Partagez
Voir le sujet précédentAller en basVoir le sujet suivant
avatar
Singing in The Rain
Fidèle du forum

Bibliothèque Médicis sur la réforme du collège : Jean-Pierre Elkabbach bien agacé par les pro-reforme...

par Singing in The Rain le Dim 10 Mai 2015 - 19:50
[url=[/url]

Avec :
- Marie-Christine BLANDIN, Sénatrice du Nord, Membre de la Commission de la culture, de l’éducation et de la communication du Sénat
- Luc CHATEL, Député de la Haute-Marne, Ministre de l’Education nationale de 2009 à 2012
- Michel LUSSAULT, Président du Conseil supérieur des programmes. Professeur à l’ENS de Lyon.
- Patrice GUENIFFEY, Historien, Directeur d’études à l’EHESS
- François MARTIN, Enseignant dans un collège en zone d’éducation prioritaire à Noisy-le-Grand, Vice-Président de la Cnarela (Coordination Nationale des Associations Régionales des Enseignants de Langues Anciennes)
avatar
Ilse
Expert

Re: Bibliothèque Médicis sur la réforme du collège : Jean-Pierre Elkabbach bien agacé par les pro-reforme...

par Ilse le Dim 10 Mai 2015 - 21:10
A partir de 13' : le latin par le vice-président de Cnarela
A partir de 20' : les EPI prennent sur les heures disciplinaires (histoire, français) pour 20% du temps scolaire par Patrice Gueniffey
A partir de 24' : Chatel contre l'interdisciplinarité => pas au collège où on doit renforcer les bases
A partir de 26' : les programmes d'histoire
A partir de 39'20 : sur le CSP et la consultation sur les programmes
A partir de 42' : sur le latin et le grec qui disparaissent
A partir : Chatel sur les priorités : la maitrise de la langue
A partir de 49' : ce que Lussault pourrait changer => réfléchir sur : le cycle 2 et 3 en français ; les maths en cycle ? ; la chronologie et peut-tre les lettres classiques
A partir de 51'40 : le latin de nouveau
A partir de 53' : nouveaux programmes en septembre (après résultats de la consultation)
A partir de 55' : encore plus d'inégalités ; latin (EPI civi et option de langue)





User19866
Expert spécialisé

Re: Bibliothèque Médicis sur la réforme du collège : Jean-Pierre Elkabbach bien agacé par les pro-reforme...

par User19866 le Dim 10 Mai 2015 - 21:25
Marie-Christine BLANDIN a écrit:Dans ces temps interdisciplinaires, parler de Galilée en culture scientifique, avec l'enseignant d'histoire et avec l'enseignant de mathématiques pour les chiffres romains ne spolie pas les disciplines mais les fait travailler ensemble et donne à l'élève soudain une cohérence des savoirs.
Mais elle se rend compte de ce qu'elle dit ? On m'explique le rapport entre Galilée et les chiffres romains ? Et personne pour la reprendre ? Et personne pour lui expliquer la place relative de ces items dans les programmes des trois disciplines ? Parce que six semaines d'EPI sur Galilée, merci bien. Et personne pour s'émouvoir de cette démarche consistant à prendre sur les heures disciplinaires pour mettre en place un tel bazar vide ? Et personne pour lui dire qu'on n'a pas besoin d'interdisciplinarité pour étudier Galilée d'une part et les chiffres romains d'autre part ? furieux
avatar
Olympias
Prophète

Re: Bibliothèque Médicis sur la réforme du collège : Jean-Pierre Elkabbach bien agacé par les pro-reforme...

par Olympias le Dim 10 Mai 2015 - 22:01
Dalathée2 a écrit:
Marie-Christine BLANDIN a écrit:Dans ces temps interdisciplinaires, parler de Galilée en culture scientifique, avec l'enseignant d'histoire et avec l'enseignant de mathématiques pour les chiffres romains ne spolie pas les disciplines mais les fait travailler ensemble et donne à l'élève soudain une cohérence des savoirs.
Mais elle se rend compte de ce qu'elle dit ? On m'explique le rapport entre Galilée et les chiffres romains ? Et personne pour la reprendre ? Et personne pour lui expliquer la place relative de ces items dans les programmes des trois disciplines ? Parce que six semaines d'EPI sur Galilée, merci bien. Et personne pour s'émouvoir de cette démarche consistant à prendre sur les heures disciplinaires pour mettre en place un tel bazar vide ? Et personne pour lui dire qu'on n'a pas besoin d'interdisciplinarité pour étudier Galilée d'une part et les chiffres romains d'autre part ? furieux
C'est affligeant.
avatar
Gryphe
Médiateur

Re: Bibliothèque Médicis sur la réforme du collège : Jean-Pierre Elkabbach bien agacé par les pro-reforme...

par Gryphe le Dim 10 Mai 2015 - 22:08
Pour les chiffres romains, je ne sais pas trop quand c'est censé être étudié, mais je me souviens de mes cours en banlieue... Mes élèves de cinquième m'avaient presque suppliée de faire un cours là-dessus tellement ils étaient perdus.
Le cours en question avait duré... trois heures (!!!) au vu de l'étendue du désastre...
(Mais ils avaient adoré. Very Happy )
avatar
JPhMM
Demi-dieu

Re: Bibliothèque Médicis sur la réforme du collège : Jean-Pierre Elkabbach bien agacé par les pro-reforme...

par JPhMM le Dim 10 Mai 2015 - 22:09
Dalathée2 a écrit:
Marie-Christine BLANDIN a écrit:Dans ces temps interdisciplinaires, parler de Galilée en culture scientifique, avec l'enseignant d'histoire et avec l'enseignant de mathématiques pour les chiffres romains ne spolie pas les disciplines mais les fait travailler ensemble et donne à l'élève soudain une cohérence des savoirs.
Mais elle se rend compte de ce qu'elle dit ? On m'explique le rapport entre Galilée et les chiffres romains ? Et personne pour la reprendre ? Et personne pour lui expliquer la place relative de ces items dans les programmes des trois disciplines ? Parce que six semaines d'EPI sur Galilée, merci bien. Et personne pour s'émouvoir de cette démarche consistant à prendre sur les heures disciplinaires pour mettre en place un tel bazar vide ? Et personne pour lui dire qu'on n'a pas besoin d'interdisciplinarité pour étudier Galilée d'une part et les chiffres romains d'autre part ? furieux
Il est bien connu que les professeurs de mathématiques n'abordent jamais les chiffres romains, puisqu'ils ne font pas d’interdisciplinarité.

_________________
Labyrinthe où l'admiration des ignorants et des idiots qui prennent pour savoir profond tout ce qu'ils n'entendent pas, les a retenus, bon gré malgré qu'ils en eussent. D'ailleurs, il n'y a point de meilleur moyen pour mettre en vogue ou pour défendre des doctrines étranges et absurdes, que de les munir d'une légion de mots obscurs, douteux , et indéterminés. Ce qui pourtant rend ces retraites bien plus semblables à des cavernes de brigands ou à des tanières de renards qu'à des forteresses de généreux guerriers. Que s'il est malaisé d'en chasser ceux qui s'y réfugient, ce n'est pas à cause de la force de ces lieux-là, mais à cause des ronces, des épines et de l'obscurité des buissons dont ils sont environnés. Car la fausseté étant par elle-même incompatible avec l'esprit de l'homme, il n'y a que l'obscurité qui puisse servir de défense à ce qui est absurde. — John Locke
avatar
Olympias
Prophète

Re: Bibliothèque Médicis sur la réforme du collège : Jean-Pierre Elkabbach bien agacé par les pro-reforme...

par Olympias le Dim 10 Mai 2015 - 22:11
@JPhMM a écrit:
Dalathée2 a écrit:
Marie-Christine BLANDIN a écrit:Dans ces temps interdisciplinaires, parler de Galilée en culture scientifique, avec l'enseignant d'histoire et avec l'enseignant de mathématiques pour les chiffres romains ne spolie pas les disciplines mais les fait travailler ensemble et donne à l'élève soudain une cohérence des savoirs.
Mais elle se rend compte de ce qu'elle dit ? On m'explique le rapport entre Galilée et les chiffres romains ? Et personne pour la reprendre ? Et personne pour lui expliquer la place relative de ces items dans les programmes des trois disciplines ? Parce que six semaines d'EPI sur Galilée, merci bien. Et personne pour s'émouvoir de cette démarche consistant à prendre sur les heures disciplinaires pour mettre en place un tel bazar vide ? Et personne pour lui dire qu'on n'a pas besoin d'interdisciplinarité pour étudier Galilée d'une part et les chiffres romains d'autre part ? furieux
Il est bien connu que les professeurs de mathématiques n'abordent jamais les chiffres romains, puisqu'ils ne font pas d’interdisciplinarité.

Éloge de la cruchitude sénatoriale
avatar
John
Médiateur

Re: Bibliothèque Médicis sur la réforme du collège : Jean-Pierre Elkabbach bien agacé par les pro-reforme...

par John le Dim 10 Mai 2015 - 22:23
Vous pensez que la sénatrice croit vraiment que Galilée faisait ses calculs avec des chiffres romains ?

_________________
En achetant des articles au lien ci-dessous, vous nous aidez, sans frais, à gérer le forum. Merci !


"Celui qui ne participe pas à la lutte participe à la défaite" (Brecht)
"La nostalgie, c'est plus ce que c'était" (Simone Signoret)
"Les médias participent à la falsification permanente de l'information" (Umberto Eco)
avatar
Olympias
Prophète

Re: Bibliothèque Médicis sur la réforme du collège : Jean-Pierre Elkabbach bien agacé par les pro-reforme...

par Olympias le Dim 10 Mai 2015 - 22:25
@John a écrit:Vous pensez que la sénatrice croit vraiment que Galilée faisait ses calculs avec des chiffres romains ?
On va finir par se demander ...
avatar
JPhMM
Demi-dieu

Re: Bibliothèque Médicis sur la réforme du collège : Jean-Pierre Elkabbach bien agacé par les pro-reforme...

par JPhMM le Dim 10 Mai 2015 - 22:32
@Olympias a écrit:
@John a écrit:Vous pensez que la sénatrice croit vraiment que Galilée faisait ses calculs avec des chiffres romains ?
On va finir par se demander ...
Les chiffres romains ne sont pas adaptés aux calculs.

_________________
Labyrinthe où l'admiration des ignorants et des idiots qui prennent pour savoir profond tout ce qu'ils n'entendent pas, les a retenus, bon gré malgré qu'ils en eussent. D'ailleurs, il n'y a point de meilleur moyen pour mettre en vogue ou pour défendre des doctrines étranges et absurdes, que de les munir d'une légion de mots obscurs, douteux , et indéterminés. Ce qui pourtant rend ces retraites bien plus semblables à des cavernes de brigands ou à des tanières de renards qu'à des forteresses de généreux guerriers. Que s'il est malaisé d'en chasser ceux qui s'y réfugient, ce n'est pas à cause de la force de ces lieux-là, mais à cause des ronces, des épines et de l'obscurité des buissons dont ils sont environnés. Car la fausseté étant par elle-même incompatible avec l'esprit de l'homme, il n'y a que l'obscurité qui puisse servir de défense à ce qui est absurde. — John Locke
avatar
ycombe
Modérateur

Re: Bibliothèque Médicis sur la réforme du collège : Jean-Pierre Elkabbach bien agacé par les pro-reforme...

par ycombe le Dim 10 Mai 2015 - 22:35
@John a écrit:Vous pensez que la sénatrice croit vraiment que Galilée faisait ses calculs avec des chiffres romains ?
Galilée c'est 3 siècles après le Liber Abaci...

Non, elle pense juste qu'il faut qu'un prof de math donne 1/2h par semaine pendant un trimestre pour expliquer aux élèves que quand on écrit que Galilée est né au XVIe siècle, il faut lire "seizième siècle".

Puisque bien sûr les professeurs d'histoire ne l'expliquent pas, et en sont incapables.

_________________
Assurbanipal: "Passant, mange, bois, divertis-toi ; tout le reste n’est rien".

Franck Ramus : "Les sciences de l'éducation à la française se font fort de produire un discours savant sur l'éducation, mais ce serait visiblement trop leur demander que de mettre leur discours à l'épreuve des faits".
avatar
JPhMM
Demi-dieu

Re: Bibliothèque Médicis sur la réforme du collège : Jean-Pierre Elkabbach bien agacé par les pro-reforme...

par JPhMM le Dim 10 Mai 2015 - 22:38
Sans doute la sénatrice parle-t-elle de ce qu'elle n'a pas lu.

Il suffit pourtant de jeter un simple coup d’œil.

http://www.wdl.org/fr/item/4183/view/1/14/


_________________
Labyrinthe où l'admiration des ignorants et des idiots qui prennent pour savoir profond tout ce qu'ils n'entendent pas, les a retenus, bon gré malgré qu'ils en eussent. D'ailleurs, il n'y a point de meilleur moyen pour mettre en vogue ou pour défendre des doctrines étranges et absurdes, que de les munir d'une légion de mots obscurs, douteux , et indéterminés. Ce qui pourtant rend ces retraites bien plus semblables à des cavernes de brigands ou à des tanières de renards qu'à des forteresses de généreux guerriers. Que s'il est malaisé d'en chasser ceux qui s'y réfugient, ce n'est pas à cause de la force de ces lieux-là, mais à cause des ronces, des épines et de l'obscurité des buissons dont ils sont environnés. Car la fausseté étant par elle-même incompatible avec l'esprit de l'homme, il n'y a que l'obscurité qui puisse servir de défense à ce qui est absurde. — John Locke
avatar
dandelion
Grand sage

Re: Bibliothèque Médicis sur la réforme du collège : Jean-Pierre Elkabbach bien agacé par les pro-reforme...

par dandelion le Dim 10 Mai 2015 - 22:55
@JPhMM a écrit:
@Olympias a écrit:
@John a écrit:Vous pensez que la sénatrice croit vraiment que Galilée faisait ses calculs avec des chiffres romains ?
On va finir par se demander ...
Les chiffres romains ne sont pas adaptés aux calculs.
Il me semble me souvenir avoir vu une explication à ce propos à l'Arkimedeion de Syracuse. Pas facile pour le pauvre Archimède!
Otez-moi d'un doute, tous ces politiciens sont-ils allés à l'école? Ont-ils des enfants ou des petits-enfants qui vont à l'école? Parce que, tout de même, ce qu'ils racontent semble bien éloigné des réalités de notre pays, passées et présentes d'ailleurs.
avatar
Audrey
Oracle

Re: Bibliothèque Médicis sur la réforme du collège : Jean-Pierre Elkabbach bien agacé par les pro-reforme...

par Audrey le Dim 10 Mai 2015 - 23:13
Et Lussault qui ajoute, en voix off, vers la 55e minute, en réponse à Martin qui dénonce le fait qu'on "recrée une option élititiste": "Ce qu'elle est déjà...", avec un grand sourire visible sur le plan qui suit...

A vomir.

_________________
B.V., aka Beuglato Vociferature,
Irae Laudatrix pour les cérémonies en son honneur,
Divinité Tarpéienne dont le culte subsiste en Bresse.
Elle protège les orateurs et les sophistes pro-Bayrou.
On peut invoquer sa fureur en lui sacrifiant des laitues vierges.
Identifiée à Boudicca, elle est représentée sur un char Clio orné de noeuds rouges en tulle.

Signez la pétition pour sauver les langues anciennes! Clic!
avatar
Honchamp
Expert

Re: Bibliothèque Médicis sur la réforme du collège : Jean-Pierre Elkabbach bien agacé par les pro-reforme...

par Honchamp le Dim 10 Mai 2015 - 23:15
Sur MC Blandin : je crois qu'elle était prof de SVT avant de diriger une collectivité territoriale (Région ? Département ? ) , puis de devenir sénatrice du Nord. Sénatrice "Verte". trefle

_________________
"Tu verras bien qu'il n'y aura pas que moi, assise par terre comme ça.."
avatar
Olympias
Prophète

Re: Bibliothèque Médicis sur la réforme du collège : Jean-Pierre Elkabbach bien agacé par les pro-reforme...

par Olympias le Dim 10 Mai 2015 - 23:18
@JPhMM a écrit:Sans doute la sénatrice parle-t-elle de ce qu'elle n'a pas lu.

Il suffit pourtant de jeter un simple coup d’œil.

http://www.wdl.org/fr/item/4183/view/1/14/


Merci très cher !! coeurs
avatar
JPhMM
Demi-dieu

Re: Bibliothèque Médicis sur la réforme du collège : Jean-Pierre Elkabbach bien agacé par les pro-reforme...

par JPhMM le Dim 10 Mai 2015 - 23:31
Mais de rien mon amie.
Quel document extraordinaire, n'est-ce pas ? bisous

_________________
Labyrinthe où l'admiration des ignorants et des idiots qui prennent pour savoir profond tout ce qu'ils n'entendent pas, les a retenus, bon gré malgré qu'ils en eussent. D'ailleurs, il n'y a point de meilleur moyen pour mettre en vogue ou pour défendre des doctrines étranges et absurdes, que de les munir d'une légion de mots obscurs, douteux , et indéterminés. Ce qui pourtant rend ces retraites bien plus semblables à des cavernes de brigands ou à des tanières de renards qu'à des forteresses de généreux guerriers. Que s'il est malaisé d'en chasser ceux qui s'y réfugient, ce n'est pas à cause de la force de ces lieux-là, mais à cause des ronces, des épines et de l'obscurité des buissons dont ils sont environnés. Car la fausseté étant par elle-même incompatible avec l'esprit de l'homme, il n'y a que l'obscurité qui puisse servir de défense à ce qui est absurde. — John Locke
avatar
Septimus
Niveau 9

Re: Bibliothèque Médicis sur la réforme du collège : Jean-Pierre Elkabbach bien agacé par les pro-reforme...

par Septimus le Dim 10 Mai 2015 - 23:41
Lussault est assez insupportable dans cette émission, il ne tolère aucune critique...
avatar
Olympias
Prophète

Re: Bibliothèque Médicis sur la réforme du collège : Jean-Pierre Elkabbach bien agacé par les pro-reforme...

par Olympias le Dim 10 Mai 2015 - 23:57
@JPhMM a écrit:Mais de rien mon amie.
Quel document extraordinaire, n'est-ce pas ? bisous
Je l'ai derechef transmis à qui vous savez sur Tw. pour une immédiate remédiation en culture scientifique. Laughing
User17706
Enchanteur

Re: Bibliothèque Médicis sur la réforme du collège : Jean-Pierre Elkabbach bien agacé par les pro-reforme...

par User17706 le Lun 11 Mai 2015 - 0:05
Mais je ne comprends pas. Pourquoi ne pas faire appel à quelqu'un qui sache, ne serait-ce qu'un minimum, de quoi il parle ? je ne sais pas, moi, un boucher, un cordonnier, un employé de La Poste... n'importe qui mais pas ça, quoi.

_________________
'Tis a blushing, shamefaced spirit that mutinies in a man’s bosom. It fills a man full of obstacles. It made me once restore a purse of gold that by chance I found. It beggars any man that keeps it. It is turned out of towns and cities for a dangerous thing, and every man that means to live well endeavors to trust to himself and live without it.
____________

When everybody is swept away unthinkingly by what everybody else does and believes in, those who think are drawn out of hiding because their refusal to join is conspicuous and thereby becomes a kind of action.
avatar
JPhMM
Demi-dieu

Re: Bibliothèque Médicis sur la réforme du collège : Jean-Pierre Elkabbach bien agacé par les pro-reforme...

par JPhMM le Lun 11 Mai 2015 - 0:11
Parce que la recherche de la vérité n'est pas une vertu politique, elle lui est même nuisible, apparemment.
Or ne disent pas la vérité 1. ceux qui mentent 2. ceux qui ignorent de quoi ils parlent.
Et nous avons donc droit aux deux espèces.

_________________
Labyrinthe où l'admiration des ignorants et des idiots qui prennent pour savoir profond tout ce qu'ils n'entendent pas, les a retenus, bon gré malgré qu'ils en eussent. D'ailleurs, il n'y a point de meilleur moyen pour mettre en vogue ou pour défendre des doctrines étranges et absurdes, que de les munir d'une légion de mots obscurs, douteux , et indéterminés. Ce qui pourtant rend ces retraites bien plus semblables à des cavernes de brigands ou à des tanières de renards qu'à des forteresses de généreux guerriers. Que s'il est malaisé d'en chasser ceux qui s'y réfugient, ce n'est pas à cause de la force de ces lieux-là, mais à cause des ronces, des épines et de l'obscurité des buissons dont ils sont environnés. Car la fausseté étant par elle-même incompatible avec l'esprit de l'homme, il n'y a que l'obscurité qui puisse servir de défense à ce qui est absurde. — John Locke
avatar
John
Médiateur

Re: Bibliothèque Médicis sur la réforme du collège : Jean-Pierre Elkabbach bien agacé par les pro-reforme...

par John le Lun 11 Mai 2015 - 0:13
PauvreYorick a écrit:Mais je ne comprends pas. Pourquoi ne pas faire appel à quelqu'un qui sache, ne serait-ce qu'un minimum, de quoi il parle ? je ne sais pas, moi, un boucher, un cordonnier, un employé de La Poste... n'importe qui mais pas ça, quoi.
Ah non non, Jean-Marie Le Guen a dit qu'il fallait faire la chasse aux riches et aux sachants professeur

_________________
En achetant des articles au lien ci-dessous, vous nous aidez, sans frais, à gérer le forum. Merci !


"Celui qui ne participe pas à la lutte participe à la défaite" (Brecht)
"La nostalgie, c'est plus ce que c'était" (Simone Signoret)
"Les médias participent à la falsification permanente de l'information" (Umberto Eco)
avatar
Olympias
Prophète

Re: Bibliothèque Médicis sur la réforme du collège : Jean-Pierre Elkabbach bien agacé par les pro-reforme...

par Olympias le Lun 11 Mai 2015 - 0:14
@John a écrit:
PauvreYorick a écrit:Mais je ne comprends pas. Pourquoi ne pas faire appel à quelqu'un qui sache, ne serait-ce qu'un minimum, de quoi il parle ? je ne sais pas, moi, un boucher, un cordonnier, un employé de La Poste... n'importe qui mais pas ça, quoi.
Ah non non, Jean-Marie Le Guen a dit qu'il fallait faire la chasse aux riches et aux sachants professeur
Ah...il se chassera donc à demi
avatar
palomita
Érudit

Re: Bibliothèque Médicis sur la réforme du collège : Jean-Pierre Elkabbach bien agacé par les pro-reforme...

par palomita le Lun 11 Mai 2015 - 0:17
@John a écrit:
PauvreYorick a écrit:Mais je ne comprends pas. Pourquoi ne pas faire appel à quelqu'un qui sache, ne serait-ce qu'un minimum, de quoi il parle ? je ne sais pas, moi, un boucher, un cordonnier, un employé de La Poste... n'importe qui mais pas ça, quoi.
Ah non non, Jean-Marie Le Guen a dit qu'il fallait faire la chasse aux riches et aux sachants professeur

Il se classe sans doute dans les pauvres et ignares et a donc autorité pour parler de la question Razz

_________________
"La sagesse, c'est d'avoir des rêves suffisamment grands pour ne pas les perdre de vue lorsqu'on les poursuit"
Oscar wilde.
avatar
Septimus
Niveau 9

Re: Bibliothèque Médicis sur la réforme du collège : Jean-Pierre Elkabbach bien agacé par les pro-reforme...

par Septimus le Lun 11 Mai 2015 - 0:17
@Olympias a écrit:
@John a écrit:
PauvreYorick a écrit:Mais je ne comprends pas. Pourquoi ne pas faire appel à quelqu'un qui sache, ne serait-ce qu'un minimum, de quoi il parle ? je ne sais pas, moi, un boucher, un cordonnier, un employé de La Poste... n'importe qui mais pas ça, quoi.
Ah non non, Jean-Marie Le Guen a dit qu'il fallait faire la chasse aux riches et aux sachants professeur
Ah...il se chassera donc à demi

C'est certain que coté "Sachant", il est tranquille...
Voir le sujet précédentRevenir en hautVoir le sujet suivant
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum