Robert Ménard fiche les élèves par religion... en se fondant sur leur nom!

Page 2 sur 6 Précédent  1, 2, 3, 4, 5, 6  Suivant

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Re: Robert Ménard fiche les élèves par religion... en se fondant sur leur nom!

Message par faer le Mar 5 Mai 2015 - 12:31

J'émets un doute sur une extrapolation dans un article et on me prend pour l'avocat du diable. Rolling Eyes
Tant de sérénité... Maintenant, si j'ai dit une bêtise, je ne serais pas contre quelques arguments non sarcastiques.

En attendant, pour développer mon propos : Déduire une confession d'un prénom c'est d'une bêtise absolue, et c'est d'autant plus inquiétant dans la bouche d'un maire qui semble vouloir s'en servir comme critère décisionnel. Mais il dit lui-même qu'il sait qu'il n'a pas le droit, je doute donc qu'il ait fait concrètement quoi que ce soit d'illégal. Mais peut-être que si, hein, ça vaut le coup de vérifier.

faer
Niveau 6


Revenir en haut Aller en bas

Re: Robert Ménard fiche les élèves par religion... en se fondant sur leur nom!

Message par Ancolie le Mar 5 Mai 2015 - 12:33

@Tamerlan a écrit:
@e-Wanderer a écrit:
@Ancolie a écrit:

Vous êtes mauvaise langue Marcel, puisqu'on vous dit que c'est un hobby Twisted Evil
Un hobby ? Alors fraudons !

yesyes veneration

Bravo!

Ancolie
Expert


Revenir en haut Aller en bas

Re: Robert Ménard fiche les élèves par religion... en se fondant sur leur nom!

Message par Ancolie le Mar 5 Mai 2015 - 12:34

@faer a écrit:J'émets un doute sur une extrapolation dans un article et on me prend pour l'avocat du diable. Rolling Eyes
Tant de sérénité... Maintenant, si j'ai dit une bêtise, je ne serais pas contre quelques arguments non sarcastiques.  

En attendant, pour développer mon propos : Déduire une confession d'un prénom c'est d'une bêtise absolue, et c'est d'autant plus inquiétant dans la bouche d'un maire qui semble vouloir s'en servir comme critère décisionnel. Mais il dit lui-même qu'il sait qu'il n'a pas le droit, je doute donc qu'il ait fait concrètement quoi que ce soit d'illégal. Mais peut-être que si, hein, ça vaut le coup de vérifier.

Des arguments? Pour l'humour?

Ancolie
Expert


Revenir en haut Aller en bas

Re: Robert Ménard fiche les élèves par religion... en se fondant sur leur nom!

Message par Thierry30 le Mar 5 Mai 2015 - 13:02

Cela paraît tellement stupide que j'ai du mal à y croire!
Pourtant Ménard commence à devenir un habitué de ce genre d'ineptie, après la photo du flingue équipant la police municipale...
Après tout, on a les responsables que l'on se choisit. Twisted Evil

Thierry30
Expert spécialisé


Revenir en haut Aller en bas

Re: Robert Ménard fiche les élèves par religion... en se fondant sur leur nom!

Message par Feuchtwanger le Mar 5 Mai 2015 - 13:13

@Marcel Khrouchtchev a écrit:http://lelab.europe1.fr/video-roberd-menard-avoue-ficher-les-enfants-de-beziers-par-leur-prenom-contrairement-a-la-loi-938696

Et dire que ce mec est journaliste et se dit attaché au modèle républicain. Mais quel imbécile! Il ignore qu'on peut porter un nom étranger sans être musulman? Et que ces fichages sont le contraire de ce qu'est le modèle républicain?

Bof, le modèle républicain est justement celui qui a introduit le fichage généralisé.

Dès la Révolution avec les certificats de citoyenneté (et leur pendant visible, la cocarde).
Puis, sous la IIIème République avant la guerre de 14 avec le plus grand scandale de fichage de l'histoire de France, l'affaire des fiches contre les officiers catholiques (et c'était la suite logique d'une politique mise en place dès 1877).

Puis pendant l'Entre-Deux-Guerres avec la pratique systématique du fichage des étrangers, des subversifs anti-républicains, etc...

Puis les fichages des RGs et des services de sécurité depuis la Seconde Guerre Mondiale qui ressortent périodiquement, notamment sur les questions de délinquance.

La France est extrêmement à la traîne des autres démocraties occidentales en matière de protection du citoyen face au fichage de l'Etat, avec par exemple le gigantesque scandale des fichiers STIC. Face à cela, les statistiques ethniques me font ni chaud ni froid (j'ajouterais même que si elles existaient cela permettrait de bannir définitivement ces techniques du doigt mouillé).

Etonnament, les médias n'en parlent que rarement.

Feuchtwanger
Niveau 7


Revenir en haut Aller en bas

Re: Robert Ménard fiche les élèves par religion... en se fondant sur leur nom!

Message par User5899 le Mar 5 Mai 2015 - 13:17

@Marcel Khrouchtchev a écrit:
@e-Wanderer a écrit:
@Ancolie a écrit:

Vous êtes mauvaise langue Marcel, puisqu'on vous dit que c'est un hobby Twisted Evil
Un hobby ? Alors fraudons !

Laughing Laughing Laughing
Ah mes précieux ! Vos êtes irremplaçables Razz



A propos du flicage/fichage, rappelons les tribulations de Base élève, logiciel de fichage de tous les gosses des écoles avec rubriques sur la catégorie socio-professionnelle des parents et sur la santé des enfants. Les directeurs d'école ont lutté il y a dix ans, mais en vain.


Dernière édition par Cripure le Mar 5 Mai 2015 - 13:22, édité 1 fois

_________________
Zu End' ewiges Wissen !
Der Welt melden
Weise nichts mehr !

En cas de ban, ne pas utiliser les MP ! Passer par l'icône du mail  Razz

User5899
Dieu de l'Olympe


Revenir en haut Aller en bas

Re: Robert Ménard fiche les élèves par religion... en se fondant sur leur nom!

Message par Marie Laetitia le Mar 5 Mai 2015 - 13:18

@Feuchtwanger a écrit:
@Marcel Khrouchtchev a écrit:http://lelab.europe1.fr/video-roberd-menard-avoue-ficher-les-enfants-de-beziers-par-leur-prenom-contrairement-a-la-loi-938696

Et dire que ce mec est journaliste et se dit attaché au modèle républicain. Mais quel imbécile! Il ignore qu'on peut porter un nom étranger sans être musulman? Et que ces fichages sont le contraire de ce qu'est le modèle républicain?

Bof, le modèle républicain est justement celui qui a introduit le fichage généralisé.

Dès la Révolution avec les certificats de citoyenneté (et leur pendant visible, la cocarde).
Puis, sous la IIIème République avant la guerre de 14 avec le plus grand scandale de fichage de l'histoire de France, l'affaire des fiches contre les officiers catholiques (et c'était la suite logique d'une politique mise en place dès 1877).

Puis pendant l'Entre-Deux-Guerres avec la pratique systématique du fichage des étrangers, des subversifs anti-républicains, etc...

Puis les fichages des RGs et des services de sécurité depuis la Seconde Guerre Mondiale qui ressortent périodiquement, notamment sur les questions de délinquance.

La France est extrêmement à la traîne des autres démocraties occidentales en matière de protection du citoyen face au fichage de l'Etat, avec par exemple le gigantesque scandale des fichiers STIC. Face à cela, les statistiques ethniques me font ni chaud ni froid (j'ajouterais même que si elles existaient cela permettrait de bannir définitivement ces techniques du doigt mouillé).

Etonnament, les médias n'en parlent que rarement.

Dire que le fichage est lié à la république, me semble révéler une certaine ignorance des procédés de contrôle des populations avant l'instauration de la république...

_________________
 
Si tu crois encore qu'il nous faut descendre dans le creux des rues pour monter au pouvoir, si tu crois encore au rêve du grand soir, et que nos ennemis, il faut aller les pendre... Aucun rêve, jamais, ne mérite une guerre. L'avenir dépend des révolutionnaires, mais se moque bien des petits révoltés. L'avenir ne veut ni feu ni sang ni guerre. Ne sois pas de ceux-là qui vont nous les donner (J. Brel, La Bastille)

________________________________________________

Antigone, c'est la petite maigre qui est assise là-bas, et qui ne dit rien. Elle regarde droit devant elle. Elle pense. (...) Elle pense qu'elle va mourir, qu'elle est jeune et qu'elle aussi, elle aurait bien aimé vivre. Mais il n'y a rien à faire. elle s'appelle Antigone et il va falloir qu'elle joue son rôle jusqu'au bout...

Marie Laetitia
Bon génie


Revenir en haut Aller en bas

Re: Robert Ménard fiche les élèves par religion... en se fondant sur leur nom!

Message par Feuchtwanger le Mar 5 Mai 2015 - 13:25

@Marie Laetitia a écrit:

Dire que le fichage est lié à la république, me semble révéler une certaine ignorance des procédés de contrôle des populations avant l'instauration de la république...

C'est bien possible, mais j'ai tout de même l'impression que Sartine n'avait pas les mêmes moyens technologiques, les mêmes effectifs et les mêmes motivations idéologiques que la République.

Le contrôle social a toujours existé mais il me semble que la République a amplifié une tendance (déjà amorcée au XVIIIème siècle) d'un contrôle "par le haut" alors que dans d'autres pays comme l'Allemagne on a conservé une approche "par le bas" jusqu'au XXème siècle.

Je n'ai pas connaissance d'un équivalent de l'affaire des fiches ( 20 000 victimes au nom de la constitution de ce que Combes appelait "la République totale") sous l'Ancien Régime mais si tu peux m'éclairer cela sera avec plaisir de débattre.

Feuchtwanger
Niveau 7


Revenir en haut Aller en bas

Re: Robert Ménard fiche les élèves par religion... en se fondant sur leur nom!

Message par Marie Laetitia le Mar 5 Mai 2015 - 13:39

@Feuchtwanger a écrit:
@Marie Laetitia a écrit:

Dire que le fichage est lié à la république, me semble révéler une certaine ignorance des procédés de contrôle des populations avant l'instauration de la république...

C'est bien possible, mais j'ai tout de même l'impression que Sartine n'avait pas les mêmes moyens technologiques, les mêmes effectifs et les mêmes motivations idéologiques que la République.

Le contrôle social a toujours existé mais il me semble que la République a amplifié une tendance (déjà amorcée au XVIIIème siècle) d'un contrôle "par le haut" alors que dans d'autres pays comme l'Allemagne on a conservé une approche "par le bas" jusqu'au XXème siècle.

Je n'ai pas connaissance d'un équivalent de l'affaire des fiches ( 20 000 victimes au nom de la constitution de ce que Combes appelait "la République totale") sous l'Ancien Régime mais si tu peux m'éclairer cela sera avec plaisir de débattre.

Tu le dis toi-même, la question des moyens est essentielle. Dans ce que tu dis, je vois un mélange entre causalité et corrélation. En outre, le principe du fichage va avec une certaine rationnalité administrative qui n'apparaît que timidement à partir de la deuxième moitié du 17e siècle, pour s'épanouir au 18e et au 19e s. Accessoirement, le contrôle des populations étaient fort auparavant, il était exercé par les curés dans les paroisses, surtout rurales... même si les populations un peu moins mobiles, il n'y avait pas encore d'exode rural, pas encore les moyens de se déplacer aussi facilement. Et pourtant, les populations amenées à se déplacer (les artistes par ex.) étaient surveillées, au 17e s., comme l'étaient les étrangers. Bref, le régime républicain n'a rien de spécifique en la matière, me semble-t-il.

_________________
 
Si tu crois encore qu'il nous faut descendre dans le creux des rues pour monter au pouvoir, si tu crois encore au rêve du grand soir, et que nos ennemis, il faut aller les pendre... Aucun rêve, jamais, ne mérite une guerre. L'avenir dépend des révolutionnaires, mais se moque bien des petits révoltés. L'avenir ne veut ni feu ni sang ni guerre. Ne sois pas de ceux-là qui vont nous les donner (J. Brel, La Bastille)

________________________________________________

Antigone, c'est la petite maigre qui est assise là-bas, et qui ne dit rien. Elle regarde droit devant elle. Elle pense. (...) Elle pense qu'elle va mourir, qu'elle est jeune et qu'elle aussi, elle aurait bien aimé vivre. Mais il n'y a rien à faire. elle s'appelle Antigone et il va falloir qu'elle joue son rôle jusqu'au bout...

Marie Laetitia
Bon génie


Revenir en haut Aller en bas

Re: Robert Ménard fiche les élèves par religion... en se fondant sur leur nom!

Message par Al-qalam le Mar 5 Mai 2015 - 13:48

Je ne pense pas que ce soit particulièrement lié à un régime politique. Cependant, il me semble que la question des moyens n'est pas la seule en cause dans ces affaires de fichage : il y a aussi un état d'esprit très propre au "scientifisme" et au systématisme du XIXe siècle qui cherche à tout réduire en fiches et en classifications. Les siècles précédents ont une mentalité différente, même si justement, les Lumières amènent cette croyance forte dans la rationalisation (cf. Encyclopédie).
Le libéralisme anglo-saxon a peut-être joué dans d'autre pays un rôle de contrepoids un peu absent en France ?

Al-qalam
Grand sage


Revenir en haut Aller en bas

Re: Robert Ménard fiche les élèves par religion... en se fondant sur leur nom!

Message par JPhMM le Mar 5 Mai 2015 - 13:54

Cripure a écrit:
@Marcel Khrouchtchev a écrit:
@e-Wanderer a écrit:
Un hobby ? Alors fraudons !

Laughing Laughing Laughing
Ah mes précieux !
Hobby, pas Hobbit ! Laughing

_________________
Labyrinthe où l'admiration des ignorants et des idiots qui prennent pour savoir profond tout ce qu'ils n'entendent pas, les a retenus, bon gré malgré qu'ils en eussent. D'ailleurs, il n'y a point de meilleur moyen pour mettre en vogue ou pour défendre des doctrines étranges et absurdes, que de les munir d'une légion de mots obscurs, douteux , et indéterminés. Ce qui pourtant rend ces retraites bien plus semblables à des cavernes de brigands ou à des tanières de renards qu'à des forteresses de généreux guerriers. Que s'il est malaisé d'en chasser ceux qui s'y réfugient, ce n'est pas à cause de la force de ces lieux-là, mais à cause des ronces, des épines et de l'obscurité des buissons dont ils sont environnés. Car la fausseté étant par elle-même incompatible avec l'esprit de l'homme, il n'y a que l'obscurité qui puisse servir de défense à ce qui est absurde. — John Locke

JPhMM
Demi-dieu


Revenir en haut Aller en bas

Re: Robert Ménard fiche les élèves par religion... en se fondant sur leur nom!

Message par Olympias le Mar 5 Mai 2015 - 13:56

Ce type est affligeant.

Olympias
Enchanteur


Revenir en haut Aller en bas

Re: Robert Ménard fiche les élèves par religion... en se fondant sur leur nom!

Message par User5899 le Mar 5 Mai 2015 - 13:56

Je teste si quelqu'un me lit Razz

_________________
Zu End' ewiges Wissen !
Der Welt melden
Weise nichts mehr !

En cas de ban, ne pas utiliser les MP ! Passer par l'icône du mail  Razz

User5899
Dieu de l'Olympe


Revenir en haut Aller en bas

Re: Robert Ménard fiche les élèves par religion... en se fondant sur leur nom!

Message par Marie Laetitia le Mar 5 Mai 2015 - 13:57

@Al-qalam a écrit:Je ne pense pas que ce soit particulièrement lié à un régime politique. Cependant, il me semble que la question des moyens n'est pas la seule en cause dans ces affaires de fichage : il y a aussi un état d'esprit très propre au "scientifisme" et au systématisme du XIXe siècle qui cherche à tout réduire en fiches et en classifications. Les siècles précédents ont une mentalité différente, même si justement, les Lumières amènent cette croyance forte dans la rationalisation (cf. Encyclopédie).
Le libéralisme anglo-saxon a peut-être joué dans d'autre pays un rôle de contrepoids un peu absent en France ?

Libéralisme ou plutôt défense accrue des libertés individuelles (en lien avec l'habeas corpus)? (j'ai un peu de mal avec le mot libéralisme quand il est employé à autre chose qu'à la politique stricto sensu ou à l'économie...)

_________________
 
Si tu crois encore qu'il nous faut descendre dans le creux des rues pour monter au pouvoir, si tu crois encore au rêve du grand soir, et que nos ennemis, il faut aller les pendre... Aucun rêve, jamais, ne mérite une guerre. L'avenir dépend des révolutionnaires, mais se moque bien des petits révoltés. L'avenir ne veut ni feu ni sang ni guerre. Ne sois pas de ceux-là qui vont nous les donner (J. Brel, La Bastille)

________________________________________________

Antigone, c'est la petite maigre qui est assise là-bas, et qui ne dit rien. Elle regarde droit devant elle. Elle pense. (...) Elle pense qu'elle va mourir, qu'elle est jeune et qu'elle aussi, elle aurait bien aimé vivre. Mais il n'y a rien à faire. elle s'appelle Antigone et il va falloir qu'elle joue son rôle jusqu'au bout...

Marie Laetitia
Bon génie


Revenir en haut Aller en bas

Re: Robert Ménard fiche les élèves par religion... en se fondant sur leur nom!

Message par Feuchtwanger le Mar 5 Mai 2015 - 14:22

@Marie Laetitia a écrit:

Tu le dis toi-même, la question des moyens est essentielle. Dans ce que tu dis, je vois un mélange entre causalité et corrélation. En outre, le principe du fichage va avec une certaine rationnalité administrative qui n'apparaît que timidement à partir de la deuxième moitié du 17e siècle, pour s'épanouir au 18e et au 19e s. Accessoirement, le contrôle des populations étaient fort auparavant, il était exercé par les curés dans les paroisses, surtout rurales... même si les populations un peu moins mobiles, il n'y avait pas encore d'exode rural, pas encore les moyens de se déplacer aussi facilement. Et pourtant, les populations amenées à se déplacer (les artistes par ex.) étaient surveillées, au 17e s., comme l'étaient les étrangers. Bref, le régime républicain n'a rien de spécifique en la matière, me semble-t-il.

Je suis d'accord avec toi sur l'évolution des techniques. Néanmoins, quand on étudie l'Allemagne, aussi développée techniquement que la France au XIXème siècle, on y remarque que l'on est resté dans un contrôle bien plus paroissial : par exemple, quand un allemand veut quitter sa religion jusqu'au début du XXème siècle, il revient à la communauté et au prêtre ( ou pasteur) de l'en dissuader en prêchant contre lui pendant un mois et en l'obligeant à assister à chaque messe. L'Etat est très en retrait par rapport à ce contrôle communautaire d'Ancien Régime (ce que les allemands paieront d'ailleurs très cher sous Weimar). Donc, je ne crois pas que la technologie amène nécessairement au fichage et qu'il faut un catalyseur idéologique qui fut en France la République. C'est un peu comme dire que la mondialisation est née avec internet alors qu'elle procède surtout d'une volonté politique américaine à la fin de la Guerre Froide.

Je crois que la fiche renvoie au désir du pouvoir de placer l'administré dans une case (ce qui est d'ailleurs lié à la volonté de classification des Lumières). Pourquoi ce besoin apparait-il dès le début de la République et qui s'étend à l'ensemble de la population (alors que les premières initiatives que tu cites sur les artistes concernaient les marges de la population)?

A mon avis, c'est du au fait que la Révolution et la République détruit la contrainte "organique" (j'obéis parce que c'est la tradition et que je m'inscris dans un ordre symbolique où le pouvoir a une légitimité d'ordre transcendante) qui a survécu en Allemagne par exemple. Du coup, l'Etat républicain doit contraindre ses populations d'une manière "artificielle" en créant des catégories politiques et des liens sociaux qui transcendent la communauté traditionnelle héritée du passé. Les fiches deviennent donc l'outil républicain pour connaître une population globale auparavant connue par des pouvoirs locaux (comme les curés qui d'ailleurs étaient très ambigus, quand on voit le rôle des curés pendant la Révolution : ils étaient également des agents émancipateurs importants).

Le personnage qui symbolise le mieux cette nécessité de fichage quand on passe au régime républicain, c'est Fouché, à qui on peut faire beaucoup de reproches mais pas de ne pas être républicain. C'est lui qui donne l'impulsion décisive au rapport entre Etat et citoyen par la fiche parce que, selon son biographe Waresquiel, il a compris que la République a détruit les contraintes communautaires "par le bas" et a besoin d'une contrainte "par le haut".

D'un point de vue plus prosaïque, le contrôle communautaire d'Ancien Régime est mort et ne reviendra plus. Par contre le fichage républicain est bien vivant (et aurait pu donner des catastrophes pendant la Seconde Guerre Mondiale). Il me semble donc que c'est ce qui justifie de le dénoncer, notamment parce que la République a toujours montré une capacité à compenser ses errement et à s'auto-réguler (comme par exemple avec l'Affaire des Fiches que j'ai citée).

@ al-qalam : L'immense différence en Angleterre, c'est que le libéralisme est inscrit dans les coutumes et donc dans les vestiges du contrôle communautaire, là où en France, la République est "positive" et donc détachée des héritages coutumiers (ce qui se retrouve encore de nos jours dans les deux droits).

Feuchtwanger
Niveau 7


Revenir en haut Aller en bas

Re: Robert Ménard fiche les élèves par religion... en se fondant sur leur nom!

Message par Cath le Mar 5 Mai 2015 - 14:42

Cripure a écrit:
yesyes

Cath
Esprit sacré


Revenir en haut Aller en bas

Re: Robert Ménard fiche les élèves par religion... en se fondant sur leur nom!

Message par Cath le Mar 5 Mai 2015 - 14:45

Cripure a écrit:Je teste si quelqu'un me lit Razz
Ah ben oui.

Cath
Esprit sacré


Revenir en haut Aller en bas

Re: Robert Ménard fiche les élèves par religion... en se fondant sur leur nom!

Message par A Tuin le Mar 5 Mai 2015 - 15:01

@Marcel Khrouchtchev a écrit:http://lelab.europe1.fr/video-roberd-menard-avoue-ficher-les-enfants-de-beziers-par-leur-prenom-contrairement-a-la-loi-938696

Et dire que ce mec est journaliste et se dit attaché au modèle républicain. Mais quel imbécile! Il ignore qu'on peut porter un nom étranger sans être musulman? Et que ces fichages sont le contraire de ce qu'est le modèle républicain?

Mais quelle horreur. Procédé digne du régime de Vichy.

A Tuin
Sage


Revenir en haut Aller en bas

Re: Robert Ménard fiche les élèves par religion... en se fondant sur leur nom!

Message par PauvreYorick le Mar 5 Mai 2015 - 15:05

@Cath a écrit:
Cripure a écrit:Je teste si quelqu'un me lit Razz
Ah ben oui.
À qui réponds-tu, Cath ? Razz

_________________
DISCUSSION, n. A method of confirming others in their errors.


PauvreYorick
Esprit sacré


Revenir en haut Aller en bas

Re: Robert Ménard fiche les élèves par religion... en se fondant sur leur nom!

Message par Feuchtwanger le Mar 5 Mai 2015 - 15:09

@A Tuin a écrit:
@Marcel Khrouchtchev a écrit:http://lelab.europe1.fr/video-roberd-menard-avoue-ficher-les-enfants-de-beziers-par-leur-prenom-contrairement-a-la-loi-938696

Et dire que ce mec est journaliste et se dit attaché au modèle républicain. Mais quel imbécile! Il ignore qu'on peut porter un nom étranger sans être musulman? Et que ces fichages sont le contraire de ce qu'est le modèle républicain?

Mais quelle horreur. Procédé digne du régime de Vichy.

La principale oeuvre de fichage autonome de Vichy (bien que continuant les expériences mises en place sous la IIIème République) est la généralisation de la carte d'identité qui n'a pas été abrogée par l'ordonnance de restauration de la République de 44.

Sinon Vichy disposait du "trésor" de fiches de la IIIème République mais leur utilisation est encore très discutée par les historiens.

Feuchtwanger
Niveau 7


Revenir en haut Aller en bas

Re: Robert Ménard fiche les élèves par religion... en se fondant sur leur nom!

Message par Cath le Mar 5 Mai 2015 - 15:34

@PauvreYorick a écrit:
@Cath a écrit:
Cripure a écrit:Je teste si quelqu'un me lit Razz
Ah ben oui.
À qui réponds-tu, Cath ? Razz
A Cripure.
J'ai souri devant son allusion à De Funès et son magnifique "Vous êtes juif, Salomon ? Salomon, vous êtes juif ?".
Un peu plus loin, il se demande si qqn le lit, donc je le lui confirme.

Cath
Esprit sacré


Revenir en haut Aller en bas

Re: Robert Ménard fiche les élèves par religion... en se fondant sur leur nom!

Message par PauvreYorick le Mar 5 Mai 2015 - 15:38

Je galéjais hein Smile

_________________
DISCUSSION, n. A method of confirming others in their errors.


PauvreYorick
Esprit sacré


Revenir en haut Aller en bas

Re: Robert Ménard fiche les élèves par religion... en se fondant sur leur nom!

Message par Cath le Mar 5 Mai 2015 - 16:05

Ah oui, suis bête !

Cath
Esprit sacré


Revenir en haut Aller en bas

Re: Robert Ménard fiche les élèves par religion... en se fondant sur leur nom!

Message par A Tuin le Mar 5 Mai 2015 - 16:57

@Feuchtwanger a écrit:
@A Tuin a écrit:
@Marcel Khrouchtchev a écrit:http://lelab.europe1.fr/video-roberd-menard-avoue-ficher-les-enfants-de-beziers-par-leur-prenom-contrairement-a-la-loi-938696

Et dire que ce mec est journaliste et se dit attaché au modèle républicain. Mais quel imbécile! Il ignore qu'on peut porter un nom étranger sans être musulman? Et que ces fichages sont le contraire de ce qu'est le modèle républicain?

Mais quelle horreur. Procédé digne du régime de Vichy.

La principale oeuvre de fichage autonome de Vichy (bien que continuant les expériences mises en place sous la IIIème République) est la généralisation de la carte d'identité qui n'a pas été abrogée par l'ordonnance de restauration de la République de 44.

Sinon Vichy disposait du "trésor" de fiches de la IIIème République mais leur utilisation est encore très discutée par les historiens.

C'est sous Vichy que les Juifs devaient aller se faire recenser comme tels à la mairie, et se sont trouvés évincés de la fonction publique. Concernant les enseignants, il me semble que ces derniers étaient dénoncés par leur hiérarchie sur la base de leur nom.

A Tuin
Sage


Revenir en haut Aller en bas

Re: Robert Ménard fiche les élèves par religion... en se fondant sur leur nom!

Message par Balthamos le Mar 5 Mai 2015 - 17:19

On ne va pas nier l'évidence.

J'aime cette évidence.
Et dire que ce monsieur était reporter sans frontière.

Balthamos
Sage


Revenir en haut Aller en bas

Re: Robert Ménard fiche les élèves par religion... en se fondant sur leur nom!

Message par Herrelis le Mar 5 Mai 2015 - 17:21

Je me marrerais bien tiens s'il devait me "ficher" selon mon nom... il aurait l'air bête...  Rolling Eyes

_________________
Han : "Comment on s'en sort?" Luke : "comme d'habitude." Han : "Si mal que ça?!!" Le Retour du Jedi
"Without you I feel... hollow." - "Such a lovely way to say that 'am a pain in the ass."

Herrelis
Grand sage


Revenir en haut Aller en bas

Page 2 sur 6 Précédent  1, 2, 3, 4, 5, 6  Suivant

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut


 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum