Sénat : Gérard Longuet (UMP) revient "sur son a priori sur le pédagogisme" et se dit "convaincu" par Philippe Meirieu.

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Sénat : Gérard Longuet (UMP) revient "sur son a priori sur le pédagogisme" et se dit "convaincu" par Philippe Meirieu.

Message par John le Mar 05 Mai 2015, 10:16 am

Extrait de l'audition de Philippe Meirieu au Sénat le 16 mars :

Mme Françoise Laborde, présidente.
– M. Gérard Longuet a dû s’absenter car il doit intervenir en séance publique mais il m’a prié de vous dire qu’après vous avoir entendu, il revenait sur son a priori sur le pédagogisme : votre propos l’a convaincu
http://www.meirieu.com/ACTUALITE/SENAT_MEIRIEU_REVUE.pdf

_________________
En achetant des articles au lien ci-dessous, vous nous aidez, sans frais, à gérer le forum. Merci !


"Celui qui ne participe pas à la lutte participe à la défaite" (Brecht)
"La nostalgie, c'est plus ce que c'était" (Simone Signoret)
"Les médias participent à la falsification permanente de l'information" (Umberto Eco)

John
Médiateur


Revenir en haut Aller en bas

Re: Sénat : Gérard Longuet (UMP) revient "sur son a priori sur le pédagogisme" et se dit "convaincu" par Philippe Meirieu.

Message par Iphigénie le Mar 05 Mai 2015, 11:01 am

En fait ce qui fait le succès de Meirieu c'est qu'on trouve chez lui tout, son contraire, et la synthèse de l'ensemble. De quoi ratisser large.
J’ai moi-même été, en 1998, à l’origine des Travaux personnels encadrés (TPE) dans les lycées, mis en place comme un outil pour former les jeunes à la recherche documentaire interdisciplinaire. Les résultats, de l’avis de tous, ont été très intéressants. Nous avions engagé-là un mouvement vers des « élèves-chercheurs », capables de se dégager de leur identité d’« élèves-croyants » ; c’était un mouvement vers une authentique laïcité.

LOL
Je souhaitais conclure en mettant en avant le fait que, selon moi, l’Education nationale devrait avoir une posture plus jacobine quant à l’affirmation des principes fondamentaux qui la structurent et plus girondine quant à leur mise en œuvre par les équipes de terrain.
On voit bien ce que signifie la mise en œuvre sur le terrain, mais que veut-il dire par "principes fondamentaux"? la laïcité, le vivre-ensemble et la citoyenneté/ ou les programmes?
Bref: que dit-il au juste? Suspect


Dernière édition par Thalia de G le Mar 05 Mai 2015, 11:55 am, édité 1 fois (Raison : Suppression des sauts de lignes dans la citation.)

Iphigénie
Esprit sacré


Revenir en haut Aller en bas

Re: Sénat : Gérard Longuet (UMP) revient "sur son a priori sur le pédagogisme" et se dit "convaincu" par Philippe Meirieu.

Message par Maieu le Mar 05 Mai 2015, 11:40 am

J'ai lu la déclaration de Ph. Meirieu, dont, comme d'autres, je n'ai jamais aimé le pédagogisme dont il semble revenu.
L'analyse qu'il propose sonne juste pour l'essentiel.
Je pense, qu'à côté de tous les éléments contextuels qu'il évoque, nous avons également à faire, individuellement et collectivement, un travail épistémologique.
Je reprends, comme exemple, un élément que j'ai relevé dans la pétition pour les LA, à savoir le thème littéraire qui dénote ce que j'appellerais un "enfermement" . Ce n'est pas un détail. On retrouve le même type de problème dans l'enseignement de la grammaire par exemple, de la littérature, des épreuves de français au bac...
Enseigner qu'un COD répond à la question quoi ?, que la compréhension d'un texte repose sur des axes de lecture, etc., tout cela est absurde.

Maieu
Habitué du forum


Revenir en haut Aller en bas

Re: Sénat : Gérard Longuet (UMP) revient "sur son a priori sur le pédagogisme" et se dit "convaincu" par Philippe Meirieu.

Message par DesolationRow le Mar 05 Mai 2015, 11:47 am

@Maieu a écrit:J'ai lu la déclaration de Ph. Meirieu, dont, comme d'autres, je n'ai jamais aimé le pédagogisme dont il semble revenu.
L'analyse qu'il propose sonne juste pour l'essentiel.
Je pense, qu'à côté de tous les éléments contextuels qu'il évoque, nous avons également à faire, individuellement et collectivement, un travail épistémologique.
Je reprends, comme exemple, un élément que j'ai relevé dans la pétition pour les LA, à savoir le thème  littéraire qui dénote ce que j'appellerais un "enfermement" . Ce n'est pas un détail. On retrouve le même type de problème dans l'enseignement de la grammaire par exemple, de la littérature, des épreuves de français au bac…

Je ne vois sincèrement pas comment, dans un enseignement sérieux du latin, on peut se dispenser de cet exercice. Il n'y a pas plus formateur - et c'est par cet exercice que l'on découvre non seulement les subtilités du latin, mais surtout, souvent, celles du français. Je ne connais pas un bon latiniste qui ne soit passé par là.


@Maieu a écrit: Enseigner qu'un COD répond à la question quoi ?, que la compréhension d'un texte repose sur des axes de lecture, etc., tout cela est absurde.

Ah ? Peux-tu développer ?

DesolationRow
Sage


Revenir en haut Aller en bas

Re: Sénat : Gérard Longuet (UMP) revient "sur son a priori sur le pédagogisme" et se dit "convaincu" par Philippe Meirieu.

Message par Celeborn le Mar 05 Mai 2015, 11:50 am

@Maieu a écrit:J'ai lu la déclaration de Ph. Meirieu, dont, comme d'autres, je n'ai jamais aimé le pédagogisme dont il semble revenu.

Euh… non.

C'est une habitude chez lui de tenir un discours où chacun, finalement, s'y retrouve. Mais derrière, les idées n'ont pas changé, elles.

_________________
"On va bien lentement dans ton pays ! Ici, vois-tu, on est obligé de courir tant qu'on peut pour rester au même endroit. Si on veut aller ailleurs, il faut courir au moins deux fois plus vite que ça !" (Lewis Carroll)
Mon Blog

Celeborn
Esprit sacré


Revenir en haut Aller en bas

Re: Sénat : Gérard Longuet (UMP) revient "sur son a priori sur le pédagogisme" et se dit "convaincu" par Philippe Meirieu.

Message par PauvreYorick le Mar 05 Mai 2015, 11:55 am

@DesolationRow a écrit: Je ne vois sincèrement pas comment, dans un enseignement sérieux du latin, on peut se dispenser de cet exercice. Il n'y a pas plus formateur - et c'est par cet exercice que l'on découvre non seulement les subtilités du latin, mais surtout, souvent, celles du français. Je ne connais pas un bon latiniste qui ne soit passé par là.
Je dirais que j'ai commencé à étudier le latin à la minute même où l'on m'a fait faire du thème pour la première fois. (Bon, le 1er jour de l'hypokhâgne quoi Wink )

_________________
DISCUSSION, n. A method of confirming others in their errors.

PauvreYorick
Esprit sacré


Revenir en haut Aller en bas

Re: Sénat : Gérard Longuet (UMP) revient "sur son a priori sur le pédagogisme" et se dit "convaincu" par Philippe Meirieu.

Message par e-Wanderer le Mar 05 Mai 2015, 12:02 pm

@Celeborn a écrit:
@Maieu a écrit:J'ai lu la déclaration de Ph. Meirieu, dont, comme d'autres, je n'ai jamais aimé le pédagogisme dont il semble revenu.

Euh… non.

C'est une habitude chez lui de tenir un discours où chacun, finalement, s'y retrouve. Mais derrière, les idées n'ont pas changé, elles.
Exactement ! J'ai revu le passage du documentaire de Canal + « L'Éducation nationale : un grand corps malade » où Meirieu est interviewé. Devant les caméras ou la presse écrite, il a appris se tenir : il tient des propos vagues et consensuels, et les gens qui connaissent mal la question se laissent avoir.

e-Wanderer
Expert


Revenir en haut Aller en bas

Re: Sénat : Gérard Longuet (UMP) revient "sur son a priori sur le pédagogisme" et se dit "convaincu" par Philippe Meirieu.

Message par Maieu le Mar 05 Mai 2015, 8:08 pm

La question « quoi ? ne permet qu’un repérage aléatoire de ce qu’on appelle complément d’objet, elle n’est en rien une explication à laquelle elle est le plus souvent substituée. (Combien d’élèves savent ce que veut dire « objet » ? Et encore « mode », « auxiliaire », « circonstanciel », « imparfait » et tout le reste)
L’explication littéraire par « axes de lecture » (pour autant qu’ils puissent présenter un quelconque intérêt… En dehors des grands spécialistes, je ne sais quel adulte se préoccupe de chercher des axes de lecture dans les textes littéraires qu’il lit…) ressortit à l’explication synthétique (qui suppose une analyse préalable, et ça c’est autrement intéressant) inaccessible à un adolescent découvrant ce qu’est la littérature (d’où les productions totalement artificielles des copies, notamment au bac).
Apprendre à « lire », en particulier un texte littéraire, c’est, au tout début, commencer par apprendre ce que veulent dire les mots… « Complément », « objet », par exemple.
Quant au thème littéraire (latin ou grec) comme argument pour expliquer comment et pourquoi l’apprentissage au collège des LA est utile pour la maîtrise du français… C’est une vieille question poussiéreuse qui relève, en gros, du même type de débat que celui des axes de lecture, et qui dénote un « esprit » plutôt "rude" (on rit comme on peut) à vous dégoûter des LA et de la littérature.

Maieu
Habitué du forum


Revenir en haut Aller en bas

Re: Sénat : Gérard Longuet (UMP) revient "sur son a priori sur le pédagogisme" et se dit "convaincu" par Philippe Meirieu.

Message par Marie Laetitia le Mar 05 Mai 2015, 8:14 pm

Pour ma part, je reviens sur l'opinion positive que j'ai failli avoir un instant sur G. Longuet (un moment d'égarement Embarassed ) et je me souviens pourquoi je n'appréciais pas le personnage.

_________________
 
Si tu crois encore qu'il nous faut descendre dans le creux des rues pour monter au pouvoir, si tu crois encore au rêve du grand soir, et que nos ennemis, il faut aller les pendre... Aucun rêve, jamais, ne mérite une guerre. L'avenir dépend des révolutionnaires, mais se moque bien des petits révoltés. L'avenir ne veut ni feu ni sang ni guerre. Ne sois pas de ceux-là qui vont nous les donner (J. Brel, La Bastille)

________________________________________________

Antigone, c'est la petite maigre qui est assise là-bas, et qui ne dit rien. Elle regarde droit devant elle. Elle pense. (...) Elle pense qu'elle va mourir, qu'elle est jeune et qu'elle aussi, elle aurait bien aimé vivre. Mais il n'y a rien à faire. elle s'appelle Antigone et il va falloir qu'elle joue son rôle jusqu'au bout...

Marie Laetitia
Bon génie


Revenir en haut Aller en bas

Re: Sénat : Gérard Longuet (UMP) revient "sur son a priori sur le pédagogisme" et se dit "convaincu" par Philippe Meirieu.

Message par e-Wanderer le Mer 06 Mai 2015, 12:22 pm

À 69 ans, il pourrait peut-être laisser la place à une nouvelle génération d'hommes politiques, qui ne se soient pas compromis avec l'extrême droite, qui ne râlent pas parce que les sénateurs ne gagnent pas assez (7100 euros + 6000 euros d'indemnités de frais de mandat, c'est effectivement un peu juste ! furieux ), et surtout qui prennent le temps de travailler sérieusement les dossiers.

e-Wanderer
Expert


Revenir en haut Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut


 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum