Partagez
Voir le sujet précédentAller en basVoir le sujet suivant
avatar
Al-qalam
Grand sage

Les paroles humiliantes peuvent détruire des neurones dans les cerveaux des enfants [Lexpress]

par Al-qalam le Jeu 14 Mai 2015 - 14:35
http://www.lexpress.fr/styles/enfant/catherine-gueguen-les-paroles-humiliantes-detruisent-des-neurones-chez-les-enfants_1678176.html#wJZi3VlHz7dC43fA.01

Interview de Catherine Gueguen, médecin à l'Institut hospitalier franco-britannique de Levallois-Perret., auteur de Pour une enfance heureuse (Robert Laffont).


Les liens affectifs influencent à la fois les capacités de mémoire, d'apprentissage, de réflexion, mais aussi les capacités relationnelles, les émotions, les sentiments. Ils modifient la sécrétion de molécules cérébrales, le développement des neurones. Ils modifient également la régulation du stress, et même la faculté d'agir de certains gènes. Le psychiatre John Bowlby, décédé en 1990, postulait déjà que le besoin d'attachement était vital pour l'enfant; les neurosciences l'ont confirmé ces dix dernières années.


Françoise Dolto a eu le mérite de demander aux adultes de considérer les enfants comme des personnes. Ce qu'elle ne pouvait pas savoir, à l'époque, c'est à quel point le cerveau d'un petit est immature. Son intellect est incapable de traiter les longs discours des adultes. Dolto a recommandé aux parents de s'expliquer sur leur attitude. Or leurs raisonnements ne sont pas à la portée des enfants. Ces paroles les angoissent au lieu de les rassurer.


L'une des grandes découvertes des neurosciences, c'est que le tout-petit ne peut pas s'apaiser seul. Quand un bambin de 18 mois se roule par terre, ce n'est pas pour manipuler ses parents, arriver à ses fins. Il vit une tempête émotionnelle qui le dépasse. Son père ou sa mère se disent "Il faut rester ferme!" comme s'ils étaient dans un rapport de force où il faudrait avoir le dessus. Or la question est tout autre. Il s'agit de se tenir aux côtés de l'enfant pour mettre des mots sur ce qu'il ressent, le sécuriser, le consoler. Sans pour autant céder à ses désirs quand ceux-ci ne sont pas justifiés.
avatar
JPhMM
Demi-dieu

Re: Les paroles humiliantes peuvent détruire des neurones dans les cerveaux des enfants [Lexpress]

par JPhMM le Jeu 14 Mai 2015 - 14:40
Et dans les cerveaux des enseignants ? Rolling Eyes

_________________
Labyrinthe où l'admiration des ignorants et des idiots qui prennent pour savoir profond tout ce qu'ils n'entendent pas, les a retenus, bon gré malgré qu'ils en eussent. D'ailleurs, il n'y a point de meilleur moyen pour mettre en vogue ou pour défendre des doctrines étranges et absurdes, que de les munir d'une légion de mots obscurs, douteux , et indéterminés. Ce qui pourtant rend ces retraites bien plus semblables à des cavernes de brigands ou à des tanières de renards qu'à des forteresses de généreux guerriers. Que s'il est malaisé d'en chasser ceux qui s'y réfugient, ce n'est pas à cause de la force de ces lieux-là, mais à cause des ronces, des épines et de l'obscurité des buissons dont ils sont environnés. Car la fausseté étant par elle-même incompatible avec l'esprit de l'homme, il n'y a que l'obscurité qui puisse servir de défense à ce qui est absurde. — John Locke

Je crois que je ne crois en rien. Mais j'ai des doutes. — Jacques Goimard
avatar
Marie Laetitia
Bon génie

Re: Les paroles humiliantes peuvent détruire des neurones dans les cerveaux des enfants [Lexpress]

par Marie Laetitia le Jeu 14 Mai 2015 - 15:42
C'est très intéressant... Smile

_________________
 
Si tu crois encore qu'il nous faut descendre dans le creux des rues pour monter au pouvoir, si tu crois encore au rêve du grand soir, et que nos ennemis, il faut aller les pendre... Aucun rêve, jamais, ne mérite une guerre. L'avenir dépend des révolutionnaires, mais se moque bien des petits révoltés. L'avenir ne veut ni feu ni sang ni guerre. Ne sois pas de ceux-là qui vont nous les donner (J. Brel, La Bastille)

________________________________________________

Antigone, c'est la petite maigre qui est assise là-bas, et qui ne dit rien. Elle regarde droit devant elle. Elle pense. (...) Elle pense qu'elle va mourir, qu'elle est jeune et qu'elle aussi, elle aurait bien aimé vivre. Mais il n'y a rien à faire. elle s'appelle Antigone et il va falloir qu'elle joue son rôle jusqu'au bout...
avatar
Marcel Khrouchtchev
Enchanteur

Re: Les paroles humiliantes peuvent détruire des neurones dans les cerveaux des enfants [Lexpress]

par Marcel Khrouchtchev le Jeu 14 Mai 2015 - 15:49
Merci pour ce lien.
Cela permet de rappeler aussi qu'avant un certain âge, on ne peut parler de "caprices" et qu'il faut se comporter différemment face aux enfants en fonction de l'âge qu'ils ont, donc on peut être inutilement trop ferme et, bien sûr et nous le savons tous, inutilement laxistes. Le pire étant qu'on retrouve souvent ces deux excès chez les même parents.
avatar
Ronin
Guide spirituel

Re: Les paroles humiliantes peuvent détruire des neurones dans les cerveaux des enfants [Lexpress]

par Ronin le Jeu 14 Mai 2015 - 15:51
Les profs de maths ? ils n'y peuvent rien les pauvres Laughing

_________________
avatar
Marcel Khrouchtchev
Enchanteur

Re: Les paroles humiliantes peuvent détruire des neurones dans les cerveaux des enfants [Lexpress]

par Marcel Khrouchtchev le Jeu 14 Mai 2015 - 15:56
@Ronin a écrit:Les profs de maths ? ils n'y peuvent rien les pauvres Laughing

lol!
avatar
Calandria
Sage

Re: Les paroles humiliantes peuvent détruire des neurones dans les cerveaux des enfants [Lexpress]

par Calandria le Jeu 14 Mai 2015 - 16:14
@Al-qalam a écrit:http://www.lexpress.fr/styles/enfant/catherine-gueguen-les-paroles-humiliantes-detruisent-des-neurones-chez-les-enfants_1678176.html#wJZi3VlHz7dC43fA.01

Interview de Catherine Gueguen, médecin à l'Institut hospitalier franco-britannique de Levallois-Perret., auteur de Pour une enfance heureuse (Robert Laffont).


Les liens affectifs influencent à la fois les capacités de mémoire, d'apprentissage, de réflexion, mais aussi les capacités relationnelles, les émotions, les sentiments. Ils modifient la sécrétion de molécules cérébrales, le développement des neurones. Ils modifient également la régulation du stress, et même la faculté d'agir de certains gènes. Le psychiatre John Bowlby, décédé en 1990, postulait déjà que le besoin d'attachement était vital pour l'enfant; les neurosciences l'ont confirmé ces dix dernières années.


Françoise Dolto a eu le mérite de demander aux adultes de considérer les enfants comme des personnes. Ce qu'elle ne pouvait pas savoir, à l'époque, c'est à quel point le cerveau d'un petit est immature. Son intellect est incapable de traiter les longs discours des adultes. Dolto a recommandé aux parents de s'expliquer sur leur attitude. Or leurs raisonnements ne sont pas à la portée des enfants. Ces paroles les angoissent au lieu de les rassurer.


L'une des grandes découvertes des neurosciences, c'est que le tout-petit ne peut pas s'apaiser seul. Quand un bambin de 18 mois se roule par terre, ce n'est pas pour manipuler ses parents, arriver à ses fins. Il vit une tempête émotionnelle qui le dépasse. Son père ou sa mère se disent "Il faut rester ferme!" comme s'ils étaient dans un rapport de force où il faudrait avoir le dessus. Or la question est tout autre. Il s'agit de se tenir aux côtés de l'enfant pour mettre des mots sur ce qu'il ressent, le sécuriser, le consoler. Sans pour autant céder à ses désirs quand ceux-ci ne sont pas justifiés.


Merci pour ce rappel qui tombe à point nommé.

_________________
"If I were a headmaster I would get rid of the history teacher and get a chocolate teacher instead." Roald Dahl
avatar
Marcel Khrouchtchev
Enchanteur

Re: Les paroles humiliantes peuvent détruire des neurones dans les cerveaux des enfants [Lexpress]

par Marcel Khrouchtchev le Jeu 14 Mai 2015 - 16:16
@Calandria a écrit:

Merci pour ce rappel qui tombe à point nommé.

Tout à fait. Et je crois que les parents doivent aussi essayer de réagir selon ce que l'on sent être le mieux pour son enfant, et non en fonction de ce que la société veut (et franchement, quand on lit le discours "ferme" de certains membres de ce forum, visiblement très fier de se comporter comme des dresseurs d'animaux savants avec leurs enfants, ça fait peur).
avatar
Leclochard
Guide spirituel

Re: Les paroles humiliantes peuvent détruire des neurones dans les cerveaux des enfants [Lexpress]

par Leclochard le Jeu 14 Mai 2015 - 18:47
@Marcel Khrouchtchev a écrit:
@Calandria a écrit:

Merci pour ce rappel qui tombe à point nommé.

Tout à fait. Et je crois que les parents doivent aussi essayer de réagir selon ce que l'on sent être le mieux pour son enfant, et non en fonction de ce que la société veut (et franchement, quand on lit le discours "ferme" de certains membres de ce forum, visiblement très fier de se comporter comme des dresseurs d'animaux savants avec leurs enfants, ça fait peur).

Oui. Perso, j'aime bien l'humour ou le détournement d'attention pour calmer le jeu.

_________________
Quelqu'un s'assoit à l'ombre aujourd'hui parce que quelqu'un d'autre a planté un arbre il y a longtemps. (W.B)
avatar
Marcel Khrouchtchev
Enchanteur

Re: Les paroles humiliantes peuvent détruire des neurones dans les cerveaux des enfants [Lexpress]

par Marcel Khrouchtchev le Jeu 14 Mai 2015 - 18:51
@Leclochard a écrit:
@Marcel Khrouchtchev a écrit:
@Calandria a écrit:

Merci pour ce rappel qui tombe à point nommé.

Tout à fait. Et je crois que les parents doivent aussi essayer de réagir selon ce que l'on sent être le mieux pour son enfant, et non en fonction de ce que la société veut (et franchement, quand on lit le discours "ferme" de certains membres de ce forum, visiblement très fier de se comporter comme des dresseurs d'animaux savants avec leurs enfants, ça fait peur).

Oui. Perso, j'aime bien l'humour ou le détournement d'attention pour calmer le jeu.

Pareil! Very Happy
Et ça leur donne vite le sens du l'humour et du second degré (ça devient trop rare).
avatar
Leclochard
Guide spirituel

Re: Les paroles humiliantes peuvent détruire des neurones dans les cerveaux des enfants [Lexpress]

par Leclochard le Jeu 14 Mai 2015 - 18:59
C'est important de leur montrer qu'on n'est pas obligé de prendre tout au sérieux.

Par contre, je dois faire attention car j'aime bien raconter des c....ies et à la fin, certains (dans ma famille) ne me croient plus, même quand je parle sérieusement. Razz

_________________
Quelqu'un s'assoit à l'ombre aujourd'hui parce que quelqu'un d'autre a planté un arbre il y a longtemps. (W.B)
avatar
Marcel Khrouchtchev
Enchanteur

Re: Les paroles humiliantes peuvent détruire des neurones dans les cerveaux des enfants [Lexpress]

par Marcel Khrouchtchev le Jeu 14 Mai 2015 - 19:03
@Leclochard a écrit:C'est important de leur montrer qu'on n'est pas obligé de prendre tout au sérieux.

Par contre, je dois faire attention car j'aime bien raconter des c....ies et à la fin, certains (dans ma famille) ne me croient plus, même quand je parle sérieusement. Razz

On doit avoir la même façon de faire Laughing
Effectivement, le risque de ne pas être pris au sérieux est vraiment réel. Mais avoir des gosses avec le sens de l'humour, c'est quand même génial! (et je ne les échangerais pas avec des singes savants ou de bons petits soldats, même si ça me semblerait parfois reposant cafe )
avatar
Carnyx
Neoprof expérimenté

Re: Les paroles humiliantes peuvent détruire des neurones dans les cerveaux des enfants [Lexpress]

par Carnyx le Jeu 14 Mai 2015 - 20:35
@JPhMM a écrit:Et dans les cerveaux des enseignants ? Rolling Eyes
Non, les saloperies qu'on nous sert ça nous fait rien ! Very Happy
« Les profs doivent se professionnaliser », « Il ne pensent qu'à faire échouer les élèves », « Ils retournent chez eux après leurs cours » et la meilleure puisqu'on parle d'enfants :
« Les profs s'occupent de leurs enfants sur le plan scolaire » !

_________________
Of all tyrannies, a tyranny sincerely exercised for the good of its victims may be the most oppressive. It would be better to live under robber barons than under omnipotent moral busybodies. The robber baron’s cruelty may sometimes sleep, his cupidity may at some point be satiated; but those who torment us for our own good will torment us without end for they do so with the approval of their own conscience.
avatar
piesco
Grand sage

Re: Les paroles humiliantes peuvent détruire des neurones dans les cerveaux des enfants [Lexpress]

par piesco le Jeu 14 Mai 2015 - 20:48
Comment peut-on compter le nombre de neurones?
avatar
Leclochard
Guide spirituel

Re: Les paroles humiliantes peuvent détruire des neurones dans les cerveaux des enfants [Lexpress]

par Leclochard le Jeu 14 Mai 2015 - 21:01
@Marcel Khrouchtchev a écrit:
@Leclochard a écrit:C'est important de leur montrer qu'on n'est pas obligé de prendre tout au sérieux.

Par contre, je dois faire attention car j'aime bien raconter des c....ies et à la fin, certains (dans ma famille) ne me croient plus, même quand je parle sérieusement. Razz

On doit avoir la même façon de faire Laughing
Effectivement, le risque de ne pas être pris au sérieux est vraiment réel. Mais avoir des gosses avec le sens de l'humour, c'est quand même génial! (et je ne les échangerais pas avec des singes savants ou de bons petits soldats, même si ça me semblerait parfois reposant cafe )

Je suis bien d'accord avec toi. Etre bien dans sa tête, avoir le sens de l'humour, voilà de formidables qualités. Je suis toujours heureux quand je vois mon aîné de 21 mois cherchant à faire rire son petit frère de quelques mois. Laughing

_________________
Quelqu'un s'assoit à l'ombre aujourd'hui parce que quelqu'un d'autre a planté un arbre il y a longtemps. (W.B)
avatar
Moonchild
Expert spécialisé

Re: Les paroles humiliantes peuvent détruire des neurones dans les cerveaux des enfants [Lexpress]

par Moonchild le Jeu 14 Mai 2015 - 22:19
@piesco a écrit:  Comment peut-on compter le nombre de neurones?
Bein de la même façon qu'on compterait autre chose : sur les doigts. araignée
avatar
karjos
Niveau 6

Re: Les paroles humiliantes peuvent détruire des neurones dans les cerveaux des enfants [Lexpress]

par karjos le Ven 15 Mai 2015 - 14:57
Ce n'est au fond pas si surprenant.
Tout ce qui a attrait au psychologique a des répercussions somatiques et inversement.
Ce sont deux faces d'une même pièce.
Contenu sponsorisé

Re: Les paroles humiliantes peuvent détruire des neurones dans les cerveaux des enfants [Lexpress]

par Contenu sponsorisé
Voir le sujet précédentRevenir en hautVoir le sujet suivant
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum