Michel Zink découvre le ministère de l'Éducation nationale

Page 4 sur 4 Précédent  1, 2, 3, 4

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Re: Michel Zink découvre le ministère de l'Éducation nationale

Message par titus06 le Ven 15 Mai 2015 - 9:47

@V.Marchais a écrit:
@swurm a écrit:
Je ne dis pas que les bêtes à concours, spécialistes de notes de synthèse que sont les énarques ne soient pas une chose nécessaire et même très nécessaires pour faire tourner un ministère, mais faut-il qu'ils soient en si grand nombre ? Je crains que cela ne serve qu'à cultiver une forme d'entre-soi énarchique, qui ne fait que favoriser les travers des personnes concernées.

À bas l'entre-soi ! C'est intolérable et profondément inégalitaire. Supprimons l'ENA.

Supprimons aussi les classes prépa pendant qu'on y est Very Happy. Et que l'on crée une filière unique pour le Bac, pour mettre fin à toute forme de ségrégation! A bas l'élitisme!


@79 airlines a écrit:Pour info, j'ai entendu Yann Moix déclarer (sur RTL ?)  : "cette réforme est fantastique,  encore meilleure que NVB ne l'imagine".
Comme quoi elle a ses partisans^^

Lui, quand je l'entends s'exprimer à la télévision, j'ai toujours l'impression que c'est sous l'influence de substances illicites...

titus06
Niveau 8


Revenir en haut Aller en bas

Re: Michel Zink découvre le ministère de l'Éducation nationale

Message par swurm le Ven 15 Mai 2015 - 9:59

@e-Wanderer a écrit:Je préfère qu'ils ne prennent pas davantage d'universitaires, si c'est pour recruter des clones de Meirieu…

C'est sûr... Il est à craindre que ce soient les plus déconnectés et les plus fous qui soient sélectionnés.

swurm
Niveau 4


Revenir en haut Aller en bas

Re: Michel Zink découvre le ministère de l'Éducation nationale

Message par Presse-purée le Ven 15 Mai 2015 - 10:43

@e-Wanderer a écrit:Un collègue allemand m'a dit que la solution du collège unique avait été expérimentée outre-Rhin dans les années 70, mais que les autorités, pragmatiques, avaient rapidement fait machine arrière.

Ils testent à nouveau, pour des raisons essentiellement morales. Cela s'appelle, si je ne m'abuse, les Gesamtschüle.

_________________
Homines, dum docent, discunt.Sénèque, Epistulae Morales ad Lucilium VII, 8

"La culture est aussi une question de fierté, de rapport de soi à soi, d’esthétique, si l’on veut, en un mot de constitution du sujet humain." (Paul Veyne, La société romaine)
"Soyez résolus de ne servir plus, et vous voilà libres". La Boétie
"Confondre la culture et son appropriation inégalitaire du fait des conditions sociales : quelle erreur !" H. Pena-Ruiz
"Il vaut mieux qu'un élève sache tenir un balai plutôt qu'il ait été initié à la philosophie: c'est ça le socle commun" un IPR

Presse-purée
Grand sage


Revenir en haut Aller en bas

Re: Michel Zink découvre le ministère de l'Éducation nationale

Message par JPhMM le Ven 15 Mai 2015 - 10:57


_________________
Labyrinthe où l'admiration des ignorants et des idiots qui prennent pour savoir profond tout ce qu'ils n'entendent pas, les a retenus, bon gré malgré qu'ils en eussent. D'ailleurs, il n'y a point de meilleur moyen pour mettre en vogue ou pour défendre des doctrines étranges et absurdes, que de les munir d'une légion de mots obscurs, douteux , et indéterminés. Ce qui pourtant rend ces retraites bien plus semblables à des cavernes de brigands ou à des tanières de renards qu'à des forteresses de généreux guerriers. Que s'il est malaisé d'en chasser ceux qui s'y réfugient, ce n'est pas à cause de la force de ces lieux-là, mais à cause des ronces, des épines et de l'obscurité des buissons dont ils sont environnés. Car la fausseté étant par elle-même incompatible avec l'esprit de l'homme, il n'y a que l'obscurité qui puisse servir de défense à ce qui est absurde. — John Locke

JPhMM
Demi-dieu


Revenir en haut Aller en bas

Re: Michel Zink découvre le ministère de l'Éducation nationale

Message par Cath le Ven 15 Mai 2015 - 11:04

Zut, article introuvable...

Cath
Esprit sacré


Revenir en haut Aller en bas

Re: Michel Zink découvre le ministère de l'Éducation nationale

Message par Thalia de G le Ven 15 Mai 2015 - 11:27

@Cath a écrit:Zut, article introuvable...

Charte 1.7
Il est possible de joindre des fichiers à ses messages : les fichiers joints par ce biais, ainsi que les documents insérés dans vos messages, doivent être postés sur le forum dans le respect des règles du droit d'auteur.
D'une manière générale, nous attirons l'attention de tous nos membres sur la nécessité impérieuse de respecter, dans leur utilisation du forum et dans leur pratique pédagogique, d'une part la prudence nécessaire, et d'autre part les droits d'auteur liés à l'utilisation de documents tirés par exemple, et sans exhaustivité, de manuels et de revues.

Thalia de G
Modérateur


Revenir en haut Aller en bas

Re: Michel Zink découvre le ministère de l'Éducation nationale

Message par Cath le Ven 15 Mai 2015 - 11:29

@Thalia de G a écrit:
@Cath a écrit:Zut, article introuvable...

Charte 1.7
Il est possible de joindre des fichiers à ses messages : les fichiers joints par ce biais, ainsi que les documents insérés dans vos messages, doivent être postés sur le forum dans le respect des règles du droit d'auteur.
D'une manière générale, nous attirons l'attention de tous nos membres sur la nécessité impérieuse de respecter, dans leur utilisation du forum et dans leur pratique pédagogique, d'une part la prudence nécessaire, et d'autre part les droits d'auteur liés à l'utilisation de documents tirés par exemple, et sans exhaustivité, de manuels et de revues.
Oui, absolument.

smiley ("ange avec auréole").

Cath
Esprit sacré


Revenir en haut Aller en bas

Re: Michel Zink découvre le ministère de l'Éducation nationale

Message par Sylvain de Saint-Sylvain le Ven 15 Mai 2015 - 11:31

@ycombe a écrit:La Finlande a une sélection féroce à 15 ans: seuls 1/3 des élèves entrent au lycée général. De quoi obliger les élèves qui veulent y aller à bosser nettement plus que chez nous.

Un Finlandophile m'a rétorqué une fois qu'on avait là-bas une plus grande estime du lycée professionnel qu'en France. Ça me paraît un peu gros, mais il serait chouette d'avoir des chiffres plus précis : le pourcentage d'élèves ayant demandé le lycée général et ayant été refusés, par exemple. A-t-on cela ?

Sylvain de Saint-Sylvain
Neoprof expérimenté


Revenir en haut Aller en bas

Re: Michel Zink découvre le ministère de l'Éducation nationale

Message par Marie Laetitia le Ven 15 Mai 2015 - 11:34

@Thalia de G a écrit:
@Cath a écrit:Zut, article introuvable...

Charte 1.7
Il est possible de joindre des fichiers à ses messages : les fichiers joints par ce biais, ainsi que les documents insérés dans vos messages, doivent être postés sur le forum dans le respect des règles du droit d'auteur.
D'une manière générale, nous attirons l'attention de tous nos membres sur la nécessité impérieuse de respecter, dans leur utilisation du forum et dans leur pratique pédagogique, d'une part la prudence nécessaire, et d'autre part les droits d'auteur liés à l'utilisation de documents tirés par exemple, et sans exhaustivité, de manuels et de revues.

Euh, des citations courtes sont quand même autorisées, Thalia, me semble-t-il?

_________________
 
Si tu crois encore qu'il nous faut descendre dans le creux des rues pour monter au pouvoir, si tu crois encore au rêve du grand soir, et que nos ennemis, il faut aller les pendre... Aucun rêve, jamais, ne mérite une guerre. L'avenir dépend des révolutionnaires, mais se moque bien des petits révoltés. L'avenir ne veut ni feu ni sang ni guerre. Ne sois pas de ceux-là qui vont nous les donner (J. Brel, La Bastille)

________________________________________________

Antigone, c'est la petite maigre qui est assise là-bas, et qui ne dit rien. Elle regarde droit devant elle. Elle pense. (...) Elle pense qu'elle va mourir, qu'elle est jeune et qu'elle aussi, elle aurait bien aimé vivre. Mais il n'y a rien à faire. elle s'appelle Antigone et il va falloir qu'elle joue son rôle jusqu'au bout...

Marie Laetitia
Bon génie


Revenir en haut Aller en bas

Re: Michel Zink découvre le ministère de l'Éducation nationale

Message par Thalia de G le Ven 15 Mai 2015 - 11:38

@Marie Laetitia a écrit:
@Thalia de G a écrit:
@Cath a écrit:Zut, article introuvable...

Charte 1.7
Il est possible de joindre des fichiers à ses messages : les fichiers joints par ce biais, ainsi que les documents insérés dans vos messages, doivent être postés sur le forum dans le respect des règles du droit d'auteur.
D'une manière générale, nous attirons l'attention de tous nos membres sur la nécessité impérieuse de respecter, dans leur utilisation du forum et dans leur pratique pédagogique, d'une part la prudence nécessaire, et d'autre part les droits d'auteur liés à l'utilisation de documents tirés par exemple, et sans exhaustivité, de manuels et de revues.

Euh, des citations courtes sont quand même autorisées, Thalia, me semble-t-il?
Oui, mais ce n'était pas à moi de faire le choix des phrases que j'aurais choisies dans l'article cité intégralement.

Ceux qui disposent de l'article, le peuvent effectivement. Moi, je ne l'ai pas.

Thalia de G
Modérateur


Revenir en haut Aller en bas

Re: Michel Zink découvre le ministère de l'Éducation nationale

Message par Marie Laetitia le Ven 15 Mai 2015 - 11:43

@Thalia de G a écrit:
@Marie Laetitia a écrit:
@Thalia de G a écrit:

Charte 1.7
Il est possible de joindre des fichiers à ses messages : les fichiers joints par ce biais, ainsi que les documents insérés dans vos messages, doivent être postés sur le forum dans le respect des règles du droit d'auteur.
D'une manière générale, nous attirons l'attention de tous nos membres sur la nécessité impérieuse de respecter, dans leur utilisation du forum et dans leur pratique pédagogique, d'une part la prudence nécessaire, et d'autre part les droits d'auteur liés à l'utilisation de documents tirés par exemple, et sans exhaustivité, de manuels et de revues.

Euh, des citations courtes sont quand même autorisées, Thalia, me semble-t-il?
Oui, mais ce n'était pas à moi de faire le choix des phrases que j'aurais choisies dans l'article cité intégralement.

Ceux qui disposent de l'article, le peuvent effectivement. Moi, je ne l'ai pas.

Je pose la question parce que le message initial de Docteur OX a été modéré, or il n'y avait qu'une citation... scratch Enfin, bref. Dommage que Le Point ait réservé l'accès à ses seuls abonnés. Une bombe pareille...

_________________
 
Si tu crois encore qu'il nous faut descendre dans le creux des rues pour monter au pouvoir, si tu crois encore au rêve du grand soir, et que nos ennemis, il faut aller les pendre... Aucun rêve, jamais, ne mérite une guerre. L'avenir dépend des révolutionnaires, mais se moque bien des petits révoltés. L'avenir ne veut ni feu ni sang ni guerre. Ne sois pas de ceux-là qui vont nous les donner (J. Brel, La Bastille)

________________________________________________

Antigone, c'est la petite maigre qui est assise là-bas, et qui ne dit rien. Elle regarde droit devant elle. Elle pense. (...) Elle pense qu'elle va mourir, qu'elle est jeune et qu'elle aussi, elle aurait bien aimé vivre. Mais il n'y a rien à faire. elle s'appelle Antigone et il va falloir qu'elle joue son rôle jusqu'au bout...

Marie Laetitia
Bon génie


Revenir en haut Aller en bas

Re: Michel Zink découvre le ministère de l'Éducation nationale

Message par Thalia de G le Ven 15 Mai 2015 - 11:44

Citation bien longue...

Thalia de G
Modérateur


Revenir en haut Aller en bas

Re: Michel Zink découvre le ministère de l'Éducation nationale

Message par Condorcet le Ven 15 Mai 2015 - 14:06

Michel Zink a écrit:L'intervention la plus saisissante est celle du professeur de Saint-Denis. Il explique en particulier qu'un certain nombre de ses élèves n'apprennent rien parce qu'ils n'éprouvent pas la moindre lueur d'intérêt pour le contenu et les méthodes de l'enseignement, quel que soit ce contenu, quelles que soient ces méthodes. C'est le collège qu'ils rejettent totalement. Ils n'attendent que de le quitter, de travailler, de vivre  [...] Le grand historien de l'éducation défend le collège unique au motif que quiconque n'a pas atteint le niveau du brevet des collèges ne saurait trouver d'emploi [...] Personne n'ose dire au grand historien de l'éducation que certains cancres du 9-3 savent peut-être mieux que lui utiliser un smartphone ou réparer un scooter [...] il apparaît de plus en plus que madame la ministre et ceux qui embrassent sa cause avec le plus de zèle sont persuadés que les adversaires de la réforme du collège sont tous de mauvaise foi. Il semble aussi que madame la ministre divise l'opinion en deux catégories : ses partisans et l'extrême droite [...]

_________________
"L'esprit même du château fort, c'est le pont-levis" (René Char).

Condorcet
Oracle


Revenir en haut Aller en bas

Re: Michel Zink découvre le ministère de l'Éducation nationale

Message par Marie Laetitia le Ven 15 Mai 2015 - 14:29

Merci Condorcet pour ces brèves citations Laughing

Michel Zink a écrit:L'intervention la plus saisissante est celle du professeur de Saint-Denis. Il explique en particulier qu'un certain nombre de ses élèves n'apprennent rien parce qu'ils n'éprouvent pas la moindre lueur d'intérêt pour le contenu et les méthodes de l'enseignement, quel que soit ce contenu, quelles que soient ces méthodes. C'est le collège qu'ils rejettent totalement. Ils n'attendent que de le quitter, de travailler, de vivre  [...]


Déjà, ça, les gamins qui ne s'intéressent à rien quelle que soit la méthode, c'est super rare. Qu'ils ne réussissent pas à travailler régulièrement, c'est autre chose. Mais les pires chameaux finissent toujours par s'intéresser.
Et quand ça arrive, j'ai un peur que les mêmes ne se fassent des idées sur le monde du travail et les efforts que ça demande... Quitte à avoir quelqu'un du terrain dans ce cercle, j'aurais préféré que ce soit quelqu'un qui explique la souffrance que ces gamins en échec peuvent connaître depuis le primaire...

_________________
 
Si tu crois encore qu'il nous faut descendre dans le creux des rues pour monter au pouvoir, si tu crois encore au rêve du grand soir, et que nos ennemis, il faut aller les pendre... Aucun rêve, jamais, ne mérite une guerre. L'avenir dépend des révolutionnaires, mais se moque bien des petits révoltés. L'avenir ne veut ni feu ni sang ni guerre. Ne sois pas de ceux-là qui vont nous les donner (J. Brel, La Bastille)

________________________________________________

Antigone, c'est la petite maigre qui est assise là-bas, et qui ne dit rien. Elle regarde droit devant elle. Elle pense. (...) Elle pense qu'elle va mourir, qu'elle est jeune et qu'elle aussi, elle aurait bien aimé vivre. Mais il n'y a rien à faire. elle s'appelle Antigone et il va falloir qu'elle joue son rôle jusqu'au bout...

Marie Laetitia
Bon génie


Revenir en haut Aller en bas

Re: Michel Zink découvre le ministère de l'Éducation nationale

Message par ycombe le Ven 15 Mai 2015 - 14:36

@Sylvain de Saint-Sylvain a écrit:
@ycombe a écrit:La Finlande a une sélection féroce à 15 ans: seuls 1/3 des élèves entrent au lycée général. De quoi obliger les élèves qui veulent y aller à bosser nettement plus que chez nous.

Un Finlandophile m'a rétorqué une fois qu'on avait là-bas une plus grande estime du lycée professionnel qu'en France. Ça me paraît un peu gros, mais il serait chouette d'avoir des chiffres plus précis : le pourcentage d'élèves ayant demandé le lycée général et ayant été refusés, par exemple. A-t-on cela ?
C'est très possible. Quand les 2/3 des élèves s'y retrouvent, il y a forcément des bons éléments dedans, bien plus que chez nous.

_________________
Ronin : "A un moment il faut dire stop au n'importe quoi".

Franck Ramus : "Les sciences de l'éducation à la française se font fort de produire un discours savant sur l'éducation, mais ce serait visiblement trop leur demander que de mettre leur discours à l'épreuve des faits".

ycombe
Modérateur


Revenir en haut Aller en bas

Re: Michel Zink découvre le ministère de l'Éducation nationale

Message par FD le Ven 15 Mai 2015 - 22:01

@Sylvain de Saint-Sylvain a écrit:
@ycombe a écrit:La Finlande a une sélection féroce à 15 ans: seuls 1/3 des élèves entrent au lycée général. De quoi obliger les élèves qui veulent y aller à bosser nettement plus que chez nous.

Un Finlandophile m'a rétorqué une fois qu'on avait là-bas une plus grande estime du lycée professionnel qu'en France. Ça me paraît un peu gros, mais il serait chouette d'avoir des chiffres plus précis : le pourcentage d'élèves ayant demandé le lycée général et ayant été refusés, par exemple. A-t-on cela ?
J’ai trouvé des statistiques (en finnois).

Si on prend le fichier de l’année 2014, les réponses à ces questions devraient être dans le chapitre 3, pages 73 à 92 du PDF.
Je n’ai pas le courage de tout lire en détail, mais par exemple page 75 on a un tableau qui donne, filière par filière (koulutusala), le nombre de candidats qui ont demandé cette filière en premier vœu en 2012 et 2013 (ensisijaisesti hakeneet), puis le nombre de places disponibles (aloituspaikat). L’enseignement général (yleissivistävä koulutus, qui n’a que le lycée (lukiokoulutus) comme sous-filière) est en premier, et il y a moins de candidats que de places, alors que c’est le contraire pour les filières professionnelles.

Page 79, le tableau 7 donne le même tableau mais en moins détaillé et uniquement pour les élèves qui viennent de terminer le primaire-collège (peruskoulu) (et avec la variation entre 2012 et 2013 en plus). Page suivante on a les orientations effectives de ceux qui viennent de finir la peruskoulu, mais non détaillées par filière : pour 2012, 50,0 % en lycée général, 41,5 % en lycée professionnel, 8,5 % ne continuent pas leurs études immédiatement. En nombre d’élèves : 31 266 avaient demandé le lycée général en premier vœu, et 30 539 y sont entrés, 31 525 avaient demandé une filière professionnelle en premier vœu, et 25 360 sont entrés en lycée professionnel. Les élèves peuvent faire jusqu’à 5 vœux donc on ne peut pas en déduire le taux de ceux qui ont obtenu leur premier vœu.

Page 74 le rapport remarque que le nombre de candidats pour le lycée général a augmenté légèrement entre 2012 et 2013 alors qu’il était en diminution depuis plusieurs années. Page 76, « la filière où l’admission était la plus facile en moyenne était le lycée général, mais il y a de grandes différences entre les régions et les lycées. » Si j’en crois wikipedia en finnois, dans les lycées urbains, la sélection est « relativement forte », ce qui oblige les élèves faibles à chercher une place en lycée général à la campagne ou à se diriger vers une filière professionnelle. À la campagne, au contraire, la sélection pour le lycée général peut être si faible que ce sont certaines filières professionnelles qui sont difficiles d’accès. Certains élèves font une 10ᵉ année de peruskoulu pour obtenir la filière qu’ils veulent.

En conclusion, je dirais que le « finlandophile » avait raison.

FD
Niveau 8


Revenir en haut Aller en bas

Re: Michel Zink découvre le ministère de l'Éducation nationale

Message par DH le Mer 27 Mai 2015 - 14:51

Pfff c'est pénible de devoir payer pour lire

_________________
Et surtout mon corps aussi bien que mon âme, gardez-vous de vous croiser les bras en l'attitude stérile du spectateur, car la vie n'est pas un spectacle, car une mer de douleurs n'est pas un proscenium, car un homme qui crie n'est pas un ours qui danse...

DH
Grand Maître


Revenir en haut Aller en bas

Page 4 sur 4 Précédent  1, 2, 3, 4

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut


 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum