Récapitulatif: Actions pour sauver les langues anciennes dans la réforme du collège

Page 3 sur 12 Précédent  1, 2, 3, 4 ... 10, 11, 12  Suivant

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Re: Récapitulatif: Actions pour sauver les langues anciennes dans la réforme du collège

Message par hypermnestre le Dim 10 Mai 2015 - 19:06

Voici les questions de ToutEduc, et les réponses du ministère.
Où l'on apprend que les EPI pourront être trimestriels...
Mais on ne pose pas LA question : à quelles disciplines les heures d'EPI LCA sont-elles prises ?
Aurons-nous un jour une réponse ?


Les réponses du Ministère sur le latin et le grec aux questions de Touteduc (avec l'aimable autorisation de Pascal Bouchard)
ToutEduc : Cet enseignement se fera sous deux formes, les EPI (enseignements pratiques interdisciplinaires) et les enseignements de complément. En ce qui concerne les premiers, l'élève choisit-il ceux qu'il veut suivre ?
Ministère : Chaque établissement décidera, selon les ressources dont il dispose, des modalités d'organisation des EPI, en veillant à associer autant que possible les élèves au choix des EPI qu'ils suivront effectivement.

ToutEduc : Si un élève suit ou a suivi l'EPI "langues et cultures de l'antiquité" en 5ème, peut-il reprendre cet EPI en 4ème et en 3ème ? C'est ce qui ressort de la foire aux questions sur Eduscol, mais c'est contradictoire avec une autre exigence de la réforme, qu'il ait suivi au moins 6 des 8 thèmes au terme de sa scolarité obligatoire.
Ministère : Oui, l’élève peut reprendre le même EPI "Langues et cultures de l’Antiquité" – mais cela n’est pas contradictoire avec le fait que l’élève doit avoir pu suivre des EPI sur au moins 6 des 8 thèmes. A l’issue du cycle 4 (5e, 4e, 3e), chaque élève doit en effet avoir bénéficié d’enseignements pratiques interdisciplinaires portant sur au moins six des huit thématiques interdisciplinaires, et les enseignements pratiques interdisciplinaires proposés aux élèves doivent, chaque année, être au moins au nombre de deux, portant chacun sur une thématique interdisciplinaire différente. Ainsi, par exemple, dans un établissement qui propose des EPI trimestriels, un élève pourra suivre 3 EPI portant des thématiques différentes chaque année et des EPI portant sur 7 thématiques différentes de la 5e à la 3e, tout en suivant l’EPI Langues et cultures de l’Antiquité en 5e, 4e et 3e.

ToutEduc : Si cet élève n'a pas suivi cet EPI en 5ème, peut-il le suivre en 4ème, ou en 3ème... ? Autrement dit, le professeur qui fera un EPI "langues et cultures de l'antiquité" en 3ème aura-t-il dans le même groupe des élèves qui ont déjà deux ans d'enseignement derrière eux, et d'autres qui "débutent"'
Ministère : L’EPI Langues et cultures de l’Antiquité pourra être suivi en 4e, ou en 3e, sans avoir été suivi en 5e, comme l’ensemble des autres EPI. Mais on ne débute pas un EPI : les EPI permettent aux élèves de mettre en œuvre autour d’une thématique une démarche de projet, pour approfondir des connaissances et des compétences. L’enseignement de complément de langue latine sera par contre suivi de la 5e à la 3e par les élèves qui le souhaiteront.

ToutEduc : Cet élève peut-il prendre à la fois l'EPI et l'enseignement de deux heures (en 4ème - 3ème) ? Il aurait alors 3h30 par semaine de "latin". En quoi l'enseignement de l'EPI est-il différent de l'enseignement complémentaire ?
Ministère : Il ne faut pas confondre "enseignement complémentaire" et "enseignement de complément". Les "enseignements complémentaires" sont prévus par la loi du 8 juillet 2013 et comportent à la fois les EPI et l’accompagnement personnalisé ; les enseignements de complément, prévus par l’article 7 de l’arrêté, ne concernent que les "langues et cultures de l’Antiquité" et les "langues et cultures régionales".
Les élèves qui le souhaitent pourront suivre, en complément de l’EPI Langues et cultures de l’Antiquité, un enseignement de complément en langues anciennes (latin de la 5e à la 3e, grec en 3e).
Le thème Langues et cultures de l’Antiquité poursuit un objectif : promouvoir l’apprentissage des langues anciennes par une association plus forte de l’étude de la langue et de l’étude de la culture et de la civilisation antique. Parallèlement, un enseignement de complément en langues anciennes est créé afin que les collégiens qui le souhaitent puissent toujours apprendre la langue latine et la langue grecque.

ToutEduc : En 3ème, est-il obligé de choisir entre latin et grec ?
Ministère : Non, les élèves qui le souhaitent pourront apprendre en 3e, comme aujourd’hui, le latin et le grec.

hypermnestre
Habitué du forum


Revenir en haut Aller en bas

Re: Récapitulatif: Actions pour sauver les langues anciennes dans la réforme du collège

Message par hypermnestre le Dim 10 Mai 2015 - 19:07

@Luigi_B a écrit:A lire car c'est un résumé d'une grande limpidité : "Madame la ministre... Vingt-neuf questions d'un parent d'élèves"

Très bon texte.

hypermnestre
Habitué du forum


Revenir en haut Aller en bas

Re: Récapitulatif: Actions pour sauver les langues anciennes dans la réforme du collège

Message par Iphigénie le Dim 10 Mai 2015 - 19:11

Ministère : Oui, l’élève peut reprendre le même EPI "Langues et cultures de l’Antiquité" – mais cela n’est pas contradictoire avec le fait que l’élève doit avoir pu suivre des EPI sur au moins 6 des 8 thèmes. A l’issue du cycle 4 (5e, 4e, 3e), chaque élève doit en effet avoir bénéficié d’enseignements pratiques interdisciplinaires portant sur au moins six des huit thématiques interdisciplinaires, et les enseignements pratiques interdisciplinaires proposés aux élèves doivent, chaque année, être au moins au nombre de deux, portant chacun sur une thématique interdisciplinaire différente. Ainsi, par exemple, dans un établissement qui propose des EPI trimestriels, un élève pourra suivre 3 EPI portant des thématiques différentes chaque année et des EPI portant sur 7 thématiques différentes de la 5e à la 3e, tout en suivant l’EPI Langues et cultures de l’Antiquité en 5e, 4e et 3e.
Ministère : Il ne faut pas confondre "enseignement complémentaire" et "enseignement de complément". Les "enseignements complémentaires" sont prévus par la loi du 8 juillet 2013 et comportent à la fois les EPI et l’accompagnement personnalisé ; les enseignements de complément, prévus par l’article 7 de l’arrêté, ne concernent que les "langues et cultures de l’Antiquité" et les "langues et cultures régionales".
Les élèves qui le souhaitent pourront suivre, en complément de l’EPI Langues et cultures de l’Antiquité, un enseignement de complément en langues anciennes (latin de la 5e à la 3e, grec en 3e).
Le thème Langues et cultures de l’Antiquité poursuit un objectif : promouvoir l’apprentissage des langues anciennes par une association plus forte de l’étude de la langue et de l’étude de la culture et de la civilisation antique. Parallèlement, un enseignement de complément en langues anciennes est créé afin que les collégiens qui le souhaitent puissent toujours apprendre la langue latine et la langue grecque.

Mais y a-t-il quelqu'un de normal qui peut comprendre tout ça sans s' investir  24heures sur 24  dans l'étude des thématiques de l'enseignement new wave?

les élèves qui le souhaitent pourront apprendre en 3e, comme aujourd’hui, le latin et le grec.
ah ben si c'est comme aujourd'hui, ça me rassure.

Iphigénie
Esprit sacré


Revenir en haut Aller en bas

Re: Récapitulatif: Actions pour sauver les langues anciennes dans la réforme du collège

Message par Adri le Dim 10 Mai 2015 - 19:12

@hypermnestre a écrit:
Ministère : Il ne faut pas confondre "enseignement complémentaire" et "enseignement de complément". Les "enseignements complémentaires" sont prévus par la loi du 8 juillet 2013 et comportent à la fois les EPI et l’accompagnement personnalisé ; les enseignements de complément, prévus par l’article 7 de l’arrêté, ne concernent que les "langues et cultures de l’Antiquité" et les "langues et cultures régionales".


J'adore yesyes

_________________
http://www.reformeducollege.fr

Pétition contre la suppression des bilangues et des sections euro :
http://www.petitions24.net/non_a_la_mort_programmee_des_langues_vivantes



Faites circuler !

Adri
Guide spirituel


Revenir en haut Aller en bas

Re: Récapitulatif: Actions pour sauver les langues anciennes dans la réforme du collège

Message par Iphigénie le Dim 10 Mai 2015 - 19:14

@Adri a écrit:
@hypermnestre a écrit:
Ministère : Il ne faut pas confondre "enseignement complémentaire" et "enseignement de complément". Les "enseignements complémentaires" sont prévus par la loi du 8 juillet 2013 et comportent à la fois les EPI et l’accompagnement personnalisé ; les enseignements de complément, prévus par l’article 7 de l’arrêté, ne concernent que les "langues et cultures de l’Antiquité" et les "langues et cultures régionales".


J'adore yesyes
et l'"accompagnement personnalisé" ne doit pas être confondu avec l'"accompagnement de la personne" : professeur

Iphigénie
Esprit sacré


Revenir en haut Aller en bas

Re: Récapitulatif: Actions pour sauver les langues anciennes dans la réforme du collège

Message par Adri le Dim 10 Mai 2015 - 19:15

Je note au passage, qu'au MEN, pour simplifier l'organisation de l'usine à gaz EPI, ils préconisent qu'on demande leur avis aux élèves...

Déjà, on peut prévoir un EPI : comprendre les intitulés et comment je dois choisir... J'imagine les réunions avec les parents pour leur expliquer toutes les subtilités du nouveau collège titanic

_________________
http://www.reformeducollege.fr

Pétition contre la suppression des bilangues et des sections euro :
http://www.petitions24.net/non_a_la_mort_programmee_des_langues_vivantes



Faites circuler !

Adri
Guide spirituel


Revenir en haut Aller en bas

Re: Récapitulatif: Actions pour sauver les langues anciennes dans la réforme du collège

Message par Adri le Dim 10 Mai 2015 - 19:16

Il ne faut pas confondre travail en groupe et travail en petit groupe !

_________________
http://www.reformeducollege.fr

Pétition contre la suppression des bilangues et des sections euro :
http://www.petitions24.net/non_a_la_mort_programmee_des_langues_vivantes



Faites circuler !

Adri
Guide spirituel


Revenir en haut Aller en bas

Re: Récapitulatif: Actions pour sauver les langues anciennes dans la réforme du collège

Message par Luigi_B le Dim 10 Mai 2015 - 19:17

Pour la lettre de notre parent d'élève, à diffuser librement, bien sûr.

@hypermnestre a écrit:Où l'on apprend que les EPI pourront être trimestriels...
C'est ce qui permet d'avoir le compte d'EPI (six obligatoire sur trois ans) tout en faisant l'EPI LCA sur trois ans. Revers : on fait beaucoup moins dans un EPI trimestriel que dans un EPI semestriel. On peut par ailleurs souhaiter qu'un EPI comme l'EPI LCA soit annualisé pour un enseignement digne de ce nom.

Mais on ne pose pas LA question : à quelles disciplines les heures d'EPI LCA sont-elles prises ?
Aurons-nous un jour une réponse ?
Effectivement : c'était pourtant la seule question à poser. L'horaire est secondaire...

Il FAUT laisser planer l'ambiguïté : le latin est démocratisé, voyons !

Par ailleurs je me demande comment on articule, d'un point de vue pédagogique, une option avec groupe fixe avec un EPI à groupe variable. Déjà que le cloisonnement langue/culture paraît absurde...

Le fonctionnement lui-même de l'EPI pose problème : c'est comme un autobus, certains montent et descendent, d'autres restent dedans.

_________________
www.laviemoderne.net : ce qui est moderne peut (aussi) être idiot. Suspect

Luigi_B
Grand Maître


Revenir en haut Aller en bas

Re: Récapitulatif: Actions pour sauver les langues anciennes dans la réforme du collège

Message par Adri le Dim 10 Mai 2015 - 19:20

Ou un ascenseur qui fonctionne comme un paternoster ? Rolling Eyes

_________________
http://www.reformeducollege.fr

Pétition contre la suppression des bilangues et des sections euro :
http://www.petitions24.net/non_a_la_mort_programmee_des_langues_vivantes



Faites circuler !

Adri
Guide spirituel


Revenir en haut Aller en bas

Re: Récapitulatif: Actions pour sauver les langues anciennes dans la réforme du collège

Message par Audrey le Dim 10 Mai 2015 - 19:33

Trouvé sur facebook:

Les réponses du Ministère sur le latin et le grec aux questions de Touteduc (avec l'aimable autorisation de Pascal Bouchard)

ToutEduc : Cet enseignement se fera sous deux formes, les EPI (enseignements pratiques interdisciplinaires) et les enseignements de complément. En ce qui concerne les premiers, l'élève choisit-il ceux qu'il veut suivre ?
Ministère : Chaque établissement décidera, selon les ressources dont il dispose, des modalités d'organisation des EPI, en veillant à associer autant que possible les élèves au choix des EPI qu'ils suivront effectivement.

ToutEduc : Si un élève suit ou a suivi l'EPI "langues et cultures de l'antiquité" en 5ème, peut-il reprendre cet EPI en 4ème et en 3ème ? C'est ce qui ressort de la foire aux questions sur Eduscol, mais c'est contradictoire avec une autre exigence de la réforme, qu'il ait suivi au moins 6 des 8 thèmes au terme de sa scolarité obligatoire.
Ministère : Oui, l’élève peut reprendre le même EPI "Langues et cultures de l’Antiquité" – mais cela n’est pas contradictoire avec le fait que l’élève doit avoir pu suivre des EPI sur au moins 6 des 8 thèmes. A l’issue du cycle 4 (5e, 4e, 3e), chaque élève doit en effet avoir bénéficié d’enseignements pratiques interdisciplinaires portant sur au moins six des huit thématiques interdisciplinaires, et les enseignements pratiques interdisciplinaires proposés aux élèves doivent, chaque année, être au moins au nombre de deux, portant chacun sur une thématique interdisciplinaire différente. Ainsi, par exemple, dans un établissement qui propose des EPI trimestriels, un élève pourra suivre 3 EPI portant des thématiques différentes chaque année et des EPI portant sur 7 thématiques différentes de la 5e à la 3e, tout en suivant l’EPI Langues et cultures de l’Antiquité en 5e, 4e et 3e.

ToutEduc : Si cet élève n'a pas suivi cet EPI en 5ème, peut-il le suivre en 4ème, ou en 3ème... ? Autrement dit, le professeur qui fera un EPI "langues et cultures de l'antiquité" en 3ème aura-t-il dans le même groupe des élèves qui ont déjà deux ans d'enseignement derrière eux, et d'autres qui "débutent"'
Ministère : L’EPI Langues et cultures de l’Antiquité pourra être suivi en 4e, ou en 3e, sans avoir été suivi en 5e, comme l’ensemble des autres EPI. Mais on ne débute pas un EPI : les EPI permettent aux élèves de mettre en œuvre autour d’une thématique une démarche de projet, pour approfondir des connaissances et des compétences. L’enseignement de complément de langue latine sera par contre suivi de la 5e à la 3e par les élèves qui le souhaiteront.

ToutEduc : Cet élève peut-il prendre à la fois l'EPI et l'enseignement de deux heures (en 4ème - 3ème) ? Il aurait alors 3h30 par semaine de "latin". En quoi l'enseignement de l'EPI est-il différent de l'enseignement complémentaire ?
Ministère : Il ne faut pas confondre "enseignement complémentaire" et "enseignement de complément". Les "enseignements complémentaires" sont prévus par la loi du 8 juillet 2013 et comportent à la fois les EPI et l’accompagnement personnalisé ; les enseignements de complément, prévus par l’article 7 de l’arrêté, ne concernent que les "langues et cultures de l’Antiquité" et les "langues et cultures régionales".
Les élèves qui le souhaitent pourront suivre, en complément de l’EPI Langues et cultures de l’Antiquité, un enseignement de complément en langues anciennes (latin de la 5e à la 3e, grec en 3e).
Le thème Langues et cultures de l’Antiquité poursuit un objectif : promouvoir l’apprentissage des langues anciennes par une association plus forte de l’étude de la langue et de l’étude de la culture et de la civilisation antique. Parallèlement, un enseignement de complément en langues anciennes est créé afin que les collégiens qui le souhaitent puissent toujours apprendre la langue latine et la langue grecque.

ToutEduc : En 3ème, est-il obligé de choisir entre latin et grec ?
Ministère : Non, les élèves qui le souhaitent pourront apprendre en 3e, comme aujourd’hui, le latin et le grec.

_________________
B.V., aka Beuglato Vociferature,
Irae Laudatrix pour les cérémonies en son honneur,
Divinité Tarpéienne dont le culte subsiste en Bresse.
Elle protège les orateurs et les sophistes pro-Bayrou.
On peut invoquer sa fureur en lui sacrifiant des laitues vierges.
Identifiée à Boudicca, elle est représentée sur un char Clio orné de noeuds rouges en tulle.

Signez la pétition pour sauver les langues anciennes! Clic!

Audrey
Oracle


Revenir en haut Aller en bas

Re: Récapitulatif: Actions pour sauver les langues anciennes dans la réforme du collège

Message par hypermnestre le Dim 10 Mai 2015 - 19:38

@Adri a écrit:Je note au passage, qu'au MEN, pour simplifier l'organisation de l'usine à gaz EPI, ils préconisent qu'on demande leur avis aux élèves...

Déjà, on peut prévoir un EPI : comprendre les intitulés et comment je dois choisir... J'imagine les réunions avec les parents pour leur expliquer toutes les subtilités du nouveau collège titanic
Très bonne remarque. Au lycée, par exemple, la plupart des Terminales ne sait pas que ce qui signifie "approfondissement". Cela donne des élèves avec 4 de moyennes en SES qui cochent en AP "SES : approfondissement" alors que l'on propose aussi "SES : soutien"...

hypermnestre
Habitué du forum


Revenir en haut Aller en bas

Re: Récapitulatif: Actions pour sauver les langues anciennes dans la réforme du collège

Message par hypermnestre le Dim 10 Mai 2015 - 19:40

@Audrey a écrit:Trouvé sur facebook:

Les réponses du Ministère sur le latin et le grec aux questions de Touteduc (avec l'aimable autorisation de Pascal Bouchard)

ToutEduc : Cet enseignement se fera sous deux formes, les EPI (enseignements pratiques interdisciplinaires) et les enseignements de complément. En ce qui concerne les premiers, l'élève choisit-il ceux qu'il veut suivre ?
Ministère : Chaque établissement décidera, selon les ressources dont il dispose, des modalités d'organisation des EPI, en veillant à associer autant que possible les élèves au choix des EPI qu'ils suivront effectivement.

ToutEduc : Si un élève suit ou a suivi l'EPI "langues et cultures de l'antiquité" en 5ème, peut-il reprendre cet EPI en 4ème et en 3ème ? C'est ce qui ressort de la foire aux questions sur Eduscol, mais c'est contradictoire avec une autre exigence de la réforme, qu'il ait suivi au moins 6 des 8 thèmes au terme de sa scolarité obligatoire.
Ministère : Oui, l’élève peut reprendre le même EPI "Langues et cultures de l’Antiquité" – mais cela n’est pas contradictoire avec le fait que l’élève doit avoir pu suivre des EPI sur au moins 6 des 8 thèmes. A l’issue du cycle 4 (5e, 4e, 3e), chaque élève doit en effet avoir bénéficié d’enseignements pratiques interdisciplinaires portant sur au moins six des huit thématiques interdisciplinaires, et les enseignements pratiques interdisciplinaires proposés aux élèves doivent, chaque année, être au moins au nombre de deux, portant chacun sur une thématique interdisciplinaire différente. Ainsi, par exemple, dans un établissement qui propose des EPI trimestriels, un élève pourra suivre 3 EPI portant des thématiques différentes chaque année et des EPI portant sur 7 thématiques différentes de la 5e à la 3e, tout en suivant l’EPI Langues et cultures de l’Antiquité en 5e, 4e et 3e.

ToutEduc : Si cet élève n'a pas suivi cet EPI en 5ème, peut-il le suivre en 4ème, ou en 3ème... ? Autrement dit, le professeur qui fera un EPI "langues et cultures de l'antiquité" en 3ème aura-t-il dans le même groupe des élèves qui ont déjà deux ans d'enseignement derrière eux, et d'autres qui "débutent"'
Ministère : L’EPI Langues et cultures de l’Antiquité pourra être suivi en 4e, ou en 3e, sans avoir été suivi en 5e, comme l’ensemble des autres EPI. Mais on ne débute pas un EPI : les EPI permettent aux élèves de mettre en œuvre autour d’une thématique une démarche de projet, pour approfondir des connaissances et des compétences. L’enseignement de complément de langue latine sera par contre suivi de la 5e à la 3e par les élèves qui le souhaiteront.

ToutEduc : Cet élève peut-il prendre à la fois l'EPI et l'enseignement de deux heures (en 4ème - 3ème) ? Il aurait alors 3h30 par semaine de "latin". En quoi l'enseignement de l'EPI est-il différent de l'enseignement complémentaire ?
Ministère : Il ne faut pas confondre "enseignement complémentaire" et "enseignement de complément". Les "enseignements complémentaires" sont prévus par la loi du 8 juillet 2013 et comportent à la fois les EPI et l’accompagnement personnalisé ; les enseignements de complément, prévus par l’article 7 de l’arrêté, ne concernent que les "langues et cultures de l’Antiquité" et les "langues et cultures régionales".
Les élèves qui le souhaitent pourront suivre, en complément de l’EPI Langues et cultures de l’Antiquité, un enseignement de complément en langues anciennes (latin de la 5e à la 3e, grec en 3e).
Le thème Langues et cultures de l’Antiquité poursuit un objectif : promouvoir l’apprentissage des langues anciennes par une association plus forte de l’étude de la langue et de l’étude de la culture et de la civilisation antique. Parallèlement, un enseignement de complément en langues anciennes est créé afin que les collégiens qui le souhaitent puissent toujours apprendre la langue latine et la langue grecque.

ToutEduc : En 3ème, est-il obligé de choisir entre latin et grec ?
Ministère : Non, les élèves qui le souhaitent pourront apprendre en 3e, comme aujourd’hui, le latin et le grec.
Je viens de le poster, juste au-dessus.

hypermnestre
Habitué du forum


Revenir en haut Aller en bas

Re: Récapitulatif: Actions pour sauver les langues anciennes dans la réforme du collège

Message par hypermnestre le Dim 10 Mai 2015 - 19:43

@Luigi_B a écrit:
Par ailleurs je me demande comment on articule, d'un point de vue pédagogique, une option avec groupe fixe avec un EPI à groupe variable. Déjà que le cloisonnement langue/culture paraît absurde...
Par cette absurdité, précisément : on ne fera que de la culture en EPI, et que de la langue en option...
Une réforme qui prône l'interdisciplinaire... mais la casse dans la matière qui la pratique le plus.

@Luigi_B a écrit:
Le fonctionnement lui-même de l'EPI pose problème : c'est comme un autobus, certains montent et descendent, d'autres restent dedans.
Je pense qu'ils envisageant des EPI complètement indépendants : pendant un trimestre, comédie antique et comédie classique, pendant un trimestre, le mythe d'Antigone et ses réécritures etc.

hypermnestre
Habitué du forum


Revenir en haut Aller en bas

Re: Récapitulatif: Actions pour sauver les langues anciennes dans la réforme du collège

Message par Audrey le Dim 10 Mai 2015 - 19:49

Hypermnestre, je suis une andouille... ;-)

_________________
B.V., aka Beuglato Vociferature,
Irae Laudatrix pour les cérémonies en son honneur,
Divinité Tarpéienne dont le culte subsiste en Bresse.
Elle protège les orateurs et les sophistes pro-Bayrou.
On peut invoquer sa fureur en lui sacrifiant des laitues vierges.
Identifiée à Boudicca, elle est représentée sur un char Clio orné de noeuds rouges en tulle.

Signez la pétition pour sauver les langues anciennes! Clic!

Audrey
Oracle


Revenir en haut Aller en bas

Re: Récapitulatif: Actions pour sauver les langues anciennes dans la réforme du collège

Message par LadyC le Dim 10 Mai 2015 - 19:50

Merci Hypermnestre.

Il me semble que cela implique :
- que si un collège veut proposer l'EPI LCA, il FAUT que ses EPI soient trimestriels (sinon point de 6 EPI différents pour un élève qui suivrait l'EPI LCA sur 3 ans)
- que l'aspect "dérogatoire" de l'EPI LCA est confirmé
- mais que ce sera au choix de l'élève de le suivre pendant un trimestre (comme un autre EPI) ou sur 3 ans
- et qu'à raison de 3 séquences-EPI par an, qui doivent être toutes différentes puisque le même élève peut suivre l'EPI LCA pendant 3 ans, mais non progressives parce que n'importe quel élève doit pouvoir raccrocher à n'importe quel moment, cela fait 9 jolies séquences-EPI de LCA à élaborer - toujours sans programme, sans possibilité de s'appuyer sur des acquis de civilisation des années précédentes ("coucou les enfants, on va parler de l'Empire, mais pas de la République on n'a pas le temps"), et toujours avec des collègues ravis de perdre des heures de leur matière parce qu'ils en ont trop pour traiter leur propre programme (et élaborer les autres EPI)

_________________
Life is what happens to you while you're making other plans. John Lennon
Life is not governed by will or intention. Life is a question of nerves, and fibres, and slowly built-up cells in which thought hides itself and passion has its dreams. Oscar Wilde


Un ami, des amis ; un souci, des soucis.
Bien que femme, je me suis permis_ / demandé_ / rendu_ compte / fait_ désirer... etc._
 Smile

LadyC
Empereur


Revenir en haut Aller en bas

Re: Récapitulatif: Actions pour sauver les langues anciennes dans la réforme du collège

Message par Audrey le Dim 10 Mai 2015 - 19:53

C'est exactement ce que je suis en train d'expliquer aux collègues via facebook, ladyC.. ;-)

_________________
B.V., aka Beuglato Vociferature,
Irae Laudatrix pour les cérémonies en son honneur,
Divinité Tarpéienne dont le culte subsiste en Bresse.
Elle protège les orateurs et les sophistes pro-Bayrou.
On peut invoquer sa fureur en lui sacrifiant des laitues vierges.
Identifiée à Boudicca, elle est représentée sur un char Clio orné de noeuds rouges en tulle.

Signez la pétition pour sauver les langues anciennes! Clic!

Audrey
Oracle


Revenir en haut Aller en bas

Re: Récapitulatif: Actions pour sauver les langues anciennes dans la réforme du collège

Message par AsarteLilith le Dim 10 Mai 2015 - 20:19

"Le thème Langues et cultures de l’Antiquité poursuit un objectif : promouvoir l’apprentissage des langues anciennes par une association plus forte de l’étude de la langue et de l’étude de la culture et de la civilisation antique. Parallèlement, un enseignement de complément en langues anciennes est créé afin que les collégiens qui le souhaitent puissent toujours apprendre la langue latine et la langue grecque"

Mais y'aura pas de langue dans l'EPI LCA !!!!

_________________
Chuis comme les plantes sans eau : sans grec ni latin, j'me dessèche.

ON DIT CHOCOLATINE, PHILISTINS !

AsarteLilith
Monarque


Revenir en haut Aller en bas

Re: Récapitulatif: Actions pour sauver les langues anciennes dans la réforme du collège

Message par AsarteLilith le Lun 11 Mai 2015 - 17:43

MESSAGE DE L'ARTELA DE TOULOUSE :

"message urgent à diffuser: la réforme des collèges ce soir lundi sur France Inter, émission "Le téléphone sonne" ! Plus il y aura d'appels, mieux ce sera...

Par ailleurs, hier soir, Charge très sévère de Bayrou, contre la réforme, au micro de l'émission «Tous politiques» de France Inter. Je vous en donne en PJ un extrait trouvé sur internet. (mis en spoiler pour Néo)

Bonne journée,
Jean-Pierre Aygon"

Texte:
BAYROU sur France Inter le 10-5-2015

«Ceci n'est pas une réforme, c'est une démolition», a-t-lâché ce dimanche, au micro de l'émission «Tous politiques» de France Inter, France 3 et «Le Parisien» - «Aujourd'hui en France». 

«Latin, grec, suppression des classes bilingues allemandes, tout ça c'est pour moi de l'ordre de la démolition ou en tout cas de la dévaluation de choses que nous considérons comme précieuses», insiste le maire de Pau (Pyrénées-Atlantiques), alors que le texte prévoit de remplacer les options latin et grec par un «enseignement pratique interdisciplinaire» consacré aux langues et cultures de l'Antiquité un «enseignement de complément».

«C'est l'inégalitarisme le plus absolu»

«Dès l'instant où tout cela disparaît, cela veut dire que ne bénéficieront de ces disciplines que ceux qui les recevront à la maison», poursuit le président du MoDem, pour qui il s'agit de «l'inégalitarisme le plus absolu». «C'est la reproduction de ceux qui ont les moyens», martèle le centriste.

Plus sévère encore, il voudrait dire à François Hollande et à sa ministre de l'Education : «Vous n'avez pas le droit de faire ça, parce que ce socle culturel, il ne vous appartient pas.» «Aucun gouvernant n'a le droit de détruire les piliers de la maison que nous avons construit ensemble», gronde Bayrou, qui voit -même si, précise-t-il, il «n'accuse pas Hollande d'être Mao Zedong»- «une idéologie derrière tout ça, qui consiste à vouloir tourner la page du passé».

Le patron du MoDem va jusqu'à faire le parallèle entre «l'émotion, la mobilisation» contre ce texte et celle qui a suivi les attentats de janvier, à cette mobilisation pour dire «Ne touchez pas à France». Le texte portée la par la ministre de l'Education nationale, Najat Vallaud-Belkacem, entraînent effectivement un concert de protestations et de controverses. En milieu de semaine, quelque 150 parlementaires UMP et UDI ont ainsi adressé un courrier à François Hollande pour lui demander le retrait de la réforme du collège, jugée comme «un naufrage» pour la nation.



_________________
Chuis comme les plantes sans eau : sans grec ni latin, j'me dessèche.

ON DIT CHOCOLATINE, PHILISTINS !

AsarteLilith
Monarque


Revenir en haut Aller en bas

Re: Récapitulatif: Actions pour sauver les langues anciennes dans la réforme du collège

Message par Steph1.14 le Lun 11 Mai 2015 - 20:31

Quelle honte, avez-vous lu ce torchon :

http://enseignement-latin.hypotheses.org/8900

Cibois - trésorier d'Arrête Ton Char, ndlr -, doit espérer une petite place pour exister (comme le président de l'association...). Leur compte twitter montre aussi qu'ils veulent écrire à Lussault, sans doute pour faire leurs excellentes proposition "innovantes", de "bonnes pratiques" et de "pédagogie de projet". Préparez-vous au latin avec twitter ou les vidéos youtube de grammaire.
Beurk.
Pour que vous sachiez un peu la teneur :
"Tout élève doit sortir du collège en comprenant le sens de tempus fugit, en sachant qu’un nihiliste n’est pas un partisan d’un certain nihil (comme les gaullistes le sont du Général), que Spartacus n’est pas une invention hollywoodienne, que le Colisée ou Pompéi peuvent être visités, que le forum de leur ville en évoque un autre à Rome, que l’habeas corpus n’est pas une formule magique du droit anglo-saxon, etc. (à connaitre précisément comme et cetera).

Inversement est-il obligatoire qu’un collégien sache traduire
Ad rivum eundem lupus et agnus venerant, siti compulsi.
Superior stabat lupus, longeque inferior agnus.
non, il peut trouver la même fable chez La Fontaine.

Est-il indispensable qu’il sache que tempus fugit est tiré des Géorgiques ? Est-il indispensable qu’un collégien soit empreint d’archéologie romaine, de numismatique ; qu’il sache déchiffrer les inscriptions latines des pierres tombales romaines qu’il peut voir dans les musées ; toutes choses qui probablement le fascineront, mais qui ne sont pas indispensables à tous. Tout ceci constitue un domaine historique, littéraire, culturel qui est du ressort d’une étude spécifique, d’une spécialisation qui doit se faire au niveau du lycée de la même manière qu’on peut y approfondir la statistique ou la biologie."
et "Le moment est donc venu de résoudre « la question du latin » en forgeant un compromis articulé sur des « éléments linguistiques et culturels des langues anciennes » pour tous au collège, et une spécialité littéraire de haut niveau au lycée."
Il y a beaucoup de "penseurs" en ce moment sur leurs pages personnelles... Nous sommes sauvés ! Evil or Very Mad

Steph1.14
Niveau 5


Revenir en haut Aller en bas

Re: Récapitulatif: Actions pour sauver les langues anciennes dans la réforme du collège

Message par AsarteLilith le Lun 11 Mai 2015 - 21:11

C'est vraiment dommage, car ATC a de bonnes idées de cours (je pioche dedans en réfléchissant, hein, m'accusez pas d'être pédagogiste excessif !)

_________________
Chuis comme les plantes sans eau : sans grec ni latin, j'me dessèche.

ON DIT CHOCOLATINE, PHILISTINS !

AsarteLilith
Monarque


Revenir en haut Aller en bas

Re: Récapitulatif: Actions pour sauver les langues anciennes dans la réforme du collège

Message par Steph1.14 le Lun 11 Mai 2015 - 21:49

@AsarteLilith a écrit:C'est vraiment dommage, car ATC a de bonnes idées de cours (je pioche dedans en réfléchissant, hein, m'accusez pas d'être pédagogiste excessif !)

Si on estime que pour faire cours il faut le BAFA, ok. yesyes
En tout cas les positions qu'on a déjà lues (leur manifeste, Tursin) et maintenant Cibois, on sait ce que ça vaut.

Steph1.14
Niveau 5


Revenir en haut Aller en bas

Re: Récapitulatif: Actions pour sauver les langues anciennes dans la réforme du collège

Message par AsarteLilith le Lun 11 Mai 2015 - 21:52

Sans parler de BAFA, parfois leurs idées de textes, d'exercices, me tirent du pétrin.

_________________
Chuis comme les plantes sans eau : sans grec ni latin, j'me dessèche.

ON DIT CHOCOLATINE, PHILISTINS !

AsarteLilith
Monarque


Revenir en haut Aller en bas

Re: Récapitulatif: Actions pour sauver les langues anciennes dans la réforme du collège

Message par Audrey le Mar 12 Mai 2015 - 2:01

Etonnant, on voyait pas plus tard que la semaine dernière au jt Robert Delord faire traduire des épitaphes à ses élèves.
Et là, Cibois écrit: "Est-il indispensable qu’il sache que tempus fugit est tiré des Géorgiques ? Est-il indispensable qu’un collégien soit empreint d’archéologie romaine, de numismatique ; qu’il sache déchiffrer les inscriptions latines des pierres tombales romaines qu’il peut voir dans les musées ; toutes choses qui probablement le fascineront, mais qui ne sont pas indispensables à tous. Tout ceci constitue un domaine historique, littéraire, culturel qui est du ressort d’une étude spécifique, d’une spécialisation qui doit se faire au niveau du lycée de la même manière qu’on peut y approfondir la statistique ou la biologie."

Il faudrait qu'ils se mettent d'accord! Pour ce qui est d'ATC... non, je ne dirai rien. Rolling Eyes

_________________
B.V., aka Beuglato Vociferature,
Irae Laudatrix pour les cérémonies en son honneur,
Divinité Tarpéienne dont le culte subsiste en Bresse.
Elle protège les orateurs et les sophistes pro-Bayrou.
On peut invoquer sa fureur en lui sacrifiant des laitues vierges.
Identifiée à Boudicca, elle est représentée sur un char Clio orné de noeuds rouges en tulle.

Signez la pétition pour sauver les langues anciennes! Clic!

Audrey
Oracle


Revenir en haut Aller en bas

Re: Récapitulatif: Actions pour sauver les langues anciennes dans la réforme du collège

Message par Presse-purée le Mar 12 Mai 2015 - 6:28

Ou alors cela veut dire que Cibois écrit en son nom propre et pas au nom de l'association?

_________________
Homines, dum docent, discunt.Sénèque, Epistulae Morales ad Lucilium VII, 8

"La culture est aussi une question de fierté, de rapport de soi à soi, d’esthétique, si l’on veut, en un mot de constitution du sujet humain." (Paul Veyne, La société romaine)
"Soyez résolus de ne servir plus, et vous voilà libres". La Boétie
"Confondre la culture et son appropriation inégalitaire du fait des conditions sociales : quelle erreur !" H. Pena-Ruiz
"Il vaut mieux qu'un élève sache tenir un balai plutôt qu'il ait été initié à la philosophie: c'est ça le socle commun" un IPR

Presse-purée
Grand sage


Revenir en haut Aller en bas

Re: Récapitulatif: Actions pour sauver les langues anciennes dans la réforme du collège

Message par hypermnestre le Mar 12 Mai 2015 - 8:14

Je ne trouve pas pertinent moi non plus le texte de Cibois, mais peut-être devrions-nous laisser de côté ces querelles pour le moment... Nous avons besoin d'unité...
Une infographie montrant le mensonge de l'accusation d'élitisme :

hypermnestre
Habitué du forum


Revenir en haut Aller en bas

Re: Récapitulatif: Actions pour sauver les langues anciennes dans la réforme du collège

Message par henriette le Mar 12 Mai 2015 - 10:25

En fait, ce que montre cette infographie, c'est que ce qui est réservé à une "élite", c'est latin+grec, car l'offre n'est que rarement ouverte dans les collèges.
Mais ça, c'est le fait de choix comptables des rectorats ou des établissements, de ne pas permettre le cumul des deux options, voire le plus souvent de ne pas ouvrir l'option grec ancien.
Cela ne veut pas dire qu'on fait plus de latin dans les milieux défavorisés : ça veut dire que c'est là que le plus souvent l'offre se limite au latin seul.

_________________

-------------------
"Il n'y a que ceux qui veulent tromper les peuples et gouverner à leur profit qui peuvent vouloir retenir les hommes dans l'ignorance."

henriette
Médiateur


Revenir en haut Aller en bas

Page 3 sur 12 Précédent  1, 2, 3, 4 ... 10, 11, 12  Suivant

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut


 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum