Les enseignants : des prestataires au service des parents consommateurs

Page 2 sur 2 Précédent  1, 2

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Re: Les enseignants : des prestataires au service des parents consommateurs

Message par User5899 le Dim 14 Juin 2015 - 1:57

@Tamerlan a écrit:
Cripure a écrit:
@Tamerlan a écrit:

Dans le sens où nous mettons en œuvre un service d'intérêt général pris en charge par la puissance publique. Ce n'est pas une définition acceptable ?
Non. Un service public ne répond pas, dans mon esprit, à une obligation légale, par exemple.

Pouvez-vous préciser? Je suis plutôt sur ce genre de définitions :

http://www.vie-publique.fr/decouverte-institutions/institutions/approfondissements/notion-service-public.html

https://www.alternatives-economiques.fr/Dictionnaire_fr_52__def1362.html
EDF me fournit un service pris en charge par la puissance publique : je puis refuser ce service et ne rien lui demander. Pour l'école, elle est obligatoire jusqu'à 16 ans et si je n'y envoie pas mes gosses, je suis obligé de faire ce qu'elle fait. Est-ce alors un service ?

User5899
Dieu de l'Olympe


Revenir en haut Aller en bas

Re: Les enseignants : des prestataires au service des parents consommateurs

Message par Kolyma le Dim 14 Juin 2015 - 2:44

L'école est une administration publique qui fournit un service quasi-gratuitement à des usagers, au même titre que les tribunaux ou la police. Que la loi impose la scolarité jusqu'à l'âge de 16 ans n'enlève rien au caractère public de ce service.

C'est aussi une institution, au sens d'organisation durable et extérieure aux individus, qui leur impose des règles, leur transmet des valeurs, façonne leurs représentations et leurs comportements.

Qu'élèves et parents se comportent en consommateurs ou en usagers, rien d'étonnant : ils savent l'importance d'obtenir des diplômes pour accéder à l'emploi, ils portent sur l'école leurs espoirs de promotion sociale, ils ont peur du chômage et du déclassement, etc.

En tant qu'usagers (un moche mot qui semblera beau lorsqu'il aura été remplacé par celui de client, comme à la SNCF), ils sont en droit d'exiger un service public de qualité, non ? On peut simplement regretter qu'ils ne le fassent pas à meilleur escient (en soutenant les revendications de baisse des effectifs par classe, en luttant contre la ségrégation scolaire et sociale, etc.).

_________________
« Quand on dit que l'éducation n'est pas une question de moyens, c'est qu'on s'apprête à les réduire... »

Kolyma
Niveau 5


Revenir en haut Aller en bas

Re: Les enseignants : des prestataires au service des parents consommateurs

Message par mathmax le Mer 17 Juin 2015 - 13:54

Je ne sais pas ce qu'il en est juridiquement mais pour moi, l'école n'est pas un service rendu aux parents, mais une obligation faite aux enfants.

_________________
« Les machines un jour pourront résoudre tous les problèmes, mais jamais aucune d'entre elles ne pourra en poser un !  »
    Albert Einstein

mathmax
Fidèle du forum


Revenir en haut Aller en bas

Re: Les enseignants : des prestataires au service des parents consommateurs

Message par SamBurns le Lun 6 Juil 2015 - 21:23

D'accord avec toi Mathmax. Si vous regardez le fait que l'institution a voulu se substituer à la place des parents depuis plus de 100 ans (le changement d'appellation de l'Instruction Publique à L'Education nationale n'était pas anodin) et surtout dans le domaine de la morale, alors on peut comprendre pourquoi les parents veulent 'reprendre' un peu leur rôle. Si vous regardez l'histoire de notre institution, vous comprendrez que son but était de former un peuple patriotique et fidèle, prêt à obéir à l'appel de la nation. Monsieur Ferry le dit assez clairement d'ailleurs dans sa lettre aux instits en 1883... Pas d'excuse de ne pas y aller surtout si elle est gratuite...

SamBurns
Niveau 1


Revenir en haut Aller en bas

Page 2 sur 2 Précédent  1, 2

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut


 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum