Partagez
Voir le sujet précédentAller en basVoir le sujet suivant
Arumbaya
Arumbaya
Niveau 6

Venise en juillet Empty Venise en juillet

par Arumbaya le Sam 2 Mai 2015 - 13:29
Bonjour bonjour !

Je suis en pleine réflexion pour les vacances de cet été, Lisbonne, Venise, ailleurs ?
Connaissez-vous Venise en juillet ? Foule, températures, odeurs sont-elles supportables ?
Condorcet
Condorcet
Oracle

Venise en juillet Empty Re: Venise en juillet

par Condorcet le Sam 2 Mai 2015 - 14:01
L'afa (la canicule) est souvent assez prononcée en juillet (moins qu'en août cependant) et la ville bondée et désertée par les Vénitiens après la fête du Rédempteur (3e week-end de juillet). En dehors des lieux les plus visités (Rialto, les musées et monuments de la place Saint-Marc, les îles septentrionales - Murano, Burano, Torcello), le visiteur retrouve assez vite une quiétude et un agrément propices à la découverte (Cannaregio, le fin fond de Dorsoduro, l'île de la Giudecca en dehors de la fête du Rédempteur, l'île Saint-Georges-le-Majeur toutes situées à quelques encablures du centre historique). Si vous souhaitez découvrir le Palais des Doges ou la basilique Saint-Marc, ce mois n'est pas idéal mais le musée Correr, le palais Mocenigo, le musée d'Art oriental à Ca' Pesaro, le museum d'histoire naturelle, les églises du circuit Chorus (et tant d'autres telle Madonna da l'Orto offrent des alternatives bienvenues. Que dire des odeurs ? Dès que les basses eaux surviennent, les canaux mal entretenus exhalent un fumet qui, sans être repoussant ou dissuasif (rien à voir avec l'atmosphère pestilentielle de Mort à Venise), n'invite guère à s'attarder. Cela n'est pas propre au mois de juillet et se produit aussi durant certains mois d'hiver comme janvier.
Juillet est mon mois de prédilection à Venise à cause de la fête du Rédempteur (feu d'artifice incomparable, reflets sur l'eau, liesse populaire, after possible au Lido...) et de la fête de quartier à San Giacomo da l'Orio (une petite place). Avec une crème solaire à fort indice, des chaussures adaptées et une bouteille d'eau, le plaisir des yeux y reste à son zénith : la forte luminosité, la possibilité de flâner longtemps la nuit venue dans les venelles participent de cet engouement estival. Il y a quelques années, un cinéma de plein air se tenait sur le campo San Polo à la fin du mois de juillet. Les restrictions budgétaires récentes ont eu raison de ce lien nourricier entre la ville et ses habitants.
Si l'on choisit d'envisager Venise comme elle vient ou non comme une "to-do list", le périple réserve beaucoup de volupté.

_________________
"L'esprit même du château fort, c'est le pont-levis" (René Char).
Kilmeny
Kilmeny
Guide spirituel

Venise en juillet Empty Re: Venise en juillet

par Kilmeny le Sam 2 Mai 2015 - 20:26
J'y suis allée en juillet juste après la fête du Rédempteur et je confirme les dires de Condorcet. En revanche il ne faisait pas très beau ni très chaud. Donc pas de relents.
Sinon, j'ai été estomaquée par les gondoles hors de prix ! Mais sinon la ville est sympathique.


Dernière édition par Kilmeny le Sam 2 Mai 2015 - 20:37, édité 1 fois

_________________
Un petit clic pour les animaux : [Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]
Arumbaya
Arumbaya
Niveau 6

Venise en juillet Empty Re: Venise en juillet

par Arumbaya le Sam 2 Mai 2015 - 20:33
Merci pour vos témoignages ! Ce sera donc sûrement Venise !
Au niveau du logement, avez-vous des conseils ? Je suppose qu'il vaut mieux éviter Mestre et être vraiment sur l'île !
Condorcet
Condorcet
Oracle

Venise en juillet Empty Re: Venise en juillet

par Condorcet le Sam 2 Mai 2015 - 20:36
J'oubliais les zanzare (moustiques) qui s'invitent parfois au menu (prévoir un répulsif) ! Oui, la 3e semaine de juillet l'an dernier a été marquée par la pluie et la fraîcheur. Et les gondoliers ont raccourci la durée de leur prestation depuis (80 euros pour 30 minutes) !

_________________
"L'esprit même du château fort, c'est le pont-levis" (René Char).
Condorcet
Condorcet
Oracle

Venise en juillet Empty Re: Venise en juillet

par Condorcet le Sam 2 Mai 2015 - 20:37
Si tu peux trouver un appartement à louer, tu économiseras sur la nourriture sinon je connais quelques adresses de B and B (mais nous sommes en moyenne voire en haute saison et il faut ajouter à ces prix la taxe de séjour pour les 5 premiers jours).

_________________
"L'esprit même du château fort, c'est le pont-levis" (René Char).
Kilmeny
Kilmeny
Guide spirituel

Venise en juillet Empty Re: Venise en juillet

par Kilmeny le Sam 2 Mai 2015 - 20:44
J'avais trouvé un hôtel dans une petite ruelle près de la gare calle de la misericordia.

_________________
Un petit clic pour les animaux : [Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]
Arumbaya
Arumbaya
Niveau 6

Venise en juillet Empty Re: Venise en juillet

par Arumbaya le Sam 2 Mai 2015 - 20:49
On partirait plutôt sur un hôtel !
Fourchette
Fourchette
Niveau 5

Venise en juillet Empty Re: Venise en juillet

par Fourchette le Sam 2 Mai 2015 - 21:22
Nous sommes partis l'an dernier en juillet une semaine à mi-chemin entre Vérone et Venise, en location. Mais attention, ce n'est pas une location ordinaire : les propriétaires nous ont accueillis comme des rois ! Une extrême gentillesse et un accueil vraiment hors du commun qui ont donné tout leur charme à ces vacances. Emplacement très intéressant qui permet de sillonner la région. Nous sommes allés deux fois à Venise (par le train), une fois à Vérone, à Padoue, Vicence. Excellents souvenirs de ce séjour. Le logement est nickel : la casa trasparente à Arcugnano. Ce sont plusieurs apparts dans une grande propriété au calme dans la nature.
Sinon Venise en juillet, ben oui forcément il y a du monde et oui il fait chaud, mais ça vaut la peine quand même, on a beaucoup aimé (3 enfants entre 12 et 7 ans y compris).
F.Lemoine
F.Lemoine
Expert

Venise en juillet Empty Re: Venise en juillet

par F.Lemoine le Sam 2 Mai 2015 - 22:45
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien] a écrit:L'afa (la canicule) est souvent assez prononcée en juillet (moins qu'en août cependant) et la ville bondée et désertée par les Vénitiens après la fête du Rédempteur (3e week-end de juillet). En dehors des lieux les plus visités (Rialto, les musées et monuments de la place Saint-Marc, les îles septentrionales - Murano, Burano, Torcello), le visiteur retrouve assez vite une quiétude et un agrément propices à la découverte (Cannaregio, le fin fond de Dorsoduro, l'île de la Giudecca en dehors de la fête du Rédempteur, l'île Saint-Georges-le-Majeur toutes situées à quelques encablures du centre historique). Si vous souhaitez découvrir le Palais des Doges ou la basilique Saint-Marc, ce mois n'est pas idéal mais le musée Correr, le palais Mocenigo, le musée d'Art oriental à Ca' Pesaro, le museum d'histoire naturelle, les églises du circuit Chorus (et tant d'autres telle Madonna da l'Orto offrent des alternatives bienvenues. Que dire des odeurs ? Dès que les basses eaux surviennent, les canaux mal entretenus exhalent un fumet qui, sans être repoussant ou dissuasif (rien à voir avec l'atmosphère pestilentielle de Mort à Venise), n'invite guère à s'attarder. Cela n'est pas propre au mois de juillet et se produit aussi durant certains mois d'hiver comme janvier.
Juillet est mon mois de prédilection à Venise à cause de la fête du Rédempteur (feu d'artifice incomparable, reflets sur l'eau, liesse populaire, after possible au Lido...) et de la fête de quartier à San Giacomo da l'Orio (une petite place). Avec une crème solaire à fort indice, des chaussures adaptées et une bouteille d'eau, le plaisir des yeux y reste à son zénith : la forte luminosité, la possibilité de flâner longtemps la nuit venue dans les venelles participent de cet engouement estival. Il y a quelques années, un cinéma de plein air se tenait sur le campo San Polo à la fin du mois de juillet. Les restrictions budgétaires récentes ont eu raison de ce lien nourricier entre la ville et ses habitants.
Si l'on choisit d'envisager Venise comme elle vient ou non comme une "to-do list", le périple réserve beaucoup de volupté.

Nous sommes partis en 98 à 7 amis, nous avons loué un 200m2 dans Canareggio, et ç'a été le paradis.
Nous ne connaissions pas la fête du Rédempteur.
Ayant appris qu'elle avait lieu le soir de notre départ, nous avons décidé de prendre une nuit d'hôtel.
Quel bonheur !
Les Vénitiens ayant sorti leur table dehors, les festins, les vins, les invitations aux francesi à les rejoindre pour chanter au bord de l'eau, le feu d'artifice de presqu'une heure... J'en ai un souvenir inoubliable.
D'ailleurs, si tout se passe bien, j'y retourne en juillet 2016 (et cette fois, je commence par la fête du Rédempteur).
Very Happy Very Happy Very Happy

_________________
"La vie est mêlée de traverses. Il est bon de s'y tenir sans cesse préparé." (Molière, Les Fourberies de Scapin).
Condorcet
Condorcet
Oracle

Venise en juillet Empty Re: Venise en juillet

par Condorcet le Sam 2 Mai 2015 - 23:40
À Venise même (centre historique), je conseillerais les adresses suivantes (sélectionnées pour leur relative modération tarifaire et leur qualité). A cette période (surtout la nuit du Rédempteur), il est difficile de trouver un B and B pour 2 à moins de 80 euros la nuitée (voire 90-100)
Casa del Melograno, Cannareggio, 2023 (près de San Marcuola).
3749 Ponte Chiodo, Cannaregio, 3749 (au nord de San Felice).
Venice-BB-Venezia, Cannaregio, 1333c (près du pont des Guglie).
You and me, San Polo, 1459 (près du campo San Polo).
Fujiyama, Dorsoduro, 2727b (près de Ca' Rezzonico).
Cette année, je tente la nuit blanche pour le Rédempteur.

_________________
"L'esprit même du château fort, c'est le pont-levis" (René Char).
lilicheng
lilicheng
Esprit éclairé

Venise en juillet Empty Re: Venise en juillet

par lilicheng le Mar 5 Mai 2015 - 10:53
J'aime décidément beaucoup la façon dont tu parles de Vénise Condorcet, tu devrais publier bisous

habituée de février mars, j'y suis allée en juillet il y a deux ans, une canicule de fou (et assez inhabituelle) du genre à vous tremper en 5 minutes, le passage (bondé) dans les vaporetto était parfois un supplice.C'était la première fois pour mon jules et hélas cela ne lui pas trop donné envie de revenir :cry: (mais il adoré le trip en Italie du Nord)
Pour moi Venise reste Venise, je l'aime dans toutes les conditions.Je n'ai hélas pas fait la fête du Cannareggio..snif !
Arumbaya
Arumbaya
Niveau 6

Venise en juillet Empty Re: Venise en juillet

par Arumbaya le Mar 5 Mai 2015 - 13:36
Merci beaucoup pour tous vos témoignages et conseils ! Je vais regarder tes adresses de plus près Condorcet !
Olympias
Olympias
Prophète

Venise en juillet Empty Re: Venise en juillet

par Olympias le Mar 5 Mai 2015 - 13:55
J'ai passé une semaine à Venise en juillet. Beaucoup de monde (qui s'étiole quand on sort de la zone palais des Doges/Basilique/Campanile). Chaleur mais pas senti d'odeurs désagréables. Par contré attention aux prix
Condorcet
Condorcet
Oracle

Venise en juillet Empty Re: Venise en juillet

par Condorcet le Mar 5 Mai 2015 - 22:52
Lilicheng, ton message me touche beaucoup. Jusque-là, j'ai toujours écarté cette idée mais pourquoi pas ? Reste ensuite à trouver un éditeur...

_________________
"L'esprit même du château fort, c'est le pont-levis" (René Char).
Olympias
Olympias
Prophète

Venise en juillet Empty Re: Venise en juillet

par Olympias le Mar 5 Mai 2015 - 23:12
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien] a écrit:Lilicheng, ton message me touche beaucoup. Jusque-là, j'ai toujours écarté cette idée mais pourquoi pas ? Reste ensuite à trouver un éditeur...
Elle a raison yesyes yesyes
lilicheng
lilicheng
Esprit éclairé

Venise en juillet Empty Re: Venise en juillet

par lilicheng le Mer 13 Mai 2015 - 12:49
Aujourd'hui avec les livres numériques c'est peut être plus facile....Je suis sûre que certains sur Néo pourraient t'en dire plus (il me semble que certains ont déjà publié).

On sera en tout cas tes premiers lecteurs 😉
Voir le sujet précédentRevenir en hautVoir le sujet suivant
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum