FO : Vers une refonte de l'évaluation des enseignants et des élèves? (communiqué du 13/05/2015)

Page 1 sur 2 1, 2  Suivant

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

FO : Vers une refonte de l'évaluation des enseignants et des élèves? (communiqué du 13/05/2015)

Message par Roumégueur Ier le Jeu 14 Mai 2015 - 22:42

Je viens de lire ceci (si quelqu'un en sait plus sur la confirmation faite par l'organisation syndicale qui soutient l'ensemble des réformes gouvernementales , merci de nous le faire partager!) :
http://www.fo-snfolc.fr/IMG/pdf/SNFOLC_comm_EVALUATION_13_mai_2015.pdf

"Refonte des obligations de service, socle commun, projet de réforme des collèges, Et maintenant l'évaluation des élèves et des professeurs !
Une organisation syndicale, qui soutient l'ensemble des réformes gouvernementales, se faisant le porte-parole du ministère, vient de confirmer ce qui a été annoncé au SNFOLC lors d'une audience auprès du cabinet en décembre dernier. Une refonte de l'évaluation des enseignants tout comme de celle des élèves est envisagée d'ici la fin de l'année 2015.
L.Chatel avait publié le 8 mai 2012, rappelons-le, un décret qui prévoyait une évaluation des enseignants notamment sur la base de « la pratique professionnelle dans l’action collective de l’école ou de l’établissement, en lien avec les parents d’élèves et les partenaires », conformément aux orientations validées par les instances de l’établissement, incluant les projets transversaux et pluridisciplinaires.
V.Peillon avait dû abroger ce décret unanimement rejeté, suite à l'action commune des organisations syndicales et à la mobilisation des personnels par la grève.
Au delà des rideaux de fumée, la vérité c'est que les mêmes causes et les mêmes orientations engendrent les mêmes effets.
La vérité c'est que le gouvernement veut faire franchir un pas qualitatif à l'autonomie des établissements par la réforme du collège, dans la suite de ce que le gouvernement précédent avait initié notamment avec la réforme du lycée, en diminuant les horaires disciplinaires, en supprimant les dédoublements fléchés dans les grilles horaires nationales, en introduisant une « aide personnalisée » à 35 élèves ou plus... Le bilan
est négatif, mais qu'importe : la réforme du collège en reprend les orientations en allant encore plus loin.
La vérité c'est que le décret Hamon du 20 août 2014 qui abroge les décrets du 25 mai 1950, au nom des missions liées à l'enseignement et des 1607 heures annuelles de la fonction publique, prétend inscrire dans les obligations de service des enseignants ce qui entrait dans les critères d'évaluation de L.Chatel.
C'est dans cette même logique qu'a été publié le décret du 27 avril 2015 sur les IMP (indemnités pour missions particulières) qui conduit à la concurrence entre les enseignants et à la création de coordonnateurs pour mettre en place des politiques éducatives locales.
De la même manière le gouvernement, qui n'a pas voulu abattre ses cartes jusqu'à présent, prépare un projet de refonte du DNB (diplôme national du brevet) et de l'évaluation des élèves pour tenir compte notamment de la création des EPI (enseignements pratiques interdisciplinaires).
L'évaluation des compétences dites transversales pourrait déboucher sur la suppression de tout ou partie des épreuves disciplinaires et sur le rétablissement, sous une forme ou une autre du livret personnel de compétences (LPC) de triste mémoire. L'évaluation dite sommative (notation chiffrée fondée sur les connaissances) pourrait disparaître. Tous ces projets ne font que confirmer et aggraver ce que nous connaissons déjà.
Ils ne font que confirmer notre volonté.
En 2012 nous avons obtenu l'abrogation du décret de L.Chatel par l'action commune des organisations syndicales et le rapport de force.
En 2015 c'est ce qui est à l'ordre du jour, en premier lieu pour la réforme du collège.
Tous en grève le 19 mai pour son retrait."

Roumégueur Ier
Érudit


Revenir en haut Aller en bas

Re: FO : Vers une refonte de l'évaluation des enseignants et des élèves? (communiqué du 13/05/2015)

Message par John le Ven 15 Mai 2015 - 23:50

Effectivement : le SE-UNSA a confirmé que le ministère s'apprête à faire des propositions pour réformer l'évaluation des élèves ainsi que celle des enseignants.

_________________
En achetant des articles au lien ci-dessous, vous nous aidez, sans frais, à gérer le forum. Merci !


"Celui qui ne participe pas à la lutte participe à la défaite" (Brecht)
"La nostalgie, c'est plus ce que c'était" (Simone Signoret)
"Les médias participent à la falsification permanente de l'information" (Umberto Eco)

John
Médiateur


Revenir en haut Aller en bas

Re: FO : Vers une refonte de l'évaluation des enseignants et des élèves? (communiqué du 13/05/2015)

Message par Ronin le Ven 15 Mai 2015 - 23:58

On devrait nommer directement la direction de l'UNSA au ministère, vu que ce sont déjà eux qui écrivent les réformes...

_________________

Ronin
Guide spirituel


Revenir en haut Aller en bas

Re: FO : Vers une refonte de l'évaluation des enseignants et des élèves? (communiqué du 13/05/2015)

Message par henriette le Sam 16 Mai 2015 - 1:27

Il y a eu un article évoquant cela dans le café pédagogique cette semaine : http://www.cafepedagogique.net/lexpresso/Pages/2015/05/12052015Article635670134003299495.aspx

_________________

-------------------
"Il n'y a que ceux qui veulent tromper les peuples et gouverner à leur profit qui peuvent vouloir retenir les hommes dans l'ignorance."

henriette
Médiateur


Revenir en haut Aller en bas

Re: FO : Vers une refonte de l'évaluation des enseignants et des élèves? (communiqué du 13/05/2015)

Message par ycombe le Sam 16 Mai 2015 - 1:38

La réforme du DNB doit être annoncée en juin. Effectivement, lors des discussions sur les EPI il a été dit qu'ils devaient être évalués et que ça compterait pour le DNB.

On peut s'attendre à une multiplication des journées HDA.

Je prends les paris: pas de suppression totale des épreuves finales mais une dilution dans tellement de trucs que ça sera tout comme. Je pense que le ministère ne prendra pas le risque d'une nouvelle guerre sur le thème du l'examen offert à tous par la suppression des écrits.

_________________
Ronin : "A un moment il faut dire stop au n'importe quoi".

Franck Ramus : "Les sciences de l'éducation à la française se font fort de produire un discours savant sur l'éducation, mais ce serait visiblement trop leur demander que de mettre leur discours à l'épreuve des faits".

ycombe
Modérateur


Revenir en haut Aller en bas

Re: FO : Vers une refonte de l'évaluation des enseignants et des élèves? (communiqué du 13/05/2015)

Message par JEMS le Sam 16 Mai 2015 - 8:22

Je n'en suis pas si sûr... Il n'y a qu'à voir comment la réforme des rythmes est passée... Je crois que plus la pilule est grosse, plus nous ouvrons le bec... réformes bien aidées il faut le dire par des organisations syndicales antichambres du PS...

_________________

JEMS
Modérateur


Revenir en haut Aller en bas

Re: FO : Vers une refonte de l'évaluation des enseignants et des élèves? (communiqué du 13/05/2015)

Message par adrifab le Sam 16 Mai 2015 - 9:02

Encore cet épouvantail de réforme de l'évaluation des enseignants ? Il est plus que temps que le corps enseignant se révolte une fois pour toutes et pas seulement par un jour de grève par ci par là...Ce n'est plus possible, on n'est même plus malmenés mais carrément piétinés, broyés...

adrifab
Niveau 10


Revenir en haut Aller en bas

Re: FO : Vers une refonte de l'évaluation des enseignants et des élèves? (communiqué du 13/05/2015)

Message par Roumégueur Ier le Sam 16 Mai 2015 - 9:17

@adrifab a écrit:Encore cet épouvantail de réforme de l'évaluation des enseignants ? Il est plus que temps que le corps enseignant se révolte une fois pour toutes et pas seulement par un jour de grève par ci par là...Ce n'est plus possible, on n'est même plus malmenés mais carrément piétinés, broyés...

Il y a déjà un collège de mon coin qui poursuivra la grève mercredi; la vraie question ce sera : 'Que fait-on après?'
Et là, on attend aussi les positions du SNes, qui doivent être claires.
Si c'est juste pour faire une balade dans la rue et ranger les banderoles le soir, ça n'aura servi à rien!
Tout est à refaire.

Roumégueur Ier
Érudit


Revenir en haut Aller en bas

Re: FO : Vers une refonte de l'évaluation des enseignants et des élèves? (communiqué du 13/05/2015)

Message par Olympias le Sam 16 Mai 2015 - 14:03

Ras-le-bol

Olympias
Enchanteur


Revenir en haut Aller en bas

Re: FO : Vers une refonte de l'évaluation des enseignants et des élèves? (communiqué du 13/05/2015)

Message par kero le Sam 16 Mai 2015 - 14:05

Bah personnellement, si on nous supprime le DNB (ou pour être plus précis: les examens finaux du DNB), je vais pas pleurer. Dommage que cela ne semble pas être à l'ordre du jour.

kero
Sage


Revenir en haut Aller en bas

Re: FO : Vers une refonte de l'évaluation des enseignants et des élèves? (communiqué du 13/05/2015)

Message par linkus le Sam 16 Mai 2015 - 14:08

@kero a écrit:Bah personnellement, si on nous supprime le DNB (ou pour être plus précis: les examens finaux du DNB), je vais pas pleurer. Dommage que cela ne semble pas être à l'ordre du jour.
Je suis d'accord avec ça. cet examen ne rime à rien et c'est une vraie usine à gaz inutile.
En revanche, je pense le contraire en ce qui concerne le Bac.

_________________
J'entends souvent dire qu'avec l'agrégation, c'est travailler moins pour gagner plus. En réalité, avec le CAPES c'est travailler plus pour gagner moins. professeur

Avec un travail acharné, même un raté peut battre un génie. Rock Lee
Je ne suis pas gros, j'ai une ossature lourde!
Vous aimez Bomberman? Venez jouer à Bombermine. Very Happy

linkus
Expert


Revenir en haut Aller en bas

Re: FO : Vers une refonte de l'évaluation des enseignants et des élèves? (communiqué du 13/05/2015)

Message par ycombe le Sam 16 Mai 2015 - 14:10

@kero a écrit:Bah personnellement, si on nous supprime le DNB (ou pour être plus précis: les examens finaux du DNB), je vais pas pleurer. Dommage que cela ne semble pas être à l'ordre du jour.
Pas d'accord. Soit on garde le DNB sous forme d'examen final, soit on le supprime complètement en supprimant l'examen. Mais garder un ersatz de diplôme obtenu grâce à la surnotation et aux khonneries genre HIDA, je suis contre.

_________________
Ronin : "A un moment il faut dire stop au n'importe quoi".

Franck Ramus : "Les sciences de l'éducation à la française se font fort de produire un discours savant sur l'éducation, mais ce serait visiblement trop leur demander que de mettre leur discours à l'épreuve des faits".

ycombe
Modérateur


Revenir en haut Aller en bas

Re: FO : Vers une refonte de l'évaluation des enseignants et des élèves? (communiqué du 13/05/2015)

Message par Sphinx le Sam 16 Mai 2015 - 14:32

@ycombe a écrit:
@kero a écrit:Bah personnellement, si on nous supprime le DNB (ou pour être plus précis: les examens finaux du DNB), je vais pas pleurer. Dommage que cela ne semble pas être à l'ordre du jour.
Pas d'accord. Soit on garde le DNB sous forme d'examen final, soit on le supprime complètement en supprimant l'examen.  Mais garder un ersatz de diplôme obtenu grâce à la surnotation et aux khonneries genre HIDA, je suis contre.

+1 Soit on supprime tout et le passage de 3e en seconde se fait comme celui des autres classes, soit on garde un examen national, sinon on en connaît qui vont noter leur classe à 18 de moyenne pour faire gonfler les stats.

En fait, idéalement, pour moi, on supprimerait toute évaluation finale en 3e (DNB, contrôle continu) et on remplacerait tout le bousin par un examen d'entrée en seconde, examen national modulable en fonction de la filière visée (général, pro...), avec des épreuves concoctées par des profs de lycée pour ne donner l'examen qu'à ceux qui ont une chance de s'en tirer en seconde, au lieu d'avoir cette grande cérémonie d'auto-jetage de fleurs qu'est devenue le DNB ("Oooh, notre établissement a 16 de moyenne en HDA, comme nous sommes bons, comment ça c'est nous qui mettons les notes, mais ça n'a rien à voir ?" "Ooooh, notre établissement a 97% de réussite au brevet, comme nous sommes bons, comment ça c'est essentiellement le contrôle continu qui compte, mais ça n'a rien à voir ?") et les gamins seraient peut-être un peu moins incités à n'en ficher pas une et à se laisser vivre pendant toute la durée du collège.

_________________
An education was a bit like a communicable sexual disease. It made you unsuitable for a lot of jobs and then you had the urge to pass it on. - Terry Pratchett, Hogfather

             

Sphinx
Modérateur


Revenir en haut Aller en bas

Re: FO : Vers une refonte de l'évaluation des enseignants et des élèves? (communiqué du 13/05/2015)

Message par User5899 le Sam 16 Mai 2015 - 15:08

@Sphinx a écrit:
@ycombe a écrit:
@kero a écrit:Bah personnellement, si on nous supprime le DNB (ou pour être plus précis: les examens finaux du DNB), je vais pas pleurer. Dommage que cela ne semble pas être à l'ordre du jour.
Pas d'accord. Soit on garde le DNB sous forme d'examen final, soit on le supprime complètement en supprimant l'examen.  Mais garder un ersatz de diplôme obtenu grâce à la surnotation et aux khonneries genre HIDA, je suis contre.

+1 Soit on supprime tout et le passage de 3e en seconde se fait comme celui des autres classes,
Euh... Le DNB ne joue aucun rôle dans le passage, on ne vous l'a pas dit ?

_________________
Zu End' ewiges Wissen !
Der Welt melden
Weise nichts mehr !

En cas de ban, ne pas utiliser les MP ! Passer par l'icône du mail  Razz

User5899
Dieu de l'Olympe


Revenir en haut Aller en bas

Re: FO : Vers une refonte de l'évaluation des enseignants et des élèves? (communiqué du 13/05/2015)

Message par kero le Sam 16 Mai 2015 - 15:09

@Sphinx a écrit:
@ycombe a écrit:
@kero a écrit:Bah personnellement, si on nous supprime le DNB (ou pour être plus précis: les examens finaux du DNB), je vais pas pleurer. Dommage que cela ne semble pas être à l'ordre du jour.
Pas d'accord. Soit on garde le DNB sous forme d'examen final, soit on le supprime complètement en supprimant l'examen.  Mais garder un ersatz de diplôme obtenu grâce à la surnotation et aux khonneries genre HIDA, je suis contre.

+1 Soit on supprime tout et le passage de 3e en seconde se fait comme celui des autres classes, soit on garde un examen national, sinon on en connaît qui vont noter leur classe à 18 de moyenne pour faire gonfler les stats.

Il me semble que les épreuves du DNB sont bien plus surnotées que le contrôle continu.

kero
Sage


Revenir en haut Aller en bas

Re: FO : Vers une refonte de l'évaluation des enseignants et des élèves? (communiqué du 13/05/2015)

Message par Serge le Sam 16 Mai 2015 - 15:14

La refonte de l'évaluation des enseignants est beaucoup plus délicate. C Chevalier l'a présenté comme bienveillante, à l'image de l'évaluation des élèves. Les syndicats d'inspecteurs étaient absents et n'ont pas confirmé. Un des premiers gestes de V Peillon avait été d'annuler le décret Chatel qui confiait l'évaluation des enseignants aux chefs d'établissement. Mais l'idée est encore très présente dans l'administration qui envisage aussi le rapprochement des corps d'encadrement pour mieux gérer les enseignants. Toute modification sur ce terrain impoee de la prudence...

Ils font ce genre de projet sans le syndicat des principaux intéressés ?
Ils ne comptent déjà plus ?

_________________

Pour faire découvrir la Cafet à nos élèves > ICI

Serge
Médiateur


Revenir en haut Aller en bas

Re: FO : Vers une refonte de l'évaluation des enseignants et des élèves? (communiqué du 13/05/2015)

Message par Marcel Khrouchtchev le Sam 16 Mai 2015 - 15:17

@Serge a écrit:
La refonte de l'évaluation des enseignants est beaucoup plus délicate. C Chevalier l'a présenté comme bienveillante, à l'image de l'évaluation des élèves. Les syndicats d'inspecteurs étaient absents et n'ont pas confirmé. Un des premiers gestes de V Peillon avait été d'annuler le décret Chatel qui confiait l'évaluation des enseignants aux chefs d'établissement. Mais l'idée est encore très présente dans l'administration qui envisage aussi le rapprochement des corps d'encadrement pour mieux gérer les enseignants. Toute modification sur ce terrain impoee de la prudence...

Ils font ce genre de projet sans le syndicat des principaux intéressés ?
Ils ne comptent déjà plus ?

Ils sont trop occupés à compter les couleuvres qu'ils doivent avaler en silence.

Et puis c'est quoi le syndicat principal des IPR? L'UNSA j'imagine?

Marcel Khrouchtchev
Enchanteur


Revenir en haut Aller en bas

Re: FO : Vers une refonte de l'évaluation des enseignants et des élèves? (communiqué du 13/05/2015)

Message par Sphinx le Sam 16 Mai 2015 - 15:20

Cripure a écrit:
Euh... Le DNB ne joue aucun rôle dans le passage, on ne vous l'a pas dit ?

Oui, ce n'est pas ce que je voulais dire. Il ne joue aucun rôle, mais tout le monde fait semblant, dans la mesure où il faut quand même l'obtenir à ce moment-là ou le repasser plus tard. C'est quand même une espèce de rite de passage, qui a été vidé de son sens.

@kero a écrit:
Il me semble que les épreuves du DNB sont bien plus surnotées que le contrôle continu.

Certes, tant qu'il y en a, mais si on les supprime, c'est le contrôle continu qui sera encore plus surnoté pour compenser. Par ailleurs, il me semble qu'elles comptent moins au niveau des coefficients.

_________________
An education was a bit like a communicable sexual disease. It made you unsuitable for a lot of jobs and then you had the urge to pass it on. - Terry Pratchett, Hogfather

             

Sphinx
Modérateur


Revenir en haut Aller en bas

Re: FO : Vers une refonte de l'évaluation des enseignants et des élèves? (communiqué du 13/05/2015)

Message par Peinard le Sam 16 Mai 2015 - 15:23

@kero a écrit:Il me semble que les épreuves du DNB sont bien plus surnotées que le contrôle continu.
Cela n'est pas  le cas pour le Français ou les Mathématiques :


Source : http://cache.media.education.gouv.fr/file/2014/79/3/DEPP_NI_2014_07_diplome_national_brevet_session_2013_309793.pdf

DEPP a écrit:En 2014, c’est en mathématiques que les candidats obtiennent en moyenne les moins bons résultats : près de deux tiers
des élèves qui se présentent au brevet obtiennent moins de 10/20 à cet examen.
En 2014, cette épreuve est toutefois légèrement mieux réussie par les candidats de la série professionnelle qu’en 2013 (8,5/20 après 7,8/20 en moyenne) tandis qu’en série générale, les résultats faiblissent (8,6/20 après 9,9/20). À l’inverse, l’épreuve de français réussit moins bien cette session aux candidats de la série professionnelle : quatre candidats sur dix ont 10/20 ou plus contre six candidats sur dix en 2013. Dans la série générale, deux tiers des candidats obtiennent la moyenne en français. L’histoire des arts reste, cette session encore, l’épreuve la mieux réussie en moyenne (13,6/20), tandis qu’en histoire-géographie-éducation-civique les notes retrouvent le niveau de 2012 après la baisse notoire de 2013 (12,2/20 en 2014, 9,6/20 en 2013 et 11,9/20 en 2012).
Source : http://cache.media.education.gouv.fr/file/2015/82/7/DEPP_NI_2015_10_diplome_national_brevet_2014_pres_deux_tiers_candidats_ont_une_note_inferieure_moyenne_epreuve_mathematiques_402827.pdf


Dernière édition par Peinard le Sam 16 Mai 2015 - 15:28, édité 2 fois

Peinard
Niveau 9


Revenir en haut Aller en bas

Re: FO : Vers une refonte de l'évaluation des enseignants et des élèves? (communiqué du 13/05/2015)

Message par Marcel Khrouchtchev le Sam 16 Mai 2015 - 15:26

Le fait que les résultats soient faibles ne signifie (malheureusement) pas que les correcteurs n'aient pas surnoté.

Marcel Khrouchtchev
Enchanteur


Revenir en haut Aller en bas

Re: FO : Vers une refonte de l'évaluation des enseignants et des élèves? (communiqué du 13/05/2015)

Message par Serge le Sam 16 Mai 2015 - 15:27

@Marcel Khrouchtchev a écrit:

Et puis c'est quoi le syndicat principal des IPR? L'UNSA j'imagine?

Au fait, vu que les CDE et IPR doivent soutenir les positions ministérielles, quand bien même ils ne les partageraient pas, en a-t-on déjà vu être au Snalc ou au FO par exemple ?
A-t-on déjà vu l'Unsa prendre réellement position contre des réformes d'un gouvernement ?
Je n'en sais rien, ce sont de vraies questions.


Dernière édition par Serge le Sam 16 Mai 2015 - 15:28, édité 1 fois

_________________

Pour faire découvrir la Cafet à nos élèves > ICI

Serge
Médiateur


Revenir en haut Aller en bas

Re: FO : Vers une refonte de l'évaluation des enseignants et des élèves? (communiqué du 13/05/2015)

Message par Sphinx le Sam 16 Mai 2015 - 15:28

Tiens, merci pour ces chiffres, je n'aurais pas cru au vu des consignes de correction. (Si mes élèves de troisième de cette année obtiennent d'encore moins bons résultats au brevet qu'en classe, on n'est pas dans le caca, tiens.)

_________________
An education was a bit like a communicable sexual disease. It made you unsuitable for a lot of jobs and then you had the urge to pass it on. - Terry Pratchett, Hogfather

             

Sphinx
Modérateur


Revenir en haut Aller en bas

Re: FO : Vers une refonte de l'évaluation des enseignants et des élèves? (communiqué du 13/05/2015)

Message par Peinard le Sam 16 Mai 2015 - 15:35

@Sphinx a écrit:Tiens, merci pour ces chiffres, je n'aurais pas cru au vu des consignes de correction. (Si mes élèves de troisième de cette année obtiennent d'encore moins bons résultats au brevet qu'en classe, on n'est pas dans le caca, tiens.)
Idem pour moi en Mathématiques... Environ 2/3 des élèves obtiennent moins de 10 au DNB de Mathématiques...

En ce qui concerne l'évaluation des professeurs, nous savons tous que la gauche ou la droite partagent le même objectif... de plus en plus d'autonomie des établissements afin de faire des économies. Or ce doux rêve ne verra le jour qu'en offrant toujours plus de pouvoir de coercition aux cde.


Dernière édition par Peinard le Sam 16 Mai 2015 - 15:52, édité 4 fois

Peinard
Niveau 9


Revenir en haut Aller en bas

Re: FO : Vers une refonte de l'évaluation des enseignants et des élèves? (communiqué du 13/05/2015)

Message par Olympias le Sam 16 Mai 2015 - 15:43

@Marcel Khrouchtchev a écrit:
@Serge a écrit:
La refonte de l'évaluation des enseignants est beaucoup plus délicate. C Chevalier l'a présenté comme bienveillante, à l'image de l'évaluation des élèves. Les syndicats d'inspecteurs étaient absents et n'ont pas confirmé. Un des premiers gestes de V Peillon avait été d'annuler le décret Chatel qui confiait l'évaluation des enseignants aux chefs d'établissement. Mais l'idée est encore très présente dans l'administration qui envisage aussi le rapprochement des corps d'encadrement pour mieux gérer les enseignants. Toute modification sur ce terrain impoee de la prudence...

Ils font ce genre de projet sans le syndicat des principaux intéressés ?
Ils ne comptent déjà plus ?

Ils sont trop occupés à compter les couleuvres qu'ils doivent avaler en silence.

Et puis c'est quoi le syndicat principal des IPR? L'UNSA j'imagine?
Tu as trouvé et gagne un bon point

Olympias
Enchanteur


Revenir en haut Aller en bas

Page 1 sur 2 1, 2  Suivant

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut


 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum