Partagez
Voir le sujet précédentAller en basVoir le sujet suivant
Mcready1
Habitué du forum

Re: La déscolarisation volontaire

par Mcready1 le Ven 15 Mai 2015 - 18:28
@the educator a écrit:

Mais admets qu'il avait des idées bien arrêtées avant d'arriver ici.
Comme la plupart d'entre nous. S'il avait changé d'avis au bout de trois posts et qu'il s’était rangé derrière notre avis, qu'en aurions nous déduit?

Qu'il y avait un piège. araignée
avatar
Sei
Monarque

Re: La déscolarisation volontaire

par Sei le Ven 15 Mai 2015 - 18:45
@Volubilys a écrit:Son but n'était aucunement de discuter, mais  juste de nous cracher à la figure.

C'est faux, j'ai trouvé le camp d'en face bien plus vindicatif parce qu'il se sentait attaqué. Comme le dit The Educator, s'il souhaite la fin de l'EN, il y a des raisons, et ces raisons ne sont évidemment pas tendres. A partir de là, je trouve que c'est le jeu, et si l'on n'est absolument pas d'accord avec lui, zéro, nada, si l'on se sent seulement attaqué, je ne vois pas trop à quoi ça sert de venir discuter. Il n'y a même pas lieu de se défendre, d'ailleurs.

Et franchement, ça nous arrive à tous (y compris sur ce post) d'être ceux qui sont persuadés avoir raison.

J'ai lu le dernier article que vous décriez tant. Je m'attendais à mille fois pire. La métaphore sur Hitler est bécasse (mais reste un effet rhétorique), et il nous catégorise, mais c'est ce qu'on fait aussi (un jeune gauchiste idéaliste venu pour répandre la lumière de la secte, patati). Bref, pas de quoi en faire un canard. (Mais c'est vrai que l'allusion à Meirieux est très, très drôle. lol! )

Par ailleurs, je ne sais plus qui (pardon) me demandait si je ne trouvais pas les idées de Senzu complètement manichéennes. En fait, je ne sais pas trop. Il y a un article sur les méchants et les gentils, mais je suis dubitative quant au choix des termes (même s'ils sont revendiqués). Et je reste embêtée parce que je ne saisis pas la part de sociétal et la part d'individuel (je ne suis pas certaine d'être claire) dans le projet, ce qui me fait craindre les échecs prévisibles dont parlait Volubylis sur ceux qui travaillent et ceux qui se reposent, tout ça, mais aussi la récupération par la famille, que j'évoquais plus haut.

Enfin, faut dire que ce genre de projet, penser l'impossible, j'adore. Imaginer tout autre chose que ce qui est, c'est une vraie force, je trouve.
the educator
Fidèle du forum

Re: La déscolarisation volontaire

par the educator le Ven 15 Mai 2015 - 19:00
Et je reste embêtée parce que je ne saisis pas la part de sociétal et la part d'individuel (je ne suis pas certaine d'être claire) dans le projet, ce qui me fait craindre les échecs prévisibles dont parlait Volubylis sur ceux qui travaillent et ceux qui se reposent, tout ça, mais aussi la récupération par la famille, que j'évoquais plus haut.
Ces critiques sont réelles, et la plupart des projets sérieux observent et documentent ces aspects.
j'ai tendance a penser que ces projets doivent rester locaux et privés, pour être cohérent, et que la dispersion doit se faire de manière virale (une idée qui fonctionne se répand). Quant à la récupération par les familles, c'est à double tranchant, mais la base de ce genre de truc, c'est l'optimisme et la confiance. De toute manière,on voit bien que l'école actuelle ne lutte pas contre les familles. Elle n'est pas de taille.
avatar
Tamerlan
Modérateur

Re: La déscolarisation volontaire

par Tamerlan le Ven 15 Mai 2015 - 20:33
Moi je crois que c'est un fada...

_________________
“Heureux soient les fêlés, car ils laisseront passer la lumière.”
User5899
Dieu de l'Olympe

Re: La déscolarisation volontaire

par User5899 le Ven 15 Mai 2015 - 20:33
Té !
avatar
Tamerlan
Modérateur

Re: La déscolarisation volontaire

par Tamerlan le Ven 15 Mai 2015 - 20:35
Cripure a écrit:Té !

J'ai raison ou j'ai pas raison Cousin ?
avatar
Thalia de G
Médiateur

Re: La déscolarisation volontaire

par Thalia de G le Ven 15 Mai 2015 - 20:57
@Tamerlan a écrit:
Cripure a écrit:Té !

J'ai raison ou j'ai pas raison Cousin ?
Tiens, Neo devient une famille. Cripure a ici un neveu, Mr B, et vous voilà tous les deux cousins. Very Happy
avatar
Hélips
Modérateur

Re: La déscolarisation volontaire

par Hélips le Ven 15 Mai 2015 - 21:30
C'est pour ça que notre ex-ami peut parler d'inceste Very Happy

_________________
Amis via FB ? oui oui avec plaisir, un petit MP avec les bonnes infos et je fais le nécessaire.
avatar
AsarteLilith
Guide spirituel

Re: La déscolarisation volontaire

par AsarteLilith le Ven 15 Mai 2015 - 21:45
Ah bon, Cri-cri et B ou Tamerlan sont en couple ? mdr

_________________
Chuis comme les plantes sans eau : sans grec ni latin, j'me dessèche.

ON DIT CHOCOLATINE, PHILISTINS !
avatar
Tamerlan
Modérateur

Re: La déscolarisation volontaire

par Tamerlan le Ven 15 Mai 2015 - 21:54
Pfff, Cripure est déjà en couple d'après ce que je crois voir sur l'image de son avatar ! En fait c'est comment qu'on parle chez nous. Si je n'avais pas son âge je l'appellerais tonton (ce qui ne fait pas de moi le frère de M.B, enfin je crois). professeur
avatar
Presse-purée
Grand sage

Re: La déscolarisation volontaire

par Presse-purée le Ven 15 Mai 2015 - 23:30
Cripure a écrit:
@Luigi_B a écrit:
@senzu a écrit:nous sommes pour l'établissement d'une skholè libre et égalitaire dans l'espace public. Sachant qu'il n'y a pas d'espace public digne de ce nom, ceci est également à conquérir. Nous employons le mot originel de Skholè pour débarrasser de sa souillure le mot école tel qu'il existe aujourd'hui. La skholè désigne le temps pour soi, le loisir lettré, le repos, le jeu, le fait de prendre soin de soi, de se cultiver, d'apprendre des choses librement... La skholè s'oppose par définition au temps-contraint. L'école d'aujourd'hui fonctionne à l'envers de ce qu'est normalement la shkolè.
Vous militez à la FCPE ?
Non, Luigi, ce n'est pas la FCPE, ça. C'est La Bruyère, Cicéron, c'est un projet noble, au contraire. L'otium cum dignitate. Tout le contraire de la philosophie tâcheronne de l'école-antichambre des métiers. Ca peut faire sourire, mais c'est un beau but, en tout cas.

+1

_________________
Homines, dum docent, discunt.Sénèque, Epistulae Morales ad Lucilium VII, 8

"La culture est aussi une question de fierté, de rapport de soi à soi, d’esthétique, si l’on veut, en un mot de constitution du sujet humain." (Paul Veyne, La société romaine)
"Soyez résolus de ne servir plus, et vous voilà libres". La Boétie
"Confondre la culture et son appropriation inégalitaire du fait des conditions sociales : quelle erreur !" H. Pena-Ruiz
"Il vaut mieux qu'un élève sache tenir un balai plutôt qu'il ait été initié à la philosophie: c'est ça le socle commun" un IPR
avatar
BrindIf
Habitué du forum

Re: La déscolarisation volontaire

par BrindIf le Ven 15 Mai 2015 - 23:40
@Sei a écrit:Par ailleurs, je ne sais plus qui (pardon) me demandait si je ne trouvais pas les idées de Senzu complètement manichéennes. En fait, je ne sais pas trop. Il y a un article sur les méchants et les gentils, mais je suis dubitative quant au choix des termes (même s'ils sont revendiqués). Et je reste embêtée parce que je ne saisis pas la part de sociétal et la part d'individuel (je ne suis pas certaine d'être claire) dans le projet, ce qui me fait craindre les échecs prévisibles dont parlait Volubylis sur ceux qui travaillent et ceux qui se reposent, tout ça, mais aussi la récupération par la famille, que j'évoquais plus haut.

Enfin, faut dire que ce genre de projet, penser l'impossible, j'adore. Imaginer tout autre chose que ce qui est, c'est une vraie force, je trouve.
C'était moi. J'apprécie aussi ce genre d'utopie. Je ne vois pas comment les penser sans prendre en compte la dimension humaine, et c'est ce qui me manquait dans cet échange.
Il a répondu à ma remarque d'ailleurs, et réfléchir en terme de rapports de force, du risque de corruption qui va avec tout pouvoir, quelques soient les intentions de ceux qui en usent, me parle bien plus que l'idée des méchants et des gentils, et me parait nettement plus approprié face à des interventions comme celles de liliepingouin.

Je trouve paradoxal que quelqu'un qui cite Alice Miller puisse espérer obtenir une conversation ouverte en y apportant (entre autres, certes) des jugements, un ton catégorique, de la non-écoute.
avatar
Sphinx
Modérateur

Re: La déscolarisation volontaire

par Sphinx le Sam 16 Mai 2015 - 0:36
J'ai encore raté le passage du cirque en ville, on dirait Razz

Bon, l'Abbaye de Thélème, sur le papier, c'est un modèle qui me plaît bien.

Le problème, c'est que dans la vraie vie, je peux construire l'abbaye de Thélème et y admettre comme thélémites des seigneurs bien éduqués et gentes dames (Rabelais n'y faisait pas entrer les bouseux), aka mes potes et que des gens bien, il faut quand même penser que dans l'abbaye de Thélème d'à côté, il y aura mes élèves et leurs parents, et là, je frémis.

Je ne pourrai jamais être anarchiste : il faut trop de foi en l'espèce humaine.

Je trouve aussi curieux l'argument sur la sanctuarisation de l'école. D'accord, ça sert à éviter que des dingues viennent jeter des pétards aux profs - mais aussi et surtout que des gens entrent armés et tuent du monde, ce qui, hélas, arrive ; mais quand je lis notre grand maître qui déplore que n'importe qui ne puisse pas venir parler aux élèves et leur transmettre des choses, je m'imagine avant tout les grands pontes de chez Total envoyant des gens partout pour porter la bonne parole... déjà qu'on a du mal à y échapper...

Elle a bien des défauts, l'école d'aujourd'hui. Oui, conjointement avec les parents elle fabrique des citoyens décérébrés qui, quoi qu'on en ait, ne feront pas les choix politiques les plus rationnels. Oui, elle reproduit et accentue le climat de violence (je ne parle pas des profs, plutôt du fait de lâcher ensemble 500 gamins pour deux surveillants dans une cour de récré façon Sa Majesté des Mouches), oui, elle encourage à la consommation bête et irréfléchie (des tablettes ! toujours plus de tablettes !)

Mais c'est parce que ce n'est pas l'école idéale. Pas d'école du tout, ce serait dix fois pire à mon sens : la majeure partie des enfants laissés dans le noir. Enfin bref, on le sait, l'humanité a déjà essayé. Plein de fois. Quand on laisse les enfants aux gens, ils ne font pas de la coéducation d'égal à égal, ils les envoient trimer pour gagner le pain de la famille.

_________________
An education was a bit like a communicable sexual disease. It made you unsuitable for a lot of jobs and then you had the urge to pass it on. - Terry Pratchett, Hogfather

avatar
Carnyx
Neoprof expérimenté

Re: La déscolarisation volontaire

par Carnyx le Sam 16 Mai 2015 - 9:06
On évoquait la déscolarisation vue du côté américain ici :

http://www.neoprofs.org/t58933-contre-lecole-par-john-taylor-gatto?highlight=gatto

Dans Dumbling us down, Gatto fait les assertions suivantes, explicitant ce que fait l'enseignement public aux enfants qui lui sont confiés:

   Selon Gatto : les enfants deviennent confus. Il leur est présenté un ensemble incohérent d'informations que les enfants doivent mémoriser pour rester à l'école. À part les tests et examens, le programme est semblable à celui de la télévision et remplit tout le temps libre des enfants. Ils écoutent et entendent des choses destinées à être oubliées aussitôt.
   Il leur apprend à accepter leur regroupement par classes.
   Il les rend indifférents.
   Il les rend émotionnellement dépendants.
   Il les rend intellectuellement dépendants.
   Il leur apprend une forme de confiance en soi qui requiert une constante confirmation par des experts, c'est-à-dire une confiance en eux provisoire.
   Il leur fait apparaître clairement qu'ils ne peuvent se cacher car ils sont sans arrêt surveillés

_________________
Of all tyrannies, a tyranny sincerely exercised for the good of its victims may be the most oppressive. It would be better to live under robber barons than under omnipotent moral busybodies. The robber baron’s cruelty may sometimes sleep, his cupidity may at some point be satiated; but those who torment us for our own good will torment us without end for they do so with the approval of their own conscience.
avatar
Luigi_B
Grand Maître

"We don't need no education"

par Luigi_B le Sam 16 Mai 2015 - 9:17
Pour remettre un peu ce beau libertarisme en perspective :


_________________
Avenir latin grec - La Vie moderne : ce qui est moderne peut (aussi) être idiot. Suspect

"Les nouvelles technologies en guerre contre nos enfants"
the educator
Fidèle du forum

Re: La déscolarisation volontaire

par the educator le Sam 16 Mai 2015 - 10:13
Merci de nous faire pleurer. Une petite video de travailleur chinois aussi, histoire qu'on culpablise la prochaine fois qu'on achète un jean? Ou d'un gamin du Sahel, ça va bientôt etre l'heure du repas...
C'est justement parce qu'on n'en est plus là qu'on peut se poser la question de la suite, non?

D'accord, ça sert à éviter que des dingues viennent jeter des pétards aux profs - mais aussi et surtout que des gens entrent armés et tuent du monde, ce qui, hélas, arrive ;
En fait, non, ça n'arrive pas. Enfin si, mais pas plus que dans des endroits complètement ouverts. ET par ailleurs en imaginant un bonhomme animé de ces intentions, penses tu que c'est la menace d'une plainte pour intrusion qui l’arrêtera? Ou un étudiant de 25 ans qui fait le boulot de vigile, pardon d'aed, à la grille? Ces histoire de sanctuarisation de l'ecole pour eviter que l'on nous tue, c'est vraiment jouer a se faire peur. Moi dans mon boulot je passe des longs moments sur le parking du college, dans cette zone de non droit, là, tu sais, tu crois que je vis dangereusement? Pour moi cet argument de la securité est complètement irrecevable.
avatar
Volubilys
Grand sage

Re: La déscolarisation volontaire

par Volubilys le Sam 16 Mai 2015 - 10:43
Sans parler du risque de mort, ça évite quand même que des pédophiles entrent ou des dealer de drogue ou des "grands-frères" qui viennent en expédition punitive ou de se faire insulter trop facilement par des parents...


Dernière édition par Volubilys le Sam 16 Mai 2015 - 11:37, édité 1 fois

_________________
Je vous prie de m'excuser si mes messages contiennent des coquilles, je remercie les personnes qui me les signaleront par mp pour que je puisse les corriger.
avatar
Kapellmeister
Habitué du forum

Re: La déscolarisation volontaire

par Kapellmeister le Sam 16 Mai 2015 - 11:34
Moi, je l'ai trouvée revigorante cette intervention de senzu : en effet, je me m'étais jamais rendu compte que je possédais un si grand pouvoir !!!

Et moi qui croyais que j'étais juste une pauvre poire, et que l'institution et les élèves s'évertuaient à nous faire régulièrement passer pour des khons, je réalise soudain qu'en fait, je suis le GENIE DU MAL ! Mouahahahahahaaaa ! malmaisbien

Sinon, plus sérieusement, quel magnifique spécimen de troll! Ça faisait longtemps que je n'en avais vu un aussi beau sur ce forum.
avatar
Tamerlan
Modérateur

Re: La déscolarisation volontaire

par Tamerlan le Sam 16 Mai 2015 - 11:37
@Kapellmeister a écrit:Moi, je l'ai trouvée revigorante cette intervention de senzu : en effet, je me m'étais jamais rendu compte que je possédais un si grand pouvoir !!!

Et moi qui croyais que j'étais juste une pauvre poire, et que l'institution et les élèves s'évertuaient à nous faire régulièrement passer pour des khons, je réalise soudain qu'en fait, je suis le GENIE DU MAL ! Mouahahahahahaaaa ! malmaisbien

Sinon, plus sérieusement, quel magnifique spécimen de troll! Ça faisait longtemps que je n'en avais vu un aussi beau sur ce forum.

J'ai parcouru longuement son site. Je ne pense pas qu'on puisse parler de troll. Il n'est pas un provocateur dans ce sens là. C'est bien plus profond.
avatar
Volubilys
Grand sage

Re: La déscolarisation volontaire

par Volubilys le Sam 16 Mai 2015 - 11:39
@Tamerlan a écrit:
@Kapellmeister a écrit:Moi, je l'ai trouvée revigorante cette intervention de senzu : en effet, je me m'étais jamais rendu compte que je possédais un si grand pouvoir !!!

Et moi qui croyais que j'étais juste une pauvre poire, et que l'institution et les élèves s'évertuaient à nous faire régulièrement passer pour des khons, je réalise soudain qu'en fait, je suis le GENIE DU MAL ! Mouahahahahahaaaa ! malmaisbien

Sinon, plus sérieusement, quel magnifique spécimen de troll! Ça faisait longtemps que je n'en avais vu un aussi beau sur ce forum.

J'ai parcouru longuement son site. Je ne pense pas qu'on puisse parler de troll. Il n'est pas un provocateur dans ce sens là. C'est bien plus profond.
C'est un anarchiste, pas un troll. Il pense sérieusement ce qu'il raconte, agresse les gens IRL...

_________________
Je vous prie de m'excuser si mes messages contiennent des coquilles, je remercie les personnes qui me les signaleront par mp pour que je puisse les corriger.
avatar
Kapellmeister
Habitué du forum

Re: La déscolarisation volontaire

par Kapellmeister le Sam 16 Mai 2015 - 11:42
@Volubilys a écrit:
@Tamerlan a écrit:
@Kapellmeister a écrit:Moi, je l'ai trouvée revigorante cette intervention de senzu : en effet, je me m'étais jamais rendu compte que je possédais un si grand pouvoir !!!

Et moi qui croyais que j'étais juste une pauvre poire, et que l'institution et les élèves s'évertuaient à nous faire régulièrement passer pour des khons, je réalise soudain qu'en fait, je suis le GENIE DU MAL ! Mouahahahahahaaaa ! malmaisbien

Sinon, plus sérieusement, quel magnifique spécimen de troll! Ça faisait longtemps que je n'en avais vu un aussi beau sur ce forum.

J'ai parcouru longuement son site. Je ne pense pas qu'on puisse parler de troll. Il n'est pas un provocateur dans ce sens là. C'est bien plus profond.
C'est un anarchiste, pas un troll. Il pense sérieusement ce qu'il raconte, agresse les gens IRL...
J'ai des copains anarchistes qui n'ont jamais tenu des propos aussi délirants. Je pense, pour ma part, qu'il a une petite araignée qui se balade au plafond.
avatar
Tamerlan
Modérateur

Re: La déscolarisation volontaire

par Tamerlan le Sam 16 Mai 2015 - 11:43
@Kapellmeister a écrit:
@Volubilys a écrit:
@Tamerlan a écrit:

J'ai parcouru longuement son site. Je ne pense pas qu'on puisse parler de troll. Il n'est pas un provocateur dans ce sens là. C'est bien plus profond.
C'est un anarchiste, pas un troll. Il pense sérieusement ce qu'il raconte, agresse les gens IRL...
J'ai des copains anarchistes qui n'ont jamais tenu des propos aussi délirants. Je pense, pour ma part, qu'il a une petite araignée qui se balade au plafond.

Aussi.
avatar
Volubilys
Grand sage

Re: La déscolarisation volontaire

par Volubilys le Sam 16 Mai 2015 - 11:49
Il existe toute sorte d'anarchisme, des comme lui, j'en connais d'autre.

_________________
Je vous prie de m'excuser si mes messages contiennent des coquilles, je remercie les personnes qui me les signaleront par mp pour que je puisse les corriger.
avatar
Kapellmeister
Habitué du forum

Re: La déscolarisation volontaire

par Kapellmeister le Sam 16 Mai 2015 - 11:51
@Volubilys a écrit:Il existe toute sorte d'anarchisme, des comme lui, j'en connais d'autre.

Moi aussi : ceux qui ont l'araignée qui se balade.
avatar
Volubilys
Grand sage

Re: La déscolarisation volontaire

par Volubilys le Sam 16 Mai 2015 - 11:59
On en trouve beaucoup chez les bobo-retour-à-la-terre et les bobo-zadiste.

_________________
Je vous prie de m'excuser si mes messages contiennent des coquilles, je remercie les personnes qui me les signaleront par mp pour que je puisse les corriger.
avatar
Sphinx
Modérateur

Re: La déscolarisation volontaire

par Sphinx le Sam 16 Mai 2015 - 14:08
@the educator a écrit:Merci de nous faire pleurer. Une petite video de travailleur chinois aussi, histoire qu'on culpablise la prochaine fois qu'on achète un jean? Ou d'un gamin du Sahel, ça va bientôt etre l'heure du repas...
C'est justement parce qu'on n'en est plus là qu'on peut se poser la question de la suite, non?

D'accord, ça sert à éviter que des dingues viennent jeter des pétards aux profs - mais aussi et surtout que des gens entrent armés et tuent du monde, ce qui, hélas, arrive ;
En fait, non, ça n'arrive pas. Enfin si, mais pas plus que dans des endroits complètement ouverts. ET par ailleurs en imaginant un bonhomme animé de ces intentions, penses tu que c'est la menace d'une plainte pour intrusion qui l’arrêtera? Ou un étudiant de 25 ans qui fait le boulot de vigile, pardon d'aed, à la grille? Ces histoire de sanctuarisation de l'ecole pour eviter que l'on nous tue, c'est vraiment jouer a se faire peur. Moi dans mon boulot je passe des longs moments sur le parking du college, dans cette zone de non droit, là, tu sais, tu crois que je vis dangereusement? Pour moi cet argument de la securité est complètement irrecevable.

Je trouve ton ton drôlement agressif, sais-tu. J'aimerais savoir pourquoi, je ne crois pas t'avoir insulté. Chez moi, le parking du collège s'ouvre avec un bip, et le portail pour piétons, en dehors des plages horaires où les surveillants font entrer les gamins (et personne d'autre), s'ouvre sur interphone par la loge de la concierge qui est à plusieurs mètres à l'intérieur. Je ne dis pas que ça arrêterait n'importe quel branque armé d'un fusil, mais oui, ça arrête du monde pas forcément bienveillant. Dans le doute, j'aime autant ne pas voir n'importe quel pékin se balader dans la cour. Tu ne te fais peut-être pas racketter sur le parking de ton collège, ou fourguer de la coke, mais peut-être que les mouflets de 6e, eux, ne seraient pas si en sécurité.

_________________
An education was a bit like a communicable sexual disease. It made you unsuitable for a lot of jobs and then you had the urge to pass it on. - Terry Pratchett, Hogfather

Contenu sponsorisé

Re: La déscolarisation volontaire

par Contenu sponsorisé
Voir le sujet précédentRevenir en hautVoir le sujet suivant
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum