Paris: cinq élèves de 6e sanctionnés pour des attouchements au collège Montaigne

Page 3 sur 3 Précédent  1, 2, 3

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Re: Paris: cinq élèves de 6e sanctionnés pour des attouchements au collège Montaigne

Message par JPhMM le Ven 15 Mai 2015 - 22:33

Interdire les téléphones portables dans l'enceinte de toutes les écoles et de tous les collèges.

JPhMM
Demi-dieu


Revenir en haut Aller en bas

Re: Paris: cinq élèves de 6e sanctionnés pour des attouchements au collège Montaigne

Message par tiptop77 le Ven 15 Mai 2015 - 22:43

@JPhMM a écrit:Interdire les téléphones portables dans l'enceinte de toutes les écoles et de tous les collèges.

topela je suis bien d'accord avec toi mais dans mon établissement c'est hors de question. Quand je vois tout un groupe autour d'un gamin qui leur montre quelque chose sur son portable, je n'ose imaginer ce que c'est Rolling Eyes


tiptop77
Prophète


Revenir en haut Aller en bas

Re: Paris: cinq élèves de 6e sanctionnés pour des attouchements au collège Montaigne

Message par dandelion le Ven 15 Mai 2015 - 22:55

J'ai connu au moins un exemple d'un enfant de primaire qui regardait du porno avec son père à la maison.
Quand j'étais élève au collège, beaucoup de gamins achetaient des revues porno qu'ils s'échangeaient. On m'a forcée à en regarder quand j'avais 11 ans. Cela dit, c'était très 'soft' par rapport aux films pornos que j'ai pu voir (je précise que je ne suis pas une spécialiste du genre). Et oui, les attouchements commençaient dès le primaire (à l'époque, on redoublait davantage, les proies étaient d'autant plus faciles à attraper et à effrayer).
Je ne suis pas contre l'interdiction des portables dans les collèges, mais dans ce cas précis, il me semble que seul un changement de notre culture commune peut amener une solution durable.

dandelion
Grand sage


Revenir en haut Aller en bas

Re: Paris: cinq élèves de 6e sanctionnés pour des attouchements au collège Montaigne

Message par JPhMM le Sam 16 Mai 2015 - 0:38

@dandelion a écrit:mais dans ce cas précis, il me semble que seul un changement de notre culture commune peut amener une solution durable.
Une interdiction des religions qui prétendent régenter nos vies sexuelles, tu veux dire ? Razz

araignée

_________________
Labyrinthe où l'admiration des ignorants et des idiots qui prennent pour savoir profond tout ce qu'ils n'entendent pas, les a retenus, bon gré malgré qu'ils en eussent. D'ailleurs, il n'y a point de meilleur moyen pour mettre en vogue ou pour défendre des doctrines étranges et absurdes, que de les munir d'une légion de mots obscurs, douteux , et indéterminés. Ce qui pourtant rend ces retraites bien plus semblables à des cavernes de brigands ou à des tanières de renards qu'à des forteresses de généreux guerriers. Que s'il est malaisé d'en chasser ceux qui s'y réfugient, ce n'est pas à cause de la force de ces lieux-là, mais à cause des ronces, des épines et de l'obscurité des buissons dont ils sont environnés. Car la fausseté étant par elle-même incompatible avec l'esprit de l'homme, il n'y a que l'obscurité qui puisse servir de défense à ce qui est absurde. — John Locke

JPhMM
Demi-dieu


Revenir en haut Aller en bas

Re: Paris: cinq élèves de 6e sanctionnés pour des attouchements au collège Montaigne

Message par Ontheroadagain le Sam 16 Mai 2015 - 17:34

@dandelion a écrit:J'ai connu au moins un exemple d'un enfant de primaire qui regardait du porno avec son père à la maison.
Quand j'étais élève au collège, beaucoup de gamins achetaient des revues porno qu'ils s'échangeaient. On m'a forcée à en regarder quand j'avais 11 ans. Cela dit, c'était très 'soft' par rapport aux films pornos que j'ai pu voir (je précise que je ne suis pas une spécialiste du genre). Et oui, les attouchements commençaient dès le primaire (à l'époque, on redoublait davantage, les proies étaient d'autant plus faciles à attraper et à effrayer).
Je ne suis pas contre l'interdiction des portables dans les collèges, mais dans ce cas précis, il me semble que seul un changement de notre culture commune peut amener une solution durable.

A mon époque de collégienne (à peu près la même époque que vous ? vu que j'ai 37 ans), dès la 6ème j'entendais souvent autour de moi des termes très crus (fe***tion, etc...) et comme j'étais souvent harcelée de par mon manque de défense et que mon ignorance et mon dégoût de la sexualité les excitaient (il faut dire que si je demandais à ma mère innocemment ce qu'étaient un malheureux préservatif ou un tampon, car je feuilletais forcément une revue féminine qui en faisait la pub, ou je tombais dessus à la télé sur une heure dite de grand écoute, elle me disait toujours "tu apprendras ça quand tu seras plus grande" et puis basta), j'avais régulièrement des mains aux fesses, des contacts "rapprochés" (on me parlait en se mettant presque contre moi), des moqueries loin du regard des surveillants et souvent près des toilettes. J'essayais bien de les envoyer balader, mais je m'y prenais maladroitement, ma peur transparaissait et ne faisait que les exciter davantage, je n'étais sauvée que par la sonnerie de fin de recréation... Par chance, ça n'allait jamais plus loin (déculottage, attouchements + poussés voire viol), à chaque fois j'avais chaud. Et avec bien des années de recul, je pense que mes "chers" camarades devaient mater les K7 et revues porno mal cachées du père ou des frères plus âgés, alors que j'en ai longtemps ignoré l'existence.
C'était encore "léger" (selon la limite qu'on considère et le contexte de l'époque, mais ça m'a longtemps marquée négativement et je ne connaissais pas toujours les noms de ceux qui le harcelaient car ils n'étaient pas forcément dans ma classe donc pas facile pour les dénoncer), mais aujourd'hui, multimédia facilement accessible et éducation très négligée sans surveillance aidant, ça devient de plus en plus dangereux et malsain, pour les harceleurs comme pour les victimes. Et tout ce qui est porno est strictement technique et pas sentimental, ce qui fait que ces gamins font un harcèlement bestial, et les adultes doivent réagir sérieusement, des établissements scolaires, instance juridiques et sociales, médicales et psychologiques, mais aussi les parents !

_________________
On the road again
Ne fais pas aux autres ce que tu n'aimerais pas qu'on te fasse

Ontheroadagain
Niveau 3


Revenir en haut Aller en bas

Re: Paris: cinq élèves de 6e sanctionnés pour des attouchements au collège Montaigne

Message par Olympias le Sam 16 Mai 2015 - 18:01

@JPhMM a écrit:
@dandelion a écrit:mais dans ce cas précis, il me semble que seul un changement de notre culture commune peut amener une solution durable.
Une interdiction des religions qui prétendent régenter nos vies sexuelles, tu veux dire ? Razz

araignée
Et des portables dans tous les collèges.
La police n'a pas le droit de refuser de prendre une plainte.
Il y a quand même un problème avec l'absence de discours parental clair sur ce qu'est la sexualité.

Olympias
Enchanteur


Revenir en haut Aller en bas

Re: Paris: cinq élèves de 6e sanctionnés pour des attouchements au collège Montaigne

Message par karjos le Sam 16 Mai 2015 - 23:33

"Quand même, du porno à 11 ans, ça n'est pas non plus dans toutes les familles."

Détrompez-vous c'est très courant. J'ai moi-même surpris une gamine de 10 ans surfer en cachette sur du porno. Oui oui, 10 ans! Où va le monde...

En tout cas ils ont de la chance de ne pas habiter aux USA.
Un conseil de discipline et une main courante (faut-il rappeler que les mains courantes ne servent strictement à rien?), c'est de la rigolade à côté de ce qu'ils auraient mérité.
Après, si c'est vraiment la toute première fois, je veux bien comprendre qu'on fasse exception histoire de bien mettre les points sur les i et de leur signifier que la prochaine fois c'est à la police qu'ils auront à faire...
Et puis si personne ne leur a jamais rien dit, ce n'est pas surprenant que ça arrive et qu'ils ne se rendent pas compte de la gravité de leur geste...

Mais il n'empêche en effet qu'il en va de la responsabilité des adultes d'expliquer aux enfants ce qui est grave et ce qui n'est pas à faire sous aucun prétexte.
Cela rejoint le problème de l'éducation sexuelle qui de manière générale est catastrophique en France (pas que...).

karjos
Niveau 6


Revenir en haut Aller en bas

Page 3 sur 3 Précédent  1, 2, 3

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut


 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum