Libération se demande si NVB a raison...

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Libération se demande si NVB a raison...

Message par Adri le Lun 11 Mai 2015 - 20:45

Avez-vous vu la une de demain ?
Ils nous plantent un poignard dans le dos ou bien l'article est nuancé et critique ? pale

_________________
http://www.reformeducollege.fr

Pétition contre la suppression des bilangues et des sections euro :
http://www.petitions24.net/non_a_la_mort_programmee_des_langues_vivantes



Faites circuler !

Adri
Guide spirituel


Revenir en haut Aller en bas

Re: Libération se demande si NVB a raison...

Message par Ascagne le Lun 11 Mai 2015 - 20:54

Euh, présenter l'affaire comme le combat entre l'élitisme et l'égalité, c'est déjà énormément la biaiser et ne pas comprendre, d'ailleurs, les véritables enjeux profonds, non ? Enfin, les choses seraient plus simples si les deux concepts mis en jeu étaient utilisés adéquatement, je suppose...

Ascagne
Habitué du forum


Revenir en haut Aller en bas

Re: Libération se demande si NVB a raison...

Message par MUTIS le Mer 13 Mai 2015 - 11:30

Je vais raconter une petite anecdote...
Lors des manifestations de 1999-2000 j'ai rencontré Alain Auffray qui occupe un poste important aujourd'hui à Libé. Il m'avait dit à l'époque qu'il était résolument pour les réformes d'Allègre. Au cours de la discussion, je me suis aperçu qu'il ne connaissait pas du tout le détail et que sa position était avant tout politique. C'est de gauche donc c'est bien. Il était surpris par mon argumentaire et n'avait pas du tout perçu les enjeux. Il pensait même que Allègre était installé pour des années. Il était très surpris qu'un prof "de gauche" soit si opposé aux réformes d'Allègre. Je me souviens même lui avoir dit que Jospin faisait une erreur majeure...
Bon... Comme la gauche, Libé n'a rien retenu de ses errements passés...

_________________
"Heureux soient les fêlés car ils laissent passer la lumière" (Audiard)
"Ce n'est pas l'excès d'autorité qui est dangereux, c'est l'excès d'obéissance" (Primo Levi)
"La littérature, quelque passion que nous mettions à le nier, permet de sauver de l'oubli tout ce sur quoi le regard contemporain, de plus en plus immoral, prétend glisser dans l'indifférence absolue" (Enrique Vila-Matas)

MUTIS
Érudit


Revenir en haut Aller en bas

Re: Libération se demande si NVB a raison...

Message par Carnyx le Mer 13 Mai 2015 - 12:00


_________________
Of all tyrannies, a tyranny sincerely exercised for the good of its victims may be the most oppressive. It would be better to live under robber barons than under omnipotent moral busybodies. The robber baron’s cruelty may sometimes sleep, his cupidity may at some point be satiated; but those who torment us for our own good will torment us without end for they do so with the approval of their own conscience.

Carnyx
Neoprof expérimenté


Revenir en haut Aller en bas

Re: Libération se demande si NVB a raison...

Message par archeboc le Mer 13 Mai 2015 - 12:02

@MUTIS a écrit:Je vais raconter une petite anecdote...
Lors des manifestations de 1999-2000 j'ai rencontré Alain Auffray qui occupe un poste important aujourd'hui à Libé. Il m'avait dit à l'époque qu'il était résolument pour les réformes d'Allègre. Au cours de la discussion, je me suis aperçu qu'il ne connaissait pas du tout le détail et que sa position était avant tout politique. C'est de gauche donc c'est bien. Il était surpris par mon argumentaire et n'avait pas du tout perçu les enjeux. Il pensait même que Allègre était installé pour des années. Il était très surpris qu'un prof "de gauche" soit si opposé aux réformes d'Allègre. Je me souviens même lui avoir dit que Jospin faisait une erreur majeure...
Bon... Comme la gauche, Libé n'a rien retenu de ses errements passés...

Tu pourrais lui écrire pour lui raconter tout cela, en enrobant la dernière phrase pour la rendre plus digeste. De fait, le papier écrit à quatre main par Auffray et Piquemal dans Libé hier était le moins imbuvable de la fournée. Il est peut-être plus ouvert que Joffrin.

http://www.liberation.fr/societe/2015/05/11/college-toujours-la-meme-baston_1307048

Les conséquences pour le PS seront demain pire qu'en 2002, parce que ce n'est pas seulement les profs qui passent au rabot : les classes moyennes et une partie des CSP se prennent cette réforme en pleine face.

_________________
« Champagne, au sortir d'un long dîner qui lui enfle l'estomac, et dans les douces fumées d'un vin d'Avenay ou de Sillery, signe un ordre qu'on lui présente, qui ôterait le pain à toute une province si l'on n'y remédiait. Il est excusable : quel moyen de comprendre, dans la première heure de la digestion, qu'on puisse quelque part mourir de faim ? » ---- La Bruyère

archeboc
Neoprof expérimenté


Revenir en haut Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut


 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum