Concours réservés : 53% des postes n'ont pas été pourvus !

Page 3 sur 6 Précédent  1, 2, 3, 4, 5, 6  Suivant

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Re: Concours réservés : 53% des postes n'ont pas été pourvus !

Message par Ascagne le Dim 10 Mai 2015 - 2:32

Je ne vois pas trop, moi non plus, à quels pièges tu fais allusion, philophilophilo, mais je n'ai lu que des rapports d'agrégation en lettres classiques, modernes et grammaire (et, par curiosité, des rapports du CAPES, que je n'ai pas passé) et mon expérience se limite évidemment à ma section d'agrég. Je trouve au contraire que des parties de rapport peuvent parfois décourager certains agrégatifs, considérant la tâche trop ardue.


@Audrey a écrit:Je veux juste dire que le concours est la seule barrière jugeant, à un moment, de la compétence disciplinaire.

On pourrait rebondir sur ton propos, Audrey, et se pencher sur la question de la valeur des diplômes, dans ce contexte...

Ascagne
Habitué du forum


Revenir en haut Aller en bas

Re: Concours réservés : 53% des postes n'ont pas été pourvus !

Message par David30 le Dim 10 Mai 2015 - 6:06

Savez vous qu'il existe l'agrégation sur liste d'aptitude. Dans mon établissement, j'ai un collègue qui a obtenu ce titre. Est ce que cela vous gène comme démarche ? En fait, cette mesure  consiste à récompenser les certifiés les plus méritants.

Apparemment, l'institution est capable de titulariser sur un grade un agent qui n'arrive pas à réussir le concours, pourquoi ne le ferait il pas avec les contractuels ? Pas la même chose me direz vous ? Je ne le crois pas, pour moi c'est identique, un contractuel qui aligne les années d'ancienneté devrait être titularisé.

David30
Niveau 9


Revenir en haut Aller en bas

Re: Concours réservés : 53% des postes n'ont pas été pourvus !

Message par CatLea le Dim 10 Mai 2015 - 6:13

@tit871 a écrit:comment tes collègues savaient que tu étais ancienne contractuelle? Perso j'ai jamais vu des collègues qui se souciaient du type de concours passé pour juger.

Je l'ai dit car je n'avais, au début, tout du moins, pas honte de mon parcours. Je l'ai très vite regretté.
Pour répondre à Cripure, il m'a fallu géré une crise conjugale importante, puis un divorce, autant de choses qui m'ont empêché de bosser efficacement le concours. Concours que j'ai fini par avoir, tout en bossant à temps plein, avec des heures supp, dès que j'ai eu enfin l'esprit tranquille. Cela m'a pris 4 ans en tout mais ça n'est pas parce qu'il m'a fallu plus de temps que je n'en suis pas moins compétente.

CatLea
Oracle


Revenir en haut Aller en bas

Re: Concours réservés : 53% des postes n'ont pas été pourvus !

Message par InvitéPPP le Dim 10 Mai 2015 - 6:46

Il y a plein de choses justes et vraies dans les critiques qui sont adressées à mon message, mais je n'ai pas le temps de répondre malheureusement ... Dès que possible, j'essayerai ...

InvitéPPP
Niveau 8


Revenir en haut Aller en bas

Re: Concours réservés : 53% des postes n'ont pas été pourvus !

Message par Mr le Dim 10 Mai 2015 - 7:34

Pour approfondir un précédent message, a-t-on des statistiques sur l'origine sociale des contractuels ?

Mr
Habitué du forum


Revenir en haut Aller en bas

Re: Concours réservés : 53% des postes n'ont pas été pourvus !

Message par Clodoald le Dim 10 Mai 2015 - 7:37

Leperenoelnoir a écrit:Pour approfondir un précédent message, a-t-on des statistiques sur l'origine sociale des contractuels ?

Après l'affaire de Béziers, on pourrait continuer avec des statistiques sur les origines ethniques de ces contractuels et sur leur religion supposée à partir de leur prénom.


Dernière édition par Clodoald le Dim 10 Mai 2015 - 8:01, édité 1 fois

Clodoald
Érudit


Revenir en haut Aller en bas

Re: Concours réservés : 53% des postes n'ont pas été pourvus !

Message par amalricu le Dim 10 Mai 2015 - 7:41

@Anaxagore a écrit:
@David30 a écrit:
@Audrey a écrit:Ben si on doit titulariser en masse les non titulaires... au secours. Rares sont ceux qui aujourd'hui tiennent la route, vraiment.

J'ai une collègue non titulaire qui remplace un agrégé, et je peux te dire qu'il n'y a pas photo. Un concours n'a jamais rendu compétent, c'est simplement un passeport pour être titulaire.

Moi aussi je vais t'en raconter une.

C'est l'histoire d'un collège Ambition réussite, APV prévention violence, plan illettrisme...

L'équipe de math était composée de deux agrégés, un certifié bi-admissible, un certifié docteur. La boutique a fonctionné toute l'année.

L'équipe a changé avec des gens moins qualifiés: 30 professeurs en 3 ans se sont succédé sur les quatre postes tellement cela fonctionnait à merveille.

So what?


Quand on est bien payé avec un traitement généreux, on reste fidèle au poste....

Quad on est payé au lance pierre avec des accidents de paiements, on s'accroche moins....

amalricu
Habitué du forum


Revenir en haut Aller en bas

Re: Concours réservés : 53% des postes n'ont pas été pourvus !

Message par roxanne le Dim 10 Mai 2015 - 7:52

@David30 a écrit:
@Audrey a écrit:Ben si on doit titulariser en masse les non titulaires... au secours. Rares sont ceux qui aujourd'hui tiennent la route, vraiment.

J'ai une collègue non titulaire qui remplace un agrégé, et je peux te dire qu'il n'y a pas photo. Un concours n'a jamais rendu compétent, c'est simplement un passeport pour être titulaire.
Mais qui a parlé de titulariser en masse? heu
Et la phrase e gras est quand même blessante pour une bonne partie des non-titulaires qui fait son boulot correctement. Après, on aura tous l'exemple et le contre-exemple c'est sûr.

roxanne
Enchanteur


Revenir en haut Aller en bas

Re: Concours réservés : 53% des postes n'ont pas été pourvus !

Message par roxanne le Dim 10 Mai 2015 - 7:57

Dalathée2 a écrit:Cela étant, la politique actuelle relève de l'hypocrisie la plus totale. La pénurie d'enseignants est telle que nombreux sont les candidats recalés au CAPES (externe, interne ou réservé ; à qui l'on dit donc, en substance, qu'ils n'ont pas le niveau pour être enseignants), et que l'on renvoie pourtant aussi sec devant les élèves.
Ca a touours existé et j'en parle en connaissance de cause étant entrée par la toute petite porte : vacataire! Puis, j'ai fait mon chemin de croix : contractuel, concours interne, stagiaire en situation et bien-sûr mes 10 ans de TZR. Parfois, on n'a pas le concours parce qu'on le prépare mal, qu'on bosse en même temps, donc à un moment donné, sur un sujet on bloque ce qui ne préjuge pas d'une incapacité totale non plus. Bon nombre de profs ont commencé comme ça et pas les pires.

roxanne
Enchanteur


Revenir en haut Aller en bas

Re: Concours réservés : 53% des postes n'ont pas été pourvus !

Message par CatLea le Dim 10 Mai 2015 - 8:00

De plus, quand je lis que ça n'est pas parce qu'on a un bon retour du CDE, de l'IPR et des parents qu'on est compétent, je me pose des questions :
- Qui doit alors évaluer les contractuels? Les collègues? Quand on voit (et lit ici) le mépris de certains titulaires vis à vis des contractuels, on se pose la question du bien fondé et de l'impartialité d'une telle évaluation!
- Dans ce cas, il faut aussi remettre en question le procédé d'évaluation pour la titularisation des stagiaires, basée sur l'avis du CDE et de l'IPR, et remettre aussi en question l'évaluation administrative et pédagogique des titulaires.
Quant à aller chercher l'origine sociale... Non mais c'est quoi cette chasse aux sorcières?

CatLea
Oracle


Revenir en haut Aller en bas

Re: Concours réservés : 53% des postes n'ont pas été pourvus !

Message par Mr le Dim 10 Mai 2015 - 8:12

Hé, on se calme. Un message précédent supposait que les contractuels ont de moins bonnes origines sociales, les obligeant à travailler en étudiant et par là même réduisant leurs chances aux concours. Je voulais savoir s'il y avait des données complémentaires sur le sujet. Rien de plus.

Mr
Habitué du forum


Revenir en haut Aller en bas

Re: Concours réservés : 53% des postes n'ont pas été pourvus !

Message par Mr le Dim 10 Mai 2015 - 8:12

Bon je vous sens tous remontés sur le sujet, alors :


Mr
Habitué du forum


Revenir en haut Aller en bas

Re: Concours réservés : 53% des postes n'ont pas été pourvus !

Message par CatLea le Dim 10 Mai 2015 - 8:17

Désolée, le sujet est un peu sensible en ce qui me concerne. Je pense que certains collègues ne s'en rendent pas compte mais cette attitude hautaine vis à vis des contractuels blesse et laisse des traces.
En ce qui me concerne, j'ai suivi des études jusqu'au DEA (à l'époque), puis, je me suis mise en retrait professionnellement au moment de mon mariage. Quand j'ai voulu l'y remettre, ce fut dur : il a fallu reprendre des notions laissées de côté plus d'un an, gérer une grosse crise de couple, puis un divorce. C'est seulement une fois tout cela passé que j'ai pu bosser efficacement et décrocher le concours.

CatLea
Oracle


Revenir en haut Aller en bas

Re: Concours réservés : 53% des postes n'ont pas été pourvus !

Message par Mr le Dim 10 Mai 2015 - 8:20

T'inquiètes, pas d'offense. Chacun fait ce qu'il peut avec ce que la vie lui donne. Moi, je suis chatouilleux sur la question des TZR.

Mr
Habitué du forum


Revenir en haut Aller en bas

Re: Concours réservés : 53% des postes n'ont pas été pourvus !

Message par CatLea le Dim 10 Mai 2015 - 8:21

Oui, je suis d'accord. C'est pour cela que je trouve ridicule et gratuitement méchants certains commentaires sur les contractuels. On fait ce qu'on peut avec ce qu'on a.

CatLea
Oracle


Revenir en haut Aller en bas

Re: Concours réservés : 53% des postes n'ont pas été pourvus !

Message par skindiver le Dim 10 Mai 2015 - 8:21

Je pense mais c'est à confirmer que les contractuels pour beaucoup ont eu une expérience professionnelle autre avant et qu'ils se sont lancés dans l'enseignement ensuite d'où la plus grande difficulté de se replonger dans les concours qu'un étudiant tout droit sorti de master.

skindiver
Fidèle du forum


Revenir en haut Aller en bas

Re: Concours réservés : 53% des postes n'ont pas été pourvus !

Message par roxanne le Dim 10 Mai 2015 - 8:30

Pour ma part, j'avais déjà pris un peu de retard dans mes études, j'ai eu l'opportunité de faire un remplacement, et puis voilà ça s'est enchaîné. Mais j'ai toujours su que ce serait provisoire, que je ne devais pas m'installer dans ça. D'ailleurs j'ai toujours passé les concours et ds que j'ai pu j'ai passé l'interne. C'est vrai que je suis parfois étonnée de voir des contractuels enchaîner les années sans passer de concours.

roxanne
Enchanteur


Revenir en haut Aller en bas

Re: Concours réservés : 53% des postes n'ont pas été pourvus !

Message par CatLea le Dim 10 Mai 2015 - 8:33

Un peu comme toi Roxanne. J'ai commencé comme vacataire car marre d'être au chômage à tourner en rond à la maison. Mais dès que j'ai vu que ça me plaisait, j'ai travaillé et passé le CAPET, sous toutes les formes possibles (externe, interne, réservé).

CatLea
Oracle


Revenir en haut Aller en bas

Re: Concours réservés : 53% des postes n'ont pas été pourvus !

Message par Tazon le Dim 10 Mai 2015 - 8:35

@CatLea a écrit:De plus, quand je lis que ça n'est pas parce qu'on a un bon retour du CDE, de l'IPR et des parents qu'on est compétent, je me pose des questions :
- Qui doit alors évaluer les contractuels? Les collègues? Quand on voit (et lit ici) le mépris de certains titulaires vis à vis des contractuels, on se pose la question du bien fondé et de l'impartialité d'une telle évaluation!
- Dans ce cas, il faut aussi remettre en question le procédé d'évaluation pour la titularisation des stagiaires, basée sur l'avis du CDE et de l'IPR, et remettre aussi en question l'évaluation administrative et pédagogique des titulaires.
Je ne sais pas qui doit évaluer les profs, ni comment c'est vraiment une question difficile, il y a tellement peu de critères objectifs à part l'assiduité. Par contre, oui, les procédés d'évaluation actuels sont pourris, je le pense, et sont fait pour obtenir des employés aux ordres. c'est vivable uniquement parce que nous ne voyons nos inspecteurs que tous les trente six du mois. Lorsque je compare avec les collègues du primaire qui les ont tout le temps sur le dos je me juge bien heureuse, c'est d'ailleurs une des raisons pour lesquelles l'enseignement va si mal au primaire, encore plus que dans le secondaire, ils ne peuvent échapper  à aucune marotte débilitante. C'est pourquoi l'ancienneté pure est à mon avis la moins mauvaise façon de faire progresser les gens.

Pourquoi suggérer qu'on puisse être évalué par ses collègues? Quelqu'un a-t-il proposé cela? Cela poserait évidemment plein de nouveaux problèmes et serait tout aussi mauvais.

 Je n'ai aucun mépris pour mes collègues contractuels,je pourrais aussi caricaturer certaines positions exprimées ici en disant que les contractuels ne veulent pas être évalués sur le disciplinaire, c'est ce qu'il semble être un peu dit dans quelques messages, puisqu'il suffirait de plaire à son chef, aux parents et à l'inspecteur du moment, aucun des trois ne vérifie les connaissances, l'inspecteur un tout petit peu, mais quelqu'un qui maîtrise le programme de sixième peut-il être titularisé et aller ensuite au lycée sans avoir été testé sur ses connaissances? Il faudrait un système comme des congés formation en nombre et faciles à obtenir pour les non titulaires pour les passer ces concours, en reconnaissance d'avoir bien dépanné le ministère en ayant servi de bouche trous précaires et corvéables.

Tazon
Niveau 9


Revenir en haut Aller en bas

Re: Concours réservés : 53% des postes n'ont pas été pourvus !

Message par CatLea le Dim 10 Mai 2015 - 8:42

Si je suggérais l'évaluation par les collègues, c'était pour expliquer, justement, que ça serait tout aussi mauvais. En ce qui me concerne, à chaque inspection (rare effectivement), mon IPR me parlait du contenu disciplinaire de la séance évaluée en plus de la validité pédagogique. Il y a donc validation du niveau disciplinaire dans ce cas et ça devrait toujours en être ainsi, on devrait être évalués et sur le contenu disciplinaire et sur le volet pédagogique d'une séance vue par un inspecteur. Je ne refuse absolument pas cette validation disciplinaire. De toutes façons, ne nous leurrons pas, les élèves repèrent de suite un collègue qui ne maîtrise pas sa discipline.

CatLea
Oracle


Revenir en haut Aller en bas

Re: Concours réservés : 53% des postes n'ont pas été pourvus !

Message par the educator le Dim 10 Mai 2015 - 9:47

oui enfin quand on se casse le *** pour préparer et réussir un concours c'est pas pour titulariser ceux qui n'ont pas fait l'effort ou n'ont pas réussi comme le préconise un/des syndicats.
Sans parler de titularisation en masse, le fait de faire passer des collègues qui font leurs preuves dans les classes AVANT (les derniers admissibles) au concours serait une vraie preuve d'intelligence du système. Les concours doivent rester un mode de recrutement, et le recrutement de fonctionnaires à suffisamment d'enjeux pour que ce ne soit pas une tombola ou l'on récompense des étudiants pour leur bon boulot en classe.
Actuellement, les concours ont les deux travers: la plupart laissent passer des candidats dont on peut s'interroger sur le niveau ET/OU dont on n'a aucune idée de l'efficacité en classe N+5

Le recrutement "interne" présente un avantage: on connait la personne en face, on peut avoir du recul sur son travail et ses compétences. Certes cela privilégie des gens qui "plaisent" au système, mais d'une part quel système un peu sensé recruterait des gens qui travaillent contre lui (qu'il soit bon ou mauvais, c'est pas la question: si l'EN voulait se prémunir de la caporalisation, c'est au niveau de la promotion hierarchique qu'il faudrait qu'elle se pose la question, pas au niveau de la base), et d'autre part, même si les profils sont très différents, les oraux de concours posent aussi ce problème de "conformité".

the educator
Fidèle du forum


Revenir en haut Aller en bas

Re: Concours réservés : 53% des postes n'ont pas été pourvus !

Message par gregwb le Dim 10 Mai 2015 - 10:34

C'est tout à fait normal que tous les postes ne soient pas pourvus au capes réservé. C'est dû aux conditions d'accès et à la forme même de ce concours.
Le nombre d'éligible à ce concours à été fixé lors de la première session et presque personne n'a pu se rajouter à la liste des éligibles.
En résumant : il fallait être en poste en 2011 et avoir une certaine ancienneté avant 2011, la plupart étaient d'ailleurs en CDI au moment du premier concours.
Lors de sa création, ce concours avait clairement une durée limitée (le dernier en 2016).
Chaque année, il y a donc de moins en moins de candidats potentiels.
Il y a ceux qui refusent de passer le concours pour des raisons qui leur sont propres, ceux qui sont contents de leurs CDI, ceux qui ne se donnent pas les moyens de le passer, ceux qui sont passé par l'interne voire l'externe, ceux qui ont choisi une autre voie professionnelle, etc ...
Certains candidats ont encore le statut de maître-auxiliaire et il y a un nombre non négligeable de quinquagénaires (en histoire, le plus âgé des candidats avait 62 ans).
Comme je suis passé par ce concours, je connais la plupart des candidats de mon académie et presque tous ceux qui voulaient vraiment l'avoir l'ont eu. Forcement, il reste aussi quelques uns aux compétences plus douteuses (j'en connais un qui est éligible mais qui n'est plus rappelé par le rectorat par exemple). Je croise quand même les doigts pour quelques uns qui ne l'ont pas eu et qui le mérite largement.

Dans 10 ans, nous aurons encore un nouveau stock de non-titulaire qu'il faudra aussi titulariser ou aider à titulariser et un nouveau concours verra le jour (loi Sapin en 2001, la loi Sauvadet ...)

En 2016, le réservé doit disparaître (à moins d'une prolongation), les éligibles doivent donc se presser pour l'avoir.

gregwb
Niveau 5


Revenir en haut Aller en bas

Re: Concours réservés : 53% des postes n'ont pas été pourvus !

Message par Tazon le Dim 10 Mai 2015 - 11:28

@the educator a écrit:
oui enfin quand on se casse le *** pour préparer et réussir un concours c'est pas pour titulariser ceux qui n'ont pas fait l'effort ou n'ont pas réussi comme le préconise un/des syndicats.
Sans parler de titularisation en masse, le fait de faire passer des collègues qui font leurs preuves dans les classes AVANT (les derniers admissibles) au concours serait une vraie preuve d'intelligence du système.comprends pas, les derniers admissibles passeraient après les non-titulaires qui ont fait leurs preuves? Les concours doivent rester un mode de recrutement, et le recrutement de fonctionnaires à suffisamment d'enjeux pour que ce ne soit pas une tombola ou l'on récompense des étudiants pour leur bon boulot en classe.tu veux parler des ceux qui bachotent pour avoir leur concours, ou au contraire ceux qui ont été évalué positivement pour leur travail de classe? Pourquoi une tombola, les deux façons que je viens de décrire sont complètement définies.
Actuellement, les concours ont les deux travers: la plupart laissent passer des candidats dont on peut s'interroger sur le niveau ET passer un concours avec des épreuves disciplinaire est tout de même la meilleure façon de tester le niveau des candidats /OU dont on n'a aucune idée de l'efficacité en classe N+5 (c'est quoi N? l'année? pourquoi +5?)

Le recrutement "interne" présente un avantage: on connait la personne en face, on peut avoir du recul sur son travail et ses compétencesnon, pas sur ses compétences disciplinaires, il faudrait l'observer bien plus longtemps, et de toute façon pour avoir du recul sur ce que l'on enseigne, il faut un niveau bien plus élevé que celui à observer en classe.. Certes cela privilégie des gens qui "plaisent" au système, mais d'une part quel système un peu sensé recruterait des gens qui travaillent contre lui (qu'il soit bon ou mauvais, c'est pas la question: si l'EN voulait se prémunir de la caporalisation, c'est au niveau de la promotion hierarchique qu'il faudrait qu'elle se pose la question, pas au niveau de la base), et d'autre part, même si les profils sont très différents, les oraux de concours posent aussi ce problème de "conformité"Non, pas dans la mesure ou ces concours sont encore disciplinaires, l'oral du capes ou de l'agreg porte entièrement la-dessus, les cours que l'on doit proposer sont à mille lieux de ce qui se fait en classe, j'imagine la tête d'un jury si on lui proposait un contenu aussi indigent (quantité) et simpliste que ce qu'on arrive à faire en une heure, puisqu'il faut tenir compte du retour des élèves, que nous n'avons pas sous la main lors des oraux.

Tazon
Niveau 9


Revenir en haut Aller en bas

Re: Concours réservés : 53% des postes n'ont pas été pourvus !

Message par Daphné le Dim 10 Mai 2015 - 11:39

@roxanne a écrit:Pour ma part, j'avais déjà pris un peu de retard dans mes études, j'ai eu l'opportunité de faire un remplacement, et puis voilà ça s'est enchaîné. Mais j'ai toujours su que ce serait provisoire, que je ne devais pas m'installer dans ça. D'ailleurs j'ai toujours passé les concours et ds que j'ai pu  j'ai passé l'interne. C'est vrai que je suis parfois étonnée de voir des contractuels enchaîner les années sans passer de concours.
Il y en a qui ne veulent pas passer le concours pour ne pas devoir muter, tout simplement.
Des mamans qui ont régulièrement des heures de cours proches de chez elles - pas forcément 18 h d'ailleurs -  mais qui savent que si elles doivent passer au mouvement elles vont devoir partir, parfois loin et longtemps selon les disciplines.
Après c'est un choix.

Daphné
Demi-dieu


Revenir en haut Aller en bas

Re: Concours réservés : 53% des postes n'ont pas été pourvus !

Message par CatLea le Dim 10 Mai 2015 - 11:49

En tout cas, quels que soient les choix ou événements de vie qui ont fait qu'un collègue ait été contractuel un certain temps et finisse par être titularisé par le biais du réservé, il serait bien que certains collègues arrêtent de prendre ces personnes de haut comme si elles avaient usurpé leur titularisation et donc leur place. Ce concours est un moyen comme un autre de rentrer définitivement dans l'EN. Ca reste un concours! Les personnes qui ont donc été reçues doivent être considérées de la même façon que quelqu'un qui valide son concours externe ou interne, pas comme des sous-profs ayant juste eu du bol ou je ne sais quoi d'autre.

CatLea
Oracle


Revenir en haut Aller en bas

Re: Concours réservés : 53% des postes n'ont pas été pourvus !

Message par e-Wanderer le Dim 10 Mai 2015 - 15:59

@Daphné a écrit:
Il y en a qui ne veulent pas passer le concours pour ne pas devoir muter, tout simplement.
Des mamans qui ont régulièrement des heures de cours proches de chez elles - pas forcément 18 h d'ailleurs -  mais qui savent que si elles doivent passer au mouvement elles vont devoir partir, parfois loin et longtemps selon les disciplines.
Après c'est un choix.
Pas forcément des mamans, d'ailleurs. Mon amie, du temps où elle enseignait, avait fait le choix de ne pas passer les concours : elle assurait des remplacements dans le privé, avec beaucoup de liberté. Quand un établissement ne lui plaisait pas (ambiance, temps de trajet…), elle disait carrément qu'il fallait trouver quelqu'un d'autre et n'y restait pas. Comme les besoins étaient importants dans sa spécialité, elle pouvait se permettre de faire la difficile : on la rappelait quand même. Certes, elle gagnait un peu moins que si elle avait passé le CAPES, mais au moins elle a toujours gardé sa liberté. En région parisienne, c'est un très gros avantage ! Jusqu'au moment où elle en a eu assez, effectivement, d'être mal considérée et mal payée : elle a aujourd'hui complètement changé de voie.

e-Wanderer
Expert


Revenir en haut Aller en bas

Page 3 sur 6 Précédent  1, 2, 3, 4, 5, 6  Suivant

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut


 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum