Partagez
Voir le sujet précédentAller en basVoir le sujet suivant
John
John
Médiateur

La Réunion : les candidats aux concours passent les épreuves sous des tentes, en pleine chaleur. Empty La Réunion : les candidats aux concours passent les épreuves sous des tentes, en pleine chaleur.

par John le Jeu 14 Mai 2015 - 2:05
Certains candidats qui ont passé le Capes ou le Caplp ces dernières semaines se souviendront longtemps de leur passage par le Village Bienvenue à Sainte-Marie. Outre la vue plutôt sympathique qu’offre ce site, c’est bien les conditions dans lesquelles ont été organisés les différents concours de l’Education nationale qui posent un véritable problème.

Bien conscient de ne pouvoir "parler à visage découvert", tous ces possibles futurs professeurs nous ont demandé de garder une forme d’anonymat, par peur de se faire "saquer" par la grande machine de l’Education nationale. "Nous avons passé le concours dans des conditions à la limite de la rupture d’égalité", explique Jean*. Une "rupture d’égalité" de traitement avec ses petits camarades de la métropole, ou même plus proche. Certaines sections générales ont pu passer leurs concours dans des salles climatisées du Village, là où d’autres ont dû se contenter de grandes tentes installées le long des champs de cannes. Tables trop petites, assises inconfortables mais surtout chaleur difficilement supportable. Les candidats ont été invités à plancher sur des sujets d’examen pendant 5 ou 6 heures dans une ambiance le plus souvent difficilement supportable. "Ce n’est pas possible de passer un concours sous un grand barnum. A 10 heures ça va encore. Mais passer 14 heures, la chaleur devient difficile à supporter", ajoute Julie*.

Des suppliques qui ne sont pas nouvelles. C’est la deuxième année que l’académie organise ses concours à cet endroit. L’année dernière de nombreux candidats s’étaient plaints de ces traitements réservés par les instances académiques de la Réunion. Courriers, lettres au rectorat ou au ministère de l’Education nationale auront servi à une chose : la disparition des toilettes de chantier au profit de toilettes plus "confortables", nous fait remarquer avec humour un autre candidat.

Trop de candidats

Malheureusement cette situation devrait se répéter dans le temps. La faute à un calendrier défavorable pour la Réunion. Au rectorat on nous a fait comprendre qu’il s’agissait surtout d’un problème de dates au niveau national. Trois ans auparavant, les concours étaient organisés au Parc des expositions de la Nordev à Saint-Denis. Impossible aujourd’hui, la faute aux différents événements, dont celui du Salon de la Maison (voir par ailleurs), qui se tiennent à ces mêmes dates. Ou bien peut-être aussi une question d’économie ? Une éventualité avouée à demi-mot .

"Nous avons un facteur à prendre en compte, celui du nombre de candidats. On ne peut pas les mettre tous dans des salles, donc nous installons des tentes", concède le rectorat. "On fait en sorte d’avoir un confort maximum avec des tables réglementaires, des ventilateurs et des rafraîchisseurs d’air (…) pour que les candidats passent les concours dans les meilleures conditions", nous précise-t-on. Une vision pas vraiment partagée par l'ensemble des candidats aux concours.

Les 1 950 prétendants qui passent aujourd’hui le concours de professeur des écoles apprécieront la grande tente (voir photo), installée hier à cet effet, pour passer leurs épreuves dès ce mardi.
http://www.clicanoo.re/?page=article&id_article=472313

_________________
En achetant des articles au lien ci-dessous, vous nous aidez, sans frais, à gérer le forum. Merci !


"Celui qui ne participe pas à la lutte participe à la défaite" (Brecht)
"La nostalgie, c'est plus ce que c'était" (Simone Signoret)
"Les médias participent à la falsification permanente de l'information" (Umberto Eco)
Stered
Stered
Doyen

La Réunion : les candidats aux concours passent les épreuves sous des tentes, en pleine chaleur. Empty Re: La Réunion : les candidats aux concours passent les épreuves sous des tentes, en pleine chaleur.

par Stered le Jeu 14 Mai 2015 - 8:55
C'est une honte...

_________________
"Il nous faut arracher la joie aux jours qui filent." Maïakovski
stench
stench
Guide spirituel

La Réunion : les candidats aux concours passent les épreuves sous des tentes, en pleine chaleur. Empty Re: La Réunion : les candidats aux concours passent les épreuves sous des tentes, en pleine chaleur.

par stench le Jeu 14 Mai 2015 - 8:56
@Stered a écrit:C'est une honte...

Les commentaires encore plus...

_________________
"Nous ne défendons pas la nature, nous sommes la nature qui se défend." Yannis Youlountas

"Ils veulent dessiner l'apartheid, on dessinera le maquis."
kamilla
kamilla
Niveau 5

La Réunion : les candidats aux concours passent les épreuves sous des tentes, en pleine chaleur. Empty Re: La Réunion : les candidats aux concours passent les épreuves sous des tentes, en pleine chaleur.

par kamilla le Jeu 14 Mai 2015 - 9:09
@stench a écrit:
@Stered a écrit:C'est une honte...

Les commentaires encore plus...

Hélas les commentaires sont toujours de cet acabit lorsqu'il s'agit de profs dans les médias. Invariablement du dénigrement, du "démerdez-vous", du "bien fait pour vous" etc. Superbe mentalité. Et triste constat (ce sont nos parents d'élèves !).
La vie est loin d'être facile pour tout le monde, mais apparemment tirer sur autrui semble la radoucir pour certains.
clems
clems
Esprit éclairé

La Réunion : les candidats aux concours passent les épreuves sous des tentes, en pleine chaleur. Empty Re: La Réunion : les candidats aux concours passent les épreuves sous des tentes, en pleine chaleur.

par clems le Ven 15 Mai 2015 - 5:42
C'était déjà le cas à l'époque où j'ai passé le Capes.... nous n'étions pas sous tente, mais dans des hangars ( justement le lieu qu'ils ne peuvent plus prendre à cause du salon de la maison). En plein mois de mars, c'était juste l'horreur......les gouttes de transpiration coulaient sur les copies!

Pour le concours PE d'il y quelques semaines, ils ont dû commencer 30 mn plus tard, parce que ça se passe dans un lieu assez isolé, et la route et le parking n'étaient pas prévus pour autant de candidats ( parking de 300 places pour 3000 candidats). Il y a eu un énorme bouchon, les candidats étaient bloqués sur la route, et ont abandonné leur voiture n'importe où pour courir jusqu'au lieu du concours....

Hélas les commentaires sont toujours de cet acabit lorsqu'il s'agit de profs dans les médias. Invariablement du dénigrement, du "démerdez-vous", du "bien fait pour vous" etc. Superbe mentalité. Et triste constat (ce sont nos parents d'élèves !).
La vie est loin d'être facile pour tout le monde, mais apparemment tirer sur autrui semble la radoucir pour certains.
Il faut dire aussi que la situation de fonctionnaire est souvent enviée à la Réunion, du fait du salaire indexé....on est encore plus considéré comme "surpayé à rien foutre", et du coup le métier reste encore attractif...
Denys
Denys
Niveau 6

La Réunion : les candidats aux concours passent les épreuves sous des tentes, en pleine chaleur. Empty Re: La Réunion : les candidats aux concours passent les épreuves sous des tentes, en pleine chaleur.

par Denys le Ven 15 Mai 2015 - 6:18
Exact, Clems, cependant la vie est plus chère pour les zoreys qui ne mangent pas un cari tous les jours, et les loyers chers, sans compter les arnaques pires qu'en métropole et "vols-remplacements de pièces" des garagistes.

Pour revenir au sujet, j'ai eu la chance de passer mes écrits dans une salle de lycée à ST Denis. Le problème, c'est que pour passer les oraux à Reims au 3è trimestre, on est obligés de faire les écrits en pleine chaleur, "sous gros soleil là, Mounoi !"
leyade
leyade
Bon génie

La Réunion : les candidats aux concours passent les épreuves sous des tentes, en pleine chaleur. Empty Re: La Réunion : les candidats aux concours passent les épreuves sous des tentes, en pleine chaleur.

par leyade le Ven 15 Mai 2015 - 7:11
@clems a écrit:C'était déjà le cas à l'époque où j'ai passé le Capes.... nous n'étions pas sous tente, mais dans des hangars ( justement le lieu qu'ils ne peuvent plus prendre à cause du salon de la maison). En plein mois de mars, c'était juste l'horreur......les gouttes de transpiration coulaient sur les copies!

Pour le concours PE d'il y quelques semaines, ils ont dû commencer 30 mn plus tard, parce que ça se passe dans un lieu assez isolé, et la route et le parking n'étaient pas prévus pour autant de candidats ( parking de 300 places pour 3000 candidats). Il y a eu un énorme bouchon, les candidats étaient bloqués sur la route, et ont abandonné leur voiture n'importe où pour courir jusqu'au lieu du concours....


Hélas les commentaires sont toujours de cet acabit lorsqu'il s'agit de profs dans les médias. Invariablement du dénigrement, du "démerdez-vous", du "bien fait pour vous" etc. Superbe mentalité. Et triste constat (ce sont nos parents d'élèves !).
La vie est loin d'être facile pour tout le monde, mais apparemment tirer sur autrui semble la radoucir pour certains.
Il faut dire aussi que la situation de fonctionnaire est souvent enviée à la Réunion, du fait du salaire indexé....on est encore plus considéré comme "surpayé à rien foutre", et du coup le métier reste encore attractif...

affraid affraid affraid

_________________
Maggi is my way, Melfor is my church and Picon is my soutien. Oui bon je sais pas dire soutien en anglais.
LSU AP ENT HDA PAI PAP PPMS PPRE ULIS TICE PAF
mobo
mobo
Expert spécialisé

La Réunion : les candidats aux concours passent les épreuves sous des tentes, en pleine chaleur. Empty Re: La Réunion : les candidats aux concours passent les épreuves sous des tentes, en pleine chaleur.

par mobo le Ven 15 Mai 2015 - 10:06
Pareil affraid affraid affraid Ces concours rendent fous!
Cathare
Cathare
Niveau 2

La Réunion : les candidats aux concours passent les épreuves sous des tentes, en pleine chaleur. Empty Re: La Réunion : les candidats aux concours passent les épreuves sous des tentes, en pleine chaleur.

par Cathare le Ven 15 Mai 2015 - 11:19
J'ai eu l'inverse il ya quelques années en métropole : 5 heures à composer en gardant ma doudoune et même mes gants parfois ( très pratique pour écrire!) tellement il faisait frais. On était fin janvier, les écrits se déroulaient dans un immense hangar impossible à chauffer. J'étais placée en vis-à-vis de l'entrée principale composée de doubles portes battantes qui ne se joignaient pas entre elles... Et il soufflait un vent à décorner les boeufs qui passait au travers en rafales glacées...Sacré souvenir.
Voir le sujet précédentRevenir en hautVoir le sujet suivant
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum