Comment remettre une élève insolente à sa place?

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Comment remettre une élève insolente à sa place?

Message par Goyave le Ven 8 Mai 2015 - 13:20

Bonjour à tous,
J'en appelle à votre expérience pour réussir à fermer le clapet d'une élève insolente de 3ème.

Je précise avant d'aller plus loin que cette élève a une situation familiale compliquée et un père que l'on soupçonne d'être violent, aussi toute l'équipe marche sur des oeufs avec elle, et dans mon cas, je lui ai trop laissé passer de choses. Elle a déjà été exclue d'un établissement cette année, d'où sa présence dans mon collège.
humhum

Hier, elle m'a pourri mon heure de cours (le reste de la classe est un peu apathique, mais agréable, à part une de ses amies, cette élève n'entraîne pas les autres avec elle, c'est déjà ça !Suspect ), mais elle me met de mauvais poil et est très irritante (tout comme elle peut être adorable et travailleuse si elle le décide)

Le problème est qu'elle ne fait jamais rien de "très" grave, c'est une accumulation de petites choses (elle brasse trop, elle marmonne dans sa barbe, elle papillonne etc...) du coup, elle n'a pas l'impression d'être en tort et s'oppose à moi à chaque fois que j'essaie de la calmer, à coup de "mais j'ai même pas parlé", "faut bien que je bouge pour prendre le cours", "on a même plus le droit de respirer", et hier notamment, je lui demandé de se taire et elle m'a répondu "non, liberté d'expression", et j'avoue ne pas avoir su quoi lui répondre sur le coup. (du coup je lui ai juste très froidement de réfléchir avant de parler avant de continuer mon cours)

De plus, cette élève sent le moment où il faut s'arrêter, elle doit voir dans mes yeux jusqu'où elle peut aller, ça doit être un super pouvoir, elle s'arrête toujours à temps dans ses impertinences Rolling Eyes

Autre chose, ses parents ne sont absolument pas derrière elle, refusent de signer son carnet, ne vérifient pas si elle est effectivement au collège, elle ne se rend pas à ses heures de colle.... Bref, je me sens un peu démunie en ce qui concerne l'attitude à adopter avec elle, surtout que c'est la seule de mes élèves cette année qui arrive à me faire sortir de mes gonds.

Bref, ça peut ne pas vous paraître très grave, mais j'ai peur que mon attitude pas toujours adaptée avec cette gamine finisse par me porter préjudice auprès du reste de la classe...
En conclusion, help !! Very Happy

Goyave
Niveau 4


Revenir en haut Aller en bas

Re: Comment remettre une élève insolente à sa place?

Message par ysabel le Ven 8 Mai 2015 - 13:24

@Goyave a écrit:Bonjour à tous,
J'en appelle à votre expérience pour réussir à fermer le clapet d'une élève insolente de 3ème.

Je précise avant d'aller plus loin que cette élève a une situation familiale compliquée et un père que l'on soupçonne d'être violent, aussi toute l'équipe marche sur des oeufs avec elle, et dans mon cas, je lui ai trop laissé passer de choses. Elle a déjà été exclue d'un établissement cette année, d'où sa présence dans mon collège.
humhum

Hier, elle m'a pourri mon heure de cours (le reste de la classe est un peu apathique, mais agréable, à part une de ses amies, cette élève n'entraîne pas les autres avec elle, c'est déjà ça !Suspect ), mais elle me met de mauvais poil et est très irritante (tout comme elle peut être adorable et travailleuse si elle le décide)

Le problème est qu'elle ne fait jamais rien de "très" grave, c'est une accumulation de petites choses (elle brasse trop, elle marmonne dans sa barbe, elle papillonne etc...) du coup, elle n'a pas l'impression d'être en tort et s'oppose à moi à chaque fois que j'essaie de la calmer, à coup de "mais j'ai même pas parlé", "faut bien que je bouge pour prendre le cours", "on a même plus le droit de respirer", et hier notamment, je lui demandé de se taire et elle m'a répondu "non, liberté d'expression", et j'avoue ne pas avoir su quoi lui répondre sur le coup. (du coup je lui ai juste très froidement de réfléchir avant de parler avant de continuer mon cours)

De plus, cette élève sent le moment où il faut s'arrêter, elle doit voir dans mes yeux jusqu'où elle peut aller, ça doit être un super pouvoir, elle s'arrête toujours à temps dans ses impertinences Rolling Eyes

Autre chose, ses parents ne sont absolument pas derrière elle, refusent de signer son carnet, ne vérifient pas si elle est effectivement au collège, elle ne se rend pas à ses heures de colle.... Bref, je me sens un peu démunie en ce qui concerne l'attitude à adopter avec elle, surtout que c'est la seule de mes élèves cette année qui arrive à me faire sortir de mes gonds.

Bref, ça peut ne pas vous paraître très grave, mais j'ai peur que mon attitude pas toujours adaptée avec cette gamine finisse par me porter préjudice auprès du reste de la classe...
En conclusion, help !! Very Happy

ça c'est le truc qui m'énerve... Quand l'élève fait une connerie ou qu'il est insolent, je ne vois pas en quoi sa situation familiale a à voir.

_________________
« vous qui entrez, laissez toute espérance ». Dante

« Il vaut mieux n’avoir rien promis que promettre sans accomplir » (L’Ecclésiaste)

ysabel
Enchanteur


Revenir en haut Aller en bas

Re: Comment remettre une élève insolente à sa place?

Message par Kalypso le Ven 8 Mai 2015 - 13:26

@Goyave a écrit:Bonjour à tous,
J'en appelle à votre expérience pour réussir à fermer le clapet d'une élève insolente de 3ème.

Je précise avant d'aller plus loin que cette élève a une situation familiale compliquée et un père que l'on soupçonne d'être violent, aussi toute l'équipe marche sur des oeufs avec elle, et dans mon cas, je lui ai trop laissé passer de choses. Elle a déjà été exclue d'un établissement cette année, d'où sa présence dans mon collège.
humhum

Hier, elle m'a pourri mon heure de cours (le reste de la classe est un peu apathique, mais agréable, à part une de ses amies, cette élève n'entraîne pas les autres avec elle, c'est déjà ça !Suspect ), mais elle me met de mauvais poil et est très irritante (tout comme elle peut être adorable et travailleuse si elle le décide)

Le problème est qu'elle ne fait jamais rien de "très" grave, c'est une accumulation de petites choses (elle brasse trop, elle marmonne dans sa barbe, elle papillonne etc...) du coup, elle n'a pas l'impression d'être en tort et s'oppose à moi à chaque fois que j'essaie de la calmer, à coup de "mais j'ai même pas parlé", "faut bien que je bouge pour prendre le cours", "on a même plus le droit de respirer", et hier notamment, je lui demandé de se taire et elle m'a répondu "non, liberté d'expression", et j'avoue ne pas avoir su quoi lui répondre sur le coup. (du coup je lui ai juste très froidement de réfléchir avant de parler avant de continuer mon cours)

De plus, cette élève sent le moment où il faut s'arrêter, elle doit voir dans mes yeux jusqu'où elle peut aller, ça doit être un super pouvoir, elle s'arrête toujours à temps dans ses impertinences Rolling Eyes

Autre chose, ses parents ne sont absolument pas derrière elle, refusent de signer son carnet, ne vérifient pas si elle est effectivement au collège, elle ne se rend pas à ses heures de colle.... Bref, je me sens un peu démunie en ce qui concerne l'attitude à adopter avec elle, surtout que c'est la seule de mes élèves cette année qui arrive à me faire sortir de mes gonds.

Bref, ça peut ne pas vous paraître très grave, mais j'ai peur que mon attitude pas toujours adaptée avec cette gamine finisse par me porter préjudice auprès du reste de la classe...
En conclusion, help !! Very Happy

Shocked Shocked


une remarque pareille c'est sanction directe !! qui plus est, j'imagine qu'elle a pris la parole de manière intempestive, donc sans respecter les règles, donc il ne s'agit en aucun cas de l'usage de la liberté d'expression !!!

tu aurais pu exclure et faire un rapport pour insolence depuis un moment je pense...

bon courage.

Kalypso
Vénérable


Revenir en haut Aller en bas

Re: Comment remettre une élève insolente à sa place?

Message par Goyave le Ven 8 Mai 2015 - 13:32

@Kalypso a écrit:

une remarque pareille c'est sanction directe !! qui plus est, j'imagine qu'elle a pris la parole de manière intempestive, donc sans respecter les règles, donc il ne s'agit en aucun cas de l'usage de la liberté d'expression !!!

tu aurais pu exclure et faire un rapport pour insolence depuis un moment je pense...

bon courage.

Je crois que c'est effectivement ce que je vais faire, j'ai juste peur d'avoir trop tardé à sévir.... Je suis d'ailleurs d'accord avec Ysabel, la situation familiale de cette élève ne devrait pas interférer avec notre façon de la gérer, mais je ne suis qu'une petite stagiaire qui obéit aux ordres écoute les conseils de son chef d'établissement....


Goyave
Niveau 4


Revenir en haut Aller en bas

Re: Comment remettre une élève insolente à sa place?

Message par Thalia de G le Ven 8 Mai 2015 - 13:33

Carnet : "attitude insolente qui perturbe le cours". "Attitude" est suffisamment vague et recouvre toutes les petites sorties intempestives.
Préviens-là quand même que tu ne tolères plus rien et si elle a peur de son père, peut-être se tiendra-t-elle à carreau. Carnet sur ton bureau à titre préventif. Si elle refuse, c'est rapport d'incident. Si vous faites tous pareil, il y a des chances pour qu'elle se calme.

Bon courage.

Thalia de G
Modérateur


Revenir en haut Aller en bas

Re: Comment remettre une élève insolente à sa place?

Message par Bona dea le Ven 8 Mai 2015 - 14:10

Bonjour,
j'ai deux actions qui me viennent à l'esprit (sans garantir de la solution miracle, ce qui marche parfois pour un élève, ne fonctionne pas pour un autre) :
quelle est sa place dans la classe ? devant au fond ??? la mettre de préférence entre deux élèves calmes (même s'il est séparée de sa copine ), tu dois "roder" physiquement autour d'elle et répondre du tac au tac, sans hausser le ton (c'est possible parfois) et anticiper ses mouvements.

Il me semble aussi qu'une convocation entre elle, toi, le/la professeur principal et la/ le CPE est aussi une solution. D'abord pour que cette élève puisse comprendre que vous plusieurs adultes face à elle mais pas contre elle. Vous annoncez ensemble les mesures si son comportement ne change pas. Nous avons un système de feuille permettant de surveiller heure par heure le comportement des élèves ou d'une classe. C'est un système valable si le PP ou/et CPE derrière contrôlent en pointant les aspects positifs ou négatifs.

Bona dea
Niveau 1


Revenir en haut Aller en bas

Re: Comment remettre une élève insolente à sa place?

Message par roxanne le Ven 8 Mai 2015 - 14:26

@ysabel a écrit:
@Goyave a écrit:Bonjour à tous,
J'en appelle à votre expérience pour réussir à fermer le clapet d'une élève insolente de 3ème.

Je précise avant d'aller plus loin que cette élève a une situation familiale compliquée et un père que l'on soupçonne d'être violent, aussi toute l'équipe marche sur des oeufs avec elle, et dans mon cas, je lui ai trop laissé passer de choses. Elle a déjà été exclue d'un établissement cette année, d'où sa présence dans mon collège.
humhum

Hier, elle m'a pourri mon heure de cours (le reste de la classe est un peu apathique, mais agréable, à part une de ses amies, cette élève n'entraîne pas les autres avec elle, c'est déjà ça !Suspect ), mais elle me met de mauvais poil et est très irritante (tout comme elle peut être adorable et travailleuse si elle le décide)

Le problème est qu'elle ne fait jamais rien de "très" grave, c'est une accumulation de petites choses (elle brasse trop, elle marmonne dans sa barbe, elle papillonne etc...) du coup, elle n'a pas l'impression d'être en tort et s'oppose à moi à chaque fois que j'essaie de la calmer, à coup de "mais j'ai même pas parlé", "faut bien que je bouge pour prendre le cours", "on a même plus le droit de respirer", et hier notamment, je lui demandé de se taire et elle m'a répondu "non, liberté d'expression", et j'avoue ne pas avoir su quoi lui répondre sur le coup. (du coup je lui ai juste très froidement de réfléchir avant de parler avant de continuer mon cours)

De plus, cette élève sent le moment où il faut s'arrêter, elle doit voir dans mes yeux jusqu'où elle peut aller, ça doit être un super pouvoir, elle s'arrête toujours à temps dans ses impertinences Rolling Eyes

Autre chose, ses parents ne sont absolument pas derrière elle, refusent de signer son carnet, ne vérifient pas si elle est effectivement au collège, elle ne se rend pas à ses heures de colle.... Bref, je me sens un peu démunie en ce qui concerne l'attitude à adopter avec elle, surtout que c'est la seule de mes élèves cette année qui arrive à me faire sortir de mes gonds.

Bref, ça peut ne pas vous paraître très grave, mais j'ai peur que mon attitude pas toujours adaptée avec cette gamine finisse par me porter préjudice auprès du reste de la classe...
En conclusion, help !! Very Happy

ça c'est le truc qui m'énerve... Quand l'élève fait une connerie ou qu'il est insolent, je ne vois pas en quoi sa situation familiale a à voir.
Ah mais les collèges sont remplis d'assistantes sociales qui se cachent sous la fonction de profs. Et eux savent, comprennent, et "ça passe avec eux". Jusqu'au jour où bie,-sûr ça ne passe plus, et là il faut immédiatement poser des sanctions, sanctions demandées depuis longtemps par les méchants profs qui ne sont pas bienveillants..Grand classique. Tenir compte de certains aspects d'une situation d'un élève oui, mais ce n'est jamais lui rendre service que de le laisser impuni.

roxanne
Enchanteur


Revenir en haut Aller en bas

Re: Comment remettre une élève insolente à sa place?

Message par InvitéeD2 le Ven 8 Mai 2015 - 14:54

@roxanne a écrit:
@ysabel a écrit:
@Goyave a écrit:Je précise avant d'aller plus loin que cette élève a une situation familiale compliquée et un père que l'on soupçonne d'être violent, aussi toute l'équipe marche sur des oeufs avec elle, et dans mon cas, je lui ai trop laissé passer de choses.
ça c'est le truc qui m'énerve... Quand l'élève fait une connerie ou qu'il est insolent, je ne vois pas en quoi sa situation familiale a à voir.
Ah mais les collèges sont remplis d'assistantes sociales qui se cachent sous la fonction de profs.
Euh, oui, enfin si le père est violent, le risque c'est qu'elle se fasse démonter à la maison au moindre début de punition. Il y a différents types de "situations familiales compliquées", qui demandent différents types de réponses, quand même.

@Thalia de G a écrit:Préviens-là quand même que tu ne tolères plus rien et si elle a peur de son père, peut-être se tiendra-t-elle à carreau.
Je trouve ça d'un cynisme incroyable.

Vos réactions me mettent mal à l'aise.

Goyave, j'ai du mal à cerner ce qui te dérange dans le comportement de cette élève. Tu ne peux sans doute pas en dire beaucoup plus sur un forum public, ni faire comprendre la portée de petites choses accumulées, ou dites avec une certaine attitude ou un certain ton. A priori, je me dis que, tant que vous n'en saurez pas plus sur le comportement du père, l'idéal serait que vous vous passiez des parents. En guise de punition, peut-être peux-tu la coller sur tes heures ou celles de collègues en début ou en fin de journée ?

InvitéeD2
Expert


Revenir en haut Aller en bas

Re: Comment remettre une élève insolente à sa place?

Message par Aspasie le Ven 8 Mai 2015 - 15:03

@Goyave a écrit:elle me met de mauvais poil et est très irritante (tout comme elle peut être adorable et travailleuse si elle le décide)
Je tique sur cette phrase avant de répondre : cela signifie-t-il qu'il y a des heures de cours durant lesquelles elle est un élément actif dans une classe apathique ?
Auquel cas, l'une des solutions serait peut-être le tête à tête clair :
-entrevue avec l'élève seule à seule
-question sur sa propre attitude ambivalente : pourquoi est-elle tantôt comme ci, tantôt comme ça
-mise au point sur la différence entre la liberté d'expression et l'insolence, sur le cadre de la salle de classe
-mise en garde sur le fait que tu comptes sur elle pour faire la différence et que sa sortie du dernier cours était du ressort de l'insolence
-enfin, annonce du fait que dorénavant, tu l'avertiras d'un signe une fois, deux fois (à toi de voir) et qu'ensuite, c'est sanction, quelle que soit l'excuse qu'elle a ou son ressenti.

Il me semble que de cette façon 1) tu crées le dialogue 2) tu poses ta place et la sienne 3) tu te mets en situation de sanctionner sans qu'elle puisse récriminer d'aucune manière ultérieurement.

Maintenant, comme je l'ai écrit, j'ai réagi surtout à partir d'une phrase ; ce n'est peut-être pas du tout la réaction adaptée...

Aspasie
Niveau 9


Revenir en haut Aller en bas

Re: Comment remettre une élève insolente à sa place?

Message par ysabel le Ven 8 Mai 2015 - 15:26

Dalathée2 a écrit:
@roxanne a écrit:
@ysabel a écrit:
ça c'est le truc qui m'énerve... Quand l'élève fait une connerie ou qu'il est insolent, je ne vois pas en quoi sa situation familiale a à voir.
Ah mais les collèges sont remplis d'assistantes sociales qui se cachent sous la fonction de profs.
Euh, oui, enfin si le père est violent, le risque c'est qu'elle se fasse démonter à la maison au moindre début de punition. Il y a différents types de "situations familiales compliquées", qui demandent différents types de réponses, quand même.


Notre collègue a aussi écrit que les parents ne signent pas le carnet, qu'elle ne fait pas ses heures de colle donc si le père est violent, il semble que ce n'est pas au sujet de l'école...

_________________
« vous qui entrez, laissez toute espérance ». Dante

« Il vaut mieux n’avoir rien promis que promettre sans accomplir » (L’Ecclésiaste)

ysabel
Enchanteur


Revenir en haut Aller en bas

Re: Comment remettre une élève insolente à sa place?

Message par InvitéeD2 le Ven 8 Mai 2015 - 15:35

@ysabel a écrit:
Dalathée2 a écrit:
@roxanne a écrit:
Ah mais les collèges sont remplis d'assistantes sociales qui se cachent sous la fonction de profs.
Euh, oui, enfin si le père est violent, le risque c'est qu'elle se fasse démonter à la maison au moindre début de punition. Il y a différents types de "situations familiales compliquées", qui demandent différents types de réponses, quand même.
Notre collègue a aussi écrit que les parents ne signent pas le carnet, qu'elle ne fait pas ses heures de colle donc si le père est violent, il semble que ce n'est pas au sujet de l'école...
Je ne comprends pas en quoi la non-signature du carnet a quoi que ce soit à voir avec la violence éventuelle du père. On peut imaginer que l'élève ne présente pas son carnet ou subtilise les courriers de peur de se faire frapper. On peut aussi imaginer qu'elle présente son carnet et se fait frapper sans que le carnet ne soit ensuite signé. La violence, à plus forte raison envers un enfant, n'est pas exactement un comportement rationnel.

On peut aussi imaginer que le père n'est pas violent, en réalité, puisque rien ne semble avéré. Mais il me semblerait bon de faire preuve de prudence.

InvitéeD2
Expert


Revenir en haut Aller en bas

Re: Comment remettre une élève insolente à sa place?

Message par Reine Margot le Ven 8 Mai 2015 - 15:44

Je me souviens qu'à l'IUFM une excellente formatrice pour ce genre de cas nous avait dit qu'un élève avec des problèmes à la maison avait le droit de ne plus avoir de problèmes une fois en classe. Si le père est violent et abuse à la découverte d'un mot dans le carnet, ce n'est pas s'abstenir d'en mettre qui changera la situation. Si le père abuse et que le prof le sait, il fait remonter l'info à qui de droit (infirmière, médecin scolaire, etc) mais ce n'est pas au prof d'agir dans ce genre de cas. On est à l'écoute, mais chaque élève doit être traité équitablement (d'autant que faire une différence entre élèves au sein de la classe risque de poser plus de problèmes qu'autre chose).

_________________
1 enseignant molesté, c’est un fait divers, pas un phénomène de société.
2 enseignants molestés, c’est un fait divers, pas un phénomène de société.
150 enseignants molestés, ce sont des faits divers, pas des phénomènes de société.
151 enseignants molestés, ce sont des faits divers, pas des phénomènes de société.
………………………………
[la progression arithmétique se poursuit en série]
…………………………………..
156 879 enseignants molestés, ce sont des faits divers, pas des phénomènes de société.
156 880 enseignants molestés, ce sont des faits divers, pas des phénomènes de société. »

Reine Margot
Demi-dieu


Revenir en haut Aller en bas

Re: Comment remettre une élève insolente à sa place?

Message par Goyave le Ven 8 Mai 2015 - 17:37

Je vais essayer de répondre à vos demandes de précision, mais je préfère ne pas trop rentrer les détails afin d'éviter d'être reconnue.

Si nous soupçonnons le père d'être violent, c'est qu'un surveillant a surpris le père qui s'apprêtait à lever la main sur sa fille après avoir été convoqué au collège à cause de son attitude. L'élève a rencontré l'assistante sociale, mais nous n'avons pas reçu de consignes / informations supplémentaires.

C'est pourquoi j'hésitais à la sanctionner pour des fautes "minimes", mais bien entendu, ce n'est pas ça qui aidera à résoudre ses problèmes... Nous ne connaissons pas l'étendue de la situation familiale, alors effectivement, nous préférons être prudents, comme l'a souligné Dalathée.

D'ailleurs Dalathée, je préfère éviter d'impliquer les parents dans les sanctions.
Le problème étant que les autres sanctions (heures de colle, ou travail supplémentaire à la maison, elle ne les fait pas.

Le professeur principal n'est pas extrêmement concernée par la situation, surtout que cette élève est absentéiste dans sa matière et donc "ne le gêne pas".... Il m'a d'ailleurs dit de ne pas m'inquiéter en raison du petit nombre de semaines restantes avant les vacances. Pas très aidant.

Bref, je me sens un peu seule face à ce cas difficile, l'une de mes collègues éprouve d'ailleurs le même sentiment que moi.

Aspasie, je te remercie de ta réponse, je pense en effet qu'il faut que j'arrive à instaurer un dialogue avec cette élève. Son attitude est effectivement ambivalente, elle peut être active, et rapidement trop en faire (ses prises de paroles intempestives se retrouvent dans chacun des cas d'ailleurs. Qu'elle soit décidée à travailler ou non, elle n'est pas absolument pas respectueuse des autres.)

Je pense donc la changer de place lundi, en espérant qu'elle obéisse sans débattre, et la placer à côté d'un élève sérieux et calme. Selon la façon dont l'heure se déroule lundi, je lui demanderai de rester quelques minutes à la fin de l'heure pour qu'on discute de son comportement.

Qu'en pensez-vous? Et d'ailleurs comment faites-vous quand vous êtes confrontés à des élèves qui ne font pas leurs punitions / heures de colle et dont les parents ne sont pas impliqués ? L'option du rendez-vous avec le PP, l'élève et l'assistante sociale me paraît bien, mais encore faut-il que le PP admette qu'il y a un problème avec cette élève...

Goyave
Niveau 4


Revenir en haut Aller en bas

Re: Comment remettre une élève insolente à sa place?

Message par Elaïna le Ven 8 Mai 2015 - 17:50

Je suis en lycée donc la liberté d'exclure est plus grande dans mon cas, mais un élève insolent, selon moi, n'a qu'une place : ailleurs que dans mon cours. Une telle attitude vaut avec moi la porte, et la situation avec les parents n'est pas de mon ressort.

Elaïna
Grand Maître


Revenir en haut Aller en bas

Re: Comment remettre une élève insolente à sa place?

Message par InvitéeD2 le Ven 8 Mai 2015 - 21:56

@Reine Margot a écrit:Si le père est violent et abuse à la découverte d'un mot dans le carnet, ce n'est pas s'abstenir d'en mettre qui changera la situation.
Ta réaction me met mal à l'aise. Chacune agit en son âme et conscience, mais personnellement, j'aurais du mal à dormir.

Goyave, ne peux-tu demander à l'assistante sociale de te transmettre les informations qu'elle a le droit de communiquer ? Parfois (chez moi en tout cas), les informations circulent très mal. Typiquement, le PP oublie de transmettre, ou bien le CPE et le PP pensent chacun que l'autre fait passer l'information.

Pour les heures de colle, je parlais de la faire venir plus tôt ou de la laisser sortir plus tard que les horaires prévus par son emploi du temps, pour ne pas avoir à la coller le mercredi (puisqu'apparemment elle ne vient pas). Sinon, tu pourrais la coller sur les heures de trou de son emploi du temps : tu es sûre qu'elle est dans les murs. Ce n'est probablement pas une punition aussi pénible, mais c'est toujours plus ennuyeux de devoir faire une heure d'exercices que d'avoir une heure de trou.

Bon courage pour gérer la situation, en tout cas.

InvitéeD2
Expert


Revenir en haut Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut


 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum