Najat Vallaud-Belkacem invitée spéciale de France Inter

Page 3 sur 5 Précédent  1, 2, 3, 4, 5  Suivant

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Re: Najat Vallaud-Belkacem invitée spéciale de France Inter

Message par doubledecker le Mar 12 Mai 2015 - 18:21

@Marie Laetitia a écrit:
@valeriek84 a écrit:
Dalathée2 a écrit:
Ils ne sont pas en âge d'être scolarisés au collège, mais ils sont dans le privé ! (Cf. Le fil "Je râle") Tout est dit.

Ce qui signifie que ses enfants ne bénéficient pas de la merveilleuse réforme des rythmes scolaires! ( non imposable au privé)... pffff

Bien sûr que si, sauf s'il s'agit de privé hors contrat.

ah non, même le privé sous contrat peut s'affranchir de le réforme des rythme, c'est le cas dans mon département, nombre d'écoles privées sont restées sur la semaine de 4 jours.
pour ce qui est de la réforme actuelle je n'ai pas rêvé, la ministre a bien dit qu'elle s'imposerait aussi au privé sous contrat?! alors là, je demande à voir Suspect

doubledecker
Expert


Revenir en haut Aller en bas

Re: Najat Vallaud-Belkacem invitée spéciale de France Inter

Message par Ergo le Mar 12 Mai 2015 - 18:24

Merci ML et Chocolat ! Very Happy

_________________
After all we've been through---it can't be for nothing. ---Ellie

No matter. Try again. Fail again. Fail better.---Beckett
Les stulos-plyme des neos. Illustration de la devise de Ronin: "Cède, cède, cède, je le veux !"

Ergo
Enchanteur


Revenir en haut Aller en bas

Re: Najat Vallaud-Belkacem invitée spéciale de France Inter

Message par Marie Laetitia le Mar 12 Mai 2015 - 18:25

@doubledecker a écrit:
@Marie Laetitia a écrit:
@valeriek84 a écrit:

Ce qui signifie que ses enfants ne bénéficient pas de la merveilleuse réforme des rythmes scolaires! ( non imposable au privé)... pffff

Bien sûr que si, sauf s'il s'agit de privé hors contrat.

ah non, même le privé sous contrat peut s'affranchir de le réforme des rythme, c'est le cas dans mon département, nombre d'écoles privées sont restées sur la semaine de 4 jours.
pour ce qui est de la réforme actuelle je n'ai pas rêvé, la ministre a bien dit qu'elle s'imposerait aussi au privé sous contrat?! alors là, je demande à voir Suspect

Attention, la réforme des rythmes, pour ce que j'en connais, dépendait dans son organisation des mairies. Et ça ne concerne pas le programme ni la dotation horaire. Regardez ce qu'en disent les collègues qui sont dans le privé... http://www.neoprofs.org/t89349-et-l-enseignement-prive-dans-tout-cela#3041283

_________________
 
Si tu crois encore qu'il nous faut descendre dans le creux des rues pour monter au pouvoir, si tu crois encore au rêve du grand soir, et que nos ennemis, il faut aller les pendre... Aucun rêve, jamais, ne mérite une guerre. L'avenir dépend des révolutionnaires, mais se moque bien des petits révoltés. L'avenir ne veut ni feu ni sang ni guerre. Ne sois pas de ceux-là qui vont nous les donner (J. Brel, La Bastille)

________________________________________________

Antigone, c'est la petite maigre qui est assise là-bas, et qui ne dit rien. Elle regarde droit devant elle. Elle pense. (...) Elle pense qu'elle va mourir, qu'elle est jeune et qu'elle aussi, elle aurait bien aimé vivre. Mais il n'y a rien à faire. elle s'appelle Antigone et il va falloir qu'elle joue son rôle jusqu'au bout...

Marie Laetitia
Bon génie


Revenir en haut Aller en bas

Re: Najat Vallaud-Belkacem invitée spéciale de France Inter

Message par valeriek84 le Mar 12 Mai 2015 - 18:27

Dans mon village, l'école privée est restée à 4 jours et le centre aéré attenant à l'école est donc ouvert pour les enfants de cette école. Nous avions donc le plaisir de les voir danser la zumba sous nos fenêtres pendant que nous faisions de la grammaire... furieux Depuis que j'ai râlé, ils sont partis danser plus loin!

valeriek84
Niveau 6


Revenir en haut Aller en bas

Re: Najat Vallaud-Belkacem invitée spéciale de France Inter

Message par doubledecker le Mar 12 Mai 2015 - 18:33

@Marie Laetitia a écrit:
@doubledecker a écrit:
@Marie Laetitia a écrit:

Bien sûr que si, sauf s'il s'agit de privé hors contrat.

ah non, même le privé sous contrat peut s'affranchir de le réforme des rythme, c'est le cas dans mon département, nombre d'écoles privées sont restées sur la semaine de 4 jours.
pour ce qui est de la réforme actuelle je n'ai pas rêvé, la ministre a bien dit qu'elle s'imposerait aussi au privé sous contrat?! alors là, je demande à voir Suspect

Attention, la réforme des rythmes, pour ce que j'en connais, dépendait dans son organisation des mairies. Et ça ne concerne pas le programme ni la dotation horaire. Regardez ce qu'en disent les collègues qui sont dans le privé... http://www.neoprofs.org/t89349-et-l-enseignement-prive-dans-tout-cela#3041283

ah, mais il me semblait que vous aviez répondu à Valeriek84 que même étant dans le privé les gamins de la ministre avaient eu à connaître le passage aux 5 jours.

_________________
If you're not failing every now and again it's a sign you're not doing anything very innovative (Woody Allen)

Le blog pour découvrir les nouvelles petites bricoles :
Loladragibus


La boutique de LolaDragibus : des petites choses futiles et inutiles pour embellir la vie (p'tites bricoles en tissu, papier, crochet....) : venez y jeter un oeil 😊

doubledecker
Expert


Revenir en haut Aller en bas

Re: Najat Vallaud-Belkacem invitée spéciale de France Inter

Message par totoro le Mar 12 Mai 2015 - 18:36

La réforme des rythmes ne pouvait pas être imposée au privé puisque les TAP n'auraient pas été pris en charge par la mairie. Il aurait fallu obliger les écoles à augmenter les frais de scolarité. Certaines écoles ont appliqué les 5 jours parce que c'était la demande des parents / plus facile à gérer avec les mairies / ça plaisait à l'équipe péda... D'autres ont choisi de rester à 4 jours parce que les familles préféraient / les équipes préféraient / ce n'étaient pas gérable financièrement...

La réforme du collège ne coûtera pas en plus, donc on peut l'imposer (et on va le faire) au privé.

Ensuite, il est probable que certains collèges proposent des activités (payantes) en plus, mais qui acceptera de les encadrer? Des profs ? Comment seront-ils rémunérés ? en heures OGEC ? des intervenants extérieurs ? qui seront-ils ?

Contourner la réforme sera possible dans certains etb, mais ce sera loin d'être simple...


_________________

La réforme du collège en clair :
http://www.reformeducollege.fr/

totoro
Guide spirituel


Revenir en haut Aller en bas

Re: Najat Vallaud-Belkacem invitée spéciale de France Inter

Message par totoro le Mar 12 Mai 2015 - 18:38

@valeriek84 a écrit:Dans mon village, l'école privée est restée à 4 jours et le centre aéré attenant à l'école est donc ouvert pour les enfants de cette école. Nous avions donc le plaisir de les voir danser la zumba sous nos fenêtres pendant que nous faisions de la grammaire... furieux Depuis que j'ai râlé, ils sont partis danser plus loin!

Dans mon village, le privé a choisi de rester à 4 jours et les parents (dont moi) galèrent pour faire garder les enfants le mercredi matin puisqu'il n'y a pas de centre aéré. A ce jeu-là, on connait tous un gars qui....

_________________

La réforme du collège en clair :
http://www.reformeducollege.fr/

totoro
Guide spirituel


Revenir en haut Aller en bas

Re: Najat Vallaud-Belkacem invitée spéciale de France Inter

Message par ylm le Mar 12 Mai 2015 - 18:39

Qu'un ministre ne soit pas spécialiste de son ministère ou ne soit pas surdiplomé, ça n'est pas un problème. Mais qu'une ministre de l'éducation nationale mette ses enfants dans le privé, c'est absolument lamentable.

ylm
Fidèle du forum


Revenir en haut Aller en bas

Re: Najat Vallaud-Belkacem invitée spéciale de France Inter

Message par Marie Laetitia le Mar 12 Mai 2015 - 18:43

@doubledecker a écrit:
@Marie Laetitia a écrit:
@doubledecker a écrit:

ah non, même le privé sous contrat peut s'affranchir de le réforme des rythme, c'est le cas dans mon département, nombre d'écoles privées sont restées sur la semaine de 4 jours.
pour ce qui est de la réforme actuelle je n'ai pas rêvé, la ministre a bien dit qu'elle s'imposerait aussi au privé sous contrat?! alors là, je demande à voir Suspect

Attention, la réforme des rythmes, pour ce que j'en connais, dépendait dans son organisation des mairies. Et ça ne concerne pas le programme ni la dotation horaire. Regardez ce qu'en disent les collègues qui sont dans le privé... http://www.neoprofs.org/t89349-et-l-enseignement-prive-dans-tout-cela#3041283

ah, mais il me semblait que vous aviez répondu à Valeriek84 que même étant dans le privé les gamins de la ministre avaient eu à connaître le passage aux 5 jours.

Ça dépend du privé, s'il est sous ou hors contrat. Et effectivement il peut se rencontrer des étab. privés qui prennent des libertés (même s'ils doivent être rares)

_________________
 
Si tu crois encore qu'il nous faut descendre dans le creux des rues pour monter au pouvoir, si tu crois encore au rêve du grand soir, et que nos ennemis, il faut aller les pendre... Aucun rêve, jamais, ne mérite une guerre. L'avenir dépend des révolutionnaires, mais se moque bien des petits révoltés. L'avenir ne veut ni feu ni sang ni guerre. Ne sois pas de ceux-là qui vont nous les donner (J. Brel, La Bastille)

________________________________________________

Antigone, c'est la petite maigre qui est assise là-bas, et qui ne dit rien. Elle regarde droit devant elle. Elle pense. (...) Elle pense qu'elle va mourir, qu'elle est jeune et qu'elle aussi, elle aurait bien aimé vivre. Mais il n'y a rien à faire. elle s'appelle Antigone et il va falloir qu'elle joue son rôle jusqu'au bout...

Marie Laetitia
Bon génie


Revenir en haut Aller en bas

Re: Najat Vallaud-Belkacem invitée spéciale de France Inter

Message par Ilse le Mar 12 Mai 2015 - 18:45

Ici, le privé sous contrat n'applique pas la réforme des rythmes... C'est même pour cela que beaucoup de parents y ont mis leur enfants

Ilse
Érudit


Revenir en haut Aller en bas

Re: Najat Vallaud-Belkacem invitée spéciale de France Inter

Message par may68 le Mar 12 Mai 2015 - 18:47

@valeriek84 a écrit:Dans mon village, l'école privée est restée à 4 jours et le centre aéré attenant à l'école est donc ouvert pour les enfants de cette école. Nous avions donc le plaisir de les voir danser la zumba sous nos fenêtres pendant que nous faisions de la grammaire... furieux Depuis que j'ai râlé, ils sont partis danser plus loin!

Oh purée ! affraid

may68
Fidèle du forum


Revenir en haut Aller en bas

Re: Najat Vallaud-Belkacem invitée spéciale de France Inter

Message par valeriek84 le Mar 12 Mai 2015 - 19:12

@totoro a écrit:
@valeriek84 a écrit:Dans mon village, l'école privée est restée à 4 jours et le centre aéré attenant à l'école est donc ouvert pour les enfants de cette école. Nous avions donc le plaisir de les voir danser la zumba sous nos fenêtres pendant que nous faisions de la grammaire... furieux Depuis que j'ai râlé, ils sont partis danser plus loin!

Dans mon village, le privé a choisi de rester à 4 jours et les parents (dont moi) galèrent pour faire garder les enfants le mercredi matin puisqu'il n'y a pas de centre aéré. A ce jeu-là, on connait tous un gars qui....

On constate juste que chaque commune fait à sa sauce et aux parents de faire avec. Quelle équité.... Rolling Eyes

valeriek84
Niveau 6


Revenir en haut Aller en bas

Re: Najat Vallaud-Belkacem invitée spéciale de France Inter

Message par celev le Mar 12 Mai 2015 - 19:21

Chez nous, le privé sous contrat est resté à la semaine des quatre jours et a gagné de nombreux élèves!

celev
Niveau 4


Revenir en haut Aller en bas

Re: Najat Vallaud-Belkacem invitée spéciale de France Inter

Message par Ilse le Mar 12 Mai 2015 - 19:25

@celev a écrit:Chez nous, le privé sous contrat est resté à la semaine des quatre jours et a gagné de nombreux élèves!

Chez nous aussi...

Ilse
Érudit


Revenir en haut Aller en bas

Re: Najat Vallaud-Belkacem invitée spéciale de France Inter

Message par archeboc le Mer 13 Mai 2015 - 0:16

@Marie Laetitia a écrit:Il n'y a que moi qui ai bondi ce matin en entendant NVB répondre à un auditeur qui déclarait qu'il changerait sa fille de collège si la suppression des classes bilangues ou européennes (je ne sais plus) était confirmée, qu'elle ferait comme lui en tant que mère? Mais qu'en tant que ministre de l'EN elle se devait de garantir l'égalité ou je ne sais quoi? C'est quand même énorme, comme déclaration... On veut bien réformer pour les autres, mais ses enfants, on les protège de ce b****l... là, c'était dit.

Ce n'est pas tout à fait cela qu'elle a dit. Elle dit qu'en tant que particulier, elle chercherait aussi le meilleur pour ses enfants, mais qu'en tant que ministre, elle doit oeuvrer au bien commun. La faille dans son discours est ailleurs, comme je vous le laisse chercher dans une transcription de ses propos (de 1:46 à 1:50 environ) :

Spoiler:
[auditeur intervenant par téléphone]
Il se trouve que ma fille est en ZEP, qu'elle a un très bon niveau, qu'elle a eu l'opportunité de rentrer en classe euro, non pas parce que que je l'ai décidé, mais parce que son niveau le permettait. Elle a été sélectionnée pour être en classe
non pas euro mais bilangue, pardon, et voila, demain, -elle a un très très bon niveau, vraiment elle a 19 de moyenne,
elle est dans une demi classe, comme vous le savez, au niveau euro, avec des élèves qui ne sont pas en bilangue-
et demain elle se retrouverait donc en dehors de ce système certes qui permet aujourd'hui effectivement aux meilleurs d'avoir cet enseignement.

Si demain moi ma fille se retrouve en dehors de cette possibilité-là moi j'ai la possibilité de déménager d'aller dans un endroit qui n'est pas une ZEP, où je connais un collège qui est d'un meilleur niveau. Et donc, et bien, elle ne tirera plus cette classe dans laquelle elle est aujourd'hui
Et voilà, la mixité sociale, aujourd'hui, pour un certain nombre de personnes
c'est la possibilité effectivement d'avoir, lorsque leurs enfants en ont les capacités, des enfants qui sont dans des classes un petit peu meilleur. Et donc Demain, la stratégie, cela peut être de partir.

Donc moi, je ne comprends pas cette réforme, parce que vous ne tenez pas compte de la mobilité scolaire qui est réelle, qui est possible, pour un certain nombre de personnes qui par conviction restent en ZEP et qui demain sont susceptibles de partir.

[réponse de la ministre]
D'abord je voudrais vous dire une chose si j'étais parent -plus exactement je suis parent mais j'ai pas encore d'enfants
en age de collège mais cela va arriver très vite- je réagirais exactement comme vous. C'est pour cela qu'il faut que vous compreniez que je suis à votre écoute. Je comprends qu'on puisse rechercher dans un système aujourd'hui inégalitaire le meilleur pour son enfant, y compris en contournant le système pour essayer de le mettre dans une classe à l'abri, entre guillemet, ou entre meilleurs, parce que c'est là que pourra encore avoir de meilleures performances.

[interruption du journaliste]
- Cela veut dire que vous chercheriez à le mettre dans une classe bilangue

[la ministre poursuit sans répondre à l'interruption]
que chaque parent raisonne comme cela, je le comprends, c'est normal, c'est normal, et ne vous sentez pas d'ailleurs, monsieur, coupable de réagir comme cela.

Moi, je suis ministre de l'éducation nationale et j'oeuvre pour l'intérêt général et en regardant cela de haut, c'est-à-dire en ayant l'horizon large en regardant ce que cela produit, ces effets de contournement ces effets de recherche d'entre soi des meilleurs, ce qu'on peut tout à fait comprendre individuellement, mais de façon collective, c'est préjudiciable.

[Le journaliste]
- Ce qu'il nous dit, c'est que de toute façon cela existe, et que quelque soit la réforme, lui qui a sa fille en ZEP, ira dans un collège plus réputé, et que donc c'est la ZEP qui perd en l'occurrence.

[La ministre]
- Ce qu'il faut comprendre, d'abord, c'est que les collèges privés aussi vont appliquer la réforme donc déjà on n'ira pas dans un collège privé pour y trouver une classe bilangue qui aurait disparu des collèges publics, partout ce sera exactement le même fonctionnement qui s'appliquera et puis ensuite je le redis ici on peut avoir des comportements individuels qui sont légitimes à un niveau individuel, mais une politique au niveau collectif, qui recherche l'intérêt général, et je vous le redis l'intérêt général non seulement des enfants qui ne sont pas dans les classes bilangues mais même de ceux qui sont dans les classes bilangues c'est d'être ensemble, c'est la mixité scolaire qui va en réalité garantir une meilleure réussite de tous.

Pourquoi ? Parce que quand vous avez une élite avec une base très étroite, et bien cette élite, elle donne pas le meilleur d'elle-même, c'est pas vrai, C'est au contraire en faisant en sorte que ces meilleurs élèves d'aujourd'hui puisse

[Le journaliste coupe pour rappeler l'exemple donné par l'auditeur : ]
- Il ne cherche pas l'entre soi : il veut rester en ZEP et que sa fille tire les autres, même dans les autres classes

[La ministre cette fois répond à l'objection]
- Mais il s'agit bien malgré tout pour sa fille et pour ceux qui participent à sa classe bilangue avec elle d'avoir des heures en plus par rapport aux autres. Donc même si physiquement ce n'est pas une classe à part, c'est bien une offre à part qui est réservée à ces quelques uns et moi je vous dis que si on veut vraiment faire réussir les élèves, tous les élèves, nous devons offrir ce meilleur, cette offre à part, cette offre aujourd'hui exceptionnelle, à tout le monde

C'est l'objet de l'avancement d'un an de la LV2 en 5e. Et c'est l'objet aussi du latin grec dont on va parler tout à l'heure qui va être offert à davantage d'élèves.

[journaliste : si on a le temps]


archeboc
Neoprof expérimenté


Revenir en haut Aller en bas

Re: Najat Vallaud-Belkacem invitée spéciale de France Inter

Message par Spinoza1670 le Mer 13 Mai 2015 - 0:22

Merci pour la transcription, Archeboc. Je n'ai pas trouvé la faille. Embarassed

_________________
« Let not any one pacify his conscience by the delusion that he can do no harm if he takes no part, and forms no opinion. Bad men need nothing more to compass their ends, than that good men should look on and do nothing. » (John Stuart Mill)
Littérature au primaire - Rédaction au primaire - Manuels anciens - Dessin au primaireApprendre à lire et à écrire - Maths au primaire - école : références - Leçons de choses.

Spinoza1670
Esprit éclairé


Revenir en haut Aller en bas

Re: Najat Vallaud-Belkacem invitée spéciale de France Inter

Message par PauvreYorick le Mer 13 Mai 2015 - 0:26

@archeboc a écrit:
@Marie Laetitia a écrit:Il n'y a que moi qui ai bondi ce matin en entendant NVB répondre à un auditeur qui déclarait qu'il changerait sa fille de collège si la suppression des classes bilangues ou européennes (je ne sais plus) était confirmée, qu'elle ferait comme lui en tant que mère? Mais qu'en tant que ministre de l'EN elle se devait de garantir l'égalité ou je ne sais quoi? C'est quand même énorme, comme déclaration... On veut bien réformer pour les autres, mais ses enfants, on les protège de ce b****l... là, c'était dit.

Ce n'est pas tout à fait cela qu'elle a dit. Elle dit qu'en tant que particulier, elle chercherait aussi le meilleur pour ses enfants, mais qu'en tant que ministre, elle doit œuvrer au bien commun.
Oui, ça me paraissait trop gros. Elle n'a même pas dit ça, d'ailleurs, mais que « dans un système aujourd'hui inégalitaire » elle chercherait à titre individuel à exploiter ce qu'elle connaît des propriétés du système en faveur de sa progéniture.

Autrement dit, ce qu'elle a dit revient en gros à dire qu'on ne pourrait pas jeter la pierre à un prof qui inscrirait son enfant dans le privé ou qui lui ferait prendre option chinois. Moi, je ne peux pas en conscience lui reprocher d'avoir dit ça. Effectivement c'est une fausse faille. (Mais effectivement, toute la suite, en revanche, me semble à moi aussi se casser la trogne.)

_________________
DISCUSSION, n. A method of confirming others in their errors.


PauvreYorick
Esprit sacré


Revenir en haut Aller en bas

Re: Najat Vallaud-Belkacem invitée spéciale de France Inter

Message par User5899 le Mer 13 Mai 2015 - 0:29

@V.Marchais a écrit:Des études ont montré que lire favorisait la réussite scolaire.
Or certains élèves lisent beaucoup plus que d'autres.
Donc, dans un souci d'égalité, brûlons tous les livres.

Ça y est, je suis prête pour faire NVB.
C'est un peu le principe de la Révolution culturelle, au fond Very Happy

_________________
Zu End' ewiges Wissen !
Der Welt melden
Weise nichts mehr !

En cas de ban, ne pas utiliser les MP ! Passer par l'icône du mail  Razz

User5899
Dieu de l'Olympe


Revenir en haut Aller en bas

Re: Najat Vallaud-Belkacem invitée spéciale de France Inter

Message par Marie Laetitia le Mer 13 Mai 2015 - 8:10

@PauvreYorick a écrit:
@archeboc a écrit:
@Marie Laetitia a écrit:Il n'y a que moi qui ai bondi ce matin en entendant NVB répondre à un auditeur qui déclarait qu'il changerait sa fille de collège si la suppression des classes bilangues ou européennes (je ne sais plus) était confirmée, qu'elle ferait comme lui en tant que mère? Mais qu'en tant que ministre de l'EN elle se devait de garantir l'égalité ou je ne sais quoi? C'est quand même énorme, comme déclaration... On veut bien réformer pour les autres, mais ses enfants, on les protège de ce b****l... là, c'était dit.

Ce n'est pas tout à fait cela qu'elle a dit. Elle dit qu'en tant que particulier, elle chercherait aussi le meilleur pour ses enfants, mais qu'en tant que ministre, elle doit œuvrer au bien commun.
Oui, ça me paraissait trop gros. Elle n'a même pas dit ça, d'ailleurs, mais que « dans un système aujourd'hui inégalitaire » elle chercherait à titre individuel à exploiter ce qu'elle connaît des propriétés du système en faveur de sa progéniture.

Autrement dit, ce qu'elle a dit revient en gros à dire qu'on ne pourrait pas jeter la pierre à un prof qui inscrirait son enfant dans le privé ou qui lui ferait prendre option chinois. Moi, je ne peux pas en conscience lui reprocher d'avoir dit ça. Effectivement c'est une fausse faille. (Mais effectivement, toute la suite, en revanche, me semble à moi aussi se casser la trogne.)

À la lecture de la retranscription, oui, il y a eu erreur d'interprétation. Mais ce qui m'a fait bondir c'est sans doute aussi l'idée qu'il faut lutter contre le fait que les "bons élèves" profitent du système. Alors que si les élèves qui veulent réussir (ce qui n'est pas la même chose que les "bons élèves") ont tendance à s'incrire ici ou là, c'est d'abord en juissant d'un droit offert à tous, comme les EPI ( Rolling Eyes ), c'est aussi parce que cela permet d'échapper à la médiocrité et au climat délétère qui peut régner dans de nombreuses classes.
Spoiler:
Une classe comme ça j'en avais plusieurs l'année dernière. Je peux parler d'une en particulier. Ni très mauvaise, ni vraiment bonne. Beaucoup de gamins qui ne travaillaient pas (en fait il devait y en avoir 4 qui travaillaient sur 24), 4 gros pénibles dont deux avec des problèmes psy, un sans éducation qu'il fallait visser ferme. Ils ne bougeaient pas chez moi. Il n'empêche que les rares élèves sérieux ont souffert pendant toute l'année dans les différentes matières.
Plutôt que de régler ce problème, on augmente la souffrance des élèves sérieux, qui veulent travailler.

Moi, je lui reproche de dire cela. Parce qu'elle ment en disant que les élèves qui veulent réussir profitent du système et prennent des moyens aux élèves en difficulté. Elle ment et tronque la réalité pour servir un énorme mensonge.

C'est curieux, quand même. Il y a quelques mois, on parlait de la violence à l'école, du harcèlement, et j'en passe. Limite si l'ensemble des enseignants n'était pas coupable de non assistance à personnes en danger.
Là, pschiiit, plus rien de tout cela. Mais les élèves qui veulent réussir coûtent trop cher, ma bonn'dame, alors, on coupe les moyens qui leur permettait de sortir du collège avec de très bonnes bases. Pire, on diminue la qualité de l'enseignement dans toutes les matières en diminuant de fait les horaires dans toutes les disciplines.

Alors couvrir cela du voile de la lutte contre les inégalités, c'est de la propagande, du mensonge, c'est une honte absolue.


Dernière édition par Marie Laetitia le Mer 13 Mai 2015 - 8:27, édité 2 fois

_________________
 
Si tu crois encore qu'il nous faut descendre dans le creux des rues pour monter au pouvoir, si tu crois encore au rêve du grand soir, et que nos ennemis, il faut aller les pendre... Aucun rêve, jamais, ne mérite une guerre. L'avenir dépend des révolutionnaires, mais se moque bien des petits révoltés. L'avenir ne veut ni feu ni sang ni guerre. Ne sois pas de ceux-là qui vont nous les donner (J. Brel, La Bastille)

________________________________________________

Antigone, c'est la petite maigre qui est assise là-bas, et qui ne dit rien. Elle regarde droit devant elle. Elle pense. (...) Elle pense qu'elle va mourir, qu'elle est jeune et qu'elle aussi, elle aurait bien aimé vivre. Mais il n'y a rien à faire. elle s'appelle Antigone et il va falloir qu'elle joue son rôle jusqu'au bout...

Marie Laetitia
Bon génie


Revenir en haut Aller en bas

Re: Najat Vallaud-Belkacem invitée spéciale de France Inter

Message par fraisedesbois le Mer 13 Mai 2015 - 8:23

merci archeboc.
pour moi la faille est clairement là
nous devons offrir ce meilleur, cette offre à part, cette offre aujourd'hui exceptionnelle, à tout le monde

oui, elle le doit.
mais non, elle ne le fait absolument pas.
les EPI, c'est à moyen constant
et 54H, ce n'est pas du tout la redistribution pour tous de soit disant 650H soit disant trustées par 15% des élèves.

_________________
lecteur  Il faut beaucoup d'indisciplinés pour faire un peuple libre -
Georges Bernanos, Les enfants humiliés, 1949

fraisedesbois
Niveau 9


Revenir en haut Aller en bas

Re: Najat Vallaud-Belkacem invitée spéciale de France Inter

Message par Finrod le Mer 13 Mai 2015 - 8:47

@fraisedesbois a écrit:merci archeboc.
pour moi la faille est clairement là
nous devons offrir ce meilleur, cette offre à part, cette offre aujourd'hui exceptionnelle, à tout le monde

oui, elle le doit.
mais non, elle ne le fait absolument pas.
les EPI, c'est à moyen constant
et 54H, ce n'est pas du tout la redistribution pour tous de soit disant 650H soit disant trustées par 15% des élèves.

En faisant les comptes précisément j'ai plutôt l'impression que les moyens sont diminués et que ceux soit disant octroyés aux EPI, en sus d'être inutiles, ne sont pas du tout garantis.

Finrod
Expert


Revenir en haut Aller en bas

Re: Najat Vallaud-Belkacem invitée spéciale de France Inter

Message par Spinoza1670 le Mer 13 Mai 2015 - 8:58

Ah oui, la faille est là. "Mme la Ministre, vous dites que vous voulez donner l'excellence des 15 % (soit 650 heures) à tous les élèves. Où sont ces 650 nouvelles heures pour chaque élève ?

_________________
« Let not any one pacify his conscience by the delusion that he can do no harm if he takes no part, and forms no opinion. Bad men need nothing more to compass their ends, than that good men should look on and do nothing. » (John Stuart Mill)
Littérature au primaire - Rédaction au primaire - Manuels anciens - Dessin au primaireApprendre à lire et à écrire - Maths au primaire - école : références - Leçons de choses.

Spinoza1670
Esprit éclairé


Revenir en haut Aller en bas

Re: Najat Vallaud-Belkacem invitée spéciale de France Inter

Message par V.Marchais le Mer 13 Mai 2015 - 9:05

Ben moi, j'avais bien compris, et ça me fait toujours bondir.

D'abord, son raisonnement ne tient pas.

On lui explique qu'en tant que parent qui attend un minimum d'exigence, on va "sauver" ses enfants de sa réforme en les mettant dans le privé. Elle dit qu'elle comprend et qu'elle ferait pareil. Dès lors, comment peut-elle prétendre créer davantage d'égalité dans un système avec une réforme qui va créer de nouvelles fuites massives dans le privé ? En quoi cela tiendrait-il du bien commun ? Cela ne tient pas debout. Ce n'est pas "regarder de haut", c'est s'aveugler délibérément sur les conséquences de ses choix.

Et surtout, elle reconnaît que l'école qu'elle façonne renonce à une certaine qualité et qu'elle, en tant que parent, chercherait cette qualité ailleurs. C'est bien dire qu'il y aura désormais (plus encore qu'actuellement) une école de la médiocrité pour le vulgum pecus, et d'autres réseaux pour ses enfants et quelques happy few.

Et venant d'une ministre de l'EN, oui, ça me choque profondément.


_________________
visitez le site http://www.reformeducollege.fr/

V.Marchais
Bon génie


Revenir en haut Aller en bas

Re: Najat Vallaud-Belkacem invitée spéciale de France Inter

Message par Ergo le Mer 13 Mai 2015 - 9:08

Quand j'ai lu la transcription et entendu ce qu'elle disait, je me suis dit (réflexion purement personnelle etc.) qu'il était heureux, pour certains, que je ne sois pas Présidente de la République. Je rendrais obligatoire que tous les hauts fonctionnaires et les ministres aient leurs enfants dans le public: on verrait comment ils percevraient "l'intérêt général"...

_________________
After all we've been through---it can't be for nothing. ---Ellie

No matter. Try again. Fail again. Fail better.---Beckett
Les stulos-plyme des neos. Illustration de la devise de Ronin: "Cède, cède, cède, je le veux !"

Ergo
Enchanteur


Revenir en haut Aller en bas

Re: Najat Vallaud-Belkacem invitée spéciale de France Inter

Message par V.Marchais le Mer 13 Mai 2015 - 9:11

@Ergo a écrit:Quand j'ai lu la transcription et entendu ce qu'elle disait, je me suis dit (réflexion purement personnelle etc.) qu'il était heureux, pour certains, que je ne sois pas Présidente de la République. Je rendrais obligatoire que tous les hauts fonctionnaires et les ministres aient leurs enfants dans le public: on verrait comment ils percevraient "l'intérêt général"...

Et en ZEP... Twisted Evil

_________________
visitez le site http://www.reformeducollege.fr/

V.Marchais
Bon génie


Revenir en haut Aller en bas

Re: Najat Vallaud-Belkacem invitée spéciale de France Inter

Message par C'est pas faux le Mer 13 Mai 2015 - 9:14

@V.Marchais a écrit:Ben moi, j'avais bien compris, et ça me fait toujours bondir.

D'abord, son raisonnement ne tient pas.

On lui explique qu'en tant que parent qui attend un minimum d'exigence, on va "sauver" ses enfants de sa réforme en les mettant dans le privé. Elle dit qu'elle comprend et qu'elle ferait pareil. Dès lors, comment peut-elle prétendre créer davantage d'égalité dans un système avec une réforme qui va créer de nouvelles fuites massives dans le privé ? En quoi cela tiendrait-il du bien commun ? Cela ne tient pas debout. Ce n'est pas "regarder de haut", c'est s'aveugler délibérément sur les conséquences de ses choix.

Et surtout, elle reconnaît que l'école qu'elle façonne renonce à une certaine qualité et qu'elle, en tant que parent, chercherait cette qualité ailleurs. C'est bien dire qu'il y aura désormais (plus encore qu'actuellement) une école de la médiocrité pour le vulgum pecus, et d'autres réseaux pour ses enfants et quelques happy few.

Et venant d'une ministre de l'EN, oui, ça me choque profondément.

En disant ça, elle perd toute crédibilité et toute légitimité.

C'est pas faux
Sage


Revenir en haut Aller en bas

Page 3 sur 5 Précédent  1, 2, 3, 4, 5  Suivant

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut


 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum