Pétition : Tous les enseignants ne sont pas opposés à la réforme du collège !

Page 19 sur 19 Précédent  1 ... 11 ... 17, 18, 19

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Re: Pétition : Tous les enseignants ne sont pas opposés à la réforme du collège !

Message par Lilypims le Jeu 14 Mai 2015 - 8:07

@sebiseb a écrit:
@Lilypims a écrit:
@sebiseb a écrit:
Tu n'as pas lu toute ma réponse pour répondre cela.
Laughing
J'interprète ce smiley comme une réponse par le mépris ...

Ce n'en était pas, je t'assure. Et j'avais bien lu ta réponse jusqu'au bout.

Lilypims
Grand sage


Revenir en haut Aller en bas

Re: Pétition : Tous les enseignants ne sont pas opposés à la réforme du collège !

Message par celitian le Jeu 14 Mai 2015 - 9:15

@Marie Laetitia a écrit:
Les étudiants? Lesquels? Les docteurs, les jeunes très diplômés. Pas la majorité des ingénieurs ni des titulaires de BTS.

Les représentants du secteur, c'est ceusses de la chambre du commerce? Parce que si c'est le cas, ce n'est pas étonnant que ça soit à côté de la plaque..

Pour le taux de chômage, je crains une chose: que l'on ait des jeunes diplômés dont le diplôme ne vaille pas grand chose. Certes on améliore sans cesse le nombre de bacheliers, de diplômés, mais la valeur de ces diplômes n'est plus ce qu'elle était il y a 30 ou 40 ans... Des jeunes diplômés incapables d'écrire sans faute, sans bonne culture générale, je ne vois pas comment ils trouveront aisément du travail.
Des titulaires de BTS, et pour les BTS il faut quand même savoir que même dans des secteurs porteurs, il est de plus en plus difficile de trouver des élèves.

Non L'ordre des experts comptables, par exemple.

Et pour le taux de chômage, ton raisonnement est dangereux car il y a beaucoup de diplômes de la fac qui ne servent pas à grand-chose dans le monde professionnel.

Mais je pense que tu n'as jamais enseigné en LP ou en BTS, et que tu n'as jamais eu à gérer des stages.

celitian
Fidèle du forum


Revenir en haut Aller en bas

Re: Pétition : Tous les enseignants ne sont pas opposés à la réforme du collège !

Message par celitian le Jeu 14 Mai 2015 - 9:24

@Pierre-Henri a écrit:Mon cousin est gérant d'un petit garage. Ce n'est pas un salaud de capitaliste, juste un artisan qui aime son métier et le fait bien. Nombre d'apprentis qu'on lui envoie aujourd'hui sont incapables de rédiger un bon de commande pour des pièces détachées, incapables de lire un manuel d'entretien d'une voiture ou d'outils (et donc, incapables de comprendre des consignes de sécurité écrites, ce qui n'est pas un mince problème), incapables de communiquer par écrit avec les représentants des marques automobiles ou les clients.
Tout ça, il est obligé de le faire lui-même. Pourquoi recruterait-il quelqu'un si c'est lui qui est obligé de faire le travail à sa place ? Est-ce le rôle du patron d'enseigner à ses employés potentiels les rudiments de la langue française ? Est-il un mauvais patron parce qu'il ne recrute pas des gens qui sont inemployables à force d'être analphabètes ?

Forcément en LP, tu as des élèves qui, il y a quelques années, ne seraient pas restés dans le système scolaire. Nous avons un CAP (ok, à profil) dans mon lycée, la plupart des élèves ont des difficultés énormes et pour certains, ils ne pourront jamais occuper un vrai travail.
Mon mari est aussi artisan (bâtiment), il n'a qu'un CAP et il trouve lui aussi que les apprentis sont très mauvais mais cela me semble en cohérence avec la baisse du niveau générale dans l'EN.




celitian
Fidèle du forum


Revenir en haut Aller en bas

Re: Pétition : Tous les enseignants ne sont pas opposés à la réforme du collège !

Message par Kapellmeister le Jeu 14 Mai 2015 - 16:09

@Lilypims a écrit:
@sebiseb a écrit:
@Marie Laetitia a écrit:
Le manque d'apprentis et de jeunes diplômés suffisamment qualifiés est un problème.
On en manque pas d'apprentis ou de jeunes diplômés, sinon le chômage des jeunes ne seraient pas à 25%.

Tu oublies (sciemment ?) le "suffisamment qualifiés" qui change tout, non ?
Je plussoie. Mon cousin est électricien. Il ne prend presque plus d'apprentis parce qu'il en a marre d'avoir affaire à des ectoplasmes incapables de faire le moindre truc correctement. Il y a deux ans, il traînait deux boulets de chantier en chantier. Les gars passaient leur temps sur leurs téléphones portables. Ils n'observaient presque rien et s'activaient uniquement quand mon cousin les engueulait. Et avec ça, pas malins, et équipés de deux mains gauches. Illustration : un jour, l'un d'entre eux, à qui mon cousin avait confié la très difficile tâche de déballer des filtres et de les poser sur une hotte aspirante (un truc tellement compliqué que même ma mère, pourtant pas super manuelle, sait le faire toute seule sans avoir reçu aucune formation pour), eut l'ingénieuse idée de sortir les filtres de leur cadre en alu pour pouvoir les installer. Ben oui, il croyait que le cadre en alu faisait partie de l'emballage. Emballage pas facile à retirer, certes : il avait dû soulever les coins des cadres au tournevis pour pouvoir sortir les filtres ...

Autre exemple. Un ami à moi, collègue de techno, a récemment voulu faire changer son autoradio. Il se rend chez Renault. Le patron passe la commande. La commande arrivée, c'est l'apprenti qui installe l'appareil. Mon ami rentre chez lui, il allume l'autoradio : rien. Il retourne au garage. Le patron fait des tests : "Le matériel est défectueux. Je vais en commander un autre." L'apprenti installe le deuxième appareil. Mon ami essaye d'allumer l'autoradio. Rien. Le nouvel autoradio semblait aussi mort que le précédent. Mon copain demande à voir les branchements. Et là, tout s'explique ! L'apprenti avait branché les fils à l'envers et ainsi réussi à griller deux appareils Sony tout neufs en deux jours ! topela


Dernière édition par Kapellmeister le Jeu 14 Mai 2015 - 16:48, édité 1 fois

Kapellmeister
Habitué du forum


Revenir en haut Aller en bas

Re: Pétition : Tous les enseignants ne sont pas opposés à la réforme du collège !

Message par Spinoza1670 le Jeu 14 Mai 2015 - 16:39

Ils ont eu une formation pour faire ça, moi j'y arrive sans. abg

Sérieusement, c'est triste.

_________________
« Let not any one pacify his conscience by the delusion that he can do no harm if he takes no part, and forms no opinion. Bad men need nothing more to compass their ends, than that good men should look on and do nothing. » (John Stuart Mill)
Littérature au primaire - Rédaction au primaire - Manuels anciens - Dessin au primaireApprendre à lire et à écrire - Maths au primaire - école : références - Leçons de choses.

Spinoza1670
Esprit éclairé


Revenir en haut Aller en bas

Re: Pétition : Tous les enseignants ne sont pas opposés à la réforme du collège !

Message par ysabel le Jeu 14 Mai 2015 - 17:21

Et c'est pour cela qu'on a mis plus d'un an à trouver un maître d'apprentissage pour mon fils...
Les artisans en ont marre d'avoir des gamins déstructurés et centres du monde, incapables de faire la différence entre un marteau et un tournevis.

_________________
« vous qui entrez, laissez toute espérance ». Dante

« Il vaut mieux n’avoir rien promis que promettre sans accomplir » (L’Ecclésiaste)

ysabel
Enchanteur


Revenir en haut Aller en bas

Re: Pétition : Tous les enseignants ne sont pas opposés à la réforme du collège !

Message par Lornet le Jeu 14 Mai 2015 - 17:50

@Kapellmeister a écrit:
@Lilypims a écrit:
@sebiseb a écrit:
On en manque pas d'apprentis ou de jeunes diplômés, sinon le chômage des jeunes ne seraient pas à 25%.

Tu oublies (sciemment ?) le "suffisamment qualifiés" qui change tout, non ?
Je plussoie. Mon cousin est électricien. Il ne prend presque plus d'apprentis parce qu'il en a marre d'avoir affaire à des ectoplasmes incapables de faire le moindre truc correctement. Il y a deux ans, il traînait deux boulets de chantier en chantier. Les gars passaient leur temps sur leurs téléphones portables. Ils n'observaient presque rien et s'activaient uniquement quand mon cousin les engueulait. Et avec ça, pas malins, et équipés de deux mains gauches. Illustration : un jour, l'un d'entre eux, à qui mon cousin avait confié la très difficile tâche de déballer des filtres et de les poser sur une hotte aspirante (un truc tellement compliqué que même ma mère, pourtant pas super manuelle, sait le faire toute seule sans avoir reçu aucune formation pour), eut l'ingénieuse idée de sortir les filtres de leur cadre en alu pour pouvoir les installer. Ben oui, il croyait que le cadre en alu faisait partie de l'emballage. Emballage pas facile à retirer, certes : il avait dû soulever les coins des cadres au tournevis pour pouvoir sortir les filtres ...

Autre exemple. Un ami à moi, collègue de techno, a récemment voulu faire changer son autoradio. Il se rend chez Renault. Le patron passe la commande. La commande arrivée, c'est l'apprenti qui installe l'appareil. Mon ami rentre chez lui, il allume l'autoradio : rien. Il retourne au garage. Le patron fait des tests : "Le matériel est défectueux. Je vais en commander un autre." L'apprenti installe le deuxième appareil. Mon ami essaye d'allumer l'autoradio. Rien. Le nouvel autoradio semblait aussi mort que le précédent. Mon copain demande à voir les branchements. Et là, tout s'explique ! L'apprenti avait branché les fils à l'envers et ainsi réussi à griller deux appareils Sony tout neufs en deux jours ! topela

Un oiseau s'était pris dans mon essuie-glace.
Forcément, il a fallu le changer. Il était cassé avec des plumes.
Je me suis rendue chez Norauto à cause de la rayure sur mon pare-brise et de l'essuie-glace. Ils m'ont rappelée parce qu'ils n'avaient pas de pare-brise en stock, qu'ils devaient d'abord le commander.
Et là...j'ai retrouvé mon essuie-glace cassé avec toutes ses plumes. Après discussion, c'était le jeune apprenti stagiaire qui s'en était occupé et qui avait changé l'autre essuie-glace vu qu'on ne lui avait rien précisé. veneration Suspect veneration veneration  Descartes
Du coup, j'ai annulé la commande de pare-brise parce que vu comment ils avaient remplacé mon essuie-glace...et le vendeur d'essayer de me retenir : "Oui, mais les pare-brises, on ne laisse pas les apprentis s'en occuper !"

_________________
Ma nouvelle parue dans un recueil en faveur de Handicap International :  http://www.anywayeditions.com/…/decou…/je-tu-ils-nous-ebook/
Ma page pro Facebook : https://www.facebook.com/lectiole.blogspot.fr

Mon roman à paraître le 3 juillet 2017 :
Spoiler:

Lornet
Guide spirituel


Revenir en haut Aller en bas

Re: Pétition : Tous les enseignants ne sont pas opposés à la réforme du collège !

Message par celitian le Jeu 14 Mai 2015 - 18:10

Mais c'est logique, la plupart des élèves envoyés en LP sont les plus faibles et je persiste les plus fautifs sont les parents et certains employeurs.
Tous les ans, nous avons en BTS des élèves qui ont été poussés en bac général alors qu'ils voulaient se diriger vers une filière pro/technologique.
Les conditions de travail sont elles aussi en cause, c'est un peu la même chose que pour les concours de l'EN avec le taux de chômage actuel pourquoi les jeunes ne passent-ils pas les concours ?
Je côtoie des ouvriers du bâtiment qui ne veulent absolument pas que leurs enfants fassent la même chose à cause des conditions de travail (salaire, usure physique, horaire....).

celitian
Fidèle du forum


Revenir en haut Aller en bas

Re: Pétition : Tous les enseignants ne sont pas opposés à la réforme du collège !

Message par Marie Laetitia le Jeu 14 Mai 2015 - 18:47

Joie du soir: un oncle de mon mari, ancien proviseur, qui ne décolère pas à propos de la réforme... cheers

_________________
 
Si tu crois encore qu'il nous faut descendre dans le creux des rues pour monter au pouvoir, si tu crois encore au rêve du grand soir, et que nos ennemis, il faut aller les pendre... Aucun rêve, jamais, ne mérite une guerre. L'avenir dépend des révolutionnaires, mais se moque bien des petits révoltés. L'avenir ne veut ni feu ni sang ni guerre. Ne sois pas de ceux-là qui vont nous les donner (J. Brel, La Bastille)

________________________________________________

Antigone, c'est la petite maigre qui est assise là-bas, et qui ne dit rien. Elle regarde droit devant elle. Elle pense. (...) Elle pense qu'elle va mourir, qu'elle est jeune et qu'elle aussi, elle aurait bien aimé vivre. Mais il n'y a rien à faire. elle s'appelle Antigone et il va falloir qu'elle joue son rôle jusqu'au bout...

Marie Laetitia
Bon génie


Revenir en haut Aller en bas

Re: Pétition : Tous les enseignants ne sont pas opposés à la réforme du collège !

Message par PabloPE le Jeu 14 Mai 2015 - 18:58

@celitian a écrit:Mais c'est logique, la plupart des élèves envoyés en LP sont les plus faibles et je persiste les plus fautifs sont les parents et certains employeurs.
Tous les ans, nous avons en BTS des élèves qui ont été poussés en bac général alors qu'ils voulaient se diriger vers une filière pro/technologique.
Les conditions de travail sont elles aussi en cause, c'est un peu la même chose que pour les concours de l'EN avec le taux de chômage actuel pourquoi les jeunes ne passent-ils pas les concours ?
Je côtoie des ouvriers du bâtiment qui  ne veulent absolument pas que leurs enfants fassent la même chose à cause des conditions de travail (salaire, usure physique, horaire....).
Je pense que l'EN est aussi responsable. Quand on voit la galère pour orienter un élève alors même que les parents sont d'accord et que au final il se retrouve à passer le temps au collège...
A mes débuts un enfant pouvait bénéficier de classe de perf assez facilement, maintenant pour aller en CLIS c'est la croix et la bannière (je ne parle même pas de l'ITEP), du coup AU MIEUX ils vont en SEGPA. Et maintenant comme il faut redoubler pour aller en SEGPA et qu'on n'a plus le droit de faire redoubler un enfant (même si les parents sont d'accord là encore), ils vont tous aller en sixième et basta. Ces gros décrocheurs au mieux auront un CAP, qui sera de fait réservé aux cas les plus lourds. Et donc tous ceux qui auraient fait de bons CAP vont aller au BAC, que ça leur plaise ou non, que les parents les y poussent ou pas.

_________________
http://www.villeseducatrices.fr/ressources/page/Appel_de_Bobigny_et_textes_complementaires.pdf




"Et moi qui
me croyais tranquille pour un bout de temps avec mon chat brun."

PabloPE
Neoprof expérimenté


Revenir en haut Aller en bas

Re: Pétition : Tous les enseignants ne sont pas opposés à la réforme du collège !

Message par celitian le Jeu 14 Mai 2015 - 19:14

@PabloPE a écrit:Je pense que l'EN est aussi responsable. Quand on voit la galère pour orienter un élève alors même que les parents sont d'accord et que au final il se retrouve à passer le temps au collège...
A mes débuts un enfant pouvait bénéficier de classe de perf assez facilement, maintenant pour aller en CLIS c'est la croix et la bannière (je ne parle même pas de l'ITEP), du coup AU MIEUX ils vont en SEGPA. Et maintenant comme il faut redoubler pour aller en SEGPA et qu'on n'a plus le droit de faire redoubler un enfant (même si les parents sont d'accord là encore), ils vont tous aller en sixième et basta. Ces gros décrocheurs au mieux auront un CAP, qui sera de fait réservé aux cas les plus lourds. Et donc tous ceux qui auraient fait de bons CAP vont aller au BAC, que ça leur plaise ou non, que les parents les y poussent ou pas.

Je suis d'accord avec toi, on peut même ajouter le bac pro 3 ans.

Je n'étais pas d'accord avec certains néos qui expliquaient que les chefs d'ent peinaient à recruter mais qu'ils n'étaient pour rien dans cette situation alors que, je trouve, qu'ils sont responsables des conditions de travail des salariés, des stagiaires, des apprentis comme notre ministre pour l'EN. Laughing

celitian
Fidèle du forum


Revenir en haut Aller en bas

Re: Pétition : Tous les enseignants ne sont pas opposés à la réforme du collège !

Message par sebiseb le Ven 15 Mai 2015 - 7:29

@Presse-purée a écrit:Je discutais récemment (eh oui, tout prof de latin que je suis...) avec des collègues du LP voisin  de la réforme des STI notamment, et ils me disaient qu'il fallait faire un lien entre chômage des jeunes et destruction de l'enseignement professionnel et technique (fermeture de spécialités, refus de financer des ateliers, de nouvelles machines...) dont le corrollaire est la destruction du tissu industriel.
Qu'en pensez-vous? Leurs remarques vous paraissent-elles infondées?
C'est ce que j'ai dit plus haut (ou ailleurs), donc d'accord.

@Pierre-Henri a écrit:Mon cousin est gérant d'un petit garage. Ce n'est pas un salaud de capitaliste, juste un artisan qui aime son métier et le fait bien. Nombre d'apprentis qu'on lui envoie aujourd'hui sont incapables de rédiger un bon de commande pour des pièces détachées, incapables de lire un manuel d'entretien d'une voiture ou d'outils (et donc, incapables de comprendre des consignes de sécurité écrites, ce qui n'est pas un mince problème), incapables de communiquer par écrit avec les représentants des marques automobiles ou les clients.

Tout ça, il est obligé de le faire lui-même. Pourquoi recruterait-il quelqu'un si c'est lui qui est obligé de faire le travail à sa place ? Est-ce le rôle du patron d'enseigner à ses employés potentiels les rudiments de la langue française ? Est-il un mauvais patron parce qu'il ne recrute pas des gens qui sont inemployables à force d'être analphabètes ?
Comment ton cousin a-t-il été formé ? Avant les artisans prenaient le temps de former les apprentis ? Qui est responsable ? Les parents ? Les profs qui orientent les élèves ? Les patrons ? ... ? Les jeunes ?
Et après ce constat, que doit-on faire selon vous ?

_________________
sebiseb ...pour une école "vraiment" libre !

sebiseb
Niveau 9


Revenir en haut Aller en bas

Re: Pétition : Tous les enseignants ne sont pas opposés à la réforme du collège !

Message par almuixe le Ven 15 Mai 2015 - 7:54

J'ai l'impression qu'on devrait cesser de mettre les élèves face à des problèmes trop vastes pour eux et des objectifs inatteignables. Il font ce qu'ils peuvent et on note large pour ne pas les pénaliser (et pour récompenser les efforts souvent réels). Le résultat c'est qu'à force d'accepter des travaux maladroits, mal faits, l'on ne leur apprend pas la précision, la rigueur, le goût du travail bien fait.
Au lycée, je pense aux TPE, aux programmes trop lourds que l'on fait au pas de charge, aux pédagogies constructivistes à outrance qui sont épuisantes cognitivement. Mais à mon avis les élèves sont soumis à ce régime dès le primaire, on n'explique pas le fonctionnement de la lecture, on leur demande de deviner...


Dernière édition par almuixe le Ven 15 Mai 2015 - 8:24, édité 1 fois

almuixe
Niveau 8


Revenir en haut Aller en bas

Re: Pétition : Tous les enseignants ne sont pas opposés à la réforme du collège !

Message par Écusette de Noireuil le Ven 15 Mai 2015 - 8:08

@almuixe a écrit:J'ai l'impression qu'on devrait cesser de mettre les élèves face à des problèmes trop vastes pour eux et des objectifs inatteignables. Il font ce qu'ils peuvent et on note large pour ne pas les pénaliser (et pour récompenser les efforts). Le résultat c'est qu'à force d'accepter des travaux maladroits, mal faits, l'on ne leur apprend pas la précision, la rigueur, le goût du travail bien fait.
Au lycée, je pense aux TPE, aux programmes trop lourds que l'on fait au pas de charge, aux pédagogies constructivistes à outrance qui sont épuisantes cognitivement. Mais à mon avis les élèves sont soumis à ce régime dès le primaire, on n'explique pas le fonctionnement de la lecture, on leur demande de deviner...

Complètement d'accord.
Notamment sur l'aspect approximatif des travaux:comme il y en a beaucoup qui font n'importe quoi ou qui s'en fichent, on finit par valoriser ceux qui sont sérieux...ce qui fait baisser les exigences. Effet pervers ...

_________________
" Les mots servent à libérer une matière silencieuse qui est bien plus vaste que les mots" (Sarraute)

Écusette de Noireuil
Fidèle du forum


Revenir en haut Aller en bas

Re: Pétition : Tous les enseignants ne sont pas opposés à la réforme du collège !

Message par Lornet le Dim 31 Mai 2015 - 16:34

Non, tous les enseignants ne sont pas opposés à la réforme du collège.
J'étais sur FB cette après-midi, le temps d'un court échange après avoir lu ce post :

Il a raison. Le problème de la vie de professeur, néanmoins, ce n'est pas le rapport aux élèves. C'est que pour pouvoir avoir 20% de son énergie occupée justement à être "patient, attentif..." on doit consacrer les 80 % à des obligations bureaucratiques et logistiques. C'est épuisant et à la fin, on se sent vide.
Like · Reply · 5 · 5 hrs

Je mets en rouge ce qu'a écrit mon adversaire pro-réforme et en vert mes réponses :

oh? sérieux? C'est pour ça que je ne suis pas fatiguée du boulot. Je ne fais rien de tout cela moi. Quelles obligations bureaucratiques? faire l'appel? entrer des notes une fois tous les trois mois?
Like · 1 · 2 hrs · Edited


Moi (copié-collé) : Conseils de classe (douze par an, pour un prof certifié de lettres modernes en charge de 4 classes, neuf pour un agrégé).
- Pré-conseils (très souvent ils ne sont pas inclus dans le conseil de classe, il y en a donc autant que de conseils).
- Réunions parents/professeurs (deux par an).
- Réunions pour accompagnement personnalisé.
- Réunion de rentrée pour chaque niveau.
- Réunions remise de bulletins.
- Réunion préparation d'un « forum des métiers » en troisième.
- Réunion de concertation pour choix des sujets en commun.
- Réunion liaison CM2/6ème (tous les ans).
- Réunion sur le projet d'établissement (tous les ans).
- Réunion pour l'HDA (l’Histoire des arts).
- Réunion sur les voyages.
- Réunion mise en œuvre du socle commun.
- Réunion validation des compétences avec le logiciel.
- Réunion sur la validation du B2i.
- Réunion pour l'oral de l'HDA en 3ème.
- Réunion sur la DHG (Dotation horaire globale de l'établissement).
- Réunions du conseil pédagogique.
- Réunions CA.
- Réunions commission permanente.
- Réunion rattrapage Pentecôte (deux jours).
- Assemblée générale de rentrée.
- Conseils d'enseignement (deux fois par an).
- Réunion sur la remédiation et le soutien ou sur les cours de « méthodologie ».
- Réunion sur l'environnement numérique de travail.
- Réunion sur le cahier de textes électronique.
- Réunion choix des sujets du brevet blanc.
- Commissions d'appel en fin d'année.
(On reprend sa respiration...)
- Commissions éducatives.
- Réunion prise en compte du handicap spécifique d'un élève.
- Réunions préparation des jurys pour le rapport de stage en entreprise et soutenance orale (classe de 3ème).
- Réunion de bassin avec l'Inspecteur régional (IPR) pour la mise en œuvre des nouveaux programmes.
- Conseils de discipline.
- Réunion des modérateurs du brevet.
- Commission de choix des sujets.
- Commission d'harmonisation du brevet.
- Réunion du Comité de pilotage du projet d'établissement.
- Réunion pour les PAI (Projet d'action individualisé) ou les PPS (Projet personnalisé de scolarisation).
- Réunion constitution des classesLike · 3 hrs de l'an prochain, etc."
Like · 3 hrs



Mais.. ce n'est pas de la paperasse tout ça! Rien de "bureaucratique" juste du travail d'équipe. En plus rien n'est réellement obligatoire (en tous cas jusqu'à la fin officielle du décret de 50).
Je vais à la plupart de ces réunions par choix, pour mieux comprendre les élèves et travailler avec mes collègues et généralement ça se passe dans la bonne humeur. rien de contraignant... Pas chez toi?
Tu peux ajouter à cette liste tous les engagements que je me suis volontairement ajouté en tant que déléguée des personnels pour participer à la gestion de l'établissement.
Quant aux réunions avec l'IPR, hihihi j'ai dû en avoir deux en 18 ans !!! ^^
Like · 2 hrs · Edited


Le projet d'établissement c'est pas très régulier non plus...
Like · 2 hrs


Bref, t'aimes pas ton taf?
Like · 2 hrs · Edited


livre Neutral J'aurais pu poster dans "je râle" et j'ai laissé tomber mais je n'ai jamais considéré que mon "taf" consiste à participer à des réunions.

Quand par curiosité, j'ai regardé la page FB de mon adversaire d'un jour :

Franchement cette réforme, si on prend un peu de recul, il n'y a vraiment pas de quoi fouetter un chat. Elle ne va simplement pas assez loin pour déclencher l'ire générale, mais va plutôt dans le bon sens...

Donc oui, des enseignants pro-réforme, pro-réunionnite, il y en a ! lecteur

(Et ça me fout les jetons...)

_________________
Ma nouvelle parue dans un recueil en faveur de Handicap International :  http://www.anywayeditions.com/…/decou…/je-tu-ils-nous-ebook/
Ma page pro Facebook : https://www.facebook.com/lectiole.blogspot.fr

Mon roman à paraître le 3 juillet 2017 :
Spoiler:

Lornet
Guide spirituel


Revenir en haut Aller en bas

Re: Pétition : Tous les enseignants ne sont pas opposés à la réforme du collège !

Message par Esméralda le Dim 31 Mai 2015 - 16:51

Ah oui quand même !!! Elle n'a pas lu les programmes ? Qui donc est cette ravie de la crèche ? Suspect Suspect
Un agent de la propagande infiltré, nan ?

Esméralda
Grand Maître


Revenir en haut Aller en bas

Re: Pétition : Tous les enseignants ne sont pas opposés à la réforme du collège !

Message par Lornet le Dim 31 Mai 2015 - 16:53

Je ne sais pas trop. Elle n'est pas dans mes amis FB mais elle est bel et bien enseignante.

_________________
Ma nouvelle parue dans un recueil en faveur de Handicap International :  http://www.anywayeditions.com/…/decou…/je-tu-ils-nous-ebook/
Ma page pro Facebook : https://www.facebook.com/lectiole.blogspot.fr

Mon roman à paraître le 3 juillet 2017 :
Spoiler:

Lornet
Guide spirituel


Revenir en haut Aller en bas

Re: Pétition : Tous les enseignants ne sont pas opposés à la réforme du collège !

Message par Écusette de Noireuil le Dim 31 Mai 2015 - 17:05

Tu aurais pu ajouter la part croissante prise par les échanges par mail, de plus en plus nombreux et chronophages, concernant la situation de tel ou tel élève,les demandes d' informations plus ou moins "urgentes", et j'en passe. ..

_________________
" Les mots servent à libérer une matière silencieuse qui est bien plus vaste que les mots" (Sarraute)

Écusette de Noireuil
Fidèle du forum


Revenir en haut Aller en bas

Page 19 sur 19 Précédent  1 ... 11 ... 17, 18, 19

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut


 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum