quant à l'autorité que donne la connaissance je n'y crois pas.
Sauf que c'est un fait.
La connaissance donne autorité.
Ainsi, l'autorité du médecin est reconnue du fait de la reconnaissance de sa connaissance et sa compétence comme médecin par l'institution.
Non, pour les rebelles c'est l'imposition des mains qui fait la guérison !
On devrait livrer les pédagos uniquement à des toubibs formés selon leurs vœux ! Very Happy

http://www.neoprofs.org/t67425-une-ecole-constructiviste-pour-les-dentistes

_________________
Of all tyrannies, a tyranny sincerely exercised for the good of its victims may be the most oppressive. It would be better to live under robber barons than under omnipotent moral busybodies. The robber baron’s cruelty may sometimes sleep, his cupidity may at some point be satiated; but those who torment us for our own good will torment us without end for they do so with the approval of their own conscience.

Carnyx
Neoprof expérimenté


Revenir en haut Aller en bas

Re: Pétition : Tous les enseignants ne sont pas opposés à la réforme du collège !

Message par neocdt le Mar 12 Mai 2015 - 19:34

@Provence a écrit:
@neocdt a écrit:

Pardon, mais il n'y aurait pas erreur sur la personne ? De quelle proposition dégradante parle-tu ?
Imagine-toi enseigner ta matière dans les conditions que tu proposes pour les langues anciennes. Tu verras si ce n'est pas dégradant...

?!???? Je ne comprends absolument pas à quoi tu fais allusion...

Si c'est pour le choix d'une option de plusieurs années et d'un bilan en fin de 1ère année pour pouvoir en sortir si résultats désastreux et manque évident de motivation pour cette option... je maintiens ! Y compris si c'était la mienne...

Je parle bien en règle générale...

Admettons que dans le future (je ne le souhaite bien évidemment pas), en fin de 6ème, l'élève qui aura fait EIST ait à choisir pour les 3 ans d'après (5ème, 4ème et 3ème), une option entre Techno / SVT et Physique... (une option, hein, plus de disciplines obligatoires...)

Et bien, il me parait évident que fin de 5ème, il faudra faire un bilan pour qu'un élève puisse changer (passer de techno vers SVT par exemple, de physique vers la techno, ou autre...) si cette option ne lui conviendrait pas... Et non l'embarquer pour un enseignement optionnel pour 3 ans : il s'ennuierait ferme et aurait tendance à perturber le cours... et je ne tiens pas à avoir un élève qui "subit" mon enseignement, qui je le rappelle "serait" devenu optionnel !!!

Donc, non, je ne trouve pas que pour un enseignement optionnel, cela soit dégradant de faire un bilan (et j'ai bien insisté, pour les élèves ayant des résultats calamiteux)...

Maintenant, si ce n'est pas de cela dont tu veux parler, merci de le préciser, parce que là, je ne vois pas...

Au fait : ma discipline d'origine, l'électronique, a été purement et simplement supprimée... j'ai dû me reconvertir pour la technologie au collège...

neocdt
Niveau 9


Revenir en haut Aller en bas

Re: Pétition : Tous les enseignants ne sont pas opposés à la réforme du collège !

Message par Lornet le Mar 12 Mai 2015 - 19:42

Au collège, je suivais l'option latin et j'avais des résultats calamiteux. Il fallait apprendre de longues listes de vocabulaire dans le manuel. Je ne les apprenais pas. On avait contrôle de latin chaque vendredi en dernière heure. C'était pénible et ça a duré trois ans, avec le même enseignant et sans doute les mêmes horaires (je me souviens seulement qu'on avait toujours contrôle le vendredi en dernière heure). Toutefois, ce n'est qu'en fin de 3e que j'ai arrêté.
Je n'ai pas plus perturbé le cours de latin que les autres. En 4e, je me faisais plutôt exclure des cours d'anglais et de musique. En latin, je dormais.

Mais au milieu de la 2de, j'ai repris de moi-même, comme ça, parce que ça me manquait. C'est en 1ère et surtout Tale que j'ai vraiment aimé cette matière. J'ai eu 16 au bac. J'ai ensuite continué le latin jusqu'au CAPES LM alors qu'au collège, si on m'avait interrogée, j'aurais dit que le latin, ça ne sert à rien ! Il faut m'excuser : j'étais jeune.

J'aurais préféré arrêter le sport mais ce n'était pas optionnel.

_________________
Ma nouvelle parue dans un recueil en faveur de Handicap International :  http://www.anywayeditions.com/boutique/decouverte-inclassable/je-tu-ils-nous-ebook/
Ma page pro Facebook : https://www.facebook.com/lectiole.blogspot.fr

Mon roman à paraître le 3 juillet 2017 :
Spoiler:

Lornet
Guide spirituel


Revenir en haut Aller en bas

Re: Pétition : Tous les enseignants ne sont pas opposés à la réforme du collège !

Message par Lornet le Mar 12 Mai 2015 - 19:51

Bref, tout ça pour dire :

@neocdt a écrit:

Et bien, il me parait évident que fin de 5ème, il faudra faire un bilan pour qu'un élève puisse changer (passer de techno vers SVT par exemple, de physique vers la techno, ou autre...) si cette option ne lui conviendrait pas... Et non l'embarquer pour un enseignement optionnel pour 3 ans : il s'ennuierait ferme et aurait tendance à perturber le cours... et je ne tiens pas à avoir un élève qui "subit" mon enseignement, qui je le rappelle "serait" devenu optionnel !!!


que moi, ça ne me semble pas évident du tout parce que ça peut changer. On peut aimer la techno une année, par exemple parce qu'on apprécie le prof (surtout en 6e-5e quand on a encore un rapport souvent affectif avec les enseignants : qui n'a jamais reçu un dessin ou un compliment d'un élève de 6e ?) ou parce qu'on aime tel point du programme, et détester cette matière l'année suivante.

_________________
Ma nouvelle parue dans un recueil en faveur de Handicap International :  http://www.anywayeditions.com/boutique/decouverte-inclassable/je-tu-ils-nous-ebook/
Ma page pro Facebook : https://www.facebook.com/lectiole.blogspot.fr

Mon roman à paraître le 3 juillet 2017 :
Spoiler:

Lornet
Guide spirituel


Revenir en haut Aller en bas

Re: Pétition : Tous les enseignants ne sont pas opposés à la réforme du collège !

Message par neocdt le Mar 12 Mai 2015 - 19:54

@Lornet a écrit:Au collège, je suivais l'option latin et j'avais des résultats calamiteux. Il fallait apprendre de longues listes de vocabulaire dans le manuel. Je ne les apprenais pas. On avait contrôle de latin chaque vendredi en dernière heure. C'était pénible et ça a duré trois ans. Toutefois, ce n'est qu'en fin de 3e que j'ai arrêté.

Mais au milieu de la 2de, j'ai repris de moi-même, comme ça, parce que ça me manquait. C'est en 1ère et surtout Tale que j'ai vraiment aimé cette matière. J'ai eu 16 au bac. J'ai ensuite continué le latin jusqu'au CAPES LM alors qu'au collège, si on m'avait interrogée, j'aurais dit que le latin, ça ne sert à rien ! Il faut m'excuser : j'étais jeune.

J'aurais préféré arrêter le sport mais ce n'était pas optionnel.

Confidence pour confidence, au début que je faisais DP3, une élève est venu me voir au bout de 3 mois... elle voulait arrêter !

Elle venait en traînant les pieds, ne s'investissait pas, n'adhérait pas... visiblement, c'était une erreur de casting ! Et elle était épanouie en technologie... chercher l'erreur ! J'ai bien vite vu que je m'étais également trompé en la prenant...

Bah voilà, j'ai demandé à voir les parents avec elle pour en discuter. On a eu une longue conversation tous les 4 et avons conclu qu'elle aurait plus de temps pour travailler ainsi d'autres matières, ce qu'elle a fait.

Je l'ai donc sortie du dispositif de DP3, avec l'accord du CDE... ça m'a paru logique, tout simplement...

Maintenant, je fais beaucoup plus attention au recrutement, et cela ne m'est plus jamais arrivé... s'obstiner sur plusieurs années, sur une option, j'insiste bien la dessus, ne me semble pas normal...

neocdt
Niveau 9


Revenir en haut Aller en bas

Re: Pétition : Tous les enseignants ne sont pas opposés à la réforme du collège !

Message par neocdt le Mar 12 Mai 2015 - 19:56

@Lornet a écrit:Bref, tout ça pour dire :

@neocdt a écrit:

Et bien, il me parait évident que fin de 5ème, il faudra faire un bilan pour qu'un élève puisse changer (passer de techno vers SVT par exemple, de physique vers la techno, ou autre...) si cette option ne lui conviendrait pas... Et non l'embarquer pour un enseignement optionnel pour 3 ans : il s'ennuierait ferme et aurait tendance à perturber le cours... et je ne tiens pas à avoir un élève qui "subit" mon enseignement, qui je le rappelle "serait" devenu optionnel !!!


que moi, ça ne me semble pas évident du tout parce que ça peut changer. On peut aimer la techno une année, par exemple parce qu'on apprécie le prof (surtout en 6e-5e quand on a encore un rapport souvent affectif avec les enseignants : qui n'a jamais reçu un dessin ou un compliment d'un élève de 6e ?) ou parce qu'on aime tel point du programme, et détester cette matière l'année suivante.

Pour autant ais-je émie une proposition dégradante ? C'est juste un point de vue, personnel, que tout le monde ne partage pas... mais de là à dire que je fais des propositions dégradantes...

neocdt
Niveau 9


Revenir en haut Aller en bas

Re: Pétition : Tous les enseignants ne sont pas opposés à la réforme du collège !

Message par Presse-purée le Mar 12 Mai 2015 - 20:02

On ne veut plus être une option, on en a marre d'être un paillasson à progressistes en mal de vernis gauchiste.

_________________
Homines, dum docent, discunt.Sénèque, Epistulae Morales ad Lucilium VII, 8

"La culture est aussi une question de fierté, de rapport de soi à soi, d’esthétique, si l’on veut, en un mot de constitution du sujet humain." (Paul Veyne, La société romaine)
"Soyez résolus de ne servir plus, et vous voilà libres". La Boétie
"Confondre la culture et son appropriation inégalitaire du fait des conditions sociales : quelle erreur !" H. Pena-Ruiz
"Il vaut mieux qu'un élève sache tenir un balai plutôt qu'il ait été initié à la philosophie: c'est ça le socle commun" un IPR

Presse-purée
Grand sage


Revenir en haut Aller en bas

Re: Pétition : Tous les enseignants ne sont pas opposés à la réforme du collège !

Message par neocdt le Mar 12 Mai 2015 - 20:10

@Presse-purée a écrit:On ne veut plus être une option, on en a marre d'être un paillasson à progressistes en mal de vernis gauchiste.

Si c'est du latin dont vous parlez, cela est un autre débat, merci de ne pas me faire un procès dont je n'y suis pour rien...

je parle bien des enseignements optionnels (en général)... que le latin en soit une (d'option), je me sens complètement incompétent pour y débattre avec vous... et si vous l'affirmez, je vous fais confiance et vous donne raison !

neocdt
Niveau 9


Revenir en haut Aller en bas

Re: Pétition : Tous les enseignants ne sont pas opposés à la réforme du collège !

Message par Lornet le Mar 12 Mai 2015 - 20:52

Disons qu'il y a des options qui reposent sur un savoir disciplinaire et d'autres qui sont arrivées dans les programmes du jour au lendemain sans que personne n'ait été formé avant que ça soit créé et d'avoir à les enseigner. Il y a de ce point de vue une différence entre latin et DP3. Ce n'est pas que je méprise la DP3 mais quand j'ai voulu enseigner le latin, on m'a dit que je devais passer une licence de lettres classiques et apprendre le grec ancien, alors que pour la DP3, on ne m'a rien demandé, on ne m'a rien dit et j'ai dû me renseigner pour savoir ce que j'allais enseigner.

C'est la même différence au niveau des enseignements d'exploration en 2de : entre 3 h de latin / semaine et 1 h 30 de "Littérature et société" (?), on voit quand même bien la différence. "Littérature et société", c'est peut-être intéressant dans les faits, mais voilà...c'est quoi ? ça vient d'où ? ça va disparaître quand ?

_________________
Ma nouvelle parue dans un recueil en faveur de Handicap International :  http://www.anywayeditions.com/boutique/decouverte-inclassable/je-tu-ils-nous-ebook/
Ma page pro Facebook : https://www.facebook.com/lectiole.blogspot.fr

Mon roman à paraître le 3 juillet 2017 :
Spoiler:

Lornet
Guide spirituel


Revenir en haut Aller en bas

Re: Pétition : Tous les enseignants ne sont pas opposés à la réforme du collège !

Message par PabloPE le Mar 12 Mai 2015 - 22:20

Pour donner un point de vue extérieur et plus précisément celui de mon nombril à moi, quand j'ai entendu parler de la réforme pour la première fois j'ai de suite pensé que mon fils qui entrera au collège en 2016 se verra privé de latin.
Alors oui là à la lecture de ce fil j'apprends qu'on supprime aussi le DP3, je ne doute pas un instant que le DP3 formidablement formidable mais j'avoue que honnêtement je ne peux m'en émouvoir puisque je n'en avais jamais entendu parler avant la lecture de ce fil justement.
Et encore je ne suis pas complètement extérieure au monde du collège hein, pas plus tard qu'aujourd'hui au gymnase je discutais avec une gamine du retour demain de sa prof de latin justement Laughing
Alors je ne peux pas en vouloir aux gens de faire plus de cas du latin que du DP3, beaucoup ont appris le premier enfants (ou ont eu pitié de leurs camarades latinistes) mais combien ont, ne serait-ce qu'une fois, entendu parler du second?



_________________
http://www.villeseducatrices.fr/ressources/page/Appel_de_Bobigny_et_textes_complementaires.pdf




"Et moi qui
me croyais tranquille pour un bout de temps avec mon chat brun."

PabloPE
Neoprof expérimenté


Revenir en haut Aller en bas

Re: Pétition : Tous les enseignants ne sont pas opposés à la réforme du collège !

Message par cignus le Mar 12 Mai 2015 - 22:38

@neocdt a écrit:
Au fait : ma discipline d'origine, l'électronique, a été purement et simplement supprimée... j'ai dû me reconvertir pour la technologie au collège...

Euh... depuis quand ?
Nan parce que moi, on ne m'a pas supprimé ma discipline... juste changé sa dénomination et en rajoutant tout plein de trucs que je ne savais pas faire... (voir mon post quelques pages plus en amont...)
Pour la reconversion, en tout cas dans mon académie, ce n'était pas obligatoire... et vers la technologie non plus (je suis maintenant en maths... comme quoi !)

Je dirais même plus : il y a tellement de profs de STI, SII-SIN, notamment, qui ont demandé une reconversion, qu'ils manquent maintenant de profs de SII-SIN dans certaines académies au point qu'ils sont (ou en tout cas, qu'ils ont été) obligé de recruter des contractuels qu'ils ont du mal à trouver (ben oui... un ingénieur électronicien/informaticien, même jeune, ça veut pas faire prof pour des cacahuètes...).
A tel point que les barres de mutation inter ont fondu cette année ! (j'ai eu Toulouse en SII-SIN l'année dernière avec 1241.2 points.... après 3 ans de séparation...)

Bon, sinon, faut que je demande à mes ex-collègues pour savoir s'ils ne font vraiment plus d'électronique...

_________________
2014-20xx : Maths Tx Je m'éclate au collège...
2013-2014 : Maths R2 - 2nde - 1STMG - TSTMG - BTS CGO
2012-2013 : Maths R1 - 6èmes + 4èmes
2011-2012 : SII-SIN - 1ère STI2D + T-STI
1995-2011 : G. Electronique - 2nde-1ère-Tales-BTS-Licence-Ecoles_ingé

cignus
Niveau 5


Revenir en haut Aller en bas

Re: Pétition : Tous les enseignants ne sont pas opposés à la réforme du collège !

Message par neocdt le Mar 12 Mai 2015 - 22:45

Aux deux derniers intervenants : je comprends fort bien votre position et votre pensée...

En son temps, l'électronique, l'électrotechnique, la productique et d'autres disciplines étaient elles aussi des disciplines... avec des licences, maîtrises (j'ai celle d'EEA) et des CAPET... disciplines fort peu connues également du grand public...

Elles ont elles aussi purement et simplement étaient supprimées sans que grand monde s'en émeut...

Et certains collègues, sans aucune formation, ont dû enseigner une autre discipline... la technologie... sans même passer le CAPET de Technologie, sans une heure de formation... c'est mon cas.

Bref, quand on n'est pas directement concerné, difficile de s'émouvoir... et malheureusement cette phrase peut s'étendre à beaucoup d'autres choses qu'à l'enseignement...

Edit : pour répondre à ce message :

@cignus a écrit:
@neocdt a écrit:
Au fait : ma discipline d'origine, l'électronique, a été purement et simplement supprimée... j'ai dû me reconvertir pour la technologie au collège...

Euh... depuis quand ?
Nan parce que moi, on ne m'a pas supprimé ma discipline... juste changé sa dénomination et en rajoutant tout plein de trucs que je ne savais pas faire... (voir mon post quelques pages plus en amont...)

Alors, les remplacements en techno collèges, j'ai débuté je crois vers 1999... alors certes, on peut considérer que ce n'est pas une suppression de l'électronique mais une fusion avec plein d'autres choses, je suis parti avant... Moi, perso, je considère cela comme une suppression...

neocdt
Niveau 9


Revenir en haut Aller en bas

Re: Pétition : Tous les enseignants ne sont pas opposés à la réforme du collège !

Message par Zenxya le Mar 12 Mai 2015 - 23:05

Je pense que la seule chose qui devrait inquiéter tout le monde c'est la façon qu'à l'EN de traiter ses personnels. Et à travers cela, la façon dont elle nous voit : des pions, dont elle peut (veut) disposer à sa guise.
Il faut des adultes devant les élèves, sinon les parents gueulent, sauf que si on remplace les cours d'Histoire par du français, les parents qui sont décidément énervant, gueulent aussi. Donc il suffit de dire que les profs de français peuvent faire de l'histoire, mais pas aussi ouvertement. Il faudra appeler ça "Interdisciplinarité" et le tour est joué.

Ce qu'il s'est passé pour la STI avec ces "disciplines proches" arrive.

Zenxya
Sage


Revenir en haut Aller en bas

Re: Pétition : Tous les enseignants ne sont pas opposés à la réforme du collège !

Message par Lornet le Mar 12 Mai 2015 - 23:08

C'est tout à fait ça !

_________________
Ma nouvelle parue dans un recueil en faveur de Handicap International :  http://www.anywayeditions.com/boutique/decouverte-inclassable/je-tu-ils-nous-ebook/
Ma page pro Facebook : https://www.facebook.com/lectiole.blogspot.fr

Mon roman à paraître le 3 juillet 2017 :
Spoiler:

Lornet
Guide spirituel


Revenir en haut Aller en bas

Re: Pétition : Tous les enseignants ne sont pas opposés à la réforme du collège !

Message par Luigi_B le Mar 12 Mai 2015 - 23:44

@neocdt a écrit:En son temps, l'électronique, l'électrotechnique, la productique et d'autres disciplines étaient elles aussi des disciplines... avec des licences, maîtrises (j'ai celle d'EEA) et des CAPET... disciplines fort peu connues également du grand public...

Elles ont elles aussi purement et simplement étaient supprimées sans que grand monde s'en émeut...
On s'en est ému ici : http://www.neoprofs.org/t64252-la-lettre-ecrite-par-pierre-jacque-avant-son-suicide-le-metier-de-prof-n-est-plus-acceptable-en-conscience

_________________
www.laviemoderne.net : ce qui est moderne peut (aussi) être idiot. Suspect

Luigi_B
Grand Maître


Revenir en haut Aller en bas

Re: Pétition : Tous les enseignants ne sont pas opposés à la réforme du collège !

Message par Thalie le Mer 13 Mai 2015 - 0:04

Oui, je pense souvent à notre collègue du lycée Artaud (notamment parce que je passe régulièrement devant ce lycée). Nous étions très mal informés, en effet, et c'est sa lettre qui m'a éclairée.

Thalie
Grand sage


Revenir en haut Aller en bas

Re: Pétition : Tous les enseignants ne sont pas opposés à la réforme du collège !

Message par Thalie le Mer 13 Mai 2015 - 0:08

@Zenxya a écrit:Je pense que la seule chose qui devrait inquiéter tout le monde c'est la façon qu'à l'EN de traiter ses personnels. Et à travers cela, la façon dont elle nous voit : des pions, dont elle peut (veut) disposer à sa guise.
Il faut des adultes devant les élèves, sinon les parents gueulent, sauf que si on remplace les cours d'Histoire par du français, les parents qui sont décidément énervant, gueulent aussi. Donc il suffit de dire que les profs de français peuvent faire de l'histoire, mais pas aussi ouvertement. Il faudra appeler ça "Interdisciplinarité" et le tour est joué.

Ce qu'il s'est passé pour la STI avec ces "disciplines proches" arrive.
+1000. Je suis sûre que c'est le fin mot de l'histoire. Voilà pourquoi j'ai du mal à départager les desseins ultimes de cette réforme : choix économiques et/ou (sic) choix idéologiques ? C'est quand même dingue que les désirs les plus avoués de l'ocde tombent à bic pour faire plaisir à nos pédagogues ! Comme par hasard...

Thalie
Grand sage


Revenir en haut Aller en bas

Re: Pétition : Tous les enseignants ne sont pas opposés à la réforme du collège !

Message par Elyas le Mer 13 Mai 2015 - 7:44

Si on estime que la pétition pro-réforme serait peu suivie, ils en sont à 2113 signatures, que dire de la pétition pour le français à 1703 signatures (alors qu'elle mobilise sur un thème très important dans un contexte d'opposition professionnelle et médiatique très forte contre la réforme et qu'elle a été lancée plus tôt).

C'est faible mais pas ridicule. Sinon, il faut admettre que la pétition pour le français est ridicule dans ses effets et sa réussite (et que tout le monde s'en fiche du français, pourtant cause première de l'échec ou de la réussite).

Elyas
Grand Maître


Revenir en haut Aller en bas

Re: Pétition : Tous les enseignants ne sont pas opposés à la réforme du collège !

Message par Marie Laetitia le Mer 13 Mai 2015 - 8:18

Il y a une pétition spécifique pour le Français? Où ça, que je signe? (si quelqu'un a le lien...)

_________________
 
Si tu crois encore qu'il nous faut descendre dans le creux des rues pour monter au pouvoir, si tu crois encore au rêve du grand soir, et que nos ennemis, il faut aller les pendre... Aucun rêve, jamais, ne mérite une guerre. L'avenir dépend des révolutionnaires, mais se moque bien des petits révoltés. L'avenir ne veut ni feu ni sang ni guerre. Ne sois pas de ceux-là qui vont nous les donner (J. Brel, La Bastille)

________________________________________________

Antigone, c'est la petite maigre qui est assise là-bas, et qui ne dit rien. Elle regarde droit devant elle. Elle pense. (...) Elle pense qu'elle va mourir, qu'elle est jeune et qu'elle aussi, elle aurait bien aimé vivre. Mais il n'y a rien à faire. elle s'appelle Antigone et il va falloir qu'elle joue son rôle jusqu'au bout...

Marie Laetitia
Bon génie


Revenir en haut Aller en bas

Re: Pétition : Tous les enseignants ne sont pas opposés à la réforme du collège !

Message par MUTIS le Mer 13 Mai 2015 - 8:23

@Elyas a écrit:Si on estime que la pétition pro-réforme serait peu suivie, ils en sont à 2113 signatures, que dire de la pétition pour le français à 1703 signatures (alors qu'elle mobilise sur un thème très important dans un contexte d'opposition professionnelle et médiatique très forte contre la réforme et qu'elle a été lancée plus tôt).

C'est faible mais pas ridicule. Sinon, il faut admettre que la pétition pour le français est ridicule dans ses effets et sa réussite (et que tout le monde s'en fiche du français, pourtant cause première de l'échec ou de la réussite).

Interprétation fort contestable.
La pétition de français émane d'un petit groupe de "dissidents" qui n'ont aucun écho médiatique et elle concerne des spécialistes (plutôt des profs de français en fait, sensibles au sujet et actifs sur un réseau social...) Plus de 1700 (je n'ai pas encore signé au passage) c'est pas mal.
En revanche le chiffre obtenu par les défenseurs de la réforme qui ont activé leurs réseaux dans toutes les matières et dans les syndicats ou fédérations qui soutiennent la réforme est franchement ridicule... Il correspond d'ailleurs à ce que j'ai constaté en salle des profs. Et quand on informe vraiment... les insatisfaits sont encore plus nombreux. En fait il s'agit d'une réforme faite par et conçue pour les Cahiers pédagogiques. Une minorité qui impose sa loi à tous.

_________________
"Heureux soient les fêlés car ils laissent passer la lumière" (Audiard)
"Ce n'est pas l'excès d'autorité qui est dangereux, c'est l'excès d'obéissance" (Primo Levi)
"La littérature, quelque passion que nous mettions à le nier, permet de sauver de l'oubli tout ce sur quoi le regard contemporain, de plus en plus immoral, prétend glisser dans l'indifférence absolue" (Enrique Vila-Matas)

MUTIS
Érudit


Revenir en haut Aller en bas

Page 17 sur 19 Précédent  1 ... 10 ... 16, 17, 18, 19  Suivant

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut


 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum