Florence Robine : « Le baccalauréat doit évoluer »

Page 2 sur 2 Précédent  1, 2

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Re: Florence Robine : « Le baccalauréat doit évoluer »

Message par Ascagne le Lun 11 Mai 2015 - 22:44

Un qui bosse, 3 qui regardent.

Je me souviens de mon TPE (si je ne me trompe pas) en terminale : j'ai fait 70% du travail, une amie 20%, et l'autre les 10% restants. Je suis gentil à propos des 10%.

Ascagne
Habitué du forum


Revenir en haut Aller en bas

Re: Florence Robine : « Le baccalauréat doit évoluer »

Message par Danska le Mar 12 Mai 2015 - 18:46

@Ascagne a écrit:
Un qui bosse, 3 qui regardent.

Je me souviens de mon TPE (si je ne me trompe pas) en terminale : j'ai fait 70% du travail, une amie 20%, et l'autre les 10% restants. Je suis gentil à propos des 10%.

Si ça peut te consoler, quand j'ai fait le mien, en première, j'ai bossé avec un ami ; le troisième du groupe a disparu au bout de deux semaines et a séché quatre mois de TPE pour réapparaître la veille de l'oral. Verdict : la même note que nous, moins trois points furieux
(deux points en moins pour la synthèse, pas assez complète - noooon ? veneration - et un point en moins à l'oral parce qu'il maîtrisait moins bien le sujet que le reste du groupe)

Verdict : pour moi, l'évaluation par "projet" encourage clairement les comportements de type passager clandestin Evil or Very Mad .

Danska
Habitué du forum


Revenir en haut Aller en bas

Re: Florence Robine : « Le baccalauréat doit évoluer »

Message par palomita le Mar 12 Mai 2015 - 19:36

Et moi, je suis soulagée que ces TPE n'aient pas existé à mon époque

A chaque fois que j'ai eu des travaux d'équipe à faire avec mes camarades, on passait beaucoup de temps à bavarder ; au départ, pour échanger sur le sujet, puis assez vite, pour parler de toute autre chose , c'est inévitable quand on est ado ou jeune étudiant; il faut une sacrée autodiscipline pour ne pas se laisser tenter et ne pas dévier.
Finalement, on rendait, à trois ou quatre , un travail qui nous aurait pris moitié moins de temps en y travaillant seul . Et le manque de concentration ( les bavardages en question) faisait que l'appropriation des connaissances était plus limitée.
Le tout dans des groupes composés d'élèves relativement sérieux , qui jouaient le jeu
en se répartissant le travail de manière à peu près équitable.



_________________
"La sagesse, c'est d'avoir des rêves suffisamment grands pour ne pas les perdre de vue lorsqu'on les poursuit"
Oscar wilde.

palomita
Érudit


Revenir en haut Aller en bas

Re: Florence Robine : « Le baccalauréat doit évoluer »

Message par Spinoza1670 le Mer 13 Mai 2015 - 0:46

Objectif : 110 % d'une classe d'âge obtenant le bac. Drapeaufrançais

_________________
« Let not any one pacify his conscience by the delusion that he can do no harm if he takes no part, and forms no opinion. Bad men need nothing more to compass their ends, than that good men should look on and do nothing. » (John Stuart Mill)
Littérature au primaire - Rédaction au primaire - Manuels anciens - Dessin au primaireApprendre à lire et à écrire - Maths au primaire - école : références - Leçons de choses.

Spinoza1670
Esprit éclairé


Revenir en haut Aller en bas

Re: Florence Robine : « Le baccalauréat doit évoluer »

Message par PauvreYorick le Mer 13 Mai 2015 - 0:55

@Ashtrak a écrit:D'un autre coté, il faut voir le bon coté des choses : quand la majeure partie de nos élèves ne pourra plus faire des phrases cohérentes, des calculs simples et lorsque la plus complexe des problématiques pour un mémoire de master sera réduite à un pauvre questionnement insipide, alors, nous aurons vraiment du temps pour faire ce qui nous plait : lire, écrire, sortir le soir au lieu de penser aux leçons qui viennent, aller au cinéma après avoir corrigé nos 345 copies en 45 minutes (QCM = facile à corriger), respirer l'air du soir et partir en week-end tous les week-ends.

Car comme il nous faudra des taux de réussite pour faire plaisir aux politiques, la notation "école des fans" sera en vigueur partout.

Et franchement, je crois que je vais commencer, un de ces jours à m'en tamponner le coquillard de tout cela Very Happy

Je vais penser à moi. Je vais être égoïste Twisted Evil
C'est exactement le problème : on se demande de plus en plus où serait la rationalité d'une conduite autre que le je-m'en-foutisme le plus éhonté.

_________________
DISCUSSION, n. A method of confirming others in their errors.

PauvreYorick
Esprit sacré


Revenir en haut Aller en bas

Re: Florence Robine : « Le baccalauréat doit évoluer »

Message par John le Mer 13 Mai 2015 - 0:56

@kensington a écrit:
Lors d’une audition à l’Assemblée nationale, la directrice générale de l’Enseignement scolaire, s’est prononcé pour plus de contrôle continu et de nouvelles matières au bac.
Sur Le Figaro étudiant:
«Le baccalauréat doit évoluer»
Et la direction générale de l'enseignement scolaire, elle évoluera quand ?

_________________
En achetant des articles au lien ci-dessous, vous nous aidez, sans frais, à gérer le forum. Merci !


"Celui qui ne participe pas à la lutte participe à la défaite" (Brecht)
"La nostalgie, c'est plus ce que c'était" (Simone Signoret)
"Les médias participent à la falsification permanente de l'information" (Umberto Eco)

John
Médiateur


Revenir en haut Aller en bas

Re: Florence Robine : « Le baccalauréat doit évoluer »

Message par WabiSabi le Mer 13 Mai 2015 - 1:12

Et moi je suis d'avis que le supplice du pal doit évoluer. Il faut absolument le démocratiser à la haute fonction publique en cas d'incurie et d'imbécillité avérées... Moi aussi, je peux jouer au progressiste na!
Le pal, vous savez, cette peine qui commence bien et qui finit mal! Twisted Evil Twisted Evil Twisted Evil

_________________
"De duobus malis, minus est semper eligendum."

"Plus je travaille moins, moins je glande plus. C'est shadokien."
Lefteris


T1 ('16-'17) : TZR AFA Collège, 2 5e + 2 4e
Stage ('15-'16) : Lycée GT, 1 2de + 1 1re S

WabiSabi
Habitué du forum


Revenir en haut Aller en bas

Re: Florence Robine : « Le baccalauréat doit évoluer »

Message par JEMS le Mer 13 Mai 2015 - 6:26

44 élèves à passer sur 4 jours... J'aimerais bien que Madame ROBINE vienne constater dans les conditions réelles ce que sont les CCF et dans quel état d'épuisement nous sortons après ce rallye (et je ne parle même pas de la qualité des dossiers et des thèmes abordés par certains de mes collègues).
Non, là encore, il va falloir lutter becs et ongles contre toute tentative de "dénationalisation" des diplômes.

_________________

JEMS
Modérateur


Revenir en haut Aller en bas

Re: Florence Robine : « Le baccalauréat doit évoluer »

Message par JPhMM le Mer 13 Mai 2015 - 9:11

L'identité de la ministre doit évoluer. Very Happy

_________________
Labyrinthe où l'admiration des ignorants et des idiots qui prennent pour savoir profond tout ce qu'ils n'entendent pas, les a retenus, bon gré malgré qu'ils en eussent. D'ailleurs, il n'y a point de meilleur moyen pour mettre en vogue ou pour défendre des doctrines étranges et absurdes, que de les munir d'une légion de mots obscurs, douteux , et indéterminés. Ce qui pourtant rend ces retraites bien plus semblables à des cavernes de brigands ou à des tanières de renards qu'à des forteresses de généreux guerriers. Que s'il est malaisé d'en chasser ceux qui s'y réfugient, ce n'est pas à cause de la force de ces lieux-là, mais à cause des ronces, des épines et de l'obscurité des buissons dont ils sont environnés. Car la fausseté étant par elle-même incompatible avec l'esprit de l'homme, il n'y a que l'obscurité qui puisse servir de défense à ce qui est absurde. — John Locke

JPhMM
Demi-dieu


Revenir en haut Aller en bas

Re: Florence Robine : « Le baccalauréat doit évoluer »

Message par e-Wanderer le Mer 13 Mai 2015 - 9:24

Alors là, tu vas t'attirer les foudres des socialistes. Sapin a dit ce matin que les gens attaquaient NVB en raison de ses origines et parce qu'il s'agit d'une femme. Bref, si vous êtes contre la réforme, c'est parce que vous êtes misogyne et raciste. Sans rire…

Remarquez, Ségolène Royal nous interdisait aussi de dire qu'elle était nulle, au prétexte qu'elle aussi était une femme. C'est commode.

e-Wanderer
Expert


Revenir en haut Aller en bas

Re: Florence Robine : « Le baccalauréat doit évoluer »

Message par linkus le Mer 13 Mai 2015 - 9:32

@e-Wanderer a écrit:Alors là, tu vas t'attirer les foudres des socialistes. Sapin a dit ce matin que les gens attaquaient NVB en raison de ses origines et parce qu'il s'agit d'une femme. Bref, si vous êtes contre la réforme, c'est parce que vous êtes misogyne et raciste. Sans rire…

Remarquez, Ségolène Royal nous interdisait aussi de dire qu'elle était nulle, au prétexte qu'elle aussi était une femme. C'est commode.
Par contre, si c'est un homme il ne faut pas se gêner.  No

_________________
J'entends souvent dire qu'avec l'agrégation, c'est travailler moins pour gagner plus. En réalité, avec le CAPES c'est travailler plus pour gagner moins. professeur

Avec un travail acharné, même un raté peut battre un génie. Rock Lee
Je ne suis pas gros, j'ai une ossature lourde!
Vous aimez Bomberman? Venez jouer à Bombermine. Very Happy

linkus
Expert


Revenir en haut Aller en bas

Re: Florence Robine : « Le baccalauréat doit évoluer »

Message par Finrod le Mer 13 Mai 2015 - 9:34

@PauvreYorick a écrit:
@Ashtrak a écrit:D'un autre coté, il faut voir le bon coté des choses : quand la majeure partie de nos élèves ne pourra plus faire des phrases cohérentes, des calculs simples et lorsque la plus complexe des problématiques pour un mémoire de master sera réduite à un pauvre questionnement insipide, alors, nous aurons vraiment du temps pour faire ce qui nous plait : lire, écrire, sortir le soir au lieu de penser aux leçons qui viennent, aller au cinéma après avoir corrigé nos 345 copies en 45 minutes (QCM = facile à corriger), respirer l'air du soir et partir en week-end tous les week-ends.

Car comme il nous faudra des taux de réussite pour faire plaisir aux politiques, la notation "école des fans" sera en vigueur partout.

Et franchement, je crois que je vais commencer, un de ces jours à m'en tamponner le coquillard de tout cela Very Happy

Je vais penser à moi. Je vais être égoïste Twisted Evil
C'est exactement le problème : on se demande de plus en plus où serait la rationalité d'une conduite autre que le je-m'en-foutisme le plus éhonté.

Parce que vous n'avez pas d'enfants vous ?

Je fais bosser le premier pour qu'il reste au niveau (réel attendu) de sa classe. J'en ai deux autres derrière...

Si je pouvais avoir des profs qui les font aussi bosser dans leurs écoles/collège respectifs, ça me ferait un peu moins de boulot à la maison. Plus obligé de tout reprendre depuis le départ à chaque fois.

Finrod
Expert


Revenir en haut Aller en bas

Re: Florence Robine : « Le baccalauréat doit évoluer »

Message par Lenagcn le Mer 13 Mai 2015 - 10:04

A ce stade-là, L'EIF vous tend les bras.

Lenagcn
Niveau 10


Revenir en haut Aller en bas

Re: Florence Robine : « Le baccalauréat doit évoluer »

Message par archeboc le Mer 13 Mai 2015 - 10:23

@Lenagcn a écrit:A ce stade-là, L'EIF vous tend les bras.
EIF = Enseignement International du Français.

Je suppose que tu voulais dire IEF, Instruction En Famille.

C'est un sujet qui a offert un fil bien nourri lors de l'annonce de la réforme, en mars.

archeboc
Neoprof expérimenté


Revenir en haut Aller en bas

Re: Florence Robine : « Le baccalauréat doit évoluer »

Message par Marie Laetitia le Mer 13 Mai 2015 - 10:30

Par ailleurs, en terme d’épreuves, Florence Robine a également lancé quelques pistes. «Le baccalauréat peut et doit évoluer pour valider des compétences qui deviennent de plus en plus variées et sont demandées par l’enseignement supérieur, comme l’esprit d’entreprendre, la capacité d’initiative, le travail collectif, etc.», explique Florence Robine.

Rolling Eyes

(et pourtant tout le monde sait que je n'ai rien contre l'esprit d'entreprise blablabla...)

_________________
 
Si tu crois encore qu'il nous faut descendre dans le creux des rues pour monter au pouvoir, si tu crois encore au rêve du grand soir, et que nos ennemis, il faut aller les pendre... Aucun rêve, jamais, ne mérite une guerre. L'avenir dépend des révolutionnaires, mais se moque bien des petits révoltés. L'avenir ne veut ni feu ni sang ni guerre. Ne sois pas de ceux-là qui vont nous les donner (J. Brel, La Bastille)

________________________________________________

Antigone, c'est la petite maigre qui est assise là-bas, et qui ne dit rien. Elle regarde droit devant elle. Elle pense. (...) Elle pense qu'elle va mourir, qu'elle est jeune et qu'elle aussi, elle aurait bien aimé vivre. Mais il n'y a rien à faire. elle s'appelle Antigone et il va falloir qu'elle joue son rôle jusqu'au bout...

Marie Laetitia
Bon génie


Revenir en haut Aller en bas

Re: Florence Robine : « Le baccalauréat doit évoluer »

Message par Lenagcn le Mer 13 Mai 2015 - 10:36

oups, inversion de lettres... Embarassed

Lenagcn
Niveau 10


Revenir en haut Aller en bas

Re: Florence Robine : « Le baccalauréat doit évoluer »

Message par Osmie le Mer 13 Mai 2015 - 10:39

@Finrod a écrit:
@PauvreYorick a écrit:
@Ashtrak a écrit:D'un autre coté, il faut voir le bon coté des choses : quand la majeure partie de nos élèves ne pourra plus faire des phrases cohérentes, des calculs simples et lorsque la plus complexe des problématiques pour un mémoire de master sera réduite à un pauvre questionnement insipide, alors, nous aurons vraiment du temps pour faire ce qui nous plait : lire, écrire, sortir le soir au lieu de penser aux leçons qui viennent, aller au cinéma après avoir corrigé nos 345 copies en 45 minutes (QCM = facile à corriger), respirer l'air du soir et partir en week-end tous les week-ends.

Car comme il nous faudra des taux de réussite pour faire plaisir aux politiques, la notation "école des fans" sera en vigueur partout.

Et franchement, je crois que je vais commencer, un de ces jours à m'en tamponner le coquillard de tout cela Very Happy

Je vais penser à moi. Je vais être égoïste Twisted Evil
C'est exactement le problème : on se demande de plus en plus où serait la rationalité d'une conduite autre que le je-m'en-foutisme le plus éhonté.

Parce que vous n'avez pas d'enfants vous ?

Je fais bosser le premier pour qu'il reste au niveau (réel attendu) de sa classe. J'en ai deux autres derrière...

Si je pouvais avoir des profs qui les font aussi bosser dans leurs écoles/collège respectifs, ça me ferait un peu moins de boulot à la maison. Plus obligé de tout reprendre depuis le départ à chaque fois.

Je n'en ai pas, mais j'ai un projet mis en application avec mes classes : travailler le lexique, la langue, travailler la rédaction, faire apprendre par cœur des textes littéraires, etc. Je ferais la même chose avec des enfants. Le MEN s'ingénie à tout détruire, mais ne baissons pas les bras.

Osmie
Sage


Revenir en haut Aller en bas

Re: Florence Robine : « Le baccalauréat doit évoluer »

Message par PauvreYorick le Mer 13 Mai 2015 - 10:42

@Finrod a écrit:
@PauvreYorick a écrit:
@Ashtrak a écrit:D'un autre coté, il faut voir le bon coté des choses : quand la majeure partie de nos élèves ne pourra plus faire des phrases cohérentes, des calculs simples et lorsque la plus complexe des problématiques pour un mémoire de master sera réduite à un pauvre questionnement insipide, alors, nous aurons vraiment du temps pour faire ce qui nous plait : lire, écrire, sortir le soir au lieu de penser aux leçons qui viennent, aller au cinéma après avoir corrigé nos 345 copies en 45 minutes (QCM = facile à corriger), respirer l'air du soir et partir en week-end tous les week-ends.

Car comme il nous faudra des taux de réussite pour faire plaisir aux politiques, la notation "école des fans" sera en vigueur partout.

Et franchement, je crois que je vais commencer, un de ces jours à m'en tamponner le coquillard de tout cela Very Happy

Je vais penser à moi. Je vais être égoïste Twisted Evil
C'est exactement le problème : on se demande de plus en plus où serait la rationalité d'une conduite autre que le je-m'en-foutisme le plus éhonté.
Parce que vous n'avez pas d'enfants vous ? [...]
Ah ben oui, bien sûr, si vous avez pondu des victimes qui vous sont chères, ça change tout Smile

Ça me donne l'occasion de remarquer que si le raisonnement d'Ashtrak et de votre serviteur se généralise, ce sera des parents et non des profs que l'intérêt se confondra le plus facilement avec celui des élèves, contrairement à ce qui se produit dans tous les mondes normaux et, j'imagine, presque tous les mondes possibles Smile

Un des postulats de certain syndicat finira donc par être vrai, j'imagine qu'il faudra noter soigneusement la date pour un futur cours d'épistémo.

_________________
DISCUSSION, n. A method of confirming others in their errors.

PauvreYorick
Esprit sacré


Revenir en haut Aller en bas

Page 2 sur 2 Précédent  1, 2

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut


 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum