heures difficiles en 4ème: comment auriez-vous réagi?

Page 4 sur 5 Précédent  1, 2, 3, 4, 5  Suivant

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Re: heures difficiles en 4ème: comment auriez-vous réagi?

Message par mafalda16 le Sam 9 Mai 2015 - 18:24

@tit871 a écrit: quand je compare l'investissement que je vois dans le privé par rapport aux profs du public, j'ai mal!!

Ami des généralités, bonsoir! furieux furieux

mafalda16
Grand sage


Revenir en haut Aller en bas

Re: heures difficiles en 4ème: comment auriez-vous réagi?

Message par Mezzo voce le Sam 9 Mai 2015 - 18:25

@mafalda16 a écrit:
@tit871 a écrit: quand je compare l'investissement que je vois dans le privé par rapport aux profs du public, j'ai mal!!

Ami des généralités, bonsoir! furieux furieux

+ 1 Sleep

Mezzo voce
Niveau 9


Revenir en haut Aller en bas

Re: heures difficiles en 4ème: comment auriez-vous réagi?

Message par tit871 le Sam 9 Mai 2015 - 18:27

@mafalda16 a écrit:
@tit871 a écrit: quand je compare l'investissement que je vois dans le privé par rapport aux profs du public, j'ai mal!!

Ami des généralités, bonsoir! furieux furieux

je me base sur mon expérience de 16 ans, c'est tout, si encore une fois ça vous arrange de taxer ça de "généralités", si vous n'entendez pas les parents qui disent que dans le privé les profs sont plus investis que dans le public, libres à vous de faire l'autruche'...

nb= je suis dans le public

tit871
Niveau 6


Revenir en haut Aller en bas

Re: heures difficiles en 4ème: comment auriez-vous réagi?

Message par Denys le Sam 9 Mai 2015 - 18:27

Je distingue 3 catégories d'élèves

1) Ceux qui suivent normalement devraient suivre un programme normal

2) Les élèves respectueux qui ont des lacunes devraient suivre un programme adapté, avec de la méthodologie, et des AVS

3) Les gros caïds, qui doivent être séparés des autres tant qu'ils sont gros caïds, et qui ont autant besoin d'éducateurs que d'enseignants.

_________________
Golding, Follett, Grisham, M.Connelly, Grangé, T.Harris, Merle, King, JM.Denis, Azzedine.

Denys
Niveau 6


Revenir en haut Aller en bas

Re: heures difficiles en 4ème: comment auriez-vous réagi?

Message par mafalda16 le Sam 9 Mai 2015 - 18:32

@tit871 a écrit:
@mafalda16 a écrit:
@tit871 a écrit: quand je compare l'investissement que je vois dans le privé par rapport aux profs du public, j'ai mal!!

Ami des généralités, bonsoir! furieux furieux

je me base sur mon expérience de 16 ans, c'est tout, si encore une fois ça vous arrange de taxer ça de "généralités", si vous n'entendez pas les parents qui disent que dans le privé les profs sont plus investis que dans le public, libres à vous de faire l'autruche'...

nb= je suis dans le public

C'est exactement ce que je dis... Si je vous oppose mon expérience, ça ne fera pas avancer le débat. Expérience contre expérience...
Et les parents, certains parents, disent beaucoup de choses... Ils ne sont toujours pas formés pour évaluer, mesurer, quantifier, le travail que je fournis.
Ceci étant, j'ai dans l'idée que la discussion va tourner en rond... Sleep

mafalda16
Grand sage


Revenir en haut Aller en bas

Re: heures difficiles en 4ème: comment auriez-vous réagi?

Message par tit871 le Sam 9 Mai 2015 - 18:52

bin si c'est ça le but, c'est de confronter les expériences mais qualifier mon point de vue de généralités est une manière irrespectueuse de ne pas écouter ce que j'ai à dire et donc de ne pas faire vivre le débat...c'est quand même étonnant, je suis venu apporter un avis à contre courant dans ce fil et d'emblée on a qualifié ce que je dis de "généralités" ou on me nomme " donneur de leçon" , le sens du dialogue est quand même bien réduit...

tit871
Niveau 6


Revenir en haut Aller en bas

Re: heures difficiles en 4ème: comment auriez-vous réagi?

Message par Mezzo voce le Sam 9 Mai 2015 - 19:26

tit871, si certains t'ont présenté comme un "donneur de leçon(s)", c'est à mon sens en raison de l'agressivité dont tu fais preuve dans tes propos. La discussion peut bien sûr exister, elle est intéressante, mais sur un mode plus apaisé.

Mezzo voce
Niveau 9


Revenir en haut Aller en bas

Re: heures difficiles en 4ème: comment auriez-vous réagi?

Message par cocktail le Sam 9 Mai 2015 - 19:45

Tit871, pourquoi as-tu décidé de quitter le LP ?

cocktail
Niveau 10


Revenir en haut Aller en bas

Re: heures difficiles en 4ème: comment auriez-vous réagi?

Message par fracflo le Sam 9 Mai 2015 - 19:55

On dirait que tit871 est la petite sœur de Najat Vallaud-Belkacem!

fracflo
Niveau 9


Revenir en haut Aller en bas

Re: heures difficiles en 4ème: comment auriez-vous réagi?

Message par Marie Laetitia le Sam 9 Mai 2015 - 21:45

@mafalda16 a écrit:
@tit871 a écrit:
@mafalda16 a écrit:

Ami des généralités, bonsoir! furieux furieux

je me base sur mon expérience de 16 ans, c'est tout, si encore une fois ça vous arrange de taxer ça de "généralités", si vous n'entendez pas les parents qui disent que dans le privé les profs sont plus investis que dans le public, libres à vous de faire l'autruche'...

nb= je suis dans le public

C'est exactement ce que je dis... Si je vous oppose mon expérience, ça ne fera pas avancer le débat. Expérience contre expérience...
Et les parents, certains parents, disent beaucoup de choses... Ils ne sont toujours pas formés pour évaluer, mesurer, quantifier, le travail que je fournis.
Ceci étant, j'ai dans l'idée que la discussion va tourner en rond... Sleep

Tu as trouvé les mots exacts, Mafalda...

@tit871 a écrit:bin si c'est ça le but, c'est de confronter les expériences mais qualifier mon point de vue de généralités est une manière irrespectueuse de ne pas écouter ce que j'ai à dire et donc de ne pas faire vivre le débat...c'est quand même étonnant, je suis venu apporter un avis à contre courant dans ce fil et d'emblée on a qualifié ce que je dis de "généralités" ou on me nomme " donneur de leçon" , le sens du dialogue est quand même bien réduit...

Laughing

(pardon, mais là, je n'ai pas terriblement envie de discuter après ça... Razz )

_________________
 
Si tu crois encore qu'il nous faut descendre dans le creux des rues pour monter au pouvoir, si tu crois encore au rêve du grand soir, et que nos ennemis, il faut aller les pendre... Aucun rêve, jamais, ne mérite une guerre. L'avenir dépend des révolutionnaires, mais se moque bien des petits révoltés. L'avenir ne veut ni feu ni sang ni guerre. Ne sois pas de ceux-là qui vont nous les donner (J. Brel, La Bastille)

________________________________________________

Antigone, c'est la petite maigre qui est assise là-bas, et qui ne dit rien. Elle regarde droit devant elle. Elle pense. (...) Elle pense qu'elle va mourir, qu'elle est jeune et qu'elle aussi, elle aurait bien aimé vivre. Mais il n'y a rien à faire. elle s'appelle Antigone et il va falloir qu'elle joue son rôle jusqu'au bout...

Marie Laetitia
Bon génie


Revenir en haut Aller en bas

Re: heures difficiles en 4ème: comment auriez-vous réagi?

Message par tit871 le Sam 9 Mai 2015 - 21:51

tiens c'est étonnant tu n'as pas envie de discuter alors que je pointe votre manque d'écoute de point de vue différent, on me parle de mon agressivité( qu'on me la démontrer) quand d'autres méprisent les élèves ou " non élèves" et vantent les classes poubelles, mais quelle hypocrisie ce renversement de valeurs. Vous ne supportez pas de lire votre mépris affichés de certains élèves, au lieu de vous en prendre en eux , prenez-vous en au système, ah c'est sûr ça demande plus de courage!


"Vous voulez vous débarrasser de votre chien dites qu'il a la rage"

tit871
Niveau 6


Revenir en haut Aller en bas

Re: heures difficiles en 4ème: comment auriez-vous réagi?

Message par Marie Laetitia le Sam 9 Mai 2015 - 22:14

@tit871 a écrit:tiens c'est étonnant tu n'as pas envie de discuter alors que je pointe votre manque d'écoute de point de vue différent, on me parle de mon agressivité( qu'on me la démontrer) quand d'autres méprisent les élèves ou " non élèves" et vantent les classes poubelles, mais quelle hypocrisie ce renversement de valeurs. Vous ne supportez pas de lire votre mépris affichés de certains élèves, au lieu de vous en prendre en eux , prenez-vous en au système, ah c'est sûr ça demande plus de courage!


"Vous voulez vous débarrasser de votre chien dites qu'il a la rage"
Tu es vraiment enseignant???

1. Déjà, s'il te plaît, relis-toi, tes messages sont bourrés de coquilles voire pire...

2. Tu n'as pas répondu à mon message (en particulier). Les réponses dans le vague adressé à un "groupe", je ne vois pas bien ce que je peux en faire.

3.

@tit871 a écrit:on peut mais le doit-on?

n'y-t-il pas un boulot à faire avant tout avec ces gamins avant d'être dans la posture du mépris qui ne fait que les cantonner dans un rôle de cancre dont ils ne sortiront pas si on ne fait rien...?
Tu crois que l'on fait quoi? Du pipeau en cours? Si ça ce n'est pas du mépris à l'égard des collègues...
Et je ne crois pas qu'aucun méprise ces élèves, comme cela a été dit. On peut avoir du mépris pour certains de leurs actes, mais c'est tout. Ce sont de pauvres gamins, mais comme je te l'ai expliqué avant (as-tu lu seulement?) on ne peut pas continuellement sacrifier la majorité qui ne demande qu'à travailler en paix. Ceux-là aussi sont importants.
Quant à dire qu'on les cantonne dans un rôle de cancre, tu crois que les maintenir dans une classe lambda, ce n'est pas les cantonner à cela? La bonne blague...!

@tit871 a écrit:et sous prétexte qu'on est pas d'accord avec vous on donne des leçons!...Pire encore un stagiaire n'aurait pas d'avis à donner selon vous? On comprend aisément votre vision de l'école en effet. Je n'ai jamais aimé qu'on considère utile des classes dites poubelles,
Ah non. Mais baisse déjà d'un ton, discute d'égal à égal et ça ira mieux.
Et tu ne comprends rien de ma vision de l'école. Tu n'en sais rien, d'ailleurs, à part des préjugés. Tu ne sais pas ce que j'y ai vécu, pour commencer.


@tit871 a écrit:
sacrifier des élèves pour en sauver d'autres est contraire à mon éthique et je le crains pour vous aussi à l'éthique de l'EN. Votre mépris des élèves est dégueulasse.

C'est pourtant ce qui se fait en mélangeant tous les élèves. Mais certains ne se plaindront pas... Ils ont l'habitude de souffrir en silence sans se révolter.
Et ton mépris des collègues est épuisant.

@tit871 a écrit:et bien si justement ils le sont!!c'est bien la le problème du discours que bcp tiennent dans ce fil!Il ya les élèves qu"ont a envie d'avoir qui correspondent à vos attentes et les autres qui n'en sont pas...c'est là où je suis en désaccord ferme.Que des gamins nous emmerdent c'est un fait, les considérer comme "non élève" ou les mettre en classe" poubelle" c'est déjà les enfermer dans des cases , comment alors les aider si dores et déjà ous ne les considérez pas?? On est pas là pour instruire certains élèves mais TOUS les gamins qu'on a en face de nous.

raté... Vise mieux la prochaine fois.
Curieusement, ce ne sont pas les premiers de la classe qui me donnent le plus satisfaction...

Pour l'agressivité, si tu ne vois pas où est le problème, je ne peux rien faire... Tes chevilles vont bien sinon? Elles me semblent un peu enflées, ce soir?


Dernière édition par Marie Laetitia le Dim 10 Mai 2015 - 17:44, édité 1 fois

_________________
 
Si tu crois encore qu'il nous faut descendre dans le creux des rues pour monter au pouvoir, si tu crois encore au rêve du grand soir, et que nos ennemis, il faut aller les pendre... Aucun rêve, jamais, ne mérite une guerre. L'avenir dépend des révolutionnaires, mais se moque bien des petits révoltés. L'avenir ne veut ni feu ni sang ni guerre. Ne sois pas de ceux-là qui vont nous les donner (J. Brel, La Bastille)

________________________________________________

Antigone, c'est la petite maigre qui est assise là-bas, et qui ne dit rien. Elle regarde droit devant elle. Elle pense. (...) Elle pense qu'elle va mourir, qu'elle est jeune et qu'elle aussi, elle aurait bien aimé vivre. Mais il n'y a rien à faire. elle s'appelle Antigone et il va falloir qu'elle joue son rôle jusqu'au bout...

Marie Laetitia
Bon génie


Revenir en haut Aller en bas

Re: heures difficiles en 4ème: comment auriez-vous réagi?

Message par mafalda16 le Sam 9 Mai 2015 - 22:24

@tit871 a écrit:tiens c'est étonnant tu n'as pas envie de discuter alors que je pointe votre manque d'écoute de point de vue différent, on me parle de mon agressivité( qu'on me la démontrer) quand d'autres méprisent les élèves ou " non élèves" et vantent les classes poubelles, mais quelle hypocrisie ce renversement de valeurs. Vous ne supportez pas de lire votre mépris affichés de certains élèves, au lieu de vous en prendre en eux , prenez-vous en au système, ah c'est sûr ça demande plus de courage!


"Vous voulez vous débarrasser de votre chien dites qu'il a la rage"

Si là tu ne te rends pas compte que le ton de ton message est agressif... Rolling Eyes
Personne ne méprise les élèves et se dit "tiens aller pour le plaisir faisons une classe poubelle, ah chouette alors ça va être super drôle". Quand on arrive à parler de la "classe poubelle", et je suis d'accord pour dire que l'appellation ne me convient pas du tout et qu'elle me débecte, c'est que l'ensemble des autres solutions d'accompagnement, d'encouragement, de sanction... a été testé sans succès!
Et d'autres parts, j'attends de véritables propositions de solutions de ta part puisque nos solutions te semblent méprisables!

mafalda16
Grand sage


Revenir en haut Aller en bas

Re: heures difficiles en 4ème: comment auriez-vous réagi?

Message par tit871 le Sam 9 Mai 2015 - 22:31

mon agressivité n'a égal que le mépris que vous avez envers ces élèves et qui me rappelle ces profs que j'ai croisés, fainéants et qui se fichaient bien de la vie de l'établissement ( je ne dis pas ce que c'est votre cas).Ras le bol de voir des profs dire qu'ils veulent des classes à l'image de leurs attentes, l'EN n'est pas un self service!

tit871
Niveau 6


Revenir en haut Aller en bas

Re: heures difficiles en 4ème: comment auriez-vous réagi?

Message par Dadoo33 le Dim 10 Mai 2015 - 0:08

Si je peux me permettre Tit je crois que tu refuses de comprendre ce qu'expliquent les collègues  dont Marie Laetitia.
Le terme de "poubelle" et tu as raison est méprisant. Ceci dit, j'ai été, prof,l'année dernière dans une classe de ce genre, appelée projet.
Bref comme toi j'ai trouvé l'idée au départ méprisante pour ces élèves parce-que "j'appartiens à cette race de prof autoritaire mais bienveillante et surtout avec peu d'expérience". En plus j'en avais eu quelques uns l'année précédente en 5ème.
Bref l'année dernière, j'en ai malheureusement (?) compris les bienfaits. J'ai galéré au 1er trimestre. Le meilleur élève avait 10 de moyenne, les élèves ne comprenaient rien aux consignes, aux docs.
Eh bien j'ai renoncé à leur faire cours comme avec mon autre classe de 4e. J'ai dû adapter ma pédagogie comme on dit: passer plus de temps sur certains points etc...sans baisser mes exigences. J'ai pu les voir progresser, voir les élèves passer de 7 à 15 ( véridique). Les entendre vous remercier, voir leur sourire parce qu'ils ont compris m'ont ravie. Ça n'a pas été toujours facile mais j'ai apprécié.
Je n'étais pas plus "sympa", je n'étais pas dans le misérabilisme. De toute façon, les élèves me connaissaient. C'était ma 2ème année dans cet établissement ( zep) et ma 2ème année en tant que prof
Je n'aurais jamais eu le temps de faire tout cela  dans une classe dite normale. Et ça les élèves l'ont bien compris et me l'ont dit. Ils ne se sont jamais sentis dévalorisés. Tout dépend aussi du prof qu'ils ont en face d'eux. Ça on est d'accord.
N'est-ce-pas plus horrible/ hypocrite de laisser ces enfants en difficulté être frustrés parce-que collectionnant des 0 dans une classe lambda ou à option? Honnêtement Tit?
Cette expérience fut bénéfique aussi bien pour moi que pour eux. D'ailleurs, cette année, en stage, j'ai des stmg, classe profilée"horrible" et ça se passe très bien. Pourquoi? Parce-que j'ai eu cette classe dite à projet.
Je crois qu'à un moment donné, il faut sortir de notre vision idéalisée de notre métier. La majorité des professeurs font leur métier correctement, s'investissent réellement, et veulent la réussite de leurs élèves bons comme "mauvais" comme Marie Laetitia et les autres sur ce fil. Et si la solution est de faire des classes "projets"/spécifiques"/ poubelles alors ouii.
Et puis arrêtons l'hypocrisie que sont les 3e dp3? Oserais-je parler des stmg en lycée? Je ne dénigre pas bien au contraire


Dernière édition par Dadoo33 le Dim 10 Mai 2015 - 1:01, édité 1 fois

Dadoo33
Érudit


Revenir en haut Aller en bas

Re: heures difficiles en 4ème: comment auriez-vous réagi?

Message par tit871 le Dim 10 Mai 2015 - 0:42

ah mais j'ai eu des 3m DP6 et je comprends bien ton point de vue sauf qu"on est loin du terme "poubelle".Je suis tout à fait ok pour qu'il y ait des classes spécifiques et je suis plutôt contre le collège unique. Apres il faudrait s'interroger sur ce qu"il se passe en amont , en primaire et dans les familles pour qu' un sacré bon nombre d'élèves arrivent en 6eme sans avoir bien lire et sans savoir être dans l'attitude attendue...mais là on part sur un vaste sujet;)


Dernière édition par tit871 le Dim 10 Mai 2015 - 1:03, édité 1 fois

tit871
Niveau 6


Revenir en haut Aller en bas

Re: heures difficiles en 4ème: comment auriez-vous réagi?

Message par Dadoo33 le Dim 10 Mai 2015 - 0:58

Ah bah je crois que nous sommes tous d'accord en fait c'est juste le terme de "poubelle" qui te choque. Mais tu sais je ne pense pas que les profs ici l'aient employé dans le but de dénigrer les élèves qui y sont ou que cela sous-entend un quelconque mépris.
Disons que lorsqu'on dit "classe poubelle" tous les profs comprennent. L'expression est regrettable mais ne te braque pas pour autant sur ça.
Discutons plutôt sur le fond Wink comme tu viens de le faire.

Il s'agit effectivement d'un vaste sujet. Je ne me sens pas assez calée pour le faire. Concernant les parents, comme je peux passer pour une personne assez dure je vais m'abstenir Smile


Dadoo33
Érudit


Revenir en haut Aller en bas

Re: heures difficiles en 4ème: comment auriez-vous réagi?

Message par shantia38 le Dim 10 Mai 2015 - 3:18

Vivi1982 franchement, quand j'ai lu ton récit, ça m'a fait sourire, parce que des élèves/ des classes comme ça, on en a tous eu et pas seulement des classes à dispositif!

Sur le coup, ça m'aurait énervé, c'est vrai, mais après, j'aurais pris du recul. Les élèves ont leur propre logique, comme tout le monde d'ailleurs...

Allez demain est un autre jour...

shantia38
Niveau 5


Revenir en haut Aller en bas

Re: heures difficiles en 4ème: comment auriez-vous réagi?

Message par Denys le Dim 10 Mai 2015 - 7:53

On dirait que tit871 se prend son bizutage que j'ai eu également sur le fil "pour qui voteriez vous ?"
Je trouve que les collègues sont vraiment des gens à part, dans la population française. On ne peut pas avoir une opinion différente d'eux.
Ne serait ce pas de l'intolérance ?

_________________
Golding, Follett, Grisham, M.Connelly, Grangé, T.Harris, Merle, King, JM.Denis, Azzedine.

Denys
Niveau 6


Revenir en haut Aller en bas

Re: heures difficiles en 4ème: comment auriez-vous réagi?

Message par Mezzo voce le Dim 10 Mai 2015 - 7:54

@tit871 a écrit:tiens c'est étonnant tu n'as pas envie de discuter alors que je pointe votre manque d'écoute de point de vue différent, on me parle de mon agressivité( qu'on me la démontrer) quand d'autres méprisent les élèves ou " non élèves" et vantent les classes poubelles, mais quelle hypocrisie ce renversement de valeurs. Vous ne supportez pas de lire votre mépris affichés de certains élèves, au lieu de vous en prendre en eux , prenez-vous en au système, ah c'est sûr ça demande plus de courage!


"Vous voulez vous débarrasser de votre chien dites qu'il a la rage"

Quelle agressivité ? Celle qui perce dans la répétition du pronom "vous", répétition accusatrice, dans les injonctions ("prenez-vous en..."), dans l'usage d'un semblant de proverbe, tout ceci tendant à construire une espèce de pamphlet du professeur condescendant, accusé au demeurant de lâcheté ("ça demande plus de courage"), c'est-à-dire visé dans sa posture (d'enseignant) et peut-être même, au-delà, comme individu. Je me suis attachée à ce forum notamment pour des figures telles que celles de ML ou de Kero : je ne vois pas en ML une enseignante qui manque de courage, bien au contraire ! Nous passons notre temps, ici, à tenter de jongler avec un système peu satisfaisant dans l'idée de la réussite de tous nos élèves. Il peut nous arriver d'employer des termes peut-être peu appropriés mais qui ont l'avantage d'être entendus de nous, enseignants, voire d'avoir un caractère cathartique.

Mezzo voce
Niveau 9


Revenir en haut Aller en bas

Re: heures difficiles en 4ème: comment auriez-vous réagi?

Message par Mezzo voce le Dim 10 Mai 2015 - 7:56

Denys, ce n'est pas la question d'une opinion différente qui est à considérer, mais le ton et la forme.

Mezzo voce
Niveau 9


Revenir en haut Aller en bas

Re: heures difficiles en 4ème: comment auriez-vous réagi?

Message par Nita le Dim 10 Mai 2015 - 10:19

@Denys a écrit:On dirait que tit871 se prend son bizutage que j'ai eu également sur le fil "pour qui voteriez vous ?"  
Je trouve que les collègues sont vraiment des gens à part, dans la population française. On ne peut pas avoir une opinion différente d'eux.
Ne serait ce pas de l'intolérance ?

Voilà une remarque d'autant plus cocasse que l'auteur d'une des remarques les plus agressives qui t'aient été faites sur ce forum est tit871, dont le ton paraît presque toujours agressif (je ne dis pas que la personne l'est, je ne sais pas si c'est le cas, mais pour ce qui est du ton de ses messages, je n'ai aucun doute).

Quant à ta généralisation (quelques membres d'un forum = tous les collègues), je la trouve inepte. Que dois-je donc faire ? Me taire, pour ne pas paraître
intolérante ? Ou te dire que je ne suis pas d'accord avec une généralisation abusive, et donc rejoindre la cohorte de ceux qui t'ont mal accueilli, selon toi ?

_________________
A clean house is a sign of a broken computer.

Nita
Empereur


Revenir en haut Aller en bas

Re: heures difficiles en 4ème: comment auriez-vous réagi?

Message par Denys le Dim 10 Mai 2015 - 11:44

OK, MV.

Nita.
ah ? C'est lui qui m'a agressé ? Il n'était pas le seul.
Mais comme on dit en Créole,
"ali l'est maloki", c'est à dire mal embouché, mais on en rencontre tous les jours des gens comme ca.

"Inepte" est dur, vois tu, car logiquement jugé par mes pairs comme apte à être agrégé, je ne me sens pas idiot, à moins qu'ils m'aient mal jugé, ce qui est toujours possible dans ce monde d'humains dont beaucoup sont pourris, pour X ou Y raisons.
...Je dirai "inappropriée", d'accord. Bon...Je me réfère surtout aux différentes salles de profs dans les établissements que j'ai fréquentées, et aussi, je dois le dire, à  l'accueil glacial qui m'a été fait sur ce forum quand j'ai osé dire que je votais FN.
Je pense honnêtement que les collègues (sauf 8% dont je n'ai pas vu les traces écrites) sont intolérants au FN, il est vrai comme beaucoup de Français, mais ceux ci ne l'expriment que dans les bulletins de vote.

Non, on ne doit pas se taire face à un collègue qui n'aime pas qu'on parle de "classes poubelles", mais rectifier le tir, trouver des termes et des solutions appropriés.
Une de mes filles pourrait être dans une de ces classes poubelles, car, pour X raisons, elle a des lacunes. J'aimerai qu'elle "s'en sorte", et finisse par obtenir un métier.

_________________
Golding, Follett, Grisham, M.Connelly, Grangé, T.Harris, Merle, King, JM.Denis, Azzedine.

Denys
Niveau 6


Revenir en haut Aller en bas

Re: heures difficiles en 4ème: comment auriez-vous réagi?

Message par Nita le Dim 10 Mai 2015 - 12:29

Mais je n'ai pas dit que TU étais inepte, j'ai dit que cette généralisation l'était, et je le maintiens. Razz
En ce qui concerne le F.N., je n'ai pas eu, jusqu'à présent, l'impression que ses membres ou ses sympathisants fassent preuve de beaucoup de tolérance, mais je ne veux pas faire dévier le fil.

Pour ce qui est des "classes-poubelles", je n'aime pas le terme non plus, et je ne l'emploie pas, je ne comprends même pas, d'ailleurs comment on peut envisager les "classes homogènes faibles" sous cet angle - et un certain nombre des classes les plus pénibles de ma carrière ont été des classes "camif" (voilà un autre raccourci abusif Wink ).

Cela dit, je crois aux vertus cathartiques du forum.
Évacuer notre frustration vis-à-vis des élèves sur le forum, entre gens qui en prennent et en laissent, cela permet aussi de rester irréprochables envers ces élèves, aussi casse-pieds soient-ils.

_________________
A clean house is a sign of a broken computer.

Nita
Empereur


Revenir en haut Aller en bas

Re: heures difficiles en 4ème: comment auriez-vous réagi?

Message par corailc le Dim 10 Mai 2015 - 14:00

Je ne pensais pas déclencher une telle polémique à partir de ce terme, que je maintiens et assume car j'y vois une dimension cathartique forte comme dit plus haut et que je n'emploie que devant des collègues, pas devant les élèves ou leurs parents.

_________________
In tenebris lumen rectis.
Terre des Lettres, manuel militant et intelligent. http://terredeslettres.nathan.fr/

corailc
Habitué du forum


Revenir en haut Aller en bas

Re: heures difficiles en 4ème: comment auriez-vous réagi?

Message par tit871 le Dim 10 Mai 2015 - 15:02

ce qui est étonnant c'est qu'à la base j'ai posté un message ici pour donner un conseil et que celui-ci n'a reçu aucun écho, pas même un remerciement de la personne qui a initié de thread.

tit871
Niveau 6


Revenir en haut Aller en bas

Page 4 sur 5 Précédent  1, 2, 3, 4, 5  Suivant

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut


 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum