Journée sur les politiques de la jeunesse : François Dubet dénonce "l'alliance entre le Figaro et le SNES, entre la défense des privilèges et le corporatisme enseignant".

Page 2 sur 2 Précédent  1, 2

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Re: Journée sur les politiques de la jeunesse : François Dubet dénonce "l'alliance entre le Figaro et le SNES, entre la défense des privilèges et le corporatisme enseignant".

Message par C'est pas faux le Jeu 7 Mai 2015 - 19:58

De la maternelle à la terminale, l’école française a une constante : elle est inégalitaire. Les enfants de milieux défavorisés y réussissent en moyenne moins bien que les autres. Et cela se retrouve même après le bac : à même niveau scolaire, ils atterrissent dans des filières moins prestigieuses.

Figurez-vous (tout le monde s'en fout à raison mais tant pis) que ma première copine sérieuse, il y a 30 ans (p... 30 ans ! Shocked ) avait pour père le responsable à l'INSEE des statistiques destinées à ce qui s'appelait déjà la direction de l'évaluation et de la prospective.
Je me souviens comme si c'était hier quand presque-beau-papa m'avait brandi un graphique montrant l'effondrement des catégories modestes dans les filières prestigieuses, par rapport aux années 50-60. Ca m'avait choqué autant que lui, héritier d'une longue dynastie communiste et symbole de la méritocratie à la française.
Où en est le même graphique aujourd'hui, s'il existe, après trente ans et plus de politique égalitariste ?

C'est pas faux
Sage


Revenir en haut Aller en bas

Re: Journée sur les politiques de la jeunesse : François Dubet dénonce "l'alliance entre le Figaro et le SNES, entre la défense des privilèges et le corporatisme enseignant".

Message par AsarteLilith le Jeu 7 Mai 2015 - 20:53

@C'est pas faux a écrit:
@auléric a écrit:
@Spinoza1670 a écrit:Entendu en salle des maîtres aujourd'hui et cela venant de plusieurs voix différentes toutes assez d'accord :


Je n'ai pas osé demander quand on allait devoir enseigner le plus-que-parfait, le passé antérieur et le futur antérieur : au collège ou au lycée ?
Le conditionnel, le subjonctif, ce doit être pour la fac.

On aura une vraie égalité : le présent, le passé composé, le futur et l'imparfait pour tous.

Je ne suis pas sûr que mon école constitue une exception sur ce point.

je crains fort que ce ne soit plutôt le contraire, et je le déplore
Avec mes REP+, j'aborde toujours le passé simple avec pouvoir. Embarassed Après, ils sont conquis.

Sinon, ce qui est bien avec cette réforme, c'est qu'elle permet de démasquer les malfaisants. Parce que quand on est au front et sincère (ou les deux), je ne vois pas comment on peut, en conscience, la trouver porteuse d'avenir pour les plus faibles. Je trouve on contraire qu'ils essuient là une salve de mépris de dames patronnesses rarement atteinte.
Bon, il y a bien quelques ravis de la crèche compatissants qui vont trouver que ça va dans le sens de la miséricorde, et à qui on peut concéder que la sincérité le dispute à la naïveté ... Ils sont peut-être nombreux, au fond.

Y'aura encore un futur avec cette réforme, tu crois ? Razz

_________________
Chuis comme les plantes sans eau : sans grec ni latin, j'me dessèche.

ON DIT CHOCOLATINE, PHILISTINS !

AsarteLilith
Monarque


Revenir en haut Aller en bas

Re: Journée sur les politiques de la jeunesse : François Dubet dénonce "l'alliance entre le Figaro et le SNES, entre la défense des privilèges et le corporatisme enseignant".

Message par verdurin le Jeu 7 Mai 2015 - 21:21

@Presse-purée a écrit:
@John a écrit:
Elle a aussi dénoncé le fait que lorsque l’on oriente, au collège, un élève en Segpa (classes pour les enfants en très grandes difficultés, ndlr), on mène une enquête sociale au sein des familles, «alors qu’on ne fait rien de tel lorsqu’il s’agit d’orienter en classes musicales ou européennes»… «Un gâchis et une discrimination», a-t-elle déploré, auxquels le rapport du CESE va demander qu’on mette fin.
http://www.cafepedagogique.net/lexpresso/Pages/2015/05/07052015Article635665816634426358.aspx

Sur ce point là, on ne peut guère lui donner tort...
Tu veux dire qu'il faudrait faire une enquête sociale pour orienter en classes musicales ou européennes ?
Ou qu'il ne faudrait pas en faire pour l'orientation en SEGPA ?

J'aimerais beaucoup savoir, et c'est sans aucune ironie, ni sous-entendus.

_________________
Contre la bêtise, les dieux eux mêmes luttent en vain.
Ni centidieux, ni centimètres.

verdurin
Niveau 10


Revenir en haut Aller en bas

Re: Journée sur les politiques de la jeunesse : François Dubet dénonce "l'alliance entre le Figaro et le SNES, entre la défense des privilèges et le corporatisme enseignant".

Message par Presse-purée le Ven 8 Mai 2015 - 12:00

@verdurin a écrit:
Tu veux dire qu'il faudrait faire une enquête sociale pour orienter en classes musicales ou européennes ?
Ou qu'il ne faudrait pas en faire pour l'orientation en SEGPA ?

J'aimerais beaucoup savoir, et c'est sans aucune ironie, ni sous-entendus.

La seconde solution, voyons Smile
Mais peut-être que mes collègues peuvent m'éclairer sur l'importance d'une telle enquête pour une entrée en SEGPA (SEGPA qui sont vouées à disparaître...).

_________________
Homines, dum docent, discunt.Sénèque, Epistulae Morales ad Lucilium VII, 8

"La culture est aussi une question de fierté, de rapport de soi à soi, d’esthétique, si l’on veut, en un mot de constitution du sujet humain." (Paul Veyne, La société romaine)
"Soyez résolus de ne servir plus, et vous voilà libres". La Boétie
"Confondre la culture et son appropriation inégalitaire du fait des conditions sociales : quelle erreur !" H. Pena-Ruiz
"Il vaut mieux qu'un élève sache tenir un balai plutôt qu'il ait été initié à la philosophie: c'est ça le socle commun" un IPR

Presse-purée
Grand sage


Revenir en haut Aller en bas

Re: Journée sur les politiques de la jeunesse : François Dubet dénonce "l'alliance entre le Figaro et le SNES, entre la défense des privilèges et le corporatisme enseignant".

Message par Iphigénie le Ven 8 Mai 2015 - 12:08

Cripure a écrit:Voyons, voyons...
Depuis quand les fils et filles d'immigrés sont-ils nombreux dans les classes ? Années 70 avec le regroupement familial Giscard-Chirac ?
Voyons, voyons...
Quand le collège unique et sa baisse drastique d'horaires ont-ils commencé à sévir ?
Mais... Mais...
Serait-ce qu'au moment où arrivaient des populations plus fragiles, qui avaient besoin d'être soutenues, serait-ce que, précisément à ce moment, on a commencé à dégrader les conditions de leur prise en charge, dégradation continue depuis Haby 75 jusqu'à Belkacem 15 ?
Non, je dois faire erreur...
C'est qu'on n'avait pas de pétrole, mais on avait des idées lol!
Et maintenant on n'a plus ni l'un ni l'autre: on reproduit la cata en s'appuyant sur les études statistiques: il paraît que plus on essaie, plus on a de chances de réussir... titanic

Iphigénie
Esprit sacré


Revenir en haut Aller en bas

Page 2 sur 2 Précédent  1, 2

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut


 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum