Le rôle de l'OCDE dans les réformes récentes (1960 à nos jours)

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Le rôle de l'OCDE dans les réformes récentes (1960 à nos jours)

Message par Spinoza1670 le Sam 9 Mai 2015 - 16:56

Angel Gurria, président de L'OCDE, Le Monde, 28 mai 99 a écrit:nous ne prêtons pas d'argent, nous ne mettons pas sur pied des armées, nous avons un rôle que personne d'autre ne joue ; et ce rôle, c'est de penser.

Rapport OCDE 1998 sur les politiques d'éducation a écrit:La mondialisation économique politique et culturelle rend obsolète selon certains, l'institution implantée localement et ancrée dans une culture déterminée que l'on appelle « l'école » et en même temps qu'elle, « l'enseignant », etc.

Éric Charbonnier, expert en charge de l'éducation à l'OCDE a écrit:Donner de l’autonomie aux établissements, comme le prévoit cette réforme, ne peut être une démarche concluante sans une véritable politique de suivi et d’évaluation. Cela ne peut pas fonctionner autrement et c’est ce qui fait le succès des réformes menées dans un certain nombre de pays de l’OCDE : les Pays-Bas, la Belgique pour sa partie flamande, le Japon, la Corée, l’Australie ou la Pologne. En France, ce suivi est d’autant plus nécessaire que les élèves ont beaucoup d’heures par an : 1.000 contre 900 en moyenne dans les autres pays développés. Un autre point est à éclaircir : cette part d’autonomie de l’enseignement s’ajoute-t-elle ou s’intègre-t-elle dans le volume horaire actuel ? Au plan budgétaire, ce n’est pas neutre. Surtout, si on ne touche pas au statut des enseignants.

http://www.lesechos.fr/politique-societe/societe/0204218599669-eric-charbonnier-la-reforme-du-college-nest-pas-particulierement-novatrice-1101128.php

_________________
« Let not any one pacify his conscience by the delusion that he can do no harm if he takes no part, and forms no opinion. Bad men need nothing more to compass their ends, than that good men should look on and do nothing. » (John Stuart Mill)

Littérature au primaire - Rédaction au primaire - Manuels anciens - Dessin au primaireApprendre à lire et à écrire - Maths au primaire - école : références - Leçons de choses.
avatar
Spinoza1670
Esprit éclairé


Revenir en haut Aller en bas

Re: Le rôle de l'OCDE dans les réformes récentes (1960 à nos jours)

Message par Luigi_B le Sam 9 Mai 2015 - 19:35

Excellente idée de fil !

France Stratégie a écrit:Depuis les années 1980, la grande majorité des pays de l’OCDE ont accru le degré d’autonomie de leurs établissements scolaires, c’est-à-dire les marges de manœuvre dont ces derniers disposent en termes de pédagogie, de gestion financière et de ressources humaines. Cette autonomie étendue a généralement pour contrepartie un contrôle plus strict des résultats obtenus par les établissements.

La France est restée relativement en retrait de ce mouvement, les établissements bénéficiant d’un degré de liberté restreint, notamment en termes de recrutement et de programmes scolaires. Néanmoins, en la matière, des évolutions récentes doivent être mentionnées, avec les réformes successives des lycées professionnels puis polyvalents et le lancement du programme Écoles, collèges et lycées pour l’ambition et la réussite (ÉCLAIR).

Un certain nombre de travaux ont cherché à évaluer les effets de l’autonomisation. Les analyses menées en comparaison internationale suggèrent bien que l’autonomie bénéficie à la réussite des élèves.

En revanche, dans des pays où les établissements scolaires disposent déjà d’un niveau élevé d’autonomie (Grande-Bretagne, États-Unis et Suède), il semble qu’un nouvel accroissement de l’autonomie apporte des gains de réussite scolaire limités, voire nuls. Les mêmes études suggèrent par ailleurs que dans les établissements les plus autonomes, la satisfaction des parents, des élèves et des enseignants est sensiblement supérieure, et que les élèves, à niveau comparable, poursuivent plus souvent leurs études. Enfin, l’autonomie permet de faire émerger des structures et des dispositifs éducatifs innovants.

http://archives.strategie.gouv.fr/cas/content/autonomie-etablissements-scolaires-NA316.html

La logique du passage en gras m'échappe un peu. De fait, la Suède et l'Angleterre sont surtout (en fait de gains "limités, voire nuls") les deux plus gros dévissages de PISA en douze ans : -6% et -5%. Quant aux États-Unis, leurs résultats ont toujours été médiocres malgré des dépenses très importantes.

araignée

_________________
www.laviemoderne.net : ce qui est moderne peut (aussi) être idiot. Suspect
avatar
Luigi_B
Grand Maître


Revenir en haut Aller en bas

Re: Le rôle de l'OCDE dans les réformes récentes (1960 à nos jours)

Message par Olympias le Sam 9 Mai 2015 - 19:55

Merci
avatar
Olympias
Devin


Revenir en haut Aller en bas

Re: Le rôle de l'OCDE dans les réformes récentes (1960 à nos jours)

Message par Spinoza1670 le Mer 13 Mai 2015 - 12:51

Une autre petite citation :

Christian Morrisson (OCDE) a écrit:Centre de développement de l’OCDE, Cahiers de politique économique n° 13, 1996

La faisabilité politique de l’ajustement

Si l’on diminue les dépenses de fonctionnement, il faut veiller à ne pas diminuer la quantité de service, quitte à ce que la qualité baisse.

On peut réduire, par exemple, les crédits de fonctionnement aux écoles ou aux universités, mais il serait dangereux de restreindre le nombre d’élèves ou d’étudiants.

Les familles réagiront violemment à un refus d’inscription de leurs enfants, mais non à une baisse graduelle de la qualité de l’enseignement.

Remarque : citation trouvée en bas d'un tract du collectif Sauvons l'école (2000 ou 2001) :

Spoiler:
http://www.geocities.ws/demission_99/tract1.pdf



Dernière édition par Spinoza1670 le Mer 13 Mai 2015 - 13:27, édité 1 fois

_________________
« Let not any one pacify his conscience by the delusion that he can do no harm if he takes no part, and forms no opinion. Bad men need nothing more to compass their ends, than that good men should look on and do nothing. » (John Stuart Mill)

Littérature au primaire - Rédaction au primaire - Manuels anciens - Dessin au primaireApprendre à lire et à écrire - Maths au primaire - école : références - Leçons de choses.
avatar
Spinoza1670
Esprit éclairé


Revenir en haut Aller en bas

Re: Le rôle de l'OCDE dans les réformes récentes (1960 à nos jours)

Message par Spinoza1670 le Mer 13 Mai 2015 - 12:58

Il faut citer aussi l'étude PISA, qui est une évaluation internationale comparative réalisée par l'OCDE et ayant pour noble et louable but de changer les systèmes éducatifs, vers l'excellence bien sûr.

Pas de critique de PISA chez les "sociologues d'Etat" Baudelot et Establet ("le niveau monte", "à bas l'élitisme républicain") :

Loys Bonod et Michel Delord ont consacré des articles pour démonter l'idéologie et le mécanisme anti-intellectuels qui se cachent (à peine) derrière PISA. Morceaux choisis :

Loys Bonod a écrit:


Pas besoin d’une grande enquête internationale pour mesurer l’ampleur du naufrage de l’école, du primaire jusque dans le supérieur : il suffit d’enseigner. Oui, l’école ne remplit plus la fonction qui est la sienne et la réussite qu’elle offre n’est plus qu’en trompe-l’œil.

Les inégalités sont aujourd’hui si criantes que même les pourfendeurs du déclinisme, ceux qui — en dépit de tout — assénaient que « le niveau monte », en font désormais le constat, joignant leurs cris à ceux qu’ils conspuaient naguère. Depuis longtemps des études nationales en attestaient pourtant, plus pertinentes vis-à-vis de ce que l’école française attend de ses élèves mais ne recevant guère d’échos dans les médias[1].

Sortirions-nous enfin du déni ? Aurions-nous enfin une chance, avec PISA, d’inverser la tendance ? Hélas rien n’est moins sûr.

Loys Bonod, "Nouvelle livraison de PISA (Les chausse-trappes d’une évaluation internationale)", La Vie Moderne, 14 décembre 2013.

_________________
« Let not any one pacify his conscience by the delusion that he can do no harm if he takes no part, and forms no opinion. Bad men need nothing more to compass their ends, than that good men should look on and do nothing. » (John Stuart Mill)

Littérature au primaire - Rédaction au primaire - Manuels anciens - Dessin au primaireApprendre à lire et à écrire - Maths au primaire - école : références - Leçons de choses.
avatar
Spinoza1670
Esprit éclairé


Revenir en haut Aller en bas

Re: Le rôle de l'OCDE dans les réformes récentes (1960 à nos jours)

Message par Carnyx le Mer 13 Mai 2015 - 13:23

La Faisabilité politique de l'ajustement est toujours ici :
http://www.oecd.org/fr/dev/1919068.pdf

L'auteur s'est défendu à l'époque, sa prose n'engageait pas l'OCDE et s'appliquait à l'Amérique latine et à l'Afrique.
Néanmoins c'est significatif de la pensée néolibérale qui dit que l'enseignement est une dépense !

_________________
Of all tyrannies, a tyranny sincerely exercised for the good of its victims may be the most oppressive. It would be better to live under robber barons than under omnipotent moral busybodies. The robber baron’s cruelty may sometimes sleep, his cupidity may at some point be satiated; but those who torment us for our own good will torment us without end for they do so with the approval of their own conscience.
avatar
Carnyx
Neoprof expérimenté


Revenir en haut Aller en bas

Re: Le rôle de l'OCDE dans les réformes récentes (1960 à nos jours)

Message par Spinoza1670 le Mer 13 Mai 2015 - 13:26

Merci, Carnyx. topela

Si tu as le temps, tu pourrais rajouter les liens vers ses interviews de l'époque ?

_________________
« Let not any one pacify his conscience by the delusion that he can do no harm if he takes no part, and forms no opinion. Bad men need nothing more to compass their ends, than that good men should look on and do nothing. » (John Stuart Mill)

Littérature au primaire - Rédaction au primaire - Manuels anciens - Dessin au primaireApprendre à lire et à écrire - Maths au primaire - école : références - Leçons de choses.
avatar
Spinoza1670
Esprit éclairé


Revenir en haut Aller en bas

Re: Le rôle de l'OCDE dans les réformes récentes (1960 à nos jours)

Message par Carnyx le Mer 13 Mai 2015 - 13:54

@Spinoza1670 a écrit:Merci, Carnyx. topela

Si tu as le temps, tu pourrais rajouter les liens vers ses interviews de l'époque ?
Je n'ai plus ça en stock mais je me rappelle que Cédelle, dans sa haine des anti-réformes, s'était fait un plaisir de rappeler tout ça.

_________________
Of all tyrannies, a tyranny sincerely exercised for the good of its victims may be the most oppressive. It would be better to live under robber barons than under omnipotent moral busybodies. The robber baron’s cruelty may sometimes sleep, his cupidity may at some point be satiated; but those who torment us for our own good will torment us without end for they do so with the approval of their own conscience.
avatar
Carnyx
Neoprof expérimenté


Revenir en haut Aller en bas

Re: Le rôle de l'OCDE dans les réformes récentes (1960 à nos jours)

Message par Spinoza1670 le Mer 13 Mai 2015 - 15:36

Cédelle, moi je l'aime bien, il dialogue, il cherche à comprendre. Il interroge l'un et l'autre "camp".

Il a fait des reportages sur le GRIP, catalogué facho-réac chez certains "vrais zintellectuels", a édité des articles de Delord (ex-GRIP) ou de Huby (GRIP).

- Doutes sur PISA dans la presse internationale (30 avril 2014, article inspiré par... Michel Delord)
http://education.blog.lemonde.fr/2014/04/30/doutes-sur-pisa-dans-la-presse-internationale/

- Enseignement du calcul: des éléments pour un débat
(acte 1/6)
http://education.blog.lemonde.fr/2014/03/21/enseignement-du-calcul-des-elements-pour-un-debat-1/
(acte 2/6)
http://education.blog.lemonde.fr/2014/03/22/enseignement-du-calcul-des-elements-pour-un-debat-26/
(acte 3/6)
http://education.blog.lemonde.fr/2014/03/26/enseignement-du-calcul-des-elements-pour-un-debat-36/
(acte 4/6)
http://education.blog.lemonde.fr/2014/03/29/enseignement-du-calcul-elements-pour-un-debat-46/
(acte 5/6)
http://education.blog.lemonde.fr/2014/04/05/enseignement-du-calcul-des-elements-pour-un-debat-56/
(acte 6/6)
http://education.blog.lemonde.fr/2014/04/19/enseignement-du-calcul-des-elements-pour-un-debat-66/

- « Horresco referens ! » ou l’esprit de chapelle dans l’éducation (1)
http://education.blog.lemonde.fr/2013/09/05/horresco-referens-ou-lesprit-de-chapelle-dans-leducation-1/

- « Horresco referens ! », ou l’esprit de chapelle dans l’éducation (2)
http://education.blog.lemonde.fr/2013/09/29/horresco-referens-ou-lesprit-de-chapelle-dans-leducation-2/

- La syllabique, c’est pas automatique ! Réflexions sur la lecture et l’écriture
http://education.blog.lemonde.fr/2012/03/26/la-syllabique-cest-pas-automatique-reflexions-sur-la-lecture-et-lecriture/

- Ciel ! Il y en a qui n’aiment pas le consensus en éducation…
http://education.blog.lemonde.fr/2012/03/15/ciel-il-y-en-a-qui-naiment-pas-le-consensus-en-education/

- De la zizanie chez les antipédagos (2)
http://education.blog.lemonde.fr/2010/11/30/de-la-zizanie-chez-les-antipedagos-2/

- De la zizanie chez les antipédagos (1)
http://education.blog.lemonde.fr/2010/11/27/de-la-zizanie-chez-les-antipedagos-1/

- SLECC : Le laboratoire des antipédagogistes (2006)
http://www.sauv.net/mondeduc200609.php

Si tout le monde (notamment les journalistes) était aussi ouvert au dialogue que lui, il y aurait beaucoup moins d'aveuglement politique.

_________________
« Let not any one pacify his conscience by the delusion that he can do no harm if he takes no part, and forms no opinion. Bad men need nothing more to compass their ends, than that good men should look on and do nothing. » (John Stuart Mill)

Littérature au primaire - Rédaction au primaire - Manuels anciens - Dessin au primaireApprendre à lire et à écrire - Maths au primaire - école : références - Leçons de choses.
avatar
Spinoza1670
Esprit éclairé


Revenir en haut Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut


 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum