Pourquoi personne ne s'intéresse aux postes supprimés ?

Page 1 sur 2 1, 2  Suivant

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Pourquoi personne ne s'intéresse aux postes supprimés ?

Message par mgb35 le Mer 13 Mai 2015 - 11:44

Bonjour,

Toutes les personnes qui ont tentées de chiffrer les moyens "accordés" par le nouveau collège concluent à une suppression de plusieurs milliers de postes et non à une création de 4000 : http://www.neoprofs.org/t89671-4000-postes-en-plus?highlight=4000
Les syndicats n'en parlent pas (ou très peu) ; les médias ont acté la création de 4000 postes ; certains néos expliquent que ça ne fait même pas un poste par collège (donc ont pris pour acquis la promesse de création).J'ai écrit à plusieurs syndicats pour leur exprimer ma surprise et leur faire part de mes interrogations mais aucun n'a repris contact avec moi pour parler de ce sujet.

Pourtant, il me semblerait que c'est le seul argument qui permettrait de montrer à quel point cette réforme est économique et non une mesure de justice sociale et donc le seul moyen de faire réagir les parents...

Pourquoi à votre avis ce sujet intéresse-t-il si peu ?

mgb35
Niveau 7


Revenir en haut Aller en bas

Re: Pourquoi personne ne s'intéresse aux postes supprimés ?

Message par MUTIS le Mer 13 Mai 2015 - 11:55

Bonne question...
On pourrait faire un listing au passage de questions à poser et à transmettre aux journalistes.
Première question à poser : pouvez-vous nous dire à quoi correspond très précisément la création de 4000 postes (étant donné que pas mal d'heures d'enseignement disparaissent...) ?

_________________
"Heureux soient les fêlés car ils laissent passer la lumière" (Audiard)
"Ce n'est pas l'excès d'autorité qui est dangereux, c'est l'excès d'obéissance" (Primo Levi)
"La littérature, quelque passion que nous mettions à le nier, permet de sauver de l'oubli tout ce sur quoi le regard contemporain, de plus en plus immoral, prétend glisser dans l'indifférence absolue" (Enrique Vila-Matas)

MUTIS
Érudit


Revenir en haut Aller en bas

Re: Pourquoi personne ne s'intéresse aux postes supprimés ?

Message par mgb35 le Mer 13 Mai 2015 - 12:06

Merci MUTIS de ta réponse... mais une fois de plus, ça ne semble pas intéressé grand monde sur ce forum.
Nous avons certainement à travailler notre com' Laughing
Il y a eu 8 réponses à ton post à ce sujet... Je n'arrive pas à comprendre pourquoi !
Dans mon collège, on va perdre 1,5 poste !!

mgb35
Niveau 7


Revenir en haut Aller en bas

Re: Pourquoi personne ne s'intéresse aux postes supprimés ?

Message par Ilse le Mer 13 Mai 2015 - 12:10

J'y pensais ce matin : voici pour mon collèges (22 divisions)
- en français : - 10,5h (latin), - 2h (dp3 faite par moi, prof de français) et - 6h (AP) soit - 18h30... donc 1 poste !!
- en maths : - 6h (AP)
- en allemand : perte des bilangues (- 12h) et de la LV2 actuelle (- 6h) ; création de la VV2 en 5è (+ 7,5) => - 10,5 h
- anglais : - 4h (euro 4è et 3è)
- techno : - 3h (perte de 0,5 en 3ème)

pas de changement pour l'EPS, l'histoire, la SVT et physique, arts plastiques et musique

espagnol LV2  : 30h (5 divisions en 4ème et 3ème) actuellement et 37,5h si LV2 en 5ème (5 divisions) => +2,5h

Bilan : - 39,5 h pour mon collège...

On perd 1 poste de français, 1/2 poste d'allemand (et plusieurs "bouts" de BMP)

(dites-moi si je me suis trompée...)

Ilse
Érudit


Revenir en haut Aller en bas

Re: Pourquoi personne ne s'intéresse aux postes supprimés ?

Message par WabiSabi le Mer 13 Mai 2015 - 12:18

Même si, hypothèse optimiste, ces refontes horaires dues à la réforme ne "sucrent" qu'un demi-poste par collège à la rentrée 2016 (et le témoignage d'Ilse et de mgb montrent que ça peut être beaucoup plus), dispatchés sur les 7 100 collèges de France ça veut dire mécaniquement plus de 3 500 équivalents temps plein économisés à la rentrée! Estimation fourchette basse donc...
Parler de la création de 4 000 postes n'est plus seulement un abus de langage, c'est un beau foutage de gueule dans les règles.

WabiSabi
Habitué du forum


Revenir en haut Aller en bas

Re: Pourquoi personne ne s'intéresse aux postes supprimés ?

Message par fraisedesbois le Mer 13 Mai 2015 - 13:11

@Ilse a écrit:J'y pensais ce matin : voici pour mon collèges (22 divisions)
- en français : - 10,5h (latin), - 2h (dp3 faite par moi, prof de français) et - 6h (AP) soit - 18h30... donc 1 poste !!
- en maths : - 6h (AP)
- en allemand : perte des bilangues (- 12h) et de la LV2 actuelle (- 6h) ; création de la VV2 en 5è (+ 7,5) => - 10,5 h
- anglais : - 4h (euro 4è et 3è)
- techno : - 3h (perte de 0,5 en 3ème)

pas de changement pour l'EPS, l'histoire, la SVT et physique, arts plastiques et musique

espagnol LV2  : 30h (5 divisions en 4ème et 3ème) actuellement et 37,5h si LV2 en 5ème (5 divisions) => +2,5h

Bilan : - 39,5 h pour mon collège...

On perd 1 poste de français, 1/2 poste d'allemand (et plusieurs "bouts" de BMP)

(dites-moi si je me suis trompée...)

je ne sais pas s'il faut en conclure que tu te serais trompée, mais tu n'as compté aucune heure pour "dédoublement", si ?
avec la marge de 2h45 par classe, ça ferait au 2.75 x 22 divisions = + 60h30
(à condition d'enlever les heures pour dédoublement actuelles, je ne sais pas si tu les as toutes déduites, je n'ai pas l'impression)

il me semble qu'il manque aussi les 4h de sciences en 6e, sauf si c'est déjà le cas dans ton collège.

_________________
lecteur  Il faut beaucoup d'indisciplinés pour faire un peuple libre -
Georges Bernanos, Les enfants humiliés, 1949

fraisedesbois
Niveau 9


Revenir en haut Aller en bas

Re: Pourquoi personne ne s'intéresse aux postes supprimés ?

Message par Gryphe le Mer 13 Mai 2015 - 15:18

Pourquoi personne ne s'y intéresse ?
A mon avis parce que c'est super dur à calculer et à "argumenter".
Il est facile de voir, dans un établissement précis, ce que cela va donner en fonction, notamment, de l'offre de langues.
Mais le calcul "France entière" est difficile.

Gryphe
Médiateur


Revenir en haut Aller en bas

Re: Pourquoi personne ne s'intéresse aux postes supprimés ?

Message par MUTIS le Mer 13 Mai 2015 - 15:23

@Gryphe a écrit:Pourquoi personne ne s'y intéresse ?
A mon avis parce que c'est super dur à calculer et à "argumenter".
Il est facile de voir, dans un établissement précis, ce que cela va donner en fonction, notamment, de l'offre de langues.
Mais le calcul "France entière" est difficile.

Pourrais-tu Gryphe nous faire une projection à l'échelle d'un établissement ?
Avec la réforme y aura-t-il plus ou moins d'heures dans ton établissement ?
Y aura-t-il des postes menacés ? (Lettres classiques ?)

_________________
"Heureux soient les fêlés car ils laissent passer la lumière" (Audiard)
"Ce n'est pas l'excès d'autorité qui est dangereux, c'est l'excès d'obéissance" (Primo Levi)
"La littérature, quelque passion que nous mettions à le nier, permet de sauver de l'oubli tout ce sur quoi le regard contemporain, de plus en plus immoral, prétend glisser dans l'indifférence absolue" (Enrique Vila-Matas)

MUTIS
Érudit


Revenir en haut Aller en bas

Re: Pourquoi personne ne s'intéresse aux postes supprimés ?

Message par Sylvain de Saint-Sylvain le Mer 13 Mai 2015 - 15:23

Mais heu hum on peut pas imaginer qu'en fait, on aura des classes moins chargées ? sunny

Sylvain de Saint-Sylvain
Neoprof expérimenté


Revenir en haut Aller en bas

Re: Pourquoi personne ne s'intéresse aux postes supprimés ?

Message par Daphné le Mer 13 Mai 2015 - 15:24

@Sylvain de Saint-Sylvain a écrit:Mais heu hum on peut pas imaginer qu'en fait, on aura des classes moins chargées ? sunny

elephantrose aar aar aaq

Daphné
Demi-dieu


Revenir en haut Aller en bas

Re: Pourquoi personne ne s'intéresse aux postes supprimés ?

Message par henriette le Mer 13 Mai 2015 - 15:25

@Sylvain de Saint-Sylvain a écrit:Mais heu hum on peut pas imaginer qu'en fait, on aura des classes moins chargées ? sunny
Oh si, on peut l'imaginer, en effet.

henriette
Médiateur


Revenir en haut Aller en bas

Re: Pourquoi personne ne s'intéresse aux postes supprimés ?

Message par Ilse le Mer 13 Mai 2015 - 15:38

@fraisedesbois a écrit:
@Ilse a écrit:J'y pensais ce matin : voici pour mon collèges (22 divisions)
- en français : - 10,5h (latin), - 2h (dp3 faite par moi, prof de français) et - 6h (AP) soit - 18h30... donc 1 poste !!
- en maths : - 6h (AP)
- en allemand : perte des bilangues (- 12h) et de la LV2 actuelle (- 6h) ; création de la VV2 en 5è (+ 7,5) => - 10,5 h
- anglais : - 4h (euro 4è et 3è)
- techno : - 3h (perte de 0,5 en 3ème)

pas de changement pour l'EPS, l'histoire, la SVT et physique, arts plastiques et musique

espagnol LV2  : 30h (5 divisions en 4ème et 3ème) actuellement et 37,5h si LV2 en 5ème (5 divisions) => +2,5h

Bilan : - 39,5 h pour mon collège...

On perd 1 poste de français, 1/2 poste d'allemand (et plusieurs "bouts" de BMP)

(dites-moi si je me suis trompée...)


je ne sais pas s'il faut en conclure que tu te serais trompée, mais tu n'as compté aucune heure pour "dédoublement", si ?
avec la marge de 2h45 par classe, ça ferait au 2.75 x 22 divisions = + 60h30
(à condition d'enlever les heures pour dédoublement actuelles, je ne sais pas si tu les as toutes déduites, je n'ai pas l'impression)

il me semble qu'il manque aussi les 4h de sciences en 6e, sauf si c'est déjà le cas dans ton collège.

J'ai effectivement oublié les marges profs...
Pour les groupes de sciences (listés comme prioritaires par le ministère) : 0,5 x22= 11h en SVT; 11h en physique et 11h en techno sans doute

Il reste 1,25 x 22 : 27,5 h à se partager...
=>0,5 pour les dédoublements en sciences (si on en fait) => +11h en SVT, + 11h en physique et + 11h en techno  (donc 33h au total)

reste 1,25h (soit 27,5h pour les 22 divisions) à se répartir pour :
- groupes en AP => 22x0,5=> 11h pour 1h d'AP dédoublée (plus si autres heures d'AP dédoublées en 6è) ?
- groupes de langue en LV1 => 1h/semaine dédoublée => 11 h
- si dédoublement d'1h en LV2 => 8,5h
- 5h de complément de langue en latin (si EPI latin) ?
- co-intervention en EPI, ... ???
On "dépasse" déjà les 27,5 h

bref il y a trop d'inconnues, de choix à faire... difficile de voir...
sauf qu'il manquera des heures en français, en allemand et sans doute en maths

Ilse
Érudit


Revenir en haut Aller en bas

Re: Pourquoi personne ne s'intéresse aux postes supprimés ?

Message par Sylvain de Saint-Sylvain le Mer 13 Mai 2015 - 15:40

@Henriette a écrit:Oh si, on peut l'imaginer, en effet.

Laissez-moiiiii rêveeeeeeeeeer...

abk

Sylvain de Saint-Sylvain
Neoprof expérimenté


Revenir en haut Aller en bas

Re: Pourquoi personne ne s'intéresse aux postes supprimés ?

Message par Gryphe le Mer 13 Mai 2015 - 15:43

@MUTIS a écrit:
@Gryphe a écrit:Pourquoi personne ne s'y intéresse ?
A mon avis parce que c'est super dur à calculer et à "argumenter".
Il est facile de voir, dans un établissement précis, ce que cela va donner en fonction, notamment, de l'offre de langues.
Mais le calcul "France entière" est difficile.

Pourrais-tu Gryphe nous faire une projection à l'échelle d'un établissement ?

On avait commencé à réfléchir ici.
http://www.neoprofs.org/t88001-reforme-du-college-et-chez-vous-combien-d-heures-perdues-sur-la-dhg-qui-verra-son-poste-menace
Attention, les chiffres ne sont plus à jour car les horaires du collège 2016 ont un peu évolué entre temps.
Pour un établissement précis, à mon avis, il faut faire le calcul "heures en plus moins heures en moins" ; en regardant de près, cela donne des résultats qui pourraient être justes, sachant qu'on n'a pas toutes les infos (donc on peut imaginer "toutes choses égales par ailleurs" - pour la chorale, par exemple).
Un établissement qui a une forte palette d'options de langues sera fortement impacté. Pour un établissement sans options, ce serait différent.

Gryphe
Médiateur


Revenir en haut Aller en bas

Re: Pourquoi personne ne s'intéresse aux postes supprimés ?

Message par Ilse le Mer 13 Mai 2015 - 15:45

Les collèges prestigieux de Paris (publics et privés) ont tous plusieurs bilangues, euro, ...
Vont-ils selon vous appliquer la réforme et les supprimer ?

Ilse
Érudit


Revenir en haut Aller en bas

Re: Pourquoi personne ne s'intéresse aux postes supprimés ?

Message par Héliandre le Mer 13 Mai 2015 - 15:47

@Gryphe a écrit:Pourquoi personne ne s'y intéresse ?
A mon avis parce que c'est super dur à calculer et à "argumenter".
Je pense aussi... Déjà que j'ai du mal avec la DGH dans mon collège (mais je suis un cas à part on dirait, mes collègues calculent dès que ça tombe et comprennent...)

C'est vrai que quelques exemples sur divers établissements constitueraient déjà un bon argumentaire à destination des parents et des médias.

Héliandre
Expert


Revenir en haut Aller en bas

Re: Pourquoi personne ne s'intéresse aux postes supprimés ?

Message par Gryphe le Mer 13 Mai 2015 - 15:50

@Ilse a écrit:Les collèges prestigieux de Paris (publics et privés) ont tous plusieurs bilangues, euro, ...
Vont-ils selon vous appliquer la réforme et les supprimer ?
Le chef du SNPDEN-UNSA, syndicat ultra-majoritaire de CDE, a dit sur Twitter qu'il ne supprimerait pas son parcours de Lettres classiques, alors qu'il lui accorde déjà plus d'heures que les horaires plancher.

Gryphe
Médiateur


Revenir en haut Aller en bas

Re: Pourquoi personne ne s'intéresse aux postes supprimés ?

Message par Daphné le Mer 13 Mai 2015 - 15:56

@Gryphe a écrit:
@Ilse a écrit:Les collèges prestigieux de Paris (publics et privés) ont tous plusieurs bilangues, euro, ...
Vont-ils selon vous appliquer la réforme et les supprimer ?
Le chef du SNPDEN-UNSA, syndicat ultra-majoritaire de CDE, a dit sur Twitter qu'il ne supprimerait pas son parcours de Lettres classiques, alors qu'il lui accorde déjà plus d'heures que les horaires plancher.

Rhoooooo il est à la tête du syndicat des CDE UNSA, donc pour la réforme et il dit ça ?!!!
Très logique donc..........

Daphné
Demi-dieu


Revenir en haut Aller en bas

Re: Pourquoi personne ne s'intéresse aux postes supprimés ?

Message par mgb35 le Mer 13 Mai 2015 - 15:59

@Gryphe a écrit:Pourquoi personne ne s'y intéresse ?
A mon avis parce que c'est super dur à calculer et à "argumenter".
Pour moi, il suffit de multiplier le nombre de divisions prévues pour le rentrée 2015 par 29 et de comparer ça à la dotation prévue pour l'année prochaine en lui retirant entre 10 et 20 h* selon la taille de l'établissement.

*Pour tenir compte des heures allouées qui ne sont pas des cours. J'ai pensé à l'AS, la chorale et les heures de vaisselles. Quelqu'un voit-il autre chose ?


Dernière édition par mgb35 le Mer 13 Mai 2015 - 16:01, édité 1 fois

mgb35
Niveau 7


Revenir en haut Aller en bas

Re: Pourquoi personne ne s'intéresse aux postes supprimés ?

Message par Gryphe le Mer 13 Mai 2015 - 16:00

@Daphné a écrit:Rhoooooo il est à la tête du syndicat des CDE UNSA, donc pour la réforme et il dit ça ?!!!  
Les réformes, c'est toujours bien pour les autres, c'est bien connu. Very Happy

Gryphe
Médiateur


Revenir en haut Aller en bas

Re: Pourquoi personne ne s'intéresse aux postes supprimés ?

Message par mgb35 le Mer 13 Mai 2015 - 16:48

Gryphe,

Pourrais-tu par exemple nous donner ton nombre de divisions prévues en 2015 et ta DHG ?

mgb35
Niveau 7


Revenir en haut Aller en bas

Re: Pourquoi personne ne s'intéresse aux postes supprimés ?

Message par fraisedesbois le Mer 13 Mai 2015 - 17:41

@Ilse a écrit:
@fraisedesbois a écrit:
@Ilse a écrit:J'y pensais ce matin : voici pour mon collèges (22 divisions)
- en français : - 10,5h (latin), - 2h (dp3 faite par moi, prof de français) et - 6h (AP) soit - 18h30... donc 1 poste !!
- en maths : - 6h (AP)
- en allemand : perte des bilangues (- 12h) et de la LV2 actuelle (- 6h) ; création de la VV2 en 5è (+ 7,5) => - 10,5 h
- anglais : - 4h (euro 4è et 3è)
- techno : - 3h (perte de 0,5 en 3ème)

pas de changement pour l'EPS, l'histoire, la SVT et physique, arts plastiques et musique

espagnol LV2  : 30h (5 divisions en 4ème et 3ème) actuellement et 37,5h si LV2 en 5ème (5 divisions) => +2,5h

Bilan : - 39,5 h pour mon collège...

On perd 1 poste de français, 1/2 poste d'allemand (et plusieurs "bouts" de BMP)

(dites-moi si je me suis trompée...)


je ne sais pas s'il faut en conclure que tu te serais trompée, mais tu n'as compté aucune heure pour "dédoublement", si ?
avec la marge de 2h45 par classe, ça ferait au 2.75 x 22 divisions = + 60h30
(à condition d'enlever les heures pour dédoublement actuelles, je ne sais pas si tu les as toutes déduites, je n'ai pas l'impression)

il me semble qu'il manque aussi les 4h de sciences en 6e, sauf si c'est déjà le cas dans ton collège.

J'ai effectivement oublié les marges profs...

bref il y a trop d'inconnues, de choix à faire... difficile de voir...
sauf qu'il manquera des heures en français, en allemand et sans doute en maths

tu n'es pas obligée d'affecter la marge (de toutes façons pour savoir précisément ce que ça donnerait, il faudrait imaginer/avoir la ventilation de l'établissement).
tu peux simplement compter 60h30 en +
mais dans le même temps en - il te faut retirer :
- les heures actuelles de dédoublement en sciences, techno et autres groupes de langues qui se feraient chez toi.
- toutes les heures d'AP 6e
- les heures IDD (ou l'équivalent) en 5e et 4e si vous les utilisez

bon, ça ne te dira pas quelle discipline serait menacée, mais ça pourrait te dire quelles disciplines seraient largement conviées à intervenir sur les heures de la marge Rolling Eyes

_________________
lecteur  Il faut beaucoup d'indisciplinés pour faire un peuple libre -
Georges Bernanos, Les enfants humiliés, 1949

fraisedesbois
Niveau 9


Revenir en haut Aller en bas

Re: Pourquoi personne ne s'intéresse aux postes supprimés ?

Message par mgb35 le Mer 13 Mai 2015 - 17:48

Fraise des bois :
Je pense que ta méthode est bonne mais casse-gueule. Trop de risques d'oublier des choses. Tu ne penses pas que d'appliquer 29h à chaque division et de comparer à la dotation actuelle et plus simple ?

Sinon, et chez toi ? Combien de divisions ? Quelle dotation horaire ?

mgb35
Niveau 7


Revenir en haut Aller en bas

Re: Pourquoi personne ne s'intéresse aux postes supprimés ?

Message par totoro le Mer 13 Mai 2015 - 18:39

Dans mon bahut, personne n'en parle parce que tout le monde pense que seuls les profs de français sont concernés...

_________________

La réforme du collège en clair :
http://www.reformeducollege.fr/

totoro
Guide spirituel


Revenir en haut Aller en bas

Re: Pourquoi personne ne s'intéresse aux postes supprimés ?

Message par MUTIS le Mer 13 Mai 2015 - 20:09

@totoro a écrit:Dans mon bahut, personne n'en parle parce que tout le monde pense que seuls les profs de français sont concernés...

C'est beau la solidarité... Et il n'y a aucune option menacée ?

_________________
"Heureux soient les fêlés car ils laissent passer la lumière" (Audiard)
"Ce n'est pas l'excès d'autorité qui est dangereux, c'est l'excès d'obéissance" (Primo Levi)
"La littérature, quelque passion que nous mettions à le nier, permet de sauver de l'oubli tout ce sur quoi le regard contemporain, de plus en plus immoral, prétend glisser dans l'indifférence absolue" (Enrique Vila-Matas)

MUTIS
Érudit


Revenir en haut Aller en bas

Page 1 sur 2 1, 2  Suivant

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut


 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum